Rotorua est la principale destination touristique de l'île du Nord.

Comment découvrir la culture néo-zélandaise ?

Réservez votre voyage en Nouvelle-Zélande !

Contactez un conseiller Kiwipal pour parler de votre projet de vacances, c'est gratuit et sans engagement !

Je pose une question ▸
  • Lire l'article
  • Détails
  • Conseils
22 Votez SVP !
Vos questions (25)
Poser une question

Présentation.

  • 1Une culture unique à découvrir.
  • 2Un melting-pot culturel.
  • 3Première rencontre avec la culture maorie.
  • 4Le rugby est une religion !
  • 5Une architecture parfois surprenante.
  • 6Tradition et modernité artistiques.
  • 7Peut-on attraper la Kiwiana ?

1Une culture unique à découvrir.

La trilogie du Seigneur des anneaux, puis celle du Hobbit ont été filmées en Nouvelle-Zélande. Le monde de Narnia et d'autres productions ont également été filmés dans le pays.

Les trilogies de Peter Jackson ont révélé le pays au grand public.

Les paysages variés de Nouvelle-Zélande semblent avoir été créés pour représenter la Terre du Milieu de Tolkien.

Reportage sur le tournage du Hobbit en Nouvelle-Zélande.

Une vidéo de PureNewZealand.

Le grand public associe la Nouvelle-Zélande à l'équipe de rugby des All Blacks et aux films de Peter Jackson. Autant dire que la culture néo-zélandaise est encore largement méconnue.

Je ne sais pas dans quelle mesure les Kiwis apprécient que l'on associe systématiquement leur pays au Seigneur des anneaux ? Ce qui est certain en revanche, c'est que la Nouvelle-Zélande n'a pas besoin du cinéma pour briller.

On serait tenté de résumer la Nouvelle-Zélande à un melting-pot de culture occidentale et maorie. Ce serait oublier la forte communauté asiatique et les nombreuses minorités du Pacifique.


La culture néo-zélandaise mélange les influences britanniques et maories. Elle s'est construite durant plusieurs siècles et connait désormais une influence asiatique avec l'arrivée de la troisième vague de migrants.

Une sculpture moderne influencée par la culture du Pacifique.

Toutes ces influences transparaissent dans la vie de tous les jours, mais il faudra aller dans les musées pour comprendre l'Histoire et la culture du pays.

Heureusement, les Néo-Zélandais ont une conception très originale de que doit être un musée. Oubliez les galeries austères et découvrez plutôt de grands espaces où l'on privilégie la qualité à la quantité. Le Te Papa de Wellington illustre parfaitement cette philosophie. Ses larges allées accueillent des expositions vivantes qui font la part belle aux vidéos et aux attractions pédagogiques. L'entrée est bien entendu gratuite comme souvent en Nouvelle-Zélande.


Les collections permanentes des musées sont généralement gratuites. En revanche, les expositions temporaires sont payantes.

La plupart des musées du pays sont gratuits.

Traiter la culture d'un pays tout entier dans un seul article serait prétentieux sinon ridicule. Kiwipal n'a pas pour vocation de remplacer Wikipedia.

Je vais me focaliser sur les aspects emblématiques de la culture Kiwi. Cette culture vivante que vous rencontrerez durant votre séjour et que vous allez certainement adorer.


2Un melting-pot culturel.

Le drapeau maori est également le symbole des revendications maories.

Le drapeau maori brandi durant la fête nationale.

La Nouvelle-Zélande a été colonisée par les Britanniques. On y parle donc principalement l'anglais avec un fort accent. Ce n'est pas la seule langue officielle : le Maori et la langue des signes sont également reconnus.

Longtemps en déclin, la langue maorie est aujourd'hui parlée par 4 % de la population. De nouveau enseignée dans les écoles, elle redevient populaire avec des émissions de télévision qui lui sont consacrées.

Au niveau religieux, la Nouvelle-Zélande a conservé les valeurs chrétiennes importées par les premiers colons Britanniques. Anglicans, catholiques et presbytériens représentent 38 % de la population.


Certaines églises sont décorées avec des motifs culturels maoris. Le résultat est souvent splendide, mais parait assez éloigné de la tradition chrétienne.

Une église aux couleurs maories, symbole du mélange des cultures.

L'athéisme fait jeu égal avec le Christianisme, tandis que le reste de la population observe des croyances maories, musulmanes, juives ou bouddhistes. L'ensemble de ces communautés religieuses cohabitent sans le moindre heurt en Nouvelle-Zélande.

Si vous souhaitez en savoir plus sur les Néo-Zélandais, je vous invite à lire mon article consacré à la population du pays. Les Maoris représentent 14% de la population et leur culture est sans aucun doute la plus intéressante du pays.


3Première rencontre avec la culture maorie.

Les Maoris sont originaires de Polynésie. La légende raconte qu'ils venaient d'une île légendaire nommé Hawaiki.

Les Maoris sont fiers de leurs origines polynésiennes.

C'est essentiellement la culture maorie d'origine polynésienne qui attire les visiteurs en Nouvelle-Zélande. Si la plupart des Maoris vivent désormais selon les coutumes occidentales, l'attachement à la tribu reste fort, surtout en milieu rural.

Autrefois, l'honneur et le prestige de la tribu devaient être défendus à tout prix. La survie de la communauté imposait une lutte permanente pour le contrôle des terres et des ressources naturelles.

Parler de société guerrière serait sans doute exagéré, mais les colons occidentaux ont payé un lourd tribut en vies humaines avant de trouver un terrain d'entente.

Élément essentiel de la vie communautaire, les maisons tribales Whare nui sont parfois accessibles aux visiteurs. La plus célèbre se trouve à Waitangi, sur le lieu même où fut signé le traité qui mit un terme aux hostilités avec les colons anglais.


Chaque pilier sculpté de la Whare Runanga représente une tribu signataire du traité de Waitangi.

Chaque pillier sculpté de la Whare Runanga représente une tribu.

Autant vous le dire tout de suite, je ne suis pas un grand admirateur des spectacles maoris que l'on peut observer dans la région de Rotorua.

Destinés essentiellement aux touristes, ils permettent de découvrir le Hongi, le Hangi et le Haka avant de participer à un dîner spectacle.

Si vous appréciez le Haka des All Blacks, il vaut mieux découvrir sa signification en visitant les excellents musées d'Auckland et Wellington.

Spectaculaire dans son exécution, cette danse rituelle prive l'adversaire de sa force vitale (on l'enseigne même à l'école !).


Le moko est un tatouage facial rituel qui se réalisait autrefois à l'aide d'un os. L'incision permettait de faire pénétrer l'encre sous la peau et donnait un tatouage en relief. Si les méthodes modernes ont été adoptées, le moko est réservé aux Maoris.

Le moko est un tatouage facial rituel réservé aux Maoris.

Si vous espérez repartir du pays avec un tatouage maori vous avez de la chance : les méthodes modernes ont remplacé l'incision rituelle avec un os.

En admettant que vous soyez intéressé par un tatouage facial, sachez qu'il vous sera catégoriquement refusé. Le moko symbolise un rang élevé au sein de la tribu, et un Paheka (c'est-à-dire un étranger) ne peut le porter.

Il subsiste quelques tensions communautaires en Nouvelle-Zélande, mais s'il y a un domaine où Maoris et Pahekas se retrouvent, c'est bien le rugby !


4Le rugby est une religion !

Champions du monde en 2011, les Allblacks détiennent le record de victoires internationales.

Les Allblacks détiennent le record de victoires internationales.

Le Rugby s'écrit avec une majuscule en Nouvelle-Zélande et fait office de religion d'État. Les All Blacks ont certes remporté la Coupe du Monde en 2015, mais ils cultivent simplicité et proximité avec la population.

Enseigné à l'école primaire comme à l'université, le rugby compte des milliers d'équipes et 600 000 pratiquants pour un pays de 4,5 millions d'habitants...

Il faut dire que la discipline convient à merveille aux physiques Polynésiens.

Ce n'est pas la seule discipline sportive qui passionne les Kiwis. La Nouvelle-Zélande est un pays de marin et l'on dénombre le plus grand nombre de bateaux par habitant au monde.


La voile compte parmi les sports enseignés aux enfants à l'école. La plupart des Kiwis savent manoeuvrer un voilier et possèdent un navire de plaisance. On dénombre pas moins de 135.000 voiliers dans la baie d'Auckland.

La plupart des Néo-Zélandais possèdent un bateau.

Quand ils ne sont pas occupés à regarder un match ou partis à la pêche, certains Kiwis s'adonnent à une passion très spéciale : les sports extrêmes. Le saut à l'élastique s'inspire d'une ancienne coutume des îles du Vanuatu. Les Kiwis furent les premiers à en faire une attraction touristique. Il faut dire que la Loi néo-zélandaise autorise à peu près n'importe quoi, du moment que le participant signe une décharge.


Le Néo-Zélandais Alan-John Hackett est souvent considéré comme l'inventeur du saut à l'élastique.

Le saut à l'élastique a été inventé en Nouvelle-Zélande.

Pour se remettre de ses émotions, rien ne vaut un bon barbecue entre amis. Plus qu'un mode de cuisson, le barbie (le surnom du BBQ) est avant tout un mode de vie. Portions énormes et accueil chaleureux sont à prévoir même quand il pleut (la pluie n'est pas une excuse pour annuler...)

Quant au Hangi, c'est en quelque sorte le barbecue maori. Les aliments sont cuits sur un lit de braises recouvert de terre. La ville de Rotorua qui comporte la plus importante communauté maorie du pays vous donnera l'occasion de goûter cette spécialité locale.


La préparation du Hangi consiste à faire cuire les aliments en les enterrant sur des braises. Ce mode de cuisson donne un fumet particulier à la nourriture.

Le Hangi est le mode de cuisson traditionnel maori.

On manque rarement de place en Nouvelle-Zélande. C'est pourquoi les maisons en province comportent rarement plus d'un étage et possèdent le jardin indispensable au barbecue du week-end. Le style de construction varie cependant beaucoup dans le pays.


5Une architecture parfois surprenante.

Les édifices publics des petites villes provinciales sont de types coloniaux. C'est le cas par exemple à Wanganui.

Les villes sont marquées par l'influence de la colonisation.

Les villes néo-zélandaises ne manquent pas de charme et les vieilles demeures victoriennes continuent d'être bien entretenues. Avec la restauration des voitures anciennes, c'est un véritable sport national.

À l'époque de la colonisation, les Occidentaux espéraient recréer l'image de leur mère patrie. Les architectes se sont largement inspirés du style victorien en vogue à l'époque.La ruée vers l'or des années 1860 leur a donné le moyen de concrétiser leurs ambitions. Il fallait cependant composer avec les tremblements de terre ! De nombreux édifices de l'Île du Nord sont construits en bois de Kauri pour résister aux séismes.


Le bois à l'avantage de résister mieux que le béton aux tremblements de terre. C'est pour cette raison que de nombreux édifices publics comme l'ancien parlement sont en bois de kauri.

L'ancien parlement est construit en bois pour résister au séismes.

Les jardins chinois qui se multiplient dans les villes témoignent d'un signe d'ouverture à la troisième vague d'immigrants.

La Nouvelle-Zélande est une société cosmopolite, ouverte et tolérante. Des qualités naturellement reflétées par la culture du pays.

L'architecture Maorie, les Wharenui peintes avec de couleurs vives, sont particulièrement photogéniques et suscitent l'admiration des touristes.


Plus que tout autre peuple du Pacifique, les Maoris sont passés maitres dans l'art de la sculpture, comme en témoignent les remarquables maisons communes aux piliers sculptés.

La sculpture maorie est l'une des plus rafinnée du Pacifique.

Peu à peu, le style maori influence l'architecture moderne et il y a fort à parier que la renaissance de Christchurch reflétera ce changement.

En attendant, les Kiwis ont fait preuve d'originalité en édifiant une cathédrale en carton pour remplacer celle détruite par le grand tremblement de terre.


6Tradition et modernité artistiques.

La plupart des grands musées comme le Te Papa de Wellington présentent des oeuvres d'art et des sculptures maories.

Culture et traditions maories s'exposent dans les musées.

Occupés à guerroyer contre les tribus maories et à construire leurs villes, les Occidentaux n'avaient guère de temps à consacrer aux arts. La situation a évolué, mais l'éveil fut tardif.

Avant que les oeuvres de Peter Jackson ne voient le jour au cinéma, la réalisatrice Jane Campion avait décroché la palme d'or du Festival de Cannes avec sa “Leçon de piano”.

Le film qui aura le plus fortement marqué les esprits demeure sans conteste “l'âme des guerriers” de Lee Tamahori.

Comme je vous le disais en préambule de cet article, je ne vais pas énumérer tous les acteurs et écrivains du pays.

La littérature Kiwi commence à être connue à l'étranger après avoir été longtemps cantonnée aux romans de Katherine Mansfield.


Le film qui dépeint le quotidien d'une famille maorie véhicule une image très différente d'un blockbuster comme le Seigneur des anneaux.

« L'âme des guerriers » est un film qui a marqué les esprits.

Question musique, il y a de grandes chances pour que vous n'ayez jamais entendu une seule note en provenance de Nouvelle-Zélande.

Peut-être que les titres des Chills ou des Verlaines de Dunedin rappelleront des souvenirs à ceux qui étaient adolescents dans les années 80.

Pour autant, la scène musicale est bien vivante et marquée par l'influence culturelle du Pacifique.


Vous aurez le plaisir de découvrir la culture musicale du pays durant les festivals. L'influence du Pacifique est aisément reconnaissable.

Les musiciens sont influencés par les rythmes du Pacifique.

Le clip de Jonny Love part de Dunedin et traverse une grande partie du pays en step motion.

Jonny Love - Weight Of Tomorrow.

Un clip de Jonny Love.

Dans un registre totalement différent, la soprano Dame Kiri Te Kanawa est revanche largement connue et appréciée des amateurs d'opéra. Les Maoris n'avaient pas attendu la colonisation pour manifester un prodigieux sens artistique. Les techniques de sculpture sur bois et la vannerie avaient atteint un degré de finesse incomparable. Danses et cérémonies sont toujours aussi impressionnantes.


7Peut-on attraper la Kiwiana ?

La ville de Rotorua et ses environs propose de nombreux spectacles consacrés à la culture maorie. Il s'agit souvent de simples diners spectacles qui peuvent décevoir le visiteur en quête d'authenticité.

Les spectacles maoris sont concentrés dans la région de Rotorua.

J'espère que ce simple aperçu vous aura donné envie de venir à la rencontre de la culture néo-zélandaise. Je suis loin d'avoir fait le tour de la question et certains sujets ont été passés sous silence.

Malgré le succès de leur économie, les Néo-Zélandais sont encore complexés par plusieurs siècles d'isolement.

La richesse de leur culture leur parait toujours inférieure à celles des autres pays.

Un artiste ou un sportif se doit de réussir à l'étranger pour être reconnu par les siens.

C'est pourquoi les All Blacks sont considérés comme les véritables ambassadeurs du pays et adulés par toute la population.


On ne peut pas parler du Vegemite avant d'y avoir goûté soit même. Si vous survivez, vous deviendrez un authentique Kiwi, mais il vous faudra manger tout le pot !

La marmite (ou le vegemite australien) fait partie de la Kiwiana.

Une campagne publicitaire d'Air New Zealand pour la sortie du Hobbit au cinéma.

Campagne publicitaire de Air New Zealand pour la sortie du Hobbit.

Une publicité Air New Zealand.

J'ajouterais un petit mot concernant la Kiwiana, cette expression qui désigne les objets emblématiques de la culture populaire.

Marmite (ou Vegemite) et Hokey Pokey sont des mots que vous n'avez sans doute jamais entendus, mais qui occupent une place importance dans le coeur des Néo-Zélandais.

Dans ce pays où l'on ne se prend pas au sérieux, les choses simples sont souvent les plus appréciées.


Guillaume Le Nistour, Kiwipal
Un article de Guillaume Le Nistour.
Fondateur de Kiwipal, Guide de Voyages Nouvelle-Zélande.
guillaume

Questions & Réponses.

Que puis-je faire pour vous aider ? Les questions sur la culture tournent bien souvent autour du savoir-vivre. Étant moi-même Kiwi, je suis incollable sur le sujet et sur les traditions maories.

Poser une question à Ben

  • Tous les sujets ... 25 réponses au total
  • Symboles et traditions 7 réponses
  • La société multi culturelle 3 réponses
  • Le Haka 3 réponses
  • Musées 3 réponses
  • Cuisine locale 3 réponses
  • La Nouvelle-Zélande au cinéma 2 réponses
  • Le rugby 2 réponses
  • Tatouages 2 réponses

Symboles et traditions

  • La Nouvelle-Zélande va-t-elle changer de drapeau ?

    Le référendum de 2016 proposé par le premier ministre John Key a montré que les kiwis sont attachés à l'Union Jack et le drapeau ne changera pas.

  • Que représente le drapeau néo-zélandais ?

    Le drapeau Kiwi représente l'Union Jack Britannique et 4 des 5 étoiles de la croix du sud, une constellation visible de ce côté du globe.

  • Quel est l'hymne national ?

    Le pays possède deux hymnes nationaux. Le God Save the Queen est joué en présence de Reine d'Angleterre et le God Defend New Zealand est réservé aux autres occasions.

  • Quel est le jour de la fête nationale ?

    Le Waitangi Day du 6 février rend hommage à la signature du traité de paix entre colons occidentaux et maoris.

  • Quelle est la langue officielle du pays ?

    La Nouvelle-Zélande possède trois langues officielles. L'anglais, le maori et la langue des signes.

  • Qu'est-ce que le Hongi ?

    C'est le salut traditionnel maori qui consiste à poser son front contre celui de la personne à saluer, en faisant en sorte que les nez se touchent.

  • Qu'est-ce que la kiwiana ?

    Le terme désigne des objets, symboles ou aliments qui sont indissociables de la culture populaire néo-zélandaise. Les Allblacks, la glace hokey pokey, les bonbons jaffas, la pavlova, la fougère argentée...

La société multi culturelle

  • Combien y a-t-il de Maoris en Nouvelle-Zélande ?

    On estime le nombre de descendants maoris aux alentours de 14 % de la population.

  • Quelles sont les religions pratiquées dans le pays ?

    On estime que 15% de la population pratique encore un culte religieux dans un pays ou 40% des habitants se déclarent athées. Le christianisme demeure la religion la plus répandue.

  • Maoris et Pahekas, qui a raison ou tort ?

    Je serais bien prétentieux si j'affirmais pouvoir apporter une réponse à une question qui remonte aux conflits armés de la colonisation. Les expropriations d'antan continuent de donner lieu à des réparations de la part du gouvernement.

Le Haka

  • Quelle est la signification du Haka ?

    Le Haka est une danse rituelle destinée à intimider l'adversaire avant un combat pour lui faire perdre sa force vitale.

  • Existe-t-il plusieurs hakas différents ?

    Il existe plusieurs versions, la plus commune étant interprétée par les Allblacks avant les matchs internationaux.

  • Peut-on apprendre à danser le Haka ?

    N'importe qui peut danser le Haka, et vous aurez l'occasion de vous initier à cette danse durant les diners-spectacles ou en visitant les grands musées du pays. Mais pour inspirer véritablement de la crainte à son adversaire, il faut des années de pratique et surtout un physique musclé...

Musées

  • Faut-il visiter le musée Te Papa ?

    Le Te Papa est à la fois le plus grand musée de Nouvelle-Zélande et l'un des plus modernes au monde. Situé à Wellington en bordure des quais, il abrite des collections spectaculaires et privilégie la qualité à la quantité. C'est un musée ou l'on ne se sent pas à l'étroit et que l'on quitte souvent à regret, pressé par le temps.Musée Te Papa de Wellington

  • L'accès aux musées est-il payant ?

    De nombreux musées sont gratuits, mais ce n'est pas toujours la règle. Même si l'entrée est libre (le Te Papa pratique cette politique), vous êtes invité à effectuer une petite donation.

  • Quels sont les principaux musées du pays ?

    L'Auckland War Memorial, le Te Papa de Wellington, le musée de Rotorua et L'Otago Settlers Museum comptent parmi les plus appréciés.Auckland War MemorialTe Papa de WellingtonMusée de RotoruaOtago Settlers Museum

Cuisine locale

  • Qu'est-ce qu'un barbie néo-zélandais ?

    C'est le surnom que les Kiwis donnent aux barbecues, véritable institution en Nouvelle-Zélande.

  • Où peut-on déguster un véritable Hangi ?

    La région de Rotorua compte la plus forte communauté maorie du pays. C'est donc l'endroit rêvé pour déguster des aliments cuits comme le veut la tradition ancestrale.

  • Faut-il manger de la Marmite pour être Kiwi ?

    Que l'on soit Néo-Zélandais ou Australien, la Marmite (ou le Vegemite) est un élément indispensable du petit déjeuner. Personne ne vous force à essayer, mais il serait dommage de ne pas essayer au moins une fois...

La Nouvelle-Zélande au cinéma

  • Où se trouve le studio Weta de Peter Jackson ?

    Le studio de cinéma se trouve à Wellington. Le musée/boutique baptisé Weta Cave accueille les passionnés du Seigneur des anneaux et du Hobbit.Weta Cave

  • Quels films célèbres ont été réalisés en Nouvelle-Zélande ?

    On ne compte plus le nombre de blockbusters réalisés au pays des kiwis. Ce sont surtout les effets spéciaux qui sont traités dans les studios de Wellington.

Le rugby

  • Le rugby est-il considéré comme une religion ?

    Le pays tout entier continue de s'arrêter pour regarder les matchs. On l'annonçait en déclin, mais la coupe du monde remportée à la maison a remis le rugby sur son trône.

  • Comment expliquer le succès de l'équipe nationale ?

    Le pays de 4,5 millions d'habitants compte 140.000 licenciés, sans compter les joueurs du dimanche sans club et les enfants qui pratiquent ce sport à l'école. Avec un tel vivier de champions, tout s'explique.

Tatouages

  • Peut-on se faire tatouer en Nouvelle-Zélande ?

    Nombre de tatouages populaires dans le monde entier représentent en réalité des symboles maoris. Se faire tatouer durant le séjour est d'autant plus simple que les boutiques de tatoueurs sont très populaires.

  • Pourquoi le tatouage facial est-il interdit aux Occidentaux ?

    Le moko est réservé au Maoris et traditionnellement aux chefs de tribus et aux anciens. Les tatoueurs refuseront catégoriquement de vous tatouer le visage avec un symbole maori.

Photo de guillaume à la montagne

Posez vos questions à Guillaume.

Expert Nouvelle-Zélande

Il faut bien l'avouer, la culture néo-zélandaise reste méconnue du grand public.

Il faut pourtant aller au-delà du Haka qui précède les matchs des All Blacks

Mélange de traditions maories, occidentales ou asiatiques, la culture kiwi va vous surpendre !

Je pose une question ▸

Liens pratiques

Plus d'informations à consulter sur le sujet avant de partir.

Photo de guillaume à la montagne

Votre voyage en Nouvelle-Zélande :

Kiwipal vous aide à préparer un séjour en Nouvelle-Zélande sans agence de voyages.

Vous économisez jusqu'à 30% sur votre budget vacances en éliminant les frais d'agence.

Je contacte Guillaume

Rejoignez-nous !

Abonnez-vous au groupe des voyageurs passionnés par la Nouvelle-Zélande.

Expert certifié de la destination

Une question ?

Demandez conseil aux experts de la Nouvelle-Zélande :

Je pose une question ▸
Adresse email erronée ou message trop court !
Message envoyé !
Un conseiller Kiwipal vous répondra dans les plus brefs délais. Merci !
Haut de la page
Vos articles favoris
Vous pouvez construire une liste de vos articles favoris.
Cliquez sur le bouton « ajouter aux favoris » dans la page de votre choix. Votre liste sera sauvegardée même si vous quittez le site.
J'ai compris !