Les Moerakis Boulders sont des rochers ronds sur la plage.
Moeraki Boulders | Quelles visites et activités
1067 AVIS
Merci !

L'origine mystérieuse des Moeraki Boulders.

Guide de la visite

Guillaume Le Nistour, certifié expert par l'office de tourisme
Par Guillaume Poser une question Contact Expert Nouvelle-Zélande

Visiter la plage des Moerakis Boulders.

Il faut impérativement se renseigner sur les horaires des marées avant de venir visiter la plage, faute de quoi les boulders ne seront pas visibles.
Les Moeraki Boulders sont visibles sur la plage à marée basse.

C'est une courte, mais indispensable étape de tout séjour sur l'île du sud de la Nouvelle-Zélande, car les Moerakis boulders de l'Otago n'ont pas fini d'intriguer les visiteurs au même titre que d'autres formations rocheuses étranges comme les Pancake Rocks de la West Coast ou les Clay Cliffs d'Omarama.

À l'origine, il y a une légende qui raconte qu'il y a plus d'un millier d'années, les premiers navigateurs maoris ont rejoint la Nouvelle-Zélande en provenance de la terre de leurs ancêtres, « Hawaiki ».

Toujours selon ce récit, un canoë se serait retrouvé isolé du groupe lors d'une terrible tempête avant de s'échouer sur un rivage inconnu. Les restes de la frêle embarcation et ses survivants se seraient alors changés en pierre.

Pour les Maoris d'aujourd'hui, l'emplacement exact du naufrage se trouverait dans l'île du sud de la Nouvelle-Zélande, au nord de l'Otago sur la plage de Koekohe où se trouvent les fameux Moeraki Boulders.

Toute sorte de théories circulent sur la formation de ces rochers dans le sable.
Tous les voyageurs s'interrogent sur l'origine mystérieuse des boulders.

Ces rochers ont la particularité d'être parfaitement lisses et sphériques et leur présence sur la plage attire les voyageurs du monde entier, ne serait-ce qu'en raison de leur aspect étrange, particulièrement photogénique.

Semblables à des boulets de canon, les plus petits rochers mesurent 50 cm de diamètre, mais les plus imposants atteignent facilement deux mètres et pèsent jusqu'à sept tonnes !

À la fin de journée lorsque le soleil se couche à l'horizon, une lumière dorée envahit la plage et les vagues recouvrent peu à peu les pierres. À cet instant, on croit voir dépasser les crânes de quelques géants enfouis sous le sable.

Cet audio-guide explique la formation des boulders selon une approche scientifique.
Un audioguide complet qui présente l'originalité des Moeraki Boulders. Un documentaire de ManatuTaonga.

C'est cet instant magique que les photographes cherchent à capter en priorité, et vous aurez certainement à coeur de les imiter. Mais, la question qui se pose avant toute chose est de savoir comment la nature a su engendrer des figures géométriques aussi parfaites ? 

Alors quel est donc le secret des Moeraki Boulders ? C'est ce que je vous propose de découvrir en lisant ce guide qui vous fera également explorer les recoins de la plage pour rencontrer des otaries et des manchots avant de mettre le cap vers Dunedin, la capitale de l'Otago.

Important : Selon les saisons, la houle peut déposer ou enlever le sable et les boulders peuvent se retrouver partiellement ensablés. Dans ce cas, la visite est d'un intérêt moindre et une visite aux Elephant Rocks à la place serait plus indiquée.
Location de voiture en Nouvelle-Zélande Location de voiture Nouvelle-Zélande Louez une voiture
À partir de 49 € par jour seulement. À partir de 49 € TTC
VOIR LES TARIFS RÉSERVER VOIR

Les théories originales sur les boulders

On pourrait les confondre avec des carapaces de tortues géantes ou avec des oeufs de dinosaures...
Certains rochers ressemblent à des carapaces de tortues.

Toutes sortes d'hypothèses fantastiques circulent sur les Moeraki Boulders ! Certains rochers ressemblent à des carapaces avec des sortes d'écailles et quand la brume se lève, on dirait aussi des œufs prêts à éclore !

Il suffit de questionner le propriétaire du Moeraki Café qui précède la plage pour faire le plein d'anecdotes et de théories farfelues souvent inventées pour plaire aux touristes et faire marcher le commerce de la région.

Certains locaux appellent ces rochers des « jawbreakers » en référence aux grosses boules multicolores que vous avez sans doute connues durant votre enfance et qui contenaient un chewing-gum au centre.

Les théories originales et amusantes ne manquent pas sur ces rochers bizarres.
D'autres boulders ressemblent un peu à des ballons de football géants.

En matière de théories farfelues, la plus amusante est celle qui affirme qu'une espèce extraterrestre aurait déposé des oeufs qui n'auraient pas survécu au climat néo-zélandais (rires).

Mais la plupart des visiteurs imaginatifs penchent pour des oeufs de dinosaures fossilisés et qui remonteraient à l'époque du Gondwana dont la Nouvelle-Zélande est issue.

Je rassure les plus jeunes, ils ne s'agit pas d'oeufs de monstres prêts à éclore.
Les amateurs du film Alien auront peut-être quelques frissons ...

À première vue saugrenue, cette hypothèse a trouvé des défenseurs, surtout depuis la découverte d'authentiques fossiles de dinosaures à proximité, dont ceux d'un mosasaure et d'un plésiosaure, des reptiles du crétacé !

Je passerai sous silence les théories bibliques et autres explications ésotériques ou saugrenues, car on n'en finirait pas !

Libre à vous d'inventer d'autres explications fantaisistes ! Après tout, elles viendront alimenter un folklore qui contribue beaucoup à amuser les enfants sur le trajet, surtout lorsqu'il faut justifier d'un détour pour rejoindre la plage.

Louer un Camping-car en Nouvelle-Zélande Location camping-car Nouvelle-Zélande Camping-car
À partir de 69 € par jour seulement. À partir de 69 € TTC
VOIR LES TARIFS RÉSERVER VOIR

L'explication scientifique sérieuse

Plus la falaise s'effrite avec le temps et plus l'on voit surgir de nouveaux boulders.
L'érosion fait émerger de nouveaux boulders des falaises.

Les boulders sont plus nombreux que ce que l'on pourrait croire. D'ailleurs, si vous observez le relief alentour, vous découvrirez d'autres boules géantes qui commencent à émerger des collines que l'océan Pacifique dévore au fil des siècles.

Sur la plage, on découvre des boulders fendus dont les fragments éparpillés dans le sable révèlent des indices sur la formation des rochers sphériques.

On découvre que leur coeur possède une teinte jaune qui évoque bien celle d'un oeuf fossilisé. Mais soyons sérieux, car les scientifiques se sont naturellement penchés sur le sujet et leurs analyses permettent d'y voir plus clair.

La couleur ocre de l'intérieur des boulders a fait couler beaucoup d'encre. Certains y voient la preuve qu'il s'agit d'oeufs de dinosaures fossilisés.
L'intérieur des boulders brisé ressemble à du jaune d'oeuf !

Au risque de décevoir les paléontologues amateurs, il s'agirait en réalité de dépôts de calcites agglomérés autour de noyaux de boue fossilisés. Une explication rationnelle qui colle parfaitement à la teinte observée.

C'est donc un phénomène naturel opéré durant tout de même 60 millions d'années qui explique la forme sphérique des Moeraki Boulders !

Les dinosaures n'ont donc aucun rapport avec ces merveilles de la nature. S'il fallait vulgariser le processus, on pourrait oser la comparaison avec la formation des perles dans la mer, sauf qu'il s'agit ici de roches de plusieurs tonnes.

Les blueberry rocks que l'on a pu photographier sur la planète Mars ressemblent étrangement aux Moeraki Boulders.
La ressemblance avec les blueberry rocks de Mars est troublante.

Une formation rocheuse sur des millions d'années ? Très probablement, mais la découverte sur la planète Mars de structures similaires baptisée « blueberry rocks » par les scientifiques a toutefois relancé un peu le débat.

Le Dr. Ransom a réussi à engendrer des formes similaires à moindre échelle en soumettant des particules de poussière à des champs électriques.

Sur cette base, d'autres scientifiques avancent que la formation des boulders comporte encore quelques zones d'ombre, même s'il est absolument évident que l'origine est naturelle.

L'explication scientifique est convaincante mais n'explique pas tout.
Il s'agit de dépôts de calcites autour d'un noyau de boue fossilisé.

Ainsi, comment expliquer que les roches soient complètement sphériques, alors que leur base devrait être tassée ? Une forme aussi régulière après 60 millions d'années sous la surface est-elle envisageable ?

Il vous reste à venir étudier la question par vous-même, mais il faudra vous organiser pour ne pas repartir bredouille ...

Si vous cherchez d'autres formations rocheuses étranges en Nouvelle-Zélande, je vous suggère Castle Hill et son labyrinthe de rochers géants.
La plupart des visiteurs se rendent à Moeraki sur la route qui mène à Dunedin.
Un roadtrip bien filmé qui passe par la plage de Moeraki. Un film de NZWT
Traduction du permis de conduire obligatoire Traduction du permis de conduire Traduction du permis
Acceptée par tous les loueurs Sous 3 jours
COMMANDER COMMANDER VOIR

Pourquoi faut-il venir à marée basse ?

Il faut planifier sa visite pour venir à marée basse sur la plage.
La marée montante vient peu à peu recouvrir les boulders.

On peut observer une cinquantaine de boulders (ou oeufs de dinosaures, si cela vous amuse), mais encore faut-il arriver au moment propice sur la plage pour les admirer et prendre des photos souvenirs en famille !

Bon nombre de voyageurs arrivent à Moeraki lors de la marée montante et constatent avec tristesse et frustration que les rochers sont enfouis sous l'océan. Pour profiter du spectacle, il faut planifier sa visite !

Les horaires des marées à Moeraki sont publiés sur Internet et il faudra les consulter pour quitter Dunedin qui est à une heure de route afin de rejoindre la plage moment opportun.

La présence d'algue et l'humidité peut rendre les boulders glissants, alors soyez pudent si vous les escaladez.
On peut s'amuser à sauter de rocher en rocher avec prudence !

En été, la fréquentation augmente et arriver au bon moment ne permet pas pour autant de profiter de la plage dans des conditions idéales, en particulier si vous espériez être seul au monde pour prendre des photos.

Dans la mesure du possible, il faut arriver à l'aube ou au crépuscule pour être au calme, ce qui est parfois peu compatible avec un emploi du temps déjà chargé lorsque l'on visite l'île du sud.

Les horaires des marées peuvent ne pas s'accorder avec le programme d'un séjour en autotour.
Selon la saison, il sera parfois difficile de planifier une visite à marée basse.

Mais même en haute saison et avec du monde, la visite se justifie, car pour les enfants (et ceux qui le sont restés), il s'agit d'un terrain de jeu fantastique. Non seulement il est possible d'escalader les plus grands rochers, mais certains sont creux ce qui permet de jouer à cache cache.

On s'amuse aussi à sauter d'un rocher à l'autre, avec toutefois le risque de se casser la figure, car la surface des pierres est parfois glissante.
Le survol des Moeraki Boulders avec un drone.
Découvrez la plage de Moeraki et ses boulders filmée par un drone. Filmé par NZ Travel & Adventure Video

Le Moeraki Boulder Cafe qui précède la plage permet de se restaurer, mais il est aussi possible de pique-nique sur la plage si la météo le permet.

En revanche, vous pouvez faire une croix sur la baignade en raison des courants contrairement aux otaries et aux manchots que nous allons observer plus loin.

Le Moeraki Café demande de payer 2 $ pour accéder à la plage directement. Pour éviter de se faire rançonner, il suffit de se garer 300 m en aval au parking public gratuit puis de marcher jusqu'aux boulders.
Assurance Voyage en Nouvelle-Zélande Assurance Nouvelle-Zélande Assurance Voyage
À partir de 22 € seulement. À partir de 22 €
PROMO -5% OFFRE -5% VOIR

Observation des manchots et des otaries

Il est accessible au terme d'une courte marche d'une dizaine de minutes.
Le phare de Katiki est à quelques kilomètres de Moeraki.

Pour rejoindre les boulders, vous avez probablement tenu le volant depuis Dunedin ou Oamaru à respectivement 78 et 35 km. Alors, pourquoi ne pas s'autoriser un petit trajet d'une quinzaine de kilomètres pour réaliser deux excursions complémentaires ?

Le promontoire de Kātiki Point possède un joli phare blanc construit en 1878 pour mettre fin à une longue série de naufrages en alertant les marins jusqu'à 19 km au large.

Vous pouvez rejoindre le phare en voiture en suivant la Lighthouse Road sur quatre kilomètres avant de finir le trajet à pied en dix minutes. Si le sentier ne présente pas de difficulté, c'est plutôt la route étroite pour venir qui exige une conduite prudente.

L'escale à l'ancien port de pêche à la baleine de Moeraki est envisageable pour déjeuner à l'auberge ou faire un saut au [Whalers Memorial Lookout.]
Le phare de Katiki se trouve a quelques kilomètres de Moeraki. Ce qui constitue une belle promenade, surtout si vous devez attendre que la marée descende pour observer les boulders.
Le phare de Katiki est à quelques kilomètres de Moeraki.

Une fois au phare, regardez bien au large, et vous aurez peut-être la chance d'apercevoir des dauphins d'Hector qui s'aventurent presque jusqu'au rivage.

Kātiki Point étant un lieu sacré dans la tradition maorie, il est interdit de se restaurer sur place et la discrétion est la bienvenue.
RandonnéeKātiki Point Walking Track
Point de départVoir sur Google maps
Distance800 m
Durée20 min aller-retour
NiveauFacile
TarifGratuit
HoraireFermeture à 17:30

Une autre raison de se montrer discret concerne la présence de manchots à œil jaune : une espèce endémique de Nouvelle-Zélande se rencontre au sud-est de l'île et dans les Catlins.

Il faut se montrer discret pour observer les manchots à oeil jaune afin de ne pas les déranger. C'est une espèce protégée.
Les manchots à oeil jaunes peuvent être observés discrètement.

Installé par le Département de la Conservation non loin du phare se trouve un abri spécialement conçu pour observer les manchots à oeil jaune sans se faire repérer.

Si vous avez pensé à emporter des jumelles, vous pourrez espionner les manchots en train de vaquer à leurs occupations. Ce sera surtout en fin de journée, lorsque les manchots sortent de l'eau pour rejoindre leurs nids que vous aurez l'occasion de les admirer de plus près. 

Toutefois, gardez à l'esprit que ce sont des animaux sauvages. Ne vous faites pas repérer et n'essayez pas de les approcher !
Les manchots se trouvent non loin du phare de Katiki. Un observatoire permet de les observer sur la plage sans les déranger.
Les manchots peuvent être observés à parti d'un abri prévu à cet effet. Filmé par Oamaru Captured

Si votre emploi du temps l'autorise, reprenez ensuite la route une dizaine de minutes pour rejoindre Shag Point plus au sud.

Le rocher recouvert d'herbes hautes qui se détache à la pointe d'un promontoire représente Arai Te Uru, le pilote du canoë changé en pierre dans la légende des boulders.

Toutefois, le principal intérêt de ce lieu sauvage où se trouvait jadis un village fortifié maori réside dans sa colonie d'otaries.

La randonnée qui conduit à Shag Point permet d'observer des otaries à fourrure.
Une colonie d'otaries à fourrure a élu domicile à Shag Point.

Pour vous y rendre, roulez jusqu'au parking gratuit en suivant Shag Point Road et ne confondez pas le Shag Point Lookout (au demeurant intéressant) avec la Matakaea Walk qui mène à la colonie d'otaries.

Vous pourrez d'admirer les otaries à fourrure qui se prélassent sur les rochers en contrebas sans les déranger. D'autres boulders se trouvent non loin sur la plage, mais leurs dimensions plus modestes ne justifient pas le détour. 

Avec un peu de chance, vous pourrez même repérer des baleines qui remontent vers la péninsule de Kaikoura.
Location de voiture en Nouvelle-Zélande Location de voiture Nouvelle-Zélande Louez une voiture
À partir de 49 € par jour seulement. À partir de 49 € TTC
VOIR LES TARIFS RÉSERVER VOIR

Notre avis sur les Moeraki Boulders.

L'hypothèse scientifique la plus vraisemblable suppose que ce sont des dépôts de calcites solidifiés autour de noyaux de boue fossilisés.
L'explication scientifique demeure incomplète.

Bien plus qu'une simple curiosité géologique, les Moeraki Boulders sont une étape incontournable qui figure dans nos itinéraires pour explorer l'île du sud de la Nouvelle-Zélande.

Le cadre est magnifique et mériterait sans doute d'être mieux surveillé. Il y avait jadis bien plus de boulders à admirer ! Hélas, durant de longues années les rochers les plus petits étaient ramassés pour décorer les jardins !

Certaines personnes sont allées jusqu'à employer des explosifs pour briser la roche et vendre des morceaux au plus offrant. Aujourd'hui encore des voleurs emportent des morceaux en souvenir.

Il y avait beaucoup plus de boulders sur la plage de Moeraki. Les petits rochers faciles à transporter ont été volés avec le temps, souvent pour décorer des jardins.
Les boulders de petite taille ont été dérobés au fil du temps.

Raison de plus pour se dépêcher de visiter ce lieu qui conserve encore sa magie. Sinon, il faudra se contenter du Split Apple Rock du parc d'Abel Tasman qui est bel et bien un boulder

Prenez surtout garde à consulter les horaires des marées avant de venir. Faute de quoi, vous devrez vous contenter des activités secondaires. Les excursions au phare de Kātiki ou à Shag Point permettent certes d'admirer des manchots et des otaries, mais elles ne suffisent pas à justifier un long détour.

Enfin, comme indiqué en préambule, la plage évolue au gré des saisons. Il arrive que les boulders soient recouvert de sables et partiellement masqués. Dans ces conditions, la visite sera décevante. Il convient donc de s'informer avant d'envisager la visite.

Le conseiller de l'agence locale suggérée par Kiwipal sera en mesure de concevoir un itinéraire compatible avec la visite des Moeraki Boulders. Il suffit de le mentionner lors de votre demande de devis gratuit en ligne !

Infos pratiques

Questions fréquentes

Guillaume, Guide Kiwipal

Demandez à Guillaume de vous aider ! Besoin d'aide ? Je suis un guide certifié par l'office de tourisme et je vous réponds avec plaisir tous les jours de la semaine. Guide certifié par l'office de tourisme, je réponds avec plaisir tous les jours de la semaine. Je réponds avec plaisir à vos questions.

Poser une question à Guillaume Poser une question

Accès et visite de la plage

Comment se rendre à la plage ?

Lorsque vous quittez Oamaru vous vous engagez sur la SH1 en direction de Dunedin. Deux itinéraires s'offrent à vous. Totara Estate ou la côte de Taranui offrent des paysages splendides et les deux routes rejoignent Maheno et son église anglicane. L'église a du charme et ses vitraux viennent de Rome. Si vous quittez Dunedin, vous avez en revanche 78km à faire et les Moerakis boulders sont indiqués régulièrement sur la route.

Est-ce que c'est payant ?

Quand vous arrivez par la route, il faut s'arrêter au premier parking indiqué. Il permet l'accès à la plage et les Moeraki boulders sont à 300m. L'accès à la plage est gratuit à cet emplacement. Si vous poussez jusqu'au café, vous découvrirez que l'accès à la plage est en revanche payant : le tarif fixé à 2 dollars, mais semble facultatif (vous déposez l'argent dans une fente à l'entrée).

Où se procurer des souvenirs ?

Le Moeraki Boulders café est ouvert de 9h à 17h. Impossible de le manquer avec ses toits arrondis pour évoquer les boulders. Vous y trouverez des guides sur la formation des pierres et des cadeaux souvenirs similaires aux autres boutiques du pays.

Est-ce que l'on peut se baigner ?

L'eau est trop froide pour se baigner sans combinaison et les courants puissants sur cette plage non surveillée. Les dauphins sont parfois visibles au large, mais la baignade est déconseillée.

Y a-t-il des précautions à prendre ?

Si la marée monte, les boulders peuvent devenir glissants quand ils sont mouillés par les vagues. Les adultes risquent surtout de se tremper, mais les plus jeunes peuvent se faire mal et il faudra les surveiller (comme toujours de toute façon lorsqu'ils sont à la plage).

Les boulders et leur origine

Existe-t-il d'autres boulders en Nouvelle-Zélande ?

Il existe en effet d'autres Boulders en Nouvelle-Zélande. Les « Koutu Boulders » sur l'île du nord et les « Wairere Boulders ». Le Split Apple Rock d'Abel Tasman que vous approchez en bateau ou en kayak est aussi un boulder.

Y a-t-il d'autres boulders dans le monde ?

Des spécimens existent au Costa Rica, en Russie et en Argentine, mais ils ne sont pas aussi célèbres.

D'où viennent les graffitis sur certains boulders ?

Sans doute de ces mêmes personnes qui écrivent leur nom sur les arbres avec un couteau, ou laissent leur numéro de téléphone dans les toilettes publiques. On s'efforce désormais de les nettoyer.

Pourquoi certains rochers sont éclatés en petits morceaux ?

Dans certains cas, c'est tout à fait naturel et le fruit de l'érosion… mais des personnes sans scrupules ont aussi eu recours aux explosifs pour fragmenter les boulders et revendre des morceaux.

Météo et horaire des marées

Faut-il venir à marée basse ?

Oui, faute de quoi les boulders seront partiellement ou totalement recouverts par la marée montante.

Quel temps fait-il à Moeraki ?

En été vous pouvez espérer 12°C le matin et 17°C l'après-midi. La moyenne descend lentement au fil de l'année pour rejoindre 6°C le matin et 9°C l'après-midi. Vous êtes en bord de mer et le ressenti peut aussi varier selon l'humidité.

Où trouver l'horaire des marées ?

Consultez ce site internet des marées.

Quelle est la meilleure saison pour venir ?

Il n'y a pas de saison plus indiquée qu’une autre, les rochers étant visibles sur la plage toute l'année. évidemment, le climat sera plus doux et plus agréable en été qu’en hiver sur la côte est.

Kātiki point

Les manchots sont-ils présents toute l'année ?

Oui, cette espèce endémique de manchot à œil jaune vit dans les parages en toute saison.

Peut-on pique-niquer près du phare ?

Non, ce lieu est sacré pour les Maoris et il est interdit de consommer des aliments sur place.

Shag Point

Les otaries sont-elles visibles toute l'année ?

Oui, cette colonie d'otaries est installée sur les rochers toute l'année.

Quel type d'otarie peuple cette colonie ?

Il s'agit de Fur seals, c'est-à-dire des otaries à fourrure.