Planifier votre arrivée en NZ pour atterrir de de jour ou de nuit.

Faut-il arriver dans le pays de jour ou de nuit ?

Réservez votre voyage en Nouvelle-Zélande !

Contactez un conseiller Kiwipal pour parler de votre projet de vacances, c'est gratuit et sans engagement !

Je pose une question ▸
  • Lire l'article
  • Détails
  • Conseils
47 Votez SVP !
Vos questions (8)
Poser une question

Présentation.

  • 1Pourquoi l'heure d'arrivée est-elle si importante ?
  • 2Arriver en matinée ou en début d'après-midi.
  • 3Arriver de nuit ou en fin de journée
  • 4Peut-on planifier son sommeil en avion ?
  • 5Le conseil de Kiwipal sur les horaires.

1Pourquoi l'heure d'arrivée est-elle si importante ?

Arriver en Nouvelle-Zélande à la nuit tombée ou en pleine journée, implique une organisation différente, compliquée par un décalage horaire très conséquent de douze heures avec l'Europe.

Arriver de jour ou de nuit ne revient pas du tout au même !

Lorsqu'il s'agit d'organiser un séjour en Nouvelle-Zélande, le premier achat concerne toujours les billets d'avion. L'esprit est focalisé sur la recherche du plus bas prix possible, et si l'on est forcément attentifs aux dates du séjour, on se soucie déjà beaucoup moins de l'horaire d'arrivée.

Et pourtant, le moment de votre arrivée en Nouvelle-Zélande va conditionner le début de votre séjour ! Car dans la mesure où il existe 12h de décalage horaire avec l'Europe, vous pouvez atterrir de jour ou de nuit chez les Kiwis, et ce n'est pas un détail anodin.


Ne vous ruez pas sur le tarif le moins cher, car s'il vous fait arriver en matinée, vous risquez de souffrir encore plus du décalage horaire.

Il faut étudier les horaires avant de réserver les billets d'avion.

Selon le scénario retenu, vous n'allez pas lutter contre le décalage horaire de la même manière !

Le voyage dont la durée (formalités comprises) excède les 30 heures est déjà suffisamment fatigant pour que l'on prenne le sujet au sérieux.

Le voyage, si l'on tient compte des temps de trajets pour rejoindre l'aéroport et les formalités, dure souvent plus de 30 heures.

Entendons-nous bien, il ne s'agit pas ici de comparer les compagnies aériennes ou de décrire le déroulement d'un vol avec escales (des sujets déjà traités sur Kiwipal). Je vais en revanche vous expliquer comment vous organiser en fonction d'une arrivée matinale ou tardive.


2Arriver en matinée ou en début d'après-midi.

Sortir de l'aéroport et trouver un grand ciel bleu après avoir passé 24 h dans un avion redonne de l'énergie.

Arriver en journée est bon pour le moral, mais c'est épuisant !

Arriver en matinée semble être une bonne idée à première vue, car à moins d'atterrir un dimanche, la plupart des agences de location de voiture ou camping-car sont ouvertes. Une fois les bagages récupérés et la douane franchis, vous pouvez attaquer les vacances immédiatement !

Seulement voilà, il y a un fossé entre la théorie et la pratique. Imaginez tout d'abord le cas de figure ou vous n'arrivez pas à fermer l'oeil durant tout le vol… Cela n'a rien d'inconcevable surtout si l'on a de grandes jambes, et à moins de voyager en première, on dort en général mal ou très peu en avion.

L'avion n'est pas un environnement propice au sommeil, car il est très bruyant.

D'ailleurs, certaines personnes s'endorment sans souci dès le début du vol, puis n'arrivent plus à trouver le sommeil pendant tout le reste du voyage. Le personnel de bord qui distribue les repas, les enfants qui pleurent, les escales, et d'une manière générale le bruit des moteurs, contribuent à vous empêcher de fermer l'oeil.


Même les jeunes sont sujets au décalage horaire, et ils auront besoin aussi de dormir en arrivant pour récupérer.

Un vol de 24 h est épuisant même quand on est jeune !

Même si vous arrivez à dormir un peu, le voyage est suffisamment long pour vous épuiser, et je peux vous assurer que l'envie d'aller vous coucher à l'arrivée sera extrêmement forte.

Car si vous arrivez en matinée (et même en journée), il faudra rester éveillé au moins jusqu'à 20h, voir 22h avant d'aller vous coucher !

Vous risquez d'errer dans les rues d'Auckland comme un mort vivant pour éviter de traîner dans une chambre d'hôtel où le lit et les draps frais vous appellent comme une sirène.


Il serait tout de même regrettable de se trouver à Auckland et de ne pouvoir en profiter vraiment parce que l'on a planifié une arrivée matinale en Nouvelle-Zélande.

Difficile de vraiment en profiter quand on a envie de dormir ...

Faute de quoi, vous subirez le décalage horaire de plein fouet durant plusieurs jours. Et même si nous ne sommes pas tous égaux en la matière, une fois que la vingtaine franchit, il faut beaucoup plus de temps pour se remettre du fameux jetlag.

Déjà difficile seul ou en couple, un vol de 24 h avec des enfants peut être une épreuve pénible.

Et je n'ai pas même pas soulevé l'hypothèse d'un voyage en famille, accompagné d'enfants ! Dans ce cas, le vol en avion est déjà une épreuve de patience, mais s'il faut en plus occuper ou surveiller les bambins en arrivant jusqu'à ce qu'il fasse nuit, vous allez devoir puiser dans vos ultimes réserves d'énergie.


3Arriver de nuit ou en fin de journée

Kiwipal vous conseille de ne pas vous compliquer la vie avec des bus et des taxis, mais de réserver plutôt une navette supershuttle.

Vous pouvez réserver des navettes pour vous déposer à l'hôtel.

D'un autre côté, l'arrivée de nuit en Nouvelle-Zélande s'accompagne de la crainte de trouver des commerces fermés et des transports absents ! Ce qui est le cas dans une certaine mesure, car les Kiwis sont des couche-tôt comme vous n'en avez jamais vu, avec des boutiques qui ferment à 17h et des restaurants qui ne servent plus passé 20h30.

De nombreux loueurs de véhicules (voiture comme camping-car) baissent le rideau en fin de journée, et quand bien même vous arrivez à récupérer des clés, vous n'êtes alors pas en état de conduire.

D'ailleurs, si le gouvernement néo-zélandais envisage d'interdire la location dans les 24h qui suivent un vol international, ce n'est pas un hasard !

Même si vous arrivez très tard en soirée, vous ne resterez pas bloqué à l'aéroport !

Car après un long voyage épuisant et une privation de sommeil, les réflexes d'un conducteur sont au plus bas. Des études ont même démontré de fortes similitudes avec la conduite en état d'ivresse… Dans ces conditions, le risque d'accident augmente d'autant plus que l'on roule à gauche en Nouvelle-Zélande !


Assurez-vous que l'hôtel réservé possède un service de réception ouvert même en soirée ou de nuit.

Encore faut-il avoir réservé un hôtel ouvert tard le soir.

Autrement dit, le bon sens vous commande de vous rabattre vers les inévitables taxis, les bus ou les navettes de type Supershuttle.

Ces dernières étant de loin les plus intéressantes, tant sur le plan financier qu'en matière de simplicité.

Car le conducteur de la navette connaît à l'avance votre numéro de vol, ce qui lui permet d'être informé des éventuels retards.

Vous n'avez pas à faire la queue en sortant de l'aéroport, et vous avez la certitude d'arriver à votre hôtel en un temps record.


Réserver une chambre d'hôtel près de l'aéroport est une bonne idée... vous pourrez aller vous coucher plus vite et vous irez en ville le lendemain.

Il vaut parfois mieux dormir à l'aéroport pour être frais le lendemain.

À condition toutefois d'avoir pensé à réserver un hôtel dont la réception accepte les arrivées tardive en soirée. C'est heureusement le cas des grandes enseignes, mais les petits établissements n'acceptent pas toujours les check-in après 21 h à moins d'être prévenus. Un point que vous devez vérifier avant de réserver sur booking.com par exemple.

L'idéal étant de pouvoir aller se coucher le plus vite possible en arrivant en Nouvelle-Zélande.

Une fois arrivé à l'hôtel, et puisqu'il fait nuit noire, je vous conseille d'aller vous coucher sans défaire vos bagages, et même si vous n'avez pas sommeil. Une bonne douche permet en général de se détendre, mais vous ne sombrerez pas facilement dans les bras de morphée si vous avez prévu de récupérer votre véhicule de location très tôt dès le lendemain matin.


Imaginez-vous prendre le volant pour conduire à gauche après un vol de 24 heures, et demandez-vous si c'est bien raisonnable !

Conduire à gauche est déconseillé si l'on manque de sommeil.

La perspective de conduire à gauche risque d'agiter votre esprit, alors je conseille de placer cette formalité en fin de matinée ou en début d'après-midi. La nuit de sommeil, même si elle est courte, permet de récupérer des forces. Le vol en avion est déjà derrière vous, et vous êtes prêt à commencer les vacances. La fatigue du décalage horaire va vous accompagner quelques jours avant de s'estomper.


4Peut-on planifier son sommeil en avion ?

Dormir durant le trajet est recommandé à condition d'essayer d'aligner les heures de sommeil en fonction du fuseau horaire de la Nouvelle-Zélande.

Dormir durant le trajet est plus facile à dire qu'à faire !

Bien sûr, comme la plupart des gens, vous allez essayer de planifier votre sommeil en avion, en essayant de compenser le décalage horaire avec la Nouvelle-Zélande. Mais il y a beaucoup d'inconnu dans l'équation et vous risquez de vous mettre la pression inutilement.

On ne s'endort pas sur commande, et le simple fait de se dire que l'on doit absolument dormir suffit à produire l'effet inverse… c'est bien connu !

De plus, l'excitation du voyage fait tourner votre cerveau à plein régime et les distractions sonores sont nombreuses dans la cabine d'un avion.


Le masque pour les yeux est recommandé, mais essayez-le avant de partir pour être certain que l'élastique ne vous serre pas trop. Bouchons d'oreille et casques antibruit sont fortement recommandés.

Certains accessoires améliorent le confort, mais sans garantir le sommeil.

Le sommeil est presque toujours décousu et agité. Les coussins pour la nuque, les boules quies ou le masque pour les yeux sont d'une aide très limitée… On dira ce que l'on voudra, mais les hommes et les femmes ne sont pas faits pour dormir assis !

Dans cette optique, inutile de trop planifier. Regardez plutôt des films et laissez le sommeil vous gagner.


Chaque siège propose un coussin, mais vous pouvez en demander un deuxième au personnel de bord si cela peut améliorer votre confort.

N'hésitez pas à demander un coussin supplémentaire.

Améliorez votre confort tant que vous le pouvez, à l'aide de coussins et de couvertures, mais sans excès.

Seuls les bas de contentions sont indispensables pour des raisons de santé. Dites-vous surtout que le voyage en avion fait partie des vacances.

L'expérience peut même se révéler agréable si on l'aborde avec de la décontraction et un certain flegme.

Quant au choix de l'horaire d'arrivée, je vais vous donner un avis tranché sur la question, mais vous l'avez sans doute déjà deviné...


5Le conseil de Kiwipal sur les horaires.

Pour retrouver un rythme de vie convenable, il faut attendre la nuit tombée avant d'aller se coucher. Ceci afin que votre horloge biologique retrouve ses marques. Bien entendu, si vous êtes épuisé, allez tout de même dormir.

Attendez la nuit tombée avant d'aller vous coucher.

Kiwipal vous recommande d'arriver de nuit, si possible en début de soirée, au pire en fin d'après-midi. L'idéal étant de pouvoir aller se coucher en arrivant pour récupérer et commencer le séjour du bon pied.

Ne craignez pas de ne pas réussir à dormir durant le vol ! Vous allez passer une journée entière dans les airs et vous finirez bien par vous assoupir. Et si rien n'y fait, alors jetez l'éponge et dites-vous que vous dormirez à l'hôtel !


Même si vous avez la chance de voyager en première classe, le vol pour la Nouvelle-Zélande est assez fatigant et vous aurez besoin d'une bonne nuit de sommeil en arrivant pour récupérer.

Le voyage sera fatigant, mais la Nouvelle-Zélande mérite ce sacrifice.

En revanche, une arrivée en matinée revient plus ou moins à gâcher une journée de vacances.

N'envisagez cette solution que si vous êtes jeune et si vous avez le sommeil facile en avion. Même ainsi, il ne faut pas s'attendre à être en grande forme en débarquant. Mais si vous n'avez pas d'autre choix que d'arriver en plein jour, alors essayez de vous ménager sans pour autant rester enfermé dans une chambre d'hôtel toute la journée en attendant la nuit !


La voile compte parmi les sports enseignés aux enfants à l'école. La plupart des Kiwis savent manoeuvrer un voilier et possèdent un navire de plaisance. On dénombre pas moins de 135.000 voiliers dans la baie d'Auckland.

Dinez tranquillement près de la marina, puis allez dormir.

La visite de la Sky Tower, une promenade tranquille à la marina pour admirer les voiliers sont des activités peu physiques, mais qui font passer le temps agréablement.

L'excitation masque souvent la fatigue et l'air sec de la climatisation des avions fragilise l'organisme qui attrape plus facilement un rhume en arrivant. Il faut résister à l'envie de malbouffe durant les premiers jours en Nouvelle-Zélande.

Paradoxalement, un corps fatigué réclame du sucre et du gras tandis qu'il a besoin d'une nourriture saine et de beaucoup d'eau pour se remettre d'aplomb.


L'aéroport d'Auckland se trouve à une vingtaine de kilomètres seulement du centre-ville par l'autoroute.

Rejoindre l'hôtel de nuit est d'autant plus rapide que la route est déserte.

Quel que soit votre choix, abstenez-vous de conduire avant d'avoir bénéficié d'une pleine nuit de sommeil dans un vrai lit. Kiwipal facilite la location de voiture et de camping-car, mais aussi de chambres d'hôtel, alors soyez raisonnable et vous combattrez le décalage horaire plus efficacement, je vous assure !


Guillaume Le Nistour, Kiwipal
Un article de Guillaume Le Nistour.
Fondateur de Kiwipal, Guide de Voyages Nouvelle-Zélande.
guillaume

Questions & Réponses.

Que puis-je faire pour vous aider ? Le décalage horaire est votre pire ennemi et pour en limiter les effets, il faut bien réfléchir à votre emploi du temps ! Et si nous en parlionsensemble ?

Poser une question à Ben

  • Tous les sujets ... 8 réponses au total
  • Dormir en avion 5 réponses
  • Location de véhicule en arrivant 2 réponses
  • Le décalage horaire 1 réponse

Dormir en avion

  • Quels sont les accessoires pour mieux dormir en avion ?

    Le casque avec réduction de bruit est sans doute l'accessoire le plus intéressant, mais il coûte très cher. Seuls les meilleurs modèles peuvent être portés longtemps sans peine. Les autres accessoires comme les masques ou les coussins gonflables relèvent du gadget à mes yeux.

  • Faut-il prendre des somnifères en avion ?

    Sauf avis du médecin, c'est en général déconseillé, car le sommeil dans un fauteuil limite déjà les mouvements. Avec des somnifères, le corps est dans une torpeur qui limite encore plus les mouvements, ce qui engendre courbatures et problèmes de circulation sanguine.

  • Faut-il boire de l'alcool pour s'endormir ?

    Au contraire ! Il faut éviter toutes les boissons qui déshydratent le corps, ce qui inclut non seulement les alcools, mais aussi le thé ou le café ! Les seules boissons recommandées sont l'eau et les jus de fruits.

  • Quelles sont les meilleures places pour dormir en avion ?

    Ce sont plutôt les places à l'avant de l'appareil où l'on entend le moins les moteurs. Mais elles sont en général réservées aux premières classes… Celles au niveau des ailes sont les plus bruyantes, et celles à l'arrière font le plus ressentir les turbulences.

  • Peut-on dormir durant l'escale ?

    Les aéroports proposent des hôtels et souvent des chambres que l'on peut louer à l'heure pour faire un petit somme. Il va sans dire qu'il faut prendre le service réveil ou se mettre une bonne alarme pour être certain de ne pas rater sa correspondance.

Location de véhicule en arrivant

  • Peut-on louer une voiture à l'aéroport ?

    Oui, car la plupart des agences ont un dépôt de véhicule à proximité du terminal d'arrivée des vols internationaux. Des navettes gratuites sont en général proposées.

  • Quels sont les horaires des agences de location ?

    Il n'y a pas de règles établies ! Il existe d'innombrables agences qui ferment en fin d'après-midi ou en début de soirée. Rares sont les compagnies qui sont ouvertes la nuit.

Le décalage horaire

  • Comment éviter le décalage horaire ?

    Vous ne pouvez guère y échapper, c'est une perturbation de l'organisme. Les scientifiques essayent depuis des décennies de mettre au point des médicaments sans y parvenir. Nous ne sommes pas tous égaux en la matière, mais les jeunes résistent mieux en général.

Photo de guillaume à la montagne

Posez vos questions à Guillaume.

Expert Nouvelle-Zélande

Le sujet de cet article peut sembler sansimportance de prime abord, mais il est essentiel.

Car le décalage horaire et la fatigue occasionnée par le long vol international ne vous feront pas de cadeaux.

Ma découverte de la Nouvelle-Zélande date de 1997. Je partage depuis mon expérience sur Kiwipal avec d'autres passionnés.

Notre mission est de vous emmener hors des sentiers battus en proposant des voyages sur mesure.

Je pose une question ▸

Liens pratiques

Plus d'informations à consulter sur le sujet avant de partir.

Numéros utiles

Cliquez sur un numéro pour appeler depuis votre mobile.

Photo de guillaume à la montagne

Votre voyage en Nouvelle-Zélande :

Kiwipal vous aide à préparer un séjour en Nouvelle-Zélande sans agence de voyages.

Vous économisez jusqu'à 30% sur votre budget vacances en éliminant les frais d'agence.

Je contacte Guillaume

Rejoignez-nous !

Abonnez-vous au groupe des voyageurs passionnés par la Nouvelle-Zélande.

Expert certifié de la destination

Une question ?

Demandez conseil aux experts de la Nouvelle-Zélande :

Je pose une question ▸
Adresse email erronée ou message trop court !
Message envoyé !
Un conseiller Kiwipal vous répondra dans les plus brefs délais. Merci !
Haut de la page
Vos articles favoris
Vous pouvez construire une liste de vos articles favoris.
Cliquez sur le bouton « ajouter aux favoris » dans la page de votre choix. Votre liste sera sauvegardée même si vous quittez le site.
J'ai compris !