Le Mitre Peak est le sommet emblématique du Milford Sound.
Milford Sound | Quelles visites et activités
911 AVIS
Merci !

Milford Sound, le plus beau fjord du monde.

Guide de la visite

Guillaume Le Nistour, certifié expert par l'office de tourisme
Par Guillaume Poser une question Contact Expert Nouvelle-Zélande

La région des fjords

Avec plus d'un million de visiteurs chaque année, le fjord est la première destination touristique du pays.
Le Milford sound est la carte de visite de la Nouvelle-Zélande.

Au coeur du Fiordland, le Milford Sound est le plus célèbre fjord du sud de la Nouvelle-Zélande et le seul accessible par la route dans la région du Southland considérée comme la plus sauvage du pays et composée essentiellement de forêts inexplorées par l'Homme.

Le grand voyageur et auteur du « Livre de la Jungle », Rudyard Kipling, considérait le Milford Sound comme la 8e merveille du monde. Un fjord qui appartient au « Te Wāhipounamu South West New Zealand World Heritage Area », un regroupement de parcs nationaux inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO et qui comprend également le Doubtful Sound et les Blue Pools de Haast Pass.

Te Wāhipounamu qui signifie « le pays du pounamu » fait référence au jade vert de Nouvelle-Zélande très prisé par les Maoris qui en faisaient jadis des armes, mais désormais des bijoux que l'on peut acheter à Hokitika.
Le Milford Sound est l'un des 14 fjord du parc National du Fiordland.
Le fjord est inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO.

Difficile d'accès, le Milford Sound peut être rejoint depuis Te Anau en suivant l'unique route qui franchit les montagnes grâce à un long tunnel.

Des croisière permettent ensuite de remonter le fjord jusqu'à l'embouchure avec la mer de Tasman en profitant de paysages exceptionnels.

Devin Supertramp au Milford Sound
De superbes images du Milford Sound filmé en mer et dans les airs. Une vidéo de Devin Supertramp

Mais avant toute chose, il convient de rappeler que le plus grand parc national de Nouvelle-Zélande (26.000 km²) est connu pour sa pluviométrie record, l'une des plus importantes au monde.

Dans cet enfer vert à l'humidité exceptionnelle, les forêts primaires impénétrables remplies de fougères reçoivent jusqu'à 9 m de précipitations annuelles !

Dans le Southland où il tombe 9 m de pluie à l'année, la mousse recouvre les troncs d'arbres et l’on ne compte plus les variétés de fougères, comme la Silver Fern.
Les forêts du Fiordland sont les plus belles de Nouvelle-Zélande.

Avec 182 jours de pluie par an, le Fiordland affiche une pluviométrie quatorze fois supérieure à celle de Paris ! Les Néo-Zélandais disent souvent qu’il pleut deux fois par semaine dans le Fiordland : une fois trois jours puis une fois quatre jours !

Dans des conditions aussi sauvages, il n'y a jamais eu grand monde dans les parages, y compris durant la ruée vers l'or de 1886. Et même si le Fiordland représente à lui seul 1/10 de la Nouvelle-Zélande, sa densité de population est insignifiante, avec à peine une cinquantaine d'habitants !

Encore plus difficile d'accès, mais plus majestueux, le Doubtful Sound est un autre fjord célèbre du Fiordland.
L'eau de pluie qui s'accumule dans la mousse finit par ruisseler le long des falaises et forme des cascades.
Les précipitations donnent naissance à des centaines de cascades et chutes.

Heureusement, loin d'être un inconvénient, la pluie est à l'origine d'un incroyable phénomène naturel qui constitue l'une des nombreuses surprises de la visite au Milford Sound !

Des surprises qui ne manquent pas tout au long de la State Highway 94 que vous allez emprunter et qui est considérée comme la plus belle route au monde par de nombreux guides de voyages.

Une route que je vous recommande d'attaquer de très bonne heure pour avoir le temps de multiplier les arrêts en chemin.

Avec de nombreuses visites sur l'ensemble du parcours, la State Highway 94 est la plus belle route du pays.
La route SH94 qui relie Te anau au Milford Sound est spectaculaire.

Avec des escales aux lacs miroirs ou dans les forêts primaires et une croisière sur le fjord, la visite au Milford Sound est une véritable excursion à la journée dont il faut savourer chaque instant.

Je vais vous aider à choisir une croisière et vous présenterai son déroulement. Pour être complet, je vous donnerais un avis sur les différentes manières de rejoindre le fjord, qu'il s'agisse de s'y rendre à pied, en voiture, en bus ou même en hélicoptère.

Court-métrage sur le fjord
Un extraordinaire court-métrage sur le fjord et sa région. Réalisé par Michael Roberts

Vous voilà en présence d'un guide ultime consacré au Milford Sound qui nous a demandé des semaines de travail acharné.

N'oubliez pas votre ciré (même si le beau temps n'est pas exclure) et suivez nos conseils pratiques pour profiter d'un visite incontournable de Nouvelle-Zélande.

Location de voiture en Nouvelle-Zélande Location de voiture Nouvelle-Zélande Louez une voiture
À partir de 29 € par jour seulement. À partir de 29 € TTC
VOIR LES TARIFS RÉSERVER VOIR

Quelle croisière choisir ?

Les sorties en bateau durent entre 2h et 2h30 en moyenne.
Les croisières sont incontournables pour explorer le fjord.

Peu des voyageurs se rendent au Milford Sound sans réaliser une croisière, même si le panorama grandiose qui s'ouvre sur le Mitre Peak (le plus haut sommet du fjord) depuis le centre d'accueil des visiteurs justifie à lui seul un séjour en Nouvelle-Zélande.

Pour les voyageurs qui ont opté pour une visite guidée en autocar, en avion ou en hélicoptère, la question ne se pose pas, car la croisière est comprise dans l'excursion globale. En revanche, ceux qui se rendent au fjord en voiture ou en camping-car doivent réserver une croisière par leurs propres moyens.

Chaque croisieriste revendique des avantages sur la concurrence, mais dans la pratique, les sorties sont assez similaires.
Différentes compagnies organisent des croisières jusqu'à la mer de Tasman.

L'immense centre d'accueil qui donne sur les embarcadères ne fait pas l'unanimité, mais il donne une idée de la fréquentation du Milford Sound.

Ne commettez pas l'erreur d'arriver à la dernière minute, car il peut s'écouler plus d'une demi-heure entre le moment où vous trouverez une place pour vous garer et votre arrivée au bon ponton d'embarquement.

N'attendez pas la dernière minute pour rejoindre l'embarcadère.
Les croisières partent du centre d'accueil des visiteurs.

Compétition oblige, tous les croisiéristes revendiquent un avantage sur leurs concurrents et c'est à celui qui proposera le bateau le plus grand (ou le plus petit), le plus silencieux, le plus rapide ou le plus confortable.

Mais si le choix du navire est délicat, les itinéraires empruntés sont semblables et rejoignent tous l'embouchure avec la mer de Tasman qui marque la fin du fjord.

Pour choisir une excursion sur le fjord, il faut comparer les horaires, les tarifs et les services à bord.
Selon les compagnies, vous naviguerez sur de gros navires ou des catamarans.

S'il existe bien quelques particularités, comme la visite d'un observatoire sous-marin ou la possibilité de passer la nuit à bord d'une cabine de navire, le voyageur se sentira perdu au moment de faire son choix avec de multiples combinaisons dont il ne saisit pas clairement l'importance.

Il faut choisir une croisière qui vous ressemble et ne pas chercher absolument à faire des économies.
Le tarif n'est pas le seul facteur à prendre en compte pour une croisière.

Alors, plutôt que de lister toutes les offres, nous avons pris le parti de retenir cinq croisières qui possèdent toutes un avantage bien particulier.

Les tarifs (indicatifs) sont les moins chers possible en haute saison, mais sont plus abordables le reste de l'année.

CroisièrePoint fortAdulteEnfant
Jucy CruiseÉconomique89 $Gratuit
Southern Discoveries CruiseComplet91 $56 $
Real Journey Nature CruiseQualité-prix98 $30 $
Mitre Peak CruisesAuthentique99 $35 $
Milford Mariner Overnight CruisesNuit à bord452 $226 $

Jucy Cruise (2h)

Jucy est surtout connu pour son activité de locations de minivan présentées sur Kiwipal, mais la compagnie s'est lancée dernièrement dans les croisières en catamaran sur le Milford Sound.

Jucy Cruise
Excursion en bus et croisière avec Jucy. Un film de Jucy World

Si la sortie est la moins chère du comparatif, c'est aussi la plus courte avec à peine deux heures passées à naviguer sur les eaux sombres du fjord pour rejoindre les Stirling Falls. L'offre satisfera surtout une clientèle jeune (PVTistes, backpackers...) qui compte le moindre centime et en veut pour son argent.

Horaires : 11:30 | 13:30 | 15:30

Si vous conduisez un van Juicy réservé à l'aide du comparateur de Kiwipal, vous bénéficierez d'un demi-tarif pour la croisière !

Southern Discoveries Cruise avec observatoire (3h)

Southern Discoveries (second plus grand tour opérateur de la région) propose des sorties en mer de qualité avec un accès exclusif à l'observatoire sous-marin du fjord.

Southern Discoveries cruise
Croisière sur le fjord avec Southern Discoveries. Filmé par Southern Discoveries

Ce sera la seule croisière qui permette d'observer le corail noir et la vie aquatique qui se cache sous la surface. Et même s'il s'agit d'une sortie un peu trop touristique avec des groupes nombreux, l'ensemble reste de très bonne facture.

Horaires : 09:00 | 09:30 | 10:30 | 11:30 | 12:15 | 13:00 | 13:30 | 14:45 | 15:15

Real Journeys Nature Cruise (2h15)

Fondé en 1954, Real Journey est le voyagiste historique du Milford Sound et sans doute l'organisateur d'excursion le plus connu de Nouvelle-Zélande avec des activités proposées surtout dans l'Otago Central et le Fiordland.

Real Journey Nature Cruise
Présentation de la croisière Nature Cruise. Un vidéo de Real Journeys

Real Journeys Nature Cruise constitue leur offre la plus intéressante pour naviguer sur le fjord à bord d'un navire avec des mats comme au temps des explorateurs.

Le circuit avec des commentaires audio (en anglais) est plus complet que celui des compagnies rivales et se concentre sur la faune marine et les cascades.

Il faut s'attendre à partager le pont du navire avec une foule de visiteurs, sauf en basse saison.

Le rapport qualité-prix est bon, mais la clientèle essentiellement constituée de groupes qui arrivent en autocar pourra rebuter les voyageurs qui aspirent à une certaine tranquillité quand il s'agit de contempler les merveilles de la nature.

Horaires : 10:30 | 11:00 | 13:35 | 16:15

Mitre Peak Cruises (2 h)

Si vous avez horreur de la foule, ne cherchez plus, Mitre Peak Cruises est fait pour vous ! La compagnie opère sur de petits navires dans une atmosphère infiniment plus authentique et moins touristique que celle de ses concurrents directs.

Mitre Peak Cruises
Présentation de la sortie avec Mitre Peak Cruises. Une vidéo de Mitre Peak Cruises

D'ailleurs, il suffit d'observer la mine des visiteurs perchés sur le pont des navires de croisière imposants lorsqu'ils voient passer les plus petits bateaux dont les passagers dégustent des boissons chaudes offerte par le personnel de bord.

Plus maniables, les bateaux de Mitre Peak Cruises s'approchent à proximité des cascades et seul le kayak permet une expérience plus immersive dans le fjord.

Horaires : 08:55 | 9:55 | 11:10 | 12:40 | 14:00 | 15:15 | 16:30

Milford Mariner Overnight Cruises (24h)

Cette autre croisière de Real Journeys remonte également le fjord jusqu'à la mer de Tasman, mais offre aussi la possibilité de passer une nuit à bord dans une cabine privée (très onéreuse) ou partagée avec des lits superposés.

Real Journeys Overnight Cruise
Présentation de la croisière avec une nuit dans le fjord. Un vidéo de Real Journeys

Après la croisière, vous aurez également la possibilité d'utiliser des kayaks pour pagayer dans Harrison Cove à l'abri du courant et pourrez même vous baigner dans le fjord en enfilant des combinaisons.

Quand l'activité touristique prend fin, le Milford Sound retrouve un calme absolu et seuls les chants des oiseaux résonnent dans le fjord.

Un spectacle d'une beauté rare suivi d'un dîner (buffet) à bord au milieu d'une nature sauvage demeurée inchangée depuis des millions d'années.

Départ à 16:30 et retour à 09:15 le lendemain après le petit-déjeuner.

Louer un Camping-car en Nouvelle-Zélande Location camping-car Nouvelle-Zélande Camping-car
À partir de 39 € par jour seulement. À partir de 39 € TTC
VOIR LES TARIFS RÉSERVER VOIR

La croisière au Milford Sound

Contrairement à ce que son nom indique, le Milford Sound n'est pas une vallée submergée par la mer, mais bel et bien un fiord.
La fonte des glaciers a donné naissance au fjord il y a des milliers d'années.

Il y a 50 millions d'années, le mouvement des plaques tectoniques a fait remonter un fragment du continent submergé Zealandia, donnant naissance à la Nouvelle-Zélande.

Les glaciers géants qui recouvraient le Fiordland ont commencé à fondre il y a seulement 15.000 ans, broyant la roche en se déplaçant centimètre par centimètre jusqu'à donner naissance à des vallées.

Un même phénomène a donné naissance au Fox Glacier de la West Coast.

Une origine que ne soupçonnaient pas les premiers explorateurs occidentaux qui pensaient avoir affaire à des vallées submergées qu'il ont qualifiées de « Sounds ». 

L'exploration est riche en surprises, avec une faune marine très importante.
Les otaries se reposent sur les rochers au pied des falaises.

Mal nommé (comme les quatorze autres bras de mer de la région) le Milford Sound est pourtant bien un fjord, le plus septentrional de tous !

Les navires de croisières remontent jusqu'à la mer de Tasman sur près de 15 kilomètres, vous laissant le loisir d'immortaliser des instants magiques avec des photos prises (si possible) avec un grand-angle pour saisir l'immensité du paysage.

Vous serez exposé aux intempéries sur le pont, mais vous pourrez vous abriter en cabine si la météo est mauvaise.
Couvrez-vous pour ne pas attraper froid ou des coups de soleil.

Le vent souffle fort sur le pont quand on navigue sur les eaux sombres du fjord. Une petite laine n'est jamais superflue (même au coeur de l'été) tandis que la crème solaire s'avère indispensable si le soleil est de la partie.

Le pique-nique est autorisé et l'on peut s'abriter en cabine si le temps se gâte.

Prêtez attention aux consignes de sécurité durant l'embarquement et profitez des commentaires audio diffusés durant la visite. À moins que vous ne préfériez vous isoler en écoutant de la musique avec un casque audio avec réduction de bruit qui masquera le bruit des moteurs tout en gardant vos oreilles au chaud.

Les Stirling Falls et les Lady Bowen Falls sont les deux chutes d'eau permanentes du fjord.
Les navires s'approchent des chutes qui tombent des falaises.

Selon la taille du navire, le mal de mer que redoutent certains passagers sera plus ou moins prononcé, et si je ne m'étends pas sur le sujet ici, je vous invite à lire la rubrique des « questions fréquentes » de l'article pour en apprendre davantage.

Des sommets vertigineux

Il suffit de contempler les falaises à pic pour prendre la mesure des glaciers qui occupaient la région il y a des milliers d'années. Certaines parois atteignent 1200 m de dénivelé et s'enfoncent à plusieurs centaines de mètres sous la surface du fjord.

Le Mitre Peak culmine à 1692 m, mais il s'enfonce à plusieurs centaines de mètres sous la surface.
Avec sa forme pointue, le Mitre Peak est le plus haut sommet.

Du haut de ses 1692 m, le Mitre Peak qui tire son nom de sa ressemblance avec la coiffe des évêques capte tous les regards.

L'ascension du Mitre Peak est possible en réalisant une randonnée hors-piste particulièrement dangereuse, surtout par mauvais temps.

La légende maorie raconte qu'il fut sculpté en dernier par le dieu Tu-te-Rakiwhanoa bien après les autres sommets emblématiques du fjord : « The Elephant » (1517 m) et « Lion Mountain » (1302 m).

Ascension du Mitre peak
Randonnée hors-piste au sommet du Mitre Peak. Reportage de Tamsin Danielle

Les pentes des montagnes sont couvertes d'une forêt pluviale primaire où poussent près de 700 variétés de plantes. Les arbres totara et les rimus robustes de quarante mètres de haut peuvent vivre un millier d'années et certains étaient déjà présents avant l'arrivée des premiers explorateurs polynésiens !

Kiwipal propose aussi un guide sur la flore de Nouvelle-Zélande.

Le moindre espace est couvert de Silver Ferns, une variété de fougère endémique qui pousse sur près de dix mètres et qui figure comme emblème national sur les maillots des All Blacks.

Une faune marine incroyable

La profondeur maximale du Milford Sound dépasse les 400 mètres, mais seuls les dix premiers mètres sont constitués d'eau douce alimentée par la pluviométrie exceptionnelle du Fiordland, l'eau de mer salée se situant juste en dessous.

L'eau du fiord est constituée d'une superposition d'eau douce et d'eau de mer.
L'eau du fjord est sombre, mais elle n'en est pas moins pure.

Les visiteurs s'interrogent sur la teinte sombre de l'eau en surface qui n'est pas sale, mais au contraire d'une remarquable pureté !

La lumière du soleil est filtrée par la superposition des eaux douces et salées, récréant ainsi les conditions des profondeurs marines en permettant l'existence d'un corail noir là où il ne devrait même pas pousser !

Le nombre de dauphins a baissé depuis une dizaine d'années, sans doute à cause du nombre trop important de navires dans le fjord.
Une quarantaine de dauphins nagent souvent à proximité des navires.

Plus vous approchez de l'embouchure avec la mer de Tasman et plus vos chances d'apercevoir des dauphins augmentent.

Deux espèces nagent dans le fjord : le Grand Dauphin (Bottlenose) et le Dusky (Dauphin obscur) qui escortent souvent les navires de croisières et se livrent à des acrobaties pour le plus grand bonheur des visiteurs.

La multiplication des navires de croisière aurait un impact négatif sur la population de dauphins, ce qui conduira tôt ou tard à une limitation souhaitable de la fréquentation du fjord.
Pensez à emporter des jumelles pour admirer les otaries sur le Seal Rock.
Une colonie d'otaries occupe un rocher non loin de la mer de Tasman.

Les otaries à fourrure sont d'autres pensionnaires célèbres du Milford Sound, aisément repérables lorsqu'elles se prélassent sur le célèbre « Seal Rock » d'où elles observent les navires de croisière avec une indifférence feinte.

Des baleines s'aventurent parfois dans les eaux du fjord, mais il est rare qu'elles dépassent l'embouchure avec la mer de Tasman.

Plus timides et difficiles à repérer, les manchots demandent de bons yeux ou de bonnes jumelles, car ils se dissimulent souvent derrière les rochers.

Chutes et cascades par centaines

Deux chutes se déversent dans le Milford Sound depuis la nuit des temps. Les Lady Bowen Falls (162 m) que l'on peut également rejoindre depuis le centre d'accueil au prix d'une courte traversée en option apparaissent dès le début de la croisière et sont même visibles depuis le rivage.

Cette chute est visible aussi bien en croisière que durant une courte randonnée.
Les Lady Bowen Falls se trouvent au tout début du fjord.

Mais ce sont surtout les Stirling Falls qui tombent de 155 mètres qui constituent le point d'orgue de l'excursion en bateau sur le fjord.

Une chute qui porte le nom du capitaine qui les a découvertes, mais dont le véritable nom maori est « Waimanu » qui signifie le « reflet des nuages sur l'eau ».

Les Stirling Falls
Découverte des Stirling Falls alimentées par la fonte des glaciers. Filmé par Christiaan Lubbe

La légende veut que l'eau pure de la chute ait la vertu de faire rajeunir ceux qui la boivent et c'est pourquoi les navires de croisières manoeuvrent avec prudence pour que les passagers puissent recueillir la précieuse eau de jouvence dans des gobelets.

Enfilez un ciré si vous souhaitez boire l'eau des Stirling Falls pour ne pas finir trempé à défaut de rajeunir !
L'eau emportée par le vent engendre des arcs-en-ciel.
Les Stirling Falls donnent souvent naissance à des arcs-en-ciel.

À ces deux chutes permanentes, il faut ajouter les centaines de cascades qui se forment par accumulation de l'eau de pluie dans la mousse qui recouvre le moindre centimètre carré des arbres à flanc de montagne.

L'eau qui tombe de plusieurs centaines de mètres est essentiellement dispersée par le vent, donnant naissance à d'innombrables arcs-en-ciel lorsque le soleil n'est pas dissimulé par les nuages.

Les cascades et chutes
Les centaines de cascades formées par l'eau de pluie. Une vidéo de Nature Relaxation Films

Cette humidité considérable finit par avoir raison des arbres morts rongés par les intempéries et des avalanches se produisent de temps à autre.

Un spectacle impressionnant et bruyant auquel on assiste parfois sur le pont d'un navire sans s'exposer au danger, car les pilotes évitent de longer les falaises.

Assurance Voyage en Nouvelle-Zélande Assurance Nouvelle-Zélande Assurance Voyage
À partir de 22 € seulement. À partir de 22 €
PROMO -5% OFFRE -5% VOIR

L'observatoire sous-marin du fjord

Cet observatoire de la compagnie Southern Discoveries permet d'admirer la faune marine.
Un observatoire sous-marin flottant se trouve dans Harrison's Cove.

Les eaux sombres du Milford Sound cachent des merveilles et ce n'est pas un hasard si le célèbre commandant Cousteau considérait le Milford Sound comme l'un des dix meilleurs sites de plongées au monde.

Un fjord bien plus profond que l'on ne pourrait le croire ! Si les dix premiers mètres sont constitués d'une eau douce déposée par les pluies abondantes du Fiordland, l'eau de mer salée (plus lourde et plus chaude) se situe en dessous et peut atteindre jusqu'à 400 m de profondeur !

La superposition d'eau douce et de mer recrée les conditions des grandes profondeurs.
Le commandant Cousteau recommandait la plongée dans le fjord.

La superposition de couches d'eau douce et salée filtre la lumière du soleil et permet de recréer les conditions des grandes profondeurs à quelques mètres seulement sous la surface.

Le « Milford Deep Underwater Observatory » est un observatoire sous-marin uniquement accessible par bateau à Harrison's Cove dans le premier tiers du fjord.

La plateforme flottante se trouve à l'abri du vent dans une zone calme où les eaux ne sont pas troublées par le passage des navires de croisière et seulement sillonnées par des kayaks.

Visite de l'observatoire sous-marin
Promotion de la visite de l'observatoire sous-marin. Une vidéo de Southern Discoveries

Le tour opérateur Southern Discoveries possède l'exclusivité de cette attraction qui permet d'admirer la faune et la flore aquatique sans enfiler une combinaison de plongée comme aux Poor Knight Islands.

Un escalier en colimaçon rejoint une salle dans la pénombre dont les baies vitrées offrent une vue dégagée sur 360° à dix mètres sous la surface du fjord.

L'histoire de la région est également résumée avec des panneaux explicatifs.
Le corail noir peut être admiré depuis l'observatoire sous-marin.
Cette variété de corail ne pousse pas d'habitude à une si faible profondeur.

Un guide vous aidera à identifier d'étranges espèces de poissons et des étoiles de mer à onze bras que l'on rencontre dans des eaux bien plus profondes. Le corail noir qui pousse en abondance se développe normalement à 500 m de profondeur, mais la lumière filtrée lui permet de croître à seulement dix mètres sous la surface.

La durée de la visite à l'observatoire est d'environ une demi-heure et complète exclusivement les croisières de Southern Discoveries.
Plongée au Milford Sound
Une séance de plongée sous-marine au Milford Sound Un reportage de Descend Scubadiving

Cette variété de corail qui existait déjà il y a 200 millions d'années peut vivre 300 ans et possède une tige noire qui donne des branches blanches.

Avec un peu de chance, vous verrez passer des dauphins ou des otaries qui viendront vous observer avec curiosité, inversant pratiquement les rôles...

Si votre croisière ne fait pas escale à l'observatoire sous-marin, vous pouvez aussi réserver une plongée avec Dive Milford Sound.
Location de voiture en Nouvelle-Zélande Location de voiture Nouvelle-Zélande Louez une voiture
À partir de 29 € par jour seulement. À partir de 29 € TTC
VOIR LES TARIFS RÉSERVER VOIR

Explorer le fjord en kayak

Plusieurs compagnies de kayak proposent des sorties pour les visiteurs.
Une excursion guidée en kayak est idéale pour explorer le fjord.

Explorer le Milford Sound en kayak n'est pas un simple plaisir, c'est aussi la meilleure façon de découvrir des paysages qui sont encore plus impressionnant lorsque l'on pagaye à la surface de l'eau.

Observer les falaises depuis le pont d'un navire de croisière au milieu des touristes ou au fil de l'eau dans le calme n'a évidemment rien en commun.

Entouré par les flancs de montagne qui émergent du fjord à la verticale et s'élèvent jusqu'à 1600 mètres, le visiteur perd ses repères et n'arrive plus à estimer les distances correctement.

Le kayak permet de naviguer près des chutes et des cascades.
Le kayak permet un contact plus authentique avec la nature.

Cette perte de repère connue sous le nom de syndrome du Milford Sound n'est pas dérangeante en soi, mais la présence d'un accompagnateur est essentielle pour ne pas s'engager trop loin à la légère, car une cascade qui semble proche peut très bien se trouver à quelques kilomètres.

Les années passées ont vu les opérateurs de kayak se multiplier au Milford Sound, et sans remettre en cause le professionnalisme des nouveaux venus, cette activité comporte des risques et doit être parfaitement encadrée.

Rosco propose deux sorties en kayak pour les débutants.
Rosco est la plus ancienne compagnie de kayak au Milford Sound.

L'expérience est essentielle, d'une part en raison de la température de l'eau qui est très froide, mais surtout en raison d'une météo très variable. La brume comme la pluie peuvent surprendre et c'est pourquoi Kiwipal recommande de faire appel à Rosco Milford Kayak pour organiser une sortie sur le fjord.

Tour opérateurRosco Milford Kayak
Téléphone0800 476 726
RéservationSite officiel
AdresseAdventure Fiordland, 72 Town Centre, Te Anau
TarifsDe 99 $ à 139 $ selon l'excursion

Cet opérateur pionnier des sorties en kayak en Nouvelle-Zélande il y a plus de 30 ans possède son propre bateau taxi qui lui permet de récupérer les participants en cours de route si le moindre imprévu se manifeste.

Sortie avec Rosco Milford Kayak
Une vidéo de promotion pour Rosco Milford Kayak. Un reportage Barekiwi

Les sorties sont organisées en petits groupes de 3 à 4 kayaks pilotés en tandem et encadrés par un moniteur expert qui dispense une formation aux participants sur le rivage et les escorte durant tout le trajet. Mis à part le maillot de bain, l'intégralité du matériel jusqu'aux gants chauffants est fournie sur place.

Par sécurité, il faut avoir au minimum 14 ans pour s'inscrire à une sortie en kayak au Milford Sound.
Tout l'équipement avec les gilets de sauvetage est fourni par l'organisateur et chaque sortie est encadrée par un moniteur expert.
Les sorties se déroulent avec des kayaks de mer en tandem très stables

Rosco Milford Kayak propose deux sorties distinctes qui conviendront aussi bien aux débutants qui recherchent une initiation qu'à ceux qui ont déjà fait leurs armes à Abel Tasman, Kaikoura ou Akaroa.

Dans tous les cas, l'accompagnateur présente l'histoire de la région en abordant non seulement les légendes maories, mais aussi la géologie singulière du fjord.

Reportage sur le kayak sur le fjord
Un reportage sur une sortie en kayak au petit matin. Filmé par Lost and Boundless

L'excursion « Milford Cruiser » permet d'admirer le Mitre Peak dans des conditions optimales avant de mettre le cap sur les Lady Bowen Falls qui sont encore plus belles lorsque l'on s'en approche en kayak. L'excursion est facile, mais implique tout de même de pagayer durant deux heures.

Kiwipal vous propose aussi un guide complet du kayak en Nouvelle-Zélande.
Naviguer au fil de l'eau procure des émotions plus fortes que sur le pont d'un navire de croisière en compagnie de dizaines de touristes.
La découverte du fiord est infiniment plus réussie en kayak qu'en bateau.

La « Sunriser Cruiser » est une sortie déjà plus intense et qui dure pratiquement le double de temps. Vous pourrez vous aventurer jusqu'aux célèbres Stirling Falls en faisant escale au Seal rock où se reposent les otaries à fourrure.

Les dauphins (Bottlenose ou Dusky) sont souvent de la partie et il arrive que l'on croise même une baleine égarée !

Sortie en kayakDuréeTarif
Milford Cruiser2h99 $
Sunriser Classic3h30139 $

Rosco peut organiser votre transfert (payant) depuis Te Anau, mais il vaut mieux de rejoindre directement le Milford Sound en conduisant vous-même que ce soit en voiture ou en camping-car.

Si Rosco affiche complet, vous pouvez vous tourner vers GoOrange Kayak.
Louer un Camping-car en Nouvelle-Zélande Location camping-car Nouvelle-Zélande Camping-car
À partir de 39 € par jour seulement. À partir de 39 € TTC
VOIR LES TARIFS RÉSERVER VOIR

Venir en voiture ou camping-car

Emprunter la SH94 est une expérience à part entière, avec de nombreuses visites à réaliser en chemin.
La State Highway 94 relie Te Anau et le Milford Sound.

La SH94 est la seule voie d'accès pour se rendre au Milford Sound et les superlatifs manquent pour décrire cette route spectaculaire qui s'enfonce au coeur du Fiordland depuis Te Anau et justifie à elle seule le voyage en Nouvelle-Zélande.

Mais la route la plus touristique de Nouvelle-Zélande est aussi considérée comme la plus dangereuse à cause de son nombre élevé d'accidents. Captivés par le paysage sublime, de nombreux conducteurs oublient de se concentrer sur la route ...

C'est surtout la fin du trajet au coeur des montagnes qui collectionne le plus d'accidents avec un taux de collisions 65% plus important qu'ailleurs.
Parce qu'ils sont captivés par le paysage, de nombreux conducteurs oublient de se concentrer sur la route et finissent dans un fossé.
La route est spectaculaire mais il faut rester concentré durant le trajet.

En soi, la SH94 n'est ni dangereuse ni difficile à suivre à condition de prendre le temps de s'arrêter lorsque l'on souhaite admirer le panorama.

Il suffit de se garer aux emplacements prévus avant de traverser la chaussée avec prudence. Comme il s'agit d'une route splendide, les voyageurs se déplacent à une allure parfois lente et il faut laisser passer ceux qui vont plus vite.

Lorsque vous reprenez la route, ne soyez pas distrait et assurez-vous de bien rouler à gauche en anticipant les réactions imprévues des autres conducteurs qui peuvent freiner par surprise.
Rencontre avec l'équipe qui entretien la SH94
Découvrez les secrets de la State Highway 94. Un reportage de NZTransportAgency

Compte tenu du climat, la route unique est souvent fermée pour des travaux de déblaiement essentiellement liés aux chutes d'arbres ou de rochers, sans parler des inondations et des avalanches.

Vos chances de visiter le Milford Sound sont très élevées, mais il est recommandé de consulter un site officiel pour connaître l'état de la route avant le départ !

Etat de la State Highway 94 en direct
Si la SH94 reste ouverte en basse saison, il faut posséder des chaînes à pneu dans le coffre du véhicule.
En hiver, il faut redoubler de prudence en raison du verglas.

Notez bien que même s'il ne neige pas, vous êtes tenu de posséder des chaînes dans votre coffre en hiver (juin à septembre) et vous risquez une amende de 750 $ en cas d'infraction.

Les chaînes sont proposées en option lors de la location de voiture dans le comparateur Kiwipal pour à peine quelques dollars en supplément !

Vous l'aurez compris, il n'est pas rare de devoir changer ses plans plusieurs jours à l'avance si la route SH94 s'avère être fermée. En cas d'annulation liée à l'état de la route, la plupart des croisiéristes vous proposeront une date de rechange ou vous rembourseront intégralement.

Il n'y a pas de stations-service sur le trajet, alors il faut impérativement faire le plein avant d'attaquer la SH94.
Faites le plein de carburant à Te Anau avant de prendre la route.

Réaliser des arrêts multiples augmente vos chances de manquer le départ de la croisière sur le fjord. C'est pourquoi je conseille aux visiteurs de se rendre directement à l'embarcadère en limitant les pauses à l'aller.

N'oubliez pas de faire le plein de carburant à Te anau, car vous ne croiserez aucune station-service en chemin ! Le Milford Sound possède une station essence et diesel, mais avec un prix au litre démesuré et des cuves souvent vides.

Ne misez surtout pas sur la station essence du fjord dans la mesure où l'on ne capte aucun signal pour téléphoner durant le trajet.

Sur le trajet du retour, n'étant plus tenu de surveiller la montre, vous aurez tout le loisir de vous arrêter pour suivre des randonnées planifiées ou improvisées.

Assurance Voyage en Nouvelle-Zélande Assurance Nouvelle-Zélande Assurance Voyage
À partir de 22 € seulement. À partir de 22 €
PROMO -5% OFFRE -5% VOIR

Les escales importantes sur la route

Vous aurez envie de vous arrêter souvent en bord de route pour admirer le paysage de rêve.
Le paysage devient spectaculaire lorsque l'on pénètre dans le Fiordland.

Inaugurée en 1926, mais goudronnée seulement à la fin des années 1980, la State Highway 94 qui relie Te Anau au Milford Sound en 1h45 (sans les pauses) est souvent présenté comme la plus belle route au monde.

Le trajet de 120 km qui enchaîne les paysages envoûtants et les lacs majestueux vole pratiquement la vedette au Milford Sound. Même le voyageur pressé qui ne prend pas le temps de s'arrêter en chemin sera séduit par cet itinéraire qui traverse des forêts impénétrables où la mousse recouvre jusqu'aux branches des arbres.

Malgré la beauté du paysage, restez concentré sur la route !
La route traverse des forêts splendides sur des dizaines de kilomètres.

Je vais présenter les principales excursions à réaliser sur le parcours. Néanmoins, les voyageurs qui circulent en autocar devront se contenter de courtes escales à Eglinton Valley et aux lacs miroirs sans avoir le choix.

Pour profiter pleinement du trajet, il faut tenir le volant et être libre de s'arrêter quand on le souhaite.

Le tableau suivant donne la distance et le temps de trajet entre chaque étape ainsi que la durée recommandée pour la visite. Cliquez sur le nom de l'étape pour afficher l'emplacement dans Google Maps.

Etape incontournablesDistanceRouteVisite
Eglinton Valley53 km40 min15 min
Mirror Lakes4 km3 min15 min
Lake Gunn Nature Walk20 km17 min45 min
Homer Tunnel23 km21 min2 min
The Chasm Walk7 km8 min20 min
Milford Sound10 km12 min2h-4h
Consulter l'intégralité du parcours sur Google Maps
Vous trouverez des toilettes publiques au camping de Knobs Flat.

À quelle heure partir de Te Anau ?

Une des difficultés majeures lorsque l'on planifie un trajet entre Te Anau et le Milford Sound consiste à calculer le temps imparti pour faire le maximum de visites sans manquer sa croisière (même si dans l'idéal, il vaut mieux aller directement au fjord et faire les visites au retour).

Il est conseillé d'aller directement au fjord pour une croisière matinale moins touristique en conservant les escales pour le trajet retour vers Te Anau.
Dans l'idéal il faut débuter depuis Te Anau plutôt que Queenstown.

Voici des estimations raisonnables si vous réalisez le trajet d'une traite (2h30) ou en suivant toutes les visites suggérées en prenant votre temps (4h30).

Dans les deux cas, l'estimation inclus 45 minutes au Milford Sound pour se garer et trouver l'embarcadère de la croisière (mais n'inclue pas la navigation sur le fjord).

DépartTrajet directTrajet avec visites
07:0009:3011:30
07:3010:0012:00
08:0010:3012:30
08:3011:0013:00
09:0011:3013:30
09:3012:0014:00
10:0012:3014:30
10:3013:0015:00
11:0013:3015:30
11:3014:0016:00
12:0014:3016:30
Nous avons inclus uniquement des horaires compatibles avec la plupart des croisières en haute saison. Le soleil se couchera plus tôt en hiver, alors prévoyez un départ plus matinal en basse saison.

Eglinton Valley, la démesure

Le paysage d'Eglinton Valley est aussi attirant que le chant d'une sirène ! La vallée qui atteint 2 km de large par endroit est cernée par des montagnes abruptes aux sommets enneigés. Un immense glacier occupait tout l'espace il y a 15.000 ans.

Eglinton vallée est large de 500 mètres à 2 kilomètres par endroit.
Eglinton Valley est une étape incontournable de la Milford Road.

C'est un panorama épique qui semble taillé pour des géants et qui donne envie de marcher sans s'arrêter dans l'herbe constellée de tussack (une herbe haute de Nouvelle-Zélande).

La teinte de l'herbe de la vallée change selon les saisons !

Si Eglinton Valley semble familière, c'est sans doute parce que de nombreuses scènes du Seigneur des anneaux ont été tournées dans la région. Les montagnes que l'on aperçoit au loin incarnent les « Misty Mountains » dans le premier volet de la trilogie de Peter Jackson.

Survol de la SH94
Survol d'Eglinton Valley et de la SH94 en drone. Réalisé par RedSoon NZ

Dans les années 1970, il avait été envisagé de nommer certains sommets en s'inspirant du roman de J.R.R Tolkien, mais la proposition avait été rejetée.

Mirror Lakes Walk, le reflet de la vallée

Quelques kilomètres plus loin, la route longe les lacs miroirs et l'on peut se garer en bord de chaussée avant de suivre une courte marche de quelques minutes en forêt.

Le lac Matheson est un autre lac miroir célèbre de l'île du Sud.
Garez-vous sur le parking en bord de route pour rejoindre les lacs miroirs à pied après quelques mlinutes de marche en forêt.
Quelques minutes suffisent pour rejoindre le belvédère de Mirror Lakes.

Un ponton en bois permet d'admirer le reflet des Earl Mountains sur la surface d'un petit lac, à condition toutefois que l'eau ne soit pas troublée par la pluie ou agitée par le vent et les canards. Même sans reflet, la visite demeure agréable.

Les montagnes se reflètent à la surface du lac si la surface de l'eau n'est pas troublée par les canards ou par la pluie et le vent.
Par beau temps, le reflet des Earl Mountains est spectaculaire !

La route se poursuit avec un long segment en ligne droite surnommé « Avenue of Disappearing Mountain » où les montagnes sont supposées disparaître au fur et à mesure que l'on avance ...

Un effet d'optique que je n'ai jamais constaté et j'en suis venu à me demander si les arbres n'ont tout simplement pas masqué la vue en question...

La route SH94 en vélo
La State Highway 94 entre Knobs Flat et le fjord. Filmé par Bike the World

Lake Gunn Nature Walk

Jusqu'à présent, vous n'aviez fait que longer la route en réalisant quelques courtes marches, mais il est temps de découvrir la beauté légendaire du Fiordland.

Si l'eau est source de vie, les forêts en apportent la preuve irréfutable, avec des hêtres rouges recouverts de mousse du tronc jusqu'à l'extrémité des branches.

Le lac que l'on n'aperçoit pas depuis la route est l'une des merveilles cachées de la SH94.
Une randonnée magnifique en forêt mène au lac Gunn.

La randonnée de Lake Gunn Nature Walk se déroule dans un cadre si féérique que l'on en viendrait presque à se demander s'il ne s'agit pas d'un décor de tournage comme à Hobbiton.

Le sentier de Lake Gunn Nature Walk est praticable en fauteuil roulant.

D'ailleurs, le sentier d'un kilomètre et demi est presque trop bien entretenu avec son gravier et ses panneaux d'informations sur la flore et la faune.

Survol de Lake Gunn
Admirez le lac Gunn filmé du ciel avec un drone. Une vidéo de Martin Kubišta

Le circuit en forêt effectue une boucle qui passe par un point de vue sur le lac Gunn et son eau bleu sombre. Les photos se passent de commentaires et seul le lac Marian dont nous parlerons prochainement surpasse en beauté celui-ci.

Suivez la randonnée en silence et vous repérerez aisément les oiseaux (kākā, mohua et kakaruai) qui chantent perchés sur les branches.

Homer Tunnel, par delà les montagnes.

Si le Homer Tunnel n'est pas une escale à proprement parler, il s'agit toutefois d'un passage marquant de l'itinéraire qui mène au Milford Sound.

La State Highway 94 rejoint les Darran Mountain range, une chaîne de montagne qui semble infranchissable et qui est d'ailleurs restée longtemps inviolée jusqu'à ce que le gouvernement ne décide de creuser un tunnel dans la roche en granit.

Il aura fallu presque 30 ans pour creuser le Homer Tunnel dans la roche de granit.
Le Homer Tunnel relie les vallées Hollyford et Cleddau.

Commencés en 1935, les travaux ralentis par la grande dépression et la Seconde Guerre mondiale s'achèveront seulement en 1954, pratiquement 30 ans plus tard.

Plusieurs travailleurs trouveront la mort dans des avalanches et le chantier d'une difficulté extrême traînera une réputation de lieu maudit ou il ne fallait travailler sous aucun prétexte.

La région du Fiordland est constituée de forêts et de montagnes pratiquement infranchissables.
Les montagnes ont gardé le Milford Sound inviolé durant des siècles.

Le tunnel étroit qui couvre de 1,2 km (à 945 m d'altitude) pour relier les vallées Hollyford et Cleddau est considéré comme la porte d'entrée du Milford Sound.

Comme le tunnel ne possède aucune galerie d'évacuation, la circulation est alternée pour que les véhicules ne se croisent pas.

Un parking permet de faire une pause pour admirer le panorama et ses dizaines de petites cascades avant d'entamer la traversée du tunnel.
La partie de la route entre le Homer Tunnel et le Milford Sound est la plus belle de tout le trajet sur la SH94.
La route qui traverse la vallée Cleddau serpente entre les montagnes.

Il faudra prendre votre mal en patience avant d'entamer les 2 minutes interminables de conduite à 30 km/h dans le tunnel étroit que l'on éclaire avec ses phares.

La sortie sur l'autre versant est purement spectaculaire, car elle débouche dans une vallée où la route serpente entre des falaises vertigineuses.

Rencontre avec le kea

À ce stade, il reste une vingtaine de kilomètres à parcourir pour gagner le fjord en s'arrêtant à de multiples reprises pour admirer différents points de vue comme le « 1855 Lookout ».

C'est lors de ces arrêts que vous devriez rencontrer le véritable propriétaire des lieux qui risque de vous surprendre en se perchant sur le toit de votre véhicule.

Cela semble amusant à première vue, mais un kea peut aisément endommager un véhicule de location.
Les perroquets keas ont une passion pour les joints de voiture !

Considéré comme le volatile le plus intelligent au monde, le Nestor kea appartient à une espèce menacée dont quelques milliers de survivants peuplent encore les montagnes du Fiordland.

Comme souvent en Nouvelle-Zélande, les Maoris ont baptisé les oiseaux en fonction de leurs cris et le kea doit sont nom à son cri : « keeeeeaaaa » !

Le kea qui n'a pas peur de l'homme est capable d'ouvrir des boîtes et d'utiliser des branches comme outil pour résoudre les nombreux casse-têtes que les scientifiques ont imaginés pour tester son intelligence extraordinaire. 

Le Nestor Kea facétieux
Les keas mettent le bazar près des maisons. Une vidéo de Dscreativ

Seul perroquet de montagne au monde, il a parfaitement compris que les touristes transportent de la nourriture, et c'est pourquoi il rode sur les parkings.

Il est strictement interdit de nourrir le kea qui demeure un oiseau sauvage qui ne digère pas les aliments qu'on lui donne et doit absolument conserver sa capacité à se nourrir sans intervention humaine.
Il ne faut pas nourrir les keas qui viennent mendier auprès des touristes.
Les keas rodent sur les parkings à la recherche de nourriture.

Nourrir le kea, c'est contribuer à l'extinction de l'espèce comme le rappellent de nombreux panneaux d'information du Département de la Conservation.

Le bec acéré de ce perroquet est par ailleurs dangereux et chaque année voit passer son lot de touristes avec de profondes entailles sur les mains.

Reportage sur le kea des montagnes
Découvrez le seul perroquet de montagne au monde. Un reportage de National Geographic

Le kea est un perroquet espiègle amusant à observer, car particulièrement attiré par le caoutchouc des joints des vitres de voiture.

Un spectacle dont se délectent les voyageurs jusqu'à ce qu'ils réalisent que le kea peut réellement endommager leur véhicule de location, ce qui ne laisse d'autre choix que la fuite (quand je disais que le kea est le véritable maître des lieux !)

Démonstration de l'intelligence du kea
Observez le kea résoudre des casse-têtes pour se nourrir. Un reportage de National Geographic

The Chasm Walk

La route qui serpente dans la vallée Cleddau rejoint un début de sentier qui rejoint un gouffre sculpté par une rivière alimenté par des pluies torrentielles depuis des milliers d'années.

Ce sera le dernier arrêt avant de gagner enfin le fjord au terme d'une route de 120 km au départ de Te anau.
Une plateforme d'observation surplombe le chasm.
La rivière Cleddau se déverse dans un gouffre sculpté dans la roche.

La promenade de 20 minutes sur 400 m A/R est facile et franchit deux ponts avant d'atteindre une plateforme d'observation où l'on peut observer la rivière Cleddau dont la puissance a sculpté la roche pour lui donner des formes étranges.

Restez bien derrière les barrières, car une chute dans le gouffre serait fatale.
Location de voiture en Nouvelle-Zélande Location de voiture Nouvelle-Zélande Louez une voiture
À partir de 29 € par jour seulement. À partir de 29 € TTC
VOIR LES TARIFS RÉSERVER VOIR

Courtes randonnées au Milford Sound

Plusieurs courtes randonnées permettent de rejoindre des points de vue spectaculaires sur le fiord.
La route SH94 s'achève au Milford Sound, mais il reste quelques surprises.

Derniers virages et vous rejoindrez enfin le Milford Sound et son emblématique Mitre Peak. Peu de paysages au monde peuvent rivaliser avec une telle splendeur et même les meilleures photos ne rendent pas justice à ce fjord aux dimensions épiques.

Trouver un emplacement libre pour se garer n'est pas chose aisée, et je vous invite à consulter les conseils pratiques à la fin de l'article pour distinguer les emplacements gratuits et payants. Si vous êtes en avance (ou si vous ne souhaitez pas réaliser une croisière), sachez qu'il existe trois courtes visites méconnues des touristes.

Les chaussures de randonnée ne sont pas indispensables par beau temps.

Milford Sound Lookout Track

La plus belle vue sur le fjord ne se trouve pas au centre d'accueil des visiteurs, mais au terme d'une promenade qui longe le rivage. Pour commencer, rendez-vous au parking voisin du « Discover Milford Sound Cruises Café ».

Milford Sound Lookout Track est un sentier qui commence près d'un parking.
Un chemin longe le rivage du fjord jusqu'à un beau point de vue.

Vous trouverez un sentier au début du parking précédé par un panneau vert du Département de la Conservation.

Quelques minutes suffisent pour réaliser cette promenade de 400 mètres qui longe le rivage pour atteindre le point de vue à partir duquel sont prises la plupart des photos que vous retrouvez dans les guides.

Départ du Milford Sound Lookout Track
Vous pourriez presque vous contenter de ce panorama sans faire la croisière.
Milford Sound Lookout Track offre le panorama le plus impressionnant !

Certains voyageurs vous diront d'ailleurs que la croisière n'offre pas une vue aussi belle, mais il ne faut tout de même pas exagérer, car si le panorama est superbe, attendez d'avoir vu les Lady Bowen Falls pour vous faire une idée.

Milford Sound Observation Deck

Il existe une autre courte randonnée au « Milford Sound Observation Deck » qui est superbe, mais ne rivalise pas avec celle de Lookout Track et demande un peu plus d'efforts avec une phase d'ascension avec un escalier en forêt. 

Cette marche est bien moins fréquentée par les touristes.
Le Milford Sound Observation Deck se trouve à dix minutes de marche.
Un sentier à flanc de colline offre une vue dégagée sur le fjord.

Son point de départ se trouve sur la droite de la station essence lorsque l'on fait face au fjord. Vous croiserez la tombe de Donald et Elisabeth Sutherlands en chemin avant d'attaquer cette randonnée facile de 20 min A/R.

Départ du Milford Sound Observation Deck

Le point de vue sur le Mitre Peak avec des arbres au premier plan intéressera les photographes qui cherchent des compositions qui sortent un peu de l'ordinaire.

Lady Bowen Falls

Les Lady Bowen Falls que l'on aperçoit depuis le centre d'accueil des visiteurs et durant la croisière sont de nouveaux accessibles aux randonneurs après avoir été privées d'accès depuis plus de 15 ans en raison de chutes de pierre.

Les Lady Bowen Falls sont de nouveaux accessibles au terme d'une courte traversée suivie d'une petite marche en forêt.
Les Lady Bowen Falls sont visibles depuis le rivage du fjord.

Un accès qui n'est pas aussi facile qu'autrefois et qui est même devenu payant. Vous devrez préalablement acheter un billet dans un distributeur de Freshwater Basin Terminal mais la réservation peut aussi se faire en ligne. Il vous en coûtera 10 $ par adulte et 5 $ par enfant pour la traversée aller-retour.

Emplacement du Centre d'accueil où acheter les billets
Lady Bowen Falls
Visite des Lady Bowen Falls dans des conditions terribles. Une vidéo de Peter Hodgson

Vous pourrez alors réaliser un court trajet en bateau qui vous déposera au début du sentier qui mène aux Lady Bowen Falls en moins de dix minutes.

Demandez au personnel que l'on vous indique le ponton ou embarquer (il se trouve habituellement au bout de la jetée sur la droite).

Comme souvent avec les chutes, il faut prévoir un ciré pour ne pas se faire doucher si le vent se lève.
L'eau tombe de 155 mètres d'altitude et le vent disperse de la vapeur d'eau.
Pour s'approcher de la chute, il faut porter un ciré pour ne pas être trempé.

Cemetery Point, malgré son nom n'est pas vraiment un cimetière (on y trouve toutefois quelques tombes de colons et baleiniers) et doit surtout son nom aux rochers noirs au pied de la chute qui ressemblent à des pierres tombales.

Ici plus qu'ailleurs, le répulsif à sandlfies est indispensable.

Le trajet du retour a ceci de particulier qu'il ne respecte pas un horaire préétabli. Vous devrez indiquer au traversier vers quelle heure il devra venir vous chercher. 

Les Lady Bowen Falls peuvent aussi être admirée sur le pont d'un navire.
Le vent qui souffle fort emporte l'eau et donne naissance à des arcs-en-ciel.

Je vous conseille de lui demander de revenir après une demi-heure, ce qui sera amplement suffisant pour suivre le sentier et admirer la chute d'eau, mais libre à vous de rester plus longtemps si vous le souhaitez.

La visite des Lady Bowen Falls est idéale pour passer le temps si vous êtes en avance pour une croisière, mais n'allez pas vous mettre en retard, car l'on ne vous attendra pas pour embarquer !
Louer un Camping-car en Nouvelle-Zélande Location camping-car Nouvelle-Zélande Camping-car
À partir de 39 € par jour seulement. À partir de 39 € TTC
VOIR LES TARIFS RÉSERVER VOIR

Les visites organisées en autocar

Réaliser la navette depuis Queenstown n'est pourtant pas recommandé.
De nombreux visiteurs font le trajet depuis Queenstown en autocar.

Certains voyageurs ne veulent pas tenir un volant parce qu'ils ne souhaitent pas conduire à gauche dans un pays étranger ou parce qu'ils préfèrent des sorties organisées dans le moindre détail.

Faute de pouvoir s'offrir un survol en avion ou en hélicoptère, l'autocar sera la seule solution envisageable pour ces personnes, même si l'excursion au Milford Sound ne sera pas de tout repos.

Le Milford Sound a beau se trouver à 287 km de Queenstown (la ville des sports extêmes), de nombreux visiteurs n'hésitent pas à faire l'aller-retour sur la journée et se contentent de courtes escales et d'une croisière sur le fjord.

Avec de larges fenêtres et un toit vitré, les autocars de Southern Discoveries sont les plus confortables.
Les autocars panoramiques sont plus confortables qu'autrefois.

Il faut pourtant avoir conscience qu'un trajet entre Queenstown et le Milford Sound en autocar implique un départ plus que matinal. Il faudra transiter par Te Anau puis suivre la SH94 avant d'embarquer vers 11 h pour une croisière de 2 h sur le fjord.

Le trajet du retour vous verra de retour en fin de journée, heureux certes, mais complètement lessivé après une excursion de 10-12 h selon les organisateurs.

Avec des visites minutées, les trajets en autocar sont frustrants pour ceux qui espéraient découvrir le Fiordland.
Les trajets en autocar évitent la conduite, mais limitent l'autonomie.

Parcourir 574 km, soit près de 8h de route (sans compter les pauses) pour réaliser une croisière, si belle soit-elle, est déraisonnable et à moins de ne pouvoir faire autrement, nous déconseillons les excursions au départ de Queenstown.

Kiwipal donne un avis sur les trajets en autobus dans un guide pratique.
Il vaut mieux prévoir une nuit à Te anau pour éviter d'accumuler de la fatigue.
Te Anau est préférable à Queenstown pour commencer le trajet.

En revanche, les trajets en autocar au départ de Te anau sont bien plus intéressants et plus faciles à supporter. Il faudra compter 4h de route A/R pour réaliser les 236 km de navette avec le Milford Sound.

Les autocars modernes sont confortables et proposent des commentaires audio, des prises USB, du WiFi (limité) et quelques escales, notamment à Eglinton Valley et aux aux lacs miroirs.

On ne peut attendre d'un autocar qu'il se déplace aussi vite qu'une voiture et si les visites groupées ont des avantages certains (on y fait souvent de belles rencontres), l'autonomie restreinte et les courtes escales ne plairont pas à tout le monde.

Toutefois, il vaut mieux éviter les voyages guidés en bus si vous aimez les sorties moins touristiques.
Les trajets en autocars simplifient une partie de l'organisation du voyage.

Si vous n'êtes pas absolument certain de votre choix, et que vous hésitez avec la location d'une voiture, il vaut sans doute mieux passer votre tour. Mais si vous avez l'habitude des séjours organisés, vous devriez y trouver votre compte.

Nous n'allons évidemment pas comparer toutes les offres, mais lister les meilleures qui proposent le trajet en autocar au départ de Queenstown et Te Anau avec une croisière en haute saison et un pique-nique inclus. Cliquez sur le nom de l'opérateur pour réserver la sortie au meilleur prix.

OpérateurDépartDuréeAdulteEnfant-5 ans
Southern DiscoveriesQueenstown8h30173 $99 $75 $
Real JourneysTe Anau6h40179 $91 $26 $
JucyQueenstown12h173 $121 $Gratuit

Southern Discoveries est à privilégier si vous avez du temps libre, car le trajet en autocar panoramique inclut des pauses plus longues et la croisière comprend également la visite de l'observatoire sous-marin.

Les trois opérateurs vous prennent en charge à votre hébergement.
Southern Discoveries Bus
L'excursion en autocar avec Southern Discoveries. Filmé par Southern Discoveries

Real Journeys est cher, mais permet une sortie réduite au strict minimum de temps qui fera l'affaire des voyageurs pressés.

Enfin, Jucy qui part de Queenstown conviendra à ceux qui n'ont pas le choix, mais ne souhaitent pas renoncer au Milford Sound pour autant.

Assurance Voyage en Nouvelle-Zélande Assurance Nouvelle-Zélande Assurance Voyage
À partir de 22 € seulement. À partir de 22 €
PROMO -5% OFFRE -5% VOIR

Les survols en avion ou hélicoptère

Des survols du Milford Sound sont possibles en avion ou en hélicoptère.
Le fjord est encore plus majestueux vu du ciel.

Des compagnies aériennes organisent des survols du Fiordland au départ de Queenstown pour les voyageurs pressés et les épicuriens qui veulent en prendre plein les yeux en un minimum de temps.

Mis à part quelques grandes randonnées sur plusieurs jours qui franchissent les chaînes de montagnes, on rejoint le fjord le plus célèbre de Nouvelle-Zélande au terme de 3h45 de route alors qu'il suffit de 35 minutes de vol pour se poser sur le tarmac du minuscule aéroport de Milford Sound.

Survol du Fiordland en avion
Survol du Fiordland et atterrissage au Milford Sound. Un film de Milford Sound Scenic Flights

Le terme « aéroport » est d'ailleurs quelque peu exagéré pour qualifier une simple piste d'atterrissage utilisée presque exclusivement pour les vols touristiques.

À supposer que l'on souhaite atterrir, car il existe de nombreuses offres qui se limitent au survol de la région. 

Interview des pilotes de Air Milford
Interview d'un pilote de la compagnie Air Milford. Un reportage de Queenstown Airport

Vous pourriez aussi rejoindre le Milford Sound en avion et rentrer à pied en suivant le Milford Track après avoir participé à une croisière sur le fjord.

Mais pour aborder le sujet dans l'ordre, je vais d'abord vous présenter les différents moyens de transport et vous donner des conseils pour choisir une compagnie au meilleur prix possible.

Choisir l'avion ou l'hélicoptère ?

S'il s'agit d'admirer des paysages, l'hélicoptère qui peut faire du vol stationnaire et se poser sur les glaciers ou près des lacs de montagne inaccessibles est évidemment bien plus intéressant que l'avion et forcément bien plus cher !

Non seulement l'hélicoptère permet d'admirer le paysage sous de meilleurs angles, mais il est également possible d'atterrir dans des lieux inaccessibles.
L'hélicoptère permet de se poser sur les glaciers du Fiordland.

Le Fiordland est constitué de vastes chaînes de montagnes, de vallées et de glaciers précédés par des forêts impénétrables.

C'est un univers que l'on ne peut pratiquement pas explorer à pied sans y consacrer plusieurs jours en suivant un trek exigeant comme le Milford Track.

Survol des montagnes en hélicoptère
Sortie en hélicoptère au coeur du Fiordland. Un film de Glacier Southern Lakes Helicopters

Les vols aériens qui permettent d'admirer ces paysages fantastiques en profitant des explications d'un pilote chevronné recueillent des avis dithyrambiques.

L'activité est d'autant plus recommandée si l'on associe survol et croisière, car les compagnies peuvent se poser directement au Milford Sound.

Des tarifs top élevés ?

Encore faut-il avoir les moyens de s'offrir une telle sortie qui relève du voyage de luxe, ou tout du moins du voyage de noces si vous avez une famille généreuse.

Toutefois, si les tarifs affichés ont de quoi faire écarquiller les yeux, il faut rappeler que l'avion comme l'hélicoptère vont remplacer un aller-retour entre Queenstown et le Milford Sound qui implique habituellement des dépenses conséquentes si l'on additionne une nuit d'hôtel, des frais d'essence, de repas ou de croisière !

Seule une clientèle fortunée pourra s'offrir une sortie en hélicoptère, à moins de profiter d'une réduction de dernière minute.
Le prix d'une excursion en hélicoptère demeure toutefois prohibitif.

Pour un voyageur adulte, l'excursion par la route atteint facilement les 450 $ (hôtel, essence, croisière, repas). Le vol en avion le moins cher avec croisière comprise coûtera 541 $ et l'hélicoptère avec croisière 1141 $, ce qui est considérable, mais mérite tout de même une seconde étude à tête reposée.

Les avions assurent la navette avec la ville de Queenstown à une cinquantaine de kilomètres.
Le Milford Sound possède un petit aéroport avec une piste unique.

Vous allez réaliser en quelques heures une excursion qui occupe habituellement une à deux journées, en sacrifiant les belles escales de la SH94 mais en profitant de panoramas hors du commun. Un gain de temps considérable qui intéressera tout particulièrement les voyageurs pressés.

Comparatif des compagnies aériennes

Je ne vais pas comparer toutes les compagnies, mais présenter les meilleures offres dans le cadre d'aller-retour comprenant une escale avec une croisière.

Les simples survols sans croisière sont à peine moins chers, mais vous êtes libre de creuser la question.

Les tarifs sont indicatifs et peuvent varier selon la journée et j'ai opté pour les premiers vols de la journée qui sont les moins chers.

OpérateurTrajetVolCroisièreAdulteEnfant
Glacier Southern LakesHélico4h2h1140 $798 $
Milford FlightsAvion4h2h615 $380 $
Air MilfordAvion4h2h15565 $340 $
Real JourneysAvion3h401h30541 $352 $
Real Journeys propose certes le survol le plus court, mais c'est aussi le moins cher et le pique-nique est compris.

Comment obtenir des réductions ?

Air Milford propose le meilleur rapport qualité-prix et recueille les meilleurs avis client quand il s'agit de venir en avion, mais c'est Glacier Southern Lakes qui assure le survol le plus impressionnant en hélicoptère, hélas à prix d'or !

L'avion coûte cher, mais une visite par la route avec une nuit d'hôtel n'est pas non plus gratuite !
Les survols sont exceptionnels, mais souvent trop chers.

Des tarifs qui peuvent toutefois être divisés par deux en basse saison sur des sites de réservations de dernière minute comme bookme.co.nz.

Les compagnies qui font face à des annulations ou doivent absolument remplir des vols incomplets sont prêtes à tous les sacrifices.

Surveillez les promotions durant votre séjour, car une bonne surprise est toujours possible. Il existe autrement une solution alternative pour découvrir les paysages du Fiordland en profitant d'une immersion totale dans la nature : le Milford Track !

Location de voiture en Nouvelle-Zélande Location de voiture Nouvelle-Zélande Louez une voiture
À partir de 29 € par jour seulement. À partir de 29 € TTC
VOIR LES TARIFS RÉSERVER VOIR

La randonnée du Milford Track

Avec Routeburn Track, le Milford Track permet de rejoindre le fjord.
Le Milford Track est la plus belle Great Walk de Nouvelle-Zélande.

Le Milford Track permet de rejoindre le Milford Sound de la plus belle des manières au terme d'une randonnée de 53 km divisée en 4 jours de marche (3 nuits) dans des paysages d'une beauté à couper le souffle.

De difficulté moyenne, le Milford Track est considéré comme le plus beau trek au monde depuis 1908 et sa réputation est allée croissante, obligeant le Département de la Conservation à limiter son accès à quelques milliers de visiteurs chaque année.

Les Sutherland falls sont les plus hautes chutes de Nouvelle-Zélande (580 m).
La randonnée permet d'admirer les Sutherland falls.

La randonnée est payante et la participation se réserve plusieurs mois à l'avance.

Les tarifs ont été multipliés par trois en quelques années pour réduire l'affluence, ce qui n'a pas manqué de faire polémique, même si la mesure était amplement justifiée pour préserver la nature et garantir une expérience exceptionnelle.

SaisonAdulte-18 ans
27 octobre - 30 avril140 $140 $
1er mai - 26 octobre15 $Gratuit
Reportage sur le Milford Track
Conseils pratiques pour suivre le Milford Track. Une vidéo de NZ Mountain Safety Council

Le Milford Track est aisément praticable d'octobre à avril, mais si l'accès n'est pas fermé le reste de l'année, les risques d'avalanche et l'absence d'entretien de la piste feront fuir les randonneurs qui ne disposent pas d'un équipement complet et manquent d'expérience.

Même si la piste est assez facile à suivre dans l'ensemble, elle comporte quelques passages délicats à flanc de montagne.
Le Milford Track est un trek de difficulté moyenne.

Nous vous recommandons de lire notre guide de la randonnée en Nouvelle-Zélande pour étudier la questions avant de partir à l'aventure.

Le camping sauvage en dehors des refuges et des aires d'accueil du Milford Track est strictement interdit.

Le point de départ de la randonnée se trouve à Te Anau Downs que l'on peut atteindre par la route pour s'y garer ou que l'on peut rejoindre en bateau-taxi au départ de Te Anau.

De nombreuses cascades rythment la progression durant tout le Milford Track.
Un pont suspendu permet d'admirer les Giants Gate Falls.

Les participants devront être capables de marcher au moins 14 km par jour (presque autant qu'au Tongariro Crossing) en suivant une piste qui traverse des ponts suspendus, des pics rocheux et des forêts sauvages où coulent rivières et cascades comme la Sutherland falls, la plus haute chute du pays (580 m).

La piste fut partiellement tracée par des détenus, mais le nombre d'évasions record dans la nature mit un terme à cette pratique.
Il faut passer trois nuits dans des refuges pour achever le Milford Track.
Des refuges du Département de la Conservation accueillent les randonneurs.

Les nuits se passent dans des refuges (huts en anglais) où l'on trouve de l'eau potable, un espace cuisine et des toilettes, mais dont le confort spartiate oblige à dormir dans un sac de couchage.

Un manque de confort largement compensé par la beauté des paysages du Fiordland et par la possibilité d'admirer des kiwis qui sortent au crépuscule.

La beauté des panoramas, si le brouillard ne s'en mêle pas, est surnaturelle.
Il faudra réaliser une petite traversée en bateau pour terminer le trek.
Le Milford Track s'achève à Sandfly Point près du Milford Sound.

Arrivé à Sandfly Point, il faudra réaliser une petite traversée en bateau d'un quart d'heure avant de pouvoir revenir par la route.

Durant la réservation sur le site du Département de la Conservation, vous aurez la possibilité de réserver les transports, ce qui est fortement recommandé pour ne pas tomber dans un casse-tête logistique insurmontable.

Organiser par soi-même les différents transports au Milford Track est un véritable casse-tête qu'il vaut mieux déléguer au DOC.
Vous pouvez aussi suivre le Milford Track en sens inverse.
Te Anau Downs marque le début ou la fin du Milford Track.

Si le Milford Track est un trek exceptionnel, sans doute le plus beau au monde, il coûte cher (même en frais d'équipement) et demande de la préparation.

L'expérience est à la portée de la plupart des marcheurs (même les enfants de 10 ans y parviennent), il faut prévoir les repas et être un minimum entraîné.

Ne vous lancez pas dans le Milford Track sans un minimum d'entraînement et sans équipement.
Il faut être capable de marcher au moins 14 km par jour.

Les randonneurs les moins expérimentés ou les plus fortunés pourront se tourner vers la compagnie Ultimate Hikes qui possède ses propres refuges confortables et assure même le transport des bagages pour permettre de marcher pratiquement les mains dans les poches pour 2385 $ par adulte au minimum (sic) !

La demande pour participer à ce trek exceptionnel est si forte qu'il faut réserver 4 à 6 mois à l'avance pour venir en haute saison.
Le Milford Track se réserve plusieurs mois à l'avance !

Le Milford Track n'est pas une simple randonnée à intégrer dans un circuit en Nouvelle-Zélande, mais pratiquement une finalité.

Habituellement, on planifie tout un séjour autour de cette randonnée que l'on prépare et pour laquelle il faut écouter les conseils de guides experts.

Si vous êtes tenté par le Milford Track, contactez l'équipe de Kiwipal pour en discuter de vive voix !
Louer un Camping-car en Nouvelle-Zélande Location camping-car Nouvelle-Zélande Camping-car
À partir de 39 € par jour seulement. À partir de 39 € TTC
VOIR LES TARIFS RÉSERVER VOIR

Hôtels et campings au Milford Sound

Il n'existe qu'un seul hébergement à proximité du Milford Sound.
Seuls quelques rares privilégiés peuvent admirer le soleil couchant sur le fjord.

Ceux qui n'ont pas suivi le Milford Track seront sans doute déçus de ne pouvoir admirer la région au coucher du soleil. Dans cette région dépourvue de pollution lumineuse comme à Tekapo, les étoiles scintillent comme jamais si la météo est favorable !

Si venez au fjord par la route, vous noterez l'absence quasi totale de toute trace de civilisation dans le paysage (ni lignes électriques ni maisons).

Avec à peine 50 habitants répartis sur 12.000 km², le parc national du Fiordland n'offre qu'un seul hébergement, si l'on excepte quelques rares campings et les cabines des navires.

Le Milford Sound Information Centre Cafe ouvert 7j/7 de 9h à 16h est même le seul café de toute la région !

Le Milford Lodge

Pour une fois, l'absence de choix va vous simplifier la vie ! Surplombé par les Darran Mountains, à quelques minutes en voiture du fjord, le Milford Lodge propose des chalets à louer.

Il faudra toutefois débourser de 615 $ à 685 $ par nuit avec le petit déjeuner compris pour obtenir une belle chambre qui n'offre pourtant pas le luxe que l'on pourrait espérer à un tarif aussi exorbitant.

Cet établissement propose aussi des terrains de camping et un restaurant.
Le Milford Lodge est le seul hébergement sur place.

Vous l'aurez compris, à ce prix-là, on ne réserve pas tant une chambre que le bonheur de visiter les abords du Milford Sound quand les derniers autocars panoramiques reprennent la route vers Te Anau.

Le Pio Pio Café tenu par le Milford Lodge est un restaurant honorable à défaut d'être exceptionnel.

Au Milford Lodge, chaque voyageur peut enfin admirer le soleil couchant sur le Mitre Peak en écoutant les chants d'oiseaux qui offrent un fond sonore autrement plus plaisant que celui du ballet aérien quotidien.

HébergementMilford Lodge
AdresseState Highway 94, Milford Sound
RéservationsSite officiel
Téléphone64 3 249 8071
Tarifs615 à 685 $ par nuit

Les campings

Le Milford Lodge propose également des emplacements avec prise électrique pour les camping-cars certifiés autonomes à 70 $ la nuit (sur la base de deux adultes).

Un tarif dans la moyenne des campings payants haut de gamme en Nouvelle-Zélande et abordable si vous alternez avec des terrains gratuits ou bon marché du Département de la Conservation.

Les campings du Département de la Conservation sont souvent complets en haute saison.
Cascade Creek est l'un des campings disséminés le long de la SH94.

Les autres campings sont disséminés le long de la SH94 qui relie Te Anau et le Milford Sound mais le plus proche du fjord se trouve tout de même à 40 km !

Dans ces conditions, autant retourner directement à Te Anau ou casser sa tire-lire pour camper au Milford Lodge, ce que je recommande. Voici cependant la liste des campings disséminés le long de la SH94, avec la distance avec entre Te anau et le Milford Sound. Cliquez sur le nom du camping pour afficher les tarifs.

CampingDepuis Te AnauDepuis Milford Sound
Milford Lodge118 km2 km
Gunn's Camp96 km40 km
Cascade Creek Campsite71 km43 km
Knobs Flat62 km55 km
Deer Flat Campsite60 km58 km
Walker Creek Campsite47 km70 km
Henry Creek Campsite23 km94 km
Les campings sont privés ou gérés par le Département de la Conservation dans la catégorie « scenic », donc dans paysages magnifiques.

Nos conseils pour l'hébergement

Avec le seul Milford Lodge pour accueillir les visiteurs fortunés ou en voyage de noces, la réservation est impérative quatre à six mois à l'avance !

Real Journeys propose des cabines à louer pour passer la nuit au Milford Sound.
Il est également possible de passer une nuit sur le fjord à bord d'un navire.

À ce prix, autant envisager de passer la nuit à bord d'un navire de Real Journeys ou se faire plaisir en ajoutant la visite des Glowworms Caves à une chambre d'hôtel en bord du lac Te anau.

Même les survols en avion sont à considérer et il n'y a guère que les voyageurs en camping-cars qui trouveront un intérêt financier à passer la nuit sur place.

Il pleut ici encore plus que sur la West Coast, et si l'ère moderne apporte un minimum de confort aux rares habitants de la région, il fallait plus que du courage pour vivre jadis dans l'enfer vert du Fiordland.

Passer la nuit sur place permet de se lancer dans des randonnées plus longues comme celle au lac Marian.
Le Milford Lodge est idéal, mais les chambres ne sont pas bon marché.

Les rares ermites qui ont vécu au bord du fjord se comptent sur les doigts de la main. Ils ont eu le privilège de nommer à la plupart des merveilles de cette région dont nous allons découvrir l'Histoire avant de finir ce guide pratique.

Assurance Voyage en Nouvelle-Zélande Assurance Nouvelle-Zélande Assurance Voyage
À partir de 22 € seulement. À partir de 22 €
PROMO -5% OFFRE -5% VOIR

Histoire et légendes du fjord

Si l'on excepte la fonte des glaciers, le fjord n'a pratiquement pas changé depuis des milliers d'années.
Le Mitre Peak était autrefois recouvert par un immense glacier.

Avant d'en venir aux conseils pratiques, je tenais à parler un peu d'Histoire, car explorer un fjord aussi emblématique de Nouvelle-Zélande en ayant connaissance de ses origines lointaines permet d'ajouter encore plus de magie à la visite.

Au XIIIe siècle, les premiers arrivants maoris traversent le Milford Sound en pirogue pour rejoindre Anita Bay à l'embouchure avec la mer de Tasman.

Ils viennent chercher du Pounamu sur le rivage : un jade vert de Nouvelle-Zélande particulièrement solide que l'on taille pour fabriquer des bijoux et des armes.

Le jade que l'on trouve sur la West Coast comme dans le Fiordland est ensuite transformé en bijou.
Les Maoris s'aventuraient dans la région pour chercher du pounamu.

Le nom maori du fjord « Piopiotahi » signifie « le piopio solitaire » en référence à une espèce de grive (aujourd'hui éteinte).

Dans la légende, un piopio s'envole lorsque le dieu Māui qui venait d'enseigner l'art du feu aux hommes échoue à leur transmettre le don d'immortalité.

Les Maoris découragés désertent peu à peu une région aussi inhospitalière, mais la rumeur d'une tribu cachée dans les forêts persistera jusqu'en 1935.

Il faut attendre le 11 novembre 1770 pour voir le capitaine Cook jeter l'ancre dans le fjord qu'il confond avec une simple crique et qu'il renonce à explorer pour échapper à une tempête et aux sandflies qui dévorent son équipage.

Le capitaine Cook ne s'est toutefois pas rendu compte qu'il s'agissait d'un fjord et pensait qu'il ne s'agissait que d'une crique.
Le capitaine Cook sera le premier Occidental à naviguer dans le fjord.

Viennent ensuite les chasseurs de phoques au 19e siècle qui parviennent à exterminer pratiquement l'espèce en moins de trente ans avant de massacrer les baleines à leur tour.

C'est finalement un explorateur qui baptise définitivement le fjord en hommage à son port natal de Milford Haven au pays de Galle.

En 1877, Donald Sutherland est le premier Européen à s'installer sur le rivage du fjord. Traînant une réputation d'ancien mercenaire et semblant fuir un passé trouble, il vit d'abord reclus en ermite avant d'ouvrir le premier hôtel de la région.

Donald Sutherland sera le premier à vivre toute l'année dans la région.
Donald Sutherland avec son chien devant sa cabane sur le rivage.

Cet homme qui était resté des années sans parler à personne finit par se marier durant la ruée vers l'or et place les plus grandes chutes du pays (Sutherland Falls) sur la carte, attirant les touristes dans la région en inventant d'invraisemblables légendes de créatures marines et de vallées perdues remplies de pierres précieuses.

On doit sans doute à Donald Sutherland la rumeur de la survie du moa (une autruche géante de 3 m) dans la région.
Seuls les glaciers étaient plus imposants à l'époque.
Le Milford Sound n'a guère changé depuis cette photo de 1890.

Le nombre croissant de voyageurs abouti à la création d'un sentier depuis le lac Te Anau que l'on baptise Milford Track et qui devient l'une des premières pistes touristiques au monde.

Un succès qui ira croissant jusqu'à nos jours ou l'affluence record commence à poser de sérieux problèmes.

Location de voiture en Nouvelle-Zélande Location de voiture Nouvelle-Zélande Louez une voiture
À partir de 29 € par jour seulement. À partir de 29 € TTC
VOIR LES TARIFS RÉSERVER VOIR

Nos conseils pratiques

Le nombre de croisière diminue considérablement en basse saison.
Le Milford Sound se visite toute l'année y compris au coeur de l'hiver.

Plébiscité par les lecteurs de Kiwipal et les visiteurs du monde entier, Le Milford Sound occupe la première place sur le podium des visites incontournables de Nouvelle-Zélande. 

C'est un lieu magique avec une atmosphère féérique qui a vu passer aussi bien le tournage du Willow de Ron Howard et George Lucas que celui d'Alien Covenant (dont il était le seul atout, il faut bien le dire).

Contrairement à ce que l'on peut lire un peu partout, le Milford Sound n'a pas servi de décor pour le Seigneur des anneaux, même si des scènes ont été filmées dans le Fiordland, comme celles de la forêt des Ents près de Te anau.
Entre les escales sur la SH94 et les courtes promenades, il y a de quoi s'occuper au moins plusieurs jours.
La visite du Fiordland ne se limite pas à une simple croisière.

Vous l'aurez compris à la lecture de ce guide, il existe des facteurs à prendre en compte pour tirer le meilleur parti d'une visite au fjord.

La route est longue et comporte des passages (notamment le Homer Tunnel) qui demandent un minimum de concentration. Mais il y a surtout quatre difficultés susceptibles de vous gâcher l'expérience et qu'il faut aborder sans langue de bois.

Découverte du Fiorldand par temps couvert
À la découverte du fjord (magnifique court-métrage). Filmé par Of Two Lands

Nous allons parler sans détour du parking, de la météo, des sandflies et même des touristes, avant d'achever ce guide par la question que tout le monde pose et qui consiste à savoir s'il faut préférer le Doubtful Sound au Milford Sound.

Comment se garer au Milford Sound ?

Ce qui était jadis une simple formalité est devenu un véritable sujet avec l'essor du tourisme, et même l'ajout de nouvelles aires de stationnement n'a pas résolu le délicat problème du stationnement au Milford Sound.

Garez-vous dans les parkings gratuits, car le parking payant est hors de prix !
Les parkings gratuits sont reliés au centre d'accueil par des navettes.

On trouve plusieurs parkings sur place avec des emplacements gratuitsà Deepwater Basin Road, près de l'aéroport lorsque l'on arrive au fjord par la route. Il faut ensuite utiliser une navette gratuite qui assure la navette tous les quarts d'heure avec le centre d'accueil des visiteurs.

Vous pouvez rejoindre les embarcadères à pied sans attendre la navette.
Real Journeys et Southern Discoveries sont les principales compagnies.
Les principales compagnies possèdent leur propre centre d'accueil.

Le parking payant à deux pas de l'accueil coûte 10 $ de l'heure, ce qui implique une dépense d'environ 40 $ lorsque l'on effectue une croisière ! Le règlement s'effectue par carte bancaire à l'aide d'une borne qui vous demande de saisir l'immatriculation du véhicule (le personnel sur place peut vous assister en cas de problème).

L'immatriculation de votre véhicule est généralement inscrite sur le porte-clé de l'agence de location.
Il faut au moins compter 45 min, voir une heure, pour avoir le temps de se garer et trouver le ponton d'embarquement.
Il faut arriver 45 min en avance pour ne pas manquer l'embarquement.

Le stationnement payant pouvant afficher complet, il faut parfois patienter ou se reporter sur les parkings gratuits. Dans ces conditions, il vaut mieux arriver au minimum 45 min voire même une heure en avance pour ne pas manquer la phase d'embarquement de la croisière.

Des soucis de stationnement agaçants qu'il ne faut pas prendre à la légère, car si la météo s'en mêle, vous risquez de passer un mauvais moment sous la pluie (Les voyageurs qui arrivent en autocar ou par les airs ne sont pas concernés).

Pourquoi faut-il surveiller la météo ?

Situé au sud du pays, le Milford Sound connaît des températures moyennes qui varient de 18°C en été à 12°C le reste de l'année.

Le beau temps révèle les sommets enneigés qui n'ont pas encore fondu au soleil et offre un panorama de carte postale spectaculaire.
La pluie n'empêche pas d'apprécier la beauté du fjord, mais le brouillard en revanche peut masquer tout le paysage.
Le brouillard est le seul véritable problème quand on visite le fjord.

Pour autant, la pluie n'est pas à redouter, car elle renforce l'aspect sauvage du fjord et donne naissance à des centaines de cascades. En revanche, le brouillard qui peut masquer tout le paysage est votre véritable ennemi… imprévisible !

Réserver une chambre à Te anau la veille au soir permet d'attaquer la route dans les meilleures conditions en se faisant une idée de la météo, quitte à joindre le croisiériste par téléphone pour avoir son avis sur les risques de brouillard.

Le fjord par mauvais temps
La nature sauvage du fjord par temps couvert. Un film de Amazing Places on Our Planet

De toute manière, la météorologie est une loterie en Nouvelle-Zélande, et dans une région où il pleut statistiquement un jour sur deux, vous jouerez toujours à pile ou face votre visite du fjord.

Le soleil est souhaitable, mais la pluie a le mérite de chasser les sandflies !

Pourquoi faut-il se méfier des sandflies ?

Que vous soyez sur la route ou dans l'attente d'embarquer pour une croisière, vous serez exposé aux sandflies dès que la pluie cessera de tomber.

Ces petits moucherons ne piquent pas, mais mordent en laissant des marques qui démangent terriblement et mettent jusqu'à deux semaines pour disparaître !

Chez les sandflies, c'est la femelle qui attaque et le mâle vous laisse en paix.
Oubliez de mettre du répulsif et vous reviendrez couvert de boutons rouges.
Les sandflies piquent tous ceux qui ne mettent pas de répulsif.

Lors de sa découverte du Fjord, le Capitaine Cook en personne avait rapporté la présence des sandflies dont son équipage souffrait considérablement et même les Maoris associaient ces moucherons à une forme de punition divine !

Attention, les produits antimoustiques traditionnels sont inefficaces contre les sandflies !

Un répulsif efficace est en vente dans tous les supermarchés du pays et vous devez le mettre avant de quitter votre hébergement, car les sandflies vous suivent presque au radar jusque dans votre voiture malgré leur extrême lenteur.

Plutôt que de s'enduire de répulsif de la tête au pied, il vaut mieux porter des vêtements longs.
Porter des vêtements longs vous protégera contre les sandflies.
Négligez le répulsif à sandflies et vous regretterez amèrement votre visite au Milford Sound.

Seule une averse chasse les sandflies qui reviennent dès que les dernières gouttes cessent de tomber. Vous ne serez pas exposé à cette plaie durant votre croisière, mais n'oubliez pas de remettre du répulsif régulièrement durant la journée et portez des vêtements longs, car les sandflies ne piquent pas à travers les textiles.

Peut-on éviter la foule ?

Le Milford Sound s'est vu décerner le titre de « plus belle visite au monde » à de multiples reprises par la presse spécialisée. Le fjord est désormais l'étape touristique le plus fréquentée du pays avec plus d'un million de visiteurs chaque année.

Il devient difficile d'échapper à la foule en dehors de la haute saison.
La fréquentation a été multipliée par trois en dix ans.

Un tel succès exponentiel ne pouvait survenir sans engendrer des difficultés d'accueil croissantes, surtout en haute saison lorsque 80 bus circulent chaque jour sur la seule route disponible et qu'une vingtaine d'avions tournoient dans le ciel.

Les voyageurs arrivent de Queenstown et de Te Anau à parts égales, le plus souvent dans le cadre de visites guidées et minutées (pour ne pas dire chronométrées) que nous n'apprécions guère chez Kiwipal, même s'il en faut pour tous les goûts !

Il faut éviter de venir entre 11h et 15h quand le nombre de touristes est le plus élevé.
La première croisière de la journée est en général moins fréquentée.

Plusieurs solutions ont été proposées par le passé, comme la construction d'un parcours en gondole depuis Queenstown à travers les montagnes, ou la création de nouveaux tunnels.

Des idées qui ont été refusées à juste titre par le Département de la Conservation, et le dernier espoir réside désormais dans le prolongement de la route depuis Haast qui finira certainement par se faire d'ici une décennie.

Visite après le départ des touristes
Des conseils de professionnels pour photographier le fjord. Un reportage de Michael Shainblum

La plupart des touristes ne visitent le Milford Sound que le temps d'une croisière et le fjord sera déserté en début de matinée et en fin d'après-midi.

Si vous ne voyagez pas en basse saison, Kiwipal recommande trois solutions pour profiter du fjord dans de meilleures conditions.

Il vaut mieux se lever très tôt et rejoindre une sortie en kayak.
Le kayak reste la meilleure solution pour explorer le fjord.

Vous pouvez d'abord opter pour la première ou la dernière croisière de la journée en choisissant une petite compagnie comme Mitre Peak Cruises. Cela ne suffira pas à éviter vraiment la foule, mais la clientèle ne sera pas constituée de groupes, mais de voyageurs indépendants comme vous, donc moins bruyants. 

Vous pouvez aussi remplacer la croisière par une sortie en kayak avec la compagnie Rosco Milford Kayak. Une solution d'autant plus recommandée si l'on opte pour l'excursion très matinale, mais qui oblige à se lever très tôt.

Le Lake Marian se trouve au terme d'une randonnée facile dans les montagnes.
La randonnée au lac Marian peut remplacer une croisière sur le fjord.

Et enfin, la solution la plus radicale consiste à venir au fjord pour admirer le Mitre Peak et les Lady Bowen Falls, en remplaçant la croisière sur le fjord par une belle randonnée en chemin, comme celle au Lake Marian.

Kiwipal recommande fortement l'excursion en kayak sur le fjord si vous n'avez pas peur de vous lever à 6h du matin pour prendre la route.

Milford Sound ou Doubtful Sound ?

En revanche, ce fjord impose une excursion à la journée avec une traversée en bateau sur le lac Manapouri.
Le Doubtful Sound est infiniment moins fréquenté par les touristes.

Contrairement au Milford Sound dont la fréquentation est devenue clairement excessive, le fjord voisin du Doubtful Sound jouit d'un calme remarquable qui laisse rêveur. Un caractère paisible qui est devenu le meilleur argument de vente pour les rares tours opérateurs qui proposent des croisières. 

Dans son ensemble, et même s'il ne possède pas l'équivalent du Mitre Peak, le Doubtful Sound est plus imposant et plus beau que le Milford Sound.

Son accès compliqué qui combine la traversée du lac Manapouri en bateau couplé à un long trajet en autocar explique son isolement et le tourisme de masse ne peut pas s'y implanter !

En dépit de sa trop grande fréquentation, l'étape demeure incontournable en Nouvelle-Zélande.
La réputation du Milford Sound n'est pas usurpée !

L'expédition au Doubtful Sound occupe une journée entière, revient chère et ne peut se réaliser de manière autonome.

Si vous êtes prêt à quelques compromis, vous tenez une alternative sérieuse au Milford Sound qui vous laissera à l'abri des hordes de touristes.

Essayez de passer une nuit en camping ou au Milford lodge pour admirer les étoiles.
La magie du Southland est intacte à la nuit tombée.

Soyons clairs, même avec son affluence record, le Milford Sound reste une merveille incontournable et l'un des plus beaux panoramas de Nouvelle-Zélande.

Mais plus encore que le fjord, c'est la route SH94 qui constitue une expérience fantastique et justifie quelques sacrifices.

Infos pratiques

Questions fréquentes

Guillaume, Guide Kiwipal

Demandez à Guillaume de vous aider ! Besoin d'aide ? Je suis un guide certifié par l'office de tourisme et je vous réponds avec plaisir tous les jours de la semaine. Guide certifié par l'office de tourisme, je réponds avec plaisir tous les jours de la semaine. Je réponds avec plaisir à vos questions.

Poser une question à Guillaume Poser une question

Météo du fjord

Quels types de vêtements faut-il emporter ?

Comme d'habitude en Nouvelle-Zélande, plusieurs couches de vêtements légers feront l'affaire. L'imperméable est impératif y compris si vous pensez qu'il va faire beau. Approcher des cascades (Stirling Falls, Lady Bowen Falls) sans imperméable, c'est la garantie de finir trempé.

Quel temps fait-il au Milford Sound ?

Il pleut deux jours sur trois, mais il ne fait pas particulièrement froid. En été, la moyenne est de 18°C et de 12°C le reste de l'année. Par beau temps, vous apercevrez la cime enneigée des montagnes. Un peu de brume ajoute à la magie du lieu du moment qu'il ne s'agit pas d'un épais brouillard. Durant la croisière, c'est surtout le vent qu'il faut craindre, mais vous pourrez vous abriter dans les cabines s'il souffle trop fort.

Peut-on venir en hiver ?

Oui, mais vous devrez posséder des chaînes dans le coffre de votre véhicule (même s'il ne neige pas). Vous risquez une amende de 750 $ dans le cas contraire. Les chaînes se louent dans la plupart des stations-service de Te Anau pour environ 20 $. La route est dangereuse s'il y a du verglas surtout au niveau de la sortie du Homer Tunnel quand on arrive dans Cleddau Valley.

Faut-il apporter un parapluie ?

Ce n'est pas conseillé, car le vent souffle souvent très fort et vous risquez de gêner les autres passagers. Il vaut mieux venir avec un ciré à capuche.

Que faire si l'on annonce du mauvais temps ?

S'il ne s'agit que de pluie, il faut maintenir la visite, mais le brouillard peut vous conduire à annuler la sortie et à demander un remboursement. En général, le croisiériste prévient les participants par email si les conditions météo sont trop dégradées pour naviguer.

Parkings et services

Le parking est-il payant au Milford Sound ?

Il existe des parkings gratuits (éloigné du centre d'accueil) et un parking payant près des embarcadères.

Peut-on laisser son véhicule sans surveillance ?

Les parkings gratuits ne sont pas surveillés, mais la fréquentation est telle, et la route si longue pour venir, que des voleurs seraient vite appréhendés par la police. Néanmoins, nous vous conseillons de ne laisser aucune affaire en évidence dans le véhicule et tout mettre à l'abri dans le coffre.

Y a-t-il une station essence sur place ?

Il n'existe aucune station le long de la State Highway 94 et il faudra attendre de rejoindre le Milford Sound pour pouvoir faire le plein (essence ou diesel). Toutefois, faites plutôt le plein à Te Anau avant de partir, car le carburant coûte cher au fjord, et il arrive que la station soit fermée ou à sec.

Où se trouve le iSite du Milford Sound ?

Le iSite le plus proche se trouve à Te Anau sur Lakefront drive. Il accueille les voyageurs tous les jours de 8h30 à 18h de novembre à avril, et de 8h30 à 16h de mai à octobre. Il n'existe pas de iSite directement au Milford Sound, mais vous pourrez poser vos questions aux différentes croisiéristes qui ont du personnel accueillant sur place.

Y a-t-il un restaurant sur place ?

Il n'y a qu'un café dans le centre d'accueil de Southern Discoveries, et le seul restaurant existant est celui du Milford Lodge à quelques minutes en voiture.

Croisières et activités

Est-ce que la croisière donne le mal de mer ?

La houle n'est jamais très forte dans le fjord, mais s'accentue lorsque l'on se rapproche de la mer de Tasman. Si vous êtes sujet au mal de mer, il vaut mieux demander un traitement à votre médecin.

Peut-on réserver sa croisière sur place ?

Vous pouvez acheter des billets sous réserve de disponibilité. Si la démarche est faisable en basse saison, elle est très risquée en haute saison et vous paierez souvent plus cher que par Internet.

Quel horaire choisir pour la croisière ?

La majorité des visiteurs arrivent de Queenstown vers 11h et repartent en milieu d'après-midi. Par conséquent, il faut arriver en dehors de cette période pour éviter l'affluence. La première comme la dernière croisière de la journée devrait être moins fréquentée, même en haute saison.

Quelle croisière recommandez-vous ?

Chaque compagnie essaie de se différencier de ses concurrentes, même si les itinéraires sont similaires. Si l'on veut résumer, Jucy cruise propose des croisières économiques, mais courtes, tandis que Real Journey et Southern Discoveries sont très proches avec des sorties efficaces. Mitre Peak Cruises fait l'office de challenger avec des navires plus petits, mais plus authentiques.

Est-ce que la croisière plaît aux enfants ?

Si votre circuit part de Te Anau, oui sans aucun doute, car il y aura de nombreuses occasions de s'arrêter en chemin et des visites originales (lacs miroirs, lac Gunn) sans oublier la rencontre avec les keas. Mais si vous arrivez de Queenstown, il y a des chances pour que le long trajet en voiture ou en bus ajoute une bonne dose de fatigue avant même de commencer la croisière. La navigation sur le fjord comprend quelques passages qui plaisent en général aux plus jeunes, comme les Stirling Falls, les dauphins et les otaries. Il n'en demeure pas moins que si la météo est mauvaise, les plus jeunes auront sans doute plus de difficultés que les adultes pour s'extasier devant les paysages sauvages.

Peut-on venir au Milford Sound par la mer ?

Les passagers de croisière qui arrivent d'Australie (par exemple avec Ponant) naviguent dans le fjord, mais les autres visiteurs devront venir par la route ou par les airs.

Observatoire sous-marin

Quelle est la durée de la visite à l'observatoire ?

C'est une visite d'environ 30 minutes que l'on réalise obligatoirement durant une croisière avec la compagnie Southern Discoveries. 

Combien coûte l'accès à l'observatoire ?

Le prix de la visite de l'observatoire sous-marin est compris dans le prix de la croisière.

Peut-on visiter l'observatoire sans faire la croisière ?

Non, car il s'agit d'une plate-forme marine, accessible uniquement en bateau. Cette visite guidée est proposée en option seulement par Southern Discoveries.

Peut-on faire de la plongée sur place ?

L'excursion avec Dive Milford Sound dure 3h en compagnie d'un guide expérimenté qui vous emmènera plonger à deux reprises pour une durée de 30 minutes sous l'eau.

Recommandez-vous la visite de l'observatoire ?

La visite est intéressante, mais courte et le choix de l'horaire ou de la taille du bateau passe avant. Si vous souhaitez une croisière sur un catamaran sans visite à l'observatoire, il n'y a pas lieu de nourrir des regrets.

Avion et hélicoptère

Peut-on survoler le fjord en avion ?

De nombreux tours opérateurs proposent des survols du fjord en avion au départ de Queenstown, avec ou sans la traditionnelle croisière.

Peut-on survoler le fiordland en hélicoptère ?

Les sorties en hélicoptère sont plus intéressantes que celles en avion, car le vol stationnaire est possible. Kiwipal recommande la compagnie Glacier Southern Lakes qui assure des survols au départ de Queenstown.

Faut-il préférer l'avion ou l'hélicoptère ?

L'hélicoptère est bien plus intéressant, mais revient deux à trois fois plus cher que l'avion.

Est-il dangereux d'atterrir au Milford Sound ?

La piste ne présente pas de difficultés et les pilotes sont des professionnels aguerris. Il est évidemment impossible de garantir qu'il n’y aura pas d'accident, mais vous vous exposez à un risque bien plus élevé en venant par la route SH94 qui a le record de collision en Nouvelle-Zélande.

La route SH94

Où se trouve le Milford Sound ?

Il se trouve au sud-ouest de la région du Southland, sur l'île du sud de la Nouvelle-Zélande. Il fait partie des 14 fjords du Fiordland, au même titre que le célèbre Doubtful Sound.

Quelle route faut-il emprunter ?

La State Highway 94 est la seule voie d'accès au Milford Sound si l'on souhaite s'y rendre par la route. Consultez le site officiel de la SH94 qui propose de nombreux conseils pratiques et informe sur d'éventuels travaux.

Pouvez-vous me donner itinéraire détaillé ?

Il existe une carte du Département de la Conservation de Nouvelle-Zélande qui récapitule toutes les étapes présentées sur Kiwipal avec quelques randonnées supplémentaires (Pops View, Humboldt Falls, Marian Corner, Lake Marian, Tutoko Suspension Bridge).

La route est-elle facile à suivre ?

La SH94 n'est pas une autoroute, mais elle ne présente pas de difficultés particulières, même si elle devient sinueuse à partir de la Cleddau Valley. Comme la nature est grandiose, les voyageurs roulent à leur propre rythme, et il faut s'attendre à voir les autres véhicules ralentir sans prévenir quand un nouveau panorama apparaît au détour d'un virage. Laissez passer ceux qui roulent plus vite et soyez sur vos gardes durant la dernière partie du trajet, surtout en hiver ! Les statistiques révèlent qu'il y a deux fois plus d'accidents ici que dans le reste de la Nouvelle-Zélande.

Est-ce qu'il y a du monde sur la route ?

En période d'affluence, il y a près de 80 bus qui circulent par jour entre 11h et 15h. Attendez-vous à des embouteillages au niveau du Homer Tunnel. C'est un véritable problème qui pourrait être résolu à terme par une limitation d'accès ou par la construction d'une nouvelle route depuis Haast Pass.

Comment se déroule le trajet depuis Queenstown ?

Il y a environ 287 km (3h50 sans les pauses) à parcourir depuis Queenstown avec une escale à Te Anau, la porte d'entrée du Fjordland.

Quelle est la distance depuis Te Anau ?

Le Milford Sound est à 120 km (1h44) de Te Anau (la ville la plus proche).

Y a-t-il d'autres moyens de se rendre au Milford Sound ?

Vous pouvez rejoindre le fjord à pied en suivant le Milford Track, en avion, en hélicoptère ou en autocar. D'autres projets ont été envisagés, comme un téléphérique de 35 km ou de nouveaux tunnels. Mais la forte opposition des écologistes et le coût astronomique (estimé entre 100 et 300 millions de dollars) bloquent tous les projets depuis des années.

Les visites sur le trajet

Peut-on se promener dans Eglinton Valley ?

Vous êtes libre de marcher dans la vallée, mais pensez à mettre du répulsif contre les sandflies.

La visite au lac miroir est-elle conseillée ?

Si la météo est mauvaise, c'est une visite que vous pouvez passer, mais il suffit de quelques minutes pour rejoindre le lac, alors pourquoi s'en priver ?

Quel est l'intérêt d'effectuer la randonnée au lac Gunn ?

Le charme de cette visite tient en grande partie à la beauté de la forêt qu'il faut traverser pour rejoindre la rive du lac Gunn. On y trouve pas moins de 700 variétés de plantes et d'arbres, dont le célèbre Totara qui peut vivre un millier d'années. Les Rimus, ces arbres centenaires dont la cime pousse à 40 mètres sont entourés de fougères géantes et couverts de mousse. La vue sur le lac est spectaculaire, et reflète les montagnes environnantes.

Combien de temps dure l'excursion à « The Chasm » ?

L'observation du gouffre ne dure que quelques minutes en soi, mais il faut compter une vingtaine de minutes pour réaliser le trajet aller-retour.

Homer Tunnel

Le Homer tunnel est-il payant ?

Le tunnel est à ce jour gratuit, mais cela pourrait changer dans les années à venir.

Comment se déroule la traversée du Homer Tunnel ?

Le tunnel est très étroit sur une distance de 1,2 km et c'est pourquoi une circulation alternée a été instaurée pour éviter les accidents. Allumez vos phares et soyez attentif. Attention à l'éblouissement en revenant à la lumière du jour après deux minutes passées dans la pénombre. La traversée est gratuite, mais la mise en place d'une taxe n'est pas à exclure dans les années à venir.

Pourquoi le tunnel est-il aussi étroit ?

La roche de granit est particulièrement dure et le tunnel dont les travaux ont commencé en 1935 n'a été achevé qu'en 1954 après plusieurs abandons liés à la situation économique de la Nouvelle-Zélande. Au cours des travaux, trois hommes ont même péri emportés par des avalanches.

Combien de temps dure la traversée du tunnel ?

Il faut environ deux minutes en roulant au maximum à 30 km/h pour traverser le tunnel.

Les animaux à observer

Est-ce que l'on a des chances d'apercevoir un kea ?

Oui, même s'il ne reste que quelques milliers de perroquets de cette espèce endémique de Nouvelle-Zélande. Le Kea a parfaitement compris que l'homme est un animal qui se promène en groupe avec de la nourriture, mais il est strictement interdit de nourrir un de ces perroquets, car il en va de la survie de l'espèce.

Les Nestor keas sont-ils dangereux ?

Le kea n'est ni un pigeon ni un animal domestique, et s'il n'attaque pas l'homme, vous risquez cependant une profonde coupure si vous avez l'idée saugrenue de le nourrir en lui tendant la main.

Quels types de dauphin nagent dans le Milford Sound ?

Ce sont essentiellement des Grands Dauphins que l'on appelle « Bottlenose » en anglais et des dauphins obscurs (Dusky Dolphins).

Peut-on approcher des otaries ?

Si vous participez à une sortie en kayak, il arrive que des otaries viennent vous observer de près. Mais en croisière, vous naviguerez toujours à une distance des animaux pour ne pas les déranger.

Peut-on nager avec les dauphins ?

Non, la nage avec les dauphins n'est pas autorisée, mais la plongée sous-marine est permise et les dauphins viennent parfois nager près des plongeurs.

Les sandflies

Quand faut-il utiliser le répulsif contre les sandflies ?

Je recommande de se couvrir de répulsif avant même de sortir de l'hôtel, sans attendre de monter en voiture. Les sandflies seront présentes sur tout le trajet dès lors que la pluie cesse. Bien souvent, les visiteurs les invitent à bord de leurs véhicules sans même s'en apercevoir.

Faut-il craindre les sandflies ?

Ces microscopiques moucherons sont une source d'interminables démangeaisons. Les Maoris les considèrent comme les gardiennes du Milford Sound. Il existe, heureusement, un répulsif très efficace en vente partout dans le pays dans les grandes surfaces ou en pharmacie (plus chères).

Y a-t-il des sandflies durant la croisière ?

Non, car les sandflies ne s'aventurent pas au-dessus de l'eau sur une grande distance, faute de pouvoir se poser.

Histoire et légendes

Pourquoi le parc national s'appelle-t-il Te Wahipounamu ?

En langue maorie, cela signifie « Le lieu du pounamu ». Le Pounamu étant cette roche verte qui ressemble à du jade et qui compose la majorité des bijoux souvenirs que vous pourrez trouver en Nouvelle-Zélande, notamment à Hokitika ou au musée Te Papa de Wellington.

Est-ce qu'il y a de l'or dans cette région ?

Une ruée vers l'or s'est déclenchée en 1886 suite à des rumeurs, mais près de 200 chercheurs ont fouillé le sol du Fiordland en vain dans des conditions épouvantables.

Pourquoi l'endroit s'appelle-t-il le « Milford Sound » ?

L'explorateur gallois John Grono a baptisé ce lieu en hommage au port naturel de « Milford Haven » au pays de Galles.

Pourquoi appelle-t-on le fjord « Piopiotahi » en Maori ?

La légende raconte que le héros légendaire Maui après avoir appris aux hommes à faire du feu voulut les rendre immortels. Mais il fut vaincu par la déesse de la mort « Hine-nui-te-po » et mourut en relâchant dans les airs une grive « Piopio ». Le nom « Piopiotahi » signifie « le piopio solitaire » en langue maorie.

Qui a découvert le Milford Sound ?

Les Maoris ont exploré le Milford Sound au 13e siècle à la recherche de Pounamu pour fabriquer des bijoux ou des armes. Des siècles plus tard durant son voyage, le capitaine Cook notera la présence de ce qu'il pense être une simple crique le 11 novembre 1770.

Quand est-il de légende de la tribu perdue ?

Deux tribus maories se sont livré des centaines de batailles dans la région. L'une d'entre elles aurait survécu et disparu dans la forêt. En 1935 on croyait encore que les survivants vivaient cachés à l'écart de la civilisation. Depuis, quelques empreintes découvertes dans la forêt relancent parfois la rumeur qui n'est plus prise au sérieux par personne.

Qui était Donald Sutherland ?

Ce légendaire explorateur européen fut le premier à s'installer sur les rives du Milford Sound en 1877. Cet ancien mercenaire avait peut-être quelque chose à se reprocher ou bien la guerre l'avait découragé de vivre au milieu des hommes... Toujours est-il qu'après avoir vécu en ermite durant des années avec la seule compagnie de son chien, il finit par épouser une veuve (Élisabeth) et fonder un petit hôtel. Aux premiers touristes qui découvraient une région qu'il était seul à connaître, Sutherland racontait des histoires de monstres marins et de vallées perdues remplies de trésors.

Que signifie « Wai Maanu », le nom maori des Stirling Fall ?

Il signifie « reflet des nuages sur l'eau », tandis que le nom anglais fait tout simplement référence au capitaine Stirling.

Hébergement et restauration

Peut-on loger sur place ?

Le Milford Lodge est le seul hôtel sur place et son accès est indiqué par un panneau sur la route. Il propose des chalets et des terrains de camping ainsi qu'un restaurant.

Est-ce qu'il y a un restaurant sur place ?

Vous trouverez un café au centre d'information de la compagnie Southern Discoveries, mais le seul véritable établissement est le Pio Pio Café tenu par le Milford Lodge à quelques minutes en voiture du Milford Sound.

Pourquoi se loger à Te Anau ?

Premièrement parce que le lac est magnifique et deuxièmement parce que la visite des grottes de vers luisants (Te anau Glowworm Caves) mérite le détour. Enfin, parce que c'est la ville la plus proche du Milford Sound.

Peut-on faire des courses sur place ?

Le Milford Lodge possède une minuscule boutique qui vend le strict minimum alimentaire et quelques souvenirs de voyage.

Peut-on camper sur place ?

Il existe une dizaine de campings répartis tout au long de la SH 94, mais aucun au Milford Sound. 

Milford Track

Faut-il réserver le Milford Track ?

C'est obligatoire, et la réservation se déroule en ligne sur le site Internet du Département de la Conservation. Comme la randonnée n'est ouverte qu'à 40 personnes par jours, il faut s'y prendre longtemps à l'avance. La réservation comprend le prix pour 3 nuits dans les refuges et les traversées en bateau au départ (Te Anau Downs) comme à l'arrivée (Sandfly Point). Le tarif varie en fonction de la saison.

Quelle est la meilleure période pour le Milford Track ?

Le printemps et l'été sont recommandés (d'octobre à début mars en Nouvelle-Zélande) même si la randonnée n'est pas fermée en automne et en hiver. Toutefois, la marche en hiver impose d'être doublement entraîné et de disposer du matériel adéquat, car les refuges ne sont ni gardés ni chauffés, et les sentiers non entretenus en basse saison.

Où passe-t-on les nuits sur le Milford Track ?

Les refuges (huts) qui accueillent les randonneurs disposent de l'eau courante, de toilettes et de douches. En payant plus cher, vous pouvez profiter de chambres plus confortables. Notez par ailleurs que le camping sauvage est strictement interdit sur l'ensemble de la Great Walk.

Quelle est l'origine du Milford Track ?

Le Milford Track fut la première piste permettant de relier Te Anau et le Milford Sound. Construite partiellement par des forçats, elle a nécessité des efforts considérables durant six mois. Dès le début du 20e siècle, elle commence à attirer des touristes du monde entier. Elle est considérée depuis plus d'un siècle comme la plus belle randonnée du monde par les guides de voyage.

Quel niveau faut-il avoir pour effectuer le Milford Track ?

Un niveau moyen est requis, car il faut franchir au moins 14 km par jour sur un terrain parfois accidenté. Les refuges sont souvent complets et il faut se prémunir contre les sandflies. Ce n'est pas un itinéraire insurmontable, mais il impose un minimum d'entraînement pour connaître ses limites physiques avant le départ.

Comment profiter de conditions idéales au Milford Track ?

Ultimate Hikes est une compagnie qui possède ses propres refuges de standing. La compagnie assure le transport de vos affaires entre les étapes et sert vos repas. Autrement dit, il ne vous reste qu'à marcher avec ou sans guide. Bien entendu, ce « luxe » a un prix conséquent !