Faut-il acheter une voiture ou un minivan en PVT ?

Guide détaillé

Guillaume Le Nistour, certifié expert par l'office de tourisme
Par Guillaume Poser une question Contact Expert Nouvelle-Zélande

La sécurité avant tout !

Les trois principaux types de transports adaptés à un Visa Vacances Travail sont la voiture, le mini-van (ou camping-car) et l'autocar. Selon la fréquence des trajets et le budget, vous préfèrerez l'un ou l'autre, sachant qu'il peut s'avérer intéressant de préférer l'achat à la location.
Pour explorer le pays, il vous faudra un moyen de transport adapté.

Vous allez parcourir des milliers de kilomètres sur les routes de Nouvelle-Zélande pour chercher du travail ou profiter des paysages. C'est pourquoi vous avez besoin de conseils pratiques pour voyager le moins cher possible avec votre Visa Vacances Travail.

Conduire une année entière avec un véhicule d'occasion sans affronter une panne moteur ou démonter un pneu relève de la chance. Les anciens du PVT racontent souvent les nuits passées sur le bord d'une route déserte au beau milieu de nulle part...

Le mini-van se conduit pratiquement comme une voiture, mais il faudra être prudent pour réaliser des créneaux si vous n'avez jamais conduit ce type d'engin.
Les mini-vans sont souvent recommandés pour des séjours en VVT.

Mais si le pépin occasionnel se transforme en bon souvenir avec le temps, les ennuis à répétitions peuvent coûter un emploi ou ruiner des vacances.

Et je ne parle pas des risques qu'une antiquité à la sécurité précaire implique dans un pays ou l'on roule à gauche...

Je vais vous expliquer comment choisir un moyen de transport qui ne tombera pas en panne à 50 km du premier poste de secours.

Et je vous donnerai quelques astuces pour revendre votre véhicule en fin de séjour, et récupérer ainsi votre mise initiale.

Le réseau de bus néo-zélandais couvre la totalité du pays. Contrairement à l'idée reçue, l'autocar n'est pas particulièrement économique et seule une carte de fidélité peut vous faire réaliser des économies. Encore faut-il effectuer un minimum de voyages dans l'année.
Le bus reste une alternative sous certaines conditions.

Enfin, même si l'acquisition d'un véhicule est incontournable pour un voyage d'une année, je n'oublierais pas de vous présenter des solutions alternatives. La location d'une voiture certes, mais aussi les trajets en bus, train ou avion qui permettent de réaliser de belles économies.

Les avantages et inconvénients des différents types de véhicules sont présentés en détail dans notre dossier spécial transports. Le sujet ne sera pas traité dans cet article.

Conduite à gauche et permis de conduire International.

La conduite à gauche implique des voitures avec des volants placés à droite. On s'habitue très vite d'autant que la priorité reste à droite.
Vous conduirez à gauche en conservant la priorité à droite.

La perspective de conduire à gauche inquiète généralement les candidats au Visa Vacances Travail. Retrouver son volant à droite est assez déroutant, mais les codes de la route néo-zélandais et français sont heureusement très similaires.

La conduite en ville impose une concentration totale. La vitesse est limitée à 50 km/h en agglomération, mais les premiers trajets sont assez stressants. Une fois sorti des villes, la tension retombe et l'on se retrouve souvent seul sur la route, ce qui n'est pas sans danger.

La vitesse est limitée à 100 km/h sur les voies rapides. La faible circulation et l'habitude de rouler plus vite en France conduisent certains voyageurs à l'excès de vitesse.
Les routes désertes incitent à l'excès de vitesse…

Trop occupés à contempler le paysage, certains conducteurs manquent de vigilance.

Pour limiter les accidents, la vitesse est limitée à 100 km/h sur les voies rapides que l'on appelle State Highway (SH), et les radars piègent les touristes habitués à rouler à 130 km/h. Les contrôles routiers où l'on vous demande de présenter vos papiers sont nombreux.

À ce sujet, n'oubliez pas que vous devez obtenir un “permis international” pour conduire en Nouvelle-Zélande. La démarche gratuite auprès de votre préfecture est généralement rapide.

Justificatifs à fournir :

  • Permis français original + photocopie recto verso.
  • Carte nationale d'identité valide + photocopie recto verso.
  • 2 photos d'identité en couleur.
  • Formulaire de demande téléchargé via le site de la préfecture.
  • Une lettre max de 50 g.

Notez que le permis de conduire International est obligatoire pour louer un véhicule en Nouvelle-Zélande.

Faut-il louer un véhicule en Nouvelle-Zélande ?

Pour les trajets occasionnels, et si vous partagez les frais avec d'autres passagers, la location de voiture est idéale.
Si vous pouvez partager les frais, il est recommandé de louer.

La location d'une voiture ou d'un camping-car concerne généralement les touristes qui visitent le pays durant quelques semaines. Mais les occasions de louer un véhicule sont nombreuses durant un Programme Vacances Travail.

Qu'il s'agisse de partir en vacances ou de chercher du travail dans une région éloignée, la location est une solution économique pour un usage ponctuel.

Le marché néo-zélandais est particulièrement concurrentiel et propose des offres à partir de 15 $ par jour pour une voiture et 50 $ pour un camping-car.

Les Néo-Zélandais ont la passion des voitures anciennes. Il n'est pas rare de croiser de superbes modèles sur les routes, et vous pouvez même envisager d'en acheter une durant votre Programme Vacances Travail.
Vous pouvez même louer d'anciens modèles au charme rétro.

L'idéal étant de partir entre amis afin de partager les frais. Au départ de Christchurch, il est même possible de négocier une réduction si l'on s'engage à restituer le véhicule à Auckland (les agences peinent à rapatrier leurs modèles sur l'Île du Nord).

Je conseille néanmoins d'éviter les prix planchers, synonyme de modèles anciens sans airbag, et dont la consommation atteint des records. Un budget de 30 à 50 $ la journée me semble déjà plus raisonnable.

On croise parfois d'anciennes voitures françaises comme des 2CV. Certaines peuvent être louées pour faire la tournée des vignobles.
Aussi incroyable que cela puisse paraitre, on trouve des 2 CV !

Je vous conseille de racheter la franchise et de souscrire une assurance bris de glace. Les autres services complémentaires vont de l'indispensable GPS, en passant par le matériel de camping et les lecteurs de DVD. Cartes et assistance téléphonique sont presque toujours incluses.

Le GPS est souvent proposé en option par les loueurs de voitures. Dans le cadre d'un séjour d'une année entière, il est plus intéressant d'en acheter ou d'utiliser celui de votre smartphone.
Le GPS est proposé en supplément, il vaut mieux en acheter un.

La location est une solution pratique qui offre une certaine souplesse. En revanche, si le budget transport dépasse les 3500 $ pour le séjour, il faut envisager d'acheter un véhicule.

Et si vous deveniez propriétaire de votre propre véhicule ?

Les parkings des supermarchés servent aussi de point de vente pour les voitures d'occasion.
Les ventes sur les parkings proposent de bonnes affaires.

L'achat d'une voiture ou d'un camping-car d'occasion est une pratique courante dans le cadre d'un Programme Vacances Travail. Cette solution correspond parfaitement à l'esprit du séjour, car elle facilite la recherche d'emploi tout en permettant de découvrir le pays.

S'il est possible de dormir dans une voiture, seul le camping-car (et dans une moindre mesure le mini-van) sont recommandés pour cet usage. Si vous restez une année entière en Nouvelle-Zélande, il faudra bien affronter l'hiver et des nuits fraîches même en été.

Vous pouvez envisager de dormir dans votre véhicule durant les beaux jours. Mais durant l'hiver et surtout sur l'Île du Sud, il ne faut pas trop y compter.
N'espérez pas dormir dans votre véhicule en hiver.

Être propriétaire ne vous dispense pas de certaines responsabilités, notamment en terme d'assurance (je vous invite à lire notre dossier assurance sur le sujet).

Reste à savoir comment dénicher la perle rare ! Des sites Internet comme Turners Auctions proposent des véhicules à des prix très attractifs généralement compris entre 1000 et 6000 $.

Vous pouvez très bien acheter une voiture pour quelques centaines de dollars. En revanche, vous avez de grandes chances de tomber en panne en pleine nature et de payer un dépanneur.
Méfiez-vous des occasions trop belles pour être vraies.

Faire le tour des auberges de jeunesse (backpackers) pour repérer les petites annonces, ou tester les véhicules permet aussi de réaliser de bonnes affaires.

Il n'est pas rare de récupérer du matériel de camping par la même occasion, car les vendeurs en PVT sont souvent pressés par le temps en fin de séjour.

Pour augmenter leurs chances de revendre leur véhicule, certains voyageurs pressés offrent du matériel de camping en prime.
Il arrive que du matériel de camping soit vendu avec le véhicule.

En cherchant bien, vous pouvez mettre la main sur une vieille voiture pour quelques centaines de dollars. Il peut être tentant de conclure l'affaire avec une simple poignée de main, mais il faut exiger des garanties et vérifier soigneusement l'état du véhicule avant de signer.

Que faut-il vérifier avant d'acheter un véhicule ?

Certaines routes du pays sont désertes et il ne passe qu'une voiture toutes les heures. Cette remarque est d'autant plus vraie en dehors de la haute saison. Surveillez bien la jauge d'essence et restez près du véhicule pour guetter la circulation.
La panne de voiture sur une route déserte est à craindre.

Vous aurez beau inspecter un véhicule et le conduire pendant un quart d'heure, rien ne garantit qu'il ne tombera pas en panne deux jours plus tard. Pour ne pas se retrouver les mains dans le cambouis à 50 km du premier garage, il existe deux solutions.

Le Warrant of Fitness (WoF) est l'équivalent du contrôle technique français. Il ne garantit pas par contre la panne, mais il certifie le bon état général enregistré lors du dernier contrôle obligatoire. Sachez que si un WoF est valable 6 mois, il doit dater au maximum de 28 jours dans le cadre d'une vente. C'est déjà un bon indicateur, mais ce n'est pas suffisant.

Un contrôle technique récent est obligatoire dans le cadre d'une vente. Mais devant la recrudescence des faux certificats, il est souvent judicieux d'exiger un nouveau contrôle.
Le WoF vous assure que le véhicule est en état de marche.

Parce que certaines personnes n'hésitent pas à falsifier les certificats du WoF, il est recommandé de soumettre le véhicule au contrôle technique Vinz. Une batterie de tests sur les parties mécaniques coûte 110 $ et le contrôle de l'ensemble s'élève à 140 $. Ce n'est pas donné, mais le dépanneur de province vous coûtera le triple.

Le numéro VIN est présent sur tous les véhicules. Il vous permet de consulter l'historique d'une voiture. Pratique pour déceler les arnaques ou les véhicules à problèmes.
Repérez le numéro VIN et vérifiez qui est le véritable propriétaire.

Une astuce consiste à se renseigner sur le propriétaire avant même de s'occuper du véhicule. Le “Lemon check” est un service facturé 25 $ qui donne accès à l'historique des anciens propriétaires. Un modèle qui passe de main en main sur une courte période a de grandes chances d'être défectueux !

Lorsque vous aurez trouvé votre bonheur, vous devrez signaler le changement de propriétaire auprès du Land Transport of New Zealand.

Consultez le site officiel pour télécharger le formulaire (Notice of Change of Ownership of Motor Vehicle).

Pour finaliser la vente d'un véhicule, il faut déposer le certificat de vente dans un centre de l'Automobile Association.
Le contrat de vente est à déposer à la poste ou dans un centre AA.

Pour que la vente soit effective, le document signé par l'acheteur et le vendeur doit être adressé par courrier postal, ou déposé dans un centre de l'Automobile Association (AA). Les nouveaux papiers du véhicule vous seront ensuite adressés par courrier dans un délai de dix jours.

Comment revendre son véhicule avant le départ ?

Avant de rentrer en France, il faut revendre son véhicule. N'attendez pas la dernière minute pour trouver un acheteur ou vous serez obligé de brader votre fidèle compagnon de route.
Il ne suffit pas d'acheter, il faudra ensuite revendre votre véhicule.

Vous n'imaginez quand même pas abandonner votre véhicule à la casse avant de rentrer en France ? Pour être certain de trouver un acheteur, il ne faut pas attendre la dernière minute pour organiser la revente et récupérer un certificat du WoF.

En dernier recours, il existe des sociétés et des garages qui rachètent les véhicules pour la moitié de sa côte argus. La transaction laisse un goût amer, d'autant plus qu'un professionnel traque le moindre défaut sans pitié pour faire baisser le prix. Pour ne pas en arriver à une telle extrémité, il existe d'autres solutions.

Déposer une annonce sur un site d'annonce automobile ne coûte que quelques dollars et augmente vos chances de trouver un acheteur.
Vous pouvez mettre votre voiture en vente sur Internet.

Les sites Internet comme Trademe ou Autotrader permettent de publier une annonce en quelques minutes. Mais d'expérience, il vaut mieux commencer par faire le tour des auberges de jeunesse pour rencontrer des acheteurs potentiels.

Un mini-van avec une belle décoration même si elle est légèrement kitch a plus de chance de trouver un acheteur. Tenez-en compte au moment d'acheter, il sera plus facile de vendre en fin de séjour.
Une présentation originale peut faciliter la vente.

Plus vous mettrez le véhicule en valeur et plus vous vous en débarrasserez rapidement.

Certains vont jusqu'à offrir du matériel de camping pour faciliter la vente. C'est une bonne idée, mais il existe une astuce imparable pour multiplier vos chances de trouver preneur si vous essayez de revendre un mini-van.

Un mini-van avec une décoration originale multiplie vos chances par dix.

Si vous avez eu la bonne idée d'acheter un véhicule de ce genre, et si votre annonce comporte une bonne photo, il n'est pas exclu de parvenir à conclure une prévente plusieurs mois à l'avance !

Si vous n'avez toujours pas trouvé preneur et que le départ approche, vous pouvez essayer les ventes aux enchères.
En dernier recours, il reste les ventes aux enchères ou la casse.

Si aucune de ces solutions ne donne de résultat, vous pouvez essayer la vente sur un parking. Le principe consiste à garer sa voiture dans l'un des emplacements listés sur Auckland Car Fair ou Canterbury Car Fair pour environ 30 $. Les acheteurs défilent, et si vous arrivez de bonne heure, l'affaire peut se conclure en un clin d'oeil.

Faut-il circuler en bus ou en train ?

Le bus n'est pas le mode de transport le plus rapide, mais le réseau très étendu permet de se rendre partout dans le pays. Ce n'est pourtant pas le moyen le plus économique.
Le réseau de bus est très étendu en Nouvelle-Zélande.

Si le bus peut être un mode de transport économique, il n'est pas nécessairement adapté à la recherche d'emploi en PVT. Pour autant, si vous ne possédez pas de permis de conduire, il ne reste que cette solution ou le train comme alternative.

En dehors des programmes de fidélité, les voyages longue distance en autocar reviennent pratiquement au même prix qu'une location de voiture. En revanche, pour de courts trajets au sein d'une même région, la solution mérite d'être étudiée sérieusement malgré sa lenteur et ses inconvénients.

Si vous voyagez souvent pour visiter le pays ou chercher du travail, vous devrez voyager léger pour ne pas patienter avant de récupérer vos bagages.
Le transport des bagages est l'inconvénient majeur du bus.

Assez flexibles, les compagnies Kiwi Experience et Naked bus proposent des cartes à l'année qui vous permettent de monter et descendre quand bon vous semble.

L'ambiance à bord est parfois tellement agitée qu'il est impossible de fermer l'oeil. Selon votre profil, ce sera le paradis ou l'enfer.

Attention, si le bus relie des villes, il ne vous dépose pas pour autant devant votre lieu de travail !

Quand on sait qu'il faut souvent faire le tour des exploitations agricoles pour décrocher un job, l'autocar est donc loin de couvrir tous vos besoins en matière de transports.

Le train néo-zélandais est d'une rare lenteur, ce qui permet d'admirer le paysage. Mais il ne faut pas être pressé, car un simple Auckland - Wellington dure près de 8 heures !
Seules quelques lignes touristiques existent encore.

D'un autre côté, les trajets ferroviaires sont chers, mais une carte de backpacker permet d'obtenir 20 % de réduction. L'âge d'or du train est révolu en Nouvelle-Zélande, mais quelques lignes touristiques ont survécu et les itinéraires du Tranz Alpine Scenic et de Taieri Gorge Railway sont à couper le souffle !

Tranzalpine Scenic avec wagons ouverts
Les wagons ouverts permettent d'admirer le paysage. Une vidéo de Tranz Alpine Scenic.

C'est une excellente manière d'achever une année en PVT après avoir revendu sa voiture. Attention toutefois si vous êtes pressé, les trajets s'étalent parfois sur une journée entière !

Les paysages qui défilent sont à ce point spectaculaires que des wagons ont été ouverts à l'air libre pour vous permettre d'en profiter davantage.

Faut-il emprunter les vols intérieurs ?

Pour passer d'une île à l'autre, il est souvent préférable d'emprunter un vol intérieur. Vous économiserez notamment le prix du ferry qui n'est pas négligeable surtout si vous embarquez votre véhicule.
Les vols intérieurs sont souvent plus économiques qu'une location.

Si la Nouvelle-Zélande occupe une superficie équivalant au Royaume-Uni, sa géographie tout en longueur et son relief imposent de nombreux détours. Les trajets en avion permettent logiquement de gagner du temps, mais sont-ils abordables financièrement dans la cadre d'un Visa Vacances Travail ?

En s'y prenant plusieurs mois à l'avance, voici des estimations de tarifs pour les destinations les plus fréquentes :

VOL ALLER SIMPLETARIF ESTIMÉ
Auckland - Christchurch60 euros
Auckland - Wellington45 euros
Auckland - Queenstown65 euros
Auckland - Dunedin100 euros
Auckland - Rotorua45 euros

Imaginons que vous résidiez à Auckland et que l'on vous propose un emploi intéressant à Christchurch. En comptant la location d'une voiture et l'essence, additionnée à la traversée en ferry et une nuit en auberge de jeunesse, vous payerez entre 150 et 300 $ pour achever votre voyage avec la fatigue en prime.

À condition de réserver ses billets à l'avance, il est recommandé d'emprunter l'avion pour passer d'une île à l'autre ou pour éviter les longs trajets en voiture.
Passer d'une île à l'autre revient souvent moins cher en avion.

Même en partageant les frais de location de voiture avec d'autres passagers, un billet d'avion revient deux à trois fois moins cher pour un trajet de quelques heures.

Si Air New Zealand est la principale compagnie du pays et la plus confortable, ce n'est pas forcément la plus intéressante en matière de tarifs. Les compagnies rivales Jet Star et Qantasaffichent des prix cassés sur les vols à destination des grandes villes.

Les films de Peter Jackson ont été tournés au pays des kiwis. De nombreux lieux publics sont décorés pour assurer la promotion de la trilogie du Hobbit.
L'avion permet d'admirer la terre du milieu depuis le ciel.

Certes, Air New Zealand propose un système de coupons de réductions, si vous empruntez souvent les mêmes itinéraires.

Mais il faut compter au moins une dizaine de trajets pour en profiter, et il y a peu de chances pour que cela vous intéresse durant votre PVT.

L'avion reste une solution parfaite si vous dénichez un emploi à l'autre bout du pays et devez voyager dans un temps record. Gardez l'idée dans un coin de votre tête, elle pourra toujours servir à l'occasion.

Quelques remarques sur les transports et le budget requis.

Si vous avez besoin d'une voiture au quotidien, il est plus intéressant d'acheter un véhicule plutôt que de le louer.
Louer ou acheter un véhicule... telle est la question !

On imagine rarement acheter une voiture ou un mini-van à l'étranger. Un tel investissement étant habituellement associé à une décision lourde de responsabilités. Pourtant, si vous comptez explorer la Nouvelle-Zélande durant votre PVT, l'achat se révèle souvent la meilleure solution.

Le choix d'un type de véhicule n'est pas évident. Nous pourrions débattre longuement quant aux avantages respectifs de la voiture, du mini-van ou du camping-car. Il existe une grande part de subjectivité intimement liée au profil de chaque voyageur.

La question de la location n'est pas pour autant exclue du débat. Surtout si vous êtes un conducteur occasionnel et comptez prendre la route uniquement durant la partie vacances de votre PVT.

On quitte souvent Dunedin à regret, mais l'excursion de Taieri Gorge Railway est un excellent remède à la déprime.
Le train permet de découvrir des paysages hors du commun.

Sans permis de conduire, vous pouvez aussi vous contenter d'utiliser le réseau de bus ou de train. Vous aurez toutefois la sensation de manquer une part essentielle d'un Programme Vacances Travail, la liberté de mouvement !

Je cède la place à Ben le Kiwi pour les questions pratiques. Sachez qu'il y a peu de chances pour qu'il accepte de vous répondre sur les questions de budget. Il existe une telle infinité de combinaisons, entre la nature du véhicule, sa consommation d'essence et votre itinéraire, que toute réponse donnée serait purement fantaisiste.

En réalité, si vous travaillez durant votre séjour, vous arriverez toujours à vous déplacer d'une manière ou d'une autre. Le pays est tellement beau qu'il pousse à tous les efforts et à tous les sacrifices.

Infos pratiques

Questions fréquentes

Guillaume, Guide Kiwipal

Demandez à Guillaume de vous aider ! Besoin d'aide ? Je suis un guide certifié par l'office de tourisme et je vous réponds avec plaisir tous les jours de la semaine. Guide certifié par l'office de tourisme, je réponds avec plaisir tous les jours de la semaine. Je réponds avec plaisir à vos questions.

Poser une question à Guillaume Poser une question

Achat d'un véhicule

Combien coûte une voiture d'occasion ?

Quelques centaines de dollars suffisent pour acheter une vieille voiture. Pour autant, la question de la sécurité est prioritaire et le prix ne saurait être un critère définitif.

Comment trouver un véhicule au meilleur prix ?

La meilleure solution consiste à faire le tour des backpackers pour relever les petites annonces affichées dans la salle commune. Souvent pressés de se débarrasser de leur véhicule en fin de séjour, les vendeurs proposent des prix très attractifs.

Quelle est la meilleure ville pour acheter un véhicule ?

Auckland offre le plus d'opportunité pour acheter une voiture ou un mini-van.

Comment acheter une voiture aux enchères ?

Turners Auctions, le plus célèbre site d'enchère de voitures néo-zélandaises possède dix points de retraits. Vous y trouverez de bonnes affaires entre 1000 et 6000 $.

Comment signaler le changement de propriétaire ?

Le vendeur et l'acheteur doivent contacter le bureau du Land Transport pour notifier le changement de propriétaire.

Quel délai pour recevoir les nouveaux papiers du véhicule ?

Les papiers arrivent par la poste dans les 10 jours (une adresse en poste restante peut faire l'affaire).

Faut-il acheter un véhicule essence ou diesel ?

Les véhicules à moteur diesel ne sont pas populaires en Nouvelle-Zélande. Les stations essence qui servent ce carburant sont moins fréquentes. Il est donc recommandé d'opter pour un modèle essence.

Assurances

Quelle assurance choisir pour son véhicule ?

L'automobile Association propose des assurances très complètes.

Faut-il prendre une assurance contre les accidents ?

L'ACC vous couvre du moment que le caractère accidentel de l'accident est reconnu. La couverture n'est cependant valable qu'en Nouvelle-Zélande. Si vous rentrez en France, vous ne serez plus indemnisé.

Code de la route

Comment consulter le Code de la route néo-zélandais ?

Le site Internet “New Zealand Rode Coad” répondra à toutes vos questions.

Est-il facile de conduire en Nouvelle-Zélande ?

La conduite est d'autant plus facile que les routes sont désertes en province. Il n'est pas rare de rouler plusieurs kilomètres sans croiser une autre voiture. Le réseau routier n'en est pas moins très bien entretenu, même s'il est davantage répandu sur les cotes que dans l'intérieur des terres.

Quelles sont les limitations de vitesse dans le pays ?

Sauf indication contraire, vous êtes limité à 100 km/h sur les States Highway (l'équivalent des autoroutes) et à 50 km/h en agglomération.

Peut-on conduire en avec un simple permis français ?

Le simple permis français n'est pas suffisant et vous devez posséder également un permis international. Ce petit carnet gris s'obtient gratuitement en mairie.

Contrôle technique

Qu'est-ce que le WoF ?

Le “Warrant of Fitness” est l'équivalent du contrôle technique français. Il atteste qu'un véhicule a été vérifié au cours des six derniers mois. Attention, il doit cependant dater de moins de 29 jours en cas de revente du véhicule.

Comment s'assurer que le véhicule est autorisé à la vente ?

Le “Lemon Check” de l'Automobile Association est un service payant à 25 $. En indiquant le numéro VIN d'un véhicule, il est possible d'obtenir l'historique d'un véhicule.

Comment faire inspecter son véhicule par un professionnel ?

Il existe deux sociétés spécialisées dans l'inspection de véhicules. VINZ peut déléguer un expert tandis que AA impose que vous veniez avec la voiture dans un centre agréé.

Qui pratique les meilleurs contrôles techniques ?

Les contrôles de l'Automobile Association (AA) sont réputés plus fiables, mais rien n'interdit de passer par un simple garage pour payer moins cher.

Location d'un véhicule

Combien coûte une location de voiture ?

En dehors des grandes enseignes internationales, il est possible de trouver des offres à 15 $ la journée. Mais la qualité plus que médiocre et l'ancienneté du véhicule devraient vous décourager. Un minimum de 30 $ est à considérer pour un véhicule correct. Dans tous les cas, le prix ne comprend pas le budget essence, et vous devrez restituer le véhicule avec le plein.

À qui s'adresser pour louer un mini-van ?

Les célèbres vans peints ou décorés de motifs psychédéliques se trouvent surtout chez Escape Rentals et Wicked Campers. Pour un hybride entre voiture et camping-car, vous pouvez aussi étudier les spaceships.

Revente d'un véhicule

Est-ce que l'on peut revendre son véhicule au prix d'achat ?

Tout dépend du nombre de kilomètres que vous avez parcourus durant votre année en Visa Vacances Travail. À condition de ne pas être bousculé par le temps, le prix de revente devrait être légèrement inférieur au prix d'achat.

Quel site Internet pour revendre son véhicule ?

Il existe trois sites de référence que je vous invite à consulter.

Vols intérieurs

Où trouver une liste des aéroports de Nouvelle-Zélande ?

La page Wikipedia consacrée aux aéroports possède une carte des aéroports du pays. Mais attention, seuls les principaux aéroports sont desservis par des lignes commerciales.

Voyages en bus

Le bus est-il adapté à la recherche d'emploi ?

Le bus est idéal pour les voyageurs qui passent d'une ville à l'autre pour visiter le pays ou chercher du travail. Mais le bus ne vous déposera pas devant une ferme ou une exploitation agricole. Les “contractors” des Working Hostels vous seront indispensables sauf si vous sympathisez avec un jeune conducteur en VVT.

Quelles compagnies de bus recommandez-vous ?

Une compagnie d'autocar s'adresse particulièrement aux backpackers.

Voyages en train

Comment réserver une place à bord du Tranz Alpine ?

Consultez le site Internet officiel de Kiwi Rails.

Comment réserver une place pour Taieri Gorge Railway ?

Consultez le site web de la compagnie.