Pour séjourner plus de trois mois il vous faudra un visa.

Quelle est la durée limite d'un séjour en NZ ?

Réservez votre voyage en Nouvelle-Zélande !

Contactez un conseiller Kiwipal pour parler de votre projet de vacances, c'est gratuit et sans engagement !

Je pose une question ▸
  • Lire l'article
  • Détails
  • Conseils
59 Votez SVP !
Vos questions (9)
Poser une question

Présentation.

  • 1La durée autorisée par pays d'origine.
  • 2Quelles sont les formalités du visa touristique gratuit ?
  • 3Et si l'on souhaite rester plus de trois mois ?
  • 4Résumé des formalités selon de la durée du séjour.

1La durée autorisée par pays d'origine.

Avant de partir, il faut déjà savoir combien de temps l'on prévoit de rester dans le pays pour être en règle.

Combien de temps pourrez-vous rester dans le pays ?

Vous envisagez de visiter la Nouvelle-Zélande en suivant les conseils de Kiwipal, et vous vous demandez combien de temps vous serez autorisé à séjourner dans le pays ?

Il existe évidemment une réponse courte à cette question, mais je vous conseille de lire cet article en entier, car il lève quelques zones d'ombres sur le fonctionnement du visa touristique.

La Nouvelle-Zélande a conclu des accords avec la plupart des pays riches. Vous n'avez en général pas besoin de demander un visa pour venir passer des vacances.

La liste des pays concernés par cette exemption figure à la fin de l'article, mais sachez que la France, la Belgique, le Canada ou la Suisse en font heureusement partie !


Le visa gratuit sera tamponné sur votre passeport avant l'entrée dans le pays. Il fait parfois référence à la trilogie de Peter Jackson.

Le visa touristique du pays fait référence au Seigneur des anneaux.

En réalité, il existe bien un visa touristique qui vous sera délivré gratuitement lors de votre entrée sur le territoire néo-zélandais.

Le douanier donnera un simple coup de tampon sur votre passeport, celui-ci devant être encore valable 6 mois après la date de fin du séjour prévu en Nouvelle-Zélande.

Vous pourrez alors séjourner durant 3 mois consécutifs dans le pays avant de devoir plier bagage. Sur le papier, il n'y a donc rien de compliqué, mais il existe quelques règles élémentaires à respecter !

Le visa touristique gratuit est délivré lors du contrôle des services de l'immigration à l'aéroport.

Notez par ailleurs que vous pouvez rester plus de 3 mois, mais dans ce cas la procédure est différente … Si c'est votre objectif, ne vous inquiétez pas : je vais tout vous expliquer en détail et vous pourrez ensuite réserver vos billets d'avion, une voiture ou un camping-car à l'aide de Kiwipal.


2Quelles sont les formalités du visa touristique gratuit ?

Cette carte doit être complétée avec le plus grand sérieux car elle permet de signaler la raison de votre séjour et les éventuels articles à déclarer au service des douanes.

La passenger arrival card est distribuée dans l'avion.

Une carte d'entrée sur le territoire qui porte le nom de Passenger Arrival Card en anglais vous sera remise dans l'avion peu avant l'atterrissage en Nouvelle-Zélande.

Si vous étiez assoupi ou distrait lorsque l'hôtesse procédait à la distribution, vous pourrez lui réclamer plus tard, ou demander un exemplaire du formulaire à l'aéroport en arrivant.

Cette carte d'entrée doit être complétée avec le plus grand sérieux : ce n'est pas une enquête d'opinion, mais un document légal qui précise la raison de votre séjour et sert à déclarer d'éventuels produits ou médicaments au service des douanes.

Vous remettrez cette carte avec votre passeport aux services de l'immigration de l'aéroport tout de suite après avoir récupéré vos bagages.


Notez que vous pouvez aussi télécharger ce document pour l'étudier tranquillement à l'avance :


Il existe des formalités à respecter pour avoir le droit de visiter le pays. L'entrée sur le sol néo-zélandais peut vous être refusé si vous ne vous pliez pas à ces conditions.

Il existe des conditions d'entrée en Nouvelle-Zélande à connaître.

La Nouvelle-Zélande impose que vous disposiez d'un minimum de 1000 $ par voyageur et par mois passé sur son territoire (la somme est réduite à 400 $ si vous séjournez chez des amis gratuitement).

Ne commettez pas l'erreur de prendre cette règle à légère : l'entrée sur le territoire vous serait refusée !

Vous devez aussi disposer d'un billet d'avion-retour ou de suffisamment d'argent pour vous l'offrir. Pas de panique, un simple relevé de compte bancaire fera l'affaire si les douaniers vous questionnent à ce sujet.

Prouver ses moyens financiers ne pose pas de problème, il suffit d'avoir des espèces ou un relevé de compte en banque.

Une dernière condition impérative pour entrer en Nouvelle-Zélande concerne l'absence de casier judiciaire. Il va sans dire que refuser de coopérer avec les douaniers ou mentir seraitpassible d'amende et d'expulsion. Je préfère être clair pour éviter toute mauvaise surprise même si peu parmi vous sont concernés...


Une des conditions d'entrée sur le territoire néo-zélandais est de disposer d'au moins 1000 $ de budget par mois de séjour, une somme qui peut être réduit à 400 $ si vous séjournez chez des amis.

Vous devez disposer d'au moins 1000 dollars de budget par mois.

Si toutes ces conditions sont remplies, vous pouvez non seulement visiter la Nouvelle-Zélande, mais aussi étudier durant trois mois pour améliorer votre niveau d'anglais. En revanche, vous n'êtes pas autorisé à travailler. Il n'existe aucune tolérance à cette règle, y compris si vous avez recours à du bénévolat (Ben le Kiwi vous en parlera plus en détail à la fin de l'article).


Le visa touristique permet uniquement de visiter le pays, et même s'il autorise de suivre des études pendant trois mois, en revanche il ne permet absolument pas de chercher du travail !

Attention, le visa touristique ne vous autorise pas à travailler pour autant !

Je rappelle pour la forme que toute expulsion retire de facto la possibilité de revenir en Nouvelle-Zélande sans demander un visa payant.

En cas de délit grave (notamment détention ou consommation de drogue), une interdiction de séjour à long terme peut être prononcée.

Si vous souhaitez travailler en Nouvelle-Zélande, vous devrez demander un Visa Vacances Travail (WHV) ou un Visa de Travail, mais ce n'est pas l'objet de cet article …

Contactez le ministère de l'Immigration pour connaître les modalités.


3Et si l'on souhaite rester plus de trois mois ?

Le Visitor visa s'adresse aux voyageurs dans la nationalité ne figurent pas dans la liste des pays partenaires, ou aux voyageurs qui souhaitent séjourner plus de trois mois consécutifs en Nouvelle-Zélande.

Pour visiter le pays plus longtemps il faut un visa spécifique payant.

Ne commettez surtout pas l'erreur de penser que l'on vous laissera quitter le pays sans encombre si vous dépassez la durée légale autorisée pour votre séjour.

Même si vous ne dépassez que d'une seule journée, vous serez considéré comme un clandestin, et traité comme tel… Il faut donc absolument être en règle ! Si vous faites donc partie des heureux élus qui disposent de tout leur temps et souhaitent explorer la Nouvelle-Zélande sans se presser, il existe heureusement deux solutions pour prolonger un séjour touristique légalement.

Première solution : Entrée / Sortie du territoire

La première méthode consiste à quitter la Nouvelle-Zélande pour y rentrer à nouveau.

Vous pouvez par exemple prendre un avion à Auckland pour rejoindre Sydney en Australie, y séjourner quelque temps puis revenir en Nouvelle-Zélande par un autre vol. Cette astuce tout à fait légale vous octroie à nouveau trois mois de visa, si bien sûr vous avez les moyens financiers pour cette opération qui coûte finalement bien plus cher qu'un visa ...


Réaliser des navettes entre la Nouvelle-Zélande et d'autres pays permet de réactiver le visa gratuit, mais cela revient très cher !

Faire des navettes permet de réactiver le visa touristique gratuit.

Comme les conditions d'entrée s'appliquent, il faudra prouver vos moyens financiers à chaque fois ! Et si les entrées-sorties du territoire sont en théorie illimitées, votre séjour total en Nouvelle-Zélande (même fractionné en l'occurrence) ne doit pas excéder 9 mois sur une période de 18 mois.

Multiplier les trajets en avion pour pouvoir rester plus longtemps n'est pas une solution idéale, il vaut mieux demander un visa !

Bien entendu, les douaniers seront d'autant plus vigilants si vous multipliez les séjours à bref intervalle. Sans aller jusqu'à voir en vous un trafiquant de drogue en puissance, les agents seront plus tatillons, notamment sur le contrôle de vos moyens financiers.

Deuxième solution : Demander un Visitor Visa

Vous pouvez réaliser une demande de visa touristique payant en bon et due forme.

Si votre demande est acceptée (ce qui est en général le cas), vous pourrez séjourner jusqu'à 9 mois consécutifs en Nouvelle-Zélande, voir même une année entière si vous faites une demande de prolongation exceptionnelle (il faudra justifier plus en détail vos raisons et l'extension peut-être refusée).


Vous pouvais réaliser votre demande de visa directement par Internet, ou par courrier ce qui prendra en revanche beaucoup plus de temps.

La demande de visa s'effectue sur le portail du ministère de l'Immigration.

Notez que pour revenir dans le pays après un aussi long séjour, il faudra patienter au moins 9 mois. Pour obtenir le « visitor visa », il existe un formulaire à compléter et des pièces justificatives à fournir incluant notamment deux photos d'identité.

Votre passeport devra être valide 3 mois après la date de fin du séjour, et les autres conditions d'entrées sur le territoire définies pour le visa gratuit s'appliquent.

Vous devrez donc disposer d'un billet d'avion pour le retour (ou pouvoir vous l'offrir) et prouver vos moyens financiers à hauteur de 1000 $ / mois (400 $ si vous êtes hébergé chez des amis ou de la famille).


Note : Selon votre âge et la durée du séjour, vous pouvez être amené à fournir une radio de vos poumons pour prouver votre bonne santé.

Le visa coûte 165 $ en frais de dossier et permet de rester jusqu'à neuf mois consécutifs en Nouvelle-Zélande, voir même une année entière sur demande.

Le Visitor Visa coûte 165 dollars en frais de dossier.

Le tarif de la demande de visa est actuellement de 165 $ (un montant susceptible d'évoluer).

Cette somme correspond en réalité aux frais de dossier et ne sera pas remboursée si la demande est rejetée : suivez donc la procédure à la lettre pour ne pas gaspiller votre argent !

Vous pouvez effectuer la demande de visa en ligne (recommandé) ou par courrier postal.

Je vous conseille clairement de suivre la procédure par Internet, car elle permet de payer simplement par carte bancaire.

Demander un visa est une solution plus intéressante pour séjourner longtemps en Nouvelle-Zélande.

Voici la page où vous pourrez effectuer votre demande en ligne ou récupérer le formulaire pour accomplir une demande par courrier, sachant qu'il faudra créer un compte gratuit Realme (ce qui prend quelques minutes seulement).

Une fois la demande effectuée en ligne, le délai moyen pour recevoir une réponse sera de 20 jours ouvrés (tablez sur grosso modo 3 semaines). Si la demande est faite par courrier il faudra compter une semaine de plus ! Ne vous y prenez donc pas à la dernière minute ...


4Résumé des formalités selon de la durée du séjour.

Les conditions d'entrée en nouvelle Zélande peuvent évoluer dans le temps, nous vous invitons donc à consulter régulièrement le portail du ministère de l'immigration.

En cas de doute, consultez le portail du ministère du tourisme !

Si d'aventure mes explications étaient trop longues, je vais vous les résumer succinctement une dernière fois pour vous éviter de chercher longtemps sur le portail du ministère de l'Immigration.

Mais quoi qu'il en soit, je vous recommande de toujours voyager en règle, car les douaniers appliquent la Loi à la lettre. Toutes ces démarches ne présentent pas de difficultés, il suffit de les connaître.

Pour un séjour de moins de 3 mois

Pour un séjour de moins de 3 mois, vous n'avez généralement pas besoin de demander un visa, mais il faudra prouver que vous avez au moins 1000 $ par mois pour vivre et de quoi vous payer le billet d'avion du retour (si vous ne l'avez pas déjà). Vous n'aurez plus qu'à compléter et remettre la Passenger arrival card à l'entrée du territoire (ce document étant distribué dans l'avion).


Conditions exigées :

  • Durée du séjour : 3 mois maximum
  • Détenir un passeport encore valable 6 mois après la date de retour
  • Disposer de 1000 $ par mois (400 $ si hébergé chez des amis)
  • Disposer d'un billet d'avion pour le retour ou pouvoir se l'offrir
  • Avoir un casier judiciaire vierge
  • Remplir la « Passenger Arrival Card » distribuée dans l'avion

Pour un séjour de plus de 3 mois

Pour un séjour de plus de 3 mois et jusqu'à 9 mois (voir même d'une année sur demande de prolongation exceptionnelle), il faut déposer une demande de « Visitor Visa » contre 165 $ auprès du ministère de l'Immigration de Nouvelle-Zélande. La procédure prend environ 3 semaines et vous devrez également disposer de moyens financiers suffisants pour vivre sur place et pouvoir quitter le pays à la fin du séjour.


Conditions exigées :

  • Durée du séjour : 9-12 mois maximum
  • Obtenir un Visitor Visa à 165 $
  • Détenir un passeport encore valable 3 mois après le retour
  • Disposer de 1000 $ / mois (400 $ si hébergé chez des amis)
  • Disposer d'un billet d'avion pour le retour ou pouvoir se l'offrir
  • Avoir un casier judiciaire vierge
  • Remplir la « Passenger Arrival Card » distribuée dans l'avion

Bien entendu, ces conditions inchangées depuis plusieurs années sont susceptibles d'évoluer à tout moment. Consultez le site officiel du ministère de l'Immigration en cas de doute.


Le visa vacances travail permet de travailler et d'étudier en Nouvelle-Zélande durant une année entière.

Le Visa Vacances Travail s'adresse aux jeunes de moins de 31 ans.

Notez que si vous souhaitez également travailler durant votre séjour, il existe un Visa Vacances Travail qui pourrait vous intéresser si vous avez moins de 31 ans... Kiwipal a couvert le sujet en détail dans une série d'articles qui pourrait vous intéresser.

Il ne me reste plus qu'à vous souhaiter un excellent voyage en Nouvelle-Zélande ! N'oubliez pas que nous sommes spécialisés dans la location de voiture et de camping-cars. Si vous organisez vous-même votre séjour, Kiwipal est là pour vous aider !


Comme promis, voici la liste des pays pour lesquels les ressortissants n'ont pas besoin de visa pour un séjour touristique en Nouvelle-Zélande de moins de trois mois :

  • Andorre
  • Argentine
  • Autriche
  • Bahreïn
  • Belgique
  • Brésil
  • Brunei
  • Bulgarie
  • Canada
  • Chili
  • Croatie
  • Chypre
  • Rép. tchèque
  • Danemark
  • Estonie
  • Finlande
  • France
  • Allemagne
  • Grèce
  • Hongrie
  • Islande
  • Irlande
  • Israël
  • Italie
  • Japon
  • Corée du Sud
  • Koweit
  • Lettonie
  • Liechtenstein
  • Lituanie
  • Luxembourg
  • Macao
  • Malaisie
  • Malte
  • Maurice
  • Mexique
  • Monaco
  • Pays-Bas
  • Norvège
  • Oman
  • Pologne
  • Portugal
  • Qatar
  • Roumanie
  • San Marin
  • Arabie Saoudite
  • Seychelles
  • Singapour
  • Rép. slovaque
  • Slovénie
  • Espagne
  • Suède
  • Suisse
  • Taïwan
  • USA
  • Uruguay
  • Vatican

Guillaume Le Nistour, Kiwipal
Un article de Guillaume Le Nistour.
Fondateur de Kiwipal, Guide de Voyages Nouvelle-Zélande.
guillaume

Questions & Réponses.

Que puis-je faire pour vous aider ? La question de la durée du séjour n'est pas à prendre à la légère, car vous devez respecter la Loi sous peine d'amende et d'expulsion. Alors j'attends vos questions !

Poser une question à Ben

  • Tous les sujets ... 9 réponses au total
  • Visa gratuit (séjour de moins de trois mois) 4 réponses
  • Visa payant (séjour de plus de trois mois) 2 réponses
  • Conditions d'entrée sur le terriroire 2 réponses
  • Passenger Arrival Card 1 réponse

Visa gratuit (séjour de moins de trois mois)

  • Comment obtenir le visa gratuit pour la Nouvelle-Zélande ?

    Si votre pays figure sur la liste des partenaires du pays, vous n'avez aucune démarche à fournir et le visa sera délivré automatiquement lors de l'entrée sur le territoire Néo-Zélandais. Sinon, il faudra déposer une demande de « Visitor Visa » pour la somme de 165 $.

  • Peut-on prolonger son séjour une fois sur place ?

    En théorie, vous pouvez demander un « Visitor Visa » payant après votre entrée sur le territoire. Dans la pratique ce type de demande est rare, et susceptible d'être refusé. Les délais d'obtention du visa peuvent suffire à vous mettre dans une situation de clandestinité.

  • Que se passe-t-il si je reste plus de trois mois sans visa ?

    Vous serez tout simplement expulsé avec une amende et interdit de séjour pour une période indéterminée. Vous figurerez en outre sur une liste partagée avec d'autres pays, notamment l'Australie, ce qui compliquera ou rendra impossible de futurs séjours ailleurs.

  • Comment prouver mes moyens financiers ?

    Si vous ne disposez pas d'un billet d'avion pour le retour, le service d'immigration peut vous demander de prouver vos moyens financiers. Vous pourrez alors présenter de l'argent liquide ou un relevé de compte en banque.

Visa payant (séjour de plus de trois mois)

  • Où peut-on faire une demande de Visitor Visa ?

    Vous devez consulter le portail du ministère de l'Immigration où la procédure est clairement indiquée. Vous devez toutefois savoir parler l'anglais, car l'ensemble du site est écrit dans cette langue.Demande de Visitor Visa en ligne

  • Combien coûte le Visitor Visa ?

    Actuellement il faudra débourser 165 $ pour l'obtenir. En soit, vous ne payez pas le visa, mais les frais de dossier (ce qui revient un peu au même je vous l'accorde).

Conditions d'entrée sur le terriroire

  • Peut-on travailler durant le séjour ?

    En tant que touriste, vous n'êtes pas autorisé à travailler dans le pays, même dans le cadre d'un programme d'entraide de type Helpx ou Wwoofing (échange de travail contre gîte et couvert). Toute prestation réalisée sans visa approprié serait assimilée à du travail au noir et passible de sanctions sévères aussi bien pour le travailleur que pour l'employeur.

  • Puis-je visiter la Nouvelle-Zélande avec un casier judiciaire ?

    Vous ne répondez pas au critère de moralité imposé par le ministère de l'Immigration et ne pourrez donc pas entrer sur le territoire Néo-Zélandais.

Passenger Arrival Card

  • Puis-je remplir la Passenger Arrival Card avant le départ ?

    Oui, si vous respectez le format d'impression et remplissez le formulaire correctement. Je vous conseille plutôt de préremplir la fiche chez vous pour la recopier sur la version distribuée dans l'avion.Passenger Arrival Card (version française)

Photo de guillaume à la montagne

Posez vos questions à Guillaume.

Expert Nouvelle-Zélande

Les ressortissants de nombreux pays comme la France, la Belgique, le Canada... n'ont pas besoin de visa pour un séjour de moins de 3 mois.

Mais passé ce délai, il existe des solutions pour prolonger le séjour.

Ma découverte de la Nouvelle-Zélande date de 1997. Je partage depuis mon expérience sur Kiwipal avec d'autres passionnés.

Notre mission est de vous emmener hors des sentiers battus en proposant des voyages sur mesure.

Je pose une question ▸

Liens pratiques

Plus d'informations à consulter sur le sujet avant de partir.

Photo de guillaume à la montagne

Votre voyage en Nouvelle-Zélande :

Kiwipal vous aide à préparer un séjour en Nouvelle-Zélande sans agence de voyages.

Vous économisez jusqu'à 30% sur votre budget vacances en éliminant les frais d'agence.

Je contacte Guillaume

Rejoignez-nous !

Abonnez-vous au groupe des voyageurs passionnés par la Nouvelle-Zélande.

Expert certifié de la destination

Une question ?

Demandez conseil aux experts de la Nouvelle-Zélande :

Je pose une question ▸
Adresse email erronée ou message trop court !
Message envoyé !
Un conseiller Kiwipal vous répondra dans les plus brefs délais. Merci !
Haut de la page
Vos articles favoris
Vous pouvez construire une liste de vos articles favoris.
Cliquez sur le bouton « ajouter aux favoris » dans la page de votre choix. Votre liste sera sauvegardée même si vous quittez le site.
J'ai compris !