Le mont Cook de Nouvelle-Zélande

Aventures polaires sur les flancs du Mt Cook.

Réservez votre voyage en Nouvelle-Zélande !

Contactez un conseiller Kiwipal pour parler de votre projet de vacances, c'est gratuit et sans engagement !

Je pose une question ▸
  • Lire l'article
  • Détails
  • Conseils
15 Votez SVP !
Vos questions (38)
Poser une question

Programme de la visite.

  • 1Une journée au mont Aōraki/Cook.
  • 2À la conquête du plus haut sommet du pays.
  • 3Randonnée et ponts suspendus dans la vallée.
  • 4Rencontre avec le vainqueur du Mont Cook.
  • 5Naviguez au milieu des icebergs.
  • 6Comment s'organiser pour venir ?

Une journée au mont Aōraki/Cook.

Le lac Pukaki est considéré comme le plus beau lac de Nouvelle-Zélande. Son succès étant fortement lié à la présence des montagnes qui se reflètent sur la surface.

Un paysage taillé pour des géants.

En 1953, le parc national Aōraki/Cook de Nouvelle-Zélande rejoint le patrimoine mondial de l'UNESCO. Ce monde de roche et de glace possède 158 sommets couverts de neiges éternelles.

Ses vallées profondes aux falaises vertigineuses sont remplies de glaciers millénaires.

Un tel paysage semble avoir été taillé pour des géants. La légende raconte que les fils du dieu Rakinui exploraient l'océan lorsque leur canoë heurta un récif.

Tandis que l'embarcation commençait à sombrer, les trois frères réfugiés sur la partie encore émergée furent pétrifiés par un vent glacial.


La teinte turquoise du lac Pukaki permet de réaliser des photos spectaculaires. Pour beaucoup de voyageurs, c'est l'avant-dernière étape avant le retour en France.

Le lac Pukaki et son eau turquoise.

Au fil du temps, le canoë se changea en pierre pour devenir l'île du Sud de la Nouvelle-Zélande.

Les passagers formèrent la chaîne des Alpes, et Aōraki le frère aîné devint le sommet le plus élevé du pays.

En réalité, les Alpes du Sud sont nées du choc entre les plaques tectoniques australienne et pacifique.

De nos jours, toute la chaîne continue de s'élever et gagne quelques centimètres chaque année.


Les lupins qui poussent dans la région sont typiques du parc National du Mont Cook.

L'église du bon berger sur la route du mont Cook.

Les Occidentaux ont baptisé le Mt Cook en l'honneur du célèbre explorateur Anglais.

Mais les Maoris considèrent la montagne sacrée comme une passerelle avec le monde du divin. En 1998, la couronne britannique restitue le domaine à la tribu des Ngāi Tahu.

Depuis cette date, le plus haut sommet du pays porte le nom d'Aōraki/Cook.


Le mont Cook est le plus haut sommet de Nouvelle-Zélande. Il culmine à 3754 mètres d'altitude. Une telle altitude est loin d'établir un record, mais cette montagne a néanmoins servi de terrain d'entrainement à Sir Hillary avant son ascension victorieuse de l'Everest.

Le mont Cook culmine à 3754 mètres.

Pour se rendre au village de l'Hermitage, il faut suivre la route qui longe le lac Pukaki.

Le trajet pour rejoindre le Mt Cook est spectaculaire.

Une vidéo de droppedbear.

Randonnée en montagne, musée consacré à l'alpinisme et navigation sur un lac constellé d'icebergs.

C'est un voyage original que j'ai composé pour vous emmener à la découverte de l'un des plus beaux paysages de Nouvelle-Zélande.


À la conquête du plus haut sommet du pays.

En partant de Twizel, une route longe le lac Pukaki en direction du village de l'Hermitage. Le lac turquoise reflète le sommet enneigé du mont Cook.

Il faut longer le lac Pukaki pour rejoindre le Mt Cook.

La route qui longe les eaux turquoise du lac Pukaki rejoint la vallée de Tasman où se trouve un minuscule village alpin à 760 mètres d'altitude.

Le sommet du Mt Aōraki/Cook pointe à 3754 mètres juste devant nos yeux, partiellement masqué par le Mt Wakefield.

C'est le camp de base historique d'où sont parties les premières expéditions pour le sommet.

Le point culminant de Nouvelle-Zélande est finalement vaincu durant le Noël de 1894. Depuis, une centaine d'alpinistes professionnels viennent s'exercer ici chaque année.


Il existe plusieurs manières de survoler la vallée, mais l'idéal reste de s'inscrire pour une sortie en planeur.

La vallée offre un paysage à couper le souffle.

Mis à part l'hélicoptère, le planeur est une excellente manière de survoler la région.

Survol de la vallée à bord d'un planeur.

Un film de Gavin Wills.

Les admirateurs du “Seigneur des Anneaux” auront reconnu le col de montagne infranchissable à cause d'une tempête de neige déclenchée par le sorcier Saroumane.

La réalité rejoint la fiction, car depuis un siècle, 200 personnes ont perdu la vie pour avoir tenté l'aventure sans y être préparées.


Les falaises de la vallée sont abruptes et les avalanches de rochers sont fréquentes. Ce qui explique pourquoi la végétation ne s'est pas développée.

Les falaises abruptes sont propices aux avalanches.

Les versants abrupts et la neige très instable sont propices aux avalanches.

En 1991, un glissement de terrain emporte 12 millions de mètres cubes de glace et de roche en un instant.

La secousse est ressentie à 50 km à la ronde et la montagne perd dix mètres de hauteur !

C'est pourquoi les principales excursions en altitude imposent de disposer d'un matériel professionnel et de savoir l'utiliser. Une vingtaine de refuges accueillent les alpinistes ou les skieurs déposés par hélicoptères.


Pour skier sur le Mt Cook, il faut se faire déposer sur un versant en hélicoptère.

Skier sur le Mt Cook nécessite de se faire déposer en hélicoptère.

Vous l'aurez compris, ces itinéraires ne sont pas destinés à la plupart d'entre nous. En tout cas pas pour moi qui ne suis pas guide de montagne certifié ! Heureusement, il existe des randonnées très accessibles, comme la “Hooker Valley Track” qui occupe 3h aller-retour.


Randonnée et ponts suspendus dans la vallée.

Les randonnées au Mt Cook sont adaptées à tous les niveaux. Mais d'un point de vue général, elles sont un peu plus difficile qu'ailleurs en Nouvelle-Zélande. La faute à un terrain souvent très rocailleux.

Le niveau des randonnées varie de débutant à expert.

La piste est très bien tracée et parfaitement balisée, mais il ne faut jamais prendre les excursions à la légère. Il est recommandé de passer au centre d'information pour prendre une carte et consulter la météo.

Aujourd'hui avec ce grand ciel bleu il faudra surtout se méfier des coups de soleil. Mais le climat alpin peut changer très rapidement et le vent qui souffle sur les versants exposés peut-être glacial. Prévoyez un pull et gardez votre coupe-vent dans le sac à dos.


Si la randonnée du lac Hook est accessible aux débutants, il faut tout de même posséder de bonnes chaussures de marche et prévoir de quoi s'alimenter et s'hydrater (il n'y a pas d'ombre sur le trajet).

La randonnée au lac Hook nécessite un minimum d'équipement.

La randonnée part du village et le dénivelé est faible. Il faut tout de même opter pour les chaussures de randonnées et éventuellement un bâton de marche pour le confort. Le reste de l'équipement va de soi, avec bouteilles d'eau et autres barres de céréales...


Les 300 variétés de fleurs de la vallée ont en commun leurs pétales blanches. C'est le cas notamment du Lys du Mt Cook.

Le lys du Mt Cook est l'une des 300 variétés de fleurs du parc.

Il n'y a pas de forêts dans ce parc national de Nouvelle-Zélande mais l'on y trouve 300 variétés de plantes originales.

À quelques exceptions prêt, toutes les fleurs sont blanches. Certaines sont uniques au monde, comme le lys du Mt Cook aux pétales plus larges que la main. Vous pourrez boire l'eau de pluie qui se conserve dans son creux.

Les occasions sont nombreuses d'observer le Thar de l'Himalaya ou des chamois qui sautent sur les rochers.

Ce sont deux espèces introduites au début du siècle dernier. Vous aurez en revanche de la chance si vous réussissez à photographier une espèce rare de gecko camouflée dans l'herbe.


Rassurez-vous, ce pont suspendu ne présente aucun danger. Mais rien ne vous interdit de vous prendre pour Indiana Jones, ou pour demi-lune...

Si vous avez vu le temple maudit, cela devrait vous plaire.

Deux ponts suspendus franchissent des rivières formées par la fonte des glaciers.

C'est la partie du voyage que je préfère mais je rassure ceux qui ont le vertige, nous ne sommes pas dans “Indiana Jones et le temple maudit”.

Le pont ne se balance pas et vous ne risquez pas de tomber !


À raison de quelques centimètres par jour, le glacier Tasman avance dans la vallée. Des blocs de glace se détachent de la paroi et viennent alimenter le lac glaciaire.

Les glaciers avancent au rythme de quelques centimètres par jour.

Le lac Hook nous attend de l'autre côté à 1218 m d'altitude.

Je suis à court de superlatifs pour décrire la vue imprenable sur les glaciers et le Mt Cook.

Ici encore, les photos ne rendent pas justice à la beauté du paysage.

Pendant que vous prenez des photos, gardez un oeil sur vos sacs à dos pour ne pas vous faire dérober vos sandwichs.


Le kea a été soumis à de nombreux tests qui ont démontré qu'il est bien l'oiseau le plus intelligent du monde.

Le kea est le seul perroquet de montagne au monde.

Le kea est un perroquet des montagnes considéré comme le plus intelligent du monde.

Comme ceux que l'on rencontre au Milford Sound, le kea est parfaitement capable d'ouvrir un sac pour fouiller à l'intérieur.

Même s'il est attendrissant, il ne faut pas le nourrir afin qu'il ne devienne pas dépendant de l'homme.


Les voyageurs sont souvent surpris de trouver le glacier recouvert d'une épaisse couche de poussière de roche. Mais ne vous y trompez pas, il s'agit bien d'une montagne de glace en mouvement.

Le glacier est recouvert de poussière de roche.

Nous voilà revenus à notre point de départ après 3 heures de randonnée. La matinée touche à sa fin et il est un peut tôt pour enchaîner une autre activité physique. Que diriez-vous d'aller découvrir le village avant de déjeuner pour reprendre des forces ?


Rencontre avec le vainqueur du Mont Cook.

Les férus d'alpinisme auront reconnu la statue de Sir Edmund Hillary qui trône devant le musée de l'Hermitage et regarde en direction du Mt Aoraki/Cook.

La statue de Sir Edmund Hillary près de l'Hermitage.

Impossible de manquer The Hermitage. L'hôtel de luxe cinq étoiles de 6 étages occupe à lui tout seul une grande partie du village.

Construit en 1958, il remplace le précédent hôtel dévasté par un incendie et des inondations. Cette élégante construction en bois possède également un musée d'excellente qualité.

La statue qui trône à l'entrée vous rappelle quelqu'un ? Il s'agit de Sir Edmund Hillary dont le portrait illustre les billets de 5 dollars néo-zélandais. Alpiniste de renommée internationale, il est connu pour avoir triomphé du Mt Everest en 1953.


Sir Edmund Hillary est né à Auckland et a grandi en Nouvelle-Zélande.

Le vainqueur de l'Everest est originaire de Nouvelle-Zélande.

Avant de se rendre au Tibet, il se distinguait déjà par son ascension du Mt Cook en compagnie de son fidèle sherpa Tensing Norgay. Quelques semaines avant son décès en 2008, devenu une gloire nationale, il inaugurait le “Sir Edmund Hillary Alpine Center” que nous allons visiter.

Le musée réjouira les passionnés de montagne. La partie gratuite n'est pas seulement consacrée à Sir Hillary. On découvre les exploits de Freda du Faur, première femme à avoir gravi le Mt Cook, où Mark Inglis qui perd ses deux jambes durant une première tentative avant de remporter le sommet vingt ans plus tard !


Certains se demandent si Tenzin Norguay est arrivé au sommet de l'Everest avant Sir Edmund Hillary. Mais le sherpa était catégorique en estimant être arrivé second.

Sir Edmund Hillary et son sherpa Tenzin Norguay.

Je vous propose d'aller déjeuner avant de poursuivre la visite. Le café de l'Hermitage est assez cher, mais la vue de la terrasse sur le Mt Cook est grandiose et les pizzas sont plus que correctes. Si vous êtes d'accord, je propose que l'on porte un toast à la mémoire de Sir Hillary !


Le musée de L'Hermitage est en grande partie consacré à Sir Edmund Hillary. Mais c'est surtout un musée de l'alpinisme.

Le musée de l'Hermitage est consacré à l'alpinisme.

Plusieurs documentaires sont projetés dans la partie payante du musée.

Le premier est naturellement consacré au vainqueur de l'Everest. Vient ensuite “Mount Cook Magic”, diffusé en 3D et qui donne la sensation de franchir des crevasses et d'escalader une cascade gelée.

Pour une fois, la 3D relief est utilisée à bon escient et l'on aurait presque le vertige !


Sir Edmund Hillary s'est perfectionné à l'escalade en Nouvelle-Zélande, sa terre natale. C'est le mont Cook qui lui a servi d'entrainement avant d'attaquer l'ascension du mont Everest.

Le Mt Aōraki/Cook a servi d'entrainement à Sir Edmund Hillary.

Primeval New Zealand présente les animaux emblématiques de Nouvelle-Zélande et leurs lointains ancêtres, à grands renforts d'effets spéciaux réalisés par la société de Peter Jackson. La salle se transforme ensuite en planétarium pour raconter la formation des trous noirs et partir à la recherche de la vie extraterrestre.


L'absence de pollution atmosphérique et lumineuse permet d'observer facilement les constellations.

L'absence de pollution permet d'observer un ciel étoilé parfait.

En complément, et si le temps le permet, un guide emmène les visiteurs contempler les étoiles en soirée. L'absence de pollution lumineuse et la pureté de l'air procurent des conditions d'observations optimales. Nous nous sommes assez relaxés, il est temps de passer à l'action ! Pour finir l'après-midi, j'ai prévu une expédition digne des explorateurs du pôle Nord !


Naviguez au milieu des icebergs.

S'il est moins célèbre que le Fox ou que le Franz Joseph, le glacier Tasman est cependant le plus grand de tout le pays.

Le glacier Tasman est le plus grand du pays.

Avec 29 km de long et jusqu'à 3km de large, le glacier Tasman est le plus grand de Nouvelle-Zélande. Alimenté par les chutes de neige, il descend sur le versant oriental du Mt Aōraki/Cook pour donner naissance à un lac sur lequel nous allons naviguer.

L'excursion en petit groupe organisée par Glaciers Explorers dure environ trois heures. L'équipement de randonnée de ce matin peut suffire, mais je recommande de prévoir une couche de vêtement supplémentaire et un pantalon imperméable.


C'est le réchauffement climatique qui est à l'origine du lac glaciaire. La hausse des températures fait fondre le glacier un peu plus chaque année.

Le lac glaciaire s'agrandit chaque année avec la fonte du glacier.

Le départ se fait au pied de l'Hermitage. Un trajet en bus dans la vallée de Tasman permet de gagner le parking d'où part un sentier de randonnée. La piste rocheuse mène au pied du lac Tasman durant une petite demi-heure dans un paysage surnaturel.


C'est le réchauffement climatique qui en faisant fondre le glacier Tasman a donné naissance au lac glaciaire. Il est vraisemblable que dans quelques décennies, le glacier aura totalement disparu. Raison de plus pour se dépêcher de le visiter

Au rythme actuel, le glacier disparaitra dans quelques décennies.

Haut comme un immeuble, l'imposant front du glacier surplombe le lac. Des blocs de glace vieux de plusieurs siècles se détachent et tombent dans l'eau où ils dérivent durant plusieurs mois avant de fondre lentement.


L'eau du lac glaciaire est blanche comme du lait ! Ce sont les sédiments qui lui donnent cette couleur étrange. On appelle cela de la farine de roche.

L'eau du lac chargée en sédiments ressemble à du lait.

Ce lac crée par le réchauffement climatique n'existait pas il y a 30 ans ! Sa couleur laiteuse originale s'explique par la présence de “farine de roche” qui est composée de sédiments charriés par le glacier au cours des siècles.


Parce que des blocs de glace géants peuvent se détacher à tout instant, il est interdit de se rendre au pied du glacier. Mais les icebergs qui dérivent sur le lac peuvent être approchés en zodiac.

D'immenses blocs de glace peuvent se détacher à tout instant.

La distribution des gilets de sauvetage commence avant d'embarquer sur un bateau de type zodiac. Le vent souffle fort quand on file sur l'eau, alors ne refusez pas le ciré que l'on vous propose, car vous risquez d'être mouillé durant le voyage.


L'excursion de Glacier Explorers permet de s'approcher des icebergs en Zodiac. Le pilote s'approchera même suffisamment près pour vous permettre de le toucher et d'en décrocher un morceau.

Vous pouvez approcher des icebergs à bord d'un Zodiac.

Nous ne pourrons pas approcher à plus de 600 m du glacier car un bloc gigantesque s'est détaché il y a quelques jours.

La vague qui s'est formée aurait pu retourner une embarcation comme la nôtre. Les grincements menaçants que l'on entend imposent de garder une distance de sécurité.


Lorsqu'un iceberg pivote sur lui-même, il révèle la partie qui était cachée sous l'eau. Elle se révèle bleu vif sous les rayons du soleil.

La glace reflète la couleur du ciel.

Le zodiac slalome à vive allure au milieu des icebergs à la dérive. Certains sont de la taille d'une voiture, d'autres mesurent plus de 30 mètres ! La fonte finit par les faire basculer et le côté qui était sous l'eau se révèle bleu azur !


Glacier Explorers vous propose de découvrir les icebergs du lac glaciaire à bord d'un zodiac.

Le zodiac de Glacier Explorers slalome entre les icebergs.

Avec précaution, le pilote manoeuvre lentement pour s'approcher d'un iceberg. Vous pouvez même décrocher des morceaux de glace. Plus fascinants encore, de véritables sculptures qui ressemblent à du cristal flottent à la surface.


Des cristaux de glace flottent à la surface du lac glaciaire Tasman. Vous pouvez en rapporter en souvenir si le coeur vous en dit.

Des sculptures de glace flottent à la surface du lac.

Le trajet du retour se fera en sens inverse. Si vous souhaitez prendre une photo du groupe, c'est le moment ou jamais. Certains voyageurs ont rapporté un morceau d'iceberg néo-zélandais avec eux, peut-être dans l'espoir de le déguster à l'apéritif ? En tout cas ce sera un sacré souvenir à raconter au retour.

Il existe une variante de cette excursion qui se déroule en kayak, mais elle se révèle décevante.


Comment s'organiser pour venir ?

Même si vous êtes pressé par le temps, essayez de suivre la route qui mène au mont Cook. Le paysage mérite amplement le détour.

La route qui mène au Mt Cook est extraordinaire.

La journée que nous venons de vivre me semble être un excellent compromis entre aventure et détente. Les horaires sont calculés avec beaucoup de marge pour laisser le temps d'admirer le relief incroyable du parc.

Si la majorité des 250.000 visiteurs annuels se contentent d'admirer le paysage, les plus fortunés optent pour le survol des montagnes. Il est même possible d'atterrir en avion (sic) ou en hélicoptère sur la surface d'un glacier ou de skier en pratiquant le hors-piste.


Certaines randonnées du parc s'adressent aux alpinistes. Des refuges de qualité peuvent être réservés auprès du département de la conservation (DOC).

Les refuges accueillent les grands randonneurs.

Hélas, toutes ces activités sont grandement tributaires de la météo. Il n'est pas rare de devoir patienter plusieurs jours pour profiter d'une éclaircie. Avec 149 jours de précipitations par an, je vous recommande de réserver vos activités le jour même, quitte à ne pas trouver de places.


Gardez à l'esprit que le climat évolue très vite dans les montagnes. Consultez le bulletin météo du centre d'information le plus proche plutôt que la météo de votre iPhone !

Le climat change vite en montagne.

Certes, le musée de l'Hermitage est parfait pour patienter en attendant une éclaircie. Mais si la météo annonce du brouillard, vous pouvez faire une croix sur les panoramas et les sorties. Dès lors, autant éviter une déception et se rendre tout de suite à Christchurch pour la suite du voyage.


La saison idéale pour se promener sur les flancs du mont Cook se situe au printemps. La végétation reprend ses droits et la vallée se couvre de fleurs.

L'idéal est de venir au printemps pour admirer les vallées en fleur.

Le printemps est ma saison préférée car la vallée se couvre de fleurs. Automne et hiver sont les saisons où vous avez le plus chance d'avoir du beau temps. Bien que le village soit bâti au coeur des Alpes, il fait assez chaud en été.


Parce que les panoramas s'étendent à perte de vue sans la moindre trace de modernité, de nombreuses séquences des trilogies de Peter Jackson ont été filmées dans la région.

De nombreuses séquences du Hobbit ont été filmées ici.

Il peut être difficile, voir impossible de se loger sur place entre décembre et février. De toute manière, la proximité avec la ville de Twizel règle le problème. Et puis, les restaurants du village ne sont pas très nombreux et les chambres sont hors de prix (sauf en basse saison).


Les voyageurs qui achèvent leur visite sur l'île du Sud mettent le cap sur Christchurch. Le mont Cook est l'avant-dernière étape avant de quitter le pays des Kiwis.

On visite généralement la région en fin de séjour.

Par beau temps c'est une destination incontournable de Nouvelle-Zélande. Si vous avez déjà visité le Fox Glacier où le Franz Joseph, vous pouvez vous contenter d'admirer la vue du Mt Cook depuis le village. Tentez votre chance et envoyez-nous les photos de votre voyage !


Si vous quittez Twizel au petit matin, n'oubliez pas de vous arrêter pour prendre le lac Pukaki en photo.

Avouez que ce panorama laisse rêveur...

Est-il encore nécessaire de présenter Ben Le Kiwi ? C'est la mascotte du site et un expert reconnu de la Nouvelle-Zélande. À la fin de cet article, il répondra avec plaisir à toutes vos questions sur le Mont Cook.


Guillaume Le Nistour, Kiwipal
Un article de Guillaume Le Nistour.
Fondateur de Kiwipal, Guide de Voyages Nouvelle-Zélande.
guillaume

Questions & Réponses.

Que puis-je faire pour vous aider ? Si vous êtes pressé par le temps, vous pouvez vous contenter de faire la navette entre Twizel et l'Hermitage. L'excursion sur le lac glaciaire n'est pas indispensable à mes yeux, contrairement à la randonnée de Hooker Valley.

Poser une question à Ben

  • Tous les sujets ... 38 réponses au total
  • Hébergement, campings et refuges 7 réponses
  • Glacier Explorer 6 réponses
  • Comment se rendre dans le parc 6 réponses
  • Visites et excursions 6 réponses
  • Histoire et légendes 5 réponses
  • Restauration sur place 3 réponses
  • Musée de l'Hermitage 2 réponses
  • Vie pratique et renseignements 2 réponses
  • Météo 1 réponse

Hébergement, campings et refuges

  • Est-ce que vous recommandez l'hôtel de l'Hermitage ?

    L'hôtel cinq étoiles a été rénové en 2001. Le prix des chambres varie de 150 $ à 325 $ par personne. Si vous pouvez vous permettre ce luxe, vous avez de la chance ! L'hôtel propose aussi des chalets et des motels plus abordables.Hôtel de l'Hermitage

  • Est-ce qu'il y a des logements pour les backpackers ?

    Je recommande l'excellent YHA de la région.Backpacker YHA du mont Cook.

  • Est-ce qu'il y a un camping ?

    Le camping de Glentanner Park est à 24 km avant le village, à l'embouchure de Tasman River. Il offre une vue dégagée sur la vallée et propose des bungalows avec ou sans cuisine. Notez que l'électricité n'est pas disponible pour les campings cars, et la douche (payante) est située en dehors du camping.

  • Est-ce qu'il y a des B&B ?

    À ma connaissance, il n'y en a qu'un seul, le « Lake View Homestay ». Je ne l'ai pas testé, mais j'en ai entendu dire du bien.

  • Combien y a-t-il de places dans les refuges ?

    Les 18 refuges gérés par le DOC sont pourvus de 2 à 30 lits. Obtenez plus de détails au iSite du village ou auprès du DOC.

  • Est-ce que vous recommandez de se loger à Twizel ?

    La ville (sans charme particulier) n'est qu'à 65 km du Mt Cook et c'est la meilleure solution pour passer la nuit à proximité. Construite pour accueillir les ouvriers qui construisaient un barrage elle devait être détruite. La population s'est battue pour rester et de nombreux habitants ont ouvert des B&B qui accueillent les voyageurs de passage. C'est une ville qui attire aussi les pêcheurs de truites dont les rivières de la région regorgent.

  • Ai-je droit d'utiliser les refuges de montagne ?

    Les randonnées qui impliquent une ou plusieurs nuits en refuge doivent être réservées au iSite du village.

Glacier Explorer

  • À quelle vitesse avance le glacier ?

    J'ai une anecdote assez macabre qui permet d'y répondre. Deux alpinistes ont été ensevelis par une avalanche en 1914. Le corps de l'une des victimes a été retrouvé sur place. Mais l'autre corps ne fut retrouvé que 12 ans plus tard et 2 km plus loin. Partant de là, on peut estimer que le glacier avance au rythme de 40 cm par jour.

  • Combien coûte l'excursion Glacier Explorers ?

    Il faut compter environ 130 $ par personne.

  • Comment s'informer sur la sortie en zodiac sur le lac ?

    Consultez le site internet de Glaciers Explorers :Zodiac avec Glacier Explorers

  • Est-ce que les icebergs sont nombreux ?

    Leur nombre est aléatoire et dépend de l'avancée du glacier. Selon la saison, on peut les compter par dizaines ou sur les doigts de la main. Posez impérativement la question au iSite avant de réserver des places.

  • Peut-on aller voir le lac Tasman par ses propres moyens ?

    Vous pouvez rejoindre le parking d'où part la randonnée. Suivez l'embranchement en direction de Tasman Valley Rd à la sortie du village. Poursuivez à pied durant 30 min jusqu'au lac.

  • Est-ce qu'il y a des toilettes au lac Tasman ?

    Il n'y a pas de toilettes durant tout le circuit.

Comment se rendre dans le parc

  • Est-ce qu'il y a un iCenter sur place ?

    Le iSite se trouve au centre du village. Ouvert tous les jours de 8h30 à 18h (17h en hiver), il délivre des cartes de randonnées, donne le bulletin météo et permet de réserver des sorties.iSite du Mont Cook

  • Quelle est la ville la plus proche ?

    Twizel est à seulement 65 km.

  • Est-ce qu'il existe un aéroport ?

    Le petit aéroport qui se trouve à 5 km avant l'entrée du village est desservi par des charters.

  • Est-ce que l'on peut venir en bus ?

    Intercity et Great Sights desservent The Hermitage en provenance de Queenstown et Christchurch. Sur la période d'octobre à mai, The Cook Connection relie le Mt Cook à Tekapo en passant par Twizel.IntercityGreat SightsCook Connect

  • Comment réserver un survol de la région en hélicoptère ?

    Consultez le site officiel de l'opérateur :Helicoptère Fox Glacier

  • Combien coûte la sortie en hélicoptère ?

    Comptez entre 210 $ et 390 $ pour une sortie de 20 à 45 minutes.

Visites et excursions

  • Pouvez-vous me donner la liste des randonnées ?

    Voici la brochure officielle du Département de la Conservation :Carte des randonnées au Mont Cook

  • Est-ce que l'on peut faire du ski au Mt Aoraki/Cook ?

    Plusieurs compagnies proposent du ski de randonnée étalé sur un ou plusieurs jours. C'est une activité hors de prix (1650 $ par personne) qui ne saurait rivaliser avec le plaisir de skier à Queenstown ou Wanaka.Skier au Mont Cook

  • Comment se déroule la randonnée « Blue Lakes & Tasman Glacier » ?

    C'est une courte randonnée d'environ une heure qui permet d'admirer le panorama et les rivières de la vallée. Le sentier rejoint un point de vue le glacier Tasman et sur le lac bleu qui est en réalité de couleur verte !

  • Comment se déroule la randonnée « Red Tarns Track » ?

    D'une durée de 3h aller-retour, la randonnée emprunte un pont puis grimpe jusqu'à Red Tarns où des algues microscopiques colorent les étangs en rouge. La vue panoramique sur Hooker Valley et le Mt Cook justifie le déplacement. Prenez garde à la neige en hiver.

  • Comment se déroule la randonnée « Kea Point » ?

    La randonnée facile de deux heures aller-retour permet de découvrir la faune et la flore. Une simple paire de baskets suffira. Le point fort se situe au belvédère qui offre une vue exceptionnelle sur le Mt Cook. De nombreux keas escortent les marcheurs.

  • Recommandez-vous la sortie en kayak sur le lac Mueller ?

    Glacier Sea Kayaking organise cette sortie dont je n'ai pas eu de très bons échos. Cela revient moins cher (110 $) que d'aller explorer le lac Tasman en bateau. Une expérience du kayak est requise et les débutants ne sont pas acceptés.Glacier Sea Kayaking

Histoire et légendes

  • Que signifie Aoraki en maori ?

    On a longtemps considéré que le mot était dérivé de « Aorangi' qui signifie « perce-nuage ». Il s'agit en réalité d'un prénom maori de la tribu des Ngai Tahu.

  • À qui appartient le Mt Aoraki/Cook ?

    Il appartient depuis 1998 à la tribu des Ngai Tahu. L'accord passé avec le gouvernement prévoit que la montagne sera un jour offert à la nation pour qu'elle en assure la garde.

  • Qui a découvert la montagne ?

    La montagne est connue depuis plusieurs siècles par les Maoris. Le premier Occidental à l'apercevoir fut probablement Abel Tasman, le 13 décembre 1642 alors qu'il voyageait le long des côtes de Nouvelle-Zélande.

  • Qui a escaladé la montagne en premier ?

    Le sommet est atteint le jour de Noël 1894 par une équipe composée des Néo-Zélandais Tom Fyfe, Jack Clarke et George Graham.

  • Pourquoi le village est-il aussi petit ?

    C'est un lieu sacré pour les Maoris qui ne voient pas d'un très bon oeil que l'on escalade une montagne qu'ils considèrent comme un ancêtre de la tribu. Pour cette raison, et parce que nous sommes dans un parc national, les promoteurs immobiliers sont tenus à l'écart.

Restauration sur place

  • Est-ce que l'on peut faire des courses sur place ?

    Une seule petite épicerie (hors de prix) existe à The Hermitage. Il vaut mieux faire ses courses à Twizel ou ailleurs sur la route.

  • Est-ce qu'il y a des restaurants à l'Hermitage ?

    L'hôtel possède deux restaurants et un café. Ce qui laisse le choix entre une cuisine raffinée, un buffet ou une brasserie.

  • Est-ce qu'il y a d'autres restaurants que ceux de l'Hermitage ?

    Le seul concurrent s'appelle le « Old Mountaineer's Cafe ». Ambiance montagnarde avec feu de cheminée et produits bio locaux. Sans doute le meilleur rapport qualité-prix du village. On y sert les trois repas de la journée, mais il faut réserver.Old Mountaineer's Café

Musée de l'Hermitage

  • Combien coûte la partie payante du musée de l'Hermitage ?

    Le billet coûte 16 $ pour un film de 20 min. Un pass à la journée de 27 $ permet de regarder tous les films.

  • Comment obtenir plus d'infos sur le musée de l'Hermitage ?

    Consultez le site officiel :Musée de l'Hermitage

Vie pratique et renseignements

  • Est-ce qu'il y a une station essence ?

    La station-service de The Hermitage est l'une des plus chères du pays. Elle n'accepte que les paiements par carte sauf si vous louez une chambre à l'hôtel. Prévoyez de faire le plein à Twizel avant le voyage.

  • Est-ce qu'il y a une banque au village Aoraki/Cook ?

    Vous ne trouverez aucune banque sur place.

Météo

  • Quel temps fait-il au village du Mt Aoraki/Cook ?

    Nous ne sommes qu'à 30 km de la mer de Tasman. Les températures fluctuent entre 15 et 25°C en été, et -5° et 10° en hiver.

Photo de guillaume à la montagne

L'avis de Guillaume.

Expert Nouvelle-Zélande

La plupart des voyageurs visitent le Mont Aoraki/Cook quelques jours avant de reprendre l'avion.

Et bien qu'ils soient déjà rassasiés de paysages extraordinaires, la vallée et les lacs glaciaires arrivent toujours à les émerveiller.

Ma découverte de la Nouvelle-Zélande date de 1997. Je partage depuis mon expérience sur Kiwipal avec d'autres passionnés.

Notre mission est de vous emmener hors des sentiers battus en proposant des voyages sur-mesure.

Je pose une question ▸

Sur la carte du pays

Le Mont Aoraki/Cook fait partit des Alpes du Sud, dans la région du Canterbury (Île du Sud).

Ouvrir Google Maps

Liens pratiques

Plus d'informations à consulter si vous visitez Mount Cook.

Numéros utiles

Cliquez sur un numéro pour appeler depuis votre mobile.

Photo de guillaume à la montagne

Votre voyage en Nouvelle-Zélande :

Kiwipal vous aide à préparer un séjour en Nouvelle-Zélande sans agence de voyages.

Vous économisez jusqu'à 30% sur votre budget vacances en éliminant les frais d'agence.

Je contacte Guillaume

Rejoignez-nous !

Abonnez-vous au groupe des voyageurs passionnés par la Nouvelle-Zélande.

Expert certifié de la destination

Une question ?

Demandez conseil aux experts de la Nouvelle-Zélande :

Je pose une question ▸
Adresse email erronée ou message trop court !
Message envoyé !
Un conseiller Kiwipal vous répondra dans les plus brefs délais. Merci !
Haut de la page
Vos articles favoris
Vous pouvez construire une liste de vos articles favoris.
Cliquez sur le bouton « ajouter aux favoris » dans la page de votre choix. Votre liste sera sauvegardée même si vous quittez le site.
J'ai compris !