L'église St Paul dans les rues d'Arrowtown.

Arrowtown, le village des chercheurs d'or.

Réservez votre voyage en Nouvelle-Zélande !

Contactez un conseiller Kiwipal pour parler de votre projet de vacances, c'est gratuit et sans engagement !

Je pose une question ▸
  • Lire l'article
  • Détails
  • Conseils
11 Votez SVP !
Vos questions (29)
Poser une question

Programme de la visite.

  • 1Le plus beau village de Nouvelle-Zélande.
  • 2De Queenstown à Arrowtown en vélo (9h-11h30).
  • 3Visite du village d'Arrowtown (11h30 - 12h30).
  • 4Déjeuner en écoutant l'Histoire de la ville (12h30 - 13h30).
  • 5Lakes District Museum et les chercheurs d'or (13h45-14h30).
  • 6La triste aventure des mineurs Chinois (14h30-15h15).
  • 7Balade et décor du Seigneur des anneaux (15h30-16h15).
  • 8Un dernier verre à Arrowtown (16h15 - 16h45).

1Le plus beau village de Nouvelle-Zélande.

Toute la région connue une grande ruée vers l'or en 1862 qui vit fleurir de nombreux villages de prospecteurs qui furent désertés lorsque les filons s'épuisèrent.

Le village d'Arrowtown se trouve au coeur de l'Otago Central.

Cela fait bien longtemps que je rêvais de vous emmener à la découverte d'Arrowtown, mon village préféré en Nouvelle-Zélande ! Si la destination n'a rien d'un secret pour les Néo-Zélandais qui viennent souvent réaliser leurs photos de mariages dans un cadre romantique, en revanche les visiteurs étrangers n'en ont souvent jamais entendu parler.

Cela n'a rien d'étonnant, car la ville de Queenstown qui s'est proclamée capitale mondiale de l'aventure, se trouve à seulement 20 minutes en voiture.

L'immense majorité des voyageurs passent à côté des merveilles de la région dont Arrowtown fait partie au même titre que Glenorchy.


C'est en automne que le village est le plus beau, avec les feuilles des arbres dont les couleurs varient du rouge à l'orange en passant par le jaune.

Le village est connu pour la beauté de ses rues ombragées.

À première vue, Arrowtown est un simple point sur la carte, dans une région de l'Otago Central connue pour être l'une des plus belles, sinon la plus belle de Nouvelle-Zélande.

Ce n'est d'ailleurs pas un hasard si les paysages épiques des environs ont servi de lieux de tournage pour le Seigneur des anneaux (et de Willow dans les années 80).

Et si l'été affiche les meilleures températures, c'est plutôt le milieu de l'automne (en avril) qui offre un spectacle exceptionnel, avec un été indien qui voit les feuilles des arbres prendre des teintes jaunes, oranges et rouges.


Il n'y a pas de grand hôtels en ville, mais vous trouverez de nombreux beds and breakfasts et des cottages à louer.

Toute la région change de couleur lorsque survient l'automne.

C'est dans cet écrin que je vous emmène aujourd'hui visiter Arrowtown, l'ancien village des prospecteurs fondé durant la grande ruée vers l'or de 1862. Un passé qui mérite d'être conté durant une journée qui ne sera pas de trop pour profiter vraiment de toutes les attractions. D'autant que la région regorge de randonnées à travers les montagnes qui permettent de rejoindre des villes fantômes, et même Wanaka, la petite soeur de Queenstown.


La randonnée au lac Hayes est sans doute la plus belle au départ d'Arrowtown, mais elle implique d'avoir plusieurs heures devant soi.

Arrowtown se trouve juste à côté du splendide lac Hayes.

Nous ne pouvons évidemment pas tout faire, alors j'ai concocté un itinéraire riche qui laisse malgré tout le temps de profiter des visites sans se bousculer.

Libre à vous de suivre mon circuit à la lettre, ou de le modifier pour le simplifier ou l'enrichir, quitte à passer une nuit sur place en prime...

Mais je ne vais pas tout vous révéler à l'avance, alors faites-moi confiance et suivez-moi sur le chemin des chercheurs d'or de l'Otago Central !


La plupart des photos de cet article ont été prises en automne, mais certaines au printemps, ce qui se traduit par des couleurs différentes.


2De Queenstown à Arrowtown en vélo (9h-11h30).

Il existe des centaines de kilomètres de piste de vélo dans l'Otago, et les débutants comme les pro y trouvent leur compte.

Le paradis du vélo existe et il se trouve en Nouvelle-Zélande.

L'Otago Central offre plus de 100 km de pistes de VTT dans des paysages de rêve. Alors nous allons profiter de la proximité entre Queenstown avec Arrowtown pour réaliser le trajet en vélo et lâcher un peu le volant pour changer !

Il existe plusieurs itinéraires, mais celui que nous allons suivre longe la rivière Kawarau et ses eaux turquoise jusqu'au lac Hayes, avec un petit détour pour passer par le pont suspendu où se trouve le plus beau point de saut à l'élastique du pays.


L'idéal est de venir à Arrowtown en vélo plutôt qu'en voiture pour profiter de la beauté de la nature.

Vous pouvez aller de Queenstown à Arrowtown en louant des vélos.

N'ayez crainte, cette piste de 24 km achevée en 2007 est réservée aux vélos et l'on ne longe jamais la route et ses voitures. Vous pédalez dans les vallées, au coeur de la forêt ou en bordure de rivière tout au long du trajet. L'idée étant de quitter Queenstown avant 9h pour arriver à Arrowtown sans se presser vers 11h30 et faire un petit tour en ville avant le déjeuner.

Location de vélos avec Around the basin

Louez des vélos pour relier Queenstown à Arrowtown.

Un film de Around The Basin Bike Tours

En vélo, la vitesse minimale de 10 km/h impose le même effort qu'une simple marche. À ce rythme, il suffit de 1h45 pour arriver à destination. Vous pouvez bien entendu pédaler plus vite, mais vous êtes en vacances et il y a tant de merveilles à admirer sur le trajet que j'ai misé sur une durée confortable de 2h30 justement pour avoir le temps de faire des pauses.


Vous pouvez louer des vélos auprès de la compagnie Around the basin basée à Queenstown.

Vous pouvez louer des vélos auprès de la compagnie Around the basin.

Et puis, nous ne ferons pas le chemin en sens inverse au retour, même si c'est envisageable. Pour économiser nos forces, nous allons louer des vélos avec un service de navette en minibus qui nous ramènera à Queenstown en fin de journée avec nos montures.

J'ai opté pour la compagnie Around the Basin que je connais bien, mais rien ne vous interdit de passer par une autre société, car elles sont nombreuses à se partager le marché ! Il faudra dépenser 35 $ par personne, location de vélo et trajet retour en navette compris.


Si vous n'avez pas le temps de venir en vélo, il suffit de 20 minutes en voiture pour relier Queenstown à Arrowtown.

Vous pouvez aussi rejoindre Arrowtown en voiture.

Néanmoins, si la météo est mauvaise ou si vous détestez le vélo, rien ne vous empêche de faire le trajet par la route avec votre véhicule. Arrowtown est à une vingtaine de minutes à peine, mais vous allez passer à côté d'un parcours sublime qui mérite de faire travailler un peu vos mollets. Alors, regardez un peu la carte pour vous faire une idée avant de dire non !

Pour gagner du temps ou se fatiguer moins, vous pouvez aussi louer des vélos électriques !

Et comme la réservation des vélos se fait par Internet, vous êtes assuré de ne pas vous retrouver le bec dans l'eau sur place. Je précise au passage pour les plus paresseux (ou les plus malins) que la location de vélo électrique est proposée à 85 $... si d'aventure vous souhaitez passer pour un superhéros sur les pistes.


Le pont de la rivière Kawarau qui date de la ruée vers l'or était une véritable performance à l'époque.

Le pont de la rivière Kawarau d'où l'on saute à l'élastique.

Comment je vous l'avais annoncé, l'itinéraire comprend un détour vers le pont de la rivière Kawarau qui a été construit en 1880. La réalisation de cette oeuvre exceptionnelle (pour l'époque) est d'ailleurs présentée dans le musée que nous allons visiter après le déjeuner, mais pour l'heure c'est le saut à l'élastique qui nous intéresse.

Lorsque vous sautez à l'élastique au-dessus de la rivière Kawarau, vous mettez la tête dans l'eau !

Si vous avez lu mon guide sur Queenstown (ou notre dossier spécial), vous savez déjà que le saut à l'élastique (bungee jumping) a été inventé en Nouvelle-Zélande.

Mais pas de panique, je ne vais pas encore essayer de vous convaincre de tenter l'expérience, nous n'avons guère le temps pour cela !

Sans doute la vidéo la plus folle jamais réalisé sur le saut à l'élastique, il faut le voir pour le croire.

Regardez des sauts à l'élastique spectaculaires filmés par des drones.

Réalisé par devinsupertramp

Et puis, le simple fait de regarder les candidats au grand frisson qui se jettent dans le vide devrait suffire à vous donner la chair de poule. D'autant que vous serez aux premières loges en regardant le spectacle depuis le pont. Les sauteurs tombent de 43 m de haut et l'élastique ralenti juste assez leur chute pour qu'ils plongent juste la tête dans l'eau de la rivière sans danger.

Libre à vous de faire le saut à l'élastique si vous en avez le courage (et les moyens financiers).

Assez d'émotions ! Une fois de retour en piste, il nous reste environ une demi-heure à pédaler pour rejoindre Arrowtown.

Vous devez déjà avoir faim, mais nous avons le temps de nous promener en ville avant de passer à table.


3Visite du village d'Arrowtown (11h30 - 12h30).

L'atmosphère du village est un peu plus détendue durant la basse saison.

Buckingham Street est la grande rue commerçante d'Arrowtown.

Cela saute aux yeux, Arrowtown possède un côté Far West assez prononcé, et 70 constructions datent de l'époque de la ruée vers l'or. Le New Orleans Hôtel qui est toujours en service accueillait déjà les prospecteurs il y a 150 ans, mais son sens de l'hospitalité s'est heureusement amélioré depuis cette époque difficile.

Je ne vais pas passer toutes les constructions en revue pour vous laisser le charme de la découverte de Buckingham Street, la rue principale. Du reste, le village est suffisamment petit pour se visiter à pied sans se presser.


Des deux églises du village, celle de St Paul est la plus petite mais la plus belle.

L'Église anglicane St Paul se trouve à deux pas de la rue principale.

Vous n'avez qu'à accrocher vos vélos quelque part (un cadenas est fourni gratuitement par le loueur) pour partir en vadrouille et admirer les boutiques de vêtements et les galeries d'art.

Des deux églises du village, celle de Saint Paul est la plus belle à photographier.

Catholiques et anglicans ont droit à des églises séparées. St Patrick Church rappelle un peu la série de la « petite maison dans la prairie », mais c'est St Paul qui est la plus photogénique en dépit de ses dimensions minuscules… vous la trouverez à cinq minutes de Buckingham Street au16 rue Berkshire.


De nombreuses décorations d'Halloween sont encore visible durant le festival d'automne.

Le centre-ville est joliment décoré, surtout à l'époque d'Halloween.

Les inévitables boutiques de souvenirs sont présentes, comme partout dans le pays.

Je ne suis pas fan de ces établissements qui vendent surtout des articles fabriqués en Chine, mais personne ne vous oblige à passer leurs portes si vous n'en avez pas envie !

Ceci dit, il faut souligner que les marchands ne vous harcèlent pas, en vertu d'une politique imposée par le conseil municipal pour préserver la tranquillité des lieux. Notez d'ailleurs l'absence volontaire de chaînes comme Mc Donald's ou Starbucks qui auraient dénaturé le village (j'y reviendrais d'ailleurs à la fin de cet article).


The Remarkables Sweet Shop est une boutique de bonbons installée à Queenstown et à Arrowtown.

La boutique de bonbon justifie à elle seule la visite d'Arrowtown.

Tous les commerces sont uniques et propres au lieu, à l'exception deRemarkable Sweet Shop, la boutique de bonbon qui existe aussi à Queenstown.

Mais sa qualité est tellement exceptionnelle que l'on est heureux de la retrouver ici avec ces délicieux Fudges au whiskey ou au caramel russe...

La boutique de bonbons offre un choix immense et vous aurez bien du mal à ne pas craquer...

Admirer tant de gourmandises différentes donne le tournis, et j'en rapporte toujours une quantité qui ferait sourire un dentiste à mes petits neveux qui écarquillent les yeux devant ces bonbons qui n'existent pas en France !


Il existe une grande variété de bonbons différents dans la boutique qui plaira aux enfants comme aux adultes.

Le paradis pour les enfants avec un choix de sucreries phénoménal !

D'ailleurs avant d'oublier, je vous signale qu'une remise de 10% est proposée si vous présentez un coupon qui figure dans le guide officiel de la ville… Alors, oubliez un peu votre régime (vous êtes en vacances !) mais ne succombez pas tout de suite, car nous n'allons pas tarder à passer à table…


4Déjeuner en écoutant l'Histoire de la ville (12h30 - 13h30).

Le restaurant Saffron figure dans un TOP 100 des meilleurs restaurants au monde, et il pratique des tarifs abordables.

Le restaurant Saffron est sans doute le meilleur d'Arrowtown.

Je vous propose de déjeuner au Saffron sur Buckingham Street, l'un des meilleurs restaurants de l'Otago qui propose une cuisine néo-zélandaise sous influence asiatique. L'établissement figure dans le top 100 des meilleurs restaurants du pays, et c'est une valeur sûre.

La réservation est non seulementindispensable, mais elle doit aussi être faite longtemps à l'avance. S'il fait beau comme aujourd'hui, vous pouvez même déjeuner dehors en terrasse… La note n'est pas excessive pour un restaurant gastronomique, et vous pouvez vous en sortir pour 40 $ à 45 $ pour un plat suivi d'un dessert.


La carte du restaurant Saffron varie en fonction de la saison, et tous les produits cuisinés sont frais.

La carte du restaurant change en fonction de la saison.

La qualité est exceptionnelle et la carte change en fonction des saisons. Au pays des moutons, l'agneau reste une valeur sûre toute l'année, mais les Green Mussels (des moules géantes) qui sont une spécialité de Nouvelle-Zélande méritent leur chance si vous aimez les fruits de mer.

En réalité, la plupart des restaurants d'Arrowtown sont d'excellente qualité.

Et si vous trouvez la note trop salée malgré tout, un changement de dernière minute est possible ! Le Chop Shop ou La Rumbla sont à cent mètres avec des cartes meilleur marché. Mais dans l'ensemble, les restaurants d'Arrowtown sont excellents, et meilleurs que ceux de Queenstown de l'avis général.


La rue principale a forcément changée depuis l'époque de la ruée vers l'or, mais certains bâtiments, comme la pharmacie existent encore de nos jours.

Buckingham Street à l'époque de la ruée vers l'Or en 1862.

La pause du déjeuner va me donner l'occasion de vous raconter l'histoire passionnante du village. Elle débute en 1862 lorsque des pépites d'or sont découvertes dans la rivière Arrow.

Le gisement est exceptionnel et la rumeur se propage comme une traînée de poudre. Les premiers prospecteurs arrivent en provenance d'Australie et de Californie, suivis par des amateurs du monde entier.

On a tendance à oublier qu'il y a eu des ruées vers l'or dans le monde entier, les mineurs passants d'un pays à l'autre pour essayer de faire fortune.


Il y avait environ 7000 habitants dont 5000 prospecteurs durant la ruée vers l'or du Wakatipu.

Les prospecteurs ont extrait 340 kg d'or en quelques semaines.

La « Great Wakatipu Gold Rush » voit un millier de mineurs s'installer en bordure de rivière en moins d'un mois !

Environ 340 kg d'or sont extraits de la rivière en quelques semaines, l'équivalent de 15 millions de dollars d'aujourd'hui.

Imaginez l'effervescence avec tout ce monde qui fouille la rivière en permanence et se bat pour la moindre pépite… Les tentes deviennent des constructions en bois, les boutiques, banques et saloons poussent comme des champignons dans les vapeurs d'alcool.


Les Chinois n'étaient pas seulement présents à Arrowtown, et ils se sont installés un peu partout dans la région, là où l'on voulait bien d'eux.

Plus de 5000 Chinois ont rejoint la ruée vers l'or.

À l'époque, le village des prospecteurs s'appelle encore Fox, du nom de l'usurpateur William Fox qui prétendait avoir trouvé de l'or en premier, alors que Jack Tewa, un simple tondeur de moutons avait eu cette chance. Mais sans que l'on sache vraiment pourquoi, le village se rebaptise rapidement pour s'appeler Arrowtown.


La plupart des prospecteurs n'ont jamais fait fortune et sont morts jeunes après une vie de labeur intense.

La plupart des prospecteurs n'ont pas fait fortune.

Au coeur de la ruée, la population grimpe en flèche pour atteindre 7000 mineurs, essentiellement des Néo-Zélandais et des anglophones, rejoints sur le tard par des Chinois, mais hélas dans des circonstances particulières dont je parlerais plus tard quand nous visiterons les ruines de leur campement.


Les lieux plus excentrées et difficile d'accès comme Macetown sont devenues des villes fantômes dès que l'or est devenu rare.

Macetown est devenue une ville fantôme à la fin de la ruée vers l'or.

Il faut d'ailleurs préciser que Arrowtown n'a pas le monopole de la ruée vers l'or !

D'autres villages sont fondés dans la région. Macetown, Skippers Canyon, Bullendale auront aussi leur heure de gloire avant de sombrer dans l'oubli pour devenir des villes fantômes.

Arrowtown faillit d'ailleurs connaître le même sort quand de nouveaux gisements plus prometteurs furent découverts dans la West Coast.


Le lac Hayes est de dimensions modestes, mais il est absolument magnifique, et la randonnée qui y mène depuis Arrowtown est fortement recommandée.

La beauté de la région n'a pas retenu les prospecteurs pour autant.

La population n'avait cessé de décliner au fur et à mesure que l'or devenait de plus en plus rare. Les quelques habitants qui sont restés après la ruée se sont reconvertis dans l'agriculture, et l'on ne comptait que 171 âmes un siècle plus tard en 1961.


Le village a indéniablement un côté touristique, mais il reste néanmoins très agréable à visiter.

Arrowtown est revenue à la vie avec l'essor du tourisme.

C'était sans compter sans l'essor du tourisme au début du 21e siècle ! Et malgré la concurrence de Queenstown, l'ancien village des prospecteurs fait partie des joyaux de l'Otago Central. Il compte désormais 2400 habitants. Mais puisque le sujet vous intéresse, vous en apprendrez davantage dans le musée que nous allons visiter après le dessert !


5Lakes District Museum et les chercheurs d'or (13h45-14h30).

Le Lakes District Museum est un petit musée qui retrace l'Histoire de la ruée vers l'or.

Le musée d'Arrowtown retrace l'Histoire de la ruée vers l'or.

Le Lakes District Museum où je vous emmène après déjeuner est situé pratiquement en face du restaurant Saffron. Fondé en 1948 dans l'ancien hôtel Ballarat, ce musée propose un véritable voyage dans le temps pour découvrir l'Histoire d'Arrowtown.

C'est aussi le centre d'information (iSite) et la poste du village ! À dire vrai, j'ai découvert ce lieu sur le tard, car je craignais qu'il ne s'agisse d'un énième musée du tire-bouchon. Pour ma défense, il faut dire que le minuscule bâtiment ne paye pas de mine vue de l'extérieur.


Le musée présente les accessoires rudimentaires des chercheurs d'or de l'époque.

Découvrez le matériel des prospecteurs.

Je n'ai donné sa chance au musée que lorsque j'ai appris qu'il recevait 40.000 visiteurs par an ! Le billet d'entrée à 10 $ n'est pas excessif, et je dois dire que j'ai été agréablement surpris par ce que j'ai trouvé à l'intérieur !

Ce n'est pas le meilleur musée du pays, mais il est tout de même incontournable pour appréhender l'Histoire du village.

Ce n'est pas l'exposition la plus marquante du pays (sans comparaison avec le Te Papa de Wellington), mais le lieu est bien plus intéressant qu'il n'en a l'air.


La boulangerie reconstituée dans le sous-sol du musée est très réaliste.

Visitez une reconstitution d'une boulangerie de l'époque.

Une rue de l'époque des chercheurs d'or a été brillamment reconstitué dans l'immense salle en sous-sol qui abritait autrefois les billards de l'Hôtel.

On peut ainsi visiter une école, une boulangerie, une imprimerie, une menuiserie, un maréchal ferrant, un laitier, et même l'entrée d'une mine…


Plusieurs boutiques d'époque sont reconstituées dans le sous-sol du musée.

Et un atelier de maréchal ferrant reconstitué dans le moindre détail.

La partie plus traditionnelle du musée présente la vie des prospecteurs et des objets d'époque comme les balances utilisées pour peser l'or et les armes pour éviter qu'on vous le vole, ainsi que les chariots pour transporter le matériel.

Le musée n'est pas consacré aux Maoris, mais il parle tout de même de leur présence dans la région, notamment pour la chasse.

Je précise d'ailleurs au passage que ce musée n'est pas consacrée à la culture maorie, si ce n'est pour rappeler que ces derniers fréquentaient la région pour chasser le moa (une autruche géante aujourd'hui éteinte) et collecter du pounamu (un jade précieux) pour fabriquer des bijoux et des armes.


Les Maoris visitaient surtout l'Otago pour chasser le Moa et trouver du pounamu (un jade vert) pour fabriquer des armes, des outils ou des bijoux tribaux.

Le pounamu servait à fabriquer des outils, des armes et des bijoux.

Une petite heure (45 min si l'on est pressé) suffit pour faire le tour du musée et se retrouver devant l'inévitable boutique. On y retrouve les bricoles habituelles, mais aussi de bons bouquins que l'on achètera seulement s'ils tiennent dans les bagages… La galerie d'art attenante peut valoir le coup selon l'exposition qui se tient, alors passez une tête pour voir de quoi il retourne.


Cette photo qui montre une famille de Chinois se faire photographier en tenue d'époque possède un côté triste quand on connaît le sort des premiers immigrants de Chine...

Vous pouvez vous faire prendre en photo habillé en costume du 19e siècle.

Derrière le musée, vous trouverez un studio qui propose de vous photographier en costume d'époque. Le résultat est un peu kitsch lorsqu'il est imprimé en couleur, mais la version sépiaest déjà plus réaliste… Je crains que notre emploi du temps ne laisse pas de temps pour cela, mais c'est à vous de voir !


Vous pouvez louer du matériel de prospecteur un peu partout en ville pour une bouchée de pain.

Vous pouvez louer du matériel de prospecteur.

D'ailleurs, avant de passer à la suite du programme, il faut que je vous parle des panneaux « Gold Pan Hire » que vous pouvez voir au musée et un peu partout en ville...

Il s'agit tout simplement de louer un kit d'orpaillage (une batée) pour fouiller la rivière en espérant trouver quelques pépites d'or.


Vos chances de trouver de l'or dans la rivière Arrow sont extrêmement faibles, car elle a été fouillées par des professionnels durant plus d'un siècle.

Les chances de trouver de l'or dans la rivière sont très faibles.

Cela ne coûte rien ou presque (3 $ et 10 $ de caution), mais si vous pensez faire fortune dans une rivière fouillée par des milliers de professionnels durant 150 ans, vous êtes plus optimiste que moi !

Ceci dit, l'activité amuse les enfants, et une petite fille aurait trouvé une pépite d'une valeur de 2300 $ en 2012, même si cela sent un peu l'opération marketing à plein nez...


La pharmacie du village existe depuis la fondation de la ville en 1862.

La vieille pharmacie du village date de 1862.

À la sortie du musée, le regard que l'on porte sur le village n'est plus le même. Maintenant que vous connaissez l'histoire des prospecteurs, les époques se mélangent un peu dans votre tête.

Connaître l'Histoire de la ville rend la visite encore plus passionnante.

Mais pour être tout à fait honnête, je ne vous ai pas encore tout révélé sur le passé d'Arrowtown. Il subsiste une part d'ombre qui mérite d'être levée en visitant l'ancien campement chinois. C'est à deux pas, juste au bout de la rue principale, alors je vous propose d'aller y faire un saut...


Voici les informations indispensables pour visiter le musée :

Question Réponse
Musée Lakes district museum
Ville Arrowtown, Île du Nord
Web Aller sur le site
Téléphone +64 3 442 1824
Adresse 49 Buckingham St
Ouverture Tous les jours de 8h30 à 17h00
Horaires 10h à 18h toute la semaine (jusqu'à 21h le jeudi)
Tarif 10 $ par adulte
8 $ pour les plus de 65 ans
3 $ pour les enfants et gratuit en dessous de 5 ans.

Famille avec deux adultes et deux enfants à 20 $.

6La triste aventure des mineurs Chinois (14h30-15h15).

Certaines maisons sont authentiques tandis que d'autres sont des reconstitutions très fidèles basées sur des photos d'époque.

Le Chinese Settlement se trouve à deux pas de la rue principale.

À 300 mètres du centre-ville et de Buckingham Street, vous trouverez les ruines de l'ancien campement, d'aucuns diront village, bâtit par les immigrants chinois d'Arrowtown. L'accès est gratuit et des panneaux explicatifs complètent la visite.

Certaines ruines mises à jour lors de fouilles en 1983 sont authentiques, d'autres sont des reconstitutions fidèles qui reflètent bien les conditions de vie très difficiles des immigrants asiatiques durant la ruée vers l'or.


Imaginez les conditions de vie en hiver pour les Chinois qui peuplaient ce campement.

Certaines constructions sont authentiques, d'autres ont été reconstruites.

La visite en soi ne présente pas un grand intérêt si l'on ne connaît pas l'Histoire qui va avec. Car ces mineurs chinois ne sont pas arrivés au début de la ruée, mais durant son déclin en 1864. Arrowtown s'était alors bien développée, mais l'exode d'une grande part de sa population annonçait la ruine des commerçants !


Deux Chinois et un riche propriétaire de la région photographiés devant leur maison.

Les Chinois sont venus en Nouvelle-Zélande en pensant faire fortune...

Pour que le village ne devienne pas fantôme, on fit venir par bateau des Chinois de Canton en leur faisant miroiter les pépites d'or. La famine qui sévissait en Chine à l'époque et la perspective de rentrer au pays fortune faite suffisent à convaincre 5000 pauvres bougres prêts à tout pour survivre.

Les Chinois n'étaient pas les bienvenus dans le pays, mais il fallait de la main-d'oeuvre bon marché ...

Réputés travailleurs, les Chinois sont parqués en dehors du village, en raison de ce qu'il faut bien appeler une ségrégation raciale. Sans aller jusqu'à parler d'esclavage, il faut reconnaître que l'on ne leur avait pas dit la vérité sur leurs chances de faire fortune.


Très peu de mineurs Chinois eurent la chance de revenir au pays fortune faite, et la plupart sont morts enNouvelle-Zélande.

Mais seuls quelques Chinois arriveront à s'en sortir en trouvant de l'or.

Car si l'on trouvait encore de l'or dans la rivière Arrow, il s'agissait de paillettes et non plus de pépites. De quoi gagner sa croûte au prix d'un dur labeur, payer ses impôts, et dépenser le restant pour boire, mais certainement pas assez pour s'enrichir...


Compte tenu des conditions de vie très difficiles, les mineurs étaient souvent alcooliques.

L'alcoolisme faisait des ravages chez les mineurs épuisés.

Comme on pouvait s'y attendre, la plupart des Chinois se sont reconvertis dans les travaux de construction et les emplois dont personne ne voulait. Ils espéraient économiser pour financer leur retour et retrouver les femmes et les enfants restés au pays pour s'occuper des parents. Ce tableau sinistre ne serait pas complet si j'oubliais de préciser que le campement comptait seulement neuf femmes pour autant d'hommes...


Un exemple de maison reconstituée à l'emplacement de ruines découvertes lors de fouilles sur le terrain en 1983.

Les Chinois ont construit des maisons et ne sont jamais rentrés au pays.

En définitive, les Chinois sont restés et ne sont jamais rentrés chez eux. Un voyage du retour d'autant plus improbable qu'il fallait en plus rembourser un impôt par tête pour pouvoir embarquer à bord d'un bateau !

Le destin cruel ajouta une note macabre, car les corps de 500 mineurs défunts embarqués sur le SS Entor pour être enterrés en Chine en 1902 n'arriveront pas à bon port, le navire faisant naufrage en chemin.


Ce n'est pas un hasard si l'ancien poste de police est construit entre le village et le camp des Chinois, ce qui révèle la ségrégation raciale de l'époque.

L'ancien poste de police était installé entre le village et le camp chinois.

Voilà qui contraste avec la douceur apparente des lieux... et je me dis qu'une visite de nuit, éclairé à la lueur d'une bougie donnerait la chair de poule.

Les personnes sensibles seront touchées par cette histoire, qui n'est peut-être pas « touristique » si j'ose dire, mais que je souhaitais partager.


Le village d'Arrowtown est très bien entretenu par ses habitants, ce qui explique en partie son succès.

Le passé semble romantique, mais il comporte sa part d'ombre.

Car la soif de l'or n'a rien de romantique, et le passé mérite d'être raconté sans être glorifié pour rendre hommage à ceux qui ont souffert. Arrowtown n'est plus tout à fait pareille quand on connaît son histoire complète. Le village n'en est pas moins beau, la nature grandiose, mais il flotte comme une mélancolie dans l'air par moment.


Le gouvernement a présenté des excuses officielles en 2002 pour le traitement injuste dont furent victimes les immigrants chinois.


7Balade et décor du Seigneur des anneaux (15h30-16h15).

C'est à l'automne que le village est le plus beau, quand les feuilles des arbres deviennent orange avant de tomber.

Les randonnées en automne sont spectaculaires dans l'Otago Central.

Pour détendre un peu l'atmosphère après la visite du camp chinois (même si elle se justifiait), je vous propose d'enchaîner avec une jolie promenade en forêt pour revenir à la réalité.

La plupart des randonnées qui partent d'Arrowtown sont assez faciles et les sentiers remontent en général à l'époque de la ruée vers l'or. Certains treks sont en revanche plus exigeants, notamment quand ils mènent à la ville fantôme de Macetown ou rejoignent Wanaka en passant par les montagnes.


L'Anniversary Walk est une jolie promenade qui longe la rivière Arrow et qu'il est recommandé de suivre en automne.

Arrowtown Anniversary Walk longe la rivière des chercheurs d'or.

Celle que je vous propose aujourd'hui suit la rivière en restant à proximité du village, ce qui nous arrange bien, car je rappelle que la navette du retour est prévue à 16h45 exactement.

Arrowtown Anniversary Walk (anciennement Arrowtown River Walk) couvre 4,2 km et l'on trouve même des bancs en chemin. Libre à vous de faire le trajet à pied ou en vélo (ils sont autorisés).


Une grande partie de la promenade se fait à l'abri du soleil sous les arbres.

Une randonnée parfaite pour se rafraîchir quand il fait chaud.

Le point de départ de la marche n'est pas bien indiqué, alors vous pouvez demander un plan au iSite (le musée) en demandant que l'on vous trace l'itinéraire. En soi, il faut rejoindre la rivière Arrow à partir du milieu de Ramshaw Lane, une rue située juste derrière le Lakes District Museum. Un escalier mène au Skate Park etle point de départ du sentier se trouve juste derrière celui-ci.


Le pont sur la rivière marque la fin de la randonnée au départ d'Arrowtown.

Le pont marque la fin de la randonnée près de la rivière.

La piste part sur la droite et l'on avance à l'abri du soleil sous les saules pleureurs et les sycomores, à l'endroit même où les prospecteurs plantaient leurs tentes. Selon votre envie, vous pouvez suivre l'intégralité du parcours jusqu'au pont qui enjambe la rivière, revenir sur vos pas quand vous en avez assez, ou même couper à travers bois pour rentrer au village.

Les belles couleurs de l'Otago en automne

Les couleurs spectaculaires de l'Otago en automne.

Un reportage de Galaxxid

De nombreux guides de voyages affirment que la randonnée passe par unlieu de tournage du Seigneur des anneaux. En réalité, pour rejoindre le spot en question, il faut partir à gauche et non à droite sur le sentier ! En suivant la randonnée qui remonte la rivière le long d'un pipeline, on atteint le fameux « Ford of Bruinen ».

Le lieu de tournage du Seigneur des anneaux est facilement accessible mais à l'écart du village.

C'est ici que les Nazguls sont emportés par la rivière lorsque Arwen Evenstar tente de leur échapper en portant un Frodon grièvement blessé. On reconnaît bien le décor du film, même si la végétation a forcément changé depuis le tournage (quelques retouches ont également été apportées en postproduction à l'époque).


C'est dans cette rivière que l'on trouvait de l'or au siècle dernier.

Difficile d'imaginer cette rivière fouillée par des milliers de prospecteurs.

Si vous êtes fan de la trilogie de Peter Jackson, la visite qui est excentrée en vaut la peine, mais ce n'est pas la partie la plus belle de la randonnée. L'accès n'est pas adapté aux vélos de ce côté du sentier, alors ne vous mettez pas en retard, le but étant de se retrouver au village vers 16h15 pour prendre un dernier verre.

Arwen invoque la rivière pour protéger Frodon.

La scène du Seigneur des anneaux réalisée près d'Arrowtown.

Un film de Peter Jackson

On me l'a demandé, alors je précise que le nom maori de la rivière Arrow est Haihainui.


8Un dernier verre à Arrowtown (16h15 - 16h45).

Le restaurant Postmaster est installé dans l'ancien bureau de poste du village.

Le restaurant Postmaster est installé dans un monument classé.

Même si l'on ne peut pas dire que la randonnée sur sol plat était intense, vous avez quand même bien pédalé à vélo ce matin, alors il est temps de retourner en ville pour boire frais en terrasse.

Le Postmaster's Restaurant est entouré de beaux jardins et de clôtures peintes en blanc. C'est un bâtiment historique qui abritait autrefois la Poste d'Arrowtown en 1907 et que l'on devait raser pour construire un hôtel. Deux pétitions ont heureusement permis un classement salvateur au patrimoine, et le lieu s'est reconverti aussitôt en restaurant et salon de thé.


La Bundaberg est une excellente ginger beer comme le Canada dry fabriquée en Australie et vendue en Nouvelle-Zélande aussi.

Rien de tel qu'une bonne ginger beer après une randonnée.

Vous pouvez commander des cocktails à un prix raisonnable, ou faire comme moi et opter pour une Bundaberg à siroter sous la superbe véranda.

C'est d'ailleurs ici même que j'ai découvert cette Ginger Beer dont je raffole, même si elle n'est pas Kiwi, mais Australienne (shame on me!).

Le salon de thé est situé à deux pas du point de rendez-vous de la navette du retour.

Inutile de surveiller votre montre toutes les cinq minutes, je n'ai pas choisi ce café par hasard ! La navette qui va nous récupérer avec les vélos nous attendra juste devant le restaurant Fork and Tap au 51 sur Buckingham Road, c'est à dire pile en face de là où nous sommes !


Vous pouvez passer la nuit sur place en louant une chambre dans un Bed & Breakfasts par exemple, ou dans un charmant cottage.

Il est possible de passer la nuit à Arrowtown dans un Bed & Breakfast.

Nous serons rentrés à Queenstown vers 17h15, et cela marquera la fin de cette belle journée à Arrowtown. Ceci dit, rien ne vous empêche de rester dormir sur place, même si le choix d'hébergement est restreint. Il est possible de se loger dans de charmants cottages, des Beds & Breakfasts ou dans le célèbre New Orleans hotel (un ancien pub de 1866).


Vous pouvez aussi rejoindre le village par la route et faire un saut rapide si vous êtes pressé par le temps.

Si vous êtes pressé par le temps, faites un saut en voiture.

En fait, tout dépend de votre programme du lendemain, car si vous comptez aller au Milford Sound, il est plus indiqué de partir de Queenstown pour rejoindre Te Anau. Ceci dit, le supplément de route n'est pas non plus conséquent...


L'ancien poste de police est l'une des maisons les plus photographiées de la région.

Arrowtown propose un véritable voyage dans le temps !

En attendant la navette du retour, nous avons l'occasion de faire un peu le bilan de la journée passée. Arrowtown est inséparable de son passé de village de chercheurs d'or, même si l'époque fut loin d'être aussi plaisante que l'on pourrait le croire...

Si le village a indéniablement un aspect très marketing, avec de nombreuses boutiques de souvenirs, le conseil municipal impose un maintien du style architectural d'antan pour toutes les nouvelles constructions.


Il y a trois excellents terrains de golf à Arrowtown, mais un seul accepte des joueurs qui ne sont pas membre du club ou de la clientèle d'un hôtel.

Vous trouverez trois magnifiques terrains de golf près d'Arrowtown.

Vous ne verrez donc pas fleurir des hôtels hideux dans les années à venir et cela permet à Arrowtown de se différencier de Queenstown. D'ailleurs, si la rue principale est touristique, les rues voisines sont plutôt désertes et paisibles.


Cette oeuvre d'art qui vient de Chine est exposée dans le golf de Michael Hill et représente un guerrier attaqué par une centaine de loups. D'autres statues, notamment trois grands chevaux, sont également disséminés sur le green.

Cette oeuvre d'art se trouve sur le terrain de golf de Michael Hills.

On trouve bien quelques hôtels de luxe, mais ils sont situés à l'écart, près des terrains de golf dont j'aurais adoré vous parler, pas forcément pour jouer, mais pour l'oeuvre d'art exceptionnelle des cent loups installée à Michael Hills. Et puis, il faut bien que je vous touche deux mots sur le festival le plus important ...


Le défilé de voitures anciennes est un moment incontournable du festival d'automne.

Le défilé de vieilles voitures durant le festival d'automne.

Organisé chaque année durant une semaine aux alentours du 19 avril, l'Autumn Festival existe depuis plus de 35 ans. Il propose une centaine de stands d'artisans avec des barbecues et les inévitables pies fourrées à la viande. Le Pinot noir est à l'honneur, et les défilés de vieilles voitures et d'habitants en costumes du 19e siècle ont un charme bon enfant.


L'aspect touristique du village reste toutefois très encadré et les décorations sont de grande qualité.

L'atmosphère du village est très chaleureuse durant le festival.

On ne se prend pas au sérieux, et certains concours amusants comme la course de canards sont assez surréalistes... Imaginez 8000 canards en plastiques déversés dans la rivière Arrow. Cela semble ridicule, mais le premier prix de la tombola rapporte tout de même 15000 $ au vainqueur !

Découverte du village d'Arrowtown en automne

Visite du village d'Arrowtown.

Une vidéo de Annamovies

Cela qui m'amène à la question du choix de la saison. La visite d'Arrowtown est possible toute l'année, même en hiver quand la neige donne un aspect magique au village qui sert de camp de base pour rejoindre la station de ski de Coronet Peak à 16 km seulement.

L'automne est la meilleure saison pour visiter Arrowtown, mais l'on peut venir toute l'année !

Mais si le printemps et l'été sont tout à fait indiqués, avec une nature d'un vert éclatant, c'est le milieu de l'automne qui tombe en avril qui est exceptionnel. Notre visite s'est déroulée à cette période où les feuilles virent à l'orange et au rouge dans l'Otago Central, pour le plus grand bonheur des photographes et des futurs mariés.


Le village est triste en hiver, sauf si la neige tombe !

L'hiver est un peu triste à Arrowtown, sauf quand il neige !

Il me reste à espérer que la description de cette journée vous aura donné envie de la vivre en vrai. L'itinéraire est parfaitement faisable, mais vous pouvez l'adapter comme bon vous semble, quitte à ne faire qu'un saut rapide en voiture, même si comme vous le savez désormais, Arrowtown a plus à offrir que sa grande rue commerçante.


Difficile de trouver un endroit plus photogénique que le village d'Arrowtown en automne.

N'oubliez pas de visiter Arrowtown durant votre séjour !

Je vous laisse en compagnie de notre ami Ben qui répondra à toutes les questions d'ordre pratique, et je vous retrouverai avec plaisir pour visiter Queenstown, Wanaka ou Dunedin dans cette féérique région de l'Otago !


Guillaume Le Nistour, Kiwipal
Un article de Guillaume Le Nistour.
Fondateur de Kiwipal, Guide de Voyages Nouvelle-Zélande.
guillaume

Questions & Réponses.

Que puis-je faire pour vous aider ? Ce n’est pas faute d’avoir essayé, mais je n’ai jamais trouvé d’or dans la rivière… Néanmoins, je peux vous donner plein de conseils pour visiter Arrowtown !

Poser une question à Ben

  • Tous les sujets ... 29 réponses au total
  • Le village d'Arrowtown 5 réponses
  • Chercher de l'or 5 réponses
  • Location de vélo 4 réponses
  • Hôtels & B&B 3 réponses
  • Les saisons recommandées 3 réponses
  • Comment s'y rendre ? 2 réponses
  • Village des Chinois 2 réponses
  • Festival de l'Automne 2 réponses
  • Pistes de ski 2 réponses
  • Terrains de golf 1 réponse

Le village d'Arrowtown

  • Comment trouver plus d'informations sur le village ?

    Vous pouvez consulter le site officiel d'Arrowtown.Site officiel d'Arrowtown

  • Les maisons sont-elles authentiques ?

    Elles ne sont pas toutes d'époque, mais environ 70 constructions datent d'il y a plus d'un siècle, et la grand-rue (Buckingham street) est en grande partie authentique. Ce n'est pas un attrape-touriste !

  • Est-ce très touristique ?

    Oui et non, car cela dépend beaucoup de la saison. Il y a des autocars de touristes chinois par périodes, mais ces voyageurs surtout intéressés par le shopping ne quittent pratiquement pas le centre-ville. Si vous restez à l'écart des boutiques de souvenir, vous éviterez en grande partie des touristes chinois dont le comportement est parfois pénible.

  • Est-ce que le village ferme en fin de journée ?

    Non, Arrowtown est un village et non une attraction… Si vous logez sur place, vous pourrez même vous promener en soirée ! Lorsque les touristes ont plié bagage et que la nuit tombe, l'atmosphère est remarquablement paisible.

  • Où se trouve le restaurant Saffron ?

    Il est installé dans la rue principale, au 18 Buckingham Street. Vous pouvez réserver par téléphone au +64 3 442 0131 ou sur le site Internet du restaurant.Site du restaurant Saffron

Chercher de l'or

  • Qui a trouvé de l'or en premier ?

    C'est Jack Tewa qui fut le premier, et William Fox a menti pour devenir célèbre.

  • Où a-t-on trouvé de l'or pour la première fois ?

    Un panneau d'information « x mark the spot » a été installé à l'emplacement exact à proximité de la rivière Arrow.Emplacement de la découverte

  • Où prospecter pour trouver de l'or ?

    N'importe où au niveau de la rivière, mais prenez garde au courant.

  • Est-ce que l'on peut encore trouver de l'or ?

    En théorie oui... mais les chances sont minces ! Toute la rivière a été fouillée centimètre par centimètre durant plus de 150 ans.

  • Où peut-on louer du matériel pour chercher de l'or ?

    Un peu partout en ville, et notamment juste à côté du musée.

Location de vélo

  • Quel type de vélo faut-il louer ?

    Un simple VTT semi-rigide de type Hardtail fera largement l'affaire compte tenu du relief qui n'est pas difficile.

  • Où peut-on louer des vélos ?

    Vous trouverez de nombreuses boutiques à Queenstown (notamment Around the basin que je recommande). Notez qu'il existe aussi deux boutiques de location de vélo à Arrowtown au 4 et au 59 sur Buckingham Street.

  • Que se passe-t-il si l'on manque la navette du retour ?

    Vous pouvez contacter le loueur, quitte à payer une journée de location en plus, ou rentrer simplement en vélo à Queenstown, ce qui prend une heure si l'on ne traîne pas.

  • Est-ce que l'on risque de se faire voler les vélos ?

    Il y a peu de chances que cela se produise, mais je vous recommande de les attacher avec le cadenas gratuit fourni par le loueur.

Hôtels & B&B

  • Y a-t-il des hébergements dans le village ?

    Oui, mais vous aurez du mal à trouver de la place si vous attendez la dernière minute pour réserver en haute saison.

  • Faut-il se loger ici où à Queenstown ?

    C'est une question sans grande importance en réalité, car les deux villes sont à 20 minutes en voiture… Vous pouvez donc parfaitement visiter les deux.

  • Est-ce qu'il y a un camping à Arrowtown ?

    Oui, il y a un Holiday Park adapté aux campeurs et aux voyageurs en camping-car. Il est même possible de louer des bungalows.Arrowtown Holiday Park

Les saisons recommandées

  • Quelle est la meilleure saison pour venir ?

    Le mois d'avril, en automne, est idéal, mais il n'y a pas de contre-indication le reste de l'année, sauf peut-être en hiver si le village n'est pas enneigé.

  • À quelle période les arbres deviennent-ils orange ?

    Il n'y a pas de date précise, mais en général le changement de teinte est optimal au début du mois d'avril.

  • Peut-on visiter la ville en hiver ?

    Tout à fait, mais les arbres n'auront plus de feuilles, ce qui peut-être triste s'il ne neige pas.

Comment s'y rendre ?

  • Comment se rendre en voiture à Arrowtown ?

    Il y a une sortie indiquée à 5 km depuis la State Highway 6, mais vous pouvez aussi faire le trajet depuis Queenstown via de petites routes ou bien encore en longeant le lac Hayes. Il suffit de consulter votre GPS ou Google Maps pour étudier la question.Itinéraire entre Queenstown et Arrowtown

  • Peut-on venir en bus ?

    Une navette baptisée Connectabus assure plusieurs liaisons quotidiennes entre Queenstown, Arrowtown et Frankton. Retrouvez les horaires des départs sur le site officiel.Horaires des départs en bus

Village des Chinois

  • Est-ce que les constructions sont d'époque ?

    Les plus endommagées qui ont été mises à jour lors de fouilles en 1983 sont d'époque. Les autres sont des reconstitutions très fidèles basées sur des photos.

  • Combien de temps faut-il pour rejoindre le village Chinois ?

    Environ 5 minutes depuis Buckingham Street, c'est vraiment tout près !

Festival de l'Automne

  • Quand a lieu le festival d'Arrowtown ?

    Chaque année au milieu de l'automne (avril) lorsque toute la région prend une couleur rouge orangé.

  • Le festival est-il gratuit ?

    Oui, mais certaines activités sont payantes si vous souhaitez participer. C'est le cas de la tombola où l'on lâche 8000 canards en plastique dans la rivière Arrow.

Pistes de ski

  • Quelles sont les stations à proximité ?

    Coronet Peak est à 16 km, soit environ 22 minutes en voiture. Je sais bien que de nombreux guides de voyage affirment que Arrowtown est à proximité des autres stations, mais c'est faux. The Remarkables, Cardrona et Treble Cone sont toutes à plus d'une heure de route. Qui plus est, je recommande de ne pas monter aux stations en voiture, mais d'emprunter les navettes qui partent de Wanaka ou de Queenstown.

  • Peut-on se loger à Arrowtown si l'on va au ski ?

    Si vous prévoyez de skier à Coronet Peak, alors oui, c'est une option très intéressante.

Terrains de golf

  • Quels sont les meilleurs terrains de golf ?

    Il existe trois terrains, dont celui de Michael Hill qui figure dans l'Open de Golf de Nouvelle-Zélande. On ne peut hélas pas y jouer sans être membre ou sans invitation spéciale, ce qui est d'autant plus regrettable quand on sait qu'il y a des sculptures exceptionnelles sur le green. Le Millbrook Resort possède aussi son parcours de 27 trous réservé à sa clientèle. Dans la pratique, l'Arrotown Golf Course est votre seule option si vous êtes de passage, et vous pourrez jouer 9 ou 18 trous pour 50 ou 85 $.

Photo de guillaume à la montagne

L'avis de Guillaume.

Expert Nouvelle-Zélande

Compte tenu de la faible distance avec Queenstown, vous n’avez aucune excuse si vous ne visitez pas Arrowtown.

Il y a bien plus à faire et à voir que ce que l’on pourrait croire, mais rien ne vous empêche de faire juste un saut en voiture.

Et si vous ne retrouvez pas votre âme d’enfant en visitant une ville qui rappelle le Far West, avec une confiserie et un lieu de tournage du Seigneur des anneaux, alors je ne peux rien faire de plus pour vous !

Plus sérieusement, ne passez pas à côté d’Arrowtown, surtout si vous visitez la Nouvelle-Zélande en automne quand les feuilles des arbres deviennent orangées… c’est une merveille !

Je pose une question ▸

Sur la carte du pays

Ancien campement de prospecteurs durtant la ruée vers l'or de 1862, Arrowtown est l'un des plus beaux villages de Nouvelle-Zélande.

Ouvrir Google Maps

Liens pratiques

Plus d'informations à consulter si vous visitez Arrowtown.

Numéros utiles

Cliquez sur un numéro pour appeler depuis votre mobile.

Photo de guillaume à la montagne

Votre voyage en Nouvelle-Zélande :

Kiwipal vous aide à préparer un séjour en Nouvelle-Zélande sans agence de voyages.

Vous économisez jusqu'à 30% sur votre budget vacances en éliminant les frais d'agence.

Je contacte Guillaume

Rejoignez-nous !

Abonnez-vous au groupe des voyageurs passionnés par la Nouvelle-Zélande.

Expert certifié de la destination

Une question ?

Demandez conseil aux experts de la Nouvelle-Zélande :

Je pose une question ▸
Adresse email erronée ou message trop court !
Message envoyé !
Un conseiller Kiwipal vous répondra dans les plus brefs délais. Merci !
Haut de la page
Vos articles favoris
Vous pouvez construire une liste de vos articles favoris.
Cliquez sur le bouton « ajouter aux favoris » dans la page de votre choix. Votre liste sera sauvegardée même si vous quittez le site.
J'ai compris !