Conduite en Nouvelle-Zélande

Voiture ou camping-car en Nouvelle-Zélande ?

Réservez votre voyage en Nouvelle-Zélande !

Contactez un conseiller Kiwipal pour parler de votre projet de vacances, c'est gratuit et sans engagement !

Je pose une question ▸
  • Lire l'article
  • Détails
  • Conseils
18 Votez SVP !
Vos questions (25)
Poser une question

Présentation.

  • 1La conduite est-elle simple dans le pays ?
  • 2Faut-il voyager en voiture ?
  • 3Faut-il préférer le camping-car ?
  • 4Faut-il emprunter des vols intérieurs ?
  • 5Comment se déroule un voyage en train ?
  • 6Quelques conseils pour le ferry et la navigation en NZ.
  • 7Est-ce que le bus coûte moins cher ?
  • 8Peut-on envisager de circuler en vélo ?
  • 9Est-il possible de voyager à pied ou en stop ?
  • 10Voiture ou Camping-car ?

1La conduite est-elle simple dans le pays ?

L'inconvénient avec les paysages somptueux du pays, c'est qu'ils ont tendance à détourner votre attention là ou il faudrait rester concentré. Profitez du panorama, mais gardez tout de même les yeux sur la route !

Le panorama ne doit pas vous faire oublier de rouler à gauche.

Le choix du mode de transport en Nouvelle-Zélande est avant tout une question de budget. Le paysage est absolument magnifique et l'essence coûte moins cher qu'en Europe !

Le pays s'étend sur environ 1600 km, et il faut compter plus de deux jours pour rallier Christchurch en partant d'Auckland. Heureusement, le réseau routier néo-zélandais est en excellent état. On dénombre 52 000 km de routes goudronnées auxquelles il faut ajouter 42 000 km de chemins parfois réservés aux 4x4.


Le réseau routier est à la hauteur des paysages. En plus des routes goudronnées sécurisées, on trouve des milliers de kilomètres de sentiers ou il faudra conduire prudemment.

Le réseau routier en excellent état permet de profiter du paysage.

La Nouvelle-Zélande est un pays vallonné où les autoroutes à deux voies sont rares. C'est pourquoi la vitesse maximale autorisée hors agglomération est fixée à 100 km/h. Il faut rester vigilant pour ne pas céder à la tentation d'accélérer, d'autant plus que les contrôles radars sont fréquents.


Les embouteillages ne concernent que les grandes agglomérations comme Auckland. Il faut éviter le début et la fin de journée quand les travailleurs rejoignent la périphérie. En province, les quelques bouchons sont causés par des troupeaux de bétail qui traversent.

Les embouteillages n'existent que dans les grandes villes.

Les embouteillages qui se forment aux horaires de bureau disparaissent dès que l'on quitte les grandes villes. La circulation est incroyablement fluide, mais la conduite à gauche demande un temps d'adaptation certain. La lecture de notre article sur les consignes de sécurité est fortement recommandée avant de se lancer sur la route.


Le camper van est un petit camping-car idéal pour les couples sans enfants qui souhaitent découvrir le pays en liberté.

Le choix du véhicule est une affaire de personnalité.

Le camping-car offre un maximum d'autonomie et le pays est très adapté à ce mode de transport.

Un roadtrip au pays des Kiwis.

Une vidéo de L J Lynch.

Faut-il louer une voiture ou un camping-car pour visiter le pays ? C'est la question que tout le monde se pose au moment de préparer son séjour. Mais il existe d'autres options comme le train, le bus et l'avion. Les plus aventureux peuvent même envisager de voyager en vélo ou à pied lors de grandes randonnées comme Te Araroa


En plus des innombrables pistes de vélo dans tous le pays, les environs de Wanaka permettent d'incroyables randonnées en montagne ou au bord du lac.

Louer un VTT est fortement recommandé durant le séjour.

Je vais vous présenter tous les moyens de transport à votre disposition. Un récapitulatif des avantages et inconvénients devrait vous aider à faire votre choix. Si vous avez encore besoin d'aide pour vous décider, je vous donnerai mon opinion en fin d'article.


2Faut-il voyager en voiture ?

Pour un premier séjour, le camping-car a de quoi intimider. Une voiture est sans doute plus appropriée pour un premier séjour au pays des Kiwis.

Si vous n'avez jamais conduit à gauche, préférez la voiture.

Les agences de location de voiture se livrent une compétition féroce en Nouvelle-Zélande. En quête du meilleur prix, vous pouvez espérer des offres plancher à partir de 15 $ par jour. Dans la pratique, il vaut mieux louer un véhicule aux alentours de 30 $ la journée.

En Nouvelle-Zélande, prix faible rime avec voiture japonaise : le marché est saturé de leurs vieux modèles à la qualité douteuse. Je considère qu'économiser 150 $ sur un séjour en sacrifiant confort et sécurité n'est pas raisonnable. N'oubliez pas que vous allez conduire plusieurs milliers de kilomètres !


On trouve même des 2CV françaises en parfait état de marche dans les rues !

Les Néo-Zélandais sont passionnés par les vieilles voitures.

Au rayon des mauvaises surprises, la boite manuelle réservée par Internet se révèle souvent être une automatique une fois sur place. Cela étant, et compte tenu des grandes distances à parcourir, la boite automatique et le régulateur de vitesse sont incontournable. Attention toutefois à ne pas louer un véhicule bas de gamme. Le relief vallonné fait grimper la consommation d'essence en flèche si les rapports de vitesse sont gérés par une boite automatique d'entrée de gamme.


Si le GPS n'est pas indispensable lorsque l'on possède une carte, il est toutefois recommandé car il donne des estimations de durée pour chaque trajet.

Le GPS se loue sur place mais vous pouvez emporter le votre.

N'oubliez pas votre permis de conduire international, et emportez votre GPS ou louez-le pour quelques dollars par jour.

Certaines agences refusent les conducteurs de moins de 21 ans. D'autres imposent un supplément.

Enfin, si vous séjournez plus de trois mois dans le pays, vous pouvez envisager d'acheter une voiture. Les modèles des années 90 se trouvent pour environ 2100 $.

Avantages de la voiture

  • Location pas chère.
  • Essence moins chère qu'en Europe.
  • Stations essences fréquentes.
  • Stationnement facile.
  • Facilité pour franchir les ponts étroits.
  • Inutile de payer le ferry, vous changerez de véhicule sur chaque île.

Inconvénients de la voiture

  • Devoir sortir la valise du coffre tous les jours.
  • La location d'un 4x4 coûte plus cher que celle d'une voiture.

3Faut-il préférer le camping-car ?

Si vous n'êtes pas un conducteur expérimenté et si vous n'avez jamais piloté un camping-car il vaut sans doute mieux lui préférer la voiture. D'autant que l'on roule à gauche dans le pays et qu'il faudra s'y habituer très vite.

Le camping-car est idéal si vous en avez déjà conduit.

La Nouvelle-Zélande a la réputation d'être le pays du camping-car par excellence. C'est statistiquement le moyen de transport préféré des visiteurs, mais il présente tout de même quelques défauts à prendre en compte.

L'avantage majeur du camping-car est de permettre d'adapter son itinéraire au gré de ses envies. En cas d'intempéries, on peut espérer gagner une région plus ensoleillée. Le pays est remarquablement aménagé, avec pas moins de 200 campings spécialement prévus pour accueillir ce type de véhicules.


Le camping-car ne permet de réaliser des économies que si l'on prépare son voyage à l'avance. Faute de quoi, vous devrez payer votre stationnement dans les campings payants. Ajoutez le prix du transport d'une île à l'autre en Ferry, et vous pouvez vite vous retrouver dans le rouge.

Le camping-car apporte de la liberté mais aussi des contraintes.

Cependant, faire la vidange ou remplir un réservoir d'eau potable ne plaira pas à tout le monde.

Le camping-car se justifie essentiellement si vous souhaitez réaliser des économies. Encore faut-il se méfier des faux frais !

La hausse de la fréquentation durant la haute saison s'accompagne d'une flambée des prix.

Il devient indispensable de réserver son camping longtemps à l'avance, pour ne pas se retrouver avec une facture qui dépasse celle d'un autotour avec B&B.


Le camping sauvage est autorisé en Nouvelle-Zélande. Dans la réalité, il est interdit à proximité des lieux touristiques ou dans certaines villes comme Queenstown ou Rotorua. Il faut toujours se renseigner avant de planter sa tente quelque part.

Le camping sauvage est autorisé dans des lieux précis.

Il existe des lieux où stationner gratuitement, mais ils sont souvent situés en marge des lieux touristiques. Certains permettent de se raccorder à l'électricité, d'autres sont plus spartiates et forcément moins chers. Consultez mon article sur les différents types de logements pour étudier la question en détail.

Avantages du camping-car

  • Plus économique (si le budget est bien maîtrisé).
  • Nombreux campings gratuits.
  • Essence abordable.
  • Stations essences fréquentes.
  • Libre choix de l'itinéraire.
  • Possibilité de fuir le mauvais temps.
  • Ne pas devoir déballer ses affaires en permanence.
  • Plus de flexibilité que de véritable liberté.

Inconvénients du camping-car

  • Consommation d'essence plus importante.
  • Supplément de 270 $ pour une traversée en ferry.
  • Vidange et entretien à votre charge.
  • Raccordement à l'électricité souvent payant en camping.
  • Conduite délicate en montagne ou par des débutants.
  • Stationnement plus difficile.
  • Concentration requise pour traverser certains ponts.

4Faut-il emprunter des vols intérieurs ?

Les vols intérieurs permettent souvent de réaliser des économies à condition de s'y prendre à l'avance.

Les vols intérieurs sont abordables si vous réservez à l'avance.

Il existe de nombreux aéroports dans tout le pays (une quinzaine sur chaque île), mais seuls ceux d'Auckland et de Christchurch accueillent les vols en provenance d'Europe.

Les vols intérieurs sont assez bon marché et peuvent vous être utiles durant votre séjour. À condition de réserver au moins quatre mois à l'avance, vous pouvez profiter de tarifs très avantageux. Voici quelques exemples pour vous donner un ordre d'idée :


VOL ALLER SIMPLE TARIF ESTIMÉ
Auckland - Christchurch 60 euros
Auckland - Wellington 45 euros
Auckland - Queenstown 65 euros
Auckland - Dunedin 100 euros
Auckland - Rotorua 50 euros

Il faut compter au minimum 100 $ pour survoler une région pendant une vingtaine de minutes. C'est pourquoi il faut choisir soigneusement sa sortie à l'avance. La baie des îles ou les glaciers sont privilégiés par la plupart des voyageurs.

Les vols touristiques sont spectaculaires mais hors-de-prix.

Un vol intérieur revient souvent moins cher que de louer un véhicule en payant l'essence sur plusieurs jours.

Le trajet est infiniment plus court et relier Queenstownen provenance de Wellingtonest très intéressant financièrement, si vous ne souhaitez pas visiter la côte ouest.

Il s'agit de vols classiques en marge desquels on trouve les vols touristiques de courte durée et généralement hors de prix.

Survoler la baie des îles, le Fox Glacier, White Island ou Kaikourasont pourtant des expériences uniques si vous en avez les moyens.

Avantages de l'avion

  • Accès facilité aux zones touristiques excentrées.
  • Réduction du temps de trajet.
  • Possibilité d'admirer le pays vu du ciel.
  • Absence de compagnies noires en Nouvelle-Zélande.

Inconvénients de l'avion

  • Un prix parfois élevé durant la haute saison.
  • Possibilité de réserver longtemps à l'avance.

5Comment se déroule un voyage en train ?

Si la plupart des lignes commerciales ont fermées, il subsiste quelques lignes commerciales qui intéressent essentiellement les touristes. Les trajets en train sont certes grandioses, mais très lents, car les escales ont lieu dans toutes les gares.

Il existe encore quelques lignes de train ouvertes aux voyageurs.

Contrairement à ce que l'on pourrait croire, le voyage en train est l'une des meilleures solutions pour admirer les paysages du pays. Les lignes commerciales ont presque toutes fermé mais il subsiste encore des lignes touristiques.

La vitesse est paradoxalement le principal avantage, et l'inconvénient majeur du train en Nouvelle-Zélande. Vous pourrez admirer le paysage dans des wagons panoramiques et profiter de commentaires audio.

En revanche, il ne faut pas être pressé, car une liaison Auckland-Wellington dure environ 12 h avec des arrêts dans toutes les gares !


Les lignes touristiques comme celles de Taieri Gorge ou du Tranzalpine traversent des paysages de montagne à couper le souffle.

Les itinéraires en train sont parmis les plus beaux du monde.

Dans ces conditions, il n'y a en général qu'un seul départ dans la journée, et il faut embarquer tôt le matin pour arriver tard en soirée.

L'itinéraire du TranzAlpine est souvent cité comme étant le plus beau du monde. L'ancienne voie ferrée relie Christchurch à Greymouth en traversant les plaines du Canterbury et les Alpes du Sud.

Autre trajet fantastique, Taieri Gorge Railway au départ de Dunedin, emprunte des viaducs en surplombant des gorges spectaculaires.

Avantages du train

  • Les itinéraires spectaculaires.
  • Les wagons panoramiques confortables.

Inconvénients du train

  • Durée du voyage très longue.
  • Départ très matinal.
  • Arrivée tardive en soirée.

6Quelques conseils pour le ferry et la navigation en NZ.

L'interislander permet de relier les deux grandes îles du pays entre elles. La traversée dure environ 3 h et le paysage est souvent spectaculaire.

Le ferry permet de relier l'Île du Nord à celle du Sud.

La majorité des touristes empruntent le ferry pour passer de l'Île du Nord à l'Île du Sud (et inversement). Avec plusieurs départs quotidiens, il faut compter 3 h 15 pour boucler une traversée.

Interislander et Blue Bridge se partagent le marché avec des tarifs similaires pour les passagers (environ 65 $). Si vous voyagez en voiture, vous avez tout intérêt à restituer votre véhicule avant d'embarquer. Vous relouerez un autre modèle à l'arrivée, et cela coûtera moins cher que de payer le transport en cale. Une astuce dont ne bénéficieront pas les voyageurs en camping car qui devront payer un supplément de 270 $ pour la traversée !


À l'approche de Picton, le ferry qui assure la liaison entre les deux îles traverse un détroit magnifique.

Les paysages deviennent majestueux à l'approche de l'Île du Sud.

Le voyage en lui-même est assez confortable. Vous pouvez rattraper quelques heures de sommeil sur les banquettes, ou paresser au bar en attendant la dernière demi-heure du trajet. Lorsque le ferry approche de Picton sur l'île du Sud, grimpez sur le pont pour ne pas manquer le paysage (le vent souffle fort, alors pensez à vous couvrir).

N'oubliez pas votre médicament si vous êtes sujet au mal de mer. Il vous sera également utile si vous participez à une excursion pour admirer les baleines de la péninsule de Kaikoura.


Louer un bateau ou un petit voilier permet de naviguer d'île en île, notamment à Bay of Islands. Vous profiterez de plages désertes et vous pourrez approcher les dauphins.

Partez explorer des îles désertes à bord d'un voilier.

Si vous avez le pied marin, vous pouvez même envisager de louer un petit voilier pour explorer les 144 îles de Bay of Islands. Le parc d'Abel Tasman se découvre en kayak, mais des bateaux-taxis peuvent également être réservés. Consultez la rubrique activité de Kiwipal pour organiser ces excursions.

Avantages du bateau

  • Plusieurs départs dans la journée.
  • Possibilité d'embarquer un véhicule.
  • Traversée rapide
  • Loisirs et restauration à bord.
  • Paysage magnifique.

Inconvénients du bateau

  • Supplément à payer pour embarquer un véhicule.
  • Monotone sauf lorsque l'on se rapproche de Picton.

7Est-ce que le bus coûte moins cher ?

Vous ne réaliserez des économies grâce au bus qu'à la condition expresse de séjourner longtemps dans le pays. Faute de quoi, vous ne profiterez pas des cartes de réduction.

Le bus n'est une bonne affaire que pour les longs séjours.

Les cars publics de Nouvelle-Zélande desservent près de 600 villes et villages. Intercity Coachlines et Naked Bus sont les deux compagnies principales qui proposent la réservation sur Internet.

Faut-il voyager en bus durant un séjour de quelques semaines ? Ce mode de transport est surtout adapté aux étudiants qui possèdent un VVT (visa vacances travail) et qui passent d'une exploitation agricole à l'autre.


Pour passer d'une exploitation agricole à l'autre, les travailleurs saisonniers empruntent souvent le bus. Des cartes de fidélité permettent de cumuler des points pour décrocher des réductions.

Les travailleurs saisonniers circulent surtout en bus.

La compagnie Kiwi Experience s'adresse spécialement à cette clientèle. Des cartes à l'année permettent de cumuler des points pour obtenir des rabais conséquents.

C'est une sorte de bus touristique qui sillonne le pays et permet de faire des rencontres en profitant d'une ambiance festive.


Le voyageur qui emprunte le bus doit souvent patienter longtemps avant de récupérer ses bagages dans le coffre.

Le transport des bagages en bus est loin d'être idéal.

Dès lors que l'on souhaite voyager de manière occasionnelle, le bus redevient un moyen de transport suffisamment cher pour qu'on lui préfère la voiture ou le camping-car.

Je ne parlerai pas des bus en ville dont la qualité est variable. Vous aurez sûrement l'occasion d'en emprunter à Auckland ou Wellington pour quelques dollars le trajet.

Avantages du bus

  • Réseau très étendu.
  • Économique si l'on voyage souvent.
  • Rencontre avec d'autres passagers.
  • Ambiance souvent festive.

Inconvénients du bus

  • Réservation indispensable en été.
  • Horaires à respecter.
  • Confort réduit.
  • Gestion des bagages plus difficile.
  • Souvent bruyant à bord.

8Peut-on envisager de circuler en vélo ?

Nga Haerenga est une piste de vélo qui traverse les deux îles du pays. L'itinéraire comporte des gîtes pour la nuit et permet de découvrir les plus beaux paysages.

Une piste de vélo traverse tout le pays du nord au sud.

Les pistes de vélo sont nombreuses dans le pays, mais la circulation d'une ville à l'autre implique généralement de longer le bord de la route. Comme les Néo-Zélandais ne respectent pas toujours les distances de sécurité, le port du casque est obligatoire sous peine d'amende.

La construction de la New Zealand Cycle Trail a changé la donne en 2013. Avec 19 tronçons qui couvrent les deux îles, la piste réservée aux vélos permet de rallier les principales merveilles du pays. Le relief vallonné et montagnard du pays impose toutefois d'être en bonne condition physique.


Le service Auckland Next Bike permet de louer un vélo, à l'image du Velib parisien. Mais le nombre de vélos est assez faible et vous aurez parfois du mal à en trouver.

Les vélos en libre service existent mais sont peu répandus.

Du côté des villes, Auckland est adaptée à la circulation en vélo. C'est déjà moins le cas à Wellington. Quant à Dunedin, il suffit de rappeler qu'elle possède la rue la plus en pente du monde pour comprendre qu'elle s'adresse aux cyclistes endurcis. Vous pouvez emporter votre propre vélo en Nouvelle-Zélande, du moment qu'il se plie et que son poids n'excède pas la limite autorisée par votre compagnie aérienne. L'achat sur place est envisageable, mais assurez-vous de savoir changer une roue et remonter une chaîne avant de vous lancer dans l'aventure.

Avantages du vélo

  • Nombreuses pistes dans tout le pays

Inconvénients du vélo

  • La météo de Nouvelle-Zélande.
  • Le relief vallonné ou montagnard.
  • Les distances de sécurité sont rarement respectées par les automobilistes.

9Est-il possible de voyager à pied ou en stop ?

Voyager en auto-stop n'est pas à la portée du premier venu. Qui plus est, la faible circulation dans le pays complique la démarche. Il vaut mieux disposer d'une panoplie de campeur complète avant de tenter l'aventure sur le bord des routes désertes.

Le voyage en auto-stop s'adresse surtout aux campeurs.

Si vous êtes vraiment fauché, aventureux ou les deux, vous pouvez envisager un voyage à la mode Pékin-Express.

Les 3000 km de “Te Arararoa” (la grande marche) couvrent les deux îles en rejoignant les principaux centres d'intérêt. Des escales en gîte sont prévues, et vous pourrez rencontrer d'autres voyageurs épris d'aventure. L'auto-stop n'est pas aussi populaire qu'en Europe, car la circulation est souvent restreinte dans l'arrière-pays.


Les grandes randonnées couvrent parfois plus de 50 km et imposent de passer la nuit en refuge ou à la belle étoile. Il faut être raisonnable et choisir des itinéraires à la hauteur de ses moyens physiques.

Pour franchir un relief aussi marqué, il faut être bien entraînné.

Ce n'est pas tant la criminalité (faible) qu'il faut redouter, que la possibilité de se retrouver perdu au milieu de nulle part, à attendre un véhicule alors que la pluie commence à tomber. Il arrive de devoir patienter plusieurs heures pour être pris en stop. Pour faire face à tous les cas de figure, il faut disposer de son matériel de camping. Je recommande en outre de voyager en couple ou à plusieurs pour rendre l'expérience agréable.

Avantages du voyage à pieds

  • L'aventure avec un A majuscule.
  • Les rencontres authentiques.

Inconvénients du voyage à pieds

  • Excellente condition physique.
  • Expérience et débrouillardise recommandée.
  • Il pleut souvent en Nouvelle-Zélande.
  • Le climat de l'île du Sud en hiver.
  • L'auto-stop n'est pas toujours possible.

10Voiture ou Camping-car ?

Le camping-car présente un intérêt évident pour une famille avec deux enfants. Mais pour un couple, il est souvent plus avantageux de voyager en voiture et de dormir dans des B

Le camping-car peut revenir cher si vous n'êtes pas prévoyant.

Vous êtes nombreux à penser que le camping-car va régler votre problème de budget et rendre possible un séjour en Nouvelle-Zélande. Mais qu'en est-il dans la réalité ?

Par rapport à un autotour, les économies que vous pouvez espérer sont de l'ordre de 500 euros si vous voyagez en couple. Pour un séjour en famille, le gain est encore plus significatif. En revanche, la liberté totale souvent associée au camping-car est illusoire en été. Si vous ne planifiez pas vos réservations, vous allez devoir payer le stationnement très cher. La note finale peut approcher sinon largement dépasser le prix d'un autotour avec location de B&B.


La beauté des paysages force souvent les voyageurs à s'arrêter sur le bord de la route. Comme le pays est très peu peuplé, on remarque l'absence de lignes à haute tension qui pourraient gâcher le panorama.

La beauté des paysages dépasse souvent l'imagination.

Pour un premier séjour, je recommande la combinaison voiture et B&B. La conduite à gauche est déjà suffisamment stressante pour ne pas y ajouter la difficulté de la manoeuvre et du stationnement.

Il pleut souvent en Nouvelle-Zélande, alors soyez prudents sur la route et surveillez le compteur de vitesse. Habitués à rouler à 130 km/h, les Européens récupèrent en moyenne une amende par séjour !


À défaut de pouvoir effectuer un trajet en montgolfière, vous aurez sûrement l'occasion d'observer des festivals.

Les festivals de mongolfières sont très populaires.

Quelque soit votre décision, n'oubliez pas de voyager bien assuré. Souscrivez une option “bris de glace” pour parer à toute éventualité.


Guillaume Le Nistour, Kiwipal
Un article de Guillaume Le Nistour.
Fondateur de Kiwipal, Guide de Voyages Nouvelle-Zélande.
guillaume

Questions & Réponses.

Que puis-je faire pour vous aider ? Ah les premiers instants installé dans un véhicule avec le volant à droite... Si vous avez besoin de quelques astuces sur le sujet, je suis à votre service !

Poser une question à Ben

  • Tous les sujets ... 25 réponses au total
  • Conduire en Nouvelle-Zélande 6 réponses
  • Voyager en camping-car 5 réponses
  • Voyager en ferry 3 réponses
  • Voyager en voiture 2 réponses
  • Voyager en bus 2 réponses
  • Voyager en avion 2 réponses
  • Voyager en train 2 réponses
  • Voyager à pied ou en autostop 2 réponses
  • Accessoires 1 réponse

Conduire en Nouvelle-Zélande

  • Quel est l'état du réseau routier ?

    Le réseau routier est en excellent état, mais il existe aussi de nombreuses routes sur gravier. Il n'y a pas d'autoroutes à proprement parler, mais des voies rapides limitées à 100 km/h.

  • Est-il difficile de rouler à gauche ?

    Si vous n'avez jamais fait l'expérience de la conduite à gauche, je vous recommande de prendre votre temps pour vous familiariser avec le véhicule. Les premières minutes sont parfois intimidantes. Raison de plus pour faire tranquillement le tour du quartier avant de se lancer dans la circulation du centre-ville.

  • Est-ce que l'on rencontre des embouteillages ?

    Seules les grandes villes comme Auckland et Wellington connaissent des embouteillages à la sortie des bureaux. En province, la circulation est faible sinon inexistante dans les régions isolées.

  • Est-ce qu'il y a des contrôles radars ?

    Les radars sont très nombreux sur les routes de Nouvelle-Zélande. Vous ne serez pas le premier touriste à écoper d'une amende pour avoir roulé à 115 km/h sur une voie rapide limitée à 100 km/h.

  • Peut-on avoir des amendes pour stationnement interdit ?

    Le fait de conduire un véhicule de location ne vous dispense pas de payer vos amendes pour stationnement interdit. Les PV vous suivront même jusqu'en France.

  • Est-ce que l'essence coûte cher ?

    L'essence coûte moins cher qu'en France, mais le relief vallonné pousse à la surconsommation. Si vous avez loué un véhicule doté d'une boite automatique bas de gamme, vous le paierez à la pompe.

Voyager en camping-car

  • Faut-il préférer le camping-car ou le mini-van ?

    Pour un court séjour, il faut privilégier le camping-car. En revanche, la question reste ouverte pour un Programme Vacances Travail où il peut même s'avérer plus judicieux d'acheter un mini-van d'occasion. Notez que le mini-van ne permet pas de prendre des douches, ce qui limite l'autonomie.

  • Est-il difficile de garer un camping-car ?

    Jusqu'à ce que vous ayez pris le coup de main (souvent hélas quand le voyage touche à sa fin), il faudra demander à votre copilote de descendre du véhicule pour vous guider.

  • Comment faire la vidange d'un camping-car ?

    Les campings et certaines stations proposent des stations de vidange pour camping-car. Il suffit de se raccorder, la manoeuvre n'est pas difficile.

  • Peut-on se doucher dans un camping-car ?

    Contrairement aux mini-vans, les camping-cars sont équipés d'un coin douche qui permet de se laver avec de l'eau chaude. Un régal après une journée de randonnée, mais il ne faudra pas trainer longtemps pour ne pas vider entièrement le ballon.

  • Faut-il réserver ses places de camping ?

    En été, la réservation des emplacements pour camping-car est indispensable. Vous risquez sinon de devoir tourner longtemps avant de trouver un stationnement dans les parages.

Voyager en ferry

  • Quelle compagnie de ferry faut-il emprunter ?

    Deux compagnies se partagent le marché : Interislander et Bluebridge. Cette dernière compagnie étant légèrement moins chère. Interislander reste néanmoins la plus célèbre des deux et la plus rapide.InterislanderBlue Bridge

  • Est-ce que le trajet en ferry peut donner le mal de mer ?

    Compte tenu de la stabilité du ferry, vous ne devriez pas avoir le mal de mer. Contrairement à l'idée répandue, si vous êtes sujet au mal de mer, il est recommandé de prendre de l'air frais sur le pont plutôt que de rester à l'intérieur. Attention toutefois à ne pas prendre froid, le vent souffle fort dans le détroit de Cook.

  • Pourquoi faut-il changer de véhicule d'une île à l'autre ?

    Si vous voyagez en voiture, il est plus économique de changer de voiture plutôt que de l'embarquer à bord du ferry (cela arrange les loueurs qui ont du mal à rapatrier leur flotte) mais vous perdez un temps précieux ! En revanche, avec un camping-car c'est une autre affaire et vous devrez certainement embarquer le véhicule et payer le supplément.

Voyager en voiture

  • Faut-il rechercher les locations de véhicule low-cost ?

    Pour répondre à cette question, il suffit de se demander si l'on souhaite visiter la Nouvelle-Zélande dans une vieille voiture japonaise qui consomme beaucoup de carburant et au confort médiocre ? Tout cela justifie-t-il une économie de 140 $ à la fin du séjour ?

  • Peut-on louer des voitures manuelles ?

    L'essentiel du marché automobile est constitué de voitures à boites automatiques. Les loueurs proposent parfois des véhicules avec des boites manuelles, mais c'est assez rare.

Voyager en bus

  • Est-il recommandé de voyager en autocar ?

    Les compagnies de bus proposent des cartes de fidélité rentables si vous cumulez un minimum de trajets. Une formule qui n'est pas économique sur un court séjour. Cela étant, si vous ne possédez pas de permis de conduire, le bus sera votre unique solution pour explorer le pays.

  • Quelles sont les principales compagnies de bus ?

    Kiwi Experience, Naked bus ou Newmans Coachline desservent les grandes villes et les bourgades les plus reculées du pays. Consultez leurs sites Internet pour connaitre les tarifs et les horaires.

Voyager en avion

  • Les vols intérieurs sont-ils recommandés ?

    Pour certains trajets en voiture, le prix de la location et de l'hébergement est largement supérieur à un billet d'avion. Sans compter le prix du ferry qui a lui seul coûte souvent plus cher que le reste. Vous l'aurez compris, en réservant plusieurs mois à l'avance, vous serez largement gagnant en empruntant des vols intérieurs.

  • Quelles sont les compagnies aériennes locales ?

    Air New Zealand est la compagnie la plus célèbre, concurrencée par les vols low costs de Jet Star et Qantas.Air New ZealandQantasJet Star

Voyager en train

  • Faut-il voyager en train ?

    Les paysages splendides sont une bonne raison de choisir le train pour se déplacer. Mais ce mode de transport comporte deux inconvénients majeurs. Tout d'abord une lenteur insupportable (comptez 12h pour un trajet entre Auckland et Wellington), et un nombre très réduit d'itinéraires. Seules quelques lignes touristiques méritent le voyage : Le Tranzalpine Scenic et Taieri Gorge Railway.Overlander Tranz ScenicTaieri Gorge Railway

  • Les voyages en train sont-ils confortables ?

    Les quelques lignes commerciales encore en activité sont assez confortables. Certains wagons sont même ouverts en plein air pour vous permettre d'admirer et photographier le paysage. Même ainsi, la lenteur de ce type de locomotion peut lasser, à fortiori les enfants.

Voyager à pied ou en autostop

  • Peut-on traverser le pays à pied ?

    Le sentier Te Araroa traverse le pays du Nord au Sud sur près de 3000 km. L'itinéraire a été spécialement conçu pour passer par les principales attractions du pays. Si vous avez de l'énergie à revendre et une bonne dose courage, ce sera sans doute la plus grande aventure de votre vie.Te Araroa

  • Est-il dangereux de voyager en stop ?

    Se déplacer en autostop ne présente pas de risques en Nouvelle-Zélande, si vous voyagez en couple ou à plusieurs. Les personnes seules ne sont jamais à l'abri d'une mauvaise rencontre, même si la criminalité demeure particulièrement faible.

Accessoires

  • Quelle est la vitesse maximale autorisée sur la route ?

    En ville, les limitations sont les mêmes qu'en Europe avec une vitesse maximale autorisée de 50 km/h. Hors agglomération, la vitesse est limitée à 100 km/h.

Photo de guillaume à la montagne

Posez vos questions à Guillaume.

Expert Nouvelle-Zélande

Les deux modes de transports les plus populaires du pays sont la voiture et le camping-car.

Mais on aurait tort de négliger l'avion qui permet souvent de réaliser des économies.

Les plus aventureux peuvent aussi voyager à vélo ou à pied ! Une piste spéciale traverse tout le pays du Nord au Sud.

Chaque moyen de transport a ses avantages et ses inconvénients. Je fais le tour de la question dans mon article, mais n'hésitez pas à me poser vos questions.

Je pose une question ▸

Liens pratiques

Plus d'informations à consulter sur le sujet avant de partir.

Numéros utiles

Cliquez sur un numéro pour appeler depuis votre mobile.

Photo de guillaume à la montagne

Votre voyage en Nouvelle-Zélande :

Kiwipal vous aide à préparer un séjour en Nouvelle-Zélande sans agence de voyages.

Vous économisez jusqu'à 30% sur votre budget vacances en éliminant les frais d'agence.

Je contacte Guillaume

Rejoignez-nous !

Abonnez-vous au groupe des voyageurs passionnés par la Nouvelle-Zélande.

Expert certifié de la destination

Une question ?

Demandez conseil aux experts de la Nouvelle-Zélande :

Je pose une question ▸
Adresse email erronée ou message trop court !
Message envoyé !
Un conseiller Kiwipal vous répondra dans les plus brefs délais. Merci !
Haut de la page
Vos articles favoris
Vous pouvez construire une liste de vos articles favoris.
Cliquez sur le bouton « ajouter aux favoris » dans la page de votre choix. Votre liste sera sauvegardée même si vous quittez le site.
J'ai compris !