Venez participer à la Gay Pride dans tout le pays.

La Culture LGBT en Nouvelle-Zélande.

Réservez votre voyage en Nouvelle-Zélande !

Contactez un conseiller Kiwipal pour parler de votre projet de vacances, c'est gratuit et sans engagement !

Je pose une question ▸
  • Lire l'article
  • Détails
  • Conseils
51 Votez SVP !
Vos questions (4)
Poser une question

Présentation.

  • 1Un peu d'Histoire pour commencer.
  • 2Les quartiers Gay en Nouvelle-Zélande.
  • 3Auckland Pride & Wellington Pride Festivals.
  • 4Y a-t-il de l'homophobie en Nouvelle-Zélande ?

1Un peu d'Histoire pour commencer.

La Nouvelle-Zélande a rejoint la liste des pays ayant légalisé le mariage gay pour ses citoyens.

La Nouvelle-Zélande est un pays moderne qui a adopté le mariage gay.

Je me suis longtemps interrogé sur le titre à donner à cet article ! Il aurait été présomptueux de l'intituler « Les gays en Nouvelle-Zélande », le terme LGBT étant sans doute plus approprié désormais.

Je vais d'ailleurs parler un peu d'Histoire pour commencer, dans la mesure où la reconnaissance des droits accordés aux LGBT ne s'est pas faite sans des décennies de luttes. C'est aussi une manière de rendre hommage à ceux qui sont montés en première ligne pour prendre les coups.

Pourtant, les Néo-Zélandais ont la réputation d'être des gens particulièrement tolérants !

J'en veux pour preuve qu'ils ont accordé le droit de vote aux femmes cinquante ans avant la France et qu'ils les ont même fait entrer au parlement en 1919 !


À la surprise générale, ce sera la Nouvelle-Zélande qui sera le premier pays à accorder le droit de vote aux femmes en 1893, cinquante ans avant la France par exemple.

Les Néo-Zélandaises ont obtenu le droit de votre en 1893.

En soi, le fait d'être gay était plutôt toléré chez les Maoris avant l'arrivée des Britanniques et des missionnaires. Cet article n'a pas vocation à lister toutes les horreurs subies par les gays en Nouvelle-Zélande, même s'il y eut des affaires bouleversantes où l'on vit même l'acquittement de criminels qui avaient battu à mort un homosexuel.

La dépénalisation de l'homosexualité n'a été votée qu'en 1983 !

Autant dire que les Kiwis ne se sont pas montrés progressistes dans tous les domaines ! Le mariage gay autorisé en 2013 était espéré depuis la dépénalisation de l'homosexualité en 1983 !

Un premier pas obtenu après l'instauration de la Gay Pride en 1970 et les fondations du Front de Libération Gay d'Auckland et de la Dorian Society.


La route vers le mariage gay fut longue et difficile, avec des scandales qui défrayèrent la chronique.

Les homosexuels furent hélas victimes d'agressions par le passé.

La campagne pour la légalisation du mariage gay prend de l'ampleur avec la Hero Parade de 2001 mais devient très médiatique à partir de 2011 grâce au slogan « Legalize Love » qui remporte un grand succès et relance le débat pour de bon.

La campagne pour la légalisation du mariage entre personnes du même sexe a lieu en 2013.

La présence de représentants gay au Parlement était déjà une preuve tangible de l'évolution des moeurs. Le mariage entre personnes du même sexe sera finalement légalisé le 17 avril 2013 avec un total de 77 voix pour et 44 voix contre. Notons au passage que même dans les rangs des conservateurs, on comptera 27 voix en faveur du projet contre 32 contre.


L'adoption du mariage gay Nouvelle-Zélande date de 2013 après une campagne difficile.

La Nouvelle-Zélande a légalisé le mariage entre personnes du même sexe.

L'adoption de la Loi sera d'ailleurs marquée par une célébration touchante avec de députés qui se sont levés pour chanter le célèbre « Pokarekare Ana », une chanson d'amour composée par un soldat maori dans les tranchées de Verdun.

La Nouvelle-Zélande est le premier pays d'Océanie à avoir adopté le mariage gay.

La Nouvelle-Zélande est donc devenue le premier pays à reconnaître le mariage gay et lesbien. Une victoire contagieuse puisque l'Australie a suivie le mouvement en 2017. Il y a désormais environ 450 mariages célébrés entre Kiwis du même sexe chaque année.


2Les quartiers Gay en Nouvelle-Zélande.

La Nouvelle-Zélande est un pays très peu peuplé, et même si la communauté LGBT est active, elle reste peu nombreuse.

La communauté LGBT est active même si le pays est peu peuplé.

La communauté LGBT de Nouvelle-Zélande a la réputation d'être très accueillante, ce qui n'est guère surprenant dans un pays classé à la seconde place des pays les plus accueillants du monde !

Les quartiers que l'on pourrait qualifier de « gay friendly » sont en revanche peu nombreux, ce qui ne reflète pas un rejet de la communauté pour autant ! La Nouvelle-Zélande est très peu peuplée, avec 4,7 millions d'habitants pour une superficie équivalente à celle du Japon !

Il ne faut pas non plus oublier qu'une part importante de la jeunesse s'expatrie chaque année pour toucher de meilleurs salaires.

Ceci pour dire que l'on ne pouvait guère s'attendre à trouver une communauté aussi active qu'en Europe ou aux USA.


Il n'y a pas proprement parler de quartier spécifiquement gays en Nouvelle-Zélande.

Ponsonby joue en quelque sorte le rôle de quartier gay à Auckland.

Auckland possède la rue Karangahape (surnommée K-Road) dans le quartier de Newton où l'on trouve le célèbre Caluzzi Cabaret Restaurant au numéro 461 et l'Eagle bar au numéro 259. Les environs de Ponsonby (le quartier bohème et branché d'Auckland) sont à considérer, notamment pour le SPQR Bar au 150 sur Ponsonby Road.

Il n'y a pas à proprement parler des quartiers gays en Nouvelle-Zélande, mais plutôt des bars et des rues plus populaires que d'autres.

À Wellington, c'est plutôt Cuba Street qu'il faut arpenter, même si l'on ne peut pas vraiment parler de « quartier gay ».

On recommandera surtout le Ivy Bar & Cabaret au numéro 49 et le S&M's Cocktail Bar au numéro 176.


Je ne parlerais pas de Christchurch, car le séisme de 2011 a ravagé le centre-ville et la plupart des bars gays ont fermé ou presque (le Cruz subsiste au 77 sur Victoria St).


3Auckland Pride & Wellington Pride Festivals.

L'Auckland Pride Parade accueille notamment le défilé de la Gay Pride en février.

L'Auckland Pride Parade se tient chaque année durant le mois de février.

Si la perspective de participer à la Gay Pride en Nouvelle-Zélande vous motive, vous devez planifier votre séjour en fonction de l'Auckland Pride Festival.

Cet événement lancé en 2013 se tient chaque année en février au coeur de l'été. Il remplace la « Hero Parade » qui souffrait d'un manque de financement.

Le festival qui dure deux semaines propose de très nombreuses manifestations culturelles ainsi que des galas et des soirées animées.

L'Auckland Pride Festival inclut le défilé de la Gay Pride, mais surtout de nombreux événements culturels et des concerts.

L'Auckland Pride Festival ne se limite donc pas à la traditionnelle parade qui termine le festival aux alentours du 17 février et débute sur Ponsonby Road pour s'achever dans le centre-ville.

Un autre événement phare, le célèbre « Big Gay Out » organisé à Coyle Park se déroule dans une atmosphère familiale avec des concerts et des stands animés durant tout l'après-midi.


Big Gay Out est un événement incontournable pour la communauté Gay d'Auckland.

Big Gay Out est une fête avec des concerts et des stands de produits.

Plus militante, la « Proud Party » qui se tient dans Victoria Park est LA grande fête finale à ne pas manquer.

On y célèbre les avancées des droits LGBT dans le monde entier et l'on sensibilise la population aux régressions, notamment suite à la politique de Donald Trump aux États-Unis.

Pour retrouver toutes les dates de l'Auckland Pride Festival, je vous invite à consulter le site officiel et vous pourrez même vous inscrire à une newsletter pour être tenu informé du programme.


La capitale de Nouvelle-Zélande célèbre aussi la Gay Pride.

Le Wellington Pride Festival existe depuis bientôt 35 ans !

Après Auckland, c'est la capitale de Nouvelle-Zélande qui prend la relève avec le « Wellington Pride Festival » qui a fêté ses trente ans déjà !

Organisé du 24 février au 10 mars, il regroupe des évènements culturels et des soirées animées avec chanteurs, danseurs et drag queens & kings.


Out In the Park se termine par une soirée de folie jusqu'au petit matin.

Out In the Park est l'évènement à ne pas manquer à Wellington.

Le point d'orgue du festival étant la tenue de « Out in the Park » le 24 février dans Waitangi Park. Une foire qui regroupe plus de 70 stands avec une soirée qui prend le relais à grand renfort de DJs jusqu'au bout de la nuit.


4Y a-t-il de l'homophobie en Nouvelle-Zélande ?

La Gay Pride reste d'actualité, même si les droits des homosexuels se sont considérablement améliorés en Nouvelle-Zélande.

La Gay Pride reste une nécessité malgré l'adoption du mariage gay.

Il me reste à aborder le triste sujet d'une homophobie que l'on n'a pas enterré le jour ou l'on a promulgué la Loi sur le mariage gay.

Il serait assez simpliste de prétendre que l'homophobie se rencontre surtout en province chez quelques rednecks, même s'il faut bien admettre que les provinces désertes de l'Île du Sud sont comme qui dirait plus « conservatrices » que les autres.

L'homophobie du quotidien a considérablement régressé en vingt ans.

Il y a comme partout des réflexes culturels d'autrefois, des petites phrases qui blessent sans que celui qui les prononce ne soit d'ailleurs nécessairement homophobe. Et il y a des chances par exemple pour que l'on ne vous propose pas le tarif couple quand vous louez des vélos.


La communauté LGBT n'est plus victime de discrimination permanentes au quotidien en Nouvelle-Zélande, mais l'homophobie existe toujours.

La communauté LGBT est bien perçue en Nouvelle-Zélande.

A contrario, il y a toujours ces manifestations de sympathie embarrassantes et les diplômes de tolérance autoproclamés dans le style « je joue au tennis avec un gay et il est super sympa ! » qui peuvent agacer, même s'ils ne partent pas d'un mauvais sentiment.

Vous avez très peu de risques d'être importuné durant vos vacances en Nouvelle-Zélande.

Ce sont des piqûres de rappel, mais il y a vraiment très peu de risques d'être agressé verbalement ou physiquement durant un séjour en Nouvelle-Zélande ! D'autant que la Loi interdit formellement toute forme de discriminations ou de stigmatisation dans un pays qui applique la tolérance zéro en matière de délits.


Depuis l'adoption du mariage gay en Nouvelle-Zélande, il y a en moyenne 450 mariages entre personnes du même sexe célébrés chaque année.

450 mariages entre personnes du même sexe sont célébrés chaque année.

Il faut souligner que la réforme sur le mariage entre personnes du même sexe n'a pas été imposée, mais votée par une très nette majorité de représentants.

La droite conservatrice a certes livré une campagne d'opposition agressive, mais elle ne s'est pas traduite dans les urnes à l'arrivée.

N'oubliez pas de partager votre expérience à votre retour de voyage.

Les Kiwis sont tolérants, ouverts d'esprits et surtout très respectueux de la vie privée de chacun. Vous pouvez croiser des imbéciles comme partout, mais ils ne sont qu'une infime minorité. Alors je vous souhaite un agréable séjour en Nouvelle-Zélande, et j'espère que vous nous ferez part de votre expérience au retour !


Guillaume Le Nistour, Kiwipal
Un article de Guillaume Le Nistour.
Fondateur de Kiwipal, Guide de Voyages Nouvelle-Zélande.
guillaume

Questions & Réponses.

Que puis-je faire pour vous aider ? N'hésitez pas à m'écrire si vous souhaitez obtenir plus d'informations sur les manifestations culturelles en Nouvelle-Zélande.

Poser une question à Ben

  • Tous les sujets ... 4 réponses au total
  • Gay Pride 2 réponses
  • Homophobie et sécurité 2 réponses

Gay Pride

  • Comment assister à la Gay Pride ?

    Elle a lieu à la fin de l'Auckland Pride Festival, en général le 17 février, avec un départ dans Ponsonby Rd non loin du centre-ville.

  • La Gay Pride justifie-t-elle un séjour en Nouvelle-Zélande ?

    Je n'irais pas jusque là, car il n'y a pas l'intensité de Gay Pride plus célèbre comme celle de Sydney par exemple. On vient surtout en Nouvelle-Zélande pour la beauté des paysages et pour faire de grandes randonnées en pleine nature sauvage.

Homophobie et sécurité

  • La Nouvelle-Zélande est-elle dangereuse pour les gays ?

    Non, même si l'on n'est jamais à l'abri d'une insulte quand on se promène main dans la main. De tels comportements restent marginaux et il n'y a pas lieu d'être inquiet pour autant !

  • Y a-t-il des zones à éviter si l'on appartient à la communauté LGBT ?

    Les quartiers pauvres sont moins gay friendly, mais il n'y a aucune raison pour que vous les visitiez durant un séjour en Nouvelle-Zélande.

Photo de guillaume à la montagne

Posez vos questions à Guillaume.

Expert Nouvelle-Zélande

L'adoption du mariage gay en 2013 ne signifie pas qu'il n'y a plus de problème, mais marque une avancée.

La Gay Pride continue et se tient chaque année durant le mois de février.

Ma découverte de la Nouvelle-Zélande date de 1997. Je partage depuis mon expérience sur Kiwipal avec d'autres passionnés.

Notre mission est de vous emmener hors des sentiers battus en proposant des voyages sur mesure.

Je pose une question ▸

Liens pratiques

Plus d'informations à consulter sur le sujet avant de partir.

Photo de guillaume à la montagne

Votre voyage en Nouvelle-Zélande :

Kiwipal vous aide à préparer un séjour en Nouvelle-Zélande sans agence de voyages.

Vous économisez jusqu'à 30% sur votre budget vacances en éliminant les frais d'agence.

Je contacte Guillaume

Rejoignez-nous !

Abonnez-vous au groupe des voyageurs passionnés par la Nouvelle-Zélande.

Expert certifié de la destination

Une question ?

Demandez conseil aux experts de la Nouvelle-Zélande :

Je pose une question ▸
Adresse email erronée ou message trop court !
Message envoyé !
Un conseiller Kiwipal vous répondra dans les plus brefs délais. Merci !
Haut de la page
Vos articles favoris
Vous pouvez construire une liste de vos articles favoris.
Cliquez sur le bouton « ajouter aux favoris » dans la page de votre choix. Votre liste sera sauvegardée même si vous quittez le site.
J'ai compris !