Quel hébergement réserver durant le séjour.

Comment se loger durant le séjour ?

Réservez votre voyage en Nouvelle-Zélande !

Contactez un conseiller Kiwipal pour parler de votre projet de vacances, c'est gratuit et sans engagement !

Je pose une question ▸
  • Lire l'article
  • Détails
  • Conseils
20 Votez SVP !
Vos questions (17)
Poser une question

Présentation.

  • 1Quelle est la qualité de l'hébergement dans le pays ?
  • 2Avez-vous pensé au Bed & Breakfast ?
  • 3Quelle qualité attendre des campings ?
  • 4Hébergement traditionnel.
  • 5Les Backpackers sont-ils réservés aux jeunes ?
  • 6Comment faire son choix ?

1Quelle est la qualité de l'hébergement dans le pays ?

Le secteur de l'hôtellerie jouit d'une excellente réputation en Nouvelle-Zélande.

L'hébergement est souvent original mais de très bonne qualité.

Le logement est souvent le premier poste de dépense d'un voyage en Nouvelle-Zélande. Les tarifs augmentent sensiblement durant la haute saison, et il faut impérativement réserver plusieurs mois à l'avance, surtout en dehors des grandes villes comme Auckland ou Wellington.

Pour aider les voyageurs, le ministère du Tourisme a mis en place la certification Qualmark. Les hôtels ou les tours opérateurs obtiennent un certain nombre d'étoiles. Par chance, le résultat correspond à la notation française !

Hôtels, B&B, lodges, camping et backpackers... Si vous vous sentez perdus, pas de panique, je vais passer en revue tous les types d'hébergements, et vous n'aurez plus qu'à faire votre choix.


Pour différencier la qualité d'un hébergement, vous pouvez vous fier à la certification Qualmark. La notation en étoiles est similaire à celle pratiquée en France.

La certification qualmark permet d'évaluer la qualité des hôtels.

Rien ne vous oblige d'ailleurs à toujours retenir la même solution. Combiner B&B, lodges et hôtels durant un même séjour est envisageable sinon recommandé. De même, vous pouvez camper et vous autoriser quelques nuits d'hôtel pour récupérer des forces.


2Avez-vous pensé au Bed & Breakfast ?

Les Beds & Breakfasts ont le vent en poupe et accompagnent l'essor du tourisme.

Certains B&B sont d'anciennes chapelles reconverties.

On ne gagne pas des fortunes en tenant un B&B. Pour les propriétaires, il s'agit surtout de combiner une petite rentrée d'argent avec le plaisir de recevoir des visiteurs. C'est essentiellement la qualité de l'accueil qui fait la force de ce type d'hébergement.

Le prix moyen d'une chambre de B&B 3 étoiles varie entre 100 $ et 130 $ durant la haute saison. En dehors de cette période, vous pouvez espérer des rabais de 20 à 30%. Il devient même possible de louer le jour même en repérant les panneaux “Vacancy” devant les maisons.

La majorité des propriétaires louent les chambres des enfants qui ont quitté le foyer. Je vous rassure tout de suite, vous n'allez pas passer la nuit dans une chambre d'adolescent décoré de posters ! Le confort n'a souvent rien à envier à celui d'un bon hôtel, le charme en plus.


La légendaire hospitalité des Néo-Zélandais doit beaucoup aux propriétaires de Beds and Breakfasts qui bichonnent les voyageurs.

Le B&B permet de se familiariser avec la culture des habitants.

Certains B&B proposent une salle de bain qu'il faudra partager avec les autres visiteurs, mais la salle de bain privative est souvent de mise. La place ne manque pas dans le pays et beaucoup de propriétaires font réaliser des extensions pour améliorer le confort des visiteurs.

Vous aurez la chance de rencontrer d'authentiques Kiwis. Je ne vous donnerai pas la liste des petites attentions dont ils font preuve pour vous laisser la surprise. Une chose est certaine, vous serez très agréablement surpris par leur gentillesse.


Lorsque vous arrivez dans un Bed and Breakfast, il n'est pas rare de se voir proposer un verre de vin pour lier connaissance. Cela fait le charme et toute la différence avec l'accueil impersonnel d'un hôtel.

L'accueil est souvent supérieur à celui pratiqué en France.

En règle générale, votre hôte ouvrira une bonne bouteille de vin pour faire connaissance. N'ayez crainte, même si votre niveau d'Anglais laisse quelque peu à désirer, les Néo-Zélandais sont très compréhensifs. Si vous êtes passionnés de Rugby vous ne verrez pas le temps passer.

C'est aussi l'occasion de se faire conseiller le meilleur restaurant de la région. N'hésitez pas à discuter de votre itinéraire, il est rare de repartir sans un conseil avisé. D'autres voyageurs sont parfois présents et l'ambiance peut tourner au barbecue improvisé.


Les Beds and Breakfasts vous laissent généralement choisir entre un petit-déjeuner continental ou anglais.

Vous choisirez entre un petit déjeuner continental ou anglais.

Comme l'intitulé l'indique, le petit déjeuner du lendemain matin est compris. Votre hôte vous demandera vos goûts la veille, et il n'est pas rare de tomber sur un véritable cordon bleu !

Il reste à préciser la différence entre un B&B et une chambre d'hôte. Si vous souhaitez partager un repas familial et améliorer votre anglais, vous ne trouverez pas d'expérience plus immersive que cette variante du B&B.


3Quelle qualité attendre des campings ?

Le camping sauvage est autorisé en Nouvelle-Zélande. Dans la réalité, il est interdit à proximité des lieux touristiques ou dans certaines villes comme Queenstown ou Rotorua. Il faut toujours se renseigner avant de planter sa tente quelque part.

Le camping sauvage est autorisé dans des lieux précis.

La Nouvelle-Zélande est un paradis du camping, mais il faut distinguer le camping privé du camping sauvage. Il existe même une troisième alternative avec les campings du Département de la Conservation (DOC). Je vais vous expliquer les avantages et les inconvénients de chacun d'entre eux.

Les terrains de camping privés

Également connus sous le nom de motorcamp, ces campings figurent parmi les meilleurs du monde. Généralement installés dans des cadres splendides, leurs terrains sont équipés pour accueillir tentes, caravanes et camping-cars. Les cabines de douches font partie de l'équipement standard, auquel s'ajoute souvent une piscine. Au risque de décevoir ceux qui espéraient réaliser des économies, je rappelle que les campings privés sont payants. Il faut débourser environ 16 $ par adulte et payer un supplément pour raccorder son véhicule à l'électricité.


En dehors des campings privés payants, il existe des terrains ou vous pourrez pratiquer le camping sauvage. Il faut absolument signaler ses intentions au propriétaire avant de s'installer. Vous pouvez aussi demander conseil au iCenter le plus proche.

Les campings privés sont payants mais recommandés.

Deux chaînes ont fait leurs preuves : les campings de TOP 10 sont présents dans tout le pays avec une cinquantaine de terrains. Une carte à 40 $ donne droit à une réduction de 10 % par nuitée. Le concurrent direct, Holiday Parks, propose des emplacements moins standardisés et peut-être un peu plus authentiques.

Étonnamment, on trouve sur place des bungalows et des chambres louées à des tarifs qui ne sont pas particulièrement attractifs. Comptez 60 $ à 120 $ pour un studio de type bungalow. Cela réjouira certains campeurs après plusieurs nuits à la belle étoile, mais le B&B me semble plus indiqué.

Le camping sauvage

Contrairement à la plupart des pays, la Nouvelle-Zélande autorise souvent le “Freedom Camping”.

N'imaginez pas pour autant planter votre tente ou garer votre camping-car à n'importe quel endroit !

Le camping sauvage a mauvaise presse dans le pays. Des villes comme Queenstown , Wanaka et Rotorua ont même banni cette pratique depuis plusieurs années. Il est par ailleurs systématiquement interdit de camper à proximité des lieux touristiques.


Le camping sauvage est légal, mais parfois réglementé dans les lieux touristiques. Il faut impérativement se renseigner avant de camper.

Le camping sauvage est autorisé en dehors des lieux touristiques.

Les bénévoles qui entretiennent les sentiers sont excédés de devoir ramasser du papier toilette et des détritus. Utiliser un terrain privé sans l'aval de son propriétaire vous attirera ses foudres à coup sûr. Dans le doute, et pour éviter une amende de 200 $ à payer sur le champ, il est recommandé de se renseigner au iSite le plus proche. Le personnel vous indiquera les zones où le camping sauvage est autorisé, sachant pertinemment que ceux qui accomplissent cette démarche sont rarement des pollueurs.


Allumer un feu sans autorisation peut vous rapporter une sévère amende. Renseignez-vous auprès de l'accueil du camping pour connaitre les règles à ce sujet.

Renseignez-vous toujours sur le réglement avant de camper.

Le site internet de Rankers vous aidera à localiser les terrains appropriés (il existe même une application iPhone dédiée). Dans tous les cas, il est impératif d'utiliser les toilettes publiques, et vous devrez laisser le terrain aussi propre (sinon davantage) que trouvé en arrivant.

En respectant ces conditions, vous réaliserez des économies durant votre séjour.

Les campings du DOC.

Les campings du DOC constituent un excellent compromis entre camping privé et camping sauvage.

Je considère pour ma part que se sont les emplacements les plus intéressants si l'on ne se montre pas trop exigeant en terme de confort.

Le droit d'entrée est fixé à 7 $ par personne. Renseignez-vous avant de vous installer, car il n'est pas toujours permis de faire du feu, et il n'y a pas systématiquement des douches ou des sanitaires. Bien entendu, vous devez vous engager à laisser le terrain dans un état impeccable !


Les campings du Département de la Conservation (DOC) sont installés dans des cadres souvent exceptionnels. C'est le cas par exemple dans le parc National d'Abel Tasman.

Les campings du DOC sont situés dans des paysages grandioses.

Le cadre est presque toujours exceptionnel. Je pense notamment aux campings du parc d'Abel Tasman, uniquement accessibles à pied, et qui se trouvent en bordure de plage. L'expression “paradisiaque” est tout à fait appropriée.

Il y a largement de quoi se sentir perdu avec les multiples appellations hôtelières de Nouvelle-Zélande. Quelle différence y-a-t-il par exemple entre un Hôtel et un Lodge ? Je vais vous aider à y voir plus clair.


4Hébergement traditionnel.

Si vous voyagez en famille, vous avez tout intérêt à privilégier les hôtels restaurants qui vous feront gagner du temps.

Les hôtels possèdent généralement un restaurant.

Les hôtels

Attention au terme “Hôtel” en lui même car il est ambiguë ! En dehors des grandes villes, il désigne parfois les chambres de bar ! Il n'y a rien de mal en soit, mais il y a de quoi être surpris si l'on tourne en ville à la recherche d'un logement pour la nuit.

Pour les hôtels, au sens habituel du terme, la qualité est généralement très bonne sinon excellente. Les grandes chaînes comme Hilton, Hyatt et Sheraton sont présentes dans les grandes villes.


Les grandes chaines hôtelières se sont installées en Nouvelle-Zélande dans les grandes villes. L'indice de qualité baptisé Qualmark vous permet de connaitre le niveau du service.

Les principales chaines hôtelières sont présentes sur le territoire.

Pour réaliser des économies, il vaut mieux repérer des hôtels indépendants ou ceux appartenant àdes petites chaînes, comme Scenic Circle ou Millenium. Le tarif est fort logiquement indexé sur la saison et le nombre d'étoiles.

Vous pouvez tabler sur 90 $ à 180 $ par personne pour une chambre à deux ou trois étoiles. Le tarif grimpe à 140 $ voir 200 $ la nuit pour un hôtel 4 étoiles, et beaucoup plus pour un palace.

Les lodges ou motor lodges

On les confond souvent avec les Beds & Breakfasts, mais les Lodges sont autre chose qu'une variante de luxe. Il s'agit généralement d'anciennes demeures coloniales ou de maisons dotées d'un certain cachet. Le tout couplé à un service de qualité hôtelière. Cela ne signifie pas que vous pouvez signer les yeux fermés, mais vous pouvez vous attendre à une prestation haut de gamme.


Tout les lodges ne sont pas nécessairement luxueux, mais en règle générale, la qualité est supérieure à celle d'un Bed and Breakfast.

Les lodges sont parfois notés cinq étoiles et hors de prix.

Le tarif à la nuit est un peu plus élevé que dans un B&B et les premiers prix tournent autour de 120 $ par personne. Il existe des lodges de luxe (comme le Huka Lodge fréquenté par les têtes couronnées) dont le prix à la nuit dépasse largement les 1000 $.

Les motels familiaux

Je recommande particulièrement les motels dès lors que vous comptez rester plusieurs jours au même endroit. Leur principal avantage est de proposer une cuisine tout équipée.

Après plusieurs jours à déjeuner sur le pouce, il est agréable de pouvoir préparer ses repas avec des produits frais.


Les motels étant équipés de cuisines, vous pourrez préparer vos propres repas avec les courses faites au supermarché le plus proche.

Les motels vous permettent de faire votre propre cuisine.

Certes, le motel n'est pas la meilleure expérience d'ordre esthétique que vous pouvez espérer en Nouvelle-Zélande. Il est cependant abordable avec des tarifs de 80 $ à 100 $ et toujours bien entretenu (le ménage est fait quotidiennement).

Méfiez-vous des périodes de vacances scolaires, car le propre d'un motel est de s'adresser aux familles. Consultez notre article consacré aux meilleures saisons pour voyager en Nouvelle-Zélande avant de réserver vos vacances !

Les chambres de bar

Parfois appelées “Hotel” en dehors des grandes villes, les chambres de bar permettent de se loger à des prix défiant toute concurrence.

N'espérez pas le grand luxe pour une chambre à 50 $ située au-dessus d'un bar. Les toilettes et la salle de bain seront presque toujours sur le palier, et il faudra souvent les partager.


Certains bars louent des chambres, mais il faut s'attendre au service minimum et des commodités et douches communes sur le pallier.

Les chambres de bar sont rustiques mais bon marché.

Les demoiselles ne se sentiront pas rassurées si elles voyagent toutes seules, mais le seul véritable souci se situe au niveau du bruit. Cependant, les Kiwis sont des couche-tôt et la chambre de bar peut constituer une bonne affaire en semaine. Hors saison, vous pouvez même espérer vous loger pour 25 $.


5Les Backpackers sont-ils réservés aux jeunes ?

Les YHA sont présents sur tout le territoire, y compris dans des régions difficiles d'accès. On les appelle des Backpackers en référence au sac à dos des voyageurs.

Les auberges de jeunesse s'appelent des « backpackers ».

Le terme nous vient du mot “Backpack” qui désigne le sac à dos en anglais. C'est l'équivalent anglophone de nos auberges de jeunesse française et on les retrouve même dans les lieux les plus reculés.

Les Backpackers proposent des dortoirs et des chambres (individuelle ou double), mais il est parfois possible d'installer sa tente sur un terrain prévu à cet effet.

Pour 20 $ à 35 $ on dispose d'un lit en dortoir pour la nuit. La chambre qui oscille entre 50 $ et 130 $ intéressera surtout les couples (notez que l'on réserve en général avec une carte bleue).

En plus des sanitaires, de la machine à laver et des douches, vous trouverez un coin TV, une cuisine et une salle à manger où rencontrer d'autres voyageurs de tout horizon et de tout âge (les jeunes étudiants sont tout de même davantage représentés).


Les auberges de jeunesse ne sont pas réservées aux jeunes comme on pourrait le croire. Les Backpackers s'adressent à tous les voyageurs qui aiment faire des rencontres.

YHA et BBH sont les deux principales chaines de Backpackers.

YHA et BBH sont les deux principales associations de Backpackers. L'abonnement par carte coûte environ 40 $ et donne droit à un rabais de 4 $ par nuit. Autant dire que si vous optez pour cette solution, il faudra au minimum une dizaine de jours pour rentabiliser la formule.

La différence de qualité entre les YHA et les BBH n'est pas simple à établir. BBH est un rassemblement de backpackers indépendants, tandis que YHA possède ses propres bâtiments standardisés. Ce sera surtout l'emplacement qui pèsera dans la balance au moment de faire son choix entre l'un ou l'autre.


6Comment faire son choix ?

Concevoir son propre itinéraire est parfaitemet possible, même si le voyage dure plusieurs semaines.

La réservation d'un long séjour n'est pas plus difficile.

Si vous avez l'expérience de la réservation d'hôtel, vous savez déjà que le procédé est d'une simplicité enfantine. Réserver l'intégralité des hébergements pour un séjour occupe un weekend tout au plus.

Le grand rival du B&B est le camping-car avec une réservation à 100 $ par jour durant la haute saison. Si vous hésitez, demandez-vous si vous recherchez le confort ou l'autonomie ? Mais si vous n'avez jamais conduit de camping-car, la voiture est recommandée si vous ne vous sentez pas à l'aise.


Les guides de Kiwipal tiennent compte des distances pour préparer des itinéraires raisonnables.

Les itinéraires proposés par Kiwipal tiennent compte des distances.

Je suis un fervent défenseur des B&B car ils permettent de rencontrer de véritables Kiwis.

Les habitants de Nouvelle-Zélande ont la réputation d'être particulièrement chaleureux. Un récent sondage a d'ailleurs placé leur pays à la deuxième place parmi les plus accueillants du monde !

Si vous privilégiez le contact, les campings qui rassemblent étrangers et Kiwis sont à recommander.

Ici encore, tout dépend de ce que vous attendez de votre séjour. C'est en tout cas une excellente manière de pratiquer l'Anglais et de se faire des amis.


Certains propriétaires d'hôtels sont prêts à tout pour attirer les touristes. D'anciens avions-cargos sont parfois reconvertis en chambres à louer.

Un ancien avion militaire reconvertit en motel !

Le choix de l'hébergement est indissociable du budget, et mon dernier article sur la question devrait vous être utile. Quant à savoir s'il faut opter pour une voiture ou un camping-car, je vous donne des pistes de réflexion dans notre dossier spécial transports en Nouvelle-Zélande.

Au retour de leur voyage, les touristes notent l'hébergement 8,5 sur 10 en moyenne, ce qui est très révélateur quant au niveau des prestations. N'oubliez pas de nous donner votre avis au retour, nous en tiendrons compte pour nos prochains articles.


Guillaume Le Nistour, Kiwipal
Un article de Guillaume Le Nistour.
Fondateur de Kiwipal, Guide de Voyages Nouvelle-Zélande.
guillaume

Questions & Réponses.

Que puis-je faire pour vous aider ? Je recommande tout particulièrement les solutions qui permettent de rencontrer des Néo-Zélandais. Mais je peux répondre à vos questions sur tous les types d'hébergement.

Poser une question à Ben

  • Tous les sujets ... 17 réponses au total
  • Beds and Breakfasts 5 réponses
  • Auberges de jeunesse 3 réponses
  • Camping 3 réponses
  • Motels 2 réponses
  • Le secteur hôtelier néo-zélandais 2 réponses
  • Réserver son hébergement 2 réponses

Beds and Breakfasts

  • Est-il recommandé de se loger dans les B&B ?

    Sur Kiwipal nous recommandons cette solution pour les autotours. La qualité d'accueil est excellente et cela vous permet de faire la connaissance avec d'authentiques kiwis.

  • Quelle est la différence entre un B&B et un lodge ?

    Les lodges sont en général d'anciennes demeures coloniales. La différence peut s'arrêter là (dans ce cas, le tarif sera équivalent à celui d'un B&B) mais la règle veut que le service soit de qualité supérieure.

  • Est-ce qu'il y a des salles de bains dans un B&B ?

    Dans la majorité des cas, vous disposerez d'une salle de bain individuelle. Mais il arrive que la salle de bain soit commune entre les différents pensionnaires. Auquel cas, vous devrez parfois patienter en attendant votre tour.

  • Quels types de petit déjeuner sont servis en B&B ?

    Vous aurez le choix entre le petit déjeuner continental traditionnel ou un petit déjeuner anglais. On vous demandera comment vous souhaitez vos oeufs et 9 fois sur 10 vous pouvez être certain de vous régaler.

  • Le propriétaire du B&B déjeune-t-il avec nous ?

    Certains propriétaires s'imposent, d'autres demandent la permission ou attendent que vous leur demandiez. C'est l'occasion de faire connaissance et de profiter d'excellents conseils sur les activités de la région ou le meilleur chemin à suivre en voiture.

Auberges de jeunesse

  • Les auberges de jeunesse ont-elles une limite d'âge ?

    Le terme est trompeur, il n'y a pas de limite d'âge pour les auberges de jeunesse. Cela dit, 95% de la clientèle est effectivement dans la vingtaine.

  • Quelles différences entre YHA et BBH ?

    BBH est une franchise tandis que YHA possède ses propres établissements. L'un est donc standardisé, l'autre plus éclectique. Difficile de trancher, mais de l'avis général, YHA est un peu plus haut de gamme.BBH BackpackersYHA Backpackers

  • Faut-il prendre une carte de fidélité YHA ou BBH ?

    Cela dépend de votre itinéraire et des établissements à proximité. Sachant que la carte n'est rentable qu'au bout d'une dizaine de nuits.

Camping

  • Peut-on planter sa tente n'importe où ?

    Le camping sauvage est autorisé en Nouvelle-Zélande, mais cela ne signifie pas que vous pouvez planter votre tente sur des terrains privés ou aux abords des villes. Il faut toujours se renseigner, que ce soit auprès d'un propriétaire ou du iSite local. Dans le doute il vaut mieux d'abstenir pour ne pas être réveillé par un agent de police et repartir dans l'urgence avec une amende.

  • Les terrains de camping sont-ils payants ?

    Raccorder son camping-car à l'électricité, faire la vidange ou profiter des douches d'un camping à un coût. Plus le camping est spartiate et moins il sera élevé (sinon gratuit).

  • Quelles villes interdisent le camping sauvage ?

    Les villes touristiques ont banni le camping sauvage. N'espérez plus planter votre tente près de Queenstown, Wanaka ou Rotorua par exemple.

Motels

  • Peut-on faire la cuisine dans un motel ?

    Oui, et c'est d'ailleurs le principal intérêt de ce type de logement. Vous réaliserez des économies et aurez le plaisir de retrouver une alimentation équilibrée. Tous les ingrédients de base (fruits, légumes...) auxquels vous êtes habitué sont disponibles en supermarché.

  • Quel est le principal inconvénient des motels ?

    Durant la saison touristique, les motels attirent les familles de vacanciers. Ce n'est donc pas une solution idéale si vous recherchez le calme.

Le secteur hôtelier néo-zélandais

  • Qu'est-ce que le Qualmark ?

    C'est un label de qualité qui permet aux visiteurs d'évaluer un service hôtelier ou une activité. Les entreprises qui affichent le logo Qualmark sont contrôlées régulièrement.Qualmark

  • Quel est l'état du secteur hôtelier néo-zélandais ?

    Les hôtels, Beds and Breakfasts et autres lodges sont de très bonne qualité. Bien entendu, tout dépend de la somme que vous êtes prêt à dépenser, mais même les établissements d'entrée de gamme sont acceptables.

Réserver son hébergement

  • Peut-on réserver son logement soi-même ?

    Rien ne vous empêche de réserver vous-même votre hébergement. Attention toutefois à ne pas attendre la dernière minute, car les bons établissements affichent systématiquement complet durant la haute saison.

  • Peut-on partir sans réserver d'hébergement ?

    Si vous voyagez durant la basse saison (mi-automne jusqu'au début du printemps) vous pouvez vous permettre de chercher vos hébergements au jour le jour. Il faut être prêt à y consacrer du temps, ce qui est loin d'être idéal durant des vacances, mais envisageable durant un Working Holiday Visa.

Photo de guillaume à la montagne

Posez vos questions à Guillaume.

Expert Nouvelle-Zélande

Selon votre budget vous ne recontrerez pas les mêmes personnes durant votre voyage.

Le B&B permet de faire connaissance avec des Kiwis, tandis que le camping-car vous rapproche des autres touristes étrangers.

Il existe toute une gamme d'hôtels, motels et autres lodges pour toutes les bourses.

Vous pouvez même vous adonner aux joies du camping !

Je pose une question ▸

Liens pratiques

Plus d'informations à consulter sur le sujet avant de partir.

Photo de guillaume à la montagne

Votre voyage en Nouvelle-Zélande :

Kiwipal vous aide à préparer un séjour en Nouvelle-Zélande sans agence de voyages.

Vous économisez jusqu'à 30% sur votre budget vacances en éliminant les frais d'agence.

Je contacte Guillaume

Rejoignez-nous !

Abonnez-vous au groupe des voyageurs passionnés par la Nouvelle-Zélande.

Expert certifié de la destination

Une question ?

Demandez conseil aux experts de la Nouvelle-Zélande :

Je pose une question ▸
Adresse email erronée ou message trop court !
Message envoyé !
Un conseiller Kiwipal vous répondra dans les plus brefs délais. Merci !
Haut de la page
Vos articles favoris
Vous pouvez construire une liste de vos articles favoris.
Cliquez sur le bouton « ajouter aux favoris » dans la page de votre choix. Votre liste sera sauvegardée même si vous quittez le site.
J'ai compris !