Les voyageurs visitent les grottes de Waitomo éclairées par les vers luisants.

Les grottes de vers luisants de Waitomo.

Réservez votre voyage en Nouvelle-Zélande !

Contactez un conseiller Kiwipal pour parler de votre projet de vacances, c'est gratuit et sans engagement !

Je pose une question ▸
  • Lire l'article
  • Détails
  • Conseils
18 Votez SVP !
Vos questions (30)
Poser une question

Programme de la visite.

  • 1Une journée aux Waitomo Caves.
  • 2Une cathédrale sculptée dans la roche.
  • 3Contemplez des millions de vers luisants.
  • 4Soyez le bienvenu Mr Bond ! (Ruakuri Cave)
  • 5Engagez-vous dans la Black Water Compagnie !
  • 6Voyagez au centre de la Terre.
  • 7Vous avez l'étoffe d'un héros !
  • 8Il reste beaucoup de grottes à explorer.

1Une journée aux Waitomo Caves.

Plusieurs grottes se visitent. Les trois plus connues sont Glowworm Cave, Ruakuri Cave et Aranui Cave.

Les grottes de Waitomo sont mises en valeur par des éclairages.

Il y a plus de 30 millions d'années, la Nouvelle-Zélande reposait encore au fond de l'océan. La pression phénoménale de l'eau a compressé les dépôts de sédiments pour former du calcaire.

Imaginez une roche de plus de 200 mètres d'épaisseur, haute comme un gratte-ciel.

Au fil des siècles, des tremblements de terre ont fendu la roche, et l'eau s'est infiltrée pour creuser des grottes et des tunnels souterrains.

En langue Maorie, le mot “wai” veut dire eau et un “tomo” est une cavité. Telle est la signification de Waitomo.


Toute la région repose sur une couche de calcaire épaisse de 200 mètres. C'était autrefois un fond marin quand la région était recouverte par la mer.

La roche de calcaire mesure 200 mètres d'épaisseur !

Les premiers occupants connaissaient l'existence de certaines grottes, mais la plupart restaient encore à découvrir. Il faudra attendre l'apaisement des tensions avec les Maoris en 1881, pour que les occidentaux puissent accéder à cette région de Nouvelle-Zélande.

On dénombre 300 grottes dans la région de Waitomo, sans compter celles qui restent à découvrir.

De nos jours, près de 300 grottes de type karstique ont été répertoriées. La plupart d'entre elles sont réservées aux spéléologues professionnels. Certaines grottes ont été ouvertes au public qui peut les visiter en toute sécurité.


Cave World organise des visites de Ruakuri Cave et d'autres grottes de la région.

Les grottes spectaculaires ont été aménagées pour les visiteurs.

La petite ville de Waitomo accueille 500.000 visiteurs par an. En réalité, ce ne sont pas seulement les grottes que l'on vient contempler, mais un phénomène naturel très original. Waitomo est devenu l'une des principales attractions touristiques de l'île du Nord.


La région de Waitomo était autrefois la propriété des Maoris. L'exploitation commerciale des grottes a été attribuée à une tribu originaire de la région.

Le territoire de Waitomo a été restitué aux Maoris.

Je vais vous présenter les deux grottes les plus célèbres et les plus accessibles. Elles recèlent quantité de merveilles et quelques surprises sont à prévoir. Si vous suivez mes conseils, il y a de fortes chances pour que vous repartiez avec le plus beau souvenir de votre voyage en Nouvelle-Zélande.


2Une cathédrale sculptée dans la roche.

Le centre d'accueil des visiteurs de Waitomo est facile d'accès. Il assure surtout la promotion des principales excursions, mais il en existe d'autres (voir Ben Le Kiwi en fin d'article).

Le nouveau centre d'accueil de Waitomo est ultra moderne.

C'est avec Glowworm Cave, “la grotte des vers luisants” que nous allons commencer notre circuit. Avec un nom pareil, vous devinez sans doute ce qui vous attend dans les entrailles de la Terre.

Ce n'était pas le cas du chef Māori Tane Tinorau et de Fred Mace, un géomètre anglais. La grotte découverte en 1887 par ces deux explorateurs propose un spectacle unique au monde.

En 2005, un incendie à ravagé l'espace qui servait à accueillir les touristes. Le nouveau bâtiment dédié aux grottes est un véritable modèle d'architecture néo-zélandaise.

Résolument moderne et construit essentiellement en bois, il abrite un musée, plusieurs boutiques, mais aussi un restaurant et même un théâtre.


Le nouveau centre d'accueil de Waitomo a remplacé l'ancien détruit par un incendie. Ultra moderne, il rassemble des salles des spectacles et des restaurants.

Le centre possède un restaurant et des salles de spectacle.

Pour commencer notre voyage dans les entrailles de la Terre, nous devons descendre dans le Tomo.

Il s'agit d'un vaste puits de 16 mètres de haut formé par l'érosion durant plusieurs millions d'années.


L'accès à la grotte de Waitomo a été aménagé pour accueillir un grand nombre de visiteurs.

Le tunnel qui mène à la principale grotte de Waitomo.

La végétation qui pousse aux alentours filtre la lumière, et projette des ombres magnifiques sur les parois sculptées dans la roche.

La brume matinale ajoute une touche de mystère à ce paysage tout droit sorti de “Jurassic Park”.

L'air est déjà frais, pensez à emporter un pull bien chaud et des chaussures fermées pour ne pas attraper froid.


La grotte de Glowworm cave a été très bien aménagée. Certains trouvent que l'exploitation qui en est faite est trop commerciale.

L'accès à Glowworm cave est entièrement aménagé.

Nous voici au premier niveau sous terre. Au fil du temps, les Maoris ont donné des surnoms aux différentes chambres souterraines. La chambre du banquet que vous allez rejoindre servait de salle à manger aux premiers explorateurs. Les traces de fumées sont encore visibles sur la voûte.


La visite des Glowworm caves permet de s'enfoncer profondément sous la surface. Un dédale de grottes constellées de stalactites et de vers luisants attend les explorateurs.

On s'enfonce de plus en plus profondément sous terre.

De la mousse et des champignons se développent encore à cette profondeur. Les curiosités géologiques sont déjà spectaculaires.

L'érosion a créé de magnifiques décorations murales et vous observez des stalactites et des stalagmites par centaines.


La grotte de Glowworm Caves possède une salle originale que l'on a baptisée la « Cathédrale ». La réverbération unique attire de nombreux artistes qui viennent y enregistrer des récitals.

La cathédrale possède une acoustique exceptionnelle.

La descente se poursuit en direction du prochain niveau pour atteindre la cathédrale : une chambre haute de 18 mètres dont le plafond est hérissé de stalactites. L'acoustique de cette grotte est remarquable. La soprano Néo-zélandaise Kiri Te Kanawa, et les Choeurs de Vienne se sont produits en concert ici même.


On ne compte plus les stalactites qui couvrent le plafond des grottes. Il y en a souvent des milliers dans une même salle.

La voute est recouverte de milliers de stalactites.

Le guide qui accompagne la visite vous interprétera sûrement le “Pokarekare Ana”. Cette magnifique chanson a été composée par un soldat maori dans les tranchées de la Première guerre mondiale. La réverbération est extraordinaire. Essayez à votre tour de fredonner un air pour en faire l'expérience.


La rivière souterraine de Glowworms Caves traverse des grottes remplies de vers luisants avant de rejoindre la surface à l'air libre.

Une rivière souterraine s'enfonce dans les entrailles de la Terre.

Mais le meilleur de la visite reste à venir. Une rivière s'écoule à plusieurs dizaines de mètres sous la surface. Le bruit des gouttes d'eau qui tombent du plafond résonne dans la galerie. Une étrange lueur apparaît au loin.


3Contemplez des millions de vers luisants.

Les vers luisants brillent pour attirer une proie à dévorer. Plus un ver est affamé et plus il brille fort.

Le plafond de la grotte brille d'une lumière phosphorescente.

Une petite barque flotte sur l'eau noire de la rivière souterraine. Quand tout le monde aura pris place à bord, le guide réclamera un silence complet. Votre vue va s'habituer progressivement à l'obscurité de la caverne.

Tout en glissant lentement sur l'eau, vous distinguerez l'apparition de petites taches de lumière. Le phénomène s'intensifie et l'on se retrouve à contempler une véritable voûte céleste. Les vers luisants sont à l'origine de la douce lumière qui nous entoure.


Les vers luisants qui vivent et de reproduisent au plafond des grottes diffusent une douce lumière phosphorescente.

Il y a plusieurs millions de vers luisants dans cette grotte.

Impossible d'estimer leur nombre avec certitude. Il doit y en avoir quelques centaines de milliers, peut-être même d'avantage. N'ayez aucune crainte. Ces petites étoiles ne sont pas plus grosses qu'une tête d'épingle. Elles ne risquent pas de vous tomber sur la tête.


Si un ver luisant brille fort, cela signifie qu'il a faim !

Plus un ver luisant a faim et plus il brille pour attirer une proie.

À la fin de l'article, Ben Le Kiwi vous expliquera la nature de ce spectacle féerique. Ces minuscules créatures redoutent le bruit et surtout la lumière. C'est la raison de notre silence et de l'interdiction de prendre des photographies.


On estime qu'il y a plusieurs millions de vers luisants dans les grottes de Waitomo. Je vous laisse recompter lors de votre prochaine visite...

On se croirait sous la voute céleste.

Une fois effrayé, le ver luisant cesse de rayonner. Il faudrait attendre plusieurs heures pour qu'il se manifeste à nouveau. Des contrôles sont effectués chaque jour pour définir le nombre maximal de visiteurs autorisés. Vous aurez l'impression de flotter au milieu de la Voie lactée.


La fin du parcours en barque s'achève à l'air libre.

La rivière ressort à l'air libre, c'est la fin de la visite.

Une dizaine de minutes plus tard, vous apercevrez la lumière du jour. La rivière mène à l'extérieur de la grotte.

Notre voyage souterrain s'achève et laisse la sensation de s'être réveillé au beau milieu d'un rêve.

Au total, nous avons passé 45 minutes sous terre, dont 10 minutes sous la voûte étoilée. Vous aurez l'occasion d'observer des vers luisants ailleurs en Nouvelle-Zélande, commeà Te Anau, Abel Tasman ou les environs du lac Matheson, mais rien qui ne rivalise avec ces grottes.

Le spectacle était à la hauteur, mais il est temps de passer aux choses sérieuses.


4Soyez le bienvenu Mr Bond ! (Ruakuri Cave)

Il existe de nombreuses grottes cachées dans la forêt. Une bonne raison d'éviter le hors-piste et suivre le sentier.

La forêt cache l'entrée de nombreuses grottes.

Ruakuri Cave est l'une des plus belles grottes de la région de Waitomo. Le circuit sous terre dure environ deux heures et s'étend sur 1,6 km.

Pourchassé par des chiens sauvages, un jeune chasseur maori trouva refuge en ce lieu.

L'histoire n'a pas conservé le nom de l'explorateur, mais on raconte que les bêtes furent retrouvées, tuées et mangées en représailles. Quand vous achèterez vos places, vous constaterez que deux chiens sont imprimés sur les billets.

En maori, “rua” est le mot qui désigne une tanière et“kuri” signifie chien.

Les guides de Ruakuri sont des membres de la tribu maorie qui habitait la région autrefois.

Présentation de la grotte de Ruakuri à Waitomo.

Un reportage de DiscoverWaitomo.

Pour atteindre le début de la visite, il faudra parcourir environ deux kilomètres depuis Glowworm Cave. Le voyage peut s'effectuer à pied, mais je vous recommande de garder cette excursion pour le retour. Préférez la navette pour rejoindre l'entrée de Ruakuri Cave.


La descente dans la grotte de Ruakuri s'effectue en empruntant un escalier circulaire.

L'entrée de la grotte de Ruakuri est unique en son genre.

La présence d'un ancien cimetière maori explique peut-être les rumeurs qui prétendent que la grotte serait hantée.

La visite débute par une descente de douze mètres sous terre. Une large rampe en colimaçon a été construite pour faciliter l'accès.

Subtilement éclairée, elle permet de se mettre tout de suite dans l'ambiance. Vous aurez l'impression d'évoluer dans un décor digne de James Bond.


Certaines grottes de Waitomo sont immenses, comme celle que l'on a baptisée la « Cathédrale ».

Certaines salles souterraines sont immenses.

Tout au long de la visite, le guide donne des explications sur la formation de la grotte. Le chemin serpente entre des stalactites et les stalagmites roses, blanches ou beiges pâle. Elles se sont formées durant des milliers d'années. Imaginez que pour gagner un centimètre cube il faut compter parfois plus d'un siècle !


Il faut souvent plus d'un siècle pour former une stalactite.

Le coeur de cette stalactite date de la Première Guerre mondiale.

Des galeries souterraines rejoignent des chambres entièrement sculptées par l'érosion. C'est un spectacle extraordinaire ! Malgré la tentation, résistez à l'envie de toucher ces étranges sculptures. Certaines stalagmites sont très fragiles et peuvent se briser. Vous ne passerez pas par la case prison, mais vous aurez droit à une très sévère amende.


La couleur des stalactites varie selon les grottes dans la région de Waitomo. La teinte la plus fréquente est le beige, mais certaines sont roses pales (c'est le cas dans la grotte d'Aranui).

La teinte des stalactites varie du beige au rose pâle.

Les premiers explorateurs occidentaux s'éclairaient à la bougie ! Il leur est arrivé de souffler la flamme par inadvertance.

Pour vous donner une idée de ce qu'ils ont dû ressentir, le guide éteindra toutes les lumières pendant quelques instants.

Plongé dans l'obscurité, tous vos sens sont en éveil et votre attention est décuplée.

Vous percevez le grondement d'une rivière dont le tumulte résonne contre la roche. Pas de quoi s'inquiéter pour autant, la lumière revient bientôt.


Ruakuri Cave possède de nombreuses salles remplies de vers luisants.

La grotte de Ruakuri abrite également des vers luisants.

Si vous avez bien lu le début de l'article, vous vous attendez sûrement à observer des vers luisants.

Durant Glowworm Cave, seule la fin de la visite permettait d'observer ces créatures bioluminescentes.

Dans Ruakuri Cave, les vers luisants sont omniprésents.

Le guide contrôle l'éclairage pour faciliter leur observation et recommande le silence.


Toute la région de Waitomo était autrefois située sous la mer. En atteste la présence de nombreux fossiles de coquillages.

Les fossiles de coquillages prouvent l'origine marine des grottes.

Les photos sont autorisées par endroits. La photographie avec une lumière aussi faible nécessite un peu d'entraînement, au risque d'obtenir des photos floues. Ce serait regrettable, car les occasions ne manquent pas. Vous découvrez de nombreux coquillages figés dans la roche. Songez que les fossiles remontent à plusieurs millions d'années.


Certains animaux comme le moa (aujourd'hui disparu) se sont perdus dans les grottes. Parfois trompées par la lumière des vers luisants, les pauvres bêtes ont erré sans fin dans le noir avant de mourir d'épuisement.

Le squelette d'un moa, une autruche géante de 3 mètres !

Au détour d'une galerie, nous découvrons le squelette d'un Moa ! Cette autruche géante de Nouvelle-Zélande, incapable de voler, mesurait trois mètres de haut.

L'espèce s'est éteinte il y a environ 400 ans, victime de la chasse intensive des guerriers Maoris.

La pauvre bête a dû s'égarer dans la grotte, pour errer sans fin dans l'obscurité, attirée par la lumière des vers luisants.


La rivière de Ruakuri disparait sous terre où elle traverse des grottes avant de revenir à la surface.

La rivière de la grotte de Ruakuri débouche dans la forêt.

Au terme du voyage, la rivière rejoint la forêt. Après plus de deux heures passées sous terre, nous sommes rassurés de retrouver la surface. La coutume maorie veut que l'on se lave les mains après avoir foulé un sol sacré (pour se débarrasser du Tapu). Il est temps de prendre le chemin du retour à travers le bush.


On trouve de nombreuses grottes et cavernes sur les sentiers de la forêt. La plupart peuvent être explorées sans risque du moment qu'aucun panneau n'en interdit l'accès.

On trouve de nombreuses cavernes à explorer sur le sentier.

Tous les sentiers de Ruakuri Walk mènent au parking et vous ne risquez pas de vous perdre. En chemin, vous traverserez de petites grottes. Si vous logez dans la région, n'hésitez pas à revenir en soirée avec une lampe torche. Des vers luisants peuvent être observés dans les buissons.


Si vous êtes claustrophobe, vous ne serez pas pour autant privé du plaisir d'admirer des vers luisants. Il suffit de se promener en forêt à la nuit tombée pour en découvrir.

Les vers luisants se confondent avec la voute céleste.

Ruakuri Cave est un véritable labyrinthe et il existe plusieurs itinéraires. Certains corridors surplombent la rivière souterraine de Huhunui. Si votre soif d'aventure est intacte, il existe une manière beaucoup plus sportive d'explorer les grottes !


5Engagez-vous dans la Black Water Compagnie !

Trois excursions sont proposées par Black Water

La légendaire compagnie de rafting de Black Water.

Vous pensiez que le rafting était une activité que l'on pratique sous un beau ciel bleu ? Laissez-moi vous présenter la légendaire compagnie de rafting de black water.

Sa mission ? vous accompagner dans une aventure incroyable sous la surface. Il fallait bien des néo-zélandais pour avoir une idée pareille.

Attention ! Jusqu'à présent nous avons exploré les grottes en gardant les pieds bien au sec. Si vous signez pour rejoindre l'équipe de Black Water, il va falloir hisser le niveau d'un cran.

Une des plus belles expériences de votre voyage sinon de toute votre vie vous attend.


Il existe plusieurs itinéraires pour visiter Ruakuri. Certaines visites sont ouvertes à tout public, tandis que celles de Black Water s'adressent aux spéléologues amateurs.

Présentation de la visite avec un guide de Black Water.

Trois excursions sont proposées. Labyrinth, la plus facile dure 3 heures. Odyssey, l'intermédiaire dure 4 heures (la seule où l'on peut garder les pieds au sec), et enfin Black Abyss, la plus complète dure 5 heures. Dans tous les cas, il faudra déduire une heure de préparatifs.

Les excursions organisées par Black Water sont parfois physiques, mais exceptionnelles.

Concentrons-nous sur Black Abyss. Si vous préférez les surprises, je vous recommande de reprendre la lecture plus loin. Si vous êtes toujours là, nous pouvons continuer. Les équipes sont constituées de huit personnes au maximum.


La meilleure façon de s'inscrire à une excursion de Black Water consiste à réserver sur Internet. Mais vous pouvez aussi vous décider à la dernière minute sur place.

Rendez-vous à l'accueil pour vous inscrire à une sortie !

Le centre d'information de Waitomo diffuse un documentaire intitulé “The Legendary Black Water Rafting Co”.

C'est ce film qui m'a poussé à m'inscrire. Les débutants sont les bienvenus, il faut avoir au moins 16 ans et être en forme.

Ne sachant pas trop à quoi m'attendre, j'avoue que j'étais un peu nerveux. Tout compte fait, il n'y avait pas lieu de s'inquiéter...

Je confirme qu'il n'est même pas nécessaire de savoir nager. Si vous êtes un peu claustrophobe, vous devriez vous en sortir sans soucis.

De même si vous avez un peu le vertige, que vous n'appréciez pas trop l'obscurité ou avoir froid.

Bien entendu, si vous avez tous ces soucis en même temps, pas de honte à avoir, passez votre tour !


Les bottes en caoutchouc sont fournies, il suffit d'indiquer sa pointure.

Il ne reste qu'à trouver une paire de bottes à votre taille.

Tout commence avec les préparatifs au siège de la compagnie. Il faut venir avec un maillot de bain et une serviette. Vous allez revêtir une combinaison épaisse, des bottes, et un casque doté d'une lampe frontale.

Passer une combinaison froide par-dessus un maillot de bain n'est pas une partie de plaisir. N'attendez pas de l'avoir fait pour vous demander si vous avez envie d'aller aux toilettes. Si vous portez des lunettes, il faut prévoir une attache.


Vous aurez souvent l'occasion de poser pour des photos souvenirs durant votre excursion avec Black Water.

Chaque participant dispose d'une chambre à air.

À ce stade, je me suis demandé si je n'allais pas renoncer. Mais fort heureusement, la visite ne commence pas tout de suite. Un entraînement est prévu avec tous les participants. Deux guides vont nous accompagner durant toute l'aventure. Les règles de base consistent à suivre leurs indications à la lettre.


Le moment comique de la sortie avec la revue des chambres à air. Il faut qu'elles soient à votre taille pour que vous ne passiez pas au travers.

Petite vérification pour s'assurer que la chambre à air est adaptée...

Puis vient la distribution des chambres à air. Vous n'aviez pas prévu ça ! Il faut simplement choisir un modèle ou l'on ne passe pas à travers. Premiers éclats de rire de la journée quand les guides passent l'inspection.


La descente dans la grotte de Ruakuri aura lieu dans le Tomo, c'est-à-dire le grand puits profond qui descend dans les entrailles de la Terre. Une séance d'initiation à la descente en rappel a lieu avant chaque excursion de la Black Water

On termine par une formation à la descente en rappel.

La dernière étape consiste à apprendre les rudiments de la descente en rappel. Je parie que vous commencez à vous inquiéter.

Et pourtant, avec deux guides qui contrôlent la manoeuvre, et une corde supplémentaire de sécurité, on réalise vite que l'on prend plus de risques en traversant la rue tous les jours.

Cette fois, nous sommes prêts. Tout le monde embarque à bord du bus. Direction Ruakuri Cave et le début de l'aventure au royaume d'Hadès !


6Voyagez au centre de la Terre.

La descente dans le tomo de Ruakuri Cave se fait en rappel si vous optez pour une excursion de la Black Water.

La descente dans le tomo est une expérience à couper le souffle.

On attaque fort avec une descente dans un gigantesque puits, d'une profondeur de 35 mètres (imaginez un immeuble de 8 étages !). Les premières minutes sont impressionnantes, mais l'appréhension passe très vite.

Le spectacle est stupéfiant, tout en jeu de lumières, et le relief est saisissant.

Quand vous poserez enfin le pied au fond de la grotte, vous aurez l'impression que rien ne pourra surpasser cette expérience. L'aventure ne fait que commencer.

Les galeries qui s'enfoncent sous terre sont remplies de stalactites (au plafond) et stalagmites (au sol).


La plupart des visites accessibles au grand public ne comportent aucune difficulté et ne requièrent aucun équipement.

Les stalactites et les stalagmites forment une sorte de mâchoire.

La principale différence avec les autres excursions, c'est l'éclairage. Certaines parties du circuit imposent de recourir aux lampes frontales pour se repérer Bien souvent, ce sont les vers luisants qui diffusent une douce lumière bleutée.


Certaines excursions imposent le port du casque, car il faudra parfois ramper dans d'étroites cavités.

Il faudra parfois ramper dans des cavités étroites...

On pouvait s'y attendre, certaines galeries sont assez étroites. Elles restent suffisamment larges pour que l'on puisse passer. Oubliez vos craintes de rester coincés, il n'y a strictement aucune chance pour que cela se produise. Nous allons bientôt rejoindre un promontoire rocheux et une cascade. C'est l'occasion idéale de mettre en pratique ce que l'on a appris durant l'entraînement.


La visite la plus sportive des grottes permet de sauter dans des cascades souterraines. L'expérience qui semble effrayante de prime abord est en réalité facile et très amusante.

… et sauter dans des cascades !

Le premier saut dans la rivière demande un minimum de motivation. Et puis le premier guide donne l'exemple, un adolescent le suit et même une coéquipière senior enchaîne sans difficulté. Vous vous direz que ça ne doit pas être si difficile que ça. L'atterrissage dans l'eau donne lieu à de grands éclats de rire.


La rivière souterraine de Ruakuri est l'occasion idéale pour se laisser porter par le courant, confortablement installé sur une chambre à air.

Votre chambre à air permet de se laisser porter par le courant.

Que cette eau parait froide ! Fort heureusement, la combinaison est bien étanche. À force de se remuer, on finit par se réchauffer. Dans les faits, la température de la rivière souterraine oscille entre 10 et 14°C. Il faut faire attention à ne pas glisser sur la roche humide et à garder son équilibre. Mais on prend vite le coup.


Savoir nager est rassurant et permet de savourer davantage l'exploration des grottes. Mais ce n'est pas une aptitude indispensable et la rivière n'est pas assez profonde, ni le courant assez fort pour être en danger.

La rivière s'accélère par endroits !

À multiplier les sauts et les descentes dans les toboggans, on fini par prendre confiance en soi.Et on s'étonne presque de réussir spontanément des choses dont on se serait cru incapable. Vous allez sans doute regretter qu'il n'y ait pas plus de passages à franchir en Tyrolienne !


Black Water dispense une formation à la descente en rappel et vous accompagne ensuite dans le dédale souterrain.

Une tyrolienne permet de franchir un gouffre.

Le parcours est parfaitement établi. Quand la fatigue commence à se faire sentir, vous pourrez vous installer sur votre chambre à air. Vous glisserez tranquillement sur la rivière en contemplant la voûte et ses milliers de vers luisants.


Les apprentis spéléologues peuvent s'inscrire aux visites de BlackWater. Les parties d'escalade ne comportent pas de difficultés.

On termine avec de l'escalade pour remonter à la surface.

L'une des dernières étapes avant la fin consiste à escalader une paroi pour remonter à la surface. Opération parfaitement encadrée par les guides. Il ne reste plus qu'à se laisser porter par le courant de la rivière jusqu'à la sortie.


La rivière de Ruakuri rejoint la surface après un périple sous terre. Pour les spéléologues amateurs, cela marque la fin de l'aventure.

La lumière du jour après plusieurs heures sous terre !

De retour au camp, il faudra commencer par enlever la combinaison. Après avoir dépensé autant d'énergie, ce ne sera pas une partie de plaisir. Direction la douche chaude puis la salle commune où vous attend une bonne soupe, des bagels et des friandises bien méritées.

Le sentiment de fierté que l'on ressent vaut bien quelques heures d'efforts.

Imaginez le plaisir de raconter vos exploits à vos amis. Cette journée de votre voyage en Nouvelle-Zélande sera à marquer d'une pierre blanche. Vous aurez vaincu la plupart de vos peurs pour renaître dans la peau d'un aventurier.


7Vous avez l'étoffe d'un héros !

La chambre à air fait partit de l'équipement fourni durant les excursions organisées par la Black Water

Une expérience qui vous pousse à vous dépasser.

Les excursions de la Legendary Black Water Rafing Co illustrent parfaitement le fameux “Do it by yourself” (faites-le par vous même) néo-zélandais. L'expérience est très bien encadrée et très gratifiante.

De nombreuses entreprises utilisent ces activités pour développer l'esprit d'équipe de leurs employés.

Même si vous venez seul, vos nouveaux coéquipiers deviendront vos amis et j'ai gardé des contacts bien après la visite.

Les guides se répartissent les rôles. L'un d'entre eux explique la manoeuvre à effectuer, tandis que l'autre opère à la réception.

Un équilibre subtil entre humour, pédagogie et professionnalisme sans faille.


La chambre à air permet de sauter facilement dans l'eau ou dans des cascades.

Le meilleur consiste à sauter dans l'eau sur sa chambre à air.

Tout en donnant des explications sur la grotte ou sur le trajet, les guides veillent à ce que chacun se sente en confiance. Toute l'équipe descend de la tribu qui occupait les lieux avant l'arrivée des Occidentaux. Non seulement ce sont des spéléologues diplômés, mais également des sauveteurs qui multiplient les entraînements quotidiens.


La plupart des excursions sont prévues pour garder les visiteurs au sec. Si ce n'est pas le cas, du matériel adéquat sera fourni par l'organisateur.

Il existe aussi des sorties ou l'on ne se mouille pas.

Sur Kiwipal, nous ne poussons personne à pratiquer des sports extrêmes.

Si la lecture de cet article vous donne envie de pratiquer l'exploration des grottes, c'est probablement que vous en êtes capable (idem si vous avez déjà pratiqué l'accrobranche).

N'hésitez pas à en parler à l'accueil. J'ai abordé ce sujet avec Zane, le guide néo-zélandais qui accompagne les sorties depuis longtemps.

Je lui ai posé des questions directes auxquelles il a répondu avec une totale franchise.


Le courant de la rivière de Ruakuri n'est pas très puissant, et vous pourrez vous laisser flotter sur votre chambre à air sans soucis.

Le type d'activité que l'on ne rencontre qu'en Nouvelle-Zélande.

Il est extrêmement rare qu'un visiteur exprime le désir d'interrompre l'aventure à mi-parcours.

La descente en rappel par exemple, aussi impressionnante qu'elle puisse paraître a une action incroyablement bénéfique sur le moral.

Vous serez fier d'avoir franchi l'épreuve, et vous réaliserez que vous disposez de capacités insoupçonnées.

Il n'est pas nécessaire de savoir nager pour traverser les grottes. Vous aurez toujours pied, et votre combinaison est équipée de flotteurs.

Si l'excursion est ouverte aux débutants depuis 1987 et qu'il n'y a jamais eu d'incidents, ce n'est pas par hasard.


Les excursions ne connaitraient pas un tel succès si elles n'étaient pas parfaitement encadrées par du personnel expérimenté. Les sorties de Black Water par exemple, se font en présence de plusieurs guides.

La sécurité est garantie, vous êtes toujours attaché quand il faut.

En définitive, le plus difficile sera de se séparer des accompagnateurs en fin de parcours. Des souvenirs magnifiques et de belles rencontres sont à prévoir. C'est à mon avis, c'est l'une des plus belles expériences que l'on puisse vivre en Nouvelle-Zélande.


8Il reste beaucoup de grottes à explorer.

Il reste certainement de nombreuses grottes à découvrir et à explorer dans la région.

De nombreuses grottes restent inexplorées à ce jour.

Quel spectacle ! Vous n'imaginez pas combien il a été difficile d'écrire cet article. J'ai dû me contenter d'évoquer les excursions les plus populaires.

Comment ne pas parler des visites organisées par Spellbound ou Waitomo Adventures ? Toutes ces merveilles feront l'objet de prochains articles sur la Nouvelle-Zélande.

Si vous êtes pressé par le temps, Glowworm Cave fera l'affaire, mais attendez-vous à partager la visite avec beaucoup de monde. Le cadre est presque trop bien aménagé.

Commencer tôt ou en fin de journée permet de rétablir un peu la magie du lieu. Le spectacle offert par les glowworms est saisissant et vous avez peu de chance d'être déçus.


La grotte de Ruakuri est éclairée, mais certains passages sont illuminés pas les vers luisants.

La présence des vers luisants suffit parfois à éclairer une grotte.

Si vous ne devez visiter qu'une seule grotte durant votre séjour, je vous recommande Ruakuri Cave. La fréquentation est déjà plus acceptable et vous en aurez pour votre argent. Réservez toujours par Internet avant votre voyage pour profiter de 10 % de réduction sur les entrées.


Vous pouvez acheter vos billets sur place, mais vous bénéficierez souvent de réductions avantageuses en réservant par Internet.

On peut acheter ses billets sur place, mais réservez sur Internet.

Je ne peux que vous conseiller de pratiquer l'exploration avec l'incontournable “Legendary Black Water Rafting co”. Vous pouvez vous contenter de cette visite très complète qui combine tous les avantages.

Les autres modes d'exploration vous sembleront bien fades quand vous aurez pris l'habitude de descendre en rappel ou sauter dans des cascades.

On vous proposera des visites combinées de plusieurs grottes : Glowworm Cave, Ruakuri Cave et Aranui Cave. Cette dernière propose sans doute les plus belles stalactites de la région.


Il est strictement interdit de toucher les stalactites, car elles sont très fragiles. Ceux qui ne respectent pas les consignes auront droit à une forte amende.

Ne touchez pas les stalactites, elles sont parfois fragiles !

Il faut s'inscrire pour descendre dans Aranui Cave, célèbre pour ses stalactites roses.

Présentation de la grotte de Aranui avec un guide.

Un reportage de DiscoverWaitomo.

La visite de trois grottes occupe une journée entière et peu finir par lasser. La raison principale étant que vous aurez droit à des explications très similaires durant chaque visite.

Toutes ces activités se moquent de la météo puisqu'elles se déroulent sous terre. Le mauvais temps augmente le débit des rivières et contribue à renforcer le spectacle.

Seules des conditions vraiment déplorables peuvent conduire à l'annulation d'une visite.


Que vous aimiez ou non visiter des grottes de Waitomo, pensez à faire un détour pour admirer les chutes de Marakopa.

Les chutes de Marakopa méritent le détour.

Pour une fois, je ne vais pas vous demander de m'envoyer vos photos. La plupart du temps, il est interdit d'en prendre de toute façon. Seuls les professionnels sont capables de réaliser de belles images dans l'obscurité. Cela implique du matériel et une longue exposition souvent incompatible avec les visites en groupe.

Waitomo est à proximité d'un lieu de tournage célèbre, le village de Hobbiton !

Ben Le Kiwi est le roi des explorateurs. N'allez pas vous moquer de lui, il connaît ces grottes pour les avoir visité à plusieurs reprises et vous aurez besoin de lui pour trouver la sortie. Vous avez certainement des questions à lui poser sur les tarifs ou le déroulement des visites. Vous allez découvrir le secret de la lumière des vers luisants. Il sera également question de fantômes, mais je ne vous en dis pas plus...


Le village de Hobbiton est à faible distance de Waitomo. Vous pourrez visiter les deux endroits sur une même journée.

Le village de Hobbiton est juste à côté de Waitomo.

Waitomo se situe à une heure de route de Hobbiton, le célèbre lieu de tournage du “Hobbit” en Nouvelle-Zélande. Les Hobbits de Tolkien occupent des trous à flanc de colline. Une façon de prolonger l'esprit de Waitomo. Il y a de fortes chances pour que nous nous retrouvions sur place. D'ici là, je vous souhaite un bon voyage à tous !


Guillaume Le Nistour, Kiwipal
Un article de Guillaume Le Nistour.
Fondateur de Kiwipal, Guide de Voyages Nouvelle-Zélande.
guillaume

Questions & Réponses.

Que puis-je faire pour vous aider ? Vous êtes nombreux à me demander si vous risquez de recevoir des vers luisants sur la tête. Je vous rassure tout de suite, la réponse est non :-)

Poser une question à Ben

  • Tous les sujets ... 30 réponses au total
  • Vie pratique et renseignements 11 réponses
  • Aranui et Ruakuri Caves 9 réponses
  • Transports 4 réponses
  • Black Water Rafting Company 3 réponses
  • Météo 2 réponses
  • Vers luisants 1 réponse

Vie pratique et renseignements

  • Est-ce que le lieu est très fréquenté ?

    Glowworm Cave est très (trop ?) fréquentée durant la haute saison. Il arrive que des groupes de visiteurs fassent la queue avant de finir la visite en bateau. Vous connaissez la solution... arriver avant tout le monde, ou passer en dernier en fin de journée. N'exagérons pas tout de même, cela reste supportable. Les autres grottes sont moins fréquentées, mais il faut réserver avant de venir en Nouvelle-Zélande.

  • Comment s'habiller pour visiter les grottes ?

    Il faut prévoir des vêtements chauds et de bonnes chaussures étanches.

  • Est-ce qu'il y a des restaurants sur place ?

    Le bâtiment des visiteurs de Glowworm Cave dispose d'un grand restaurant. La ville comporte plusieurs adresses qui peuvent vous convenir si vous souhaitez fuir la foule.

  • Comment se rendre au iCenter de Waitomo ?

    Rendez-vous à l'adresse suivante : 21 Waitomo Caves Road Tel : 07-878-7640

  • Quels sont les horaires d'ouverture du iCenter de Waitomo ?

    De 8 h à 20 h de janvier à février. De 8 h 45 à 17 h le reste de l'année.

  • Est-ce que l'on peut se connecter à Internet au iCenter ?

    Oui, le iSite est doté d'un accès Internet.

  • Est-ce que l'on peut retirer de l'argent sur place ?

    Vous trouverez un distributeur automatique dans le centre d'information de Waitomo.

  • Quels sont les principaux guides de la région ?

    Voici les liens vers les principaux organisateurs de visites guidées :Waitomo (le plus connu)SpellboundCave WorldWaitomo AdventureGreen Glow Eco-adventuresRap Raft n Rock

  • Où peut-on réserver les visites décrites dans la page ?

    Consultez le site Internet suivant pour obtenir les tarifs et les horaires (vous pourrez également réserver en ligne).Réservation en ligne pour visiter les grottes

  • Est-ce qu'il faut réserver ses places sur Internet ?

    Cela permet de bénéficier de 10 % de réduction à condition de s'y prendre au moins 48 heures à l'avance.

  • Y a-t-il vraiment des fantômes au Waitomo Cave Hotel ?

    Tout dépend si vous croyez aux fantômes... Ce magnifique hôtel construit dans le style victorien date de 1908. Il s'agissait de loger les touristes qui commençaient à affluer sur place. Les légendes parlent de baignoires ensanglantées et de rires inexpliqués. Le fantôme d'une princesse maorie aurait été aperçu à plusieurs reprises. Des reportages sur le paranormal ont été tournés sur place. Mis à part ces quelques détails, c'est sans doute le meilleur hôtel de la région.

Aranui et Ruakuri Caves

  • Est-ce qu'on peut prendre des photos dans les grottes ?

    Dans Glowworm Cave, les appareils photo sont interdits. Ils sont partiellement autorisés dans Ruakuri Cave et admis dans Aranui Cave.

  • Faut-il acheter les photos à la fin des visites ?

    Sur le site de Glowworm Cave je ne vous le recommande pas, car le résultat n'est pas très satisfaisant pour le prix annoncé. Pour les excursions de Black Water, je recommande d'acheter les photos sur clé USB à 30 NZD (rien ne vous interdit de vous grouper avec d'autres participants).

  • Pourquoi a-t-on installé une rampe dans Ruakuri Cave ?

    Durant 87 ans, les visiteurs ont piétiné une terre sacrée maorie. Lorsque la grotte a été restituée aux descendants de la tribu, l'entrée a été enfin déplacée.

  • Les grottes sont-elles accessibles aux handicapés ?

    La grotte de Ruakuri a été entièrement aménagée pour permettre une visite intégrale en fauteuil. Même la rampe d'accès en colimaçon a été étudiée spécialement pour l'occasion. C'est la seule grotte de l'hémisphère sud à avoir bénéficié d'un tel aménagement.

  • Où se situe Aranui Cave ?

    Cette grotte sèche est à 3 km du centre d'information de Waitomo. On n'y trouve pas de vers luisants mais les stalactites multicolores sont d'une grande beauté (avec un record de 6 mètres et 2,5 tonnes pour certaines !). Il faut compter environ une heure de marche pour s'y rendre mais des navettes sont disponibles. Renseignez-vous au centre d'information de Waitomo.

  • Que signifie le nom de Aranui Cave ?

    La grotte a été découverte par Ruruku Aranui en 1910 et porte son nom depuis 1911. Son premier nom était Ngutuhihi (Le bec de l'oiseau).

  • Pourquoi n'a-t-on pas le droit de toucher les stalactites ?

    Parce qu'elles sont fragiles et qu'elles ont souvent été détériorées par le passé. On a même retrouvé des tags dans Aranui Cave. Le montant de l'amende a été fixé à 10000 $ !

  • Peut-on rejoindre les grottes de Ruakuri à partir d'Aranui ?

    Vous pouvez emprunter le « Waitomo Walkway » qui traverse des terrains agricoles en longeant le Waitomo Stream. Poursuivez jusqu'à la grotte d'Aranui.

  • Qu'est-ce qu'un Weta ?

    L'insecte le plus lourd du monde est un cousin du criquet. Parfaitement inoffensif, il ne sort que la nuit pour ronger la végétation sauf durant la pleine lune. Le reste du temps, on le rencontre dans certaines grottes de la région, comme Aranui Cave. C'est une espèce qui a près de 190 millions d'années !

Transports

  • Est-ce qu'il y a une station-service sur place ?

    Vous ne pourrez pas faire le plein ici. Les stations les plus proches se trouvent à Te Kuiti (ouverte 24/24) et à Otorohanga.

  • Peut-on venir sur place en bus à partir de Rotorua ?

    Waitomo Wanderer propose une navette quotidienne afin de rallier Waitomo à partir de Rotorua. Tél. 0508 926 337 Consultez les horaires et les tarifs sur cette page :Tarifs des pass Waitomo Wanderer

  • Est-ce que l'on peut venir en bus ?

    Naked Bus propose 5 liaisons hebdomadaires depuis ou vers Otorohanga (20 min, 12 NZD), en passant par Hamilton (1h, 29 NZD) et New Plymouth (3 heures, 39 NZD). Pour les horaires, consultez le site officiel : Tél. 090-062-533Naked Bus

  • Existe-t-il une navette entre Waitomo et Otorohanga ?

    Le Waitomo Shuttle circule 5 fois par jour, et ses départs coïncident avec les horaires des trains. L'aller simple coûte environ 10 NZD par adulte et 5 NZD par enfant. Consultez le site officiel pour obtenir les horaires : Tél. 07-873-8279 Email : waikiwi@ihug.co.nz

Black Water Rafting Company

  • Combien de participants par sortie de Black Water ?

    Les groupes se limitent à 8 personnes maximum, sans compter les deux guides. Exception faite de l'excursion Labyrinth qui peut accepter jusqu'à 12 participants.

  • Quels vêtements porter pour les activités de Black Water ?

    Si vous décidez de participer à Black Abyss ou à Labyrinth, vous devrez apporter un maillot de bain et une serviette. Odyssey est une excursion où l'on ne se mouille pas, mais il faut prévoir des vêtements légers à porter sous sa tenue d'exploration (t-shirt, caleçon, chaussettes) ainsi qu'une serviette. Les bottes sont fournies ainsi que tout le matériel de spéléologie.

  • Doit-on savoir nager pour s'inscrire à Black Water ?

    Savoir nager peut procurer un certain confort supplémentaire, mais ce n'est pas indispensable.

Météo

  • Où peut-on consulter la météo de Waitomo ?

    Consultez cette page :Météo de Waitomo

  • Faut-il venir si on annonce du mauvais temps ?

    À moins que le temps ne soit épouvantable, il n'y a aucune raison de craindre la pluie. Le niveau des rivières souterraines peut s'élever, et les guides décideront s'il y a lieu de suspendre les visites. Un tel phénomène est assez rare mais je me dois de le signaler.

Vers luisants

  • Comment expliquer le phénomène des vers luisants ?

    Les vers luisants produisent une lumière pour attirer des insectes. Ils capturent leurs proies grâce à des filaments qu'ils laissent pendre au plafond des grottes. Plus un ver est affamé, et plus il brille fort. Il arrive que certains vers se dévorent entre eux.

Photo de guillaume à la montagne

L'avis de Guillaume.

Expert Nouvelle-Zélande

Je n'avais jamais observé un million de vers luisants. Et je n'avais jamais admiré une cathédrale de stalactites.

Quant à naviguer sur une rivière souterraine agrippé à une chambre à air, je ne pensais même pas cela possible.

Bref, je n'étais jamais venu visiter les Waitomo Caves :-)

Ma rencontre avec la Nouvelle-Zélande date de 1997. Je partage depuis mon expérience sur Kiwipal avec d'autres passionnés.

Notre mission est de vous emmener hors des sentiers battus en proposant des voyages sur-mesure.

Je pose une question ▸

Sur la carte du pays

Les grottes de Waitomo se trouvent dans la région du Waikato de lÎle du Nord.

Ouvrir Google Maps

Liens pratiques

Plus d'informations à consulter si vous visitez Waitomo Caves.

Photo de guillaume à la montagne

Votre voyage en Nouvelle-Zélande :

Kiwipal vous aide à préparer un séjour en Nouvelle-Zélande sans agence de voyages.

Vous économisez jusqu'à 30% sur votre budget vacances en éliminant les frais d'agence.

Je contacte Guillaume

Rejoignez-nous !

Abonnez-vous au groupe des voyageurs passionnés par la Nouvelle-Zélande.

Expert certifié de la destination

Une question ?

Demandez conseil aux experts de la Nouvelle-Zélande :

Je pose une question ▸
Adresse email erronée ou message trop court !
Message envoyé !
Un conseiller Kiwipal vous répondra dans les plus brefs délais. Merci !
Haut de la page
Vos articles favoris
Vous pouvez construire une liste de vos articles favoris.
Cliquez sur le bouton « ajouter aux favoris » dans la page de votre choix. Votre liste sera sauvegardée même si vous quittez le site.
J'ai compris !