Lake Tekapo | Quelles visites et activités
282 AVIS
4.8 / 5 | 282 vote(s) Merci !

Lake Tekapo, une merveille sous les étoiles.

Guide de la visite

Guillaume Le Nistour, certifié expert par l'office de tourisme
Par Guillaume Poser une question Contact Expert Nouvelle-Zélande

Bienvenue dans la région des lacs

Les lacs Tekapo et Pukaki sont les principaux lacs de la région Mackenzie dans le Canterbury.
La région Mackenzie est célèbre pour ses lacs et son ciel étoilé.

Situé au coeur de la région Mackenzie, le lac Tekapo est l'un des plus grands lacs de l'Île du sud de Nouvelle-Zélande. Contrairement à d'autres lacs célèbres, comme ceux de Taupo ou Matheson, le lac Tekapo est né de la fonte des glaciers, ce qui lui confère une teinte turquoise spectaculaire.

Le lac Tekapo se trouve en bordure de la célèbre State Higwhay 8 qui rejoint le lac Pukaki et ouvre la voie vers le mont Cook, plus haut sommet de Nouvelle-Zélande et paradis des randonneurs. Lake Tekapo est aussi un village au bord du lac, plus souvent désigné comme « Tekapo » par ses habitants.

Ce sont plus de 600.000 visiteurs qui se bousculent pour admirer la chapelle au bord du lac.
La petite église au bord du lac concentre l'attention des visiteurs.

Avec son Église du Bon-Berger et ses champs de lupins roses sur fond de collines et de montagnes, Lake Tekapo offre un panorama spectaculaire.

Une merveille qui figure dans la quasi-totalité des circuits proposés par les agences de voyages, ce qui ne va pas sans poser quelques problèmes, à commencer par une concentration de visiteurs excessive.

Parce qu'il n'impose aucun détour et se trouve en bordure de la SH8 en direction de Christchurch, le lac est très fréquenté.
Le lac Tekapo est au programme de la plupart des circuits touristiques.

C'est pourquoi je vais vous donner quelques astuces pour profiter de Lake Tekapo dans des conditions acceptables.

Ne serait-ce qu'en suivant une belle randonnée en forêt pour rejoindre le sommet du Mt John ou se trouve un observatoire d'astronomie.

Panoramas sur la région Mackenzie
Survol de la région de Mackenzie et du lac Tekapo. Filmé par Markus Sanarko

Aussi incroyable que cela puisse paraître, la beauté du lac n'est pas le véritable point fort de Lake Tekapo, une réserve qui appartient au Dark Sky Project et demeure à l'abri de toute pollution lumineuse.

Il suffit de lever les yeux au ciel à la nuit tombée pour découvrir un spectacle époustouflant avec des étoiles qui brillent avec une intensité incroyable !

Mais avant de prendre de la hauteur pour admirer la Voie lactée et les constellations de l'hémisphère sud, commençons déjà par découvrir le village et ses environs !

Visite du village de Tekapo

Toute cette partie du Canterbury était jadis recouverte de forêts.
Les Maoris puis les Occidentaux ont considérablement déboisé la région.

Les Maoris furent naturellement les premiers à découvrir ce lac immense dont le nom évoque un « voyage dans la nuit ». Les colons occidentaux s'installèrent au 19e siècle et la famille Mackenzie donnera son nom à toute la région.

Une région pratiquement déserte dont les paysages attirent plus de visiteurs qu'il n'y a d'habitants sur place.

Tekapo compte à peine un demi-millier d'âmes, tandis que les hôtels, motels et b&b ont poussés comme des champignons ces dix dernières années, complétés par un centre astronomique flambant neuf en 2019.

La nouvelle passerelle évite de devoir faire un détour et elle a permis de désengorger en partie les alentours de l'église.
Une passerelle relie l'église du Bon-Berger au reste du village.

Nous touchons là au problème essentiel dont est victime Tekapo, car il suffit de se rendre à l'église du Bon-Berger en franchissant la passerelle qui enjambe la rivière Scott pour s'en apercevoir !

L'église du Bon-Berger

The Church of the Good Shepherd, littéralement « l'église du Bon-Berger » fut érigée sur la rive du lac en 1935. C'est une minuscule chapelle anglicane posée au milieu des fleurs et des rochers avec le lac et ses montagnes en toile de fond.

L'Église anglicane est toujours en activité et l'on y célèbre l'office le dimanche.
L'Église du Bon-Berger fut construite en 1935.

Si la bâtisse n'a rien de spectaculaire en soi, c'est avant tout le contraste entre sa taille réduite et l'immensité du paysage qui est particulièrement photogénique.

Ce lieu de culte qui sert toujours la messe le dimanche accompagne les rares habitants de la région du baptême au mariage jusqu'aux funérailles.

Les photos sont interdites à l'intérieur de l'église, sauf dans le cadre de cérémonies privées.

À côté de l'église, et presque aussi populaire, se trouve la statue d'un chien de berger. Un monument émouvant qui rend hommage aux infatigables gardiens de troupeaux avec une citation en gaélique « Beannachdan Air Na Cu Caorach » qui signifie « Dieu bénisse les chiens de berger ».

Dans cette région où l’on vivait essentiellement de l'élevage, les chiens de berger, infatigables, ont joué un rôle essentiel.
Un monument rend hommage aux chiens de berger.

Avec l'arbre solitaire de Wanaka, il s'agit de l'un des lieux les plus photographiés de Nouvelle-Zélande.

Victime de son succès, « l'église du Bon-Berger » reçoit la visite de 600.000 voyageurs chaque année !

Une affluence déjà difficile à contenir dans une ville comme Queenstown, mais intolérable quand elle est se concentre autour d'un bâtiment unique.

La taille du parking sera réduite pour limiter le nombre de visiteurs.
Des efforts ont été menés pour réguler l'affluence autour de l'église.

Pour le voyageur qui redécouvre les vertus du calme et des grands espaces en Nouvelle-Zélande, la perspective de jouer des coudes avec des hordes de touristes déversés par le ballet incessant des autocars est insupportable.

Une barrière a été installée autour de l'église en 2017 pour restreindre l'accès. Certains touristes se livraient à des dégradations ou interrompaient l'office quand ils n'insultaient pas carrément le prêtre qui s'efforçait de les chasser !
Et comme tout le monde veut prendre la même photo pour impressionner ses amis, l'ambiance est forcément un peu décevante.
Chaque visiteur rêve de se prendre en photo au milieu des fleurs.

Même les champs de lupins qui bordent le lac près de la ville sont pris d'assaut entre décembre et mars.

Il faut dire que le panorama est sublimé par ces fleurs roses et violettes, même si peu de visiteurs ont conscience qu'il s'agit en réalité d'une variété importée que le Département de la Conservation essaie vainement d'éradiquer.

Lupins en fleur sur le rivage du lac
Les lupins sur le rivage près de l'église du Bon-Berger. Une vidéo de Brett Wood

Il faudra venir au crépuscule pour retrouver un peu de calme ou de préférence à l'aube pour découvrir les lieux désertés par les touristes.

L'effervescence s'achève avec la haute saison, et les voyageurs qui visitent le pays entre avril et novembre seront infiniment plus avantagés.

ÉgliseThe Church of the Good Shepherd
AdressePioneer Drive, Lake Tekapo
RéservationsSite officiel
OuvertureEn journée seulement
Horaire haute saisonDe 09:00 à 17:00 d'octobre à avril
Horaire basse saisonDe 10:00 à 16:00 de mai à septembre

Moments de détente à Tekapo Springs

La foule donnerait presque envie de fuir à la nage, mais l'on ne se baigne guère dans le lac Tekapo qui se trouve à 720 m d'altitude et dont les eaux qui proviennent des glaciers sont mesurées à 6°C au début du printemps !

Pour en apprendre davantage sur le sujet, lisez notre guide du Fox Glacier.
Même si la teinte turquoise est un peu moins prononcée qu'au lac Pukaki, elle n'en est pas moins spectaculaire.
Les rayons du soleil donnent une teinte turquoise au lac Tekapo.

Les sorties en kayak sur le lac sont populaires, mais le vent engendre des vagues redoutables pour les débutants inexpérimentés (l'hypothermie a encore frappé en 2020) et j'en suis venu à déconseiller les expéditions sur le lac.

Le parc de Tekapo Springs est bien plus intéressante pour se baigner ! Il se situe au pied du Mt John où se trouve l'observatoire que nous visiterons un peu plus tard.

Tekapo Springs n'est pas un parc géothermique, mais sa source est bien naturelle.
La source thermale de Tekapo Springs est réchauffée à 38°C.

Une source thermale remplie de grands bassins où les baigneurs peuvent admirer le lac et les montagnes même lorsque la neige tombe en hiver.

Et même s'il ne s'agit pas de sources géothermiques comme à Rotorua, l'eau est chauffée jusqu'à 38°C, ce qui permet de se relaxer comme dans un bon bain chaud.

Visite du parc aquatique
Découvrez les piscines et les attractions de Tekapo Springs. Une vidéo de Tekapo Springs

D'autres espaces sont aménagés avec des jeux gonflables et le voyageur épuisé pourra profiter de soins (le spa est en supplément) avant de s'essayer au patin à glace ou dévaler une pente sur des bouées géantes.

Casiers, serviettes et maillots de bain sont proposés à la location et vous pouvez très bien venir les mains dans les poches !

Il existe d'ailleurs une grande variété de services en option, souvent proposés en combo avec d'autres activités à Tekapo, alors vous me pardonnerez de ne mentionner que le prix des entrées simples à la journée.

Parc aquatiqueTekapo Springs
Adresse6 Lakeside Drive, Lake Tekapo
RéservationsSite officiel
OuvertureDe 10:00 à 21:00
Tarif adulte30 $
Tarif + 60 ans25 $
Tarif 3-15 ans18 $

Randonnée à l'observatoire du mont John

Il faut environ une heure de marche pour rejoindre le sommet du mont John.
Mt John Summit Circuit Track permet de rejoindre l'observatoire d'astronomie.

Avec un lac Tekapo qui s'étend sur 25 km tout en longueur, les randonnées se comptent sur le doigt de la main ! Il est cependant possible de grimper au sommet du Mont John (en réalité une colline) pour jouir d'une vue dégagée sur toute la région.

Une magnifique sortie qui permet d'échapper aux touristes qui se bousculent dans le village à condition de disposer d'au moins deux heures de temps libre pour réaliser la randonnée sans faire la course.

L'ascension à flanc de colline

Face au lac, il suffit de partir sur la gauche en direction du mont John pour se garer au parking voisin du parc aquatique de Tekapo Springs.

Le sentier de Mt John Summit Circuit Track attaque directement l'ascension dans une forêt où résonne le chant des oiseaux pipit.

La perspective de trouver des boissons fraîches dans l'Astro Cafe devrait vous motiver pour les derniers mètres.
Un café vous attend au sommet de mont John.

Il faut compter en moyenne une heure de marche pour atteindre l'observatoire au sommet, mais la perspective d'y trouver un Astro Café qui sert des boissons fraîches et des muffins devrait vous motiver pour y parvenir en 45 minutes.

Contrairement à ce que l'on pourrait croire, les moutons ne sont pas faciles à approcher et ils se sauvent au moindre geste brusque dans leur direction.
Les moutons sont très craintifs et se sauvent à la moindre occasion.

Les chaussures de randonnée ne sont pas indispensables, mais le reste de l'équipement habituel (bouteilles d'eau, crème solaire...) n'est pas facultatif.

Car si la moitié du parcours se déroule en forêt avec quelques bancs pour récupérer de temps à autre, le reste de la marche traverse des pâturages en plein soleil sous le regard curieux des moutons.

Le panorama au sommet de mont John

Le point culminant du mont John offre une vue dégagée sur Tekapo. Néanmoins, la teinte turquoise légendaire du lac ne se révèle que par beau temps lorsque les rayons du soleil rencontrent les sédiments charriés par les rivières glaciaires.

L'observatoire de mont John attire des passionnés d'astronomie du monde entier.
L'observatoire au sommet de mont John surplombe le lac et les plaines.

Les montagnes se reflètent à la surface comme dans un miroir et l'on observe des kareareas, les faucons de Nouvelle-Zélande qui planent au-dessus de Motuariki island, une île que l'on visitait souvent en bateau avant qu'un incendie ne ravage sa forêt de conifères en 2015.

Profitez de l'Astro Cafe pour faire un pause au sommet.
Le panorama sur le lac et la vallée est spectaculaire.

Sur l'autre versant, une plaine aride s'étend à perte de vue jusqu'aux montagnes. Le terrain, déforesté successivement par les maoris et les Occidentaux est vaste, impressionnant, sans posséder néanmoins le caractère épique de Mount Sunday, un lieu de tournage du Seigneur des anneaux à 50 km à vol d'oiseau.

Nuages dans le ciel de Tekapo
Le ballet majestueux des nuages au-dessus du lac Tekapo. Filmé par Dark Sky Project NZ

Un vent puissant balaye la région et l'on voit venir les averses une demi-heure avant qu'elles n'atteignent l'Astro café où l'on peut se réfugier si l'on n'a pensé à emporter des imperméables.

Comment retourner au village ?

L'observatoire au sommet de Mt John est accessible par une route qui prive du bonheur de la randonnée, mais fait le bonheur des visiteurs pressés qui veulent simplement contempler le panorama au sommet.

Une solution qui intéressera surtout les astronomes amateurs qui viennent admirer les étoiles en soirée dans le cadre du Dark Sky Project, mais je souligne qu'une taxe de 5 $ doit être acquittée avant d'entamer la montée par la route.

Il faut compter une heure de marche pour rejoindre le lac en descendant la colline en pente douce.
Une seconde randonnée permet de descendre la colline jusqu'au lac.

Pour redescendre de la colline, vous pouvez rebrousser chemin en moins de temps qu'il n'en fallait pour monter.

Vous pouvez aussi suivre un sentier qui descend en pente douce pour rejoindre le lac que vous longerez ensuite pour retourner à votre point de départ.

Survol en drone
Survol du lac et du village avec un drone. Réalisé par Andy Mitchell

Un itinéraire secondaire plaisant (au milieu des lapins qui détalent) mais qui impose une heure de marche supplémentaire pour rejoindre le parc aquatique de Tekapo Springs où vous pourrez reprendre des forces.

Un paradis pour les astronomes

Lake Tekapo fait partie du Dark Sky Project.
La faible pollution lumineuse permet d'admirer la Voie lactée.

L'Île du Sud de la Nouvelle-Zélande possède une densité de population très basse et la région qui entoure le lac Tekapo détient même le record de la plus faible pollution lumineuse au monde.

Une caractéristique qui fait le bonheur des astronomes du monde entier, regroupés en association pour animer le Dark Sky Project.

L'ouverture en 2019 d'un complexe dédié à l'observation des étoiles en plein coeur du village de Tekapo est passée presque inaperçue. La faute incombant sans doute à un style architectural austère et à la concurrence de l'Église du Bon-Berger.

Si le bâtiment ne paie pas de mine vue de l'extérieur, sa visite est pourtant fortement recommandée.
Le centre du Dark Sky Project accueille les visiteurs depuis 2019.

Heureusement, si l'extérieur ne paie pas de mine, l'intérieur se révèle infiniment plus intéressant. Mis à part l'inévitable café, on trouve une boutique consacrée à l'astronomie, mais l'on ne vient pas ici juste pour acheter des souvenirs !

Dark Sky Project
Présentation du Dark Sky Project au lac Tekapo. Un film de Dark Sky Project NZ

Le Dark Sky Project propose plusieurs activités pour admirer les étoiles et révéler les mystères de l'univers.

Si l'une des visites se déroule au centre, la plupart ont lieu à l'observatoire du mont John que nous avons approché tout à l'heure lors de notre randonnée.

Dark Sky Experience

Cette visite guidée qui se déroule directement sur place débute par une projection sur grand écran, commentée par un guide qui passe en revue les constellations visibles uniquement dans l'hémisphère sud.

Des sphères géantes permettent de reproduire des étoiles de différentes catégories.
Découvrez le bruit des étoiles lors de la visite guidée.

La visite se poursuit dans la pénombre d'une salle éclairée uniquement par des reproductions géantes de différentes étoiles dont la luminosité varie en fonction de leur température.

Un parcours qui s'achève par la découverte du Brashear télescope restauré en 2019. Ce chef-d'oeuvre de l'époque victorienne fut construit aux États-Unis en 1894 et permit de deviner les calottes polaires de mars ou les anneaux de Saturn.

Le guide vous fera une démonstration du fonctionnement du télescope.
Le Brashear Telescope est une légende dans l'histoire de l'astronomie.

Les accompagnateurs sont des passionnés qui se montrent incollables lorsque les participants les questionnent sur des questions d'astronomies.

En définitive, c'est une visite enrichissante, mais qui suppose une bonne maîtrise de la langue anglaise et qui n'est pas donné, même si elle fera le bonheur des voyageurs pressés, à défaut de pouvoir admirer les étoiles en soirée.

ActivitéDark Sky Experience
Adresse1 Motuariki Lane, Lake Tekapo
InscriptionsSite officiel
Durée45 minutes
HoraireToutes les heures, de 09:00 à 18:00
InscriptionMaximum 10 minutes avant la visite
Tarif adulte45 $
Tarif 5-17 ans30 $

Summit Experience (Mt John Observatory)

Les meilleurs observatoires sont bâtis dans des zones éloignées des villes et celui du mont John jouit d'une situation exceptionnelle à l'écart de la pollution lumineuse. La zone de 430.000 hectares autour du lac Tekapo a rejoint le Dark Sky Project.

Les passionnés d'astronomie peuvent participer à des sorties guidées dans la montagne pour admirer les étoiles.
La visite guidée à l'observatoire de Mt John est fortement recommandée.

La visite guidée à l'observatoire permet d'admirer les étoiles ou d'observer la Voie lactée si le cycle lunaire et les nuages ne viennent pas gâcher la fête.

Fort heureusement, l'organisateur s'engage à rembourser les clients par mauvais temps, et vous pouvez annuler 24 h à l'avance si la météo vous préoccupe.

Nuit au lac Tekapo
Contemplez la Voie lactée lors d'une nuit sans lune. Filmé par Mark Gee

L'inscription s'effectue par Internet ou directement dans le centre du Dark Sky Project de Tekapo. Vous pouvez rejoindre l'observatoire par vos propres moyens à l'heure convenue, ou emprunter une navette gratuite, à votre convenance.

L'organisateur fourni des manteaux polaires en basse saison et même des boissons chaudes.
ActivitéSummit Experience
Adresse1 Motuariki Lane, Lake Tekapo
InscriptionsSite officiel
Durée2 heures
HoraireSelon la tombée de la nuit
Tarif adulte185 $
Tarif 5-17 ans104 $

Nos conseils pratiques

La plupart des voyageurs se contentent d'une simple pause près du lac et passent à côté de l'essentiel.
Le lac Tekapo n'est pas une simple escale sur la route.

Lake Tekapo est une étape traditionnelle entre Queenstown et Christchurch la capitale du Canterbury, mais il serait injuste d'y voir une simple escale pour prendre des photos !

J'ai présenté quelques activités marquantes, mais je n'ai pas cherché l'exhaustivité, sinon je vous aurais parlé des sorties en jet boat, des survols aériens ou des pistes de ski de Round Hill... Il y a déjà matière à passer des moments exceptionnels !

Il est même possible de skier dans la région en hiver.
Tekapo est encore plus beau en hiver lorsque la neige recouvre les collines.

Il nous reste cependant à aborder quelques questions d'ordre pratique concernant l'hébergement pour être en mesure d'admirer les étoiles... et je me dois aussi de parler des solutions pour esquiver les hordes de touristes.

Comment éviter la foule au bord du lac ?

La clientèle asiatique visite surtout le pays en suivant une ligne presque droite entre le Milford Sound, Queenstown, Mt Cook, Tekapo et Christchurch.

Sans porter de jugement moral sur les séjours chronométrés en autocar, une telle manière de visiter le pays est diamétralement opposée à la philosophie de Kiwipal.

Le pic de fréquentation au lac Tekapo se situe entre décembre et mars.
Seule la basse saison offre des conditions de visite idéales.

Heureusement, l'essentiel de la clientèle asiatique suit un itinéraire minuté qui ne permet pas d'attaquer une randonnée au mont John et encore moins de revenir en soirée pour admirer les étoiles.

Vous serez infiniment plus tranquille avant 10 h du matin.

Par conséquent, si vous prévoyez de passer la nuit sur place, reportez la visite de l'église au lendemain, et partez randonner sans tarder !

Comment admirer la Voie lactée ?

Les astronomes amateurs pourront toujours se rendre de nuit à l'observatoire en payant un droit de passage de 5 $ au début de la route, mais j'invite les débutants à participer plutôt à une visite guidée organisée par le Dark Sky Project.

Encore faut-il avoir un ciel dégagé pour observer la voûte céleste.
Les conditions météorologiques sont essentielles pour admirer les étoiles.

Encore faut-il avoir un ciel dégagé, ce qui est souvent le cas dans l'une des régions les plus sèches du pays.

En l'absence de pollution lumineuse, la lune brille comme un phare de voiture et sa seule présence suffit pour contrarier l'observation de la Voie lactée. Et comme il est difficile d'organiser un séjour en fonction du cycle lunaire, il faudra sans doute compter sur votre bonne étoile...

La faible pollution lumineuse permet d'admirer les étoiles dans des conditions parfaites.
Contempler la Voie lactée est un spectacle à couper le souffle !

Si l'état du ciel est déterminant, il faut aussi trouver le courage de se lever la nuit pour sortir dehors. Le voyageur qui attaque ses journées à 8 h du matin et parcourt des kilomètres de randonnée quand il ne tient pas le volant est en général complètement lessivé à la tombée de la nuit !

Voûte celeste
Un superbe timelapse de la voûte céleste au-dessus du lac. Réalisé par Fraser Gunn

Enfin, et même au coeur de l'été, il faudra bien vous couvrir pour sortir à la belle étoile, surtout lorsque le vent souffle sans rencontrer d'obstacles dans la plaine dénuée de toute végétation. Malgré tout, je vous encourage vivement à ne pas laisser passer votre chance, quitte à mettre un réveil !

Comment se loger au plus près du lac ?

Encore faut-il trouver un hébergement, ce qui ne présente guère de difficulté, sauf à s'y prendre à la dernière minute. Vous trouverez des chambres spartiates comme des lodges haut de gamme selon vos moyens financiers.

Le Tekapo Motel Holiday Park se trouve à proximité du lac.
Les voyageurs en camping-car pourront se garer dans le camping du village

Les voyageurs en camping-car qui recherchent la gratuité s'éloigneront pour rejoindre le camping voisin au lac Alexandrina.

Il serait toutefois regrettable de ne pas profiter du Tekapo Motel & Holiday Park doté d'installations modernes, ne serait-ce que pour s'offrir le luxe d'une ultime promenade au soleil couchant !

Il suffit de suivre la SH8 qui traverse Tekapo pour rejoindre le lac Pukaki à 45 minutes de route.
Le lac Pukaki et le mont Cook sont à moins d'une heure de route.

Le lac Pukaki est à seulement 45 minutes de route en direction du mont Cook et bon nombre de voyageurs font escale dans le village de Twizel.

Pourtant, je pense qu'il est préférable de séjourner à Lake Tekapo où l'on trouve non seulement un supermarché (Foursquare), mais aussi quelques restaurants de qualité, comme le japonais Kohan sur Rapuwai Lane.

Pour admirer les étoiles et la Voie lactée, il faut passer au moins une nuit dans la région.
Kiwipal vous recommande de passer une nuit à Tekapo.

En définitive, Lake Tekapo est une étape incontournable de Nouvelle-Zélande. Une étape bien plus magique si l'on se donne la peine de randonner et surtout de lever les yeux vers le ciel pour contempler l'immensité de la voûte céleste, un spectacle que nous avions presque oublié, en grande partie à cause de la pollution des villes !

Infos pratiques

Questions fréquentes

Guillaume, Guide Kiwipal

Demandez à Guillaume de vous aider ! Besoin d'aide ? Je suis un guide certifié par l'office de tourisme et je vous réponds avec plaisir tous les jours de la semaine. Guide certifié par l'office de tourisme, je réponds avec plaisir tous les jours de la semaine. Je réponds avec plaisir à vos questions.

Poser une question à Guillaume Poser une question

Hébergement à Tekapo

Peut-on se loger près du lac ?

Tout à fait, mais le village est de dimensions modestes, cela n'a guère d'importance, sauf si vous souhaitez aller au bord du lac en soirée pour admirer les étoiles.

Y a-t-il des campings au lac Tekapo ?

Vous trouverez un Holiday Park au village doté de prises secteurs pour recharger votre véhicule.

Observation des étoiles

Peut-on aller gratuitement à l'observatoire ?

Vous pouvez effectivement rejoindre l'observatoire de Mt John par la route, y compris en soirée pour admirer les étoiles.

Faut-il absolument réserver une visite guidée ?

Nul besoin d'un guide pour admirer les étoiles, mais un expert vous aidera à reconnaître les constellations dans la voûte céleste, et vous expliquera la cosmologie dans la tradition maorie.

Randonnée au Mt John

Faut-il porter des chaussures de randonnée ?

Ce n'est pas indispensable, mais recommandé, surtout si la météo est mauvaise et le sentier plus glissant.

Faut-il prévoir des bâtons de marche ?

Les plus jeunes s'en passeront sans problème, mais les bâtons apportent un confort supplémentaire.

Peut-on se contenter de venir par la route ?

Si vous souhaitez juste admirer le paysage depuis le sommet du Mont John, vous pouvez rejoindre l'observatoire par la route.

Tekapo Springs

Peut-on se baigner en hiver ?

Tout à fait, car les bassins sont chauffés jusqu'à 38°C, alors vous ne risquez pas d'avoir froid.

Peut-on louer des serviettes de bain ?

Oui, et même des maillots de bain contre un supplément de quelques dollars.