Piha | Quelles visites et activités
1 AVIS
Merci !

Piha Beach, le paradis des surfeurs de l'Île du Nord.

Guide de la visite

Guillaume Le Nistour, certifié expert par l'office de tourisme
Par Guillaume Poser une question Contact Expert Nouvelle-Zélande

Cap sur les Waitākere Ranges

C'est le lieu de villégiature préféré des aucklanders.
Piha est l'une des plus belles plages de Nouvelle-Zélande.

Jadis peuplées par les Maoris, les plages qui bordent la mer de Tasman sont devenues le refuge des habitants d'une métropole d'Auckland située à seulement trois quarts d'heure de route.

Difficile de trouver une plage plus emblématique de la Nouvelle-Zélande, avec son sable noir et ses falaises rocheuses qui surplombent une mer agitée dont les rouleaux puissants font le bonheur des surfeurs.

Si Piha figure en bonne place dans le classement Kiwipal des plus belles plages du pays, ce n'est pas par hasard !

Comptez environ 45 min pour rejoindre la plage en voiture.
La route qui relie Auckland à Piha traverse les Waitākere Ranges.

Pourtant, si Piha accueille un nombre considérable de vacanciers toute l'année, ils ne sont qu'un petit millier à vivre sur place au quotidien. Pour rejoindre la plage, le visiteur emprunte une voie rapide jusqu'à Waitarua puis s’aventure sur la route sinueuse qui s'enfonce dans les Waitākere Ranges.

À flanc de collines, le parc régional de Waitākere Ranges regorge de randonnées qui feront l'objet d'un guide dédié sur Kiwipal.
Le point de vue se trouve à seulement quelques minutes en voiture de l'arrivée.
Le Piha Beach Lookout offre un premier aperçu de la plage.

Quelques minutes avant d'atteindre la plage, la route en forêt rejoint un point de vue spectaculaire sur la côte Pour les voyageurs qui ont subi le vol international interminable depuis l'Europe, ce « Piha Beach Lookout Road » est une véritable oasis dans le désert !

Voilà enfin la nature sauvage de Nouvelle-Zélande qui a justifié toutes ces heures d'avion, et ce premier contact ne déçoit pas !

Quelques minutes de route suffisent pour achever le trajet jusqu'au parking qui s'étire tout en longueur et se remplit vite en été, mais si l'on y trouve sans peine une place pour stationner.

Un long parking qui précède la plage accueille les visiteurs.
L'aspect des panneaux ne laisse guère de doute, c'est une plage de surfeurs.

Les voyageurs pressés se contenteront d'admirer le Lion Rock et mettront les pieds dans l'eau, ce qui sera déjà très appréciable en été. 

Mais les lecteurs de Kiwipal auront droit à un programme autrement plus intéressant, pour profiter non seulement de la plage, mais surtout des deux randonnées enthousiasmantes aux Kitekite Falls et Tasman Lookout.

Survol de la plage de Piha.
Admirez la plage vue du ciel grâce à un drone. Une vidéo de Iggy Pacanowski
Location de voiture en Nouvelle-Zélande Location de voiture Nouvelle-Zélande Louez une voiture
À partir de 29 € par jour seulement. À partir de 29 € TTC
VOIR LES TARIFS RÉSERVER VOIR

La plage au sable noir

Les éruptions volcaniques ont façonné le paysage il y a des millions d'années.
Riche en fer, le sable noir de Piha est d'origine volcanique.

Pour comprendre l'origine du sable noir à haute teneur en fer de Piha (commun aux autres plages de la côte ouest de la Nouvelle-Zélande) il faut remonter au troisième siècle de notre ère lorsque le super volcan Taupo entre en éruption.

La puissance de l'éruption est telle qu'elle sera même perçue depuis la Chine et modifiera le climat de l'Europe au temps de l'Empire romain. Le volcan projette 120 km3 de roches volcaniques qui se dispersent sur toute l'Île du Nord.

Cette éruption donne naissance au lac Taupo et engendre les spectaculaires Huka Falls par la même occasion.
Au premier coup d'oeil, le voyageur comprend qu'il n'a pas affaire à une banale plage de station balnéaire.
La nature sauvage à moins d'une heure d'Auckland.

Le relief des Waitākere Ranges est quant à lui antérieur, engendré il y a plus de 20 millions d'années par une succession d'éruptions (la ville d'Auckland elle-même est bâtie sur des volcans éteints).

Cette genèse dans les flammes a laissé des traces bien visibles, à commencer par le Lion rock qui capte tous les regards sur la plage.

PlagePiha Beach
Tarif parkingGratuit
AdresseGoogle Maps

Découverte du Lion Rock

Du haut de ses cent mètres, le Lion Rock qui semble garder la plage de Piha est un bouchon volcanique né il y a 16 millions d'années.

C'est une ancienne cheminée qui s'est figée à la fin d'une éruption et dont l'érosion a donné l'apparence d'un lion couché sur le sable.

Le Lion Rock est une ancienne cheminée volcanique.
Comme son nom l'indique, le Lion Rock ressemble à un lion couché.

Si le phénomène n'a rien d'exceptionnel en Nouvelle-Zélande (vous trouverez d'autres rochers similaires dans les Pinnacles de la péninsule de Coromandel), il faut bien avouer que ce Lion Rock qui écrase la plage de sa magnificence est spectaculaire et particulièrement photogénique !

C'est d'ailleurs le Lion Rock qui a donné son nom à cette plage que les Maoris appellent « Te Piha » : un mot qui désigne l'ondulation de l'eau devant la proue d'une pirogue.

L'ascension au sommet du Lion Rock

Escalader le rocher était encore envisageable il y a quelques années. Un totem est d'ailleurs toujours planté au sommet là où se trouvait le camp retranché de la tribu Whakaari et les randonneurs étaient jadis récompensés de leurs efforts par une vue splendide à 360° sur la plage.

Des chutes de pierre ont rendu la randonnée trop dangereuse pour les touristes.
L'ascension du Lion Rock est désormais interdite par mesure de sécurité.

Une ascension qui n'était pas sans risque et de nombreuses personnes ont été victimes de chutes mortelles jusque dans les années 2000 ! Des dégâts récents ont conduit les autorités à fermer l'accès au sentier qui mène au sommet.

De nombreux guides de voyage périmés assurent à tort qu'il est possible d'escalader le Lion Rock.
Les Stichaster Australis se rencontrent essentiellement en Nouvelle-Zélande.
Des étoiles de mer s'aggripent au Lion Rock à marée basse.

Arrivés au pied du Lion Rock, consolez-vous en partant à la recherche des superbes étoiles de mer qui s'accrochent aux rochers lorsque la mer se retire.

Les « Stichaster australis » sont typiques de Nouvelle-Zélande et d'une beauté saisissante avec des teintes qui varient de l'orangé au marron en passant par le rose et le beige.

Vue aérienne de Piha filmé par un drone.
Découvrez la plage de Piha et ses merveilles. Un film de Chris David

Piha et la Leçon de Piano au cinéma

On prétend souvent que la « Leçon de Piano » qui remporta la Palme d'or au Festival de Cannes de 1993 fut filmée à Piha.

Bande annonce officielle du film.
Regardez la bande-anonce de la Leçon de Piano. Un film de Jane Campion

Jane Campion à qui l'on doit aussi l'excellente série « Top of The Lake » (filmée à Queenstown), a tournée le début de la « Leçon de Piano » à Karekare Beach, une plage voisine de Piha à quelques minutes en voiture plus au sud.

Karekare Beach est souvent déserte, plus sauvage et presque inquiétante par mauvais temps.

La ressemblance avec Piha est frappante, mais l'on comprend la volonté de la réalisatrice de s'écarter d'une plage célèbre au point de figurer sur les timbres !

Survol de Karekare en drone.
Découverte de la plage sauvage de Karekare. Une vidéo de Michael Schollum

Les puristes feront le détour à Karekare Beach, mais Piha devrait suffire pour se remémorer l'histoire poignante d'Ada MacGrath, la pianiste muette du film, contrainte de quitter l'Écosse pour la Nouvelle-Zélande.

PlageKarekare Beach
Tarif parkingGratuit
AdresseGoogle Maps
Louer un Camping-car en Nouvelle-Zélande Location camping-car Nouvelle-Zélande Camping-car
À partir de 39 € par jour seulement. À partir de 39 € TTC
VOIR LES TARIFS RÉSERVER VOIR

Surf et baignade à Piha

Même si ce n'est pas le meilleur spot de surf du pays, Piha demeure exceptionnelle.
Piha est la plage de surfeur la plus célèbre de Nouvelle-Zélande.

Piha est le berceau du surf en Nouvelle-Zélande, et c'est ici que deux surfeurs californiens (Bing Copeland et Rick Stoner) furent les premiers à défier les vagues sur leurs planches en 1958.

Depuis lors, Piha accueille des compétitions internationales et les meilleurs sportifs du monde viennent s'entraîner sur cette plage considérée avec Raglan et Tauranga comme un spot incontournable du surf en Nouvelle-Zélande.

La prudence s'impose que ce soit pour le surf ou pour la baignade.
La mer de Tasman s'adresse avant tout aux surfeurs expérimentés.

Toutefois, si le surf et la baignade sont indissociables de Piha, il ne faut pas négliger le caractère tumultueux de la mer de Tasman. Un petit rappel sur la sécurité s'impose avant de se jeter à l'eau...

Les noyades si nombreuses à Piha par le passé sont presque toujours survenues dans des zones non surveillées, qui plus est en dehors des horaires de baignade surveillée.

Se baigner en toute sécurité

Deux équipes de sauveteurs se partagent la surveillance de la plage de part et d'autre du Lion Rock. Au fil des années, les membres de ces équipes de nageurs hors pair sont devenus légendaires, et la série TV « Piha Rescue » diffusée durant 14 saisons en Nouvelle-Zélande était la version Kiwi d'Alerte à Malibu.

Deux équipes de sauveteurs se partagent la surveillance de part et d'autre du Lion Rock.
Des maîtres-nageurs assurent la surveillance de la zone de baignade.
Surfeurs sur la plage.
Les surfeurs qui prennent les vagues de Piha. Réalisé par Jean Pierre Guillotin

Il n'y a donc pas lieu de se poser des questions ! On se baigne dans la zone balisée par des fanions rouges et jaunes où l'on ne se baigne pas !

En dehors de ces espaces délimités, les courants marins sont imprévisibles et même les sauveteurs surentraînés ne pourront rien tenter.

La mer qui se retire laisse derrière elle des lagons parfaits pour se baigner sans danger.
La baignade dans la mer de Tasman implique un minimum de prudence.

Les vacanciers intimidés par les rouleaux géants (on les comprend...) pourront toutefois profiter de la plage sans danger, car il faut avancer longtemps dans l'eau avant de perdre pied.

Sous la surveillance des parents, les enfants ne courent aucun risque et le but de ce guide n'était pas de vous effrayer, mais de vous appeler à respecter une prudence élémentaire.

Comment apprendre le surf à Piha ?

Piha est sans doute la référence du surf en Nouvelle-Zélande, mais quand est-il des débutants qui souhaitent s'essayer à la discipline ? Avec des rouleaux qui s'enchaînent à l'infini, il y a de quoi être intimidé !

Les leçons sont dispensées à un nombre restreint de participants.
Participez à une initiation au surf avec un moniteur expérimenté.

La Piha Surf School et la Piha Surf Academy sont les deux principales écoles de surf de la plage et elles comptent parmi les meilleures de Nouvelle-Zélande.

Toutefois, la Piha Surf School s'adresse plutôt aux débutants qui souhaitent apprendre le surf sérieusement sur plusieurs semaines, tandis que la Piha Surf Academy conviendra davantage au voyageur de passage qui recherche une initiation rapide.

Personne ne peut devenir un surfeur émérite en quelques heures, le but de l'initiation étant essentiellement de s'amuser et peut-être de se trouver une vocation.
N'espérez tout de même pas prendre des rouleaux dès la première leçon.

Les leçons se déroulent en petit comité avec un maximum de six élèves par moniteur chevronné. L'intégralité du matériel est fournie, ce qui inclut la planche et la combinaison, car l'eau demeure fraîche même en été. 

Une leçon de surf sur la plage.
Apprenez à surfer avec une école de surf. Un fillm de la Piha Surf Academy

Bien entendu, les participants ne seront pas lâchés dans les rouleaux géants et un apprentissage sur le sable sera suivi par une initiation dans des vagues modestes à la portée des débutants.

CompagniePiha Surf Academy
Tarif80 $
Durée1 h 30
AdresseSouth Piha Beach carpark, Marine Parade
ConditionsÀ partir de 8 ans
Téléphone(09) 2171082
Emailsurf@pihasurfacademy.com
RéservationSite officiel
Assurance Voyage en Nouvelle-Zélande Assurance Nouvelle-Zélande Assurance Voyage
À partir de 22 € seulement. À partir de 22 €
PROMO -5% OFFRE -5% VOIR

Promenade au Tasman Lookout Path

Cette brève randonnée de 45 minutes permet de rejoindre un point de vue en hauteur.
Le Tasman Lookout Path offre le plus beau point de vue sur la plage.

Si vous préférez la terre ferme aux vagues déchaînées, vous pouvez suivre la piste qui mène à un point de vue spectaculaire sur la plage et son Lion Rock (comptez 30 à 45 min A/R sur 2 km).

Il ne s'agit pas d'une grande randonnée à proprement parler, mais plutôt d'une simple promenade, même si le sentier à suivre se révèle assez raide au début.

Pour commencer, quittez le parking principal et longez Marine parade en direction du Sud (sur votre gauche, face à la mer).

Il vaut mieux ne pas se lancer dans une randonnée lorsque la marée remonte.
Les Nunn Rocks affrontent une mer de Tasman déchaînée !

Une marche qu'il vaut mieux envisager à marée basse, car les vagues qui s'écrasent sur les Nunn Rocks lorsque la mer remonte sont impressionnantes.

Inutile de se creuser les méninges, car les « Nunn Rocks » ne ressemblent plus du tout à des nonnes depuis un effondrement récent.

Le chemin grimpe ensuite pour rejoindre la crête d'une falaise avec quelques barrières à franchir et des escaliers à gravir.

Le lagon permet de se baigner à l'abri des vagues de la plage.
Un étroit passage permet de traverser le rocher de part en part.

Le point de vue sur la plage suffira aux voyageurs avec un agenda de ministre. Ils pourront rebrousser chemin, mais les visiteurs moins pressés poursuivront la marche pour explorer « The Gap » où la marée descendante remplit un lagon idéal pour la baignade. 

Prenez garde à ne pas glisser lorsque vous descendez en marchant sur la pente herbeuse.
Le sentier ne présente pas de risque, mais il faut prendre garde à ne pas glisser sur l'herbe.
La randonnée se poursuit sur les falaises qui bordent la plage.

En poussant encore plus loin, on découvre le « Blow Hole » : un geyser marin impressionnant à marée haute, mais non sans danger comme l'atteste la présence d'une bouée accroché à un rocher. 

En Nouvelle-Zélande, les lieux dangereux sont peu sécurisés et l'on compte davantage sur le bon sens de la population qu'en Europe.
À marée basse, vous pouvez faire le tour de Taitomo Island pour revenir à Piha.
Surveillez l'horaire, car Taitomo Island est une île à marée haute.

À marée basse, il sera plus rapide et plus intéressant de suivre le littoral pour rejoindre Piha en faisant le tour de Taitomo Island, également connue sous le nom de Camel Rock en raison de sa (très vague) ressemblance avec un chameau.

Ne grimpez pas sur Taitomo Island, car le rocher est Tapu (c.a.d sacré) dans la tradition maorie.
RandonnéeTasman Lookout Path
Durée45 min
Distance2 km A/R
NiveauFacile
AdresseGoogle Maps
Location de voiture en Nouvelle-Zélande Location de voiture Nouvelle-Zélande Louez une voiture
À partir de 29 € par jour seulement. À partir de 29 € TTC
VOIR LES TARIFS RÉSERVER VOIR

Randonnée aux Kitekite Falls

Une heure de marche suffit pour admirer une superbe cascade dans les Waitakere Ranges.
La randonnée aux Kitekite Falls est absolument incontournable !

La visite des Kitekite Falls est indissociable de celle de Piha à condition de disposer d'au moins une heure et demie pour s'éloigner de la plage et s'enfoncer dans les Waitākere Ranges.

Également connu sous le nom de Kitakita Falls, le lieu est connu pour sa chute qui se déverse du haut d'une falaise en créant trois bassins successifs.

À défaut d'être particulièrement impressionnante, l'attraction située en pleine forêt est splendide et mérite le détour.

Les kauris autrefois employés comme bois de construction sont aujourd'hui protégés.
Un imposant tronc d'arbre kauri donne une idée des dimensions !
Le départ de la randonnée ne se trouve pas sur la plage, mais à cinq minutes en voiture. Le « Kitekite Falks Car Park » vous permet de stationner gratuitement en journée.

Le sentier en forêt d'arbres kauris

Très populaire, le sentier de « Kitekite Falls Path » forme une boucle de 2,7 km. 

Fermée plusieurs années en raison d'une maladie qui affectait les kauris, la piste a rouvert au public en 2018 avec l'installation de planches pour faciliter la marche et limiter la propagation de champignons aux arbres.

Un champignon qui attaque les kauris a fait des ravages par le passé.
Les visiteurs doivent impérativement désinfecter leurs chaussures.

Des arbres kauris jadis exploités à l'excès par l'industrie, mais désormais protégés et dont les dimensions spectaculaires attirent les visiteurs à Waipoua et dans les forêts du Northland près du Cape Reinga.

Le kauri qu'il faut traverser de part en part au début de la piste donne une idée des forêts impénétrables d'autrefois avant l'arrivée des colons occidentaux.

La piste a rouvert en 2018 après de nombreux travaux du Département de la Conservation.
Le sentier a été aménagé pour protéger la nature.

Chaque visiteur doit désinfecter ses chaussures avec un spray mis à disposition au début de la randonnée et s'interdire de pratiquer le hors-piste.

Si la marche est aisée, les chaussures de randonnée sont indispensables, car vous devrez franchir quelques sections boueuses et de petits ruisseaux.

Parce qu'il n'est la cible d'aucun prédateur, le Kereru affiche un embonpoint impressionnant pour un pigeon.
Le kereru est un pigeon endémique de Nouvelle-Zélande.

La progression se déroule à l'ombre des arbres à fougères et des puriri trees dont les baies rouges attirent le kereru (un pigeon massif de Nouvelle-Zélande).

Plus séduisant, le chant mélodieux et étrangement « robotique » qui résonne dans la forêt appartient au Tuī, une espèce d'oiseau endémique du pays.

Randonnée aux Kitekite falls.
Suivez le sentier en forêt jusqu'aux Kitekite Falls. Une vidéo d'Adian Van Der Walt

Découverte de la chute

Après avoir franchi le cours d'eau de Glen Esk Stream, des panneaux explicatifs renseignent sur l'importance de la région dans la culture maorie. Un banc marque la fin du parcours et précède la découverte des Kitekite Falls.

La chute remplit plusieurs bassins avant de rejoindre le pied de la falaise.
Les Kitekite Falls dévalent une falaise de 80 mètres de haut.

Un escalier en bois permet de rejoindre le pied de la chute qui tombe de 80 mètres en remplissant trois bassins successifs.

Le mot « Kitekite » est une mauvaise reproduction par les Occidentaux du mot « Kitakita » qui signifie « couleurs éclatantes » en maori.

La baignade est tout à fait envisageable en haute saison si vous ne craignez pas de côtoyer quelques anguilles comme au lac Matheson.

L'eau est fraîche et il faudra la partager avec quelques anguilles.
Vous pouvez vous baigner dans le bassin au pied de la cascade.

De nombreux voyageurs profitent du cadre enchanteur pour pique-niquer en admirant la chute et les arbres kauris replantés au début du XXe siècle.

Ces derniers commencent à développer la pointe arrondie caractéristique qui marque le centenaire de l'espèce.

Les arbres kauris continuent de pousser durant environ 500 ans et peuvent survivre durant quelques milliers d'années si aucune maladie ne les frappe.
Survol des Kitekite Falls.
Admirez le survol des Kitekite Falls avec un drone. Filmé par Michelle Baladad

Rejoindre le sommet des Kitekite Falls

Les visiteurs les plus impatients pourront attaquer la piste inclinée de « Connect Track » qui débute à 100 mètres du bassin pour rejoindre le sommet des Kitekite Falls en un quart d'heure à peine.

La baignade est possible au sommet, mais ne vous approchez pas trop du bord.
Un sentier abrupt permet de rejoindre le sommet des Kitekite Falls.

Une vue superbe sur la vallée et un bassin où l'on peut se baigner (en évitant soigneusement le rebord près du vide) récompense les marcheurs qui sont prêts à faire travailler leurs mollets.

Les bâtons de randonnées ne seront pas superflus, car la piste au fort dénivelé n'est pas sans danger, d'autant plus si une météo pluvieuse la rend glissante.

Escalader les Kitekite Falls est possible en participant à une sortie canyoning organisée par un tour opérateur de la région.
RandonnéeKitekite Falls Path
Durée1 h 30
Distance3,6 km A/R
NiveauFacile
AdresseGoogle Maps
Louer un Camping-car en Nouvelle-Zélande Location camping-car Nouvelle-Zélande Camping-car
À partir de 39 € par jour seulement. À partir de 39 € TTC
VOIR LES TARIFS RÉSERVER VOIR

Notre avis sur Piha Beach

La plage est le plus souvent déserte en basse saison touristique.
Piha est l'une des plages emblématiques de Nouvelle-Zélande.

Les voyageurs qui découvrent le CBD (Central Business District) d'Auckland se demandent parfois comment la ville parvient à justifier son troisième rang dans le classement Mercer des villes les plus agréables au monde.

En réalité, c'est la proximité avec la nature qui rend la principale agglomération de Nouvelle-Zélande aussi attractive.

Piha illustre parfaitement ce grand écart entre nature et modernité, avec une plage de sable noir bordée de falaises recouvertes de fougères. Une merveille pourtant à moins d'une heure de route de la Sky Tower et son casino.

Le secret d'Auckland réside dans la possibilité de passer aisément de la ville à la nature sauvage.
Quel contraste avec la métropole d'Auckland pourtant si proche.

En définitive, l'excursion est incontournable pour le voyageur qui souhaite s'immerger sans attendre dans des paysages sauvages et fuir la civilisation.

C'est pourquoi Piha figure souvent dans les itinéraires de Kiwipal que l'on peut réserver soi-même en direct ou en suivant les conseils d'un agent .

Profitez de la plage avec prudence

Au risque de me répéter, Piha demeure une plage à risque pour les baigneurs qui n'observent pas les consignes de sécurité !

Baignez-vous exclusivement dans l'espace délimité par des fanions rouges et jaunes.
Observez les consignes de sécurité si vous souhaitez vous baigner.

La baignade n'est envisageable qu'en présence des maîtres nageurs, et si Piha n'est pas en soi la plage la plus dangereuse du pays (les rivages de Punakaiki sur la West Coast sont autrement plus redoutables), il faut se plier aux règles.

Venez admirer le coucher du soleil en vous promenant sur le sable.
Nul besoin de se baigner pour profiter de la plage en soirée.

L'apprentissage du surf est encouragé, mais nul besoin de mettre les pieds dans l'eau pour apprécier Piha et la simple vue du Lion Rock suffit pour forger des souvenirs impérissables. 

Quand faut-il prévoir une visite ?

Les couchers de soleil sur Piha sont légendaires quand les surfeurs attendent la dernière vague de la journée sous un ciel qui s'embrase.

Pour profiter de la plage en soirée, il est recommandé de se loger au village.
La plage est encore plus magique au crépuscule.

Une simple promenade sur la plage en début de soirée constitue un moment inoubliable à vivre en famille... a fortiori si l'on se loge sur place !

Point d'hôtels sur le littoral pour défigurer le paysage ! Se loger à Piha demande de la débrouillardise pour dénicher un bach (une résidence de plage) sur AirBnB ou réserver l'un des rares Bed and Breakfast du village.

N'attendez pas la dernière minute pour réserver un back ou un bed and breakfast.
Les hébergements sur place sont très recherchés.

Avec quelques rares cafés et une petite épicerie, Piha n'est pas une station balnéaire, loin s'en faut ! On vient ici avant tout pour la plage, le surf et les Kitekite Falls. Comme souvent en Nouvelle-Zélande, le lieu sera très fréquenté en journée et déserté à l'aube comme en soirée.

La visite en basse saison est recommandée, car la plage ne perd rien de son charme et se dépouille de tous ses touristes.

Au coeur des Waitākere Ranges

Un mot sur les Waitākere Ranges avant de conclure, car le parc régional qui borde Piha regorge de randonnées, mais n'a été que survolé dans ce guide.

Les Nihotupu Falls, comme les Waitohi Falls le Pukematekeo Lookout et la randonnée de Mercer Bay sont autant de visites merveilleuses !

Le parc régional des Waitakere Ranges est célèbre pour ses randonnées et ses cascades.
Piha n'est qu'une des merveilles des Waitākere Ranges.
Découverte des Waitakere Ranges.
Randonnée dans les Waitakere Ranges. Une vidéo de Pure Pixel NZ

Toutefois, la majorité des voyageurs se rendent à Piha au début ou à la fin d'un séjour en Nouvelle-Zélande, lorsqu'il s'agit de récupérer d'un long voyage en avion où d'un circuit de plusieurs milliers de kilomètres !

De par sa proximité avec Auckland, Piha est aisément accessible en voiture ou camping-car.
Difficile de trouver un meilleur endroit pour débuter ou achever un séjour.
Coucher de soleil sur Piha.
Contemplez le crépuscule sur la plage de Piha. Filmé par Callum Payne

Dans cette optique, Piha sera le premier ou dernier paysage exceptionnel sur une road map bien fournie.

Le Lion Rock associé au Tasman Lookout Path et aux Kitekite falls suffit pour en profiter largement, et s'il faut choisir, il vaut sans doute mieux faire l'impasse sur une visite approfondie d'Auckland pour inclure Piha au programme.

Infos pratiques

Questions fréquentes

Guillaume, Guide Kiwipal

Demandez à Guillaume de vous aider ! Besoin d'aide ? Je suis un guide certifié par l'office de tourisme et je vous réponds avec plaisir tous les jours de la semaine. Guide certifié par l'office de tourisme, je réponds avec plaisir tous les jours de la semaine. Je réponds avec plaisir à vos questions.

Poser une question à Guillaume Poser une question

La plage

Peut-on monter sur le Lion Rock ?

L'ascension sur l'imposant rocher volcanique de la plage était autrefois possible, mais des chutes de pierre ont contraint les autorités à fermer le sentier. Il serait tentant de passer outre l'interdiction, mais la piste est dangereuse et des accidents mortels ont eu lieu par le passé.

Pourquoi le sable de la plage est-il noir ?

Le sable est riche en fer déposé par les éruptions volcaniques qui ont projeté des cendres sur toute l'île du Nord il y a plusieurs milliers d'années.

Où se trouve la plage de la Leçon de piano ?

Piha n'est pas le lieu de tournage de la leçon de piano, et il faut se rendre plus au Sud pour visiter Karekare Beach. C'est sur cette plage qui ressemble à Piha, mais qui est plus sauvage qu'a été filmé le début du film de Jane Campion.

Kitekite Falls

Peut-on se baigner près de la chute ?

La baignade dans le bassin au pied de la cascade est autorisée, mais l'eau est très fraîche sauf au coeur de l'été. La présence d'anguilles dans l'eau peut effrayer, mais ne présente pas de danger pour les baigneurs.

La randonnée est-elle toujours fermée ?

L'accès à la piste a été rouvert en 2018 après plusieurs années de fermeture pour protéger les arbres kauris. Des barrières et des sentiers recouverts de planches ont été aménagés pour éviter de propager des maladies qui s'attaquent aux arbres.

Pourquoi faut-il désinfecter ses chaussures ?

Pour éviter la propagation d'un champignon qui attaque les arbres kauris.

Peut-on suivre la randonnée avec des enfants ?

Tout à fait, mais il faudra les surveiller pour qu'ils ne pratiquent pas le hors-piste. Certains ruisseaux peuvent se transformer en torrent par mauvais temps et vous contraindre à faire demi-tour si vous êtes accompagné par de jeunes enfants.

Surf et baignade

Où peut-on se baigner ?

La baignade doit se dérouler dans l'espace entre les fanions rouges et jaunes et en présence des maîtres-nageurs qui surveillent la plage en haute saison. En l'absence de surveillance, vous ne devriez pas vous jeter à l'eau.

Peut-on surfer toute l'année ?

Oui, à condition de porter une combinaison suffisamment épaisse et d'être encadré par un moniteur si vous n'êtes pas un surfeur expérimenté.

Peut-on se baigner toute l'année ?

La baignade est seulement possible durant les mois chauds de l'année (décembre à février), car la mer de Tasman sera bien trop froide en dehors de cette période, a moins bien entendu que vous n'ayez l'habitude de vous baigner en Bretagne !

Quelle école de surf recommandez-vous ?

La Piha Surf Academy propose des cours parfaitement adaptés aux débutants qui souhaitent s'initier. Il ne s'agit pas d'apprendre à surfer comme un champion, mais d'essayer la discipline pour voir si l'on se trouve une vocation de surfeur.

Transports

Combien de temps de route depuis Auckland ?

Piha est à environ 45 min de route d'Auckland, mais tout dépend de l'emplacement de votre point de départ, car la cité des voiles est vaste et le temps de trajet s'en ressentira si vous devez traverser tout le centre-ville.

Peut-on venir en transports en commun ?

La compagnie Trippy propose des transferts en minibus depuis Auckland, mais il n'existe pas à proprement parler de transport en commun pour relier Piha.

Peut-on se garer sur place ?

Un vaste parking tout en longueur accueille les visiteurs et vous n'aurez aucun problème pour vous garer à Piha.

Peut-on passer la nuit en camping-car ?

Vous n'êtes pas autorisé à passer la nuit sur le parking de la plage, mais il existe un très bon camping à proximité. Le Piha Domain Motor Camp qui ne coûte environ 20 $ par personne se trouve au 21 Seaview Road, Piha.

Hébergement

Peut-on se loger près de la plage ?

Vous ne trouverez pas d'hôtels en bord de mer, mais quelques Bed and breakfast offrent des vues sur la plage et vous les trouverez aussi bien sur AirBnB que sur Booking.com.