Il existe des solutions pour utiliser son téléphone sans payer une fortune.

Vous avez une question ?

Contactez un conseiller.

Smartphone et Internet en Nouvelle-Zélande.

Guide détaillé

Guillaume Le Nistour, certifié expert par l'office de tourisme
Par Guillaume Poser une question Contact Expert Nouvelle-Zélande

Les solutions à votre disposition.

Autrefois indispensables, les guides papiers sur la Nouvelle-Zélande commencent à disparaitre.
Kiwipal remplace les anciens guides papier périmés.

Les anciens se souviennent des départs à l'étranger avec la carte du pays sous le coude et le guide papier épais qui pesait lourd dans les valises. Cette époque est révolue depuis l'arrivée des smartphones et autres GPS et l'on ne va pas s'en plaindre !

Kiwipal fournit en plus une centaine de guides pratiques sur la Nouvelle-Zélande, avec une présentation adaptée aux petits écrans des mobiles…

Et même s'il est théoriquement possible de voyager sans téléphone, il est devenu presque impossible de s'en passera au quotidien, surtout à l'étranger.

Difficile de se passer d'un smartphone quand on voyage à l'étranger !

Car il faut être en mesure d'annuler un hôtel, prévenir un organisateur d'un léger retard, ou tout simplement rassurer sa famille après une longue absence... sans perdre son temps à chercher des cabines de téléphone !

L'idéal consiste à pouvoir utiliser son mobile à l'étranger, en se contentant de changer la carte SIM.
Vous pouvez utiliser votre propre smartphone en Nouvelle-Zélande !

Car si les cartes de téléphone prépayées en plastique existent toujours, l'idéal reste naturellement d'utiliser son propre téléphone durant le séjour en Nouvelle-Zélande.

C'est pourquoi ce guide pratique devrait vous expliquer tout ce qu'il faut savoir pour se procurer et installer une carte SIM dans votre smartphone Apple ou Android.

Oubliez les cartes de téléphone prépayées, et optez plutpot pour une carte SIM.

Bien entendu, si votre opérateur propose déjà des minutes de communication à l'étranger et un accès internet, cet article ne vous sera d'aucune utilité, le problème étant déjà résolu. Mais pour tous les autres, il ne reste qu'à suivre le guide pour s'en sortir !

L'avantage des cartes SIM prépayées.

L'échange de carte SIM prend quelques minutes et ne présente aucune difficulté. Il faut juste faire attention à ne pas égarer les cartes.
La carte SIM prépayée comprend des heures d'appel et de la data Internet.

La meilleure solution pour utiliser votre smartphone en Nouvelle-Zélande consiste à acheter une carte SIM prépayée. Elle comprend un certain nombre d'heures de communication et un accès Internet avec une quantité de données limitées.

Kiwipal vous recommande le pack « Travel SIM » proposé par Vodafone dont le tarif de base est de seulement 29 $. Il comprend la 4G avec 3h30 de communication vers l'étranger (France incluse). Si vous dépassez le volume de données fourni, vous pouvez effectuer des recharges par tranches de 10 $ pour 1h30 de communication.

Ce qui reste très raisonnable, sachant que vous n'allez pas passer votre temps au téléphone de toute façon durant les vacances.

On trouve parfois le numéro IMEI sur les boites ou bien au dos des téléphones.
Le numéro IMEI se trouve parfois au dos des boites de téléphone.

Mais pour que cette solution fonctionne, votre téléphone portable doit être débloqué de son opérateur de base. Cette opération simple que l'on appelle le désimlockage est autorisée par tous les opérateurs dans les 6 mois qui suivent l'achat d'un téléphone accompagné d'un forfait. Les modèles achetés neufs sans forfait dans le commerce étant déjà déverrouillés de base.

Vous devez disposer d'un téléphone désimlocké pour pouvoir utiliser une carte SIM prépayée.

La procédure est simple et se réalise en quelques minutes. Il faut d'abord se procurer le numéro IMEI du téléphone, en composant le *#06# sur le clavier de l'appareil comme pour appeler quelqu'un.

Notez le numéro qui s'affiche puis contactez le service client de votre opérateur pour demander le désimlockage.

Un opérateur vous demandera le numéro IMEI avant de vous faire redémarrer votre téléphone une où deux fois pour terminer la procédure (rien de compliqué en somme).

L'insertion de la carte SIM est plus ou moins aisée selon chaque appareil, alors pensez à emporter un petit trombone pour ouvrir la trappe lorsque vous serez en Nouvelle-Zélande.

Où acheter une carte SIM Prépayée ?

On trouve même des cartes prépayées dans les supermarchés, mais il vaut mieux s'adresser à des boutiques spécialisées.
Vous trouverez les cartes sim prépayées dans les boutiques de téléphonie.

Kiwipal recommande Vodafone, mais ce n'est pas le seul opérateur de téléphonie de Nouvelle-Zélande à proposer des formules prépayées pour les voyageurs. Les offres peuvent évoluer et vous ne risquez rien à étudier la concurrence !

Parmi les grands opérateurs du pays, Vodafone et Spark possèdent les tarifs les plus attractifs. Des prix qui sont toutefois similaires, avec juste quelques services qui sont à comparer dans le détail.

Mais le principal avantage en ce qui vous concerne se trouve au niveau de l'emplacement des boutiques. Car Vodafone et Spark sont présents dans les aéroports d'Auckland et Christchurch (Vodafone possède aussi des boutiques à Wellington et Queenstown).

Ce qui vous permet de régler le problème du téléphone dès votre arrivée dans le pays.

La boutiques Vodafone de l'aéroport d'Auckland se trouve dans le terminal d'arrivée des vols internationaux.
La boutique Vodafone de l'aéroport est facilement accessible.

La boutique Vodafone de l'aéroport Auckland ne ferme qu'entre 1h et 4h du matin, et celle de Spark est ouverte 24h/24. Pour Christchurch, les deux boutiques sont ouvertes durant les arrivées des vols internationaux, de 8 h du matin à 18h00 et de 22h à 2h du matin.

C'est donc parfaitement jouable, mais après un vol épuisant de 24h, vous méritez une bonne douche et des draps frais… alors si vous n'avez pas la patience d'acheter une carte SIM en débarquant de l'avion il suffit d'aller le lendemain dans une boutique en ville.

Si vous avez le temps, et que vous n'êtes pas épuisés, rien ne vous empêche d'acheter tout de suite une carte SIM en descendant de l'avion.
Vous pourrez acheter une carte SIM en descendant de l'avion.

Vous trouverez une boutique Vodafone en plein centre-ville juste au pied de la Sky Tower d'Auckland (Niveau P3, Skycity sur Victoria & Federal Street). La boutique de Spark est juste à côté au numéro 155 sur Queen St.

Mais prenez garde aux horaires d'ouverture entre 9h du matin et 17h (les magasins ferment tôt en Nouvelle-Zélande).

À Christchurch, les boutiques Vodafone et Spark sont ouvertes même le dimanche et vous les trouverez dans le centre commercial de Westfield au numéro 129 sur Riccarton Road, à deux pas du Jardin botanique.

Si votre téléphone doit être désimlocké, il vaut mieux éviter d'en changer dans les six mois avant le voyage sinon la carte SIM néo-zélandaise ne fonctionnera pas.

Avez-vous vraiment besoin d'accéder à Internet ?

Le paysage est fait pour être admiré avec les yeux, mais le smartphone qui sert souvent d'appareil photo sera malgré tout très utile.
Difficile de se passer du smartphone même en vacances !

La Nouvelle-Zélande est un pays très peu peuplé quand on considère ses 4,7 millions d'habitants sur un territoire grand comme le Royaume-Uni. Puisque vous venez pour la nature et les paysages, il serait tentant de profiter de l'occasion pour vous déconnecter et lâcher un peu le portable.

Mais est-ce vraiment envisageable à une époque où le téléphone sert avant tout d'appareil photo et de GPS au quotidien ?

Je confesse ne pas y arriver vraiment moi-même, ce qui ne me qualifie pas pour donner des conseils !

On aimerait se passer du téléphone en vacances, mais il sert désormais surtout d'appareil photo !

Avant même d'envisager l'achat d'une carte SIM, je vous invite à contacter votre opérateur pour voir ce qu'il propose dans votre forfait.

Mais s'il est devenu fréquent de disposer de quelques heures de communication, l'accès Internet à l'étranger est plus rarement inclus et proposé à un tarif exorbitant.

Prenez garde à ne pas consommer tout votre volume de data Internet en quelques minutes !
Naviguer en 3G ou 4G peut vite consommer tout le volume autorisé.

Quoi qu'il en soit, vous aurez souvent l'occasion d'utiliser des réseaux Wifi gratuits, que ce soit à l'hôtel ou dans les cafés.

À vous de voir si vous pouvez survivre sans consulter vos emails ni partager des photos sur snapchat tous les quarts d'heure ?

En tout cas, gardez à l'esprit que les volumes de données des cartes SIM prépayées est très limité...

Vous pouvez consommer tout le crédit alloué en un temps record si vous utilisez une application de géolocalisation ou si vous partagez quelques vidéos sur Facebook.

À moins que la carte de Nouvelle-Zélande soit chargée dans le téléphone, il vaut mieux éviter les applications GPS qui consomment beaucoup trop de données.
Le smartphone peut difficilement remplacer un vrai GPS en voiture.

Autrement dit, la carte SIM prépayée sert avant tout à ne pas se couper du monde et à pouvoir contacter des services en cas d'urgence.

Elle ne remplace pas un GPS de voiture que vous avez d'ailleurs plutôt intérêt à acheter pour une bouchée de pain en Nouvelle-Zélande plutôt que de payer à la journée auprès d'une l'agence de location de véhicule.

Vous savez tout ! il ne me reste plus qu'à vous souhaiter un bon voyage aux antipodes ! S'il vous reste des questions, vous pouvez contacter notre ami Ben qui se fera une joie de vous répondre.

Infos pratiques

Questions fréquentes

Guillaume, Guide Kiwipal

Demandez à Guillaume de vous aider ! Besoin d'aide ? Je suis un guide certifié par l'office de tourisme et je vous réponds avec plaisir tous les jours de la semaine. Guide certifié par l'office de tourisme, je réponds avec plaisir tous les jours de la semaine. Je réponds avec plaisir à vos questions.

Poser une question à Guillaume Poser une question

Connexion à Internet

Est-ce qu'il y a la 3G ou la 4G en Nouvelle-Zélande ?

Oui, le pays est équipé, notamment en 4G et la 5G ne devrait plus tarder.

Est-ce que l'on trouve des hotspots WiFi gratuits ?

Oui, il suffit en général de passer la porte d'un café ou d'une chaîne de fast food bien connue pour profiter du WiFi en contrepartie d'une simple consommation.

Désimlockage du téléphone

Comment desimlocker mon téléphone portable ?

La procédure est décrite dans l'article de Guillaume, il faut d'abord obtenir le numéro IMEI du téléphone puis contacter le service clientèle de votre opérateur.

Peut-on désimlocker son téléphone avant 6 mois ?

Vous ne pouvez pas à moins de recourir à des programmes pour forcer le verrouillage sans l'accord de votre opérateur.

Peut-on acheter un téléphone en Nouvelle-Zélande ?

Vous trouverez sans problème des téléphones bas de gamme dans les boutiques de téléphonie du pays. Cela peut constituer une solution de secours.

Les opérateurs de téléphonie

Quels sont les opérateurs de téléphonie en Nouvelle-Zélande ?

Il existe trois opérateurs historiques : Vodafone, Spark et 2degrees.

Quel est le meilleur opérateur du pays ?

Les trois opérateurs historiques se valent pour la couverture du réseau… c'est un débat sans fin et pour un court séjour, le moins cher que vous trouverez fera amplement l'affaire.

Utilisation de la carte SIM

Que faire de la carte SIM après le voyage ?

La plupart des cartes expirent après une période de 6 mois sans utilisation. Vous pouvez soit détruire la carte, soit la conserver pour un hypothétique prochain séjour.

Utiliser un smartphone en Nouvelle-Zélande

Quel est le numéro des urgences en Nouvelle-Zélande ?

Le numéro des urgences est le 111. Il vous met en relation aussi bien avec la police qu'avec les pompiers ou les urgentistes.

Est-ce que mon téléphone fonctionnera en Nouvelle-Zélande ?

Oui, mais pour être en mesure de passer des appels ou de surfer sur Internet, tout dépend ensuite de votre opérateur de téléphonie et des services qu'il propose dans votre forfait à l'étranger

Peut-on recharger son téléphone en Nouvelle-Zélande ?

Le voltage est le même, mais la forme des prises de courant n'est pas identique, ce qui impose l'achat d'un petit adaptateur bon marché.