Hokitika | Quelles visites et activités
818 AVIS
Merci !

Hokitika, les merveilles de la West Coast.

Guide de la visite

Guillaume Le Nistour, certifié expert par l'office de tourisme
Par Guillaume Poser une question Contact Expert Nouvelle-Zélande

Au coeur de la West Coast

Le village est en bordure de la mer de Tasman.
Hokitika est un village de la West Coast de Nouvelle-Zélande.

Hokitika est un village de la West Coast, l'une des régions les plus sauvages de Nouvelle-Zélande, à mi-chemin entre les Pancake Rocks de Punakaiki et Fox Glacier sur l'île du Sud.

C'est l'une des étapes majeures de la SH6, la plus longue route du pays qui relie les vignobles de Blenheim à Invercargill sur une distance de 1160 km en passant par Haast Pass et ses Blue pools.

Fondée durant la ruée vers l'or de 1864, Hokitika devient rapidement la seconde agglomération de Nouvelle-Zélande, et son port à l'embouchure de l'Hokitika River accueille des dizaines de navires malgré une navigation des plus périlleuse.

La route SH6 qui longe la West Coast est la plus longue du pays.
La côte ouest est réputée pour ses paysages grandioses.

Une fois les filons épuisés et les prospecteurs partis, Hokitika décline peu à peu jusqu'en 1941 lorsqu'un fermier tue sept personnes avant d'être traqué en forêt par une centaine de policiers.

Une chasse à l'homme qui fait la une des journaux et relègue Hokitika au rang de simple bourgade. Comme la ville de Nelson jadis promis à un avenir glorieux, Hokitika a laissé passer sa chance.

Vous trouverez de nombreuses boutiques qui vendent du pounamu à Hokitika.
Hokitika est surtout connue pour être la capitale du jade en Nouvelle-Zélande.

De nos jours, le village a trouvé un second souffle grâce au tourisme et au retour des prospecteurs qui ne cherchent plus de l'or, mais du pounamu, un jade que l'on transforme en bijou pour les visiteurs. Une industrie qui suffit à faire vivre le village malgré une météo difficile.

Car si la West Coast est un enchantement pour les yeux, elle partage le titre de région la plus sauvage du pays avec le Fiordland et son célèbre Milford Sound.

Les Maoris venaient chercher le jade dans les rivières de la West Coast.
Les forêts de la région sont aussi belles qu'impénétrables.

Dans ces forêts pratiquement impénétrables où les arbres poussent à flanc de montagne, la pluie tombe 170 jours par an, soit cinq fois plus qu'à Paris !

Une pluviométrie record qui suffit à décourager bon nombre de voyageurs qui recherchent le ciel bleu à tout prix, sans réaliser que la beauté exceptionnelle d'une région recouverte de fougères impose quelques compromis.

Visiter la West Coast
À la découverte de la West Coast sur l'île du Sud. Filmé par West Coast, Officiel

Car s'il vaut mieux visiter Hokitika lorsqu'il fait beau, les paysages luxuriants, les rivières glaciaires turquoise et les lacs méritent que l'on tente sa chance, quitte à devoir enfiler un ciré. Pour convaincre ceux qui hésitent, je vais faire le tour des principales merveilles de la région !

Location de voiture en Nouvelle-Zélande Location de voiture Nouvelle-Zélande Louez une voiture
À partir de 29 € par jour seulement. À partir de 29 € TTC
VOIR LES TARIFS RÉSERVER VOIR

Visite du village

Il ne faut pas beaucoup de temps pour visiter le village, car la plupart des commerces sont regroupés autour de la place avec l'horloge.
Le centre-ville d'Hokitika se résume à quelques rues commerçantes.

Pour habiter toute l'année à « Hoki » (le surnom d'Hokitika), il faut aimer la nature et ne redouter ni la pluie ni la brume qui descend des montagnes. On sort quand il faut sortir, sans se demander s'il va pleuvoir ou non.

Les habitants endurcis de la côte Ouest vivent leur vie sans se soucier de la météo et l'un d'entre eux me confessait avoir connu deux semaines de mauvais temps sans interruption, et deux semaines de beau temps... tout est possible !

Pour habiter ici toute l'année, il ne faut pas être douillet !
Un monument rend hommage à la population de la West Coast.

Peut-être aurez-vous la chance de découvrir Hoikitika sous un grand ciel bleu ? Ne vous laissez pas décourager par les caprices de la météo ! Oubliez les parapluies que le vent emportera et sortez plutôt vos k-way pour explorer le village à pied.

Visite du centre-ville

Hokitika est un village avec des rues à angle droit. Il est impossible de s'y perdre et le centre commercial occupe les rues voisines de la grande horloge (Hokitika Clock Tower) inaugurée en 1903 pour célébrer le couronnement d'Édouard VII et saluer la mémoire des soldats de la Guerre des Boers.

Visitez les rues adjacentes de l'Hokitika Clock Tower pour retrouver les boutiques qui vendent du pounamu.
Il suffit de se repérer à l'horloge pour trouver le centre du village.

Le reste du village est constitué de maisons sans étage avec jardin et les rares bâtiments d'envergure, souvent d'époque coloniale, sont éparpillés dans un périmètre aisément accessible à pied.

Fragilisé par le séisme du Canterbury en 2011, le musée d'Hokitika ne reçoit plus de visiteurs.
Le musée mérite un coup d'oeil même s'il demeure fermé au public.

Le musée d'Hokitika a fermé ses portes depuis le séisme de Christchurch en 2011, car les secousses parvenues jusqu'à la West Coast ont fragilisé la structure de l'édifice et sa rénovation n'est toujours pas à l'ordre du jour.

N'ayez pas de regrets, car si une galerie traitait du sujet passionnant de la ruée ver l'or, la visite n'était pas indispensable.

MuséeHokitika Museum
Adresse7810/71 Sewell Street, Hokitika
HoraireTeporairement fermé
Chaque culte dispose de sa propre église en ville.
St Andrews est l'une des trois églises d'Hokitika.

À 500 mètres seulement, St Mary's Catholic Church a subi le même sort, mais devrait avoir rouvert ses portes au moment où j'écris ces lignes.

Ce n'est pas le seul édifice religieux du village, car les prospecteurs appartenaient à des confessions différentes et les églises de St Andrews United et All Saints Memorial Church continuent d'accueillir presbytériens et anglicans.

ÉgliseSt Mary's Catholic Church
Adresse7810/71 Sewell Street, Hokitika
TarifGratuit

Les meilleurs restaurants et cafés

Hokitika ne brille pas par ses restaurants, mais par ses cafés, et si la tournée des églises vous a ouvert l'appétit, il faudra vous mettre en quête de l'Hokitika Sandwich Company ou de Porky's pour les burgers et Fish & Chips.

RestaurantPorky's Takeaways
Adresse51 Weld Street, Hokitika
HorairesDe 11:00 à 20:30 tous les jours
Porky's est surtout spécialisé dans les Fish'n chips, même si vous pourrez y déguster aussi des hamburgers.
Vous trouverez surtout des cafés qui vendent de la nourriture à emporter.

Si vous ne souhaitez pas manger un morceau sur le pouce ou faire des provisions pour partir en randonnée, vous pourrez réserver une table chez Fat Pipi Pizza.

Gardez toutefois à l'esprit que les pizzerias de Nouvelle-Zélande semblent participer à un concours non officiel du plus grand nombre d'ingrédients, alors n'hésitez pas à faire enlever la sauce barbecue et les extra qui sont en trop !

RestaurantFat Pipi Pizza
Adresse89 Revell Street, Hokitika
Réservations+64 3-755 6373
Horaires dejeunerDe 12:00 à 14:30
Horaires dinerDe 17:00 à 20:00

Le Gatherer Wholefoods & Bar voisin est certes plus cher mais vous pourrez y goûter le Whitebait en omelette, un plat délicieux qui est sans doute ce que la Nouvelle-Zélande a de plus fin à offrir en matière de gastronomie.

RestaurantGatherer Wholefoods & Bar
Adresse51 Sewell Street, Hokitika
RéservationsSite officiel
Horaires dejeunerDe 12:00 à 14:30
Horaires dinerDe 17:00 à 20:00

Votre séjour coïncidera peut-être avec le « Wildfoods Festival » qui se tient à la fin de l'été. Assurez-vous cependant d'avoir bien compris le concept avant de vous ruer sur la cinquantaine d'étals qui servent de la nourriture dans une ambiance de fête.

Le Wildfoods Festival permet de goûter des spécialités locales pour le moins incongrues.
Les larves de hubu sont comestibles et ont un goût de noisette.

On vient ici pour se lancer des défis, alors oserez-vous goûter le kebab de chèvre, les larves de hubu, les testicules de mouton ou l'anguille fumée ? Si tel est le cas, vous avez toute mon admiration, et j'aimerais bien recevoir les photos !

FestivalWildfoods Festival
InformationsSite officiel
DatesDébut mars chaque année

Bien entendu, si vous avez eu la bonne idée de réserver un hébergement doté d'une cuisine, vous pourrez toujours préparer votre propre repas après avoir fait des courses au supermarché New World. Quitte à abandonner votre nid douillet en soirée pour aller admirer les vers luisants (que vous ne mangerez pas).

SupermarchéNew World
Adresse116 Revell Street, Hokitika
HorairesDe 08:00 à 19:00 tous les jours

Vers luisants à Glowworms Dell

Vous n'imaginiez sans doute pas admirer des vers luisants en ville, mais nous sommes en Nouvelle-Zélande.

Il suffit de se rendre au petit parking en bordure de la State Higwhay 6 qui traverse Hokitika pour rejoindre une attraction gratuite. Deux minutes de marche en forêt vous mènent à un mur végétal où brillent les vers luisants à la nuit tombée. 

Si les vers luisants d'Hokitika ne peuvent rivaliser avec ceux de Waitomo Caves, la visite gratuite mérite toutefois le détour.
Glowworms Dell et son mur végétal où brillent les vers luisants.

Pensez à emporter une lampe torche que vous braquerez au sol puis éteignez à l'arrivée pour ne pas concurrencer les vers luisants qui attrapent des insectes grâce à leur lumière phosphorescente.

Certes, nous sommes loin du spectacle féerique offert par les grottes de Waitomo ou de Te anau, mais la visite est malgré tout plaisante et ne demande aucun effort !

ActivitéGlowworms Dell
AdresseCroisement Richards Dr et SH6
TarifGratuit
Louer un Camping-car en Nouvelle-Zélande Location camping-car Nouvelle-Zélande Camping-car
À partir de 39 € par jour seulement. À partir de 39 € TTC
VOIR LES TARIFS RÉSERVER VOIR

La plage d'Hokitika

Avec son sable gris et ses galets, la plage d'Hokitika est l'une des plus sauvages de Nouvelle-Zélande.
De nombreux morceaux de bois viennent s'échouer sur la plage d'Hokitika.

La West Coast est connue pour ses plages bordées de rochers sculptés par l'érosion, mais celle d'Hokitika que l'on rejoint en suivant Beach Street est bien différente avec un sable gris parsemé de galets où viennent s'échouer des branches et troncs d'arbres.

Lorsque le soleil se cache derrière les nuages, la plage devient presque inquiétante avec une mer agitée qui rappelle que nous ne sommes pas dans une station balnéaire, mais dans une région sauvage. 

Composé de branches ramassés sur la plage, le Driftwood Sign est né lors d'un concours.
Le Driftwood Sign de Don Neale est devenu l'emblème du village.

Et même si l'on ne se baigne pas à Hokitika, l'atmosphère étrange de cette plage du bout du monde laisse un souvenir impérissable, surtout lorsqu'une tempête se prépare à l'horizon.

Promenade à Sunset Point

Le nom du village est d'ailleurs écrit avec des branches ramassées sur la plage et ce qui était à l'origine une oeuvre éphémère dans le cadre d'un concours est devenu une icône de la West Coast.

Un canapé en pierre a été ajouté pour admirer la plage et les créations des visiteurs qui s'amusent à construire des huttes ou des formes amusantes avec les débris charriés par la mer de Tasman.

De nombreux navires se sont retrouvés piégés par les bancs de sable à l'embouchure de la rivière Hokitika.
Le Shipwreck Memorial rend hommage aux marins de la West Coast.

Marchez sur le sable jusqu'à Sunset Point pour admirer le soleil couchant près du Shipwreck Memorial, une reconstitution d'épave qui rend hommage aux marins dont les navires se sont échoués dans le tristement célèbre « Hokitika Bar », un redoutable banc de sable qui se déplace à chaque marée.

Coucher de soleil à Hokitika
Assistez au coucher du soleil à Sunset Point. Une vidéo de Zappel Philipp

À l'arrière plan, on aperçoit les montagnes des Alpes du sud et même la pointe du mont Cook par temps clair.

Lorsque vous aurez fini d'admirer les pêcheurs qui remontent leurs lignes, profitez des derniers rayons de soleil pour chercher des pierres précieuses !

À la recherche du pounamu

Le pounamu est un jade de Nouvelle-Zélande que l'on trouve aux embouchures des rivières qui rejoignent la mer de Tasman. Le reflux des vagues dépose parfois les pierres vertes sur la plage, pour le plus grand bonheur des touristes.

Hokitika est le meilleur endroit du pays pour acheter des oeuvres d'art en pounamu.
Le pounamu est un jade que l'on trouve en Nouvelle-Zélande.

Ne vous faites pas trop d'illusion, car vous n'êtes pas seul à déplacer les galets. Tout ce qui est vert n'est pas pour autant du jade et si un peu d'huile permet de révéler la véritable nature des pierres, il faudra se rendre dans une boutique du village pour faire authentifier sa découverte et envisager de la transformer en bijou.

Assurance Voyage en Nouvelle-Zélande Assurance Nouvelle-Zélande Assurance Voyage
À partir de 22 € seulement. À partir de 22 €
PROMO -5% OFFRE -5% VOIR

Le jade de Nouvelle-Zélande

Les bijoux en forme de symboles maoris sont supposés protéger et apporter la chance à leur porteur.
Le pounamu est surtout employé pour créer des pendentifs maoris.

Le pounamu présent en grande quantité dans la région a remplacé l'or lorsque les filons se sont taris et Hokitika est devenue la capitale du jade en Nouvelle-Zélande.

Le travail du jade a toujours fait partie de la tradition maorie pour façonner des bijoux ou tailler des armes tranchantes pour la guerre entre tribus. 

La légende raconte que l'on ne trouve pas du pounamu, car c'est lui qui vous trouve, et chaque pierre vous accompagne tout au long de votre existence, apportant force ou protection selon l'apparence qu'on lui donne.

La capitale du jade

Hokitika concentre l'essentiel de l'industrie du jade de la West Coast avec un grand nombre d'ateliers et boutiques en centre-ville qui vendent des bijoux souvenirs aux visiteurs de passage.

On trouve des bijoux en jade pour toutes les bourses.
Les boutiques d'Hokitika font essentiellement le commerce du pounamu.

Si les filons de pounamu sont loin d'être épuisés, l'extraction est difficile, et même si certains Maoris possèdent leurs coins secrets, il ne faut pas se leurrer... une grande part des pierres vendues dans les boutiques proviennent de Chine.

Reportage sur le pounamu
Comment reconnaître du pounamu authentique ? Un film de Re: News

Un trafic qui a poussé les autorités à mettre en place un certificat d'authenticité qui doit accompagner chaque bijou en pounamu et garantir sa provenance.

Méfiez-vous des boutiques qui proposent des visites d'atelier gratuites pour attirer le chaland, car la pierre sculptée sur place peut très bien provenir de l'étranger.

Quel symbole choisir pour un bijou en pounamu ?

Les bijoux mis en vente reproduisent des symboles maoris traditionnels qu'il vaut mieux connaître avant de faire son achat. Voici les principaux symboles et les pouvoirs qu'on leur prêtait jadis (à moins que vous ne soyez superstitieux).

Symbole maoriVertus supposées
Hei MatuaPaix, force, chance, protection en mer
PikoruaÉternité
KoruPaix et harmonie
WhakaikaVolonté et force vitale
TikiRespect des ancêtres, chance, force, fertilité
ManaiaProtection des mauvais esprits

Scupltez votre propre bijou

La plupart des boutiques d'Hokitika disposent d'ateliers publics où l'on observe la création de bijoux en pounamu à l'aide de machines qui donnent en quelques heures un résultat qui exigeait jadis des semaines de travail acharné.

Vous pouvez acquérir un bijou tout prêt ou le sculpter vous-même en suivant les consignes du personnel.

Certains ateliers accueillent les clients et les assistent dans la création d'un bijou fait main.
Vous pouvez sculpter votre propre bijou en pounamu.

Choisissez une pierre de la boutique ou apportez celle que vous avez trouvée en Nouvelle-Zélande, qu'il s'agisse de jade ou de tout autre matériau, à l'exception de la serpentine qui dégage de l'amiante.

Le résultat, s'il ne rivalise pas avec la création d'un professionnel n'en est pas moins très abouti et constitue un souvenir infiniment plus satisfaisant qu'un porte-clé ou un t-shirt des All Blacks fabriqué en Chine !

Les ateliers d'Hokitika peuvent travailler avec n'importe quelle pierre ou matériau de la région.
Vous pouvez aussi acheter des souvenirs réalisés avec des os sculptés.

Et puis, s'il faut compter en moyenne 200 $ pour un bijou en pounamu réalisé par un artisan, vous ne paierez que 35 $ de l'heure pour la formation et l'usage du matériel requis pour sculpter une pierre trouvée sur la plage !

Libre à vous de faire la tournée des boutiques pour comparer les tarifs, mais je vous suggère « Carve Your Own » sur Hamilton Street.

Vous n'êtes pas obligé d'acheter du jade lors de votre visite d'Hokitika.
On trouve aussi des créations originales dans les boutiques d'artisanat.

Quoi qu'il en soit, l'activité n'a rien d'obligatoire, et vous trouverez bien d'autres souvenirs à acheter, notamment à la Hokitika Craft Gallery. Et si le vert du jade ne vous plaît pas, peut-être que le turquoise de la rivière qui coule à Hokitika Gorge vous plaira davantage !

ActivitéCarve your own
Adresse16 Hamilton Street, Hokitika
RéservationSite officiel
Horaire Sept à MaiDe 09:00 à 17:00 tous les jours
Location de voiture en Nouvelle-Zélande Location de voiture Nouvelle-Zélande Louez une voiture
À partir de 29 € par jour seulement. À partir de 29 € TTC
VOIR LES TARIFS RÉSERVER VOIR

Hokitika Gorge, la rivière turquoise

Hokitika Gorge se trouve à proximité du village.
Hokitika Gorge et sa rivière turquoise spectaculaire.

S'il ne fallait retenir qu'une seule randonnée dans cette région qui en compte des dizaines, ce serait sans hésitation celle qui mène à Hokitika Gorge ou coule une rivière glaciaire turquoise.

Habituellement, la marche dans une région aussi pluvieuse ne va pas sans quelques difficultés, à commencer par des chemins boueux et une d'humidité considérable au coeur de l'été. Heureusement, Hokitika Gorge est non seulement la randonnée la plus facile, mais aussi plus belle de toute la région !

Les bénévoles du Département de la Conservation font un travail extraordinaire pour construire des sentiers en forêt.
Le chemin en forêt est particulièrement bien entretenu.

Pour la rejoindre, il faut quitter le village et suivre Kaniere Road durant une demi-heure pour rejoindre l'Hokitika Gorge Cafe et son parking en forêt.

N'oubliez pas le répulsif à sandflies en vente en supermarché, car les piqures des moucherons de la West Coast démangent terriblement.

Le café attendra bien la fin de la randonnée… prenez une bouteille d'eau, lacez vos chaussures et partez à l'aventure sans tarder !

La randonnée en forêt

Le large sentier qui traverse la forêt de podocarpes est un modèle du genre, car il est parfaitement entretenu par les bénévoles du Département de la Conservation dont on ne soulignera jamais assez les efforts considérables.

Suivez le sentier en forêt jusqu'au pont suspendu.
Les forêts de la West Coast possèdent d'innombrables variétés de fougères.

Un chemin sur des planches débouche sur un belvédère qui permet d'admirer la rivière turquoise après seulement quelques minutes de marche.

Le sentier se poursuit en pente douce au milieu de la mousse et des fougères dans une forêt similaire à celles du Lac Matheson (un peu plus loin sur la West Coast) ou du Lac Gunn (sur la route au Milford Sound).

Le swingbridge oscille légèrement lorsqu'on le traverse.
Un pont suspendu enjambe la gorge où coule la rivière turquoise.

Le pont suspendu par des cordes en acier qui enjambe la rivière Hokitika constitue le moment fort de la visite. Le « swingbridge » oscille à chaque pas et peut donner le vertige à certaines personnes même s'il ne présente néanmoins aucun danger.

Le panorama laisse déjà rêveur, mais la visite ne s'arrête pas là et se prolonge de l'autre côté du pont. Suivez le sentier pour descendre un escalier et les grands rochers qui bordent la rivière en prenant garde à ne pas glisser sur la mousse.

Randonnée à Hokitika Gorge
Suivez la randonnée d'Hokitika Gorge et sa rivière turquoise. Réalisé par West Coast, Officiel

Le débit de la rivière est lent et vous pouvez mettre les pieds dans une eau dont la teinte semble presque trop belle pour être vraie !

Le secret de l'eau turquoise

L'eau turquoise qui n'est pas transparente, mais laiteuse contraste divinement avec les rochers et le vert éclatant des fougères de la forêt.

Certains lecteurs suspecteront nos photos d'être truquées, mais il suffit de visiter les lacs Tekapo ou Pukaki pour réaliser que le phénomène n'a rien d'exceptionnel en Nouvelle-Zélande !

Des grillages vous protègent de la chute.
Aucune raison d'avoir peur, car vous ne pouvez pas tomber du pont.

La teinte turquoise s'explique par la présence de sédiments de roche broyés par les glaciers qui restent en suspension dans l'eau où ils reflètent la lumière.

Un ciel couvert précédé d'un orage la veille se traduira par une rivière gris clair et non turquoise, engendrant la déception chez les visiteurs.

Un facteur météo qui sera essentiel pour décider de maintenir la visite sur place, même si la rivière et son cadre majestueux restent impressionnants même sans la teinte turquoise.

La teinte spectaculaire de l'eau s'explique par la présence de farine de roche.
La rivière est alimentée par l'eau des glaciers de la région.

Au coeur de l'été, vous pourrez toujours vous consoler en regardant les visiteurs téméraires qui plongent dans la rivière depuis le pont suspendu.

L'eau est fraîche sinon glaciale et je ne vous encourage pas à suivre leur exemple, même si rien ne vous interdit de vous baigner à condition d'avoir pensé à emporter serviette et maillots de bain !

S'il a plu la veille, la teinte de l'eau peut virer au gris.
Le mauvais temps change la teinte de la rivière.

Appréciez le spectacle puis rebroussez chemin, car il nous reste encore une visite au sommet des arbres et quelques lacs somptueux à ne pas manquer dans les environs d'Hokitika.

RandonnéeHokitika Gorge
AdresseWhitcombe Valley Rd, Hokitika Gorge Parking
Durée30 min 1/R
TarifGratuit
Louer un Camping-car en Nouvelle-Zélande Location camping-car Nouvelle-Zélande Camping-car
À partir de 39 € par jour seulement. À partir de 39 € TTC
VOIR LES TARIFS RÉSERVER VOIR

Lacs, cascade et canopée

Les dunes ont peu à peu fermé un lagon pour donner naissance au lac Manihapua.
Lake Manihapua était autrefois un lagon ouvert sur la mer de Tasman.

La région d'Hokitika regorge de merveilles, avec deux lacs splendides, une superbe cascade et des forêts impénétrables dont on ne mesure l'immensité que lorsque l'on prend de l'altitude.

Il faut tout d'abord se rendre au lac Manihapua qui était jadis un lagon jusqu'à ce que les dunes bloquent l'accès à la mer. C'est avant toute une réserve où l'on vient camper et pique-niquer en famille à seulement dix minutes en voiture d'Hokitika.

Découverte du lac Mahinapua
Un beau reportage sur le lac Mahinapua. Réalisé par Hokitika NZ

Canards, cygnes noirs et hérons explorent les berges où pousse le flax (le lin de Nouvelle-Zélande) en quête de nourriture.

Mais c'est surtout la forêt majestueuse de rimus et de kamahis qui impressionne et que vous allez pouvoir explorer sous un jour nouveau, car une compagnie néo-zélandaise a eu l'idée incroyable de monter tout un parcours à la cime des arbres.

West Coast Treetop dans la canopée

L'unique visite payante de notre sélection d'activités se situe à un quart d'heure de route d'Hokitika. L'attraction « West Coast Treetop Walkway » permet de rejoindre une passerelle qui serpente dans la canopée sur presque un demi-kilomètre.

La plateforme la plus haute se trouve à 40 m au-dessus du sol.
Grimpez au sommet de la plateforme d'observation pour admirer la région.

Chaque visiteur peut admirer les arbres et monter au sommet de l'Hokitika Tower, une tourelle d'observation à 40 m du sol.

De ce point de vue unique, on distingue non seulement la mer de Tasman mais aussi les sommets enneigés des Alpes du sud ou le lac Mahinapua.

C'est aussi l'opportunité de découvrir les oiseaux dont on entend habituellement les chants mélodieux sans pouvoir les admirer et qui nichent dans la canopée à l'instar des kererus, tuis ou bellbirds.

West Coast Tree Top propose de visiter la cime des arbres sur des passerelles.
Les passerelles au milieu de la canopée permettent d'admirer les oiseaux.

Je vous imagine préoccupé par la sécurité, mais les barrières de la passerelle vous arrivent aux épaules et il n'y a guère que l'ascension au sommet de la tourelle d'observation à 360° qui effraiera certains visiteurs avec son escalier en colimaçon.

Visite de Treetop Walkway
Promenade dans la canopée au West Coast Treetop Walkway. Une vidéo de Treetop Walk

Comptez de 45 minutes à une heure pour savourer l'expérience avant de retrouver le plancher des vaches.

Le Mahinapua Café juste au pied de la passerelle fera amplement l'affaire si vous souhaitez prendre un petit déjeuner ou même déjeuner, même si la carte ne brille pas par son originalité avec des hamburgers et des club sandwichs.

ActivitéWest Coast Treetop Walkway
Adresse1128 Woodstock-Rimu Road Hokitika
Téléphone0508 8733 8677
RéservationSite officiel
Horaire Sept à MaiDe 09:00 à 16:15
Horaire Mai à SeptDe 09:00 à 15:15
Réduction-10% pour les réservations par Internet
Tarif adulte32 $
Tarif étudiant29 $
Tarif +60 ans29 $
Tarif 5-15 ans16 $

Visite du lac Kaniere

Si le lac Manihapua se trouve pratiquement au bord de la mer, il faut s'enfoncer dans les terres en direction des montagnes sur une distance de 30 km afin de rejoindre Lake Kaniere.

Le reflet du paysage sur la surface du lac est extraordinaire.
Le lac Kaniere est l'un des plus beaux de Nouvelle-Zélande.

Un lac considéré à juste titre comme l'un des plus beaux de Nouvelle-Zélande, car il reflète le paysage à sa surface et rivalise presque avec l'emblématique lac Matheson également situé sur la West Coast.

Un spectacle d'autant plus marquant au coucher du soleil... mais comme l'on ne peut pas être partout à la fois, il faudra choisir entre le crépuscule au Lac Kaniere ou à Sunset Point (la plage d'Hokitika que nous avons déjà visité).

Les eaux du lac sont plus calmes en soirée et vous pourrez admirer le paysage qui se reflète à la surface.
Ne manquez pas le coucher du soleil sur le lac Kaniere !

La baignade n'est pas très populaire dans ces eaux froides, même si le ski nautique se développe d'année en année.

On appréciera surtout la présence de l'adorable, mais non moins envahissant Weka, un oiseau sans ailes (comme le kiwi) fouineur qui profite de la moindre occasion pour fouiller dans les sacs à dos et voler les sandwichs.

Vous rencontrerez aussi le Weka sur le Queen Charlotte Track de Picton.
Il suffit de se garer puis de marcher quelques minutes pour rejoindre la cascade en forêt.
Les Dorothy Falls sont juste à côté du lac Kaniere.

Sur le trajet du retour, un arrêt s'impose aux Dorothy Falls, car si la petite cascade n'est pas la plus impressionnante de Nouvelle-Zélande, contrairement aux Huka Falls de Taupo, elle n'en est pas moins photogénique et située à deux pas de la route au terme d'un court sentier en forêt.

Présentation de Lake Kaniere
Toutes les activités du lac Kaniere près d'Hokitika. Filmé par Paul McBreen
LacLake Kaniere & Dorothy Falls
AdresseDorothy Falls Road
TarifGratuit
Assurance Voyage en Nouvelle-Zélande Assurance Nouvelle-Zélande Assurance Voyage
À partir de 22 € seulement. À partir de 22 €
PROMO -5% OFFRE -5% VOIR

Nos conseils pratiques

Vous avez statistiquement autant de chance d'avoir du beau que du mauvais temps.
Nul ne peut prédire la météo à Hokitika !

Hokitika constitue une étape très particulière en Nouvelle-Zélande, car ici plus qu'ailleurs, il est possible d'être enchanté ou déçu par sa visite en fonction de la météo capricieuse de la West Coast.

Une région qui regorge pourtant de merveilles, avec son lot de plages, lacs et forêts sans oublier son artisanat maori remarquable.

À la découverte des environs d'Hokitika
Découvrez les principales visites de la région. Une vidéo d'Hokitika NZ

Inclure Hokitika dans un circuit ne revient pas à jouer à pile ou face avec ses vacances, mais nous ne faisons pas de langue de bois sur Kiwipal, et il faut reconnaître que les chances de pluie sont considérables dans la région.

Que faire si la météo est mauvaise ?

La pluie est une chose, les températures en sont une autre. Hokitika se caractérise par un été qui voit le mercure varier entre 20 et 29°C, tandis que le coeur de l'hiver affiche des moyennes autour de 10°C...

Au niveau des témpératures, il n'y a pas lieu de se plaindre, même s'il faut rappeler qu'il pleut en moyenne un jour sur deux dans la région.

Le climat est peut-être difficile à supporter dans cette région de Nouvelle-Zélande, mais la beauté des paysages est à ce prix.
La beauté sauvage de la West Coast mérite bien quelques efforts.

Pourtant, si la pluie est indissociable de la West Coast, il ne faut pas confondre l'averse passagère et la pluie qui tombe sans discontinuer du matin au soir.

Craindre la pluie à Hokitika n'a guère plus de sens que de la redouter en Irlande ou en Écosse, et si elle n'est pas souhaitable, il ne faut pas non plus faire toute une histoire pour quelques gouttes !

Il suffit de prévoir des cirés et vous pourrez visiter Hokitika sans soucis.
Craindre la pluie vous fera passer à côté de belles rencontres.

En revanche, si l'on annonce un déluge sur plusieurs jours, la simple visite des boutiques de pounamu ne suffira pas à occuper une journée entière !

Si je n'ai pas parlé du National Kiwi Centre d'Hokitika, c'est avant tout parce que l'entrée est trop chère et la qualité bien inférieure à celle du parc de Rainbow Springs à Rotorua.

Certes, la pluie peut compromettre une visite d'Hokitika Gorge et le coucher de soleil sur la plage, mais vous ne pouvez prévoir la météo et le beau temps n'est garanti nulle part ailleurs.

La plupart des paysages n'en sont pas moins beaux sous la pluie, alors ne laissez pas quelques averses vous gâcher les vacances.
Hokitika Gorge avec une eau grise conserve l'essentiel de sa beauté.

En réalité, il ne faut pas voir le verre à moitié vide, et se demander plutôt si la visite d'Hokitika et de sa région vous attire vraiment. Si tel est le cas, alors il faut jeter les dés et prendre le risque de s'exposer au mauvais temps.

Faut-il se loger sur place ?

Chaque voyageur qui décide de traverser la West Coast sera confronté au choix d'une escale sur le trajet. À moins de réaliser d'une seule traite les 900 km qui séparent Abel Tasman de Queenstown (13h de trajet), il faudra bien passer une sinon plusieurs nuits quelque part sur la route.

La région des glaciers Fox et Franz Jospeh se trouve à 2h30 de route.
Le Fox Glacier se trouve également sur la West Coast.

Le parc National de Paparoa et ses Pancake Rocks offre une solution intéressante, mais ses capacités hôtelières sont proches de zéro, tandis que le Fox Glacier est sans doute trop éloigné pour être rejoint d'une seule traite.

Dans cette optique, on comprend mieux pourquoi la plupart des agences de voyages découpent leurs circuits en incluant une escale d'une nuit à Hokitika où l'on trouve quatre campings et des dizaines d'hébergements.

La SH6 passe également par le parc National de Paparoa.
Les Pancake Rocks de Punakaiki sont aussi sur la route.

Hokitika est une étape majeure en Nouvelle-Zélande, même si elle implique de sortir un peu de sa zone de confort pour apprécier les merveilles sauvages de la West Coast à leur juste valeur.

Vous serez récompensé de vos efforts et n'oubliez pas que personne ou presque n'arrive à esquiver les gouttes durant tout un séjour chez les Kiwis ! Et si vous voulez creuser le sujet, lisez notre dossier sur la météo en Nouvelle-Zélande.

Infos pratiques

Questions fréquentes

Guillaume, Guide Kiwipal

Demandez à Guillaume de vous aider ! Besoin d'aide ? Je suis un guide certifié par l'office de tourisme et je vous réponds avec plaisir tous les jours de la semaine. Guide certifié par l'office de tourisme, je réponds avec plaisir tous les jours de la semaine. Je réponds avec plaisir à vos questions.

Poser une question à Guillaume Poser une question

Hokitika Gorge

La randonnée est-elle difficile ?

La marche en forêt est particulièrement facile, car le sentier est particulièrement bien aménagé. Le terme randonnée me semble d'ailleurs bien exagéré et il serait plus judicieux de parler d'une simple promenade.

Quand venir pour profiter de la teinte turquoise ?

Il faut deux journées consécutives sans pluie et une visite par temps ensoleillé pour observer une rivière avec une teinte turquoise, faute de quoi l'eau sera le plus souvent d'un gris laiteux.

Y a-t-il des sandflies ?

Oui, et ces petits moucherons sortent dès que la pluie cesse de tomber. Seul le répulsif vendu dans les supermarchés pourra vous prémunir contre des piqûres qui démangent et laissent de vilaines marques rouges sur la peau durant deux semaines.

Est-on obligé de franchir le pont suspendu ?

Vous pourriez vous contenter du premier point de vue qui est toutefois assez éloigné de la rivière. Si vous avez vraiment peur du vide, il n'y a pas de raison de vous forcer, même si le pont ne présente pas de danger.

Météo et climat

Quelle est la saison la plus pluvieuse ?

Il pleut statistiquement moins en été et davantage en hiver, mais chaque mois est particulier ! Par exemple, le mois de décembre est souvent le plus pluvieux de l'année alors qu'il coïncide avec le début de l'été. Ne vous focalisez pas trop sur cette question, car, quelle que soit la saison, il pleut en moyenne un jour sur deux à Hokitika.

Est-ce qu'il pleut souvent à Hokitika ?

Il pleut en moyenne 170 jours par an, soit un petit peu moins d'un jour sur deux.

Pounamu

Comment reconnaître du pounamu ?

La pierre lavée doit déjà être verte, et l'ajout d'huile doit renforcer son éclat. Même ainsi, il vaut mieux demander l'avis d'un expert.

Comment faire authentifier du pounamu ?

Vous pouvez vous rendre dans une boutique d'Hokitika pour faire authentifier vos découvertes. La plupart des commerçants donnent un avis gratuit pour une simple pierre et font payer quelques dollars l'analyse de plusieurs.

Peut-on sculpter autre chose que du jade ?

Il est possible de sculpter des os et toute une variété de pierres de la région, à l'exception de la serpentine qui dégage une poussière dangereuse pour la santé lorsqu'on la taille.

Visite de la plage

Où trouver du pounamu sur la plage ?

Il faut chercher au plus près de l'endroit ou les vagues caressent le sable, car elles déposent le pounamu sur le rivage. Si vous cherchez sur le partie sèche de la plage, vous ne trouverez rien, car c'est là que la majorité des visiteurs regardent et il ne reste plus de pounamu à y trouver depuis des lustres.

Peut-on se baigner à Hokitika ?

Non, d'une part parce que la mer est trop froide et d'autre part parce que les courants y sont trop forts.

Visite du village

Faut-il se loger dans le centre-ville ?

Hokitika est un village avec une circulation quasi inexistante et de faibles distances à parcourir pour visiter les lieux les plus touristiques comme la plage. Son centre-ville se résume à quelques rues, et il n'y a aucune raison de chercher absolument à s'y loger. Les écarts de prix ne sont pas significatifs, alors privilégiez plutôt un hébergement qui vous plaît.

Y a-t-il un supermarché à Hokitika ?

Vous trouverez un grand supermarché New World au 116 sur Revell Street qui vend absolument tout ce dont vous pourriez avoir besoin.

West Coast Treetop Walkway

Est-ce que la visite donne le vertige ?

La passerelle métallique ne présente aucun risque, mais le vertige ne se contrôle pas. Si en revanche, vous avez simplement peur de tomber, vous devriez pouvoir réaliser la visite sans soucis, car l'on se sent en sécurité avec des barrières qui montent jusqu'aux épaules.

Que peut-on voir durant la visite ?

Vous pouvez admirer la canopée où nichent de nombreux oiseaux, ainsi que la mer de Tasman, le lac Manihapua et les lointains sommets des Alpes du Sud.