Comment calculer le budget et les dépenses du séjour ?

Quel budget prévoir pour des vacances ?

Réservez votre voyage en Nouvelle-Zélande !

Contactez un conseiller Kiwipal pour parler de votre projet de vacances, c'est gratuit et sans engagement !

Je pose une question ▸
  • Lire l'article
  • Détails
  • Conseils
4 Votez SVP !
Vos questions (33)
Poser une question

Présentation.

  • 1Comment calculer le budget du séjour ?
  • 2Faut-il utiliser les services d'une agence de voyage ?
  • 3Billets d'avion et formalités.
  • 4Faux frais durant le séjour.
  • 5Vos dépenses alimentaires.
  • 6Vos dépenses pour circuler dans le pays.
  • 7Vos dépenses d'hébergement.
  • 8Vos dépenses pour pratiquer des activités.
  • 9Vos dépenses en shopping et souvenirs.
  • 10Quelques vérités sur le budget à prévoir.

1Comment calculer le budget du séjour ?

Les faux frais et les souvenirs font souvent grimper la note au-delà de ce que l'on avait envisagé. Kiwipal s'efforce de vous conseiller pour éviter ces désagréments.

Calculer le budget du voyage est une opération délicate.

Le pouvoir d'achat est un plus fort en Europe qu'en Nouvelle-Zélande (l'écart diminue d'année en année). Les Parisiens sont les premiers à s'en rendre compte, car ils sont habitués à des tarifs de plus en plus élevés. Le voyage reste cher, mais il y a matière à réaliser quelques économies.

Kiwipal présente de nombreux itinéraires dans sa rubrique voyage. Le montant indiqué pour chaque séjour est en général bien inférieur à celui pratiqué par les tours opérateurs. Il vous reste à prendre en compte les dépenses sur place pour calculer votre budget. Sans parler des faux frais dont personne ne parle, mais qui existent bel et bien.


Le dollar néo-zélandais possède son propre taux de change.

Le dollar néo-zélandais est la monnaie officielle du pays.

Je me suis fixé pour objectif de vous aider à y voir plus clair. N'espérez pas que je vous donne une estimation finale, car il existe autant de budgets que de voyageurs. Commencez par choisir un voyage sur Kiwipal et munissez-vous d'un papier et d'un crayon. Nous allons étudier chaque dépense ensemble, mais je dois d'abord éclaircir la question des agences de voyages.


Les tarifs indiqués sur cette page sont en dollars néo-zélandais TTC. Passez la souris sur un prix pour afficher sa conversion en euros. Certains tarifs sont indiqués en euros quand ils impliquent un achat à réaliser avant le départ.


2Faut-il utiliser les services d'une agence de voyage ?

Même pour un circuit de plusieurs semaines, il est parfaitement possible à un particulier de gérer ses réservations hôtelières. Qui plus est, le tarif à l'arrivée sera moins moindre par rapport à celui facturé par une agence.

Vous n'avez plus besoin d'un agence de voyages avec Kiwipal.

Essayez de réserver votre séjour par vos propres moyens et vous aboutirez à un chiffre bien plus attractif que celui proposé par une agence.

En passant par une agence, vous rémunérez l'agent de voyages, mais aussi toute une société dont les frais (assurances, taxes...) sont conséquents et se répercutent dans les tarifs des services proposés.

À l'heure d'aujourd'hui, vous n'avez plus besoin d'une agence de voyages pour préparer votre séjour en Nouvelle-Zélande. Pourquoi payer un intermédiaire de plus quand il suffit d'un week-end pour tout organiser ?


3Billets d'avion et formalités.

Le prix augmente régulièrement en fonction de la hausse du kérosène. Pour l'instant, il faut compter au moins 1150 € pour un aller-retour avec Paris.

Un billet A/R pour la Nouvelle-Zélande coûte environ 1150 €.

De toute manière, la plupart des d'agences de voyages ne s'occupent plus des réservations de billets d'avion (encore un signe de l'inutilité de passer par une agence). Peu importe, car la procédure sur Internet ne présente aucune difficulté. En revanche, les billets ne sont pas les seules dépenses à prévoir.

Achats avant le départ

Je vous conseille de lire mon article sur ce qu'il faut emporter en Nouvelle-Zélande. Vous devrez sans doute acheter quelques affaires pour compléter vos bagages. Selon le type de randonnée envisagé, le budget peut être conséquent.

Visas

Bonne nouvelle, vous n'avez pas besoin de visas si vous êtes de nationalité française. À condition toutefois que votre séjour n'excède pas la durée de trois mois.

Assurance voyageur

Comptez au minimum 100 € pour une assurance annulation. Les couvertures multirisques sont généralement comprises entre 2 et 4 % du prix du voyage.

Partir à l'autre bout du monde sans assurance est fortement déconseillé. Loin de moi l'idée de vous effrayer, mais des soins pour une fracture et un rapatriement dépassent les 15.000 euros. Il y a largement de quoi ruiner vos vacances et votre compte en banque.

Vérifiez si les services associés à votre carte de crédit ne vous couvrent pas en partie. Mais même ainsi, souscrivez à une assurance complémentaire multirisque (par exemple auprès de Chapka).

Billets d'avions

Un billet A/R Paris - Auckland coûte environ 1200 euros. Les prix baissent légèrement si vous réservez longtemps à l'avance, mais n'espérez pas descendre en dessous de 1100 euros. Le trajet implique souvent une escale à Dubai ou Singapour. Peut-être aurez-vous le temps de visiter la ville ? Il faut parfois couvrir le prix d'un repas en ville ou à l'aéroport. Dans tous les cas, mettez 15 $ à 25 $ de côté pour les navettes.


S'il arrive que l'on fasse escale à Dubaï, c'est surtout par Singapour que transitent les vols pour la Nouvelle-Zélande. Vous changerez d'avion pour achever le voyage.

L'escale à Singapour laisse parfois le temps de visiter la ville.

Ne négligez pas tout ce qui peut rendre le vol plus agréable. Un casque antibruit et des coussins pour la nuque sont fortement conseillés pour un trajet de 24 heures.

Pour les vols intérieurs en Nouvelle-Zélande, il est conseillé de réserver au minimum quatre mois à l'avance pour bénéficier d'un meilleur prix. À titre indicatif, voici quelques exemples :


VOL TARIF MOYEN
Auckland - Wellington 45 euros
Auckland - Christchurch 60 euros
Auckland - Queenstown 65 euros
Auckland - Dunedin 100 euros
Auckland - Rotorua 130 euros

4Faux frais durant le séjour.

Pour rallier le dépôt de location de voiture ou de camping-car il faut souvent emprunter un taxi. Si les aéroports ne sont pas très éloignés des centres-villes, le trajet en taxi est un faux frais souvent négligé.

Les trajets en taxi sont souvent oubliés dans les calculs de budget.

Il y aura toujours des dépenses imprévues dans un voyage. Vous n'y échapperez pas, mais je peux toujours vous éviter quelques déconvenues.

Frais à l'aéroport

Après 24 heures de vol, le voyage en RER devrait être remboursé par la sécurité sociale. Prévoyez le budget pour vous offrir un taxi, vous me remercierez. (note : La taxe si vous quittez le pays dans un autre aéroport que celui d'Auckland a été supprimée.)

Taxes sur les retraits à l'étranger.

Demandez à votre banque combien elle facture les retraits à l'étranger. Renseignez-vous par la même occasion au sujet du plafond de votre carte en Nouvelle-Zélande. Dans tous les cas, voyagez avec le numéro de téléphone de votre agence bancaire. En moyenne, les banques facturent 5 euros pour 100 euros retirés à l'étranger. Il peut sembler judicieux de procéder à un retrait unique, mais je le déconseille par mesure de sécurité, quitte à perdre un peu d'argent en commission.


Comparatif des tarifs pour les retraits avec carte : Afficher les tarifs

TVA sur les produits

La TVA locale s'appelle la GST (Goods and Services Tax). Elle est fixée à 15 % du prix. De nombreux pays permettent de se faire rembourser la différence en fin de séjour. Ce n'est pas le cas de la Nouvelle-Zélande ! Il ne s'agit pas d'un faux frais, mais plutôt d'une mauvaise surprise.


5Vos dépenses alimentaires.

Vous allez sans doute succomber au charme de la restauration rapide. Surtout quand les burgers sont aussi délicieux. Pour autant, ne négligez pas une nourriture plus saine pour ne pas rentrer en France avec cinq kilos en trop.

Les produits alimentaires sont un peu moins chers qu'en France.

C'est le troisième poste de dépense après le voyage et l'hébergement. Se nourrir en Nouvelle-Zélande coûte un peumoins cher qu'en France, même si vous êtes habitués à des prix de province.

Restauration

Le prix des restaurants est en moyenne 15 % moins cher qu'à Paris. Les épiceries sont meilleur marché avec 18 % d'écart. Les prix baissent encore un peu quand vous quittez les grandes villes. Voici quelques dépenses courantes pour vous donner une idée sur le budget à prévoir.


SERVICE TARIF
Petit déjeuner 10 $
Repas en brasserie 15 $
Repas dans un café 20 $
Repas dans un bon restaurant 30 $
Repas dans un bon restaurant (en grande ville) 45 $
Un Big Mac 5,5 $
Une pinte de bière 4,3 $
Un verre de vin 7 $ à 12 $

Pourboire

Il y a 20 ans le pourboire était considéré comme une insulte en Nouvelle-Zélande.

La pratique s'est peu à peu répandue, mais le geste n'est pas obligatoire. Vous pouvez laisser 5 à 10 % de la note si le service était exceptionnel.

En revanche, le pourboire est de mise dans les taxis (environ 10 % si la course était parfaite). Traditionnellement, les porteurs de bagages sont récompensés par un dollar.


6Vos dépenses pour circuler dans le pays.

Si la conduite à gauche vous fait peur, sachez que la circulation en dehors des villes est très faible. Si vous voyagez en dehors de l'été, vous serez souvent tout seul sur la route. Raison de plus pour surveiller la jauge d'essence et faire le plein avant de se lancer dans l'aventure.

La faible circulation et les paysages rendent le voyage très agréable.

On prétend souvent que la Nouvelle-Zélande est le pays du camping-car. C'est effectivement le moyen de transport le plus populaire auprès des touristes. Si vous avez les moyens de dormir à l'hôtel, je considère néanmoins que la voiture est préférable.

Voyage en voiture

Contrairement à l'idée reçue, la location la moins chère ne constitue pas souvent une bonne affaire. Plus le prix est bas, et plus le confort et la sécurité diminuent. Sans parler de la consommation d'essence qui n'est pas à votre avantage dans un pays au relief de montagne. Il vaut mieux éviter les prix plancher et opter pour un tarif raisonnable aux alentours de 35 $ par journée de location.

L'offre de location la moins chère n'est pas toujours la meilleure.

Quelques astuces s'imposent si vous souhaitez réserver votre véhicule par Internet. Contrairement à ce que l'on pourrait croire, l'offre la moins chère du marché n'est pas forcément la plus économique.

Le prix plancher est de 15 $ par jour pour louer une voiture. Une telle offre ne se rencontre qu'en dehors des grandes enseignes comme AVIS. Mais il faut se méfier des rabais quand ils sont aussi conséquents.


Les nombreuses montagnes de l'Île du Sud impliquent une augmentation de la consommation d'essence, et donc des frais à la pompe. Si vous avez eu la bonne idée de voyager léger, vous limiterez les dégâts, mais la meilleure démarche consiste à étudier la consommation avant de choisir un véhicule de location.

Les trajets en montagne consomment beaucoup de carburant.

Le marché est saturé par les vieilles automobiles japonaises des années 90. Non seulement elles consomment plus d'essence, mais elles sont souvent archaïques en terme de sécurité. Les petites compagnies de location ont parfois tendance à annoncer des disponibilités imaginaires comme des boites manuelles dans un pays où règne l'automatique.


La conduite à gauche est délicate quand il faut en plus apprendre à gérer un camping-car. Si vous ne vous sentez pas d'attaque, optez pour une simple voiture.

Louer une voiture est souvent recommandé pour un premier séjour.

Le prix moyen raisonnable est d'environ 40 $ par jour pour une petite quatre portes. Mais le chiffre grimpe à plus de 100 $ voir 150 $ pour un 4x4. Si vous envisagez de rouler sur la plage (sur la 90 mile beach par exemple) il faut en tenir compte.

Au moment de choisir votre modèle, gardez à l'esprit qu'il faudra ranger vos bagages dans le coffre. Une petite voiture fera l'affaire pour deux personnes, mais plus difficilement pour quatre !


Si vous n'avez jamais conduit à gauche, il y a de quoi être impressionné au début. Prenez le temps de vous familiariser avec les commandes du véhicule quand vous êtes à l'arrêt, quitte à y passer une heure. Ce n'est pas du temps perdu !

La conduite à gauche requiert de la concentration.

Vous ne paierez généralement pas de supplément si vous restituez le véhicule ailleurs qu'à son point de départ. Mais il faudra impérativement faire le plein avant de rendre les clés. Évidemment, vous profiterez de réductions sur la durée, mais si vous avez moins de 25 ans, attendez vous à payer un peu plus cher que prévu.

Les amendes de stationnement à 30 $ voir 40 $ sont monnaie courante et les radars sont aussi présents qu'en France. Vous recevrez l'amende par la poste et n'espérez pas y échapper sous prétexte que vous vivez à l'étranger… l'agence de location peut aller jusqu'à porter plainte contre vous.

Voyage en camping-car

Mal géré ou insuffisamment préparé, un voyage en camping-car peut exploser le budget à toute vitesse. Il faut repérer les emplacements de camping à l'avance.

Le camping-car permet souvent de réaliser des économies.

On imagine toujours faire des économies en voyageant en camping-car. Mais durant la haute-saison, l'association voiture + hôtel est parfois plus intéressante.

Pour un petit camping-car il faut compter 70 $ par jour de mai à septembre, et souvent plus de 110 $ de décembre à février (en été). Il existe une grande variété de modèles pour deux personnes ou toute la famille.

Encore faut-il se garer dans un lieu autorisé. Le camping sauvage est légal mais uniquement dans des zones bien définies. Il faudra systématiquement se renseigner auprès du iSite le plus proche pour éviter l'amende de 200 $ !


Le camping-car n'est sans doute pas le moyen de transport le plus sexy du monde. C'est pourquoi certaines agences de location ont décidé de donner un peu de couleur à leurs véhicules.

Certains modèles sont décorés par des artistes.

La solution la plus confortable consiste à garer le camping-car dans un Campervan Park à 70 $ la nuit. Vous pourrez en profiter pour vous raccorder à l'électricité.

Les Holidays Park sont un peu plus festifs (c.a.d bruyants) mais grosso modo au même prix. Comptez 50 $ à 70 $ par adulte en réservant car ils affichent souvent complet.

Le Département de la Conservation (DOC) propose 200 espaces d'accueil, souvent gratuits, mais payants lorsqu'ils disposent de douches et de sanitaires (comptez 14 $). Vous pourrez parfois vous raccorder à l'électricité en payant un supplément de quelques dollars.

Voyage en bus

Circuler en bus dans le pays coûte cher à moins de rester suffisamment longtemps pour bénéficier des réductions de cartes de fidélité.

Circuler en bus n'est rentable que pour un séjour longue durée.

De nombreuses compagnies sillonnent le pays. Le réseau est dense et je ne peux tout simplement pas reproduire les tarifs correspondants aux milliers d'itinéraires sur cette page. Consultez nos liens pour calculer votre budget au centime près.

Le bus est le mode de transport le plus économique, mais il n'est pas adapté à un séjour de quelques semaines. Les étudiants et les travailleurs saisonniers y trouveront leur compte en prenant des cartes d'abonnement pour cumuler des points et décrocher des réductions.

Assurances

Vous allez parfois rouler sur des routes couvertes de gravier. Un caillou projeté peut très bien abimer votre pare-brise. Si vous n'avez pas souscrit à l'assurance bris de glace, les frais seront pour vous.

L'assurance contre le bris de glace est à considérer fortement.

Le contrat de location comprend une assurance qui couvre le vol et les dégâts causés au véhicule en cas d'accident. Payer un supplément de 10 $ à 20 $ par jour permet de réduire la franchise de l'assurance à moins de 200 $. Pour être tranquille, vous pouvez aussi ajouter une option à 5 $ qui couvre le bris de glace ( il n'est jamais inclus par défaut).

Vous êtes peut-être déjà couvert par votre assureur en France, mais vérifiez que votre contrat reste valable à l'étranger, surtout pour les dommages corporels (ce n'est pas toujours le cas).

Frais d'essence

Si l'essence est moins chère qu'en Europe, il faut souvent prévoir plus de 500 euros d'essence pour un long séjour. Ce n'est pas un budget à prévoir à la légère.

L'essence est nettement moins chère qu'en France.

Le sans-plomb est environ 10 % moins cher qu'en Europe, mais la consommation dépend de votre véhicule. Les voitures automatiques bas de gamme ont tendance à gaspiller le carburant dans les montées ! Je précise au passage qu'il vaut mieux éviter le diesel qui n'est pas toujours proposé à la pompe.

Dans les itinéraires de notre rubrique voyage, nous indiquons le nombre total de kilomètres à parcourir. Cela s'entend dans le cadre d'un trajet parfait, sans détour ni erreurs de votre part. Majorez le total d'environ 15 % avant de calculer le budget (sur la base de la consommation aux 100 km de votre véhicule).

Traversée en ferry

Le ferry à 75 $ par personne est une bonne affaire mais l'addition grimpe à 275 $ si vous embarquez votre camping-car en soute !

Le ferry peut coûter très cher si vous voyagez en camping-car.

Le passage d'une île à l'autre se déroule habituellement en Ferry Interislander ou Blue Bridge. Ceux qui voyagent en voiture se contenteront de laisser leur véhicule sur place pour en récupérer un nouveau de l'autre côté. Mais si vous voyagez en camping-car, il faudra débourser 270 $ pour le transport en cale. Sans oublier le prix du voyage par personne qui s'élève à 65 $. Ici encore, la réservation organisée par une agence de voyages ne présente pas d'intérêt, vous pouvez réserver vos places par Internet en quelques minutes.


7Vos dépenses d'hébergement.

Un voyage qui se transforme en marathon peut gâcher vos vacances et vous épuiser. Il est important de se ménager des journées de pause sans conduite. Sur Kiwipal, nous prévoyons systématiquement des haltes pour vous permettre de récupérer des forces.

Sur un long séjour, il est indispensable de se ménager des pauses.

Je suis un fervent défenseur des Beds & Breakfasts de Nouvelle-Zélande. Ce n'est pas tant pour une question d'économie que pour avoir la chance de rencontrer des Kiwis. D'un point de vue général, la qualité de l'hébergement dans le pays est excellente.

Hôtel

S'il existe bien sûr des exceptions, le niveau de l'hôtellerie néo-zélandaise est très bon.

Les hôtels sont de très bonne qualité en Nouvelle-Zélande.

Les hôtels facturent une note qui oscille entre 100 $ et 150 $ la nuit pour un couple. À ce prix là vous pouvez obtenir un hôtel trois étoiles. Les critères de notation sont similaires à ceux pratiqués en France. Comme pour le reste, les prix grimpent de 25 % dans les grandes villes.

Ici encore, vous n'avez rien à gagner en réservant par une agence de voyages qui vous impose généralement des B&B que vous ne choisissez pas. Dans tous les cas, il faut s'engager plusieurs mois à l'avance, surtout si vous partez en été.

Bed & Breakfast

Chez Kiwipal, nous recommandons les Beds and Breakfasts car ils permettent de rencontrer d'authentiques habitants du pays.

Les Beds & Breakfast sont fortement recommandés par Kiwipal.

La note varie entre 50 $ et 100 $ par nuit et par personne pour un bon B&B. Ce qui inclut toujours le petit déjeuner (c'est le principe). En règle générale, la qualité d'accueil est équivalente sinon supérieure à ce que l'on peut trouver en Europe.

Auberge de jeunesse

Les auberges de jeunesse sont présentent partout dans le pays, y compris dans les lieux les plus reculés.

Les auberges de jeunesse sont réparties sur tout le territoire.

Vous êtes étudiant ou fauché (sinon les deux) et vous voulez rencontrer du monde ? Comptez 20 $ pour une place en dortoir et 10 $ de plus pour une chambre simple. Les cartes de fidélité YHA et BBHsont intéressantes au bout d'une dizaine de nuit.

Accès à Internet

Pratiquement tous les Hébergements offrent une connexion WiFi gratuite. Vous pourrez consulter Kiwipal sur place !

Vous pourrez consulter Kiwipal en WiFi durant votre voyage.

Vous ne devriez pas dépenser un centime pour vous connecter au WiFi. Le débit est faible (cela s'arrangera dans quelques années) mais tous les hébergements corrects sont équipés. Certains campings (je vais finir par donner les noms) facturent 5 $ de l'heure. Raison de plus pour lâcher un peu le smartphone. Sinon, le réseau WiFi de la place Octagon à Dunedin est public, mais parfois saturé.


8Vos dépenses pour pratiquer des activités.

Il est parfaitement envisageable de ne pas dépenser un centime pour profiter du pays, mais de nombreuses activités inoubliables sont payantes. Les prix sont assez élevés et il faut repérer à l'avance ce qui vous intéresse.

Parcs nationaux

Les sentiers aménagés dans les parcs nationaux permettent de profiter de la nature sans danger. Le hors-piste présente des risques dans les régions de montagne ou humides. Pour sortir des sentiers battus, il faut se faire accompagner d'un guide expérimenté.

Les parcs nationaux permettent de découvrir la nature en sécurité.

C'est le principal point fort du pays : les parcs nationaux sont gratuits ! Certaines grandes randonnées sur plusieurs jours sont toutefois payantes. Le Milford Track coûte environ 150 $ par personne en été… et 15 $ en hiver !

Musées

Les grands musées pratiquent une politique de gratuité pour les collections permanentes. Les expositions temporaires sont généralement payantes. Dans tous les cas, vous pouvez faire une donation à l'entrée.

Les musées sont gratuits mais une donation est appréciée.

Le principe du musée gratuit est largement répandu en Nouvelle-Zélande. Le célèbre Te Papa de Wellington est gratuit. Les offrances sont suggérées à hauteur de 10 $. Le musée de Rotorua est payant tout comme les expositions temporaires dans la plupart des villes.

Attractions & Sports Extrêmes

Vous n'êtes pas obligé de sauter à l'élastique, mais pourquoi ne pas essayer le rafting. Selon votre niveau, on vous proposera des rivières plus ou moins rapides. Si vous aimez avoir des frissons, il existe des cascades impressionnantes à franchir en équipe.

Il faut compter de 50 à 100 $ pour une activité inoubliable.

La Nouvelle-Zélande est le pays des sports extrêmes. La ville de Queenstown est surnommée la capitale mondiale de l'aventure. Hélas, la majorité des activités se payent au prix fort. Sans parler forcément du saut à l'élastique (que vous êtes peu nombreux à tenter), les sorties en jetboat, en kayakou en rafting sont abordables au moins une fois dans le séjour. Il existe des cartes de réduction ou des combos de plusieurs attractions à prix réduit.

Si vous êtes prêt à tenter le saut à l'élastique, Queenstown est une ville incontournable.

Prévoyez un budget compris entre 50 $ et 100 $ par activité exceptionnelle. Même si vous ne devez effectuer qu'une seule sortie durant tout le voyage, survoler Bay of Islands, les glaciers ou les baleines en hélicoptère est une expérience inoubliable !

Quitte à me répéter, ne faites pas appel à une agence pour réserver les attractions. Vous paierez généralement moins cher.

Sinon, vérifiez les tarifs sur internet pour profiter de réductions.

Tongariro Alpine Crossing

Si la randonnée est gratuite, l'itinéraire du Tongariro Alpine Crossing ne suit pas une boucle. Autrement dit, il faudra qu'une navette vienne vous déposer à l'arrivée et vous rapatrie en fin de journée. Le trajet vous coûtera au minimum 20 dollars par participant.

Le Tongariro Crossing est gratuit mais il faut payer la navette.

La première étape consiste à rejoindre les lacs turquoise, puis il faut traverser le cratère central et redescendre jusqu'à la forêt en direction du lac Rotoaira.

Ce trek justifie à lui seul un voyage en Nouvelle-Zélande.

Un film de Ross Trafford.

La randonnée la plus célèbre du pays est gratuite, mais vous devrez payer la navette qui vous dépose le matin et vous récupère épuisé en fin de journée. Comptez 40 $ par personne environ. Les tours opérateurs ne prennent généralement pas en compte cet extra qu'il faut régler au chauffeur.

Abel Tasman National Park

Il est plus intéressant de louer son kayak à la journée. Notez que les kayaks pour un seul passager sont rares, en général on pagaye en binôme.

La location d'un kayak bi-place revient à 100 $ la journée.

C'est la destination incontournable de l'Île du Sud. Le parc national est accessible à pied ou par la mer. Par conséquent, il faut louer un kayak ou réserver une place en bateau taxi. Si vous n'avez jamais expérimenté le kayak, inscrivez-vous à une sortie en demi-journée avec un guide. Le prix moyen constaté est de 80 $ par personne. Si vous êtes déjà familiarisé avec ce sport, optez pour un modèle deux place à 100 $ la journée.

Milford Sound

La croisière dure entre deux et trois heures selon la compagnie. L'itinéraire consiste à remonter le fjord jusqu'à la mer de Tasman. Les colonies d'otaries, les dauphins et les nombreuses chutes et cascades sont autant d'occasions de prendre des photos inoubliables.

Impossible de quitter le pays sans avoir visité le Milford Sound.

Le Milford Sound est le fjord emblématique de Nouvelle-Zélande. Vous pouvez vous contenter de la vue sur le Mitre Peak, mais une croisière s'impose. Comptez 85 $ par personne.

Doubtful Sound

Si le Doubtful Sound est le plus majestueux fjord du pays, il se mérite au terme d'une excursion A/R de 8 heures.

Plutôt couteuse, l'excursion au Doubtful Sound dure 8h.

Moins célèbre, car plus difficilement accessible, le Doubtdul Sound est le fjord le plus sauvage du pays. Selon la période et le lieu de départ, comptez entre 150 $ et 250 $.

Grottes de Waitomo

Les grottes de Waitomo se visitent en compagnie d'un guide et vous pourrez observer des vers luisants qui brillent au plafond.

Il existe plusieurs manières de visiter les grottes de Waitomo.

Cave World organise des visites de Ruakuri Cave et d'autres grottes de la région.

Les grottes spectaculaires ont été aménagées pour les visiteurs.

Un documentaire de FourEyesMediaNZ.

Les grottes remplies de stalactites illuminées par les vers luisants de Waitomo sont une pure merveille. Comptez 100 $ en combo pour les trois grottes principales (Glowworm Cave, Ruakuri et Aranui). De son côté, la Black Water Company propose de véritables aventures au centre de la Terre pour 100 $, 150 $ ou 200 $.

White Island

Aussi surprenant que cela puisse paraitre, l'exploration d'un volcan est une activité relativement abordable. D'autant qu'une partie du trajet s'effectue en bateau et que l'on peut souvent observer des dauphins.

La visite du cratère de White Island reste abordable.

White Island est l'un des rares volcans en activité qui se visiteau monde. Comme son nom l'indique, il s'agit d'une île au large de la baie de l'abondance. Le trajet en bateau et la visite guidée du cratère coûtent environ 200 $ par personne.

Hobbiton

Le village des Hobbits que l'on découvre au début de chaque trilogie de Peter Jackson peut se visiter. Il faut compter environ 75 dollars par adulte, ce qui peut sembler cher pour une activité de deux heures. Mais une consommation à l'auberge du Dragon Vert est comprise dans le prix.

La visite de Hobbiton est assez chère mais recommandée.

Les visites sont guidées et suivent un itinéraire qui permet de découvrir toutes les maisons.

Une visite complète du village de Hobbiton.

Une vidéo de Maxime Szablewski.

Hobbiton, le village du Seigneur des Anneaux et du Hobbit se visite pour 75 $ par adulte et 38 $ par enfant.

Location de vélos (VTT)

Si le relief peut sembler difficile, l'Île du Sud possède en réalité d'excellentes pistes de VTT. Je vous recommande tout particulièrement de louer un vélo à Wanaka pour explorer la région.

La location de vélos est plus intéressante à la journée.

Les pistes cyclables font le tour du lac et s'enfoncent dans les terres.

Les pistes de vélo permettent d'explorer la région à son rythme.

Un reportage de purequeenstown.

Le vélo est avec la randonnée une activité incontournable en Nouvelle-Zélande. La ville d'Auckland possède l'équivalent du vélib parisien avec le “Next bike New Zealand”. Mais c'est à Queenstownet Wanakaque les pistes de vélo sont exceptionnelles. Comptez 10 $ à 20 $ de l'heure et 30 $ à 50 $ à la journée. N'oubliez pas que le port du casque est obligatoire sous peine d'amende.

Ski et sports de montagne

Les stations de ski du Tongariro sont magnifiques, mais la palme revient aux pistes de l'Île du Sud où le paysage est à couper le souffle.

On peut skier sur les deux îles une grande partie de l'année.

Le forfait journalier de remontées mécaniques dans les stations de ski est compris entre 35 $ et 90 $ selon les stations. Les skis se louent partout aux alentours de 40 $ la journée (quelques dollars sont facturés en supplément pour les bâtons).


9Vos dépenses en shopping et souvenirs.

Je suis assez hostile à ces boutiques de souvenirs qui se ressemblent toutes et ne proposent que des produits de qualité médiocre.

Je doute fort que la majorité de ces produits soient fabriqués dans le pays. Je pense notamment aux bijoux en pounamu (le jade de l'Île du Sud) qui ornent les vitrines et qui proviennent généralement de Chine.

Vêtements

Certaines marques de vêtements sont plus abordables que d'autres en raison de la proximité avec les ateliers d'Asie. Les jeans par exemple sont généralement moins chers qu'en Europe.

Certains vêtements coûtent moins cher en Nouvelle-Zélande.

La Nouvelle-Zélande importe ses vêtements d'Asie et certaines marques sont nettement moins chères que d'autres. Un jean Levis coûte 60 $ soit trois fois moins cher qu'en France.

Souvenirs

Vous constaterez que les boutiques de souvenirs proposent des produits peu intéressants. Ce ne sont pas les prix qui posent problème, mais la finition des objets qui n'est pas au rendez-vous.

Les souvenirs sont hélas souvent fabriqués en Chine.

La ville de Hokitika est spécialisée dans le commerce du pounamu. C'est un bon endroit pour acheter un cadeau de meilleure qualité, mais demandez la provenance de ce que vous payez.

Il y en a pour tous les budgets avec des tarifs compris entre 10 $ et 500 $.

L'immense majorité des sculptures que vous trouverez dans les boutiques sont décevantes (taillées de travers et peintes sans application dans des ateliers à la chaîne). La boutique du musée Te Papa est chère, mais les souvenirs sont de bien meilleure facture. Comptez 200 $ pour un véritable souvenir fabriqué en Nouvelle-Zélande.

Cigarettes

Il est déjà interdit de fumer dans les lieux publics et il se pourrait même que la Nouvelle-Zélande interdise la consommation de cigarettes dans un futur proche.

Le tabac est hors-de-prix car le gouvernement cherche à le bannir.

Le gouvernement envisage d'interdire purement et simplement le tabac. En attendant, la consommation est interdite dans les lieux publics. Le paquet coûte environ 22 $ et augmente de 10 % chaque année.


10Quelques vérités sur le budget à prévoir.

Vous pouvez parfaitement planifier un week-end à l'étranger, mais un séjour entier de plusieurs semaines implique une logistique complexe. Kiwipal facilite vos préparatifs avec des itinéraires sérieux.

Kiwipal vous propose des itinéraires réalistes et abordables.

Définir un budget prend du temps et personne ne peut le faire à votre place. Vous allez y consacrer quelques soirées, mais le jeu en vaut la chandelle ! En suivant mes conseils, vous devriez obtenir une estimation assez juste.

Glanez le maximum d'information sur Kiwipal. Nous présentons aussi bien les activités que les itinéraires les plus intéressants.

Il est rare que l'on ne craque pas sur un restaurant ou un souvenir durant le séjour. Une fois votre budget établi, majorez le total de 10 % et vous obtiendrez une estimation plus réaliste.

Prévoir une réserve en cas de problème serait une bonne idée.


La véritable difficulté quand on visite la Nouvelle-Zélande consiste à tenir son budget. Les occasions de sortir son porte-monnaie sont nombreuses. L'idéal consiste à prévoir une petite rallonge pour s'autoriser au moins une activité extraordinaire comme le Shotover Jet de Queenstown.

Difficile de résister à l'envie d'une sortie en Shotover Jet.

La question du transport fait toujours débat. Louer un camping-car permet souvent de réduire la note.

Si vous êtes bien organisé, vous serez certainement gagnant. Mais si vous ne planifiez pas votre séjour, vous dépenserez souvent plus que prévu.

Les agences présentent le camping-car comme le symbole d'un voyage en liberté. Mais l'association voiture + B&B assure souvent une plus grande marge de manoeuvre pour explorer le pays.


La majorité des arbres du pays ne perdent pas leurs feuilles en hiver. Si vous êtes prêt à supporter des températures plus basses, vous aurez le pays pour vous tout seul.

Voyager hors-saison permet d'avoir le pays pour soit tout seul.

La meilleure manière de réduire son budget consiste à choisir une saison moins touristique. Ce sera certainement plus efficace que d'essayer de gagner quelques dollars à gauche ou à droite. Lisez mon article consacré à la meilleure période pour voyager. La solution à votre problème s'y trouve certainement !


Guillaume Le Nistour, Kiwipal
Un article de Guillaume Le Nistour.
Fondateur de Kiwipal, Guide de Voyages Nouvelle-Zélande.
guillaume

Questions & Réponses.

Que puis-je faire pour vous aider ? Je sais bien qu'un voyage en Nouvelle-Zélande coûte cher. Je peux vous éclairer sur les meilleures solutions pour faire des économies et rendre le séjour réalisable.

Poser une question à Ben

  • Tous les sujets ... 33 réponses au total
  • Réaliser des économies 7 réponses
  • Voiture, camping-car et bus 5 réponses
  • Activités 5 réponses
  • Transport en avion 4 réponses
  • Formalités 3 réponses
  • Le secteur hôtelier néo-zélandais 3 réponses
  • Carburant 2 réponses
  • Pourboires 2 réponses
  • Agences de voyages 1 réponse
  • Camping 1 réponse

Réaliser des économies

  • Quelle est la meilleure solution pour économiser ?

    En préparant vous même vos repas vous devriez économiser une partie du budget. Mais pour réaliser de véritables économies, il faut opter pour un hébergement bas de gamme ou gratuit comme le camping sauvage.

  • Quels sont les écarts de prix avec la France ?

    Les écarts de prix sont très variables. Si l'on s'accorde à dire que le coût de la vie est moins élevé qu'en France, il varie de 5 à 15% selon les produits. Faites un tour dans un supermarché kiwi et vous aurez l'impression de retrouver les tarifs français avant l'arrivée de l'Euro.

  • Faut-il réserver le vol soi-même ?

    Réserver ses billets d'avion ne présente pas de difficulté particulière, il n'y a aucune raison valable de passer par une agence de voyages pour cela, sauf à vouloir perdre de l'argent...

  • Peut-on se passer d'une agence de voyages ?

    On peut toujours se passer des services d'une agence de voyages pour organiser un week-end ou un bref séjour, vous avez tout à gagner à organiser vous même votre voyage.

  • Est-ce que l'on paye plus cher avec une agence ?

    L'agence de voyages doit payer ses employés, et elle n'a en général pas d'autres choix que d'augmenter les prix pour se réserver une commission. C'est normal, et tout travail mérite salaire, mais vous pouvez payer moins cher en organisant vous même votre séjour.

  • L'euro est-il plus fort que le dollar NZD ?

    Oui, et il faut ajouter à cela le fait que le pouvoir d'achat des Kiwis est plus faible. C'est un avantage indéniable pour un séjour touristique, mais les habitants se rattrapent en vous facturant des activités hors de prix.

  • Faut-il obligatoirement s'assurer ?

    L'assurance n'est obligatoire que dans le cadre d'un Visa Vacances Travail. Pour un court séjour touristique, l'assurance de votre carte bleue peut éventuellement suffire, mais tout dépend des activités que vous envisagez.

Voiture, camping-car et bus

  • Quel est le budget moyen de location d'une voiture ?

    Une location à 35 $ la journée est raisonnable et vous assure un modèle récent. Il est possible de descendre jusqu'à 15$ mais n'espérez pas le confort est attendez vous à une consommation de carburant plus élevée.

  • Le camping-car est-il plus économique ?

    Les habitués du camping-car qui planifient sérieusement leur séjour réalisent de vraies économies. Les débutants se retrouvent parfois avec une note supérieure à un autotour.

  • Faut-il racheter la franchise du véhicule ?

    Quel que soit le type de véhicule loué (voiture, camping-car, van...) il est recommandé de racheter la franchise pour être couvert contre le bris de glace ou la crevaison des pneus.

  • Le bus est-il le transport le moins cher ?

    Avec une carte de fidélité et de nombreux trajets, le bus permet de voyager à prix réduit. Dans le cas contraire, vous avez plutôt intérêt à louer un véhicule.

  • Combien coûte le passage d'une île à l'autre ?

    Comptez environ 70 $ par personne et 270 $ si vous embarquez votre véhicule.InterislanderBlue Bridge

Activités

  • Les musées sont-ils gratuits ?

    Les collections permanentes de certains musées sont souvent gratuites, mais les expositions temporaires demeurent payantes. C'est le cas notamment du célèbre musée Te Papa de Wellington.Musée Te Papa

  • Les parcs nationaux sont-ils payants ?

    Tous les parcs nationaux sont gratuits, mais certaines randonnées célèbres sont payantes et limités en nombre de participants.

  • Combien coûtent les activités sportives ?

    Les activités sportives ou de loisirs sont chères. Comptez au moins 50 $ sinon 100 $ pour une activité originale.

  • Comment profiter de réductions sur les activités ?

    Vous trouverez souvent des offres promotionnelles à l'accueil des hôtels ou des B&B

  • Le Tongariro Crossing est-il payant ?

    La randonnée est gratuite, mais il faut payer la navette qui vous dépose à l'aller et vous récupère au retour (comptez entre 20 et 40 $ par personne).

Transport en avion

  • Combien coûte le visa ?

    Les ressortissants français n'ont pas besoin de Visas pour visiter la Nouvelle-Zélande durant trois mois. Dans ces conditions, vous n'avez donc pas d'argent à dépenser.

  • Quel est le prix du billet d'avion ?

    Le prix du billet continue de grimper chaque année. Le tarif moyen actuel pour un aller-retour Paris/Auckland est d'environ 1200 euros.

  • Quel budget pour profiter d'une escale ?

    Tout dépend de la durée de votre escale. Une centaine de dollars de Singapour suffira pour prendre le métro, s'installer dans un restaurant, acheter un souvenir et des friandises pour le reste du trajet.

  • Les vols intérieurs coûtent-ils cher ?

    Si vous réservez vos billets longtemps à l'avance, les tarifs sont très raisonnables et souvent plus compétitifs que tout autre moyen de transport. Prenez tout de même en compte les frais de navette avec l'aéroport avant de vous décider.

Formalités

  • Quels sont les frais pour un retrait d'argent ?

    Les banques française retiennent environ cinq euros par retrait de cent euros. Ce n'est pas excessif, mais il suffit qu'un couple effectue dix retraits durant le séjour pour être taxé d'environ 50 euros.

  • Peut-on se faire rembourser la TVA néo-zélandaise ?

    Cette possibilité existe dans de nombreux pays mais pas en Nouvelle-Zélande. La GST (l'équivalent de notre TVA) ne vous sera pas remboursé, même si vous justifiez d'un Visa Vacances Travail.

  • Suis-je obligé de payer mes amendes ?

    Le loueur du véhicule vous fera suivre le PV en France. Si vous ne réglez pas le montant de l'amende par Internet, vous serez débité par le loueur. Ajoutez à cela qu'un historique d'amendes non payées peut vous rattraper durant votre prochain séjour.

Le secteur hôtelier néo-zélandais

  • Pourquoi les lodges sont-ils plus chers que les B&B ?

    Même si ce n'est pas systématique, les lodges sont souvent plus chers que les Beds and Breakfasts. La qualité du service et le cadre plus agréable justifient la différence.

  • Les auberges de jeunesse sont-elles réservées aux jeunes ?

    Il n'y a pas de limites d'âge pour réserver un lit dans une auberge de jeunesse. S'il est vrai que la clientèle est essentielement composée de jeunes entre 18 et 35 ans, on rencontre aussi de vieux routards.

  • Faut-il payer pour se connecter à Internet ?

    Si vous résidez dans un B&B vous profiterez systématiquement du WiFi gratuit. Les campings et les auberges de jeunesse demandent en général quelques dollars pour l'accès à Internet.

Carburant

  • Faut-il choisir une voiture essence ou diesel ?

    Évitez les voitures diesel car toutes les stations essence ne proposent pas ce type de carburant.

  • Le carburant est-il moins cher qu'en Europe ?

    L'essence est effectivement moins chère qu'en Europe. Mais le pays étant très vallonné et dans la mesure ou vous roulez avec une voiture chargée de bagages, ne vous attendez pas à des économies spectaculaires.

Pourboires

  • Faut-il laisser des pourboires ?

    Les pourboires sont facultatifs mais ils sont de plus en plus fréquents, notamment dans les taxis. Libre à vous de considérer cela comme un aubaine ou non.

  • Comment calculer les pourboires ?

    Vous pouvez appliquer le même principe qu'en France. Toutefois, ce n'est pas parce que le pourboire est facultatif qu'il faut considérer que l'on peut laisser 25 cents sur un repas à 30 $. Le pourboire était jadis considéré comme une insulte, et un montant ridicule pourrait laisser une mauvaise impression.

Agences de voyages

  • Comment obtenir un devis pour un séjour ?

    Je vous conseille de consulter la rubrique Itinéraires de Kiwipal. Vous trouverez des tarifs basés sur les offres du marché, et vous pourrez demander une estimation gratuite.

Camping

  • Les campings sont-ils payants ?

    De nombreux voyageurs s'imaginent que les campings sont gratuits. Si le camping sauvage est autorisé, ceux qui proposent des services (douches, buanderies...) sont payants.

Photo de guillaume à la montagne

Posez vos questions à Guillaume.

Expert Nouvelle-Zélande

Calculer son budget pour la Nouvelle-Zélande peut sembler facile de prime abord.

Mais la véritable difficulté réside dans le choix des activités abordables.

Sans oublier les faux frais qui ne sont pas négligeables quant on voyage au bout du monde.

Il n'y aura pas de surprises si vous suivez ce guide pratique.

Je pose une question ▸

Liens pratiques

Plus d'informations à consulter sur le sujet avant de partir.

Photo de guillaume à la montagne

Votre voyage en Nouvelle-Zélande :

Kiwipal vous aide à préparer un séjour en Nouvelle-Zélande sans agence de voyages.

Vous économisez jusqu'à 30% sur votre budget vacances en éliminant les frais d'agence.

Je contacte Guillaume

Rejoignez-nous !

Abonnez-vous au groupe des voyageurs passionnés par la Nouvelle-Zélande.

Expert certifié de la destination

Une question ?

Demandez conseil aux experts de la Nouvelle-Zélande :

Je pose une question ▸
Adresse email erronée ou message trop court !
Message envoyé !
Un conseiller Kiwipal vous répondra dans les plus brefs délais. Merci !
Haut de la page
Vos articles favoris
Vous pouvez construire une liste de vos articles favoris.
Cliquez sur le bouton « ajouter aux favoris » dans la page de votre choix. Votre liste sera sauvegardée même si vous quittez le site.
J'ai compris !