Catlins | Quelles visites et activités
15 AVIS
Merci !

Les merveilles incontournables des Catlins.

Guide de la visite

Guillaume Le Nistour, certifié expert par l'office de tourisme
Par Guillaume Poser une question Contact Expert Nouvelle-Zélande

Une région méconnue de l'île du Sud

Ce territoire couvre une partie du Southland et de l'Otago.
Les Catlins se trouvent à la pointe sud de l'île de Jade.

Les Catlins reprennent le nom d'une rivière baptisée en hommage au capitaine Edward Cattlin qui fit fortune à l'époque de la chasse à la baleine. Elles s'étendent sur un territoire à cheval sur l'Otago et le Southland, reliant Dunedin et Te Anau à l'extrême sud de la Nouvelle-Zélande.

De nos jours, la région compte à peine 1500 habitants qui vivent du fermage et de la pêche. Toujours aussi sauvage, le paysage n'a guère changé depuis l'arrivée des Occidentaux dans le sillage du Capitaine Cook en 1770.

Le célèbre explorateur renonça pourtant à explorer les vastes forêts pluviales qui bordent un littoral déchiqueté dont les falaises vertigineuses de 200 m impressionnèrent ses marins.

Dans cette région où il pleut beaucoup, la mousse recouvre les rochers comme les troncs d'arbres.
Les forêts comptent parmi les plus belles de Nouvelle-Zélande.

Les vents puissants qui balayent l'océan Pacifique engendrent des naufrages sous le regard intrigué des quelques Maoris de la région qui font la navette entre les Catlins et Stewart Island depuis le XIVe siècle pour y chasser le moa (une espèce d’autruche géante de Nouvelle-Zélande aujourd'hui éteinte).

Les compétitions de surf se multiplient dans les Catlins, mais vous seriez mieux inspiré de prendre des leçons à Piha, Tauranga ou Raglan avant d'oser mettre un pied dans l'eau ici !
Seuls les surfeurs expérimentés peuvent s'aventurer dans les vagues des Catlins.
L'océan Pacifique est particulièrement dangereux dans cette région.

En réalité, si l'on excepte les rares surfeurs suffisamment téméraires pour défier des rouleaux redoutables de cinq mètres, le rude climat fait fuir les hommes, mais ne dérange guère les mammifères marins, qu'il s'agisse des manchots à oeil jaune ou des otaries à fourrure.

La simple contemplation des animaux de la région suffirait à justifier une visite, mais les Catlins offrent surtout une prodigieuse variété de paysages. Chaque visiteur peut enchaîner des excursions pour découvrir des cascades, des lacs et même quelques curiosités géologiques spectaculaires.

Des colonies de manchots à oeil jaune peuplent le rivage.
La faune marine est omniprésente tout au long de la côte.

Ouverte seulement en 1988 pour le bonheur des touristes, la « Southern Scenic Route » traverse les Catlins pour relier Dunedin à Te Anau en passant par Queenstown, la capitale de l'aventure en Nouvelle-Zélande.

Sur ce trajet exceptionnel qui possède son propre site Internet, on dénombre plus de 50 randonnées et 30 points de vue aisément accessibles en bord de route ! Plusieurs guides ne suffiraient pas à couvrir tant de merveilles qu'il faut pourtant départager !

Une famille en voyage sur la Southland Scenic Route
Partez à la découverte des Catlins en road-trip ! Un film de Gerrard Israel Laraga

Je vais vous emmener à la découverte des principales merveilles des Catlins (Nugget Point, Purakaunui Falls, Cathedral Caves, Slope Point et Curio Bay).

Puis je vous donnerais quelques suggestions de visites complémentaires (Matai Falls, McLean Falls, Lake Wilkie) avant de conclure par des conseils pratiques comme à mon habitude.

En complément, visitez le site officiel des Catlins pour en apprendre davantage sur cette région méconnue.
Gardez vos distances avec les otaries qui ne sont pas aussi inoffensives qu'elles semblent l'être.
Otaries et lions de mer peuvent être observés sur les plages.

Libre à vous de suivre ce parcours à la lettre au départ de Dunedin en direction de Te Anau (la porte d'entrée du Fiordland où se trouvent les célèbres Milford Sound et Doubtful Sound) ou dans le sens inverse. Vous n'êtes évidemment pas tenu de tout visiter et vous choisirez à la carte.

Location de voiture en Nouvelle-Zélande Location de voiture Nouvelle-Zélande Louez une voiture
À partir de 29 € par jour seulement. À partir de 29 € TTC
VOIR LES TARIFS RÉSERVER VOIR

Le phare de Nugget Point

Le phare fut construit après de nombreux naufrages au large des Catlins.
Le phare de Nugget Point se trouve au sommet d'une falaise.

L'escale au phare de Nugget Point est sans aucun doute la visite la plus emblématique des Catlins. Un cadre superbe, presque trop beau pour être vrai, avec un promontoire vertigineux qui surplombe un océan déchaîné ou des rochers éparpillés au large affrontent les vagues.

Ces nuggets (le mot signifie aussi « pépite » en anglais) n'ont rien en commun avec les produits d'une certaine enseigne de fast-food.

Autrefois, ces rochers n'avaient pas leurs pareils pour briser les coques de navires, et si la navigation d'aujourd'hui ne présente plus les mêmes dangers qu'hier, manoeuvrer au large des Catlins n'est toujours pas une partie de plaisir !

Les nuggets sont en réalité des rochers acérés dont la pointe émerge de l'océan pacifique.
Les rochers disséminés au large rendent la navigation périlleuse.

Des nombreux naufrages consignés dans les annales, on se souviendra surtout de celui du SS Tararua en 1881. Ce navire qui avait déjà failli sombrer à Farewell Spit au large de la Golden Bay disparaîtra corps et âme, emportant 130 passagers au fond de l'océan.

Le signal de détresse reçu à Dunedin n'ayant pas été pris au sérieux, seuls quelques rares miraculés échapperont à la noyade en gagnant la plage la plus proche au prix d'efforts surhumains.

Le vent puissant qui souffle au large rendrait la randonnée difficile s'il n'y avait des barrières de sécurité.
Un sentier bien protégé permet de rejoindre le phare sans danger.

Cette catastrophe maritime, jamais égalée en Nouvelle-Zélande, justifiera la construction d'un phare supplémentaire à Waipapa Point.

Pour profiter de la vue sur Nugget Point, vous devrez préalablement emprunter une route de gravier depuis Willsher Bay sur près de 20 km.

Les couchers de soleil sur l'océan sont légendaires, mais il faut passer la nuit dans les environs pour en profiter.
Nugget Point est sans doute la visite la plus célèbre des Catlins.

Depuis le parking où vous pourrez stationner gratuitement, une marche de dix minutes vous conduira au phare en suivant un sentier raide avec des barrières installées pour parer aux violentes bourrasques largement imprévisibles.

À 76 mètres au dessus du Pacifique, le phare blanc de Nugget Point (Tokata en langue maorie) a longtemps fonctionné à l'huile avant de connaître le diesel puis l'électricité.

Depuis qu'il est automatisé, le bâtiment demeure fermé au public, mais une plateforme d'observation permet d'admirer le paysage en toute sécurité.
Timelapse filmé près du phare
Un superbe timelapse du phare de Nugget Point. Une vidéo de TimeLapse Heaven

Le spectacle offert par Nugget Point est le prélude d'une courte randonnée de dix minutes pour rejoindre Roaring Bay au départ du parking.

De là, vous pourrez gagner un abri pour observer les otaries à fourrure et les manchots à oeil jaune qui remontent de la plage.

Reportage complet sur les Yellow-Eyed Penguins
Rencontre avec les manchots à oeil jaune des Catlins. Un reportage du CES

Avec un peu de chance, vous apercevrez aussi les dauphins d'Hector qui nagent à quelques encablures et même les baleines qui migrent vers le nord et la péninsule de Kaikoura.

VisiteNugget Point
Durée30 minutes A/R
Distance1,8 km A/R
DifficultéFacile
TarifGratuit
ParkingGoogle Maps
Louer un Camping-car en Nouvelle-Zélande Location camping-car Nouvelle-Zélande Camping-car
À partir de 39 € par jour seulement. À partir de 39 € TTC
VOIR LES TARIFS RÉSERVER VOIR

Les Purakaunui Falls

Les Purakaunui Falls font partie des nombreuses escales sur la Southland Scenic Route.
Les Purakaunui Falls se trouvent à seulement dix minutes de marche.

Dans un cadre enchanteur en forêt, les Purakaunui Falls tombent sur trois niveaux et suscitent l'enthousiasme des photographes du monde entier. 

Mises en avant dans tous les guides de voyages consacrés aux Catlins, les Purakaunui Falls comptent parmi les rares chutes en marge des Alpes du Sud.

Une escale parfaitement indiquée sur le tronçon de route qui relie Owaka à Invercargill et qui comprend un bref détour sur une route de gravier (Purakaunui Falls Road) pour rejoindre le parking de Waikoato Valley.

Vous trouverez des tables de pique-nique et des commodités sur place.
Un pont permet de franchir une rivière avant de rejoindre la cascade.
Le sentier de randonnée s'enfonce dans une forêt typique de la région.

S'en suit une promenade de 10 min qui traverse une forêt de podocarpus et de hêtre argentés jusqu'à une première plateforme proche du sommet de la chute.

Cette première vue déçoit quelque peu, mais il suffit de descendre d'une vingtaine de mètres pour se retrouver face aux Purakaunui Falls.

Ce n'est pas le débit de la cascade qui impressionne, mais la beauté poétique du cadre en forêt.
Les Purakaunui Falls comptent parmi les plus belles cascades du pays.

Oubliez la démesure des Huka Falls ou la majesté des chutes de Haast Pass, car la nature a composé ici un pur chef-d'oeuvre tout en délicatesse. 

Les innombrables filets d'eau qui glissent sur la roche dans un écrin de mousse et de fougère offrent un spectacle unique en Nouvelle-Zélande.

Le parcours à suivre en forêt jusqu'à la cascade
Suivez le sentier de randonnée jusqu'aux Purakaunui Falls. Réalisé par Ayanath Wattage

Un paysage de carte postale penseront certains voyageurs... avec raison, car les chutes sont reproduites jusque sur les timbres postes néo-zélandais.

C'est aussi un défi pour les photographes (amateurs comme professionnels) qui tâtonneront pour trouver une exposition qui rende justice à la nature féérique des Purakaunui Falls.

Pour rapporter un cliché sensationnel, il faut privilégier une visite au printemps plutôt qu'en été, car des précipitations moindres réduisent le débit de la chute.
La cascade en forêt vue du ciel
Un survol magique de la forêt et des Purakaunui Falls. Une video de Tony Orenga
VisitePurakaunui Falls
Durée20 minutes A/R
Distance800 mètres A/R
DifficultéFacile
TarifGratuit
ParkingGoogle Maps
Assurance Voyage en Nouvelle-Zélande Assurance Nouvelle-Zélande Assurance Voyage
À partir de 22 € seulement. À partir de 22 €
PROMO -5% OFFRE -5% VOIR

Les Cathedral Caves

Les grottes peuvent être visitées à pied à condition de surveiller la marée montante.
Waipati Beach possède d'immenses grottes marines que l'on peut explorer.

Impossible de confondre les Cathedral Caves des Catlins avec la Cathedral Cove de la péninsule de Coromandel. La ressemblance s'arrête au nom et les grottes que vous allez visiter se trouvent dans les falaises de Waipati Beach.

Reliées entre elles, les Cathedral Caves sont célèbres pour leurs profondeurs comme pour leurs hauteurs vertigineuses de trente mètres ! Ces grottes se trouvent sur une propriété privée gérée par une fondation maorie.

Comptez 30 min de marche depuis le parking surveillé après avoir payé 10 $ par adulte et 2 $ par enfant au gardien à l'entrée.
L'accès aux grottes est payant et vous devrez dépenser dix dollars par adulte et deux dollars par enfant.
Une petite randonnée traverse la forêt puis la plage jusqu'aux grottes.

Prenez garde, car les Cathedral Caves sont exclusivement accessibles deux heures avant la marée basse et jusqu'à une heure après celle-ci !

Il n'existe qu'un bref intervalle de trois heures par jour durant lequel l'océan se retire suffisamment pour permettre l'exploration des grottes à pied.

La petite entrée communique avec la seconde qui est bien plus imposante.
Les grottes se visitent mais il ne faut pas craindre de marcher dans l'eau.

La marée du jour est affichée sur place, mais pour éviter toute déconvenue, il faut impérativement se renseigner la veille sur le site officiel qui communique les horaires.

Même en arrivant à l'heure, surveillez votre montre et gardez à l'esprit que les smartphones ne captent aucun signal dans cette région reculée de Nouvelle-Zélande.
Les différentes strates sont parfaitement visibles et permettent de remonter dans le temps.
L'érosion a sculpté la roche durant des millier d'années.

Pour rejoindre l'entrée des grottes dans les falaises qui bordent la plage, il faut préalablement traverser une superbe forêt d'arbres à fougères et de conifères où nichent les tuis, bellbird (korimako) et le kererū qui est un pigeon géant de Nouvelle-Zélande.

Deux entrées creusées dans la falaise s'offrent à vous, dont une immense et presque rectangulaire !

L'itinéraire en forêt puis sur la plage jusqu'aux grottes marines
Découvrez la randonnée à la plage des Cathedral Caves. Réalisé par ZigZag Road Trips

En réalité les deux entrées communiquent et forment une simple boucle creusée dans la roche après des millénaires d'érosion.

Si certains passages sont étroits, la visite ne présente toutefois aucun risque, mais il ne faut pas craindre de se mouiller les pieds dans les grandes flaques d'eau laissées par la mer en se retirant et prévoir un sac pour ranger ses chaussures au sec.

Les Cathedral Caves se visitent exclusivement à marée basse.
Certaines parties de la grotte atteignent les 30 m de haut !

Se munir d'une lampe torche est fortement recommandée pour explorer les recoins sombres de ces grottes qui doivent leur nom à leur résonance unique. L'expérience évoque des souvenirs d'enfance au cinéma, et l'on pense à la fin des « Goonies » près des falaises sur la plage.

Plans aériens sur la plage des Cathedral Caves
Le survol en drone des falaises qui abritent les Cathedral Caves. Une réalisation de CRUMPN

Des otaries à fourrure comme des manchots timides s'aventurent parfois dans les grottes, mais on les rencontre le plus souvent sur la plage.

Restez à une dizaine de mètres de ces mammifères pour ne pas les effrayer et ne leur bloquez jamais l'accès à la mer juste pour prendre une photo !

Interdiction de ramasser des coquillages ou des étoiles de mer sur la plage !
VisiteCathedral Caves
Durée1 heure A/R
Distance2 km A/R
DifficultéFacile
Tarif adulte10 $
Tarif enfant2 $
OuvertureÀ partir de 07:30
FermetureAprès 20:30
Horaires des maréesSite officiel
ParkingGoogle Maps
Location de voiture en Nouvelle-Zélande Location de voiture Nouvelle-Zélande Louez une voiture
À partir de 29 € par jour seulement. À partir de 29 € TTC
VOIR LES TARIFS RÉSERVER VOIR

La forêt pétrifiée de Curio Bay

Les rochers sont remontés à la surface après des millions d'années passées sous l'océan.
La plage de Curio Bay appartenait jadis au super continent Gondwana.

Curio Bay ne figure peut-être pas dans le classement Kiwipal des plus belles plages de Nouvelle-Zélande, mais accueille chaque année 100.000 visiteurs qui viennent découvrir une forêt pétrifiée âgée de 180 millions d'années !

Pour comprendre l'origine de cette curiosité géologique, il faut remonter au Jurassique lorsque toutes les terres du monde étaient regroupées en un continent unique baptisé Gondwana.

Des coulées de boues volcaniques ont engendré des fossiles de la végétation d'il y a 160 millions d'années.
Les troncs d'arbre fossilisés datent de l'ère des dinosaures.

Durant cette ère, les coulées de boues volcaniques ont pétrifié des troncs d'arbres et toute la région a dérivé sous la mer durant une éternité avant de refaire surface il y a « seulement » quelques millions d'années.

Plans aériens sur la côte et les rochers de Curio Bay
Survol en drone de la forêt pétrifiée de Curio Bay. Une vidéo de Glenn Aitken

De nos jours, une plateforme d'observation permet de contempler des fossiles d'arbres et de fougères, offrant par la même un véritable voyage dans le temps aux voyageurs suffisamment sensibles pour s'émerveiller devant ces vestiges d'un monde parcouru jadis par les dinosaures.

Il va sans dire que la collecte de fossile est strictement prohibée.
Gardez vos distances, car les manchots sont particulièrement timides.
Les Yellow-Eyed Penguins remontent de la plage en fin de journée.

Une merveille venant rarement seule en Nouvelle-Zélande, vous observerez également des manchots à oeil jaune (yellow-eyed penguins) et des otaries si vous poussez l'exploration de la plage jusqu'à Porpoise Bay.

Baignade avec les dauphins d'Hector près de Curio Bay
Admirez les dauphins d'Hector qui nagent dans les vagues. Une vidéo de Mikayla W

En été comme en automne, les dauphins d'Hector dont l'espèce est l'une des plus rares au monde (7000 individus subsistent) s'amusent dans les rouleaux, offrant un spectacle saisissant aux visiteurs ébahis de les voir nager aussi près du rivage.

VisiteCurio Bay
Durée15 minutes A/R
Distance500 mètres A/R
DifficultéFacile
TarifGratuit
ParkingGoogle Maps
Louer un Camping-car en Nouvelle-Zélande Location camping-car Nouvelle-Zélande Camping-car
À partir de 39 € par jour seulement. À partir de 39 € TTC
VOIR LES TARIFS RÉSERVER VOIR

Slope point, l'ultime escale au sud

Slope Point marque la fin de l'île du Sud à l'opposé de Cape Reinga sur l'île du Nord.
Slope Point se trouve à l'extrémité sud de la Nouvelle-Zélande.

À deux pas de Curio Bay, la visite de Slope Point permet de rejoindre le point le plus méridional de l'île du Sud (au-delà de Bluff), ce qui constitue un accomplissement en soi pour de nombreux randonneurs.

Car Slope Point achève la grande randonnée de Te Araroa qui couvre plus de 3000 kilomètres d'une extrémité à l'autre du pays. Le plus long sentier de marche au monde est une aventure qui exige une préparation sans faille.

Le point le plus au sud sur la carte n'est pas directement accessible en transport et il faut suivre une piste vers l'ouest au départ de Curio Bay sur un kilomètre.

Retrouvez l'interview de Loïc consacrée à Te Araroa sur Kiwipal.
L'anémomorphose est un phénomène naturel et personne n'est intervenu pour donner cette forme étrange aux arbustes.
Les arbres se courbent pour s'adapter au vent qui balaye la plaine.

Un embranchement balisé vous oriente vers un parking puis une plaine dont la traversée n'est pas toujours de tout repos.

Slalomer entre les déjections de moutons durant une vingtaine de minutes ne présente pas un challenge insurmontable (évitez toutefois d'y sacrifier vos plus belles chaussures), mais le vent violent est un adversaire autrement plus redoutable lorsqu'il souffle en tempête.

Le vent fort qui balaye les Catlins provient de l'Antarctique.
Le pôle Sud n'est plus qu'à quelques milliers de kilomètres.

Les arbres plantés par les agriculteurs pour casser les bourrasques sont littéralement couchés à l'horizontale sur le sol.

Ce phénomène que l'on appelle « anémomorphose » voit la végétation modifier son orientation pour contrer la puissance du vent.

Et le vent ne manque pas à Slope point, car l'air glacial en provenance de l’Antarctique déferle sur les Catlins et balaye tout sur son passage.

Avec un vent violent et une mer déchaînée, il faut rester sur ses gardes.
Soyez prudents, car l'exploration du rivage n'est pas sans risque.

Arrivé à la falaise qui marque la fin du parcours, un panneau indicateur jaune le confirme : le Pôle Sud n'est plus qu'à 4803 km !

Avec son minuscule phare comme seul point de repère, des falaises abruptes et l'océan à perte de vue, Slope Point marquerait presque la fin de la civilisation s'il n'y avait le village d'Orban sur la méconnue Stewart Island à 20 km au large de l'île du Sud.

Les vagues de l'océan qui heurtent les rochers de Slope Point
La mer déchaînée sur les falaises de Slope Point. Filmé par Jiri VonDrak

Si le Cap Reinga à la pointe nord du pays offre une dimension mystique associée à la tradition maorie, Slope point véhicule plutôt un sentiment d'inquiétude presque oppressant, comme si l'Homme n'avait pas sa place dans ce lieu qui préfigure déjà l'ultime frontière que constitue l'antarctique.

Visitez l'International Antarctic Centre de Christchurch pour découvrir les expéditions légendaires au Pôle Sud.
VisiteSlope Point
Durée45 minutes A/R
Distance1,7 km A/R
DifficultéFacile
TarifGratuit
ParkingGoogle Maps
Assurance Voyage en Nouvelle-Zélande Assurance Nouvelle-Zélande Assurance Voyage
À partir de 22 € seulement. À partir de 22 €
PROMO -5% OFFRE -5% VOIR

Quelques merveilles sur la route

Libre à vous de prolonger votre séjour dans la région en ajoutant des étapes supplémentaires.
Tautuku Bay est l'une des nombreuses merveilles des Catlins.

Avec une Southern Scenic Route qui propose près d'une centaine de visites, j'ai laissé de côté (non sans regret) les Waipohatu Falls, Niagara Falls, Lenz Reserve, Tautuku Bay, Florence Hill, Tunnel Hill ou Kaka Point.

Toutes ces visites présentent un intérêt certain, mais insuffisant pour justifier une visite des Catlins, contrairement aux lieux que je vous ai déjà présentés en détail. En revanche, je tenais à présenter succinctement trois étapes qui me tiennent à coeur. 

Encore faut-il disposer du temps libre pour inclure des étapes supplémentaires.
Le phare de Waipapa Point mérite aussi le détour si vous avez le temps !

Si elles ne sont pas absolument incontournables dans un pays aussi extraordinaire que peut l'être la Nouvelle-Zélande, elles n'en sont pas moins sensationnelles et même faciles d'accès.

Visite des Matai Falls

Ouvrons le bal avec les Matai Falls de la « Table Hill Scenic Reserve » qui se trouvent à moins d'un quart d'heure de marche de la route.

Comptez un quart d'heure de marche pour rejoindre les Matai Falls.
La randonnée aux Matai Falls suit un splendide sentier en forêt.

Parfaitement balisé, un sentier dans une forêt pluviale rejoint la rivière Matai et sa belle cascade qui tombe d'une dizaine de mètres.

Une plateforme en bois dans un écrin de verdure offre une vue magnifique, mais vous pouvez également descendre pour chercher le meilleur angle pour vos clichés souvenirs.

Prenez garde à ne pas glisser sur les rochers humides au pied de la chute.
Vous pouvez vous approcher en faisant attention à ne pas glisser.
Les Matai Falls font le bonheur des photographes du monde entier.

Un embranchement sur le retour permet d'atteindre les Horseshoe Falls au prix de cinq minutes de marche sur un sentier assez raide.

Cette seconde cascade n'a rien à envier à la première et justifie bien quels efforts pour admirer deux cascades pour le prix d'une.

Randonnée aux Matai Falls en forêt
Le spectacle féérique des Matai Falls dans les Catlins. Réalisé par Hayden Campbell
VisiteMatai Falls
Durée30 minutes A/R
Distance1 km A/R
DifficultéFacile
TarifGratuit
ParkingGoogle Maps

Visite des McLean Falls

Tout aussi photogéniques, les McLean Falls offrent une expérience similaire aux Matai Falls, mais au terme d'une marche légèrement prolongée.

Libre à vous de préférer l'une à l'autre de ces visites ou d'enchaîner les deux si le coeur vous en dit !
Les McLean Falls tombent de 22 mètres sur plusieurs niveaux.
Moins connues du grand public, les McLean Falls sont pourtant magnifiques.

Un premier quart d'heure de marche permet d'atteindre le premier niveau de cette chute de 22 mètres qui est l'une des plus hautes des Catlins et demeure injustement méconnue.

Le chemin restant gagne en altitude pour révéler la chute dans son ensemble, mais il faudra prendre garde à ne pas glisser sur les rochers.

Le parcours pour rejoindre la cascade dans les Catlins
À la découverte des splendides McLean Falls. Un film de Czech Rover

Ici encore, le spectacle de la cascade avec la mousse qui recouvre le moindre centimètre carré de rochers est féérique.

VisiteMcLean Falls
Durée40 minutes A/R
Distance1,5 km A/R
DifficultéFacile
TarifGratuit
ParkingGoogle Maps

Visite de Lake Wilkie

Situé non loin de Tautuku Bay, ce petit lac de seulement deux hectares évoque le célèbre lac Matheson même s'il ne reflète pas le paysage de Fox Glacier comme un miroir.

Le lac Wilkie est un vestige de l'ère glaciaire.
Les eaux sombres du lac Wilkie reflètent la forêt alentour.

C'est avant tout une belle promenade dans une forêt de ratas et de conifères située juste en bord de route qui permet de gagner le lac Wilkie né lors de la dernière période glaciaire il y a 13.000 ans.

En ces temps reculés, le lac était bien plus vaste et cerné par des dunes qui ont été peu à peu gagnées par la végétation.

Les eaux sombres de Lake Wilkie reflètent le paysage
Randonnée au lac Wilkie qui reflète la forêt. Filmé par 4k Scapes

Peu profonde, l'eau sombre abrite aujourd'hui un écosystème aussi rare que fragile où se développent des planctons microscopiques, mais ou ne nage aucun poisson.

C'est une visite recommandée pour se dégourdir les jambes lors d'un long trajet en voiture, et paradoxalement d'autant plus intéressante par mauvais temps quand la brume donne des allures fantomatiques au paysage.

VisiteLake Wilkie
Durée30 min à 1 h A/R
Distance1 à 3 km A/R
DifficultéFacile
TarifGratuit
ParkingGoogle Maps
Location de voiture en Nouvelle-Zélande Location de voiture Nouvelle-Zélande Louez une voiture
À partir de 29 € par jour seulement. À partir de 29 € TTC
VOIR LES TARIFS RÉSERVER VOIR

Notre avis sur les Catlins

Cependant, à moins de voyager en basse saison, vous croiserez tout de même d'autres voyageurs.
Les Catlins permettent de sortir des sentiers battus.

Si l'on en croit la légende maorie, les forêts de la région étaient jadis peuplées par des géants (maeroero) belliqueux. À dire vrai, sans être inhospitalières, les Catlins s'adressent essentiellement aux voyageurs en quête d'une immersion dans la nature sauvage authentique de Nouvelle-Zélande.

Visiter les Catlins permet de sortir des sentiers battus, car si tous les guides de voyages recommandent la destination, nombre de visiteurs se découragent vite en constatant son éloignement et s'inquiètent encore davantage de la météo et de la supposée rareté des hébergements.

Il faut adopter un comportement responsable pour visiter une région aussi reculée.
Dans une région aussi isolée, la fréquentation touristique est moindre.

Et puis, les merveilles de l'Otago Central et des grands fjords captent l'essentiel des touristes qui préfèrent les paysages plus épiques de l'île de jade.

Néanmoins, les Catlins ne sont pas aussi étendues ni aussi excentrées que l'on pourrait le penser !

Avec ses paysages sauvages et sa nature préservée, les Catlins sont un joyau de l'île du Sud.
Vivez une aventure dans une région méconnue de Nouvelle-Zélande.

À seulement 1h30 de route de Dunedin, on trouve un terrain de jeu fantastique qui permet de se lancer dans une véritable chasse au trésor en multipliant les courtes visites sans chercher pour autant à cocher toutes les cases d'une liste interminable pour impressionner ses amis au retour.

Faut-il redouter la météo ?

Les Catlins ne détiennent pas le record de la pluviométrie en Nouvelle-Zélande, les premières places du podium étant occupées par le Fiorldand et la West Coast (Hokitika), mais une troisième place serait bien méritée, car il pleut abondamment dans le Southland et même statistiquement tous les 2-3 jours.

La pluie et le vent donnent du caractère à cette région qui s'adresse à des voyageurs qui aiment la nature à l'état brute.
Il ne faut pas craindre les intempéries pour visiter les Catlins.

Pour autant, les températures sont loin d'être aussi basses que ce que l'on pourrait redouter en regardant la carte !

Si la moyenne durant les mois d'été avoisine les 20°C, le mercure atteint parfois 25°C et même 30°C durant quelques jours et l'hiver n'est pas si rude avec ses moyennes à 12°C.

Il pleut souvent, mais c'est la pluie qui donne à la région toute sa splendeur.
Si vous aimez la nature sauvage, alors vous adorerez les Catlins.

Et puis, comment obtenir des forêts sauvages avec des arbres recouverts de mousse et des cascades sublimes sans la pluie ?

Déplorer le climat pluvieux des Catlins serait comme dénigrer la douche écossaise. Si l'on n'est pas prêt à sortir le ciré pour observer des merveilles, il vaut mieux opter pour un autre pays plus sec.

Quelles visites réaliser en priorité ?

La question de la météo mise de côté, reste à trancher entre les innombrables activités de la Southern Scenic Route.

Les plus pressés pourront se contenter d'un condensé spectaculaire en se misant sur Nugget Point, les Purakaunui Falls ou les Cathedral Caves.

Mis à part Invercargill et Bluff qui possèdent des hôtels, il faudra opter pour des beds and breakfasts si vous souhaitez passer la nuit dans la région.
Les hébergements sont plus rares, mais les beds and breakfasts existent.

Mais s'il ne fallait retenir qu'une seule visite, Nugget Point l'emporterait de justesse devant les Purakaunui falls, même si ce choix est purement subjectif !

Voici notre un itinéraire avec les visites recommandées dans les Catlins.
Nul ne vous oblige à faire la course et il vaut mieux savourer chaque étape.
Prenez votre temps sans chercher à tout voir en chemin.

Pour se rendre de Dunedin à Invercargill, il faut prévoir un trajet qui couvre 300 km pour cinq heures de route.

Réaliser le trajet Dunedin à Te Anau n'est pas impossible en sacrifiant des visites, car il faut prévoir 460 km pour pratiquement 7 h de route, ce qui n'est pas raisonnable sauf si l'on se relaye au volant durant les mois d'été quand les journées sont les plus longues.

Sortir des sentiers battus demande plus d'efforts, mais la récompense n'en sera que meilleure.
Des souvenirs inoubliables récompensent les voyageurs motivés.

Libre à vous de choisir en fonction de votre itinéraire, mais une visite approfondie des Catlins implique au moins une nuit dans la région pour des conditions plus acceptables.

Quel hébergement choisir ?

Pour admirer le soleil couchant sur Nugget Point et les manchots à oeil jaune qui remontent de la plage une à deux heures avant la nuit tombée, vous pouvez vous loger au village de Kaka Point près de Nugget Point.

Vous trouverez aussi des Beds and breakfasts et des lodges éparpillés sur tout le parcours, même si le choix reste modeste avec des enseignes qui affichent rapidement complet en haute saison.

Contactez Kiwipal si vous souhaitez des conseils pour vous organiser !
Le spectacle magique des aurores australes du Southland
Les aurores australes depuis le phare de Waipapa Point. Une réalisation de Peter Bathurst

Les Catlins méritent bien que l'on y consacre deux journées pleines. Voilà qui sera sans doute difficile à envisager pour un premier séjour, mais qui vous donnera une raison de plus de revenir en Nouvelle-Zélande !

Nous n'avons pas encore abordé le sujet des aurores australes, mais nous y reviendront prochainement dans un guide complet.

Infos pratiques

Questions fréquentes

Guillaume, Guide Kiwipal

Demandez à Guillaume de vous aider ! Besoin d'aide ? Je suis un guide certifié par l'office de tourisme et je vous réponds avec plaisir tous les jours de la semaine. Guide certifié par l'office de tourisme, je réponds avec plaisir tous les jours de la semaine. Je réponds avec plaisir à vos questions.

Poser une question à Guillaume Poser une question

Cathedral Caves

Peut-on visiter les grottes en fauteuil roulant ?

Hélas non, car ni le sentier en forêt ni la plage ne permettent un accès pour les personnes à mobilité réduite.

Quel équipement prévoir ?

Une lampe torche est recommandée pour s'éclairer durant la visite des grottes, mais l'essentiel consiste à s'habiller chaudement en prévoyant un sac à dos pour ranger ses chaussures si l'entrée de la grotte est encore inondée après la marée descendante.

Peut-on prendre des photos des grottes ?

Rien ne l'interdit, mais la pénombre donne en général des clichés médiocres qui ne font pas ressortir la majesté du lieu. Oubliez un moment votre appareil photo, et regardez le paysage avec vos yeux !

Peut-on éviter de payer l'entrée ?

Il faut plutôt voir le prix de l'entrée comme un frais de stationnement, car le parking est surveillé. Il n'en demeure pas moins que le tarif qui était jusqu'à présent de 5 $ a doublé et qu'il commence à être exagéré.

La visite des grottes est-elle risquée ?

Toute grotte comporte un risque de chute de pierre, et celles-ci ne font pas exceptions à la règle. Le risque est toutefois mesuré, car les Cathedral Coves sont régulièrement inspectés et vous ne passerez qu'un bref moment à l'intérieur.

Peut-on rester coincé à marée haute ?

Vous ne serez pas coincé, en revanche vous courrez le risque de prendre un bain improvisé et de vous exposer à un réel danger si vous ne savez pas nager.

Où consulter les horaires des marées ?

Le site officiel des Cathedral Caves publie les horaires des visites en fonction de la marée.

Faut-il porter des chaussures de randonnées ?

Non, car la marche se déroule essentiellement sur un sentier facile en forêt avant de rejoindre la plage où il en général plus commode de marche pieds nu.

Purakaunui Falls

Comment obtenez-vous de telles photos ?

Il faut être en mesure de paramétrer le temps d'exposition et la vitesse de l'obturateur pour obtenir des clichés de qualité de n'importe quelles cascades. Venir au bon moment, de préférence durant l'heure d'or joue également beaucoup sur la qualité du rendu.

Peut-on rejoindre la cascade en fauteuil roulant ?

La première plateforme d'observation au sommet de la chute peut être rejointe, mais la vue principale en contrebas est hélas inaccessible en fauteuil.

Nugget Point

Est-ce que la visite donne le vertige ?

Le sentier qui rejoint le phare peut donner le vertige, mais des barrières ont été installées des deux côtés du chemin pour éviter toute chute des visiteurs même par mauvais temps. Personne ne vous contraint à aller jusqu'au bout et l'on ne vous en voudra pas de faire demi-tour.

La visite est-elle dangereuse ?

Non, mais il faut impérativement surveiller les plus jeunes et leur interdire de courir sur le sentier malgré la présence de barrières.

Quel est le meilleur moment pour visiter Nugget Point ?

L'idéal consiste à admirer le coucher de soleil depuis la plateforme devant le phare.

Curio Bay

Peut-on rapporter des fossiles de la plage ?

Vous n'êtes pas autorisé à rapporter des souvenirs sous la forme de coquillages ou fossiles.

Peut-on se baigner avec les dauphins ?

Si la pratique n'est pas interdite, il est toutefois recommandé de ne pas importuner les dauphins d'Hector qui sont une espèce menacée.

Slope Point

Est-ce vraiment le point le plus au sud du pays ?

Slope Point représente l'extrémité de l'île du Sud de la Nouvelle-Zélande, mais Stewart Island qui est la troisième grande île du pays se trouve davantage au sud.

Pourquoi les arbres sont-ils couchés ?

Ils poussent naturellement de la sorte pour mieux résister au vent glacial qui souffle en provenance de l'Antarctique.

Hébergement

Quel est le meilleur camping de la région ?

Le camping payant de Parakaunui Bay est magnifique et jouxte une des plus belles plages des Catlins.

Y a-t-il des hôtels dans les Catlins ?

Vous trouverez des hôtels dans les villes de Bluff ou d'Invercargill, mais en dehors il faudra se contenter des Beds and Breakfasts éparpillés le long de la Southland Scenic Route.