Toutes les visites incontournables du pays région par région.

Quelles régions visiter en Nouvelle-Zélande ?

Réservez votre voyage en Nouvelle-Zélande !

Contactez un conseiller Kiwipal pour parler de votre projet de vacances, c'est gratuit et sans engagement !

Je pose une question ▸
  • Lire l'article
  • Détails
  • Conseils
38 Votez SVP !
Vos questions (17)
Poser une question

Présentation.

  • 1À la découverte des merveilles de Nouvelle-Zélande !
  • 2Northland - Île du Nord
  • 3Auckland - Île du Nord
  • 4Waikato - Île du Nord
  • 5Bay of Plenty - Île du Nord
  • 6Gisborne - Île du Nord
  • 7Hawke's Bay - Île du Nord
  • 8Taranaki - Île du Nord
  • 9Manawatu-Wanganui - Île du Nord
  • 10Wellington - Île du Nord
  • 11Tasman - Île du Sud
  • 12Marlborough - Île du Sud
  • 13Nelson - Île du Sud
  • 14West Coast - Île du Sud
  • 15Canterbury - Île du Sud
  • 16Otago - Île du Sud
  • 17Southland - Île du Sud
  • 18Kiwipal vous aide à organiser votre voyage !

1À la découverte des merveilles de Nouvelle-Zélande !

Kiwipal vous permet de réserver une voiture ou un camping-car pour visiter la Nouvelle-Zélande à votre rythme, hors des sentiers battus.

Kiwipal vous aide à organiser votre voyage chez les Kiwis !

Si vous projetez de réaliser un voyage en Nouvelle-Zélande, ce grand dossier est absolument incontournable, car il permet de se faire une représentation précise de tout ce que le pays offre en termes de paysages et d'activités. Alors, n'hésitez pas à le partager avec vos proches pour avoir leurs avis !

La Nouvelle-Zélande compte 16 régions, dont 9 sur l'Île du Nord et 7 sur l'Île du Sud. Mais nous ne sommes pas au collège, et je tiens à vous rassurer tout de suite : le but n'est pas de vous imposer une leçon de géographie, mais de vous aider à préparer votre voyage chez les Kiwis (le surnom porté par les Néo-Zélandais) !


La Nouvelle-Zélande compte deux grandes îles et un chapelet de petites îles, dont Stewart Island, qui sont rarement visitées.

La Nouvelle-Zélande compte deux îles principales étirées en longueur.

Car dans la mesure où chaque région de Nouvelle-Zélande comporte des merveilles, vous n'aurez pas le temps de tout explorer ! Repérer à l'avance ce que vous souhaitez visiter en priorité est indispensable pour tirer le meilleur parti de votre budget et de votre séjour.

C'est pourquoi je vais vous présenter succinctement toutes les régions du pays avec leurs principaux centres d'intérêt touristiques. Ce qui devrait vous permettre de construire plus facilement un voyage sur mesure, basé sur nos itinéraires ou selon vos envies.


Kiwipal n'est pas une agence de voyages à l'ancienne, mais un concept moderne pour vous permettre de réaliser votre voyage avec un budget raisonnable.

Kiwipal vous aide à réserver une voiture ou un camping-car en direct.

Il ne vous restera plus qu'à réserver une voiture ou un camping-car pour partir à l'aventure sur les routes de Nouvelle-Zélande ! Et si vous avez des questions, toute l'équipe de Kiwipal se fera un plaisir de vous répondre.

Les 9 régions de l'Île du Nord

Je vais présenter les régions de cette île en partant du Northland (à l'extrême pointe nord du pays) puis en descendant vers le Sud jusqu'à Wellington. L'Île du Nord étant la plus densément peuplée, elle comporte plus de régions et n'a rien à envier à l'Île du Sud quant à la beauté des paysages (c'est en tout cas notre avis chez Kiwipal).

Les 7 régions de l'Île du Sud

L'Île du Sud, pourtant la plus grande du pays, compte deux régions de moins que l'Île du Nord. Si l'Île de Jade comme on la surnomme est peu peuplée, c'est avant tout parce qu'elle comporte des chaînes de montagnes et des fjords impénétrables.

Best-of des paysages

Un aperçu des merveilles que la Nouvelle-Zélande vous offre.

Un film de Nik Hazell

Cet article n'est pas un best of de la Nouvelle-Zélande ! Il offre seulement un aperçu de chaque région. Il existe une infinité de visites et d'activités qui ne sont pas présentées ici, mais couvertes sur Kiwipal.


2Northland - Île du Nord

Le Northland possède les températures les plus élevées du pays avec des plages de rêve où l'on peut se baigner avec des dauphins.

Le Northland est la région la plus intéressante pour se baigner.

De son nom Maori « Te Tai-tokerau » (c'est à dire « la queue du poisson »), le Northland est la région la plus septentrionale de Nouvelle-Zélande.

Les Kiwis l'appellent familièrement le « Nord sans Hiver » à cause de son climat doux toute l'année (vous pouvez espérer 26° en été et 17° en hiver en moyenne).


Cette cascade paradisiaque est à deux pas de la ville de Whangarei et l'on peut s'y rendre à pied en suivant un joli sentier en forêt.

Les Whangarei Falls sont très faciles d'accès.

La ville la plus importante de la région s'appelle Whangarei et ses environs regorgent demerveilles... Un volcan à escalader (mount Parihaka), l'estuaire et ses Mermaid pools, sans oublier les Poor Knight Islands, l'un des plus beaux sites de plongée au monde d'après le Commandant Cousteau.

Whangarei Falls, cascades

Un beau survol des plages turquoise du Northland et des Whangarei Falls.

Un film de Zonictv

Mais cette région aux collines verdoyantes qui ondulent possède d'autres centre d'intérêt incontournables ! La forêt de Waipoua attire les visiteurs qui viennent admirer les vénérables arbres Kauris et le célèbre Tāne Mahuta, haut de 52 m, qui survit depuis plus de 2500 ans !


Le commandant Cousteau avait classé les Poor Knight Islands dans son classement des plus beaux sites de plongée au monde.

Les Poor Knight Islands offrent des spots de plongée remarquables.

Les stations balnéaires de Paihia et Russell accueillent les visiteurs de Bay of Islands qui viennent explorer les 144 îles au large, nager avec les dauphins ou pratiquer la pêche au gros. Dans les environs, le village de Waitangi où fut signé le traité de paix entre Britanniques et Maoris accueille les célébrations de la fête nationale.


Vous pouvez explorer la Baie des îles en voilier ou en empruntant des navettes que l'on réserve aux iSites de Paihia ou de Russell.

Bay of Islands compte 144 îles paradisiaques à explorer en voilier.

À la pointe nord, la Ninety Mile Beach que l'on peut emprunter en voiture rejoint les dunes géantes de Te Paki que l'on peut dévaler sur une planche de surf. Encore quelques kilomètres et l'on atteint le mythique Cap Reinga avec son phare du bout du monde, le point d'envol des âmes pour le paradis dans la tradition maorie.

L'avis de Kiwipal sur le Northland

Le Northland est la région incontournable si vous souhaitez vous baigner et admirer des paysages de carte postale (les collines verdoyantes ressemblent à des dunes). On pourrait sans peine y consacrer une semaine entière sinon deux pour en profiter vraiment.


Même si le phare est très photogénique, la visite du cap est surtout intéressante par son côté mystique, car dans la tradition maorie ce lieu sacré marque le départ des âmes pour l'autre monde.

Le Cap Reinga est un lieu sacré dans la tradition maorie.

Sa proximité avec Auckland est un atout certain du Northland, mais il faudra rebrousser chemin pour continuer le voyage, ce qui impose un trajet supplémentaire en voiture. Mais n'allez pas vous laisser décourager par ce supplément en kilomètres : le Northland mérite amplement tous les sacrifices !

Whangarei, Tutukaka coast

Découverte de Whangarei avec un drone.

Un film de Man And Drone

3Auckland - Île du Nord

Un tiers de la population de Nouvelle-Zélande habite dans la région d'Auckland pour jouir d'une qualité de vie remarquable.

Auckland n'est juste une ville, mais aussi une région toute entière.

Avant d'être la plus grande métropole du pays, Auckland est aussi le nom de la région la plus peuplée (⅓ de la population du pays) et la plus riche de Nouvelle-Zélande, en dépit de sa faible superficie.

Fort heureusement, les cinquante volcans rassemblés sur ce petit territoire sont tous éteints (Rangitoto a craché ses dernières flammes il y a 600 ans).


La plage de Piha a servi de lieu de tournage pour le film de Jane Campion, la leçon de piano. Mais c'est avant tout une plage avec de belles vagues qui attirent les surfeurs.

La plage de Piha est très prisée par les surfeurs.

Auckland, quartiers

Découvrez les environs d'Auckland, loin du centre-ville.

Un film de Solaris Airview

C'est justement ce passé volcanique qui explique la beauté des plages de sable noir de la côte ouest, notamment celle de la légendaire Piha (visible au cinéma dans la Leçon de Piano de Jane Campion) ou celle de Muriwai qui compte parmi les plus emblématiques de Nouvelle-Zélande.


La Sky Tower d'Auckland est un monument reconnu dans le monde entier, car on l'observe chaque année lors du feu d'artifice du Nouvel An. La Nouvelle-Zélande étant l'un des premiers pays à changer d'année, les caméras du monde entier sont braquées sur la tour en forme de seringue.

La Sky Tower est le momument emblématique d'Auckland.

Mais la principale attraction de la région est sans conteste la cité du même nom : Auckland a été élue 2e ville la plus agréable au monde par l'institut Mercer (référence en la matière). Ville cosmopolite avec une forte communauté asiatique, elle se visite tranquillement sur deux-trois jours, mais si vous préférez les grands espaces une simple journée suffira pour peu que vous soyez motorisé.

Auckland, plages Piha, Muriwai ...

Le Top 10 des plages de la région d'Auckland.

Un film de My Guide New Zealand

L'avis de Kiwipal sur la région d'Auckland

Le charme d'Auckland ne réside pas dans son centre d'affaires hétéroclite et sans âme, mais dans son style de vie décontracté qui ne s'apprivoise pas en quelques jours. Le premier contact peut décevoir, surtout si l'on ne sort pas du CBD (Central Business District) ou se trouve la seringue (le surnom de la Sky Tower).


La qualité de vie d'Auckland n'est pas liée à son centre-ville, mais à ses nombreux quartiers qui offrent une atmosphère relaxante.

Auckland est célèbre pour sa qualité de vie incomparable.

Pour le visiteur de passage, la ville possède toutefois de nombreux centres d'intérêt comme la Sky Tower (la plus haute tour du pacifique), l'excellent musée Auckland War Memorial qui fait la part belle à la culture maorie, et bien entendu la plus grande marina au monde ! Dans la mesure où l'aéroport d'Auckland accueille 90% des visiteurs étrangers, vous allez probablement visiter cette ville au début de votre séjour.

Auckland, Sky Tower

À la découverte de la cité des voiles et de sa marina.

Un film d'Adventurous Souls

Si vous avez du temps devant vous, il serait dommage de ne pas visiter les quartiers bohèmes de Ponsonby ou Devonport, plus authentiques, ne serait-ce que pour profiter de leurs excellents restaurants.


4Waikato - Île du Nord

Le Waikato fut le théâtre de violents affrontements entre les colons britanniques et la population maorie. Difficile à croire quand on admire le paysage aujourd'hui !

Le Waikato est une région remplie de mystères !

L'ancien territoire du Roi Tuheitia Paki fut le siège de violentes batailles entre les redoutables guerriers maoris et les soldats de la couronne britannique.

Les temps et les moeurs ont bien changé, et les habitants de la région se surnomment désormais les Mooloo en référence à une vache, mascotte de l'équipe de rugby à XV locale.


Le village des Hobbits existe réellement en Nouvelle-Zélande, mais seul l'extérieur des maisons se visite.

Le village de Hobbiton se visite toute l'année !

Village de Hobbiton, Matamata

Découvrez le village de Hobbiton comme si vous y étiez !

Un film de Devinsupertramp

Les fans de Tolkien et des adaptations du Seigneur des Anneaux au cinéma seront au paradis ! Le village de Hobbiton que l'on peut admirer dans les deux trilogies de Peter Jackson existe bel et bien et se visite même toute l'année.

Une armée de jardiniers entretient cet immense décor à ciel ouvert, et vous pourrez même déguster une bière à l'auberge du Dragon vert après avoir mis vos pieds dans les pas de Gandalf le Gris près de l'arbre des fêtes.


La région de Waitomo était autrefois sous la mer et des grottes marines se sont formées durant des milliers d'années. Elles se visitent désormais et le plafond est éclairé par des vers luisants.

Les grottes de vers luisants de Waitomo sont féériques.

Grottes de Waitomo, Waikato

Les vers luisants de Waitomo Caves, filmés avec une caméra spéciale.

Un film de Stoked for Saturday

Les grottes de Waitomo constituent l'autre attraction féérique du Waikato.

Une grande partie de la région était autrefois sous la mer et les grottes marines creusées dans le calcaire abritent désormais des rivières souterraines aux voûtes constellées de millions de vers luisants.

Le visiteur qui explore ces passages (70 mètres sous la surface) en compagnie d'un guide maori aura l'impression de contempler la Voie lactée.

Cathedral Cove, Péninsule de Coromandel

Un survol de la plage de Cathedral Cove dans la péninsule de Coromandel.

Un film de DroneBoy Inc.

Autre merveille, la plage de Cathedral Cove et son arche de calcaire a servi de lieu de tournage pour le second volet du Monde de Narnia (le prince Caspian) au cinéma. Elle se trouve dans la péninsule de Coromandel, non loin de Hot Water Beach, une autre plage célèbre pour son activité géothermique.


Située sur la Surf Highway, Raglan est mondialement célèbre pour la qualité de ses vagues.

La plage de Raglan est l'un des meilleurs spots de surf au monde.

La Surf Highway qui longe la côte Ouest aux plages de sable noir mène jusqu'à Raglan, la Mecque du Surf en Nouvelle-Zélande. La qualité des vagues attire les surfeurs du monde entier, et les écoles installées sur place s'engagent à former les aspirants surfeurs en 3h montre en main.


Cette sculpture maorie finement gravée dans la roche n'est accessible qu'en kayak sur le lac Taupo.

Taupo est célèbre pour ses sculptures maories gravées dans la roche.

Enfin, le lac Taupo (qui remplit en réalité la caldera d'un immense super-volcan éteint) offre essentiellement des activités de station balnéaire et de remise en forme.

La ville est un camp de base pour les randonneurs du Tongariro Alpine Crossing, mais on y vient aussi pour admirer les Huka Falls et faire du kayak sur le lac en famille.

L'avis de Kiwipal sur le Waikato

Si le village de Hobbiton peut ne pas intéresser tout le monde, difficile en revanche de faire l'impasse sur les Waitomo Caves. L'exploration peut se faire en gardant les pieds au sec ou de manière plus sportive en compagnie de la Black Water Rafting Company qui propose la descente des rivières souterraine sur des chambres à air !


Il faut un jet boat particulièrement puissant pour approcher des Huka Falls sans être emporté par le courant. La compagnie Huka Falls Jet vous permet de vivre cette expérience.

Il est possible de s'approcher des Huka Falls en Jet Boat.

Pour celles et ceux qui ne feront que traverser la région, la beauté des collines, sculptées par le mouvement des plaques tectoniques et tondues par les moutons… est un festin pour les yeux. Les Huka Falls justifient un petit détour, surtout par beau temps, car le soleil donne une teinte turquoise aux chutes.


Les grottes de Waitomo ne sont pas la seule attraction de la région. Les Marokopa Falls offrent un bon exemple des merveilles qui se cachent en forêt.

Le Waikato est une région pleine de surprises ...

Quant au surf, c'est le lieu rêvé pour tenter l'expérience, sachant que les leçons ne sont pas chères et les conditions optimales, quel que soit votre niveau. Repartir de Nouvelle-Zélande avec une expérience de surfeur, même si l'on ne tient debout sur la planche que quelques secondes, voilà un beau défi à relever !


5Bay of Plenty - Île du Nord

La Bay of Plenty est une région prospère rendue célèbre par son activité géothermique et la culture maorie.

La baie de l'abondance est marquée par l'activité géothermique.

James Cook aurait découvert et baptisé la baie en 1769, mais cette région du nord-est de la Nouvelle-Zélande était peuplée par les Maoris depuis le XIIIe siècle, bien avant l'arrivée massive des colons en 1830.

D'ailleurs, le nom maori de la baie, « Te Moana-a-Toi », possède une signification différente (« La mer de Toi ») en hommage à un légendaire explorateur polynésien.


Le musée de Rotorua, bâti dans le style Tudor, abrite l'une des plus belles expositions d'oeuvres d'art maori de Nouvelle-Zélande.

Le musée de Rotorua présente des trésors maoris d'une grande finesse.

Rotorua, spectacle maori, Tamaki village

Un spectacle maori dans un village traditionnel reconstitué.

Un film de 100% Pure New Zealand

Voilà pour la petite histoire, cependant, quelles que soient ses origines, la Baie de l'Abondance porte bien son nom et demeure l'une des plus touristiques du pays. Haut lieu de la culture maorie, avec la plus importante communauté du pays, toute la région regorge de trésors.


Champagne Pool est un bassin bouillonnant vert-orangé qui est l'une des attractions majeures du parc géothermique de Wai-o-Tapu près de Rotorua.

Le parc de Wai-o-Tapu n'a pas fini de surprendre les visiteurs.

Wai-o-tapu, Rotorua

Un aperçu de Wai-o-tapu, le parc géothermique proche de Rotorua.

Un film de Gipfellust

Située juste au-dessus du point de jonction de deux plaques tectoniques, la ville de Rotorua est réputée pour son importante activité géothermique. On y profite aussi bien des cures thermales que du spectacle des geysers. Toute la région regorge d'activités qui s'adressent aussi bien aux amateurs de sensation forte (Zorb, Agrodome ….) qu'aux familles, avec des balades dans la forêt de Redwoods. et le parc à Kiwi de Rainbow Springs.


L'ascension de Mount Maunganui est une promenade de santé et l'on croise même des joggeurs sur le sentier qui mène au sommet.

Mount Maunganui à Tauranga est un volan éteint que l'on peut gravir.

Tauranga, Mount Maunganui

Découvrez la ville de Tauranga et le volcan éteint de Mount Maunganui.

Un film de ManlyJack

Ouverte sur le Pacifique, la ville de Tauranga est un haut lieu du surf et l'une des principales cités balnéaires de Nouvelle-Zélande. Surplombée par le mont Maunganui (un ancien volcan éteint), la plage de sable fin blanc est bordée de Pohutukawas aux fleurs rouges éclatantes. Si vous voulez passer Noël au soleil pour une fois, c'est tout à fait l'endroit qu'il vous faut !


Le volcan de White Island est le seul volcan au monde dont le cratère est situé au niveau de la mer. Plus rare encore, c'est un volcan qui se visite malgré son activité.

Le volcan en activité de White Island peut se visiter !

White Island, Bay of Plenty

Visitez le volcan en activité de White Island dans la Baie de l'abondance.

Un film de Weka Digital Media NZ

À 48 km au large de la baie, le volcan de White Island fait l'objet de visite bien qu'il soit encore en activité. Tous les spéléologues amateurs, bien encadrés par des guides professionnels, explorent un paysage lunaire ou coulent des rivières de soufre jusqu'au cratère central. Les grondements et gémissements du volcan se font entendre et donnent des frissons...

L'avis de Kiwipal sur la Bay of Plenty

Rotorua est une étape absolument incontournable qui figure dans la plupart des itinéraires établis par Kiwipal. Les activités sont si nombreuses qu'il faudrait séjourner au moins une bonne semaine sur place pour en faire le tour.


Le parc de Te Puia à Rotorua offre tout une collection de bains bouillonnants et de geysers puissants.

Vous pouvez admirer des geysers dans le parc de Te Puia.

Le parc de Rainbow Springs offre la possibilité d'admirer des Kiwis dans un enclos plongé dans l'obscurité, mais ce sont surtout les activités géothermiques qui emportent la palme et justifient le séjour.

Les parcs géothermiques de Wai-o-tapu et de Te Puia sont des versions miniatures, mais fascinantes de Yellowstone.

Si vous n'avez jamais visité une attraction de la sorte, vous en aurez vraiment pour votre argent avec des roches de toutes les couleurs et des geysers.


La randonnée qui mène au sommet de mount Maunganui ne présente aucune difficulté et le panorama est incomparable.

Tauranga est une cité balnéaire très prisée par les surfeurs.

Tauranga est la ville avec la plus forte expansion de Nouvelle-Zélande et l'on comprend aisément pourquoi lorsqu'on découvre le paysage paradisiaque au sommet de mount Maunganui (randonnée facile de 45 min). La proximité avec Rotorua (55 min) permet de faire la navette en journée, et cette station balnéaire offre une alternative de premier choix si la météo laisse à désirer.


Vous devrez suivre les consignes du guide accompagnateur durant la visite de White Island, et mettre vos masques à gaz quand il vous le demandera.

La visite du volcan de White Island se fait en compagnie d'un guide.

White Island est une expérience à part entière, dans la mesure où il s'agit de l'un des rares volcans que l'on puisse visiter. La majeure partie du volcan étant sous le niveau de la mer, le cratère central est facilement accessible. La visite n'est pas absolument indispensable (il faut aimer le risque, bien qu'il soit très calculé) mais vous n'aurez sans doute aucune autre occasion de vivre une telle aventure.


6Gisborne - Île du Nord

Le relief de la région de Gisborne ne facilite pas l'exploration, mais il serait dommage de passer à coté de ses merveilles.

Gisborne est une région un peu à l'écart mais magnifique.

À l'instar d'Auckland, le nom de Gisborne est porté à la fois par une ville et par une région tout entière. C'est d'ailleurs à l'emplacement où sera bâtie la ville que James Cook posa le pied pour la première fois en Nouvelle-Zélande.

Mais il faudra compter presque un siècle pour que les Occidentaux s'installent en 1850, ce qui explique une présence maorie plus importante qu'ailleurs (45% de la population locale d'aujourd'hui) alors même que la région reste peu peuplée en général.


La grande randonnée du lac Waikaremoana s'effectue sur plusieurs jours, mais vous pouvez vous faire déposer ou rapatrier en bateau si vous êtes pressé par le temps.

La randonnée au Lac Waikaremoana offre des points de vue incroyables.

Lac Waikaremoana, Gisborne

Sur le chemin de randonnée de Lac Waikaremoana.

Un film de barekiwi

Le parc national de Te Urewera est la principale attraction de la région de Gisborne. On s'y rend surtout pour suivre les 46 km de la grande randonnée du Lac Waikaremoana durant 3 ou 4 jours. Mais comme à Abel Tasman, des bateaux taxis permettent de ne suivre qu'une partie de la randonnée si l'on est pressé par le temps.


Si l'on vient surtout pour le Rere Rockslide, les chutes à proximité sont un petit bonus sympathique à ne pas manquer.

Les Rere Falls font partie des bijoux bien cachés de la région de Gisborne.

Les Rere Falls à 40 minutes de Gisborne sont très photogéniques (5 m de haut seulement, mais 20 m de large), mais l'activité la plus originale de la région reste de loin le Rere Rockslide.

Ce long toboggan naturel rocheux couvert d'algues sur lequel coule la rivière Wharekopae se dévale sur des bouées ou des planches de body-surf !

Rere Rockslide, Gisborne

Le Rere Rockslide près de Gisborne.

Un film de Devinsupertramp

Quelque peu intimidante de prime abord, l'activité est gratuite, mais il vaut mieux s'y rendre en semaine pour éviter la foule et enchaîner les descentes sans être gêné par les jeunes du coin qui font la course.

L'avis de Kiwipal sur la région de Gisborne

Gisborne est une région vallonnée un peu à l'écart du tourisme, ce qui ne signifie nullement qu'elle ne présente aucun intérêt ! Son principal tort (si j'ose dire) est surtout d'alterner un relief montagneux impénétrable et des paysages de campagne qui n'attirent pas le visiteur de passage. Si le reste du pays ne lui faisait pas concurrence, Gisborne serait enfin apprécié à sa juste valeur !


Les randonnées dans les environs de Gisborne sont particulièrement belles, mais méconnues du grand public ! Une excellente raison pour en profiter loin de la foule !

On vient dans la région de Gisborne surtout pour les randonnées.

La Great Walk de Lake Waikaremoana n'a rien à envier à ses consoeurs, mais elle est difficile à inclure dans un itinéraire minuté de deux-trois semaines. Les points de vue en altitude sur le lac comptent pourtant parmi les plus spectaculaires du pays… si vous avez le temps de faire un détour, ce serait dommage de passer à côté.


Cette pente rocheuse couverte de mousse et d'un filet d'eau se dévale à toute allure sur une planche de surf ou sur une bouée.

Le Rere Rockslide impose un minimum de courage !

Si les vidéos donnent l'impression que le Rere Rockslide est une activité familiale (ce qui n'est pas totalement faux), il n'en demeure pas moins qu'elle comporte quelques risques, car l'on dévale tout de même une pente rocheuse ! Si vous êtes la seule personne à conduire, vous seriez avisé de passer votre tour pour ne pas mettre le reste du séjour en péril. Le spot commence à souffrir de sa popularité, et le camping sauvage devrait y être interdit sous peu.


À l'écart du Tourisme, la région de Gisborne offre des paysages de campagne vallonnés très photogéniques.

La région de Gisborne est restée à l'écart du tourisme de masse.

Enfin, si la ville de Gisborne en elle-même ne présente pas un caractère incontournable (le Tairawhiti Museum est intéressant toutefois), elle peut très bien servir de camp de base. Si vous rêvez de plages désertes, de surf, de beaux vignobles … alors vous pouvez envisager d'inclure la région de Gisborne dans votre séjour et vous ne serez pas déçu !


Certaines personnes s'amusent à plonger du haut des Rere Falls... il va sans dire que vous ne devriez pas les imiter...


7Hawke's Bay - Île du Nord

Ce sont surtout les vignobles et les caves à vin qui attirent les visiteurs dans la baie de Hawkes, mais on y trouve aussi de belles randonnées (Te Mata Peak par exemple) et la ville de Napier construite dans un style art déco.

La baie de Hawkes est l'une des grandes régions viticoles du pays.

Napier est la principale ville de la région, bâtie au bord du Pacifique dans un style art déco aux couleurs pastels dont l'homogénéité à de quoi surprendre le visiteur.

En réalité, le style architectural lié au tremblement de terre de 1931 qui rasa presque entièrement la ville et autorisa en quelque sorte (au prix de centaines de victimes) une reconstruction dans un style en vogue à l'époque.


Détruite entièrement par un violent séisme en 1931, la ville de Napier sera rebâtie dans le style art deco en vogue à l'époque et qui fait tout son charme aujourd'hui.

La ville de Napier a été entièrement reconstruite en style art deco.

Napier, Baie de Hawkes

Une belle balade dans les rues de Napier, Hawke's Bay.

Un film de Travel-Nomad

Les petites promenades et randonnées de quelques heures sont nombreuses, les plus célèbres étant celles de Te Mata Peak et de Bell Rock (mon coup de coeur) avec de beaux panoramas à 360°.


Le sommet de Te Mata Peak peut être rejoint en randonnée, ou directement en voiture, car il y a un parking au sommet... mais la marche est évidemment recommandée.

Te Mata Peak offre une vue à dégagée sur la baie de Hawkes.

Te Mata Peak, Hawke's Bay

Un survol de Te Mata Peak qui donne presque le vertige !

Un film de Morgan Whitfield

Relief volcanique oblige, on trouve aussi de nombreuses chutes et cascades (Waipunga, Te Hana Falls, Shine Falls, Maraetotara Falls, Tangoio Falls…) et des plages originales sculptées par l'érosion comme à Cape Kidnappers.


Vignobles et vergers profitent du climat exceptionnel de la baie de Hawkes et contribuent pour beaucoup à l'économie de la région.

La visite des vignobles et des vergers attire de plus en plus de monde.

Mais ce sont surtout les vignobles et les vergers qui ont fait la réputation de la région, avec un climat sec et tempéré adapté à la vigne et aux arbres fruitiers. Les routes de la région alternent les belles exploitations viticoles et les prairies bosselées tondues à ras comme des terrains de golf par des milliers de moutons.

L'avis de Kiwipal sur Hawke's Bay

À titre personnel, je n'ai jamais particulièrement accroché à Napier dont la réputation me semble un tantinet flatteuse, même si la ville mérite une visite et que l'océan offre une teinte superbe par beau temps.


Petite merveille cachée sur la route qui mène de Rotorua à Napier, les Waipunga Falls méritent que l'on fasse une petite pause en voiture pour les admirer.

Les Waipunga Falls se trouvent sur la route entre Taupo et Napier.

Mais j'adore en revanche la baie de Hawkes qui possède beaucoup de charme, surtout si l'on a le temps de flâner à vélo d'un vignoble à l'autre et que l'on visite des caves à vins.


Le relief de la région montre à quel point la Nouvelle-Zélande est un pays jeune, sculpté par de nombreux séismes chaque année.

La baie de Hawke's est un peu à l'écart mais mérite le détour.

Si je ne suis pas un inconditionnel de Napier (cela reste un simple avis qui ne fait l'unanimité), je recommande néanmoins la SH5 qui fait la jonction avec Taupo. Cette route fume par endroit en raison de l'activité géothermique de la région, et les Waipunga Falls sont très photogéniques (attention, le panneau « scenic loukoot » qui signale l'emplacement est assez discret).


Le second nom de lieu le plus long du monde est attribué à une colline, mais si le panneau indicateur est amusant, le lieu en lui-même n'a pas grand intérêt.

La région offre quelques curiosités amusantes.

Mis à part pour se prendre en photo devant le panneau, il n'y a guère d'intérêt à réaliser un grand détour pour admirer la colline qui porte le second nom le plus long au monde, « Taumata whakatangi hanga koauauo tamatea turipu kakapi kimaungaho ronukupokai whenuaki tanatahu ». (ce qui signifie littéralement « Le sommet où Tamatea, l'homme aux gros genoux, qui dévalait, avalait et grimpait des montagnes, marcheur invétéré, joua de sa flûte à un être cher »).


8Taranaki - Île du Nord

La région de Taranaki est surtout connue pour son volcan (toujours en activité) qui est visible de l'espace.

La région de Taranaki est célèbre pour son volcan visible de l'espace.

Pour ceux qui s'intéressent à l'Histoire de la Nouvelle-Zélande, la région de Taranaki revêt une grande importance, car elle fut le théâtre d'une résistance maorie marquée par trois victoires consécutives qui semèrent le doute chez les Britanniques.

Même aujourd'hui encore, les revendications sur les expropriations et les souvenirs des massacres de l'époque coloniale ne sont pas éteints, et contrastent avec les paisibles paysages agricoles des environs.


Le Mont Taranaki apparait dans le Dernier Samourai avec Tom Cruise car il ressemble un peu au mont Fuji.

Le mont Egmont (Taranaki) ressemble au mont Fuji.

Le volcan Taranaki (connu aussi sous le nom de Mount Egmont) donne son nom à une région dont il demeure la principale attraction. Ce cône presque parfait recouvert de neiges éternelles (2518 m d'altitude) est entouré par la forêt subtropicale du parc national d'Egmont. Sa ressemblance avec le mont Fuji a facilité le tournage du « Dernier Samouraï » avec Tom Cruise, censé se dérouler au Japon.


Le Len Lye Center est un musée contemporain qui expose uniquement les oeuvres de l'artiste du même nom. Certains vous diront que pour une fois, le contenant est plus beau que le contenu, mais c'est une affaire de goût.

Le Len Lye Center est un musée moderne de New Plymouth.

La principale ville de la région s'appelle New Plymouth. On peut y visiter le parc de Pukekura et admirer quelques constructions modernes originales, mais élégantes, comme le Len Lye Center, inauguré en 2015 et qui expose exclusivement les oeuvres de l'artiste du même nom.

Mount Egmont (Taranaki)

Admirez le volcan de Taranaki vu du ciel.

Un film de Luke Roozendaal

Suite logique de la Surf Highway plus au nord, les plages de sable noir volcanique font toujours le bonheur des surfeurs et je recommande spécialement celle des « Three Sisters ». Mais le petit bijou de la région, pourtant largement méconnu du grand public demeure la « Forgotten World Highway » !


La Forgotten World Highway qui couvre plusieurs centaines de kilomètres comporte de nombreux passages creusés dans la roche.

La Forgotten World Highway est une route pleine de surprises ...

Cette route sinueuse de 150 km épouse le relief tourmenté de la région, en alternant ponts et tunnel pour rejoindre Whangamomona, une bourgade de 170 habitants qui a proclamé son indépendance en 1989 et successivement élu une chèvre (décédée en fonction) et un caniche comme président de la république.

Whangamomona, Forgotten World Highway

Quand l'équipe de rugby des Chiefs participe au festival de Whangamomona.

Un film de Chiefs Rugby

Actuellement le garagiste occupe la présidence et délivre des passeports suite à une tentative d'assassinat sur le caniche. Si vous aimez le second degré, vous serez servi !

L'avis de Kiwipal sur la région de Taranaki

Si l'ascension du volcan Taranaki (toujours actif avec une dernière éruption en 1755) est possible, celle-ci se déroule sur un sol de scories rocheuses parfois instable qui n'est pas sans danger et impose la présence d'un guide avec un minimum d'équipement. Au sommet, on surplombe les nuages, mais il faut une bonne condition physique et ne pas avoir le vertige pour y parvenir sans peine.


Le panorama au sommet du mont Taranaki est exceptionnel, mais l'ascension n'est pas sans risque et Kiwipal vous recommande la présence d'un guide expert.

L'ascension du mont Taranaki se fait en compagnie d'un guide.

New Plymouth étant avant tout une ville portuaire sans grand relief, il sera difficile de décrocher le regard du majestueux mont Taranaki qui domine la région. Difficile d'y voir autre chose qu'une simple escale pour passer la matinée ou la nuit avant de reprendre la route.


Whangamomona a proclamé son indépendance, et même si elle n'est pas reconnue par le gouvernement néo-zélandais, cela n'empêche pas les habitants de célébrer leur propre fête nationale.

Whangamomona est un village qui a proclamé son indépendance.

Concernant Whangamomona, l'idéal consiste à suivre la Forgotten World Highway pour visiter le village durant sa fête d'indépendance en janvier (tenue tous les deux ans) car elle rassemble des milliers de visiteurs qui viennent assister à des concours farfelus comme le lancer de bottes en caoutchouc, les courses de moutons ou les descentes de pintes de bière (pour ne mentionner que les plus présentables).


Les dampers falls se trouvent non loin de la forgotten world highway.

Les Damper Falls méritent que l'on fasse un petit détour.

Sur le chemin de la Forgotten World Highway, d'autres attractions méritent que l'on s'écarte du chemin, notamment la balade aux Damper Falls et surtout le Taranaki Pioneer Village qui regroupe 40 maisons de l'époque des chercheurs d'or.


L'odieux attentat contre le caniche, président de Whangamomona fut perpétré par un autre chien qui fut banni de la république.


9Manawatu-Wanganui - Île du Nord

Manawatu-Wanganui regorge de parcs nationaux et ne devrait pas être une simple étape pour se rendre à Wellington.

Manawatu-Wanganui est une région méconnue du pays.

La seconde plus grande région de l'Île du Nord de la Nouvelle-Zélande comporte sans surprise une grande variété de paysages.

On y compte pas moins de deux parcs nationaux (Tongariro et Whanganui), un grand plateau volcanique désertique avec trois volcans (Ruapehu, Ngauruhoe et Tongariro) et trois fleuves majestueux (Whanganui, Manawatu et Rangitikei).


Le Tongariro Alpine Crossing traverse un désert, escalade un volcan et s'achève dans un forêt ! Difficile de trouver un trek plus varié en Nouvelle-Zélande.

Le Tongariro Crossing est une randonnée spectaculaire sur une journée.

Lac émeraude du Tongariro Crossing

Un aperçu de la randonnée du Tongariro Alpine Crossing.

Un film de Pavel Ivacha

Sans doute plus marquant que la reconstitution du village des Hobbits, la région abrite le célèbre Mordor de Sauron : le Tongariro Alpine Crossing est une grande randonnée de 20 km qui traverse désert, volcans, prairies et forêts. Les lacs turquoise que l'on peut admirer dans l'immense cratère central font partie des merveilles incontournables du pays.


Le Tongariro est un parc national dont le Tongariro Crossing n'est pas la seule randonnée, loin s'en faut ! Une chance pour les voyageurs qui veulent visiter la région sans réaliser un trek épuisant.

Le parc national de Tongariro regorge de randonnées passionnantes.

J'ai gardé une surprise pour la fin ! En Nouvelle-Zélande, il est même possible de skier sur les flancs de volcans actifs ! Les stations de ski de Turoa et Ruapehu ouvrent leurs portes de juin à fin octobre. Voilà une autre bonne raison de visiter le pays durant la basse saison… et comme la mer n'est jamais loin, vous pourrez aller à la plage le jour même !

Ski au Mount Ruapehu, Tongariro

Venez skier sur les flancs d'un volcan en activité.

Un film de Victor Lin

L'avis de Kiwipal sur Manawatu-Wanganui

Que vous soyez fan ou non du Seigneur des anneaux, le Tongariro Crossing est sans conteste la plus belle randonnée sur une journée en Nouvelle-Zélande.

Et contrairement au village de Hobbiton, cette longue marche qui escalade un volcan demeure gratuite si l'on excepte le prix de la navette à l'aller ou au retour.


La grande randonnée de Whanganui comporte une partie à suivre en Kayak, ce qui impose un minimum de pratique.

Whanganui Journey est une grande randonnée à suivre en kayak.

Pour ne rien laisser de côté, il importe de souligner que le Tongariro n'est pas la seule grande randonnée de la région.

Il faut compter avec Whanganui Journey dont une grande partie s'effectue en kayak sur un fleuve surplombé par de hautes falaises rocheuses.

Le célèbre « Bridge to nowhere » perdu en pleine forêt possède une histoire amusante que vous découvrirez sur place si vous venez.


Ce pont devait autrefois relier deux routes entre elles, mais le projet fut abandonné et seul le pont a subsisté, perdu en pleine forêt au milieu de nulle part. Il faut aujourd'hui le bonheur des randonneurs.

Ce pont abandonné en forêt ne mène plus nulle part !

Pont perdu en forêt

Le fameux Bridge to Nowhere dans le parc national de Whanganui.

Un film du DOC

Difficile de résumer tant de merveilles en quelques mots ! Et pourtant, la région de Manawatu-Wanganui est largement méconnue des visiteurs étrangers qui mettent rapidement le cap sur Wellington après avoir suivi le Tongariro Crossing. Et pour être parfaitement honnête, on reconnaîtra que les deux principales villes de la région présentent un intérêt touristique pour le moins discutable.


Manawatu-Wanganui comporte un grand nombre de randonnées pour tous les niveaux, il suffit de faire son choix !

Manawatu-Wanganui est une région méconnue, mais fascinante.

Palmerston North (une ville universitaire) s'avère particulièrement déprimante et Wanganui qui est pourtant en bordure de fleuve n'en est pas moins monotone. Lorsque les voyageurs étudient les itinéraires, ces villes sans relief n'accrochent pas leurs regards et c'est toute la région qui en fait les frais alors qu'elle a bien plus à offrir que le seul Tongariro Crossing !


10Wellington - Île du Nord

Wellington est une petite capitale bâtie à flanc de colline et souvent balayée par des vents forts, d'où son surnom de Windy Welly.

La région de Wellington est le siège de la capitale du pays.

Voilà une autre région qui porte le nom de sa ville principale, et il s'agit cette fois de la capitale de Nouvelle-Zélande qui occupe une position centrale.

Car contrairement aux idées reçues, ce n'est pas Auckland qui héberge le gouvernement de Nouvelle-Zélande, mais Windy Welly (le surnom de Wellington).


Wellington compte le plus grand nombre de funiculaires au monde, le plus emblématique étant celui qui relie Lambton Quay au Jardin botanique.

Wellington est une capitale avec beaucoup de charme.

Cuba street, rue de Wellington

Cuba Street et le centre-ville branché de Wellington.

Un film d'Expedia

Wellington qui ressemble un peu à San Francisco est bâtie à flanc de collines et possède le plus grand musée du pays (accessoirement l'un des plus beaux au monde). Avec Zealandia qui est une réserve animalière en plein coeur de la ville, le Jardin botanique, les promenades en front de mer et le centre-ville branché, il y a de quoi s'occuper ! Sans oublier l'incroyable musée Te Papa.


Weta Caves est une boutique-musée consacrée en grande partie au Seigneur des anneaux et au Hobbit, les deux trilogies de Peter Jackson.

La visite de Weta Caves est incontournable pour les fans du Hobbit.

Les fans de Tolkien ne passeront pas à côté de Weta Cave, la boutique-musée de Peter Jackson consacrée aux trilogies du Seigneur des Anneaux et du Hobbit. Les studios Wetas installés juste à côté accueillent les tournages des Avatars de James Cameron et de nombreux blockbusters américains.


Castlepoint est une plage très photogénique relativement excentrée et donc largement ignorée par les touristes. Un bon point si vous cherchez à éviter la foule durant votre séjour.

Castlepoint offre un superbe point de vue, méconnu du grand public.

Phare de Castlepoint, Wellington

Le phare de Castlepoint dans la région de Wellington.

Un film de Lilian Pang

Mais la capitale, si intéressante soit elle n'est pas le seul point d'intérêt de la région ! La plage de Castlepoint est l'une des plus photogéniques du pays, avec un phare qui a longtemps servi de repère aux navires australiens, et on y trouve tout une faune marine (dauphins, otaries) qui peuple les rivages.


L'île de Kapiti est un sanctuaire pour des espèces menacées. Elle se situe au large de Wellington et n'accueille que 50 visiteurs par jour.

Kapiti Island est une réserve dont l'accès est limité à 50 visiteurs par jour.

L'île de Kapiti Island dont l'accès est limité à 50 visiteurs par jours ne possède aucun mammifère et fait office de paradis pour une grande variété d'espèces endémiques. L'absence de prédateurs facilite l'observation, car les oiseaux se sont peu à peu habitués à l'absence totale de danger.

L'avis de Kiwipal sur la région de Wellington

Les voyageurs qui préparent leur séjour en Nouvelle-Zélande accordent généralement peu de temps à la visite de Wellington qu'il considèrent comme une simple étape pour passer d'une île à l'autre. Pourtant à la fin du séjour, la plupart d'entre eux regrettent amèrement de n'être pas restés plus longtemps dans la capitale du pays.


Situé dans les anciens réservoirs d'eau potable de Wellington, Zealandia est un sanctuaire pour une grande variété d'oiseaux. Zealandia se visite seul ou en compagnie d'un guide.

Zealandia est un sanctuaire pour de nombreuses espèces menacées.

D'autant que la visite de la ville tombe souvent à la moitié du séjour, et l'on ressent l'envie de se poser un peu pour profiter de bons restaurants. C'est pourquoi une demi-journée ne suffit pas, car cela impose de faire le grand écart entre de nombreuses activités, tout en sachant que l'on a un ferry à prendre à l'aube le lendemain… on n'en profite pas pleinement et c'est dommage !


Le musée Te Papa de Wellington est l'endroit rêvé pour découvrir la culture maorie et notamment le Haka.

Le musée Te Papa est incontournable pour découvrir la culture maorie.

Accordez donc au moins une journée pleine, voir idéalement deux à la visite de Wellington, et vous verrez qu'elle mérite son titre de « capitale la plus cool du monde » décerné par Tripadvisor.


11Tasman - Île du Sud

La région de Tasman est surtout connue pour son parc national, mais Golden Bay et Farewell Spit méritent une visite.

Tasman est la région la plus ensoleillée de Nouvelle-Zélande.

Abel Tasman est un joyau de la Nouvelle-Zélande et propose des plages paradisiaques avec un sable orangé unique et des lagons turquoise ou nagent des otaries.

Mais si le parc attire la majorité des visiteurs qui viennent s'initier au Kayak, il ne faudrait pas pour autant oublier les autres merveilles de la région !


Golden Bay prolonge le parc national d'Abel Tasman et n'a rien à lui envier, avec plages orangées et des lagons turquoise.

L'oxyde de fer explique la couleur des plages de sable orangé.

Golden Bay, Tasman

Un survol des plages de rêve de Golden Bay sur l'Île du Sud.

Un film de Raw Cinematics

À commencer par Golden Bay, dans le prolongement du parc d'Abel Tasman avec la gigantesque langue de sable de Farewell Spit et ses formations rocheuses originales reproduites sans fin dans les fonds d'écrans de Windows (notamment Wharariki Beach).


Si cette plage vous semble familière, c'est parce qu'elle figure comme fond d'écran dans de nombreuses versions de Windows.

Les formations rocheuses de Wharariki Beach à Farewell Spit.

Wharariki Beach, Farewell Spit

La plage de Wharariki Beach à la pointe de l'Île du Sud.

Un film de Hikeart

Les deux autres parcs nationaux (c'est dire la richesse de la région) permettent d'alterner les lacs en altitude, les forêts de palmiers nikau et les plages désertes ... On comprend mieux pourquoi la région de Tasman attire autant les vacanciers !

L'avis de Kiwipal sur la région de Tasman

Dans la mesure où la randonnée d'Abel Tasman offre un dénivelé de 150 m au maximum, même les très jeunes enfants et les séniors un peu rouillés pourront en profiter sans peine. Si l'on considère en prime que des bateaux taxis peuvent vous déposer et vous récupérer à différents emplacements du parc, il serait presque criminel de ne pas inclure cette étape dans un séjour en Nouvelle-Zélande.


Le kayak n'est pas une obligation pour visiter le parc d'Abel Tasman qui offre un long chemin de randonnée. Mais le Kakak permet d'avoir un point de vue différent et d'approcher les otaries.

Le kayak de mer est idéal pour explorer le parc d'Abel Tasman.

Abel Tasman, parc national

Découverte du parc national d'Abel Tasman avec ses lagons.

Un film de Ryan Briggs

Farewell Spit se mérite, car il faut emprunter une route de gravier et marcher plusieurs heures pour l'atteindre ! Mais se retrouver sur les dunes immenses, entouré par l'océan est une expérience que l'on ne vit pas tous les jours...


Le parc de Kahurangi et celui des lacs Nelson sont moins touristiques, mais aussi beaux que celui d'Abel Tasman.

Le parc national des lacs Nelson n'a rien à envier à celui d'Abel Tasman.

Ceux qui recherchent avant tout la tranquillité, les treks de montagne et les paysages épiques se tourneront aussi vers les parcs de Kahurangi et des lacs Nelson où ils trouveront leur bonheur.


12Marlborough - Île du Sud

Le Marlborough ne se résume pas à ses vignobles, et l'on y trouve de grandes randonnées dans les Sounds (notamment Charlotte Track).

Le Marlborough est une région splendide, méconnue du grand public.

Les Marlborough Sounds sont d'anciennes vallées submergées par la mer à la fin de l'ère glaciaire. Les voyageurs qui rejoignent l'île du Sud auront un aperçu de la majesté des paysages lors de la traversée en ferry.

Picton est plus qu'un port destiné à accueillir les ferries en provenance de Wellington. La ville sert de camp de base pour de nombreuses sorties en kayak et les montagnes regorgent de randonnées pour celles et ceux qui n'ont pas peur de grimper.


De nombreuses randonnées partent de Picton, mais elles sont assez longues et grimpent beaucoup. Mais au somment d'une montagne, la vue sur les environs est incroyable.

Picton n'est pas une simple étape, mais un camp de base très pratique.

Marlborough, Sounds, Île du Sud

Le ski nautique dans les sounds du Marlborough.

Un film de VisionAir

La randonnée de Queen Charlotte Track qui se déroule en 3 à 5 jours selon le niveau des participants permet d'explorer les rivages à pied ou en kayak. Mais il existe toute sorte de croisières en bateau ou voilier pour admirer les dauphins et les baleines qui nagent au large.


Au risque de vous surprendre, le Sauvignon blanc du Marlborough est désormais reconnu comme l'un des meilleurs du monde.

Les vignobles produisent l'un des meilleurs Sauvignon blanc au monde.

Enfin, ce sont surtout les vignobles qui ont fait la réputation de la région grâce à des conditions météo optimales et un riche sol volcanique.

Le Sauvignon blanc (notamment celui de Saint Clair) s'exporte à l'international et figure désormais parmi les meilleurs du monde.

L'avis de Kiwipal sur le Marlborough

Les voyageurs qui débarquent à Picton s'empressent de mettre le cap vers le parc National d'Abel Tasman sans prendre le temps de visiter la région. En réalité, le Marlborough regorge de randonnées et de paysages grandioses qui n'ont rien à envier aux autres merveilles du pays.


Le Queen Charlotte Track est une grande randonnée qui s'effectue sur 3 à 5 jours et longe les Sounds du Marlborough.

Charlotte Track est une grande randonnée dans les Sounds.

Si la ville de Blenheim ne présente pas d'intérêt touristique majeur, les vignobles qui l'entourent (Saint Clair, Cloudy Bay, Wairau Valley....) sont superbes et la tournée des caves à vin est un grand classique de la région. La qualité des vins néo-zélandais sera une agréable surprise pour la plupart d'entre vous, d'autant que les fromages sont à la hauteur.


13Nelson - Île du Sud

Microscopique, la région de Nelson est trop petite pour comporter beaucoup de centres d'intérêt, mais la ville du même nom est agréable à visiter.

La région de Nelson est trop petite pour offrir beaucoup d'activités.

La plus petite région du pays est littéralement coincée entre celles du Marlborough et de Tasman ! Une situation étrange qui s'explique difficilement eut égard à la taille microscopique du territoire imparti.

L'office de tourisme a d'autant plus de mal à assurer la promotion des lieux que la plupart des voyageurs associent la région de Nelson au parc national d'Abel Tasman qui n'en fait pourtant pas parti !


Nelson peut servir de camp de base si vous souhaitez explore le parc d'Abel Tasman, même si la ville demeure toute de même à 50 km du point de départ des randonnées.

Nelson est une ville où il fait bon vivre, dotée d'un climat exceptionnel.

Nelson, plages

Les plages dans la région de Nelson.

Un film d'Angry Ram

Par conséquent, Nelson c'est avant tout une ville du même nom, au demeurant sympathique, et où il fait bon vivre grâce à un ensoleillement excellent et des plages agréables (notamment Rabbit Island).


Pour compenser son manque d'activité (la région en elle-même est microscopique), la ville de Nelson mise sur les festivals d'arts et les concerts.

La région de Nelson mise sur la vie culturelle pour se faire connaître.

Parc national, Lakes Nelson

Visite du parc national des Lacs Nelson.

Un film d'Active Adventures

Pour se faire connaître, la région met l'accent sur la vie culturelle et artistique, avec notamment un musée des arts et des festivals. Mais avec une population composée essentiellement de descendants britanniques et sans culture maorie, difficile de lutter avec l'attractivité du Te Papa de Wellington ou du musée de Rotorua.

L'avis de Kiwipal sur la région Nelson

Difficile de voir dans cette région autre chose qu'une simple étape pour passer la nuit lorsque l'on se rend à Abel Tasman. Faire de Nelson son camp de base est une possibilité qui n'est pas mauvaise en soi (à 45 km du parc tout de même) mais il vaut mieux se loger à Marahau ou à Motueka pour séjourner à proximité des points de départ des randonnées et maximiser le temps sur place.


14West Coast - Île du Sud

Seconde plus grande région de Nouvelle-Zélande, la West Coast couvre une grande partie de la côte Ouest.

La West Coast est une région aussi sauvage que belle.

The Coast, comme l'appellent les locaux, est une terre sauvage avec des côtes aux reliefs accidentés sur 600 km qui regorgent de grottes marines et de curiosités géologiques

Les Pancake Rocks dont les empilements de roches remontent le temps sur plus de 30 millions d'années sont aussi célèbres, car la mer qui s'engouffre à marée haute donne naissance à de puissants geysers.


Les Pancake Rocks sont des empilements de sédiments et chaque couche marque une période d'une centaine de milliers d'années.

Les Pancake Rocks révèlent l'évolution du pays sur 30 millions d'années.

Pancake Rocks, Punakaiki

Survol du parc national de Punakaiki sur la côte ouest.

Un film de Jackson Hook 2

Les forêts ont survécu à l'abattage, car que le relief difficile ne facilitait pas le travail des colons britanniques. Après une courte, mais intense ruée vers l'or en 1864, la région s'est dépeuplée. Les sentiers des prospecteurs ont partiellement survécu et une nouvelle Great Walk accueille désormais les randonneurs avides d'exploration dans un environnement aussi beau que sauvage.


Le Fox Glacier recule chaque année à cause du réchauffement climatique alors qu'il descendait au niveau de la mer il y a encore une vingtaine d'années.

Le Fox Glacier est encore accessible malgré le réchauffement climatique.

La West Coast est aussi le domaine des glaciers dont certains descendent au niveau de la mer même si le réchauffement climatique les fait reculer d'année en année. Les survols en hélicoptère du Franz Joseph et du Fox Glacier sont très populaires. En compagnie d'un guide, il est même possible d'explorer des grottes de glaces bleues féériques !


Le lac Matheson est une icône de Nouvelle-Zélande et on le trouve représenté aussi bien sur des mugs que des timbres.

Le lac Matheson reflète toute la vallée comme dans un mirroir.

Représenté sur les cartes postales et les timbres depuis plus d'un siècle, le lac Matheson reflète à la perfection les montagnes environnantes, dont le célèbre mont Cook, le plus haut sommet du pays. Un lieu magique qui recèle quelques surprises comme un champignon bleu, des anguilles géantes centenaires et des oiseaux multicolores comme le Pukeko.

L'avis de Kiwipal sur la West Coast

La météo et les sandflies (de petits moucherons noirs qui piquent quand il cesse de pleuvoir) sont les seuls inconvénients de cette région sauvage aux paysages étonnants.

La présence de microclimats permet même aux palmiers de pousser, et l'on croise souvent des Wekas, un oiseau sans ailes particulièrement têtu et pot de colle.


S'aventurer sans guide sur un glacier est impossible et il faut obligatoirement être encadré par un professionnel pour partir à la découverte des grottes de glace bleue.

L'exploration d'un glacier est possible en compagnie d'un guide.

Fox Glacier, West Coast

À la découverte des grottes de glace sur le Fox Glacier.

Un film de Meggie Kay

Difficile de faire plus dépaysant, avec des plages de galets frappées par des vagues puissantes et des forêts impénétrables où poussent des centaines de variétés de fougères. Si les villes ne sont pas à la hauteur (une fois n'est pas coutume), on fera peut-être escale malgré tout à Hokitika qui s'est spécialisée dans la vente de Pounamu, le jade des montagnes. Touristique, certes, mais toutes les boutiques ne vendent pas des bijoux « made in China ».


Les gorges d'Hokitika ne sont pas juste à côté de la ville comme on pourrait le croire, mais le détour en vaut la peine par temps clair, car l'eau de la rivière prend une teinte turquoise.

Les gorges d'Hokitika sont spectaculaires si le soleil est de la partie.

Pour ceux qui ne s'intéressent pas aux bijoux en Pounamu, les Hokitika Gorges et le Tree Top (un parcours de plateformes dans les arbres pour admirer les oiseaux Tuis) constituent des visites plus intéressantes si l'on accepte de faire quelques détours.


15Canterbury - Île du Sud

Le Canterbury est une vaste région qui regroupe des paysages aussi divers que le Mont Cook, Akaroa, les Elephant Rocks ...

Le Canterbury offre une grande variété de paysages sur un large territoire.

Plus grande région du pays, le Canterbury s'étend sur la majeure partie de la côte Est de l'Île du Sud et regorge de visites incontournables.

À commencer par le célèbre Mount Aoraki Cook, plus haut sommet de Nouvelle-Zélande et repère du redoutable dragon Smaug dans la trilogie du Hobbit au cinéma.


Vous avez déjà vu le mont Cook au cinéma, une première fois dans le Seigneur des anneaux, puis dans le Hobbit où il abrite Smaug et le trésor des nains.

Le mont Cook abrite le dragon Smaug dans la trilogie du Hobbit.

Mount Aoraki Cook, Canterbury

Survol du mont Cook et de la vallée, une beauté à couper le souffle.

Un film de Raw Cinematics

Le mont Cook offre des randonnées en altitude où l'on peut faire connaissance avec le Kéa, la seule espèce de perroquet de montagne au monde (et l'oiseau le plus intelligent d'après des études récentes) avant d'admirer un lac glaciaire où flottent des icebergs.


On peut observer les baleines de la péninsule de Kaikoura toute l'année, que ce soit à bord d'un bateau ou d'un hélicoptère. Les chances d'observer des baleines sont de 99%.

La péninsule de Kaikoura est specialisée dans les excursions aux baleines.

Péninsule de Kaikoura, plage

La peninsule de Kaikoura, ou la montagne rencontre l'océan.

Un film de Diamond Sky Pics

La petite ville côtière de Kaikoura qui s'est remise du séisme de 2017 demeure spécialisée dans les excursions en bateau ou en hélicoptère pour admirer les baleines. Mais ces gigantesques mammifères marins ne sont pas seuls à peupler un gigantesque canyon sous-marin et des bancs de 200 dauphins et des otaries à fourrure nagent aussi dans la péninsule.


La région de Hanmer Springs est surtout célèbre pour son établissement géothermal et son parc aquatique. Mais depuis quelques années, les sports extrêmes comme le saut à l'élastique ou les sorties en jet boat commencent à s'implanter.

Les environs de Hanmer Springs possèdent des rivières turquoise.

canterbury, marathon

Venez courir dans les paysages du Seigneur des anneaux.

Un film de Max Romey

Si vous avez un coup de pompe durant le séjour, une visite au parc aquatique de Hanmer Springs s'impose pour profiter des spas pendant que les enfants profitent des toboggans aquatique. Et si vous n'avez pas besoin d'être remis sur pied, les environs autorisent aussi bien le saut à l'élastique que les sorties en jet boat.


Fort heureusement, le Jardin botanique de Christchurch en plein centre-ville n'a pas été défiguré par le grand tremblement de terre de 2011.

Le Jardin botanique de Christchurch a été épargné par le séisme de 2011.

La capitale du Canterbury a été défigurée par le grand tremblement de terre de 2011. Son magnifique jardin botanique n'a pas été endommagé et mérite toujours une visite, mais le centre-ville sera en chantier pour longtemps encore.

La visite a forcément perdu en intérêt, pour le moment, mais Christchurch fera son retour !


Ne vous fiez pas à son apparence, il s'agit bien d'une petite église chrétienne, décorée pourtantdans un style maori.

Le village d'Akaroa a été fondé par des colons Français.

Village d'Akaroa, péninsule de banks

Visite d'Akaroa, le village français de Nouvelle-Zélande.

Un film de HaHaHardi

Dans la péninsule de Banks, le village d'Akaroa arbore fièrement ses origines françaises dans un cadre paradisiaque. On y vient pour nager avec les dauphins et faire de belles randonnées dans les collines verdoyantes à seulement 45 minutes de Christchurch.

L'avis de Kiwipal sur le Canterbury

La visite du Canterbury pose souvent un dilemme aux voyageurs, car la chaîne des Alpes néo-zélandaises est pratiquement infranchissable. Il faut alors se décider entre descendre le long de la côte Est ou de la côte ouest, et les grandes distances imposent un choix cornélien, car il ya des merveilles de chaque côté !


L'église du Bon-Berger près du lac Tekapo est l'une des plus photographiées du pays.

Le Canterbury possède des paysages très photogéniques.

N'écoutez pas ceux qui disent que l'on peut se contenter d'admirer la célèbre église du lac Tekapo sans pousser jusqu'au mont Cook. La balade au lac glaciaire Tasman est facile et les randonnées avec des ponts suspendus vous donneront l'impression d'être dans un film d'Indiana Jones.


Les étranges formations rocheuses des Elephant Rocks méritent le détour et certains rochers peuvent s'escalader.

Les Elephant Rocks sont une curiosité géologique du Canterbury.

Quelques détours s'imposent pour explorer les Clay Cliffs d'Omarama, les mystérieuses formations rocheuses d'Elephant Rocks ou le lieu de tournage du monde de Narnia à Castle Hill.


Les falaises d'argile ont été sculptées par la pluie et le vent. Le cadre est photogénique mais ne vous aventurez pas trop loin, le sol est fragile.

Les superbes Clay Cliffs d'Omarama ont été sculptés par l'érosion.

claycliffs, omarama

Survol des Claycliffs d'Omarama avec un drone.

Un film de Sin parar de viajar

Un dernier conseil important ! Pour réduire le blues du départ, je vous conseille de passer votre dernière journée en Nouvelle-Zélande avec les dauphins d'Akaroa plutôt que dans le centre-ville de Christchurch, véritable chantier à ciel ouvert depuis le grand séisme de 2011.


16Otago - Île du Sud

L'Otago, et plus particulièrement l'Otago Central (Queenstown, Wanaka, Arrowtown...) offre sans doute les plus beaux paysages de Nouvelle-Zélande, avec une dimension épique !

L'Otago possède les plus beaux paysages de Nouvelle-Zélande.

Bien avant la sortie de la trilogie du Seigneur des Anneaux, l'Otago accueillait déjà le tournage du Willow de Ron Howard qui berça l'enfance de certains.

Suivez la route qui longe le lac Wakatipu et vous arriverez à Glenorchy et Paradise Valley… un véritable décor d'heroic fantasy !


Célèbre pour ses sports extrêmes (jet boat, parachutisme, saut à l'élastique, parapente...),Queenstown est une étape incontournable d'un séjour en Nouvelle-Zélande.

Queenstown est la capitale mondiale de l'aventure.

Otago, lac wakatipu

Les grandes randonnées dans l'Otago Central.

Un film de Man And Drone

Queenstown, baptisée « capitale mondiale de l'aventure » s'est spécialisée dans les activités à sensation forte comme le saut à l'élastique (notamment du haut d'une cabine de téléphérique), le parachutisme, le parapente ou le jet boat (la grande spécialité locale). Mais des activités plus paisibles comme la randonnée ou le vélo sont possibles !


Les randonnées qui surplombent le lac Wakatipu donnent un aperçu de l'immensité de la région.

Les randonnées de Queenstown offrent des panoramas inégalables.

Roy peak, Wanaka

Ascension au sommet de Roy Peak avec un panorama inoubliable.

Un film de Drone Inner

Wanaka de son côté offre un visage plus calme et des activités plus traditionnelles. Les paysages sont encore plus beaux (gageure presque impossible) et l'on savoure du Pinot noir au milieu des vignes de Rippon Vineyard. Si l'on profite du lac pour se baigner en été, on vient surtout ici pour skier en hiver au milieu de paysages à couper le souffle.


Difficile de prédire chaque année quand les arbres de l'Otago Central prendront une teinte orangée. Cela se produit en général durant la première semaine d'avril.

L'Otago Central devient jaune et orange durant l'automne.

Si la petite ville d'Arrowtown offre déjà un beau spectacle au printemps ou en été, elle devient un plaisir visuel inégalable lorsque les feuilles des arbres deviennent oranges et jaunes lorsque l'automne s'installe (début avril).


Les Moeraki boulders ne sont évidemment pas des oeufs de dinosaures ou d'extraterrestres. Ils se sont formés comme des perles durant des millions d'années.

Les Moeraki Boulders ressemblent à des oeufs de dinosaures.

Mais lorsque l'on rejoint la mer, la nature change et le relief aussi. Si les paysages épiques s'estompent, des curiosités subsistent qui méritent le détour, comme les Moeraki Boulders que certains prennent pour des oeufs de dinosaures fossilisés.


La gare de Dunedin est la construction la plus emblématique de Nouvelle-Zélande et c'est le terminus de Taieri Gorge Railway, une ligne touristique très populaire.

La gare de Dunedin semble tirée d'un film d'Harry Potter.

Dunedin, gare central

À la découverte de Dunedin et de la gare la plus célèbre de Nouvelle-Zélande.

Un film de Dunedin NZ

Dunedin, capitale de la région et fondée par des colons écossais a prospéré durant la ruée vers l'or et regorge de centres d'intérêt avec une plage de surfeur incontournable (St Clair), la rue la plus inclinée au monde (Baldwin Street), des musées de qualité et même le seul château de Nouvelle-Zélande (Larnach Castle). Les rivages sont peuplés par des pingouins et des otaries que vous pourrez observer lors de sorties guidées.

L'avis de Kiwipal sur l'Otago

Je n'ai pas la prétention d'être objectif, mais l'Otago central est ma région préférée en Nouvelle-Zélande. Les paysages ont une dimension épique et les randonnées dans les environs de Wanaka et Queenstown vous transportent dans un autre univers.


L'Otago a servi de lieu de tournage pour les trilogies de Peter Jackson, et vous aurez souvent une impression de déjà-vu durant le séjour.

L'Otago a servi de décor naturel dans le Seigneur des Anneaux.

Otago, Lindis pass

Lindis Pass, un parfait exemple de la beauté de l'Otago Central.

Un film de Markus Sanarko

C'est tout simplement une fête pour les yeux, une véritable symphonie et souvent le point d'orgue du séjour ! Vous pourriez passer l'intégralité de vos vacances dans cette région sans en faire le tour et revenir satisfait.


Le Shotover Jet permet de remonter les rivières à 80 km/ tout en effectuant des virages en épingle et des tours à 360°.

Les sports extrêmes sont très populaires dans l'Otago Central.

La richesse des paysages n'a d'égal que la variété des activités proposées. Personne ne vous oblige à sauter à l'élastique, mais vous devriez tenter au moins le parapente en tandem ou réaliser une sortie en jet boat dans un canyon pour marquer le coup.


17Southland - Île du Sud

La région la moins peuplée du pays, et la plus sauvage, est célèbre pour ses fjords et ses forêts impénétrables. Le climat y est subtropical et il tombe 7 à 8 mètres de pluie chaque année.

Le Southland est l'une des régions les plus sauvages au monde.

Peut-être avez-vous des souvenirs des épisodes de l'émission de TV survival « Man Vs Wild » tournée dans le Fiordland ? Cette partie du Southland, pratiquement inhabitée est l'une des plus belles et des plus sauvages de Nouvelle-Zélande.

Dans une région subtropicale où le ciel fait tomber 7,5 mètres de pluie chaque année, la végétation recouvre le moindre centimètre carré de tronc d'arbre, et le relief montagneux achève de rendre les forêts impénétrables.


Le Fiordland est recouvert d'une forêt dense et les arbres poussent même à flanc de montagne.

Toute la région offre un relief très difficile d'accès, mais spectaculaire.

Kayak au Milford Sound

Venez explorer le Fiordland en kayak pour admirer les otaries.

Un film de Devinsupertramp

Mais ce climat d'ordinaire pluvieux ne devrait pas vous décourager, car il renforce le caractère sauvage et authentique de l'une des plus belles régions du pays. L'eau de pluie qui s'accumule dans les montagnes donne naissance à des centaines de cascades et les arcs-en-ciel illuminent le paysage dès que le soleil perce les nuages.


Le plus haut sommet du Fjord s'appelle le Mitre Peak, en référence à sa forme qui évoque la coiffe d'un évêque.

Le Milford Sound est le paysage le plus célèbre de Nouvelle-Zélande.

Le Milford Soundet le Doubtful Sound sont les seuls fjords pour lesquels il existe des voies d'accès. On y trouve sans doute les paysages les plus épiques de Nouvelle-Zélande avec des eaux sombres où nagent des dauphins et des otaries à fourrure.


Le randonneur qui explore le Fiordland doit s'attendre à des paysages épiques, sortis tout droit d'un autre univers.

Routeburn Track offre des panoramas qui semblent tirés du film Avatar.

Milford Track, Great Walk

Sur le sentier du Milford Track, la plus belle randonnée du monde.

Un film de Trail & Kale

Le Southland compte à lui seul trois des 10 meilleures randonnées de Nouvelle-Zélande. Ces grands treks baptisés « Great Walks » étalés sur 3 à 5 jours parcourent des paysages d'une beauté à couper le souffle. Le Milford Track est classé numéro un dans les guides de randonnées depuis plus d'un siècle, mais Kepler Track ou Routeburn Track offrent aussi des expériences inoubliables.


Le débit des Purakaunui Falls varie selon la saison et la quantité de pluie tombée.

Les Purakaunui Falls se trouvent dans les Catlins, plus à l'Est.

Plus à l'Est, les Catlins sont en réalité à cheval entre L'Otago et le Southland, mais je vais en parler ici. Cette région très boisée à la pointe Sud est caractérisée par ses arbres déformés par le vent et fait le bonheur des amateurs de faune marine et d'oiseaux.


Nugget point porte bien son nom, avec des rochers qui encerclent un phare très photogénique.

Nugget Point est encore plus spectaculaire au crépuscule.

Les Purakaunui Falls, Nugget Point (qui porte bien son nom) les Cathedral Caves (des grottes marines accessibles à marée basse) ou la forêt d'arbres pétrifiés de Curio Bay (daté d'il y a 180 millions d'années !) méritent une visite.

L'avis de Kiwipal sur le Southland

Le Milford Sound est victime de son succès avec une fréquentation excessive. Venir très tôt ou en fin d'après-midi permet en général d'éviter les autocars de touristes du monde entier. Un problème qui ne concerne pas les visiteurs qui viennent en basse saison ou qui privilégient un Doubtful Sound, peut-être moins emblématique, mais plus paisible et peut-être même plus beau.


Difficile d'accès, le Doubtful Sound est moins visité que le Milford Sound, mais il est plus sauvage et plus majestueux.

Le Doubtful Sound est un fjord qui se visite sur une journée entière.

Doubtful Sound, Fiordland

À la découverte du Doubtful Sound, le fjord le plus sauvage de Nouvelle-Zélande.

Un film de Real Journeys

Dans la mesure ou Queenstown et le Milford Sound sont éloignées (et pourtant si proches à vol d'oiseau), la plupart des voyageurs font escale à Te anau pour la nuit. Mis à part une visite très intéressante des grottes de vers luisants, la ville offre peu d'activités et il vaut mieux prendre son temps sur la route SH97 qui est la plus belle du pays.


Les survols en hélicoptère du Fiordland sont extraordinaires si vous avez les moyens, car l'activité coûte hélas très cher.

Les survols du Fiordland en hélicoptère sont à couper le souffle.

Les trois grandes randonnées de la région se réalisent sur plusieurs jours et ne sont pas compatibles avec un court séjour (d'autant qu'il faut désormais les réserver plusieurs mois à l'avance). Elles sont pourtant spectaculaires, et vous pouvez réaliser une portion de Routeburn Track en aller-retour pour obtenir un avant-goût et qui sait ... revenir un jour en faire la totalité ?


Il tombe plus de sept mètres de pluie par an dans le Fiordland chaque année, et cette humidité exceptionnelle permet à la mousse de recouvrir le moindre centimètre de tronc d'arbre.

Dans le Fiordland, le moindre centimètre carré est recouvert de mousse.

Ne vous focalisez pas pour autant sur les Great Walks ! Il existe de nombreuses promenades ou brèves randonnées à suivre dans la région et les paysages n'en sont pas moins spectaculaires.


Les pingouins à oeil jaune peuvent être admirés dans les Catlins. Des points d'observations discrets ont été aménagés pour ne pas ennuyer les pingouins.

Les pingouins à oeil jaune ont élu domicile dans les Catlins.

Si les Catlins comptent quelques merveilles incontournables comme les Purakaunui Falls, on y vient avant tout pour admirer les otaries et les pingouins à oeil jaune. Si cela fait partie de vos centres d'intérêt, ne laissez pas passer votre chance, sinon vous n'avez pas besoin de descendre autant dans le Sud.


Curio Bay est célèbre est le site d'une forêt pétrifiée datant d'environ 180 millions d'années. Les souches pétrifiées sont enterrés sous des coulées de boue volcanique mais certaines sont visibles à marée basse.

Curio Bay possède des arbres pétrifiés depuis 150 millions d'années.

Certains guides vous diront qu'il faut passer par Bluff ou Invercargill en arguant que ces villes sont à l'extrémité du pays, les plus proches du Pôle Sud symboliquement. Mais les centres d'intérêt sont quasi inexistants (sans vouloir offenser la population locale qui aime la tranquillité) et se prendre en photo devant un simple panneau indicateur ne justifie pas le détour.


18Kiwipal vous aide à organiser votre voyage !

Kiwipal vous propose un comparateur pour louer un camping-car en Nouvelle-Zélande sans avoir besoin d'une agence de voyages.

Kiwipal vous permet de louer un camping-car en Nouvelle-Zélande.

La Nouvelle-Zélande offre tant de merveilles à visiter que la conception d'un séjour peut sembler difficile de prime abord. Fort heureusement il n'en sera rien car nous avons préparé des itinéraires pour des séjours d'une, deux, trois et même quatres semaines !

Ces itinéraires ont été soigneusement élaborés pour couvrir un maximum d'étapes incontournables. Le temps passé sur la route a été pris en compte pour rester raisonnable, que vous ayez choisi de voyager en voiture ou en camping-car.


Vous pouvez vous inspirer des itinéraires conçus par Kiwipal et les modifier comme bon vous semble pour construire un itinéraire qui vous ressemble.

Kiwipal vous aide à concevoir un itinéraire hors des sentiers battus.

Vous êtes bien entendu libre de personnaliser votre itinéraire comme bon vous semble! Kiwipal n'est pas une agence de voyages, mais un guide pratique dont le but est de vous permettre d'économiser jusqu'à 30% sur le prix d'un séjour en Nouvelle-Zélande.

Notre équipe accueillera avec joie toutes vos questions sur le pays et l'organisation pratique de vos vacances. Ben le Kiwi répond en général en quelques heures, alors n'hésitez pas à le solliciter (c'est d'ailleurs gratuit et cela lui fera plaisir).


Organiser son séjour en direct permet d'éviter de payer des frais d'agence de voyages et donc de réduire la note.

Kiwipal vous permet d'économiser jusqu'à 30% du prix du séjour !

Enfin, je précise que le but de ce grand dossier n'était pas de comparer l'Île du Nord et l'Île du Sud mais de présenter leurs merveilles respectives. Si vous voulez poursuivre le débat sur la beauté des îles, je vous ai préparé un article complet sur la question. Je vous souhaite un excellent séjour au pays des Kiwis !


Guillaume Le Nistour, Kiwipal
Un article de Guillaume Le Nistour.
Fondateur de Kiwipal, Guide de Voyages Nouvelle-Zélande.
guillaume

Questions & Réponses.

Que puis-je faire pour vous aider ? J'imagine qu'un article aussi long aura soulevé quelques questions, et cela tombe bien, car je suis justement là pour aider les voyageurs qui organisent eux-mêmes leur séjour chez les Kiwis !

Poser une question à Ben

  • Tous les sujets ... 17 réponses au total
  • Moyens de transport 6 réponses
  • Visites et activités 6 réponses
  • Organisation du voyage 5 réponses

Moyens de transport

  • Faut-il voyager en voiture ou en camping-car ?

    On dit souvent que la voiture est plus adaptée aux couples et le camping-car aux familles, car plus économique, mais c'est en réalité très subjectif. Chaque solution a ses avantages et ses inconvénients, car il s'agit de deux manières radicalement différentes de voyager. Tout ce que vous devez savoir, c'est que les deux solutions sont possibles, et que le voyage sera réussi dans tous les cas... alors, suivez votre instinct.

  • Peut-on visiter le pays en train ?

    La Nouvelle-Zélande possède encore quelques lignes de train qui traversent le pays. Ce sont avant tout des lignes touristiques, avec des wagons ouverts pour faciliter la prise de belles photos.Seuls inconvénients majeurs, le train est particulièrement lent et ne couvre qu'une infime partie du pays, même si les régions traversées sont magnifiques.

  • Peut-on visiter le pays en bus ?

    Le réseau de bus couvre la quasi-totalité du pays. Pour autant, le bus n'est pas une solution idéale pour visiter la Nouvelle-Zélande. Ce moyen de transport n'est pas aussi économique que l'on pourrait le croire. Il est surtout très lent, et finalement peu adapté pour un à un voyage touristique. Vous ne pouvez pas vous arrêter quand vous le voulez pour admirer le paysage, et il faut sans cesse charger et décharger les bagages. Autre inconvénient majeur, le bus ne vous dépose pas au départ des randonnées ou des activités, ce qui est très contraignant.

  • Est-ce qu'il faut beaucoup conduire ?

    Les itinéraires élaborés par Kiwipal comportent une moyenne de 200 km de route par jour. Ce qui ne pose pas de problème, d'autant que vous serez sans doute plusieurs à vous partager le volant. Nous avons inclus des journées off pour vous permettre de récupérer, et vous aurez toujours le temps de profiter des paysages et des activités.

  • Comment passer d'une île à l'autre ?

    Le ferry et l'avion sont les deux seuls moyens de passer de l'Île du Nord à l'Île du Sud et inversement.La traversée en ferry est évidemment plus longue (3h30), mais elle est beaucoup plus intéressante, car elle vous permet d'embarquer votre véhicule à bord et le paysage est magnifique.

  • Peut-on emprunter des vols intérieurs ?

    Les vols intérieurs permettent d'éviter de faire de la route, et de passer d'une île à l'autre en un temps record. Ils sont surtout intéressants lors d'un second voyage, lorsque l'on ne souhaite pas refaire des visites que l'on a déjà faites auparavant.

Visites et activités

  • Est-ce que les activités coûtent cher ?

    Les activités payantes coûtent cher en Nouvelle-Zélande, mais il existe une infinité d'activités gratuites, à commencer par les parcs nationaux qui sont accessibles à tous. Vous pouvez garder un budget pour quelques activités qui vous tiennent à cœur, comme une sortie en kayak ou un saut en parachute,mais vous n'avez pas besoin de vous ruiner pour passer de bonnes vacances.

  • Quelle est la plus belle île du pays ?

    C'est un débat sans fin. Tout le monde a son avis sur la question, mais dans la pratique chaque île possède des paysages extraordinaires, et bien malins qui pourrait les départager. Vous pourriez visiter une seule ville et revenir pour autant très satisfait de votre séjour.

  • Quelle est la plus belle région à visiter ?

    Chez Kiwipal, chaque expert à son avis sur la question.À titre personnel, je préfère la région de l'Otago, car les paysages me rappellent ceux du Seigneur des anneaux. Mais les collines verdoyantes du Northland sont aussi paradisiaques.

  • Quelle est la région la moins intéressante ?

    La Nouvelle-Zélande a la chance incroyable d'être magnifique sur l'ensemble de son territoire. Bien entendu, certaines régions sont plus intéressantes que d'autres, avec plus de spots touristiques incontournables. La région de Gisborne par exemple, est moins accessible et moins fréquentée, mais n'est pas pour autant inintéressante !

  • Quelle est la taille du pays ?

    La Nouvelle-Zélande est grande comme les deux tiers de la France ou l'ensemble du Royaume-Uni ou du Japon.

  • Y a-t-il a des animaux dangereux ?

    Il n'existe pas d'animaux dangereux pour l'homme en Nouvelle-Zélande, contrairement à l'Australie qui en regorge. Il n'y a pas par exemple aucun serpent dans le pays, et les quelques araignées venimeuses ne sont pas mortelles.

Organisation du voyage

  • Peut-on tout voir en quelques semaines ?

    La Nouvelle-Zélande est un pays vaste, et même une année sur place ne vous permettrait pas de tout visiter. Mais un séjour de quelques semaines permet de visiter les lieux incontournables. Si vous avez peu de temps devant vous, il peut être intéressant de se cantonner à une seule île.

  • Peut-on ne visiter qu'une seule île ?

    Vous pouvez très bien visiter une seule île durant votre séjour. Elles sont suffisamment vastes pour vous occuper durant des semaines entières.

  • Quel est le budget à prévoir ?

    Tout dépend de la durée de votre séjour sur place, et des activités que vous souhaitez réaliser. La saison à laquelle vous partez peut aussi jouer sur les prix. Il n'existe pas de réponse toute faite à cette question, vous devrez étudier Kiwipal et définir un itinéraire avant de pouvoir y répondre sérieusement.

  • Faut-il loger dans des hôtels ou des B&B ?

    L'époque où les Beds and Breakfasts étaient moins chers que les hôtels est désormais révolue. Les prix ont été revus à la hausse à cause de la hausse du tourisme.les deux solutions sont possibles, et vous pouvez très bien alterner l'une comme l'autre. Kiwipal vous propose une sélection d'hôtel et de B&B pour vous faciliter la vie et vous permettre de réserver rapidement votre séjour.

  • Faut-il commencer le voyage au nord ou au sud ?

    Commencer votre voyage au sud revient parfois un peu moins cher, car les loueurs de véhicules peinent à rapatrier leur flotte à Auckland où arrive la majorité des voyageurs. Ceci dit, on a tendance à privilégier le sens nord-sud, car il permet de progresser crescendo dans le type de paysages.

Photo de guillaume à la montagne

Posez vos questions à Guillaume.

Expert Nouvelle-Zélande

Ce dossier (sans doute le plus long proposé sur Kiwipal) fait le tour de l'ensemble de la Nouvelle-Zélande !

Il devrait vous permettre de repérer les visites et les activités qui vous intéressent le plus.

Et puis, cela devrait vous permettre de découvrir un peu la géographie du pays, ce qui est indispensable pour construire un bel itinéraire !

Ma découverte de la Nouvelle-Zélande date de 1997. Je partage depuis mon expérience sur Kiwipal avec d'autres passionnés.

Notre mission est de vous emmener hors des sentiers battus en proposant des voyages sur mesure.

Je pose une question ▸

Liens pratiques

Plus d'informations à consulter sur le sujet avant de partir.

Photo de guillaume à la montagne

Votre voyage en Nouvelle-Zélande :

Kiwipal vous aide à préparer un séjour en Nouvelle-Zélande sans agence de voyages.

Vous économisez jusqu'à 30% sur votre budget vacances en éliminant les frais d'agence.

Je contacte Guillaume

Rejoignez-nous !

Abonnez-vous au groupe des voyageurs passionnés par la Nouvelle-Zélande.

Expert certifié de la destination

Une question ?

Demandez conseil aux experts de la Nouvelle-Zélande :

Je pose une question ▸
Adresse email erronée ou message trop court !
Message envoyé !
Un conseiller Kiwipal vous répondra dans les plus brefs délais. Merci !
Haut de la page
Vos articles favoris
Vous pouvez construire une liste de vos articles favoris.
Cliquez sur le bouton « ajouter aux favoris » dans la page de votre choix. Votre liste sera sauvegardée même si vous quittez le site.
J'ai compris !