Christchurch | Quelles visites et activités
914 AVIS
Merci !

Christchurch, la Capitale du Canterbury.

Guide de la visite

Guillaume Le Nistour, certifié expert par l'office de tourisme
Par Guillaume Poser une question Contact Expert Nouvelle-Zélande

Le renouveau de Christchurch

Christchurch possède le second plus grand aéroport du pays avec 7 millions de voyageurs en transit chaque année.
La plupart des voyageurs débutent ou finissent leur voyage à Christchurch.

Située au nord de la péninsule de Banks, Christchurch est la plus grande ville de l'île du Sud avec près de 400.000 habitants. C'est aussi la capitale du Canterbury, la plus grande région de Nouvelle-Zélande. Si vous organisez un séjour par vous-même ou avec l'aide de Kiwipal, Christchurch devrait figurer dans votre itinéraire.

La métropole est restée longtemps défigurée par le puissant tremblement de terre qui l'a sévèrement endommagée en février 2011.

Kiwipal qui propose des itinéraires pour visiter la Nouvelle-Zélande a longtemps suggéré de remplacer la visite de Christchurch par celle d'Akaroa, le charmant village d'origine française situé de l'autre côté de la péninsule.

Une excursion à la journée au Mt Sunday à 2h20 de route est une alternative intéressante, tout comme la sortie à Castle Hill à seulement une heure.
Détruite par le séisme de 2011, la Cathédrale emblématique de la cité sera finalement restaurée dans quelques années.
Christchurch en 2011 avec sa cathédrale encore intacte.

Tant que le centre-ville était en reconstruction, il était préférable de finir ou commencer un séjour en Nouvelle-Zélande par de beaux paysages.

Beaucoup d'eau a coulé sous les ponts de la rivière Avon qui traverse la cité. Christchurch n'est plus un chantier à ciel ouvert et même si la ville ne s'est pas entièrement relevée (de nombreux édifices restent à rénover), les constructions ultras modernes ont poussé comme des champignons et l'on peut à nouveau apprécier Christchurch à sa juste valeur.

Panoramas du Canterbury
Survol de Christchurch et sa région avec un drone. Une création de DTPicturesNZ
La métropole retrouve une place bien méritée dans les circuits de Kiwipal avec tous les honneurs dus à son rang.

Ce guide pratique s'inscrit dans une démarche qui vise à vous faire aimer la ville sans céder au pèlerinage mémoriel qui consiste à décrire tout ce qui se trouvait à tel ou tel emplacement et qui fut détruit par le séisme de 2011.

Christchurch a besoin du tourisme, d'énergie positive et non de regards contrits tournés vers le passé. Si l'Histoire vous passionne, le musée de Quake City est entièrement dédié à l'héroïsme des sauveteurs et au courage de la population.

Les jardins de Christchurch ont aussi fait l'objet de rénovations avec l'installation de nouvelles fontaines.
La reconstruction de la ville a eu un effet très positif sur le tourisme.

Pour ma part, je vais m'attacher à vous présenter les visites et les activités les plus enthousiasmantes de cette merveilleuse ville que j'apprécie énormément et qui rivalise avec Auckland en terme d'activités.

Location de voiture en Nouvelle-Zélande Location de voiture Nouvelle-Zélande Louez une voiture
À partir de 29 € par jour seulement. À partir de 29 € TTC
VOIR LES TARIFS RÉSERVER VOIR

Visite du centre-ville (CBD)

La rivière Avon qui traverse Christchurch est parfaitement mise en valeur avec des pelouses pour pouvoir se reposer au beau de l'eau.
Anciens monuments et nouvelles constructions cohabitent dans le centre.

J'ai retenu les trois lieux les plus emblématiques de Christchurch à ne pas manquer si votre temps est minuté, mais il y a de quoi occuper plusieurs heures en flânant dans les boutiques et musées.

Le centre-ville est à taille humaine et vous pouvez l'explorer à pied à condition de vous situer sur une carte ou votre smartphone, car il est facile de s'en écarter sans s'en apercevoir immédiatement.

Le terme CBD (Central Business District) désigne tout simplement le quartier d'affaire et commerçant, autrement dit le centre-ville.

Et comme souvent en Nouvelle-Zélande (notamment dans la capitale de l'Otago, Dunedin), on note une séparation progressive avec les quartiers périphériques.

De nouvelles constructions qui respectent des normes antisismiques strictes ont remplacé les anciens bâtiments.
Après une décennie de travaux, le centre-ville est enfin reconstruit.

Si la qualité de vie est aussi bonne en Nouvelle-Zélande c'est aussi parce qu'il y a de la place pour construire. Vous ne verrez pas des barres d'immeubles, mais des quartiers pavillonnaires aux pelouses bien tondues.

Avant d'entamer l'exploration du CBD, je tiens à préciser que le Re:START Mall présenté dans l'immense majorité des guides de voyages a finalement été démonté en janvier 2018.

Cet ensemble de containers colorés hébergeait les commerçants dans l'attente des nouveaux immeubles de Cashell Street qui ont enfin été livrés.

New Regent Street

Depuis 1932, la rue piétonne la plus populaire de Christchurch attire les touristes qui font le tour d'une trentaine de boutiques et sont séduits par l'atmosphère décontractée qui y règne.

New Regent Street a conservé ses façades de style espagnol aux couleurs pastel. On en viendrait presque à regretter que le reste de la ville ne soit pas bâti dans le même style espagnol coloré que l'on retrouve aussi aux Blue Baths de Rotorua.

Retrouvez les boutiques de New Regent Street
Avec une trentaine de petites boutiques et cafés, New Regent Street voit passer le tramway.
New Regent Street et ses boutiques construites dans le style espagnol.

Rollickin' Dessert Cafe est sans conteste l'attraction principale de la rue. Le glacier le plus célèbre de Christchurch propose ses gourmandises élaborées à partir de produits de saison (sans additifs) et avec créativité sans cesse renouvelée.

Les parfums originaux se succèdent au gré des saisons avec une carte en constante évolution (le parfum Ginger Crunch est fantastique, alors donnez-lui sa chance s'il est encore à la carte).

Prenez votre temps pour faire votre choix parmi les différents parfums, et oubliez vos habitudes, car la glace ne se résume pas au chocolat ou à la vanille.
Rollickin' Café propose des parfums de glace maison très originaux.

S'il est possible de savourer sa glace à l'intérieur, je vous conseille de vous installer sur les tables en bois à l'extérieur pour déguster votre glace en admirant les vieux tramways qui sont les seuls véhicules autorisés dans la rue piétonne.

QuestionRéponse
GlacierRollickin Dessert Cafe
Site InternetConsulter sur le site
Adresse35 New Regent Street, Christchurch
OuvertureTous les jours y compris les jours fériés
HorairesDe 11:00 à 22:00 (23:00 le samedi)
Tarif3 $ - 9 $

Cathedral Square

Ne vous fiez pas à son nom, Cathedral Square (« The Square » pour les locaux) occupe une surface cruciforme et non carrée.

Lieu de rencontre après les heures de bureau, la place est souvent le théâtre de concerts improvisés avec des chorales qui viennent assurer la promotion de leurs églises respectives.

Après une dizaine d'années de débats, la Cathédrale qui devait être rasée sera finalement restaurée.
La cathédrale a perdu son clocher, mais il sera reconstruit à l'identique.

Imperturbable, la statue de John Robert Godley, fondateur de la ville, semble la cathédrale de Christchurch en ruine depuis le séisme de 2011.

Les restes du célèbre édifice devaient être rasés, mais sept années de débats interminables ont débouché sur la décision de rénover l'ensemble avec un budget de 100 millions de dollars.

En attendant, la cathédrale contemporaine « Cardboard Cathedral », édifiée essentiellement en carton, accueille les fidèles.

La sculpture contemporaine représente des fougères et d'autres plantes entremêlées.
The Chalice de Neil Dawson sur Cathedral Square

Au milieu de la place se trouve une sculpture contemporaine en aluminium installée en l'an 2000 pour commémorer les 150 ans de la ville a été épargnée.

« The chalice » est un cône inversé où s'entremêlent fougères et plantes de Nouvelle-Zélande et qui s'inspire de l'ancienne flèche de la cathédrale.

Certains d'entre vous auront reconnu le style de Neil Dawson, l'artiste qui a réalisé la fameuse sphère qui flotte dans le Civic Centre de Wellington.

Oxford Terrace

L'arche en pierre dédiée aux morts néo-zélandais de la Première Guerre mondiale (bridge of remembrance) marque le début de la rue commerçante la plus branchée de Christchurch.

Oxford Terrace (ou plus simplement « The Terrace ») borde la rivière Avon avec une succession de cafés et restaurants d'excellente qualité.

Connu jadis sous le nom de Strip, Oxford Terrace est le nouveau quartier à la mode de Christchurch.
The bridge of remembrance marque le début d'Oxford Terrace.

Si vous avez visité la ville avant le séisme de 2011, vous allez trouver ce lieu que l'on appelait alors « The Strip », totalement métamorphosé.

C'est ici que sont installés les fameux restaurants Amazonita et Shaka Bros que j'évoque plus en détail dans la partie consacrée aux meilleures adresses de la ville.

Achévé en 2017, The Terrace est le parfait exemple du renouveau de la ville.
Les restaurants et cafés d'Oxford Terrace bordent la rivière Avon.

Les berges de la rivière Avon ont également fait l'objet d'installations nouvelles pour permettre aux visiteurs de se détendre dans l'herbe ou sur des bancs en pierre.

Désormais incontournable, The Terrace est le parfait exemple du nouveau visage de Christchurch, avec des constructions modernes très variées, mais qui s'accordent parfaitement entre elles.

Louer un Camping-car en Nouvelle-Zélande Location camping-car Nouvelle-Zélande Camping-car
À partir de 39 € par jour seulement. À partir de 39 € TTC
VOIR LES TARIFS RÉSERVER VOIR

La capitale mondiale du Street Art

Les sculptures contemporaines, parfois immenses, sont réparties dans tout le centre-ville, y compris dans des zones encore en chantier.
L'art de rue accompagne le renouveau de Christchurch.

L'explosion de l'art de rue est une conséquence du séisme de 2011 alors même qu'une grande partie de la ville était un chantier à ciel ouvert. Dans la jungle urbaine en ruine qui faisait peine à voir, les graffitis se sont multipliés, d'abord dans l'anarchie la plus totale, puis avec l'aval des pouvoirs publics.

Certains puristes déplorent de voir un art contestataire se mettre au service de la municipalité ou des commerçants qui souhaitent attirer l'oeil du passant avec de grandes fresques colorées.

Les graffitis de Christchurch n'ont rien à voir avec des dégradations urbaines, mais méritent d'être considérés comme des oeuvres d'art à part entière. Un festival a d'ailleurs été organisé pour mettre en avant les meilleurs talents de la discipline.

Le Street Art est une manière de faire du beau à partir de rien... on aime ou l'on déteste, mais l'on ne peut pas rester indifférent.
Une fresque suffit à métamorphoser ce banal mur de brique.

La démarche artistique vise essentiellement à redonner l'espoir à une population démoralisée. Chaque oeuvre est à considérer comme un tatouage, un témoignage du courage des Kiwis face à l'adversité. 

Un parfait exemple de cet art de rue se trouve sur Lichfield Street avec une immense fresque de Mr.G dédié à l'ancien All Blacks David Kidwell.

Sans les oeuvres d'art qui décorent les rues, certains quartiers seraient bien ternes.
Le portrait de David Kiwell donne un autre visage à ce simple parking.

Mais le Street Art à Christchurch ne se résume pas aux graffitis ! D'innombrables sculptures permanentes ou éphémères surprennent le voyageur au détour d'un parking ou d'un immeuble désaffecté.

Le Nucleus par exemple est une immense sculpture de Phil Price plantée au carrefour de Manchester Street et Lichfield Street et qui représente la charge positive d'un atome.

Lorsqu'elles possèdent des dimensions imposantes, les sculptures servent aussi de point de repère.
Le Nucleus est une oeuvre récente de Phil Price.
Street Art Festival 2015
Le Street Art Festival de 2015 présenté par les artistes locaux. Une vidéo de OiYOUStreetArt

Le Street Art de Christchurch récompense en quelque sorte l'exploration même si certaines oeuvres sont exposées bien en évidence. Rien ne vous interdit de partir à la chasse au trésor, en consultant le site qui répertorie toutes les oeuvres. 

Je considère néanmoins qu'il vaut mieux découvrir les oeuvres au détour d'une promenade plutôt que dans le cadre d'un safari photo en Nouvelle-Zélande.

Il suffit de se promener dans les rues pour faire des découvertes artistiques amusantes.
Les chaussures d'un génie seront-elles à votre taille ?

Enfin, même s'il ne s'agit pas vraiment de Street Art, je vous conseille de passer au 23 Worcester Bld qui relie le Jardin botanique et le centre-ville.

Vous pouvez essayer les chaussures de Ron Davis (conçues par le studio Weta de Peter Jackson), et peut-être ressentirez-vous l'envie d'écrire des poèmes ?

Assurance Voyage en Nouvelle-Zélande Assurance Nouvelle-Zélande Assurance Voyage
À partir de 22 € seulement. À partir de 22 €
PROMO -5% OFFRE -5% VOIR

Promenade dans le Jardin Botanique

Le Jardin botanique possède plusieurs entrées, mais la plus connue se trouve sur Rolleston avenue, aisément reconnaissable à sa fontaine turquoise.
La fontaine Peacock devant l'entrée principale du Jardin Botanique.

Si Christchurch est surnommée la « cité des jardins », c'est avant tout grâce à son immense Jardin botanique situé à deux pas du centre-ville (10 minutes à pied pour être exact).

De son nom maori « Te Mara Huaota o Waipapa », ce parc floral gratuit accueille un demi-million de visiteurs chaque année. L'accès le plus pratique jouxte le Canterbury Museum, aisément reconnaissable à la fontaine Peacock installée en 1900 que l'on retrouve sur la plupart des cartes postales.

Quand on pense à un jardin botanique, on imagine des allées bien rangées avec des parterres de fleurs plantés de manière géométrique, mais ce n'est pas vraiment l'esprit de ce parc ombragé divisé en plusieurs zones délimitées par d'immenses pelouses et séparé en deux par la rivière Avon.

Site OfficielConsulter sur le site
AdresseCity Centre Rolleston Avenue, Christchurch
OuvertureTous les jours y compris les jours fériés
HorairesDe 7:00 au coucher du soleil
TarifGratuit
Les gondoles naviguent sur la rivière Avon en passant à l'ombre des saules pleureurs.
La rivière Avon traverse le Jardin botanique

Le climat tempéré du Canterbury favorise les plantations les plus diverses et des serres couvrent des plantes tropicales et des bananiers depuis 1863.

Les fantails, blackbirds et autres pigeons géants de Nouvelle-Zélande volent d'arbre en arbre tandis que les abeilles butinent pour donner le miel que l'on retrouve à table dans le café Ilex au coeur du parc.

Le Jardin botanique occupe une superficie de 21 hectares, ce qui est considérable pour un parc de cette nature.
Les plans sont indispensables pour se repérer dans le parc immense.

C'est le troisième plus grand Jardin botanique de Nouvelle-Zélande (les jardins d'Auckland et Dunedin sont plus étendus), et malgré la présence de nombreux panneaux de direction à chaque intersection, il y a de quoi se sentir perdu !

Vous n'avez sans doute pas une journée entière à consacrer à cette visite, alors je vais vous donner quelques suggestions pour organiser une promenade rapide.

Quelle partie du jardin faut-il visiter ?

L'idéal consiste à regarder le plan du jardin à l'entrée pour repérer les sections que l'on souhaite visiter, quitte à prendre une photo sur son téléphone portable pour la consulter en chemin.

Les floraisons dépendent naturellement de chaque saison, et il serait regrettable de visiter une aile du parc sans prendre en compte ce critère essentiel !

Chaque saison possède ses avantages et vous pouvez visiter le parc toute l'année.
Le charme du parc évolue naturellement au gré des saisons.

Au début du printemps (septembre en Nouvelle-Zélande), magnolias, camellias et rhododendrons sont à l'honneur. Puis de décembre à février (l'été), les roses, dahlias et bégonias assurent le spectacle.

L'automne décuple la beauté des arbres du parc et seuls les mois les plus froids de l'année pourraient décourager le visiteur. Toutefois, le jardin d'hiver de Cuningham House permet d'explorer une forêt tropicale en toute saison.

Très romantique, Central Rose Garden est souvent utilisée pour les photos de mariage.
L'immense roseraie constitue l'attraction principale du Jardin Botanique.
Roseraie du Jardin Botanique
Visite guidée du Jardin Botanique et sa roseraie. Réalisé par Sean Buerger

Si vous voyagez en été, je suggère de mettre le cap directement sur le « Central Rose Garden » où les immenses parterres de roses multicolores diffusent un parfum enivrant. Ce sera aussi l'occasion de prendre des photos exceptionnelles, surtout si vous êtes en voyage de noces.

Pause gourmande à l'Ilex Café

Le Jardin botanique de Christchurch possède un excellent café ouvert de 9h à 16h au coeur du parc.

L'Ilex qui possède sa propre boutique de souvenir est installé dans un cadre très épuré d'une élégance rare avec une superbe vue sur les pelouses qu'explorent des canards. Le superbe bâtiment abrite aussi le centre d'information (Visitor Centre).

RestaurantIlex Cafe
Site InternetConsulter le site
AdresseBotanic Gardens, 8013 Christchurch
OuvertureTous les jours sauf le jour de l'an
HorairesDe 09:00 à 17:00
La décoration du café Ilex justifie à elle seule la visite, et vous trouverez aussi une boutique de souvenir sur place.
Le café Ilex qui se trouve au centre du parc est aussi le centre d'accueil.

Vous pouvez déguster un excellent petit-déjeuner à base de pancakes couverts du miel produit par les ruches du jardin, mais aussi un brunch ou un déjeuner... Ou vous contenter de boire un verre en savourant une gaufre avec une boule de glace.

Ilex Café dans le Botanical Garden
Découverte du Ilex Café et du Visitor Centre. Filmé par Homes To Love NZ
Les tarifs sont plus élevés qu'ailleurs, certes, mais la qualité est au rendez-vous et le cadre original justifie bien un petit supplément.

Commandes et règlements s'effectuent au comptoir et je vous conseille de venir suffisamment pour éviter l'affluence qui a tendance à ralentir le service. 

Curators House est une construction typique du Canterbury, avec l'emploi de la pière grise d'Oamaru.
Curators House fait aussi office de salon de thé en journée.

Si vous n'avez pas le temps de vous aventurer jusqu'au café Ilex, je vous suggère de faire une pause au Curators House Restaurant qui fait aussi office de salon de thé, ne serait-ce que pour la beauté du lieu, exceptionnelle.

RestaurantCurators House
Site InternetConsulter le site
Adresse7 Rolleston Avenue, Christchurch
OuvertureTous les jours
HorairesDe 11:00 à 17:00

Hagley Park et le Christchurch Farmers Market

Malgré sa proximité, Hagley Park ne fait pas partie du Jardin botanique, mais assure le bonheur des sportifs du dimanche qui viennent courir et jouer au rugby en famille le week-end.

Le parc possède des cerisiers en fleur au printemps et des tables de pique-nique.

Avec sa centaine d'hectares en plein centre-ville, Hagley Park est voisin du Jardin botanique.
Petite promenade sous les cerisiers d'Hagley Park au printemps.

Quitte à pousser l'exploration, autant rejoindre le quartier de Riccarton de l'autre côté du Jardin botanique, à condition de vous y rendre le samedi matin.

Le Christchurch Farmers Market y propose 300 stands tenus par les petits producteurs du Canterbury, vous pouvez goûter des produits frais typiquement néo-zélandais et dénicher des souvenirs bien plus authentiques que dans les boutiques du centre-ville.

Location de voiture en Nouvelle-Zélande Location de voiture Nouvelle-Zélande Louez une voiture
À partir de 29 € par jour seulement. À partir de 29 € TTC
VOIR LES TARIFS RÉSERVER VOIR

Sortie en barque sur la rivière Avon

La promenade en barque sur l'Avon élève le farniente au rang d'oeuvre d'art.
Un moment de détente et de fraîcheur sur la rivière Avon.

La rivière Avon traverse Christchurch et vous pouvez naviguer en barque sous les ponts et les Saul pleureurs pour fuir la chaleur au coeur de l'été. La sortie en barque organisée par « Punting on the Avon » est l'une des activités les plus populaires de Christchurch.

Ce n'est pas un attrape touriste et le tarif est raisonnable pour une activité qui s'adresse exclusivement à des voyageurs qui recherchent la tranquillité et ne font pas la course. On navigue ici dans des barques à fond plat et non sur des gondoles.

Un pilote élégamment vêtu et doté d'une perche donne quelques explications et plaisanteries durant le trajet sans se montrer intrusif pour autant.

Il faut lui reconnaître un certain sens de l'équilibre, car même si la rivière Avon est calme, il suffirait d'un faux mouvement pour prendre un bain improvisé !

Vous pouvez aussi loueur une barque ou un kayak à Antigua Boatsheds pour explorer l'Avon à votre propre rythme.
Les excursions en barque débutent à Antigua Boatsheds.

Quatre couples peuvent embarquer simultanément pour une paisible promenade d'une demi-heure sur l'eau. Partager une barque avec de parfaits étrangers nuit quelque peu à l'aspect romantique de la chose, mais vous pouvez payer un supplément pour un tour privé.

En général, les autres passagers se montrent discrets mais une sortie à part conviendra davantage à un couple en lune de miel.

Les barques de Punting on the Avon acceptent jusqu'à huit passagers en plus du barreur.
Le circuit le plus intéressant traverse le grand Jardin botanique.

Deux circuits alternatifs sont proposés et si le premier remonte la rivière au coeur de la ville avant de faire demi-tour, l'autre itinéraire qui traverse le Jardin botanique au milieu des canards est naturellement le plus populaire.

La réservation s'impose, car même le mauvais temps ne décourage pas les visiteurs à qui l'on distribue des parapluies et des couvertures.
Punting on the Avon
Petit aperçu de la promenade en barque sur rivière Avon. Réalisé par Christchurch Attractions

Pourtant, si l'expérience demeure agréable en automne, je n'irai pas jusqu'à la recommander en hiver, même si celui-ci est doux en Nouvelle-Zélande.

EnseignePunting on the Avon
RéservationConsulter le site
AdresseAntigua Boatsheds, 2 Cambridge Terrace, Christchurch
OuvertureTous les jours sauf le jour de l'an
Haute saisonDe 09:00 à 18:00 oct-mars
Basse saisonDe 10:00 à 16:00 avril-sept
DuréeEnviron 30 minutes
Tarif adulte30 $
Tarif enfant15 $
Tarif -5 ansGratuit

Il existe une alternative qui consiste à louer directement une barque pour explorer la rivière auprès de la compagnie BoatShed, mais le tarif de 25 $ est à peine moins cher que celui de « Punting on the Avon » et vous devez ramer vous-même.

Louer un Camping-car en Nouvelle-Zélande Location camping-car Nouvelle-Zélande Camping-car
À partir de 39 € par jour seulement. À partir de 39 € TTC
VOIR LES TARIFS RÉSERVER VOIR

Christchurch Gondolas à Port Hills

Christchurch Gondolas est l'une des attractions touristiques incontournables pour tous les voyageurs qui souhaitent profiter d'un beau point de vue sur la région.
Les gondoles de Port Hills rejoignent le sommet du Mt Cavendish.

L'activité la plus intéressante de Christchurch n'est pas située en centre-ville, mais à une petite vingtaine de minutes en bus (environ 10 kms) au coeur d'Heathcote Valley. Ne vous laissez pas intimider par la distance, vous me remercierez après !

Une remontée mécanique en gondole réalise l'ascension du mont Cavendish où se trouve un café doté de plateformes d'observation. De là-haut, on profite d'une vue dégagée sur Christchurch et le port voisin de Lyttleton.

On réalise au sommet que les paisibles collines de Port Hills sont en réalité les vestiges sculptés par l'érosion d'un volcan éteint il y a huit millions d'années.

Les gondoles servent de camp de base pour les différentes randonnées comme Briddle Path et Crater Rim Walkway.
La plateforme d'observation possède aussi un petit musée et un café.

Gardez à l'esprit que les gondoles sont en activité de 10h du matin jusqu'à 17h. Une information à ne pas négliger si vous souhaitez randonner dans les collines en empruntant la randonnée de Crater Rim Walkway.

EnseigneChristchurch Gondolas
RéservationConsulter le site
Adresse10 Bridle Path Road, Christchurch
OuvertureTous les jours
HorairesDe 10:00 à 17:00
Tarif adulte30 $
Tarif enfant15 $

Comment se rendre aux gondoles ?

Si vous disposez de votre propre moyen de transport (voiture ou camping-car loué pour la Nouvelle-Zélande avec l'aide de Kiwipal), il suffit de vous garer dans le parking gratuit réservé aux clients justes au pied des remontées mécaniques.

En revanche, si vous visitez Christchurch en simple piéton, le bus est tout indiqué, même si Uber reste une solution alternative plus rapide malgré un tarif excessif.

Le réseau de bus de Christchurch est particulièrement bien conçu et même les touristes étrangers s'y retrouvent facilement.
La salle d'attente du centre de bus est très bien aménagée.

Le Bus 28 qui part du centre-ville de Christchurch (Bus Interchange | Platform B) dessert les gondoles après une trentaine de stations (rassurez-vous, le chauffeur ne marque pas tous les arrêts).

Les départs ont lieu toutes les 30 minutes en moyenne jusqu'à 23:00 et vous prendrez le même bus au retour en sens inverse. Consultez le site officiel des horaires de bus pour repérer vos trajets à l'avance.

Le centre de bus Plateform B est aussi efficace qu'un aéroport, avec des portes d'embarquement.
Identifiez la porte d'arrivée du bus à l'aide des panneaux d'affichage.

Il suffit de régler un billet (zone 1) en espèce auprès du chauffeur qui rend la monnaie. La place coûte 8.40 $ par adulte et 4.80 $ par enfant pour un trajet A/R.

Ne soyez pas timide et signalez votre intention d'aller aux Gondoles pour que l'on vous signale l'arrêt où il faut descendre.

Rappelez-vous qu'en Nouvelle-Zélande il est d'usage de saluer le chauffeur à la montée comme à la descente.

Ce type de panneau indicateur est un grand classique en Nouvelle-Zélande, et vous en trouverez dans la plupart des grandes villes comme Auckland, Wellington ou Dunedin.
Christchurch est tout de même à 18 780 kms de Paris !

Enfin, si vous avez prévu de visiter le Canterbury Museum ou le Jardin botanique également, sachez qu'il existe aussi une navette un peu plus chère (10 $ A/R) dont le billet est à régler en espèce auprès d'un chauffeur qui ne rend pas la monnaie.

Les horaires de la navette sont cependant bien moins pratiques que ceux du Bus 28, car ils finissent plus tôt, mais je vous les indique à toutes fins utiles.

AllerRetour
09:3010:05
10:3011:05
11:3012:35
13:0013:35
14:0014:35
15:0015:35
16:0016:35

L'ascension en gondole

Le trajet aller-retour en gondole coûte 30 $ par adulte et 15 $ par enfant tandis que les moins de cinq ans montent sans payer (il existe un tarif pour les familles à 75 $).

Je conçois que l'on puisse se questionner sur le tarif excessif des gondoles, surtout si l'on additionne le prix du trajet en bus. Je vous encourage toutefois à lire la suite de ce guide avant de prendre une décision !

Le bus dessert le parking du centre des gondoles et vous n'avez que quelques mètres à faire pour rejoindre la billetterie.
Christchurch Gondolas propose un parking gratuit à sa clientèle.

En réalité, si les gondoles vous évitent de souffrir à pied durant une heure en plein soleil, elles permettent surtout d'atteindre facilement le sentier de randonnée de Crater Rim Walkway.

Si cette randonnée ne vous intéresse pas (et ce serait bien dommage, car c'est la partie la plus intéressante), je n'irai pas jusqu'à recommander l'ascension en gondoles... dans ce cas, gardez votre argent pour un bon restaurant.

Il est rare de devoir partager sa gondole avec des inconnus, car elles ne prennent que trois passagers adultes à la fois.
Les gondoles ralentissent mais ne marquent pas l'arrêt.

En soi, les gondoles sont tout à fait ordinaires, similaires à celles des stations de ski. Le personnel vous indique quand vous pouvez monter à bord et les portes s'ouvrent et se ferment automatiquement au départ comme à l'arrivée.

Christchurch Gondolas
Ascension en gondoles au sommet du Mt Cavendish. Une production Seilbahn TV
Prenez à boire, car l'ascension dure une dizaine de minutes, et s'il est possible d'ouvrir un peu la fenêtre, la chaleur est inconfortable au coeur de l'été.

Les gondoles se balancent doucement, mais je n'irais pas pour autant déconseiller l'expérience aux voyageurs qui ont le vertige, car c'est tout à fait supportable !

La beauté du panorama se révèle au fur et à mesure de l'ascension, avec une vue dégagée sur Christchurch puis sur les collines qui encerclent la péninsule de Banks
Les gondoles mettent une dizaine de minutes pour rejoindre le sommet.

Durant le trajet d'un kilomètre à flanc de montagne, le panorama se révèle au fur et à mesure que l'on s'élève jusqu'à 445 mètres au-dessus du niveau de la mer.

Vous pouvez garder vos appareils photo dans la poche, car le panorama sera le même au sommet, mais sans les reflets de la cabine qui gâchent tout.

Le panorama au sommet

Les installations au sommet des gondoles occupent deux niveaux avec un rez-de-chaussée qui possède une boutique de souvenirs.

Si vous venez d'arriver dans le pays, gardez bien à l'esprit que vous allez croiser ce type d'enseigne durant tout le séjour, et qu'il ne serait pas judicieux de bourrer vos bagages d'entrée de jeu avec des peluches de Kiwis et des maillots des All Blacks.

Quitte à faire du shopping, faites plutôt escale à « The tannery » lorsque vous retournerez au centre-ville ou lisez notre article sur les meilleurs souvenirs à rapporter d'un séjour en Nouvelle-Zélande.

La boutique de souvenir propose des articles que vous trouverez partout ailleurs, alors ne perdez pas votre temps et évitez de vous surcharger.
La boutique au sommet vend aussi bien des souvenirs que des vêtements.

Toujours au rez-de-chaussée se trouve la petite attraction « Travel To time » qui relate l'histoire de la région en six minutes montre en main...

Compte tenu de sa piètre qualité (le Canterbury Museum est infiniment plus intéressant), j'estime que l'on peut parfaitement passer son tour même si l'entrée est offerte avec l'ascension en gondole. 

Le Red Rock Café n'est pas particulièrement cher, mais la qualité n'est pas au rendez-vous dans l'assiette.
Le Red Rock Café propose des tourtes et des sandwichs sans grand intérêt.

À l'étage se trouve le Red Rock café qui communique avec les plateformes d'observation et dont je recommande uniquement les boissons tant la qualité des sandwichs et autres muffins laisse à désirer. Rejoignez plutôt sans attendre les terrasses pour profiter du panorama grandiose sur la région.

On mesure davantage l'étendue de Christchurch du haut des gondoles.
Les terrasses du Red Rock Café offrent des points de vue à 360° sur la région.

D'un côté vous pouvez admirer Christchurch qui s'étend dans les plaines du Canterbury, bordé par l'océan Pacifique jusqu'aux lointaines Alpes du Sud qui rejoignent la péninsule de Kaikoura et ses baleines.

On réalise à quel point Christchurch occupe un relief peu marqué, ce qui n'est pas courant dans un pays de creux et de bosses comme la Nouvelle-Zélande (Auckland est bâti sur des volcans éteints, Wellington et Dunedin à flanc de collines).

Profitez de la plateforme d'observation pour repérer les sentiers de randonnées.
Le port de Lyttleton se revèle sur l'autre versant des collines.

Le versant opposé donne sur le port de Lyttleton et les montagnes de la péninsule de Banks où se cache le village français d'Akaroa. Si vous posez la question, sachez que le port de Lyttleton ne présente pas un intérêt majeur pour les visiteurs, même s'il s'agit du point de départ de quelques écotours en ferry pour Quail Island.

L'observation du panorama devrait vous occuper un moment, mais je vous conseille d'attaquer sans tarder la belle randonnée de Crater Rim qui s'enfonce dans les collines en longeant l'ancien cratère du volcan.

Assurance Voyage en Nouvelle-Zélande Assurance Nouvelle-Zélande Assurance Voyage
À partir de 22 € seulement. À partir de 22 €
PROMO -5% OFFRE -5% VOIR

La randonnée de Crater Rim Walkway

Ce paysage à la beauté surnaturelle est le fruit d'un volcan éteint depuis huit millions d'années et lentement sculpté par l'érosion.
Port Hills et ses collines recouvertes de tussack, une herbe sauvage.

Les pâturages des collines de Port Hills sont parsemés d'étranges roches volcaniques et de grandes touffes d'herbe que l'on appelle tussack. La randonnée qui longe le cratère du volcan de Lyttelton s'adresse aux visiteurs qui empruntent les gondoles.

Grimper à pied sous le soleil est déconseillé, et même si le vélo reste une option intéressante, cela suppose de louer un VTT avant de pédaler une vingtaine de kilomètres depuis le centre-ville...

Il n'est pas strictement impossible de s'y rendre en voiture, mais il n'existe pas vraiment de parkings au sommet et cela revient à abandonner son véhicule de location en bord de route ce qui n'est pas sans risque, même en Nouvelle-Zélande.

Imaginez un séjour de trois mois en mer, secoué dans tous les sens, et le bonheur de débarquer sur les rivages de Nouvelle-Zélande.
Les premiers colons voyageaient durant des mois dans des cales de navire.

Crater Rim Walkway suit le chemin tracé par les premiers colons qui acheminaient le matériel destiné à la construction de Christchurch.

Les Maoris qui les avaient précédés au XIIIe siècle avaient baptisé les collines « O-kete-upoko », un nom qui fait froid dans le dos, car il signifie « le panier de têtes » et fait allusion de manière explicite aux sanglantes batailles entre tribus d'autrefois.

Les tribus maories se faisaient la guerre pour gagner des territoires de chasse ou de pêche.
Les Maoris se sont livrés de sanglantes batailles dans ces collines.

Vous pouvez repérer le début de Crater Rim Walkway sur la carte des randonnées affichée au sommet des gondoles. Le parcours va vous sembler conséquent, mais vous n'allez en réaliser qu'un tiers avant de revenir sur vos pas.

Il ne s'agit donc pas d'une piste qui boucle, mais d'un trajet aller-retour qui occupe trois à quatre heures selon votre vitesse de marche.

Crater Rim Track avec des randonneurs
Panoramas de la randonnée de Crater Rim Walkway. Filmé par Crater Rim Walks

Comment préparer la randonnée ?

Cette randonnée est naturellement dépendante des horaires de mise en service des gondoles. Je vous conseille d'entamer l'ascension dès l'ouverture à dix heures du matin pour attaquer la marche aux alentours de 10h30 après avoir profité de la plateforme d'observation.

De la sorte, vous pourrez pique-niquer à mi-parcours en faisant halte devant un beau panorama, et vous serez de retour à Christchurch en milieu d'après-midi pour poursuivre votre exploration du centre-ville.

L'équipe de Kiwipal adore la ginger beer... vous savez désormais comment nous faire plaisir.
Le Red Rock café permet de se reposer avant ou après une randonnée.

S'il est possible d'acheter des en-cas au Red Rock Café, je vous conseille plutôt d'apporter votre propre casse-croûte dans un sac à dos.

Vous pouvez acheter tous les ingrédients qu'il vous faut (et même des sandwichs tour prêt) ainsi que des bouteilles d'eau dans le FreshChoice City Market situé juste en face du terminal du bus 28 qui dessert les gondoles.

Le supermarché FreshChoice se situe pile en face de la station de bus qui part pour les gondoles.
Achetez de quoi préparer vos sandwichs au supermarché FreshChoice.

Le Tank Juice (une chaîne spécialisée dans la nourriture healthy en Nouvelle-Zélande) sur Cashel Square vous propose aussi des wraps copieux bien emballés et c'est en général la solution que je préfère !

Comment se déroule la randonnée ?

Pour accéder facilement au point de départ de la randonnée, il suffit d'emprunter la porte de sortie qui se trouve dans la salle d'arrivée des gondoles.

Dans le doute, demandez tout simplement au personnel de vous indiquer le chemin vers le « Pionneer Women's Memorial ».

La porte de sortie donne accès aux randonnées de Briddle path et de Crater Rim Walkway.
L'accès aux chemins de randonnée se trouve au rez-de-chaussée.

Sachez qu'il est également possible de descendre les escaliers directement depuis la plateforme d'observation pour rejoindre le sentier, mais prenez garde à ne pas vous tromper de direction.

Impossible de se perdre, car le chemin est balisé régulièrement.
La sentier de Crater Rim Walkway est bien mis en évidence.

Vous n'allez pas suivre toute la randonnée (cela occuperait une journée entière), mais y consacrer au maximum quatre heures avec des pauses comprises pour se restaurer et prendre des photos.

Le parcours est divisé en plusieurs étapes (Pioneer Women's Memorial, Heathcote Valley, Witch Hill et Mt Vernon Park) que vous allez compléter avant de revenir sur vos pas jusqu'aux gondoles.

Le nom de la randonnée est inscrit sur le poteau indicateur, aucun risque de se tromper.
Au carrefour, empruntez le sentier qui part sur votre droite.

Bien entendu, il ne s'agit pas d'une course : la durée réelle du parcours dépend de vos capacités physiques. Je vous suggère de chronométrer votre marche pour faire demi-tour le moment venu si vous avez un horaire à respecter pour enchaîner une autre visite en centre-ville (ou un avion à prendre).

Port Hills filmé depuis les airs par un drone
Survol des collines de Port Hills avec un drone. Filmé par Silva Sanin

Pour vous donner une idée plus précise, voici mes estimations pour cette marche que je considère comme facile dans son ensemble.

MarcheurDurée
Rapide3h00
Normal3h30
Lent4h00

Si le ciel est dégagé, l'exposition aux rayons du soleil sera permanente durant l'intégralité du trajet ! Ne lésinez pas sur la crème solaire (indice 50) et pensez à emporter un couvre-chef, car la couche d'ozone est plus fine en Nouvelle-Zélande.

Non seulement vous pouvez attraper des coups de soleil rapidement, mais même les nuages d'un ciel un peu couvert ne suffisent pas à vous protéger efficacement.

La piste qui mène au Pionneer Women's Memorial est très facile à suivre et ne demande qu'une vingtaine de minutes.
Le chemin descend en pente douce avec un panorama sur le port de Lyttleton.

Gardez à l'esprit qu'il s'agit d'une randonnée et non d'une promenade… alors pensez à emporter suffisamment d'eau et à vous chausser correctement.

Si vous débutez, prenez le temps de lire les conseils du guide que Kiwipal a consacré aux treks et randonnées.

Deux litres par marcheur me semblent corrects si le soleil tape fort. Une quantité que vous pouvez réduire à un litre et demi si la météo est moins clémente, sans oublier votre imperméable, car le seul abri de toute la randonnée se trouve au Pionner Women's Memorial.

Pioneer Women's Memorial (25 min)

Le sentier bien tracé descend constamment sur un sol plus ou moins régulier, parfois rocheux, pour atteindre la première étape en moins d'une demi-heure.

Impossible de s'égarer une fois sur la piste, car la voie est balisée par des plots orange et des indications à intervalle régulier.

Même si la randonnée de Crater Rim est facile, les collines comportent des versants abrupts, et c'est pourquoi vous ne devez pas vous écarter du chemin et surveiller vos enfants.
Évitez de faire du hors-piste et restez sur le sentier balisé.

Le Pionneer Women's Memorial commémore l'arrivée des pionnières qui découvraient Christchurch pour la première fois du haut des collines après une marche épuisante depuis le port de Lyttleton.

Les collines étaient alors encore recouvertes d'arbres et la végétation était autrement plus sauvage. Pour en apprendre davantage sur le sujet, nous avons résumé l'Histoire de la Nouvelle-Zélande et la période de la colonisation.

Pour saisir la bravoure de ces femmes qui venaient chercher un mari pour fonder une famille en Nouvelle-Zélande, il faut se représenter la difficulté d'une traversée périlleuse de trois mois secoués dans la cale inconfortable d'un navire.

Le petit mémorial possède des bancs en pierre et permet de s'abriter un peu du soleil ou de la pluie.
Une plaque commémorative se trouve à l'intérieur du mémorial.

C'était un voyage sans retour pour rejoindre une terre à peine cartographiée. Vous pourrez y repenser durant le vol du retour, pénible certes, mais qui dure 24 heures.

Le colonisateur (a fortiori le marin) est avant tout un homme, et pour attirer des femmes, la New Zealand Company leur offrait le voyage en leur donnant l'espoir de démarrer une nouvelle vie à l'autre bout du monde, avec la quasi-certitude de trouver un mari et de devenir propriétaire d'un terrain.

À ce stade de la marche, vous pouvez rebrousser chemin ou poursuivre l'aventure.
On aperçoit les montagnes de la péninsule de Banks à l'horizon.

Après avoir fait une pause sur les bancs en pierre du mémorial pour ne pas griller en plein soleil, vous pouvez envisager de rebrousser chemin si vous sentez déjà le poids de la fatigue.

En début comme en fin de séjour, il est parfois difficile de faire des kilomètres, alors ne présumez pas trop de vos forces. En revanche, si vous êtes toujours motivé, il est temps de repartir en direction d'Heathcote Valley.

Heathcote Valley (35 min)

Comme vous l'avez constaté en arrivant, une route goudronnée rejoint le Pionneer Women's Memorial et s'enfonce dans les collines. La suite de la piste s'écarte de la route en alternant les montées et descentes pour épouser le relief des collines.

Le chemin longe le cratère à bonne distance sans donner le vertige.
Le sentier bien tracé alterne montées et descentes.

Les grands rochers se font déjà plus présents et les collines se couvrent de fleurs jaunes. Il est d'ailleurs possible de faire un petit détour d'une vingtaine de minutes pour rejoindre le sommet d'une colline qui offre un beau point de vue sur Lyttleton.

Utilisez le marchepied pour rejoindre le banc en évitant de faire peur aux moutons.
Le point de vue sur Christchurch se trouve dans un pâturage.

L'étape s'achève enfin dans un pâturage où se trouve un banc en pierre avec une belle vue sur Christchurch.

L'absence d'abri à l'ombre n'est pas forcément idéale, mais vous ne trouverez pas mieux par la suite. Autant en profiter pour pique-niquer tranquillement avant de poursuivre en direction de Witch Hill.

Witch Hill Reserve (40 min)

À ce stade, la piste semble s'arrêter après avoir rejoint la route goudronnée une nouvelle fois. Malheureusement, vous allez longer cet axe un bon quart d'heure avant de retrouver à nouveau le sentier.

C'est d'ailleurs le seul véritable point faible d'une randonnée qui reste malgré tout à proximité d'une métropole. Mais de nombreux moutons égayent la marche et les collines de Witch Hill que l'on devine déjà justifient ce petit désagrément.

Il faut se munir d'un téléobjectif pour photographier les moutons, car ils se sauvent dès que l'on s'approche.
Les moutons se promènent sans surveillance dans les collines.

L'imposant rocher volcanique particulièrement photogénique que l'on appelle Witch Hill marque la délimitation avec le parc de Mt Vernon.

Si vous venez d'arriver en Nouvelle-Zélande, ce sera très sans doute votre premier coup de coeur du séjour.

Même si l'envie vous prend, n'allez pas escalader les rochers ! Certaines parties ont été fragilisées par les séismes et pourraient se décrocher.
Witch Hill Reserve et ses imposants rochers volcaniques.

Félicitation ! Vous avez déjà réalisé les deux tiers du parcours, mais il reste encore une dernière étape avant de rebrousser chemin vers les gondoles.

Mount Vernon Park (25 min)

La dernière étape du parcours exige un peu plus d'efforts et va faire travailler vos mollets. Vous voilà de retour sur le sentier qui grimpe constamment avec un dénivelé conséquent durant une vingtaine de minutes.

Prenez le temps de vous retourner de temps à autre, car le panorama sur Witch Hill Reserve est de plus en plus beau lorsque vous gagnez en altitude.

Inutile de se hâter, d'autant plus que le paysage se révèle de plus en plus sublime au fur et à mesure.
Plus vous gagnez de l'altitude et plus le paysage se révèle spectaculaire.

Vous serez récompensés au sommet par un point de vue à 360° sur Christchurch et les collines de la péninsule de Banks.

À ce stade, poursuivre sur le sentier est envisageable si vous n'avez pas d'emploi du temps, mais le retour n'en serait que plus long.

Même si le point de vue se situe à une altitude plus basse qu'aux sommet des gondoles, la proximité avec Christchurch change la perspective.
Le panorama au sommet de Mt Vernon méritait bien quelques efforts.

Ce n'est pas une ascension difficile en soi, mais les bâtons de randonnées vous seront utiles, surtout lorsqu'il faudra redescendre (certaines sections à flanc de montagne peuvent donner un peu le vertige).

Le sentier est plus aisé à monter qu'à descendre et peut donner le vertige par endroit. Heureusement, la pente de la colline est praticable à condition que l'herbe soit sèche pour ne pas glisser.
Vous pouvez aussi redescendre par le flanc de la colline en faisant attention.

Il est toutefois possible de faire du hors-piste en coupant par la colline en pente douce si vous avez peur du vide, à condition que l'herbe soit bien sèche pour ne pas glisser.

Oubliez les moutons et le paysage un moment et prenez votre temps en regardant où vous mettez les pieds.

Conseils pour le trajet retour (1h30)

Il faut compter au moins une heure et demie de marche pour rebrousser chemin jusqu'aux gondoles.

Un trajet nettement plus court qu'à l'aller, car vous ne ferez pas de pause pour pique-niquer et vous allez marcher en bord de route jusqu'au mémorial. Ce n'est pas obligatoire, mais il n'y a guère d'intérêt à refaire tout le parcours en sens inverse.

Il n'y a pas de raison particulière de refaire toute la randonnée en sens inverse, alors autant suivre la route au retour pour revenir plus vite à Christchurch.
Rejoignez la route pour revenir plus rapidement aux gondoles.

De retour au Memorial, il suffit de regagner la piste qui grimpe jusqu'aux gondoles avant de pousser la porte du Red Rock Café.

Le temps de siroter une boisson fraîche et vous pourrez redescendre en ville assez tôt pour aller au Canterbury Museum ou même à la plage de Sumner pour savourer une bonne glace.

Location de voiture en Nouvelle-Zélande Location de voiture Nouvelle-Zélande Louez une voiture
À partir de 29 € par jour seulement. À partir de 29 € TTC
VOIR LES TARIFS RÉSERVER VOIR

Visite du Canterbury Museum

Le musée se trouve en bordure du centre-ville, à quelques minutes à pied seulement.
Le Canterbury Museum est voisin du Jardin botanique.

Érigé en 1867, le Canterbury Museum fait partie des rares édifices gothiques d'époque coloniale à avoir survécu au séisme de 2011. C'est l'un des meilleurs musées de l'île du Sud malgré son côté insolite puisque l'on y trouve aussi bien des sculptures maories que des fossiles de dinosaures et des momies égyptiennes !

Mais c'est précisément cet aspect hétéroclite qui donne son charme à l'ensemble avec des oeuvres de grande qualité qui évitent au musée de ressembler à un cabinet de curiosités.

Certaines galeries sont remarquables et n'ont rien à envier au célèbre Te Papa Tongarewa de Wellington, pourtant le plus beau musée de Nouvelle-Zélande.

Les galeries du musée

Je recommande particulièrement la partie consacrée aux espèces endémiques de Nouvelle-Zélande. Elle vous aidera à identifier plus facilement certains animaux durant votre séjour (en évitant de confondre le kiwi avec le weka par exemple).

Si vous n'avez pas le temps de visiter cette galerie, jetez un oeil à notre guide sur la faune qui vous présente les principales espèces animales.

On y découvre aussi le squelette parfaitement conservé d'un moa, une autruche géante de trois mètres qui s'est éteinte au XVIe siècle, victime de la chasse intensive par les Maoris.

Les mises en scène avec les espèces animales endémiques vous seront utiles pour tout le reste du séjour.
Les reconstitutions animalières sont particulièrement réalistes !

Une culture maorie qui est superbement mise en valeur avec des reconstitutions de la vie quotidienne telle qu'elle se déroulait avant l'arrivée des premiers colons.

Vous pouvez approfondir ce thème dans notre dossier consacré à la culture maorie et aux reconstitutions de villages d'époque précoloniale.

L'ensemble est complété par des trésors (taonga) qui donnent un excellent aperçu de la richesse et de la vitalité des arts maoris. Toutes ces oeuvres sont finement sculptées dans l'os, le bois ou le pounamu (le jade vert de la West Coast).

Vous en apprendrez bien davantage sur la culture maorie dans cette exposition que durant n’importe quel spectacle folklorique à Rotorua.
Découvrez la vie quotidienne d'une tribu maorie avant l'arrivée des colons.

La visite se poursuit avec la visite d'une rue de Christchurch du XVIIIe siècle fidèlement reconstituée avec sa galerie d'art et ses échoppes de cordonnier et d'armurier.

Avec un peu d'imagination, vous devriez arriver à vous projeter facilement dans l'atmosphère de l'époque coloniale.
Vous pouvez pénétrer dans la plupart des boutiques de la rue de l'époque coloniale reconstituée dans le musée.
Chaque boutique a fait l'objet d'une reconstitution dans le moindre détail.

La section consacrée à l'Antarctique se paye le luxe d'être plus intéressante que l'International Antarctic Centre dont nous allons parler plus tard !

Elle dépeint les premières expéditions pour le continent de glace situé à 4800 kilomètres de la Nouvelle-Zélande et dont Christchurch est le fer-de-lance depuis toujours.

Oubliez le centre de l'Antarctique, car l'exposition du Canterbury Museum est plus intéressante.
Toute une aile du musée est consacrée à l'exploration de l'Antarctique.

À titre personnel, je suis bien moins sensible au mobilier ou aux tenues d'époque qui sont pourtant présentées dans la plus belle aile du musée.

Et j'avoue avoir du mal à m'extasier devant les coquilles d'ormeau (paua shell) très appréciées en Nouvelle-Zélande que l'on découvre exposées par milliers dans Fred & Myrtle's Paua Shell House.

La salle la plus belle abrite les collections les moins intéressantes, mais elle mérite le détour ne serait-ce que pour son architecture.
Admirez les tenues vestimentaires des premiers colons et le mobilier d'époque.

Le reste du musée est éclectique (voir hétéroclite), avec des oeuvres du monde entier devant lesquelles le visiteur déambule souvent sans vraiment s'attarder si ce n'est devant les fossiles de tyrannosaure ou de tricératops qui font leur effet.

L'avis de Kiwipal sur le Canterbury Museum

Que l'on y consacre une demi-heure au pas de course ou une heure entière, on ressort enchanté de sa visite et d'autant plus surpris que l'on n'attendait pas grand-chose de ce musée finalement méconnu.

Le Canterbury Museum est gratuit, mais une petite donation peut-être déposée dans l'urne du hall d'entrée si vous passez un bon moment.

Je ne m'attarde pas sur l'inévitable café qui donne sur le parc du jardin botanique ou sur la boutique de souvenirs qui précède comme toujours la sortie, mais il faut souligner la qualité des reproductions d'art qui ne sont pas de vulgaires copies chinoises comme trop souvent en Nouvelle-Zélande.

Les autres galeries du Canterbury Museum sont très éclectiques, mais ne sont pas bâclées pour autant.
Les fossiles de tricératops et de tyrannosaures sont impressionnants.

La proximité avec le Jardin botanique ne laisse aucune excuse pour ne pas faire un saut au musée par la même occasion... mais prenez garde aux horaires !

Comme souvent en Nouvelle-Zélande, le Canterbury Museum ouvre à 9h et ferme ses portes dès 17h30 d'octobre à mars (et même à 17h le reste de l'année). C'est donc une visite à prévoir plutôt en matinée ou en début d'après-midi.

MuséeCanterbury Museum
Site OfficielConsulter le site
Adresse11 Rolleston Avenue, Christchurch
OuvertureTous les jours sauf à Noël
Haute saisonDe 09:00 à 17:30 oct-mars
Basse saisonDe 09:00 à 17:00 avr-sept
TarifGratuit
Louer un Camping-car en Nouvelle-Zélande Location camping-car Nouvelle-Zélande Camping-car
À partir de 39 € par jour seulement. À partir de 39 € TTC
VOIR LES TARIFS RÉSERVER VOIR

Visite de l'International Antarctic Centre

L'International Antarctic Centre n'est pas un simple musée, car il comporte aussi des attractions avec des manchots et des huskies.
Christchurch possède un centre entièrement consacré à l'Antarctique.

De tous les continents, l'Antarctique est le plus froid, le plus sec et le plus venteux avec près de 98% de sa superficie recouverte de glace. Christchurch est le camp de base des expéditions qui mettent le cap vers la zone la plus inhospitalière de la planète.

C'est dire si la perspective de visiter un espace entièrement consacré à un sujet aussi passionnant m'enchantait, mais mon point de vue est assez mitigé.

Je vais passer en revue les diverses attractions de qualité inégale à mes yeux et vous verrez s'il faut inclure ou non cette visite à votre programme.

Penguin Rescue

Les manchots pygmées que les anglophones appellent « blue penguins » (ce qui porte à confusion) sont les véritables vedettes du centre avec leur plumage bleu.

L'espèce est menacée et les petits pensionnaires du centre ont été sauvés d'une mort certaine après avoir été blessé ou livré à eux même trop jeunes dans la nature (taux de survie à 10%).

Les manchots évoluent dans un grand bassin qui leur permet de plonger et de se reposer sur des rochers.
Les blues penguins sont en réalité des petits manchots.

Une excuse qui ne suffira sans doute pas à convaincre ceux qui considèrent les parcs animaliers comme des prisons animalières, mais je préfère pour ma part que l'on sauve l'espèce de l'extinction quitte à en faire une attraction.

Les manchots du centre de l’Antarctique ont été récupérés et soignés par les vétérinaires du centre.
Vous pouvez assister au repas des pingouins à heure fixe.

Il faut souligner que les manchots sont très peureux et par conséquent difficiles à observer dans la nature en Nouvelle-Zélande, y compris dans la péninsule de Banks voisine de Christchurch. Ici, vous pouvez les regarder se dandiner pour obtenir à manger avant de les voir plonger.

Une attraction qui fait surtout le bonheur des enfants qui sont installés au premier rang devant le bassin en verre et ne sont pas aussi blasés que les adultes.

Antartic Gallery

Après cette excellente entrée en matière, la suite de la visite se poursuit dans une salle consacrée aux expéditions en Antarctique.

Les panneaux explicatifs sont assez pauvres, surtout si vous n'avez pas pensé à prendre l'audio guide indispensable.
Activités dans l'International Antarctic Centre
Visite du centre international sur l'Antarctique. Réalisé par AntarcticCentre1

L'ensemble possède un petit côté daté qui rappelle que le centre a ouvert ses portes en 1990. Une rénovation de cette aile ne serait sans doute pas du luxe.

La reconstitution médiocre de la cabine d'un avion-cargo et la neige artificielle qui tombe parfois du plafond peine à convaincre...

Le musée mériterait une rénovation, car certaines sections manquent de panneaux informatifs.
Les expositions de la partie musée commencent à dater un peu.

En définitive, le Canterbury Museum arrive à surclasser ce centre international, ce qui est un comble ! Signe qui ne trompe pas, la plupart des visiteurs traversent la salle sans vraiment s'arrêter.

Storm Dome

Difficile de ne pas s'emballer à l'idée de vivre une tempête polaire sans s'exposer au danger pour autant. L'attraction semble très prometteuse, avec une distribution de manteaux polaires dans une atmosphère éclairée dans la pénombre.

Le plan distribué à l'entrée annonce une température de -20°C, mais il s'agit du ressenti, car le thermomètre intérieur ne descend pas en dessous de -8°C.

Il s'agit d'une chambre froide décorée pour ressembler à de la banquise avec un petit igloo où l'on peut se glisser.
Le Storm Dome propose de recréer les conditions d'une tempête polaire.

N'importe quel skieur a connu pire, et ce n'est pas le petit ventilateur ni la neige carbonique d'un canon à neige qui suffira à vous transformer en glaçon, encore moins à vous donner l'illusion de vivre une tempête polaire.

En réalité, cette attraction vise une clientèle australienne habituée à des températures de 30°C toute l'année avec des pointes à 45°C et qui grelotte quand le mercure descend sous la barre des 15°C.

Pour bon nombre d'Occidentaux (sans parler des Canadiens), l'expérience a de quoi faire sourire et constitue plus une perte de temps.

Husky Zone

Certaines activités sont proposées à heure fixe et vous allez devoir faire la navette d'une partie à l'autre du centre.

L'attraction « Husky Zone » se trouve en dehors de l'enceinte, derrière des barrières où vous pouvez caresser les chiens de traîneau les plus célèbres au monde.

Vous pouvez caresser les Huskies et en apprendre davantage sur l'aide qu'ils apportent aux expéditions de vie dans les grands froids polaires.
Les Huskies sont des chiens de traîneaux très affectueux.

Les huskies sont particulièrement affectueux, un trait caractéristique de l'espèce qui ravira les plus jeunes, mais aussi les adultes qui n'ont pas un coeur de pierre.

L'International Antarctic Centre est accolé à l'aéroport international... autant dire qu'il est difficile de se mettre dans l'ambiance du Pôle Sud... surtout en été ! Mais pour qui aime les animaux, c'est un bon moment à vivre. 

Hägglund Field Trip

Le véhicule à chenilles tout terrain de la compagnie Hägglund a largement contribué à l'exploration de l'Antarctique. 

En respectant l'horaire indiqué, vous pouvez monter à bord et suivre un parcours d'obstacle qui démontre les capacités hors norme de l'engin.

Inventé en Suède où il est utilisé également par l'armée, le Hägglund est capable de franchir la plupart des obstacles.
Embarquez à bord du mythique engin à chenille utilisé au Pôle Sud.

L'expérience dure un petit quart d'heure et les explications données par le pilote sont intéressantes.

Comme c'était le cas avec les huskies, le cadre de l'aéroport ne joue pas en faveur de l'attraction. Il n'y a pas de fausses promesses, car vous allez effectivement franchir un marécage, des tas de pneus, des rondins et même un creux qui engloutirait une voiture ordinaire. Ce n'est pas exceptionnel, mais plaisant.

L'avis de Kiwipal sur l'International Antarctic Centre

Si les manchots assurent le spectacle (si j'ose dire), ils peinent à justifier le prix exorbitant d'une entrée à 59 $ par adulte.

Pour la même somme, un couple de voyageurs peut rejoindre le centre-ville de Christchurch en Uber et s'offrir un excellent dîner.

Vous pouvez aussi envisager de payer un tarif à peine plus élevé pour vous offrir un véritable écotour en Nouvelle-Zélande, notamment à Akaroa ou Dunedin.

Si le billet n'était pas aussi coûteux, cette visite serait incontournable, mais le musée du Canterbury qui traite le même sujet suffira à la plupart des voyageurs.
Le centre de l'Antarctique s'avère plaisant mais l'entrée est trop chère.

Un plan avec les horaires des attractions est distribué à l'entrée, mais cette organisation s'avère contraignante !

Non seulement vous devez surveiller la montre régulièrement, mais vous êtes parfois contraint de boucler une attraction rapidement pour en rejoindre une autre qui s'avère finalement décevante. Vous pouvez revenir sur vos pas, mais la motivation s'évapore peu à peu.

L'Antarctic Centre s'adresse surtout aux voyageurs en transit à l'aéroport de Christchurch.
L'Antarctic Centre est une bonne visite si l'on réalise toutes ses attractions.

En réalité, il semble que la plupart des clients soient en transit à l'aéroport ou logé à proximité en fin de séjour. Et ce n'est pas la projection d'un film en 4D (la dernière attraction en date) qui fera la différence.

À condition de réaliser toutes les visites du centre sans vraiment s'attarder, les adultes devraient passer un bon moment et leurs enfants encore plus s'ils visitent la boutique de peluches en sortant.

MuséeInternational Antarctic Centre
RéservationConsulter le site
Adresse38 Orchard Road, Christchurch Airport
OuvertureToute l'année
HorairesDe 09:00 à 17:30
Tarif adulte59 $
Tarif enfant29 $
Tarif -5ansGratuit
Assurance Voyage en Nouvelle-Zélande Assurance Nouvelle-Zélande Assurance Voyage
À partir de 22 € seulement. À partir de 22 €
PROMO -5% OFFRE -5% VOIR
Même si vous n'êtes pas féru d'art contemporain, il serait dommage de passer à côté de ce musée gratuit en plein centre-ville.
La galerie d'art est la plus belle construction moderne de Christchurch.

Connue aussi sous le nom maori « Te Puna o Waiwhetū », la galerie d'art de Christchurch est installée dans un splendide bâtiment de 2003 qui saute aux yeux des passants tant sa conception moderne tranche avec les autres constructions.

Fermée à la suite du séisme de 2011, elle a rouvert ses portes au public en 2015 et des expositions temporaires complètent les collections permanentes.

L'entrée est gratuite de 10h à 17h et des visites guidées gratuites sont organisées toute la semaine à 11h et à 14h. 

Cette oeuvre géniale de Michael Parekowhai faisait l’objet d’un prêt, mais la galerie d'art en a finalement fait l'acquisition.
Le taureau est exposé à l'intérieur ou à l'extérieur du musée selon la saison.

Le panneau indicateur planté devant le musée n'est pas vraiment une d'art, mais une sorte de clin d'oeil, car il indique les distances qui vous séparent d'autres d'oeuvres célèbres comme le Guernica de Picasso qui se trouve à 19550 km.

Art moderne et contemporain
Expositions et collections dans la galerie d'art. Filmé par Christchurch Art Gallery

En revanche, l'impressionnant taureau grandeur nature juché sur un piano est une sculpture de Michael Parekowhai qui rappelle que la galerie est avant tout dédiée à l'art contemporain.**

Les expositions se succèdent et ne sont pas nécessairement en rapport avec l'art contemporain, alors venez jeter un oeil à la programmation musée.
La galerie d'art propose des collections et des installations temporaires.

Même si cette forme d'art n'est pas votre tasse de thé, je vous conseille de faire un tour rapide dans ce musée qui abrite aussi des toiles flamandes du XIXe dont les célèbres « Funérailles (The Dutch Funeral) » de Petrus Van der Velden.

Les plus curieux peuvent aussi admirer une exposition de photographies consacrée aux origines de Christchurch dans la galerie Sir Robertson & Dame Adrienne Stewar.

Gottfried Lindauer peignait des portraits de chefs de tribus maoris à une époque où leur culture était snobée par les Occidentaux.
Sa majesté Tūkāroto Matutaera Pōtatau Te Wherowhero Tāwhiao.

Mais ce sont surtout les portraits réalistes de Gottfried Lindauer qui justifient le déplacement. Ses toiles réalistes mettent en scène des Maoris prestigieux.

Le portait du Second roi Tūkāroto Matutaera Pōtatau Te Wherowhero Tāwhiao est un authentique chef-d'oeuvre qui fait l'unanimité dans la communauté maorie en son temps. Si l'artiste vous plaît, sachez que ses oeuvres sont aussi exposées à l'Auckland War Memorial. 

MuséeChristchurch Art Gallery
RéservationConsulter le site
Adresse311 Montreal St, Christchurch
OuvertureToute l'année
HorairesDe 10:00 à 17:00 (21:00 le mercredi)
TarifGratuit
Location de voiture en Nouvelle-Zélande Location de voiture Nouvelle-Zélande Louez une voiture
À partir de 29 € par jour seulement. À partir de 29 € TTC
VOIR LES TARIFS RÉSERVER VOIR

Sumner Beach, la plage de Christchurch

Venez vous baigner à Sumner beach ou profitez simplement de la plage pour bronzer.
On oublie parfois qu'il existe des plages à Christchurch !

En dépit de sa proximité avec l'océan, Christchurch n'est pas une station balnéaire. La plage la plus proche du centre-ville est tout de même distante de 40 min en bus (purple line). Le trajet en voiture est déjà plus simple (deux fois plus rapide) et le parking de l'esplanade est rarement complet. 

Sumner est une plage où l'on pratique le surf et le stand-up paddle en combinaison, car la baignade (comme partout au large de l'île du Sud) s'adresse essentiellement aux nageurs les moins frileux. Si Sumner ne fait pas partie de notre sélection des plus belles plages, elle n'en demeure pas moins intéressante.

Drone aérien au-dessus de Sumner
Survol de Sumner Beach et Cave Rock. Une vidéo de Josh Phillips
Si vous faites partie des braves qui font trempette en toute saison, n'allez toutefois pas nager trop loin, car les courants sont forts dans les parages.

En revanche, le farniente et les jeux de plage sont tout à fait conseillés et ne vous exposent qu'à des coups de soleil (la crème solaire avec un indice 50 est fortement recommandée comme partout ailleurs en Nouvelle-Zélande).

Vous pouvez pénétrer à l'intérieur de Cave Rock.
Vous pouvez explorer la grotte marine sur la plage de Sumner.
La plage de Sumner au crépuscule
Le coucher du soleil sur la plage de Sumner. Une création de Raw Cinematics

Vous pouvez aussi vous contenter d'une promenade sur l'esplanade en passant de la grotte marine de Cave Rock à l'ancienne horloge.

Je signale au passage que le célèbre Rapanui Rock (Shag Rock) mentionné dans d'innombrables guides de voyage s'est écroulé durant un séisme. L'amas de rochers qui subsiste ne justifie pas le long détour pour s'y rendre.

Vous avez déjà mangé des centaines de glaces au chocolat, alors pourquoi ne pas essayer une saveur qui sorte de l'ordinaire pour changer ?
Utopia Ice élabore aussi des parfums de glace originaux sans fruits.

Considéré comme l'un des meilleurs glaciers de Christchurch, Utopia Ice propose des parfums qui sortent de l'ordinaire avec des épices et des mélanges exotiques peu communs. Vous pouvez goûter une création du chef à base d'asperges et de crème ou l'improbable saveur qui marie le chocolat et l'huile d'olive.

BoutiqueUtopia Ice Sumner
Site InternetConsulter le site
Adresse15 Wakefield Avenue, Christchurch
OuvertureToute l'année
HorairesDe 11:00 à 21:00
Tarif3 $ - 11 $

Avec son atmosphère de petit village, Sumner possède ses restaurants, une galerie d'art et même un petit cinéma.

Si vous cherchez un hébergement pour récupérer des forces après un long vol international pour la Nouvelle-Zélande, c'est un coin très sympathique un peu à l'écart et largement méconnu des touristes.

La jetée n'est pas utilisée par les bateaux et sert exclusivement pour les promeneurs qui viennent admirer l'Océan.
Avec 300 mètres, la jetée de New Brighton est la plus longue d'Océanie.

S'il vous reste du temps et que la nuit tombe, vous pouvez faire un détour jusqu'à la jetée de New Brighton (15 min en voiture) pour admirer le crépuscule.

Le ponton rénové en 2017 est joliment éclairé le soir et s'avance de 300 mètres dans la mer. Idéal pour une petite promenade digestive au bruit des vagues.

Louer un Camping-car en Nouvelle-Zélande Location camping-car Nouvelle-Zélande Camping-car
À partir de 39 € par jour seulement. À partir de 39 € TTC
VOIR LES TARIFS RÉSERVER VOIR

Christchurch Adventure Park

Le parc a rouvert ses portes en 2018 mais le paysage a perdu une grande partie de son charme.
L'Adventure Park tel qu'il était en 2015 avant l'incendie.

Ouvert en 2015, cet immense parc de 358 hectares établi sur les collines de Port Hills devait concurrencer les gondoles avec des pistes de vélo desservies par des remontées mécaniques... mais la malchance était au rendez-vous !

L'incendie qui a ravagé les 2/3 du parc en 2017 a épargné les installations, mais il faudra des décennies de patience avant de voir les arbres repousser.

Après un imbroglio juridique avec les compagnies d'assurance, le parc a finalement rouvert ses portes en 2018, mais il a perdu de sa superbe dans les flammes.

Les remontées mécaniques qui n'avaient pas été stoppées ont propagé l'incendie dans les collines.
Un incendie a dévasté une grande partie du parc en 2017.

Si l'accès au parc est annoncé comme étant gratuit, les attractions proposées se limitent aux descentes en vélo et en Tyroliennes. Et dans la mesure où ces activités sont payantes, la gratuité est toute relative...

Piste de VTT : Lord of the Possums
Descente d'une piste de VTT dans l'Adventure Park. Réalisé par The Perfect Line

Ce qui n'a rien de choquant en soi, car les activités proposées sont à la hauteur, mais il ne faut pas se rendre sur place en pensant randonner à peu de frais dans les montagnes, car le parc n'est pas bon marché.

Les pistes de vélo de montagne

Depuis leur remise en état, les pistes de VTT qui sillonnent les collines sont parfaitement praticables et adaptées à tous les niveaux, même si les meilleures d'entre elles s'adressent à une clientèle qui n'a pas froid aux yeux.

Il existe heureusement des sentiers à suivre tranquillement en famille et même les plus jeunes peuvent s'amuser sans se faire doubler à toute allure. Chaque piste possède un nom bien distinct pour éviter de perdre les pédales !

Pour les conseils techniques, je vous invite à consulter notre guide sur le VTT et les promenades à vélo en Nouvelle-Zélande.
S'il existe des pistes familiales, la plupart des descentes visent plutôt un public de passionnés de vitesse.
Des pistes de VTT d'excellente qualité sillonnent les collines du parc.

L'absence de forêt sur l'essentiel du parcours est à déplorer, mais ce sont surtout les pass à la journée pour les remontées mécaniques dont le prix s'avère prohibitif.

Comptez 75 $ de forfait et 140 $ pour la location d'un vélo avec tout son équipement (casque, protections), soit 215 $ par adulte tout de même !

Sentier pour les vélos dans l'Adventure Park
Descente d'une piste de vélo à flanc de colline. Filmé par The Perfect Line

La compagnie canadienne qui gère le parc a sensiblement augmenté ses tarifs pour compenser ses pertes malgré le bad buzz que cela a engendré.

ActivitéAdventure Park - Mountain Bike
RéservationConsulter le site
Adresse225 Worsleys Road, Christchurch
OuvertureToute l'année
HorairesDe 10:00 à 20:00
Pass à la journée75 $
Une remontée29 $
VTT 1 journée105 $
VTT 1/2 journée140 $

Les descentes en Tyroliennes (Zipline Christchurch)

Si elles ne sont pas aussi effrayantes que les sauts à l'élastique de Queenstown, les Tyroliennes de l'Adventure Park sont spectaculaires et demandent un certain courage.

Quatre descentes sont au programme à condition d'être enclin à dépenser 130 $ par adulte, une somme conséquente, mais dans la moyenne en Nouvelle-Zélande. Une autre offre à 75 $ permet de réaliser une descente unique, mais l'expérience est trop brève et potentiellement frustrante.

Zipline Christchurch propose quatre descentes en Tyrolienne et la plus longue couvre une distance d'un kilomètre et demi.
Une tyrolienne à 150 m au dessus des collines !

L'activité complète occupe un total de 2h30 et vous pouvez réaliser des descentes en parallèle pour faire la course avec d'autres participants.

La plus longue Tyrolienne couvre une distance record d'un kilomètre, tandis que la plus haute vous fait glisser à 150 m au-dessus du vide ! Mieux vaut le savoir avant de s'inscrire, même si le personnel encadrant est très professionnel et vérifie les casques et harnais plutôt deux fois qu'une.

Chaque participant doit mesurer au moins 122 cm et peser entre 27 et 125 kilos (les -13 ans doivent être encadrés par un adulte).
Zipline Christchurch
Vivez une descente en Tyrolienne dans le parc. Video officielle

Enfin, si la Tyrolienne n'est pas un sport extrême, les femmes enceintes et les personnes qui souffrent du dos ne sont pas admises pour autant.

ActivitéAdventure Park - Zipline
RéservationConsulter le site
Adresse225 Worsleys Road, Christchurch
OuvertureToute l'année sauf jours fériés
Horaires10:45 - 15:45
Tarif adulte130 $
Tarif -17 ans90 $

L'avis de Kiwipal sur Christchurch Adventure Park

J'ai décidé de conserver ce parc dans la liste des activités recommandées, même si le tarif est trop élevé à mon goût. Les descentes en VTT et en Tyrolienne sont tout à fait appréciables, vous en aurez toutefois pour votre argent. 

Si votre budget est serré, je conseille de privilégier l'ascension en gondole et la randonnée de Crater Rim Walkway pour un rapport qualité-prix imbattable.
L'Adventure Park n'est pas pour toutes les bourses, alors vous devrez choisir entre le vélo et les tyroliennes.
Malgré son prix élevé, le parc propose des activités de grande qualité.

Les Tyroliennes ne monopolisent pas une demi-journée entière, mais le VTT en revanche se conçoit surtout à la journée pour avoir le temps de profiter plusieurs fois des remontées mécaniques.

En d'autres termes, le parc vous oblige à sacrifier des activités en ville si vous êtes pressé par le temps, ce qui ne fera pas forcément votre affaire ...

Assurance Voyage en Nouvelle-Zélande Assurance Nouvelle-Zélande Assurance Voyage
À partir de 22 € seulement. À partir de 22 €
PROMO -5% OFFRE -5% VOIR

Les meilleurs restaurants et cafés

Christchurch possède plus d'un millier de restaurants et toutes les cuisines du monde sont représentées.
Le centre-ville regorge de cafés et restaurants pour tous les budgets.

Kiwipal n'est pas le guide Michelin et ne cherche pas à répertorier les meilleures adresses gastronomiques. Nous privilégions toujours le meilleur rapport qualité-prix, l'originalité et l'atmosphère des établissements que nous testons.

Voici la liste de nos cinq établissements préférés à Christchurch pour prendre petit-déjeuner, déjeuner, dîner ou tout simplement boire un verre et manger sur le pouce entre deux visites.

Nous n'avons pas fait dans le léger et les assiettes seront bien pleines, mais vous êtes venu pour goûter la gastronomie néo-zélandaise et les spécialités locales et après tout ce sont les vacances !

Hello Sunday Café

Avec sa décoration simple, une atmosphère détendue, Hello Sunday est le remède parfait au blues du matin avec une clientèle d'habitués qui travaillent ou paressent devant un espresso.

Idéal pour le petit-déjeuner, cette adresse illustre parfaitement la passion des Néo-Zélandais pour le café. On y sert des brunchs très variés et des oeufs au plat servis brouillés ou pochés à votre convenance pour un prix plus que raisonnable.

Hello Sunday est surtout une enseigne pour prendre le petit déjeuner en semaine ou le brunch le weekend.
Hello Sunday Café est une adresse incontournable pour le brunch.

Si le Hello Sunday est incontournable pour attaquer la journée, mais sa position excentrée est loin d'être idéale si vous logez en centre-ville.

Cela reste néanmoins une adresse qui mérite le détour si votre emploi du temps le permet ou si vous souhaitez prendre simplement un sandwich à emporter.

Rencontre avec les serveurs du café
Une journée avec l'équipe du Hello Sunday Café. Reportage de Sign Network Limited
RestaurantHello Sunday Café
Site InternetConsulter le site
Adresse6 Elgin Street, Christchurch
OuvertureTous les jours
HorairesDe 07:30 (08:30 le weekend) à 16:30

C1 Espresso Café

Démoli par le séisme de 2011 puis remis à neuf, le café-restaurant le plus connu de Christchurch est installé dans l'ancien bureau de poste d'High Street.

L'endroit possède une atmosphère agréable, un tantinet rétro (vieux flipper Star Wars, décoration en bois), mais c'est surtout la présence de tubes à air comprimé reliés aux tables qui interpelle le client qui franchit la porte.

Vous pouvez vous installer à l'intérieur ou sur la terasse du café, à votre convenance.
Le C1 Espresso Café est installé dans l'ancien bureau des postes et télégraphe.

Le principe est original, car vous commandez au bar et rejoignez une table avec un numéro à placer en évidence devant vous. Les tubes à air comprimé assurent le service et il suffit d'ouvrir une trappe pour récupérer son burger et ses frites.

Toutes les commandes ne sont pas forcément éligibles au tube à air comprimé pour autant... il faut notamment avoir passé l'heure de service du petit-déjeuner et prendre son repas à l'intérieur et non en terrasse.

Il est d'usage de commander au bar comme dans la plupart des restaurants en Nouvelle-Zélande.
Des tubes pneumatiques livrent les commandes directement à votre table.

La carte des menus est souvent remaniée pour mettre à jour les plaisanteries et jeux qui complètent la liste des plats et boissons.

Il y a quelque temps, l'équipe du bar avait même reproduit un florilège des pires avis négatifs postés sur Internet concernant leur cuisine, ce qui témoigne d'un sens de l'autodérision en béton armé. Un luxe qu'ils peuvent se permettre, car même s'il est impossible de satisfaire tour le monde, le C1 Espresso fait l'unanimité.

Vous n'allez pas faire un régime au C1 Espresso Café, alors il faudra dépenser toutes ces calories dans une bonne randonnée.
Un petit déjeuner anglais pour bien commencer la journée.

Dans l'assiette, essentiellement des burgers à base de produits frais et des petits-déjeuner à l'anglaise bien cuisiné. L'expresso est fantastique et vous devez lui donner sa chance avec un bon muffin.

Nul besoin de réserver (le personnel ne prend pas les réservations de toute façon) et contrairement à la plupart des établissements de Christchurch, et même de Nouvelle-Zélande, le C1 Espresso ouvre très tôt et ferme tard en soirée.

Reportage dans le café C1 Espresso
Visite du restaurant C1 Espresso de Christchurch. Reportage de GurusExploreTV
RestaurantC1 Espresso
Site InternetConsulter le site
Adresse185 High Street, Christchurch
OuvertureTous les jours
HorairesDe 07:00 à 22:00

Bacon Pros Present Shaka Bros

Il existe deux restaurants à burgers de la même enseigne à Christchurch, mais celui qui nous intéresse se trouve sur Oxford Terrace et non sur High Street.

En soi, la cuisine est peu ou prou la même, mais le Shaka Bros situé dans le quartier le plus tendance de la ville et possède une atmosphère plus originale avec un vieux truck rouge Morris installé au beau milieu de la salle.

Commandez au bar et vous recevrez un récepteur qui vous avertira lorsque votre commande sera prête.
Le Shaka Bros d'Oxford Terrace et son vieux camion qui fait office de table.

Le Shaka Bros ne rivalise pas avec la qualité du Fergburger de Queenstown (qui détient la couronne en matière de burger en Nouvelle-Zélande), mais les sandwichs servis n'en sont pas moins délicieux.

Cuisine d'un burger dans le Bacon Bros
Découvrez la recette originale de Shaka Bros Burgers. Filmé par Benny's Barber Shop

Et puisque la personnalisation est possible, je vous suggère de faire enlever la laitue du burger quitte à vous donner mauvaise conscience. C'est une pause gourmande à savourer sans culpabiliser si l'on revient de Port Hills avec l'estomac dans les talons après une randonnée en plein milieu d'après-midi.

Prenez le temps d'explorer les quartiers en bordure du centre-ville, vous serez récompensés ! Church of St Michael and all Angels est un bon exemple des découvertes que l'on peut faire en sortant des sentiers battus.
Church of St Michael se trouve de l'autre côté du pont qui enjambe l'Avon.

La carte multiplie les références cinématographiques. Le Big Kahuna (mentionné dans Pulp Fiction) ou le Ron Burgundy devraient raviver quelques souvenirs.

Rien ne vous oblige à consommer sur place et vous pouvez dévorer votre burger sur les pelouses qui bordent la rivière Avon. L'église « Church of St Michael and all Angels » fera parfaitement l'affaire pour une petite promenade digestive.

RestaurantShaka Bros
Site InternetConsulter le site
Adresse96 Oxford Terrace, Christchurch
OuvertureTous les jours
HorairesDe 08:00 à 22:00

Bloody Mary's

Ma recommandation pour le dîner ne va pas réjouir les végétariens et les amateurs de poisson, mais il s'agit du meilleur bar-lounge-grill de Christchurch.

La carte n'est pas donnée, mais si la visite de la ville coïncide avec la fin de vos vacances, voilà l'adresse parfaite pour achever un séjour de rêve chez les Kiwis.

L'enseigne propose un buffet pour le petit déjeuner puis se transforme en brasserie avant d'ouvrir son grill en soirée.
Le Bloody Mary's est le meilleur restaurant à viande de Christchurch.

Le Bloody Mary's propose une carte des vins excellente (Nouvelle-Zélande oblige...) qui penche naturellement vers le rouge, même si le Sauvignon blanc se déguste aussi bien en apéritif qu'avec certaines entrées ou desserts.

Si le vin ne vous tente pas, vous pouvez commander les cocktails les yeux fermés, notamment à ceux préparés avec du whisky.
Si la carte met l'accent sur le vin rouge, vous pouvez aussi essayer le Sauvignon blanc avec des entrées ou desserts.
Le Pinot noir accompagne divinement la viande de boeuf ou d'agneau.

Le plat de résistance sera fort logiquement à base d'agneau ou de boeuf et si votre appétit est gargantuesque, vous pouvez même commander une énorme entrecôte de 500 g avec sa sauce à la truffe (à préciser lors de votre réservation par Internet).

Quoi qu'il en soit, vous ne pouvez pas vous tromper, car les accompagnements comme les desserts sont de saison et succulents.

Certaines viandes servies au Bloody Mary's peuvent pratiquement se couper à la fourchette !
Parfaitement grillé, le chateaubriand est absolument succulent !

Le Bloody Mary's possède une ambiance cosy avec une décoration soignée et un service impeccable en salle comme au bar. Sans pour autant sortir le grand jeu, il faut soigner un minimum sa présentation pour se fondre dans le décor.

RestaurantBloody Mary's
Site InternetConsulter le site
Adresse30 Latimer Square, Christchurch
OuvertureTous les jours
DinerDe 17:30 à minuit
BrasserieDe 12:00 à 17:30
Petit-déjeunerDe 06:00 à 12:00

Amazonita

Situé sur Oxford Terrace en face de la rivière Avon, l'Amazonita est la meilleure adresse de la ville pour le voyageur fourbu qui cherche désespérément des cocktails de qualité et une cuisine savoureuse avec une pointe d'exotisme.

Même si le restaurant est d'excellente qualité, il est un peu cher et l'Amazonita est avant tout un bar pour s'amuser en soirée après avoir visité la ville.
L'Amazonita possède la plus belle décoration de tous les cafés de Christchurch.

Le cadre branché et très animé contraste nettement avec les rues désertes du centre-ville après 21 heures.

C'est pourquoi, je considère l'Amazonita comme le café idéal pour boire un verre ou faire la fête en soirée. Dans le doute, vous pouvez aussi commander une planche et du vin pour un apéro gourmand, et voir ou cela vous mène...

Si vous en aviez assez de toujours commander des mojitos, alors vous avez fait le bon choix, car les cocktails de l'Amazonita sont aussi délicieux qu'originaux.
La carte est exceptionnelle avec des cocktails qui sortent enfin de l'ordinaire.

Je vous recommande le « Santiago Spritz », une variante plus élaborée du célèbre cocktail, mais à base de gin, curaçao, citron, concombre, menthe et prosecco... 

Si vous souhaitez rester sobre, le « Toco Toucan » vous permettra de faire la fête en restant capable de tenir le volant pour rejoindre l'hôtel.

Préparation d'un cocktail au bar de l'Amazonita
Cocktail, cuisine et desserts gourmands à l'Amazonita Filmé par Richie Mo'unga
CaféAmazonita
Site InternetConsulter le site
Adresse126 Oxford Terrace, Christchurch
OuvertureTous les jours
HoraireDe 11:30 à minuit (02:00 ven-samedi)
Location de voiture en Nouvelle-Zélande Location de voiture Nouvelle-Zélande Louez une voiture
À partir de 29 € par jour seulement. À partir de 29 € TTC
VOIR LES TARIFS RÉSERVER VOIR

Comment se déplacer en ville ?

Impossible de visiter la ville sans prendre au moins une photo de l'omnibus.
Le tramway emblématique de Christchurch existe en bleu, rouge et vert.

Je vais passer sous silence la question du transit depuis l'aéroport, car le sujet est couvert dans notre guide consacré aux navettes et bus qui desservent les aérogares) et me concentrer sur les moyens à votre disposition pour visiter Christchurch en un temps record.

Si vous avez loué une voiture et même un van dans le comparateur Kiwipal, la question ne se pose guère : c'est la solution idéale avec une certaine facilité pour trouver une place où se garer, y compris en centre-ville. 

S'il est possible de recourir aux transports en commun, l'essentiel des activités est accessible à pied et vous pouvez commander un taxi ou un Uber pour rejoindre votre hôtel, voir même une patinette si vous n'êtes pas trop chargé...

Visiter la ville en bus

C'est un comble, mais le réseau de bus de Christchurch s'appelle... « Metro » même si la ville n'en dispose pas (je vous laisse imaginer les répercussions sur les touristes qui débarquent à l'aéroport).

Dans la pratique, vous n'allez pas réaliser de nombreux trajets dans la zone 1 qui couvre la distance conséquente entre le centre-ville et les collines de Port Hills où se trouvent les gondoles.

Un billet de zone 1 vous permet de visiter l'essentiel du centre-ville.
Le bus est de loin la meilleure solution de transport en commun.

La solution la plus simple consiste à payer à bord du bus directement auprès du chauffeur qui rend la monnaie (prévoir tout de même l'appoint). 

Le billet coûte 4.20 $ par adulte et 2.40 $ par enfant, ce qui n'est pas donné !

Hélas ! la Metro Card plus avantageuse avec ses courses deux fois moins chères ne sera pas rentable pour un court séjour, car elle coûte 20 $ et se recharge par tranche de 10 $ (sans parler du formulaire papier à remplir sur place pour l'obtenir).

Prévoyez l'appoint, car le chauffeur n'aura pas forcément de la monnaie.
Vous pouvez acheter vos billets directement auprès du conducteur du bus.

Le réseau couvre le moindre quartier de la ville, et le centre de bus est une référence absolue en matière de service. 

On se croirait dans un aéroport avec des panneaux d'affichage, des guichets, des bancs, des toilettes propres et même une supérette.

Aucune cohue n'est à craindre, car les bus viennent se garer devant des portes à ouverture automatique et les Kiwis ne cherchent jamais à se doubler les uns les autres dans la file d'attente.

TransportMetro Bus
HorairesConsulter le site
Tarif adulte4.20 $
Tarif enfant2.40 $

Visiter la ville en bus « hop-on hop-off »

Comme dans toutes les grandes villes du monde, ces autobus rouges desservent les principaux centres d'intérêt de Christchurch.

Vous pouvez les emprunter à votre convenance en payant 35 $ par personne à la journée. Une solution bien trop onéreuse pour se déplacer en ville, surtout si vous n'envisagez pas de quitter le CBD qui s'explore aisément à pied.

Les commentaires diffusés à bord sont intéressants, mais le bus hop-on hop-off est particulièrement lent (c'est un peu le principe, je vous l'accorde).
Les billets des bus rouges à deux étages sont valables à la journée.

Si la solution vous attire pour ses commentaires audio, vous avez le choix entre deux lignes distinctes.

La ligne bleue (bus à l'anglaise) explore lentement les quartiers en reconstruction pour rejoindre la plage de Sumner et les gondoles de Port Hill (2h interminables). 

La ligne rouge se concentre sur le centre-ville avec le Jardin botanique, the Terrace ou Cathedral Square (50 min au total).

TransportHop-on-hop-off bus
RéservationConsulter le site
OuvertureTous les jours
HoraireDe 10:30 à 16:00

Visiter la ville en tramway

Le tramway est une icône de Christchurch au point de figurer sur la plupart des cartes postales vendues dans les boutiques de souvenirs.

Une icône quelque peu artificielle quand on sait que le tramway inauguré en 1880 avait disparu en 1954 avant de reprendre son activité à des fins touristiques en 1995. Les Kiwis ne l'utilisent pas et sa ligne couvre 2.8 km en tout et pour tout.

Le terminal du tramway se trouve en face du Canterbury Museum.
Le tramway n'est emprunté que par les touristes de nos jours.

Si le tramway permet de visiter le centre-ville de Christchurch, ce n'est pas une expérience vraiment authentique et même le tracé des rails est récent !

Vous n'êtes pas Lisbonne ou San Francisco, et si l'on considère le prix du billet qui s'élève à 25 $ la journée, on réalise vite qu'il vaut mieux prendre des photos du tramway qui traverse la ville plutôt que des photos de la ville en tramway.

TransportTramway
RéservationConsulter le site
OuvertureTous les jours
HoraireDe 09:30 à 18:00
Louer un Camping-car en Nouvelle-Zélande Location camping-car Nouvelle-Zélande Camping-car
À partir de 39 € par jour seulement. À partir de 39 € TTC
VOIR LES TARIFS RÉSERVER VOIR

Faut-il craindre les séismes ?

Certaines constructions en ruine restent en attente de financements pour être restaurées.
Des échafaudages encore présents rappellent la violence du séisme de 2011.

Le temps qui passe guérit de tout, mais le tremblement de terre de février 2011 est resté dans les mémoires en Nouvelle-Zélande. Un précédent séisme avait déjà affaibli les structures des habitations et la seconde secousse a porté le coup de grâce et endommagé un nombre considérable d'édifices comme la cathédrale.

Le bilan de 166 morts dont 116 dans l'effondrement de l'immeuble de la télévision régionale a été vécu à juste titre comme un drame national, sans parler des milliards de dollars de dégâts et des familles à reloger dans l'urgence.

Alors faut-il pour autant craindre les tremblements de terre et rayer Christchurch de sa liste des villes à visiter en Nouvelle-Zélande ?

Les voyageurs qui ont visité la ville avant 2011 vont la trouver métamorphosée.
Quelques terrains vagues subsistent encore, mais ils vont disparaître.

Les experts considèrent qu'il y a un risque de séisme majeur par siècle en Nouvelle-Zélande, mais c'est une affaire de probabilité. Il fallait remonter en 1931 avec la destruction de Napier pour trouver une catastrophe d'une telle ampleur.

Le risque zéro n'existe pas, mais la mairie de Christchurch a renforcé les normes antisismiques et rebâti à neuf en tirant parti des erreurs du passé.

Une cathédrale a été construite en temps record pour accueillir les fidèles.
La cathédrale en carton illustre la capacité d'adaptation des néo-zélandais.

Vous avez statistiquement plus de chances de vous prendre un avion sur la tête que de subir un grand tremblement de terre... Il faudrait non seulement vous trouver au mauvais endroit, mais également au mauvais moment.

La Nouvelle-Zélande connaît 15.000 secousses environ chaque année dont la plupart sont si faibles qu'elles ne sont même pas ressenties par la population.

Il n'y a pas de raison sérieuse de renoncer à visiter Christchurch, mais si les enfants Kiwis apprennent à l'école comment se comporter en cas de séisme, faites-en autant en lisant notre dossier pratique sur les tremblements de terre et la sécurité pour reprendre confiance avant le départ.

Assurance Voyage en Nouvelle-Zélande Assurance Nouvelle-Zélande Assurance Voyage
À partir de 22 € seulement. À partir de 22 €
PROMO -5% OFFRE -5% VOIR

Notre avis sur Christchurch

Une décennie de chantiers aura permis l'émergence d'un nouveau centre-ville, mais il reste encore des efforts à mener.
Encore quelques années et la ville sera plus belle que jamais !

Les échafaudages ont disparu et Christchurch a retrouvé sa place dans les étapes incontournables du pays. Pour autant, il ne s'agit pas d'une visite exceptionnelle dans le sens ou l'on ne vient pas en Nouvelle-Zélande pour visiter des villes, mais pour profiter des paysages épiques et des activités en pleine nature.

De ce point de vue, l'option Akaroa continue de faire débat, car le petit village aux origines françaises est à moins d'une heure en voiture et possède plus de charme, même si les activités sont forcément plus restreintes !

Autre solution alternative, le Tranzlapine est une ligne de train spectaculaire qui traverse les Alpes du Sud si vous êtes prêt à supporter l'aller-retour sur la journée.

Vous pouvez remplacer Christchurch par Akaroa si vous recherchez la tranquillité et des paysages moins urbains.
Le village d'Akaroa se trouve à moins d'une heure de route de Christchurch.

Je n'ai pas abordé la question du sport parce qu'il est toujours délicat d'intégrer un match de rugby des Crusaders (à fortiori des All Blacks) dans un séjour prévu longtemps à l'avance et parce que la plupart des touristes voyagent durant l'été (la trêve annuelle en Nouvelle-Zélande).

Mais si vous avez l'opportunité de voir jouer l'équipe locale, c'est une chance à ne pas manquer, car les Crusaders (peut-être la meilleure équipe du monde) possèdent le plus beau palmarès du Super 14.

Le palmarès des Crusaders est exceptionnel avec un record de victoires en Super Rugby.
Christchurch possède probablement la meilleure équipe de rugby au monde.

Une chose est certaine en revanche, vous ne pouvez pas visiter Christchurch en flânant dans les rues ! Déambuler dans le centre-ville ne vous apportera pas une grande satisfaction, il faut s'organiser un minimum.

Les avis mitigés sur Christchurch sont le fait de voyageurs qui visitaient le chantier à ciel ouvert qu'était la ville entre 2011 et 2018.
Christchurch est à l'image des Kiwis, alors partez à la rencontre de la capitale du Canterbury et vous ne serez pas déçus du voyage.
Accordez une chance à Christchurch, elle le mérite amplement !

En réalité, la plupart des guides et sites internet sur Christchurch sont largement périmés et la ville a considérablement changé.

Nombre de reporters négligent même la randonnée de Crater Rim Walkway qui est pourtant l'activité la plus intéressante sous prétexte qu'elle se trouve à l'écart du centre-ville. Si vous suivez notre guide et complétez vos visites par quelques bons restaurants, vous devriez conserver un souvenir mémorable de Christchurch.

Aurez-vous encore assez d'énergie au début ou à la fin de votre séjour, c'est une autre question, mais cela en vaut vraiment la peine !

Infos pratiques

Questions fréquentes

Guillaume, Guide Kiwipal

Demandez à Guillaume de vous aider ! Besoin d'aide ? Je suis un guide certifié par l'office de tourisme et je vous réponds avec plaisir tous les jours de la semaine. Guide certifié par l'office de tourisme, je réponds avec plaisir tous les jours de la semaine. Je réponds avec plaisir à vos questions.

Poser une question à Guillaume Poser une question

Canterbury Museum

Combien de temps faut-il accorder au musée ?

Traverser toutes les galeries sans marquer d'arrêt prend une petite demi-heure, mais cela ne présente aucun intérêt ! Je dirais qu'il faut compter une heure minimum, de préférence deux. Mais dans la mesure où le musée est gratuit, vous pouvez très bien faire un tour d'un quart d'heure dans la galerie dédiée à la culture maorie et ressortir dans la foulée. La visite d'un musée n'est pas une obligation, ce sont vos vacances et personne ne vous juge.

Y a-t-il des spectacles maoris dans le musée ?

Non, contrairement aux grands musées d'Auckland ou Wellington, ce n'est pas proposé.

Peut-on acheter des souvenirs au musée ?

Les souvenirs vendus dans les grands musées de Nouvelle-Zélande sont de bien meilleures qualités que dans les boutiques bas de gamme que l'on trouve à chaque coin de rue en centre-ville. Mais la qualité se paye nécessairement au prix fort !

Centre-ville (CBD)

Y a-t-il des quartiers mal fréquentés à éviter ?

La délinquance est très faible en Nouvelle-Zélande et quasi nulle en centre-ville en journée. Dans la mesure où vous n'allez pas vous aventurer dans les quartiers pauvres à des heures tardives, les risques d'agression sont proches de zéro. Cela ne doit pas vous encourager à abandonner toute forme de prudence, notamment lorsque vous garez votre voiture, car le vol est plus fréquent que l'agression physique. Ce n'est pas un hasard si l'on croise très peu d'agents de police., car la Nouvelle-Zélande est l'un des pays les plus sûrs au monde.

Toute la ville est-elle enfin reconstruite ?

L'essentiel du centre-ville est désormais reconstruit même si des terrains vagues subsistent (souvent reconvertis en parkings). De nombreux bâtiments attendent encore d'être restauré ou démoli pour faire place à du neuf, et il faudra probablement encore une décennie pour que les dernières traces du séisme de 2011 soient effacées.

Quand la cathédrale sera-t-elle reconstruite ?

Les pouvoirs publics estiment que le chantier sera achevé aux alentours de 2030 pour un budget de 100 millions de dollars.

Les graffitis vont-ils disparaître ?

Les street arts qui décorent des bâtiments en mauvais état ont naturellement vocation à disparaître à court ou moyen terme, mais cette forme d'art n'est pas pensée pour durer dans le temps de toute manière. C'est moyen d'expression qui fait désormais partie de l'ADN de Christchurch, et d'autres oeuvres continueront d'émerger dans les années à venir.

Christchurch Gondolas

Est-ce que les gondoles donnent le vertige ?

Le vertige est une sensation très variable d'une personne à l'autre, mais je dirais qu'à moins de souffrir d'un vertige très prononcé, il n'y a pas de contre-indications pour emprunter les gondoles. Qui plus est, il ne s'agit pas d'un télésiège qui se balance, mais d'une gondole fermée et plus stable.

Y a-t-il des toilettes aux Gondoles ?

Vous trouverez des toilettes aussi bien en bas des gondoles qu'au sommet.

Peut-on monter à pied au Red Rock Café ?

Oui, il existe un chemin qui permet de faire l'ascension au bout d'une heure de marche (ou davantage), mais au prix d'efforts considérables, sans parler de la nécessité de redescendre à pied également ! Les gondoles coûtent cher, mais le tarif permet surtout d'économiser deux heures durant vos vacances pour les employer à autre chose ! Quitte à marcher, autant suivre la belle randonnée de Crater Rim Walkway dans les collines.

Peut-on rejoindre le Red Rock Café par la route ?

Au prix d'un long détour, vous pouvez vous rapprocher du café en voiture et finir le reste du trajet à pied, mais cela vous oblige à garer votre véhicule au milieu de nulle part, ce qui est déconseillé.

Peut-on prendre un aller simple en gondoles ?

Non, car le billet inclut toujours le trajet retour même si rien ne vous interdit de redescendre à pied de la montagne.

Crater Rim Walkway

Est-ce que la randonnée donne le vertige ?

Quelques segments du sentier à flanc du cratère, notamment dans le parc du mont Vernont peuvent intimider, mais dans l'ensemble il s'agit d'une randonnée facile et qui ne donne pas le vertige.

Faut-il porter des chaussures de rando ?

Une paire de baskets peut suffire par beau temps à condition que la semelle ne soit pas lisse (comme celle des converses par exemple). Il est toute fois préférable de porter de bonnes chaussures de marche.

Faut-il emporter des bâtons de marche ?

Les bâtons de marche réduisent la fatigue s'ils sont correctement utilisés et améliorent l'équilibre. Ils ne sont pas indispensables pour Crater Rim Walkway, mais avec les modèles pliables d'aujourd'hui, vous pouvez très bien en emporter dans votre sac à dos et aviser le moment venu.

Les enfants peuvent-ils suivre la randonnée ?

Si vous êtes accompagné par des enfants, rien ne vous oblige à suivre toute la randonnée, et vous pouvez vous contenter de descendre au Pionner Women's Memorial. À partir de 8 ans, la plupart des enfants peuvent supporter une randonnée de quelques heures sans s'épuiser, mais les parents sont seuls juges en la matière !

Hébergement

Faut-il se loger obligatoirement dans le centre ?

Christchurch est une ville très étendue, et s'il n'est pas nécessaire de se loger dans le centre, il n'est pas pour autant indispensable de choisir un hébergement proche de l'aéroport.

Peut-on se loger près de l'aéroport ?

Le Novotel de l'aéroport s'adresse surtout aux voyageurs en transit ou qui ont un avion à prendre en matinée. L'aéroport international est tout de même à 50 minutes en bus du centre-ville ! Si vous faites le calcul en prenant en compte le temps d'attente aux arrêts, cela revient tout de même à sacrifier deux heures sur une journée. En revanche, le même trajet est à 20 minutes en voiture, ce qui est déjà plus raisonnable surtout dans la mesure où le prix de l'hébergement sera moins élevé.

Y a-t-il des B&B à Christchurch ?

Les Beds & Breakfasts sont très nombreux et vous pouvez aussi bien réserver sur booking.com que sur Air BnB.

International Antarctic Centre

Est-on obligé de suivre toutes les activités ?

Non, vous pouvez vous contenter de faire ce qui vous plaît, car vos déplacements sont libres (même si certaines activités se déroulent à heure fixe).

L'entrée est-elle valable à la journée ?

Oui, car le personnel applique un petit tampon sur votre main qui atteste que vous avez payé. Cette marque vous autorise à entrer et sortir à votre convenance, notamment pour passer d'une attraction à une autre.

Combien de temps faut-il pour tout visiter ?

Comptez deux heures si vous prenez le temps de faire toutes les attractions et si vous lisez l'essentiel des panneaux d'information.

Jardin botanique

Peut-on pique-niquer dans le Jardin botanique ?

S'il est interdit de faire du vélo ou de promener des chiens, rien n'interdit de pique-niquer dans le Jardin botanique. Mais dans la pratique cela ne se fait guère et il vaut mieux se rendre à Hagley Park qui possède des tables de pique-nique et même des barbecues !

Combien de temps passer au Jardin botanique ?

Une heure me semble idéale avec un strict minimum de 30 minutes pour avoir le temps de visiter la roseraie sans se presser. Tout dépend de votre intérêt pour ce type de jardin, ce n'est pas non plus une obligation !

Punting on the Avon

Faut-il réserver la sortie en barque ?

En haute saison, il suffit en général de passer le matin pour réserver une sortie l'après-midi. Cela fait partie des activités qu'il vaut mieux réserver au jour le jour à cause de la météo, quitte à ne plus trouver de place. Car l'organisateur ne vous remboursera pas s'il pleut, mais vous prêtera un parapluie... Il est possible de randonner sous la pluie parce que l'on se remue, mais rester assis sous les gouttes ne présente aucun intérêt et vous risquez en prime d'attraper froid.

Combien de temps dure la sortie en barque ?

La sortie sur la rivière Avon dure une demi-heure sauf si vous avez payé le supplément pour embarquer en couple, auquel cas vous avez droit à trois quarts d'heure de tranquillité.

Peut-on louer une barque ?

Il suffit de se rendre à l'embarcadère d'Antigua pour louer une barque ou un kayak.

La rivière Avon est-elle dangereuse ?

Pour se noyer dans une rivière aussi paisible, il faudrait être dans un terrible état d'ébriété ou ne pas savoir nager et tomber dans l'eau en plein hiver. Dans le cadre d'une sortie en barque cela ne devrait pas trop vous inquiéter.

Sumner Beach

Quelles sont les saisons pour se baigner ?

Les mois de janvier et février sont les plus indiqués pour la baignade, mais l'eau sera aussi fraîche que sur une plage de Bretagne.

Y a-t-il des maîtres nageurs sur la plage ?

Les sauveteurs sont présents à Sumner uniquement durant les mois d'été, principalement pour surveiller les surfeurs en combinaison dans la mesure où les baigneurs en maillot sont finalement peu nombreux.

Peut-on apprendre à surfer ?

Vous pouvez prendre des leçons de surf même s'il ne s'agit pas de la meilleure plage du pays pour cette discipline sportive. La plage de Saint Clair à Dunedin est plus indiquée.

Séismes

Quand se produira le prochain tremblement de terre ?

Personne ne peut prévoir les tremblements de terre et il faut recourir aux statistiques et aux probabilités pour se faire une idée approximative. Les scientifiques estiment qu'un grand séisme frappe la Nouvelle-Zélande une fois par siècle, mais rien ne dit qu'il se produira à proximité d'une ville.

Comment réagir en cas de tremblement de terre ?

Les consignes sont différentes selon que l'on se trouve à l'intérieur d'une habitation, dans la rue ou dans une voiture. Je vous invite à consulter notre guide pratique qui résume très bien les différents scénarios et ce qu'il convient de faire.

Transports

Quelle distance entre le centre et l'aéroport ?

Il faut compter environ 11 kilomètres et 50 minutes en bus (20 minutes en voiture) pour relier l'aéroport et le CBD de Christchurch.

Peut-on utiliser Uber à Christchurch ?

Oui, mais en gardant bien à l'esprit que le service est bien plus cher qu'en Europe.

Y a-t-il des cartes de bus à la journée ?

Pour le moment cela n'existe pas et vous devez acheter vos billets à l'unité en montant dans le bus ou effectuer les démarches pour obtenir une Metro Card (qui ne sera probablement pas rentabilisée).

Où trouver les horaires de passage des bus ?

Tout simplement sur le site officiel de Metro Bus.

Peut-on aller à l'aéroport en autobus ?

Tout à fait, et le trajet retour est valide jusqu'à un mois après la date d'émission.

Peut-on se garer facilement dans le centre ?

Il est rare de devoir tourner longtemps dans Chirstchurch pour trouver une place de libre. Les emplacements sont payants dans le centre-ville, mais gratuits en fin de journée et la nuit. Dans le doute, consultez le site officiel qui répertorie les parkings pour planifier vos trajets.