Nelson | Quelles visites et activités
927 AVIS
Merci !

Nelson, la ville la plus ensoleillée de Nouvelle-Zélande.

Guide de la visite

Guillaume Le Nistour, certifié expert par l'office de tourisme
Par Guillaume Poser une question Contact Expert Nouvelle-Zélande

La ville des artistes en Nouvelle-Zélande

La majorité de la ville est constituée de quartiers pavillonnaires.
La ville de Nelson descend des collines jusqu'à la baie de Tasman.

Fondée en 1841, Nelson est la plus ancienne ville coloniale de l'île du Sud de Nouvelle-Zélande. À cette époque, les guerres tribales avaient considérablement réduit la population maorie installée depuis 700 ans dans cette région dont la situation stratégique intéressait tout particulièrement les premiers colons anglais.

C'est donc avec une certaine facilité que la New Zealand Company rachète une partie des terres aux autochtones puis bafoue ses engagements allant jusqu'à déclencher des violences qui dégénèrent en conflit armé.

Les colons anglais ont racheté une partie des terres aux Maoris, mais n'ont pas respecté l'entente.
La région avant l'arrivée des Occidentaux et la construction de Nelson.

Il faut dire qu'avec son port idéalement situé et des territoires de chasse et de pêche inépuisables, les colons ne s'embarrassent guère avec la légalité à 18500 km de la mère patrie.

Pourtant promise à un avenir glorieux et jadis à la tête de l'immense territoire qui descendait jusqu'à Christchurch, Nelson est aujourd'hui la simple capitale de la plus petite région de Nouvelle-Zélande. 

Nelson est l'une des plus grandes villes de l'île du Sud de la Nouvelle-Zélande, et la douzième plus peuplée du pays.
La ville de Nelson compte aujourd'hui 52.000 habitants.

À mi-chemin, entre le Marlborough et Golden Bay, la ville sert de camp de base aux randonneurs du Parc d'Abel Tasman quand elle ne figure pas comme simple escale pour faire le plein d'essence dans les circuits des agences de voyages.

Les visiteurs qui passent par Nelson peuvent faire un détour par French Pass pour profiter des Marlborough Sounds ou partir à la découverte d'Anatori dans la région de Tasman.
Parce que les villes à proximité d'Abel Tasman ne suffisent pas à accueillir tout le monde, une part importante des voyageurs loge à Nelson.
Les Beds and Breakfasts sont très nombreux dans la région.

Nelson n'est pourtant pas une simple bourgade, mais une ville prospère dont les 52.000 habitants jouissent du climat le plus ensoleillé de Nouvelle-Zélande à seulement 40 min de vol de la capitale du pays Wellington.

Sa réputation de cité des artistes lui confère une atmosphère bohème, mais élégante, avec de nombreux concerts et festivals organisés toute l'année.

Nelson ne peut rivaliser avec le Marlborough mais possède tout de même de très beaux vignobles.
Nelson possède des vignobles que l'on peut visiter en vélo.

Comme Picton que l'on résume trop souvent à la traversée en ferry du Nord au Sud, Nelson est largement sous-évaluée par les agents de voyages qui préfèrent mettre en avant des paysages épiques plus attractifs.

Promenade en ville et dans le parc national
Découverte de Nelson et de sa région. Un film de McK

On y trouve aussi bien de grands parcs (Botanics, Queens Garden) que de superbes plages (Tahunanui, Rabbit Island), et juste assez de musées et cafés pour occuper une journée entière.

Concerts et festivals en tout genre sont organisés dans les rues de la ville en toute saison.
Nelson accueille de nombreux festivals en plein air toute l'année.

En dépit de ses grandes qualités, Nelson est occultée par les lagons turquoise d'Abel Tasman et les vignobles pittoresques du Marlborough... une injustice qu'il convient de réparer sans tarder !

Location de voiture en Nouvelle-Zélande Location de voiture Nouvelle-Zélande Louez une voiture
À partir de 29 € par jour seulement. À partir de 29 € TTC
VOIR LES TARIFS RÉSERVER VOIR

Visite du centre-ville

Une grande partie du charme de Nelson réside dans la beauté de ses demeures anciennes.
Le centre-ville est célèbre pour ses belles demeures victoriennes.

Si Nelson est une ville étendue, il suffit cependant de quelques heures bien remplies pour visiter l'essentiel du centre-ville et faire quelques découvertes.

Les quartiers périphériques sont essentiellement pavillonnaires avec des rue à flanc de colline qui descendent vers la mer et ne manquent pas de charme.

Dans ce cadre paisible, les solutions d'hébergement bon marché ne manquent pas et les beds | breakfasts sont plus répandus que les hôtels.

On trouve des hébergements de qualité aux quatre coins de la ville.
La qualité des Beds and Breakfasts surclasse celle des hôtels de la ville.

Je vous propose de découvrir le centre en suivant un itinéraire qui traverse Trafalgar Street, South Street et Nile Street, les principales rues touristiques de Nelson.

Mon circuit vous mène de la Cathédrale aux Queens Garden dont je vous parlerais plus en détail un peu plus tard.

Trafalgar Street, la rue principale

Avant de poursuivre, il faut savoir que Nelson porte son nom en hommage à l'amiral anglais Horatio Nelson qui remporta la bataille navale de Trafalgar en coulant les navires français et espagnols.

De nombreuses rues de la ville font référence à cette victoire avec des noms inspirés des navires et capitaines qui prirent part à l'affrontement.

Avec ses larges trottoirs et ses nombreux commerces, Trafalgar St s'achève au pied de la Cathédrale.
Trafalgar Street est la principale rue commerçante de Nelson.

Dans ces conditions, la rue principale de Nelson ne pouvait s'appeler autrement que Trafalgar Street !

On y trouve une succession de commerces, échoppes d'artisans, restaurants ou cafés qui conduisent le piéton jusqu'à Christ Church, l'emblématique cathédrale.

Avant le café « The Chez », la vue nocturne de Nelson n'existait pas, les bars fermant leurs portes à 18h !
Le buste d'Eelco Boswijk se trouve devant le café qu'il fonda en 1960.

Étonnamment, la seule statue exposée n'est pas un buste de l'amiral Nelson, mais celui d'Eelco Boswijk. Une oeuvre qui rend hommage à une figure incontournable de la ville qui avait révolutionné l'art de vivre à Nelson avec son café « The Chez » et soutenu le festival WoW qui sera notre coup de coeur Kiwipal.

Le café d'Eelco n'a pas survécu à son fondateur et pour goûter le meilleur espresso de la ville il faut désormais visiter le Kusk Coffee Shop de Church Street, une rue voisine de Trafalgar Street.

CaféKush coffee shop
Adresse5 Church Street, Nelson
Site webConsulter le site
En semaineOuvert de 07:30 à 16:00
SamediOuvert de 08:00 à 14:00
DimancheOuvert de 09:00 à 13:00

Jens Hansen, créateur de l'anneau unique

Le véritable forgeron de l'anneau unique n'est pas Sauron, mais Jens Hansen, le meilleur joaillier de Nouvelle-Zélande dont la minuscule boutique de Trafalgar Street passerait inaperçue si elle n'attirait les fans des trilogies de Peter Jackson.

Jens Hansen a forgé une quarantaine d'anneaux pour les besoins du tournage.
Jens Hansen a conçu l'anneau unique du Seigneur des anneaux.

Sous contrat avec les studios Weta de Wellington, Jens Hansen « The Ringmaker » est le seul artiste autorisé à proposer des reproductions exactes de l'anneau original utilisé pour le tournage du Seigneur des anneaux (sans les pouvoirs magiques).

Les anneaux sont réalisés en or et déclinés dans plusieurs coloris.
Vous pouvez acquérir une copie parfaite de l'anneau de Sauron.

Il ne s'agit donc pas de vulgaires copies comme vous pouvez en trouver dans des boutiques en ligne, mais d'authentiques bijoux déclinés en or jaune, blanc ou rose et même en platine pour un tarif compris entre 1200 $ et 2800 $.

À un tarif aussi élevé, la clientèle visée est constituée essentiellement de fans absolus ou de futurs mariés qui font graver leurs noms dans l'anneau et le personnalisent en ajoutant des diamants.

BoutiqueJens Hansen, The Ringmaker
Adresse320 Trafalgar Square, Nelson
CommanderConsulter le site
En semaineOuvert de 09:00 à 17:30
SamediOuvert de 09:00 à 14:00
DimancheOuvert de 10:00 à 13:00
FermetureÀ Noël et le jour de l'An

Le Nelson Provincial Museum

À l'angle de Trafalgar St et d'Hardy Street, le Nelson Provincial Museum (Pupuri Taonga O Te Tai Ao) est un musée régional ouvert en 2005 qui se concentre sur l'histoire de la région depuis ses origines géologiques en passant par l'arrivée des Maoris et les heurts de la colonisation britannique.

Les dimensions du musée sont modestes, mais les oeuvres sont bien mises en valeur.
Le Nelson Museum présente l'Histoire de la région et de la colonisation.

Depuis 160 ans, le musée a collecté plus d'un million d'oeuvres (entreposées dans sa réserve), mais celles qui sont exposées en vitrine sont bien mises en valeur.

La visite n'est pas incontournable pour autant et je l'aurais peut-être passé sous silence si l'adresse n'avait figuré sur Trafalgar Street, attisant ainsi la curiosité des voyageurs. Je lui préfère la Suter Art Gallery, gratuite quant à elle, et dont je vous parlerais ultérieurement lorsque nous visiterons Queens Garden.

De nombreuses oeuvres d'art maori sont exposées, mais le musée ne peut pas rivaliser avec le Te Papa de Wellington.
Une part importante du musée est consacrée à la culture maorie.

Les sujets abordés dans le Provincial Museum sont mieux traités au Canterbury Museum de Christchurch, au Te Papa de Wellington ou dans les galeries de l'Auckland War Memorial.

Par conséquent, et à moins de réaliser un séjour qui évite toutes les grandes villes de Nouvelle-Zélande, j'estime que l'on peut passer son tour, même si le prix de l'entrée n'est pas excessif.

MuséeNelson Provincial Museum
AdresseCnr Trafalgar St and Hardy Street, Nelson
Site officielConsulter le site
En semaineOuvert de 10:00 à 17:00
Tarif adulte5 $
Tarif enfant3 $
Tarif famille15 $ (2 adultes 3 enfants max)

South Street, la rue historique

Les rues du CBD (Central Business District) se distinguent par de belles maisons fleuries construites dans un style homogène.

Et si le centre-ville de Nelson est aussi charmant, c'est justement parce que la ville a conservé une grande partie de ses bâtiments de l'époque victorienne.

Nile Street comporte de nombreuses demeures anciennes très photogéniques.
Certaines boutiques sont installées dans des maisons du XIXe siècle.

Il ne faut pas hésiter à s'aventurer dans les rues adjacentes à la Cathédrale pour réaliser de belles découvertes.

South Street en est le plus vibrant exemple avec ses belles demeures de 1860 qui devaient être remplacées par un complexe hôtelier et des parkings.

Un projet scandaleux qu'une pétition enterra définitivement imposant à toute nouvelle construction de respecter le style architectural de l'ensemble.

South Street est l'une des plus anciennes rues de Nouvelle-Zélande et elle est toujours habitée.
South Street est une rue classée au patrimoine historique.

Classée au patrimoine historique de Nouvelle-Zélande, South Street est la plus ancienne rue encore habitée du pays avec d'excellents B|B que je recommande si vous souhaitez résider dans le centre.

Et si cette atmosphère victorienne vous enchante, vous serez aux anges lorsque je vous présenterai le Founders Park un peu plus tard.

Nile Street et son église

Si la plupart des visiteurs empruntent Hardy Street (le chemin le plus court) pour rejoindre Queens Garden et la Suter Gallery, je vous suggère toutefois d'opérer un léger détour par Nile Street.

Ce sera l'occasion d'admirer de belles maisons comme la boutique de vêtement au numéro 28, mais surtout la Trinity Church un peu plus loin.

Même si elle ne célèbre plus d'offices depuis quelques années, Trinity Church se viste encore.
Trinity Church est l'une des plus jolies églises de Nelson.

Les fidèles venant à manquer, cette église qui servit le culte presbytérien durant 150 ans a mis la clé sous la porte, mais la ville assure désormais son entretien.

En revanche, la Cathédrale anglicane de Nelson est toujours en activité, et l'histoire de sa fondation mérite d'être contée.

Louer un Camping-car en Nouvelle-Zélande Location camping-car Nouvelle-Zélande Camping-car
À partir de 39 € par jour seulement. À partir de 39 € TTC
VOIR LES TARIFS RÉSERVER VOIR

Christ Church Cathedral

Christ Church est bâtie au sommet de la colline Pikimai qui marque la fin de Trafalgar Street.
La cathédrale de Nelson se trouve au sommet d'une colline.

Le christianisme accompagne naturellement la colonisation et les églises anglicanes font partie des premières constructions réalisées par les Occidentaux au 18e siècle en Nouvelle-Zélande.

Érigée sur la colline Pikimai qui signifie « viens par ici » en langue maorie, la cathédrale de Nelson est baptisée Christ Church (à ne pas confondre avec la ville du même nom qui possède aussi une cathédrale, mais en reconstruction).

La cathédrale anglicane de Nelson a été consacrée dans les années 60.
L'esthétique du clocher de la cathédrale est loin de faire l'unanimité.

Avec son clocher qui culmine à 35 m, la cathédrale gothique est une icône de Nelson en dépit de son style architectural particulier qui intrigue les voyageurs.

Elle remplace la première cathédrale de la ville bâtie en bois et qui fut sévèrement endommagée par un incendie.

Le projet d'origine

Si la construction du monument débute en 1925 en conservant le chœur de l'ancienne cathédrale, la consécration devra attendre 1965 en partie à cause de la grande dépression, mais surtout d'un violent séisme ayant frappé la ville.

La cathédrale de Nelson aurait dû être la plus belle de Nouvelle-Zélande.
À gauche la cathédrale réalisée et le plan d'origine sur la droite.

D'une magnitude de 7,3 sur l'échelle de Richter, la secousse est perçue jusqu'à New Plymouth pourtant situé sur l'île du Nord (à 250 km) et donne même naissance à 38 nouveaux lacs !

Les plans de la Cathédrale sont revus en urgence pour intégrer du béton au marbre que l'on extrait des collines de Takaka afin de renforcer l'édifice, expliquant ainsi la teinte grise inhabituelle pour un tel monument.

Enfin et surtout, les architectes vont considérablement revoir leur copie au grand dam de la population locale.

Une partie de Christ Church a été construite en suivant les plans d'origine abandonnés pour des raisons de budget et de sécurité.
La partie arrière de la cathédrale est nettement plus réussie.

La cathédrale devra se contenter d'un simple clocher dépouillé d'ornements alors qu'une partie de l’édifice était déjà achevé dans le style gothique envisagé.

Le porche austère (pour ne pas dire laid) décourage nombre de visiteurs qui ne se donnent pas la peine de faire le tour d'une cathédrale dont la facade arrière conforme au plan initial est infiniment plus réussie et entourée d'un beau parc.

La visite de la cathédrale

L'intérieur de la cathédrale est suffisamment vaste pour accueillir 350 fidèles, mais si l'orgue et les vitraux font honneur à l'édifice, nul besoin d'être chrétien pratiquant pour déplorer l'éclairage au néon qui illumine la croix et relève du mauvais goût.

La présence d'éclairages fluorescents dans une cathédrale est surprenante.
Le chœur de la cathédrale est particulièrement austère.

En définitive, la cathédrale de Nelson laisse les visiteurs perplexes même si le parc est tout à fait appréciable sans que l'on sache vraiment expliquer pourquoi ... Peut-être à cause de sa situation au sommet de la colline qui surplombe Trafalgar St, la plus belle rue de la ville.

Le vaste escalier en granit qui rejoint la rue est orné d'une plaque commémorative qui célèbre le premier centenaire de la ville.

Ne passez pas à côté du jardin de la cathédrale, car il mérite une visite.
La cathédrale se trouve au coeur d'un parc très agréable.

Le temps file vite et l'on annonce déjà une restauration pour cet étrange édifice que les habitants de Nelson ont appris à aimer.

Son emplacement au centre de Nelson en fait une visite aussi incontournable que rapide et vous pourrez vous faire votre propre avis.

CathédraleChrist Church
Adresse1 Trafalgar Square, Nelson
InternetConsulter le site
HorairesOuvert de 09:00 à 18:00
Tarif adulteGratuit, donnation acceptée
Assurance Voyage en Nouvelle-Zélande Assurance Nouvelle-Zélande Assurance Voyage
À partir de 22 € seulement. À partir de 22 €
PROMO -5% OFFRE -5% VOIR

Centre of New Zealand

Botanical Hill est une colline recouverte de forêt en marge du centre-ville de Nelson.
Le centre de la Nouvelle-Zélande se trouverait au sommet de Botanical Hill.

Certains prétendent que le point central des deux grandes îles de Nouvelle-Zélande se trouverait à Nelson, au sommet du parc de Botanical Hill fondé par les premiers colons.

En empruntant Hardy Street depuis le centre-ville, il suffit d'un petit quart d'heure à pied (ou de quelques minutes en voiture) pour rejoindre ce parc qui n'est pas un jardin botanique comme son nom pourrait le laisser penser, mais une grande réserve avec de superbes promenades dans les collines qui rejoignent Maitai Valley.

Le premier match de rugby de Nouvelle-Zélande

Au pied de Botanical Hill se trouve un terrain de sport devenu célèbre pour avoir accueilli le premier match de rugby de Nouvelle-Zélande le 14 mai 1870 lors d'une rencontre qui opposait des collégiens réparti en équipes de 18 joueurs.

Charles Monro avait organisé un match de rugby entre collégiens.
Le lieu où s'est déroulé le premier match de rugby de l'histoire du pays.

Une première que l'on doit à Charles Monro, le fils d'un fondateur de Nelson qui avait découvert ce sport nouveau durant ces études en Angleterre.

Sans cette initiative qui contribua à l'abandon du football au profit de l'ovalie, les All Blacks n'auraient sans doute jamais vu le jour !

Paul Wilding a peint ce tableau qui représente le premier match de rugby de Nouvelle-Zélande à Botnaical Hill en 1870?
Le premier match de rugby suivait des règles quelque peu différentes.

Ce n'est qu'en fouillant dans les archives de la ville en 1970 que l'on pu affirmer avec certitude que le premier match de rugby de Nouvelle-Zélande s'était déroulé sur les pelouses de Botanical Hill.

Botanical Hill walk

Laissons de côté l'histoire et traversons le terrain (sans se faire plaquer par des joueurs de rugby) pour rejoindre le sentier qui serpente à flanc de colline jusqu'au « Centre of New Zealand ».

Plusieurs chemins sont possibles en zigzags, mais il suffit de suivre les panneaux indicateurs sans risquer de se tromper.

Il faut compter une demi-heure pour monter tranquillement jusqu'au monument qui marque le centre de la Nouvelle-Zélande.
Le chemin qui mène au sommet en zigzag est facile à suivre.

Idéalement, il vaut mieux entreprendre cette courte promenade en fin de journée pour profiter des jeux d'ombres et de lumière en forêt et admirer un beau coucher de soleil au sommet.

La forêt et la végétation s'éclaircissent peu à peu et une vingtaine de minutes suffit pour atteindre le monument commémoratif qui pointe le soi-disant centre de la Nouvelle-Zélande...

En réalité, le centre de la Nouvelle-Zélande ne se trouve pas à Botanical Hill mais à Spooner Range.
Botanical Hill servait de point de repère aux premiers arpenteurs de la région.

Ce n'est pas un secret, et même les panneaux d'information sur place le confirment, le centre exact du pays ne se trouve pas à cet emplacement, mais à 50 km plus au sud dans Spooners Range (Golden Downs Forest).

Le « Centre of New Zealand » n'est en réalité qu'un point de repère commode qui servait aux premiers arpenteurs de la région.

Peu importe si ce lieu marque ou non le centre de la Nouvelle-Zélande, il conserve son caractère historique.
Cet emplacement servait de mesure de référence aux arpenteurs.

À quoi bon se donner la peine de grimper au sommet d'une colline dans ce cas ? Tout simplement pour le panorama exceptionnel sur 360° révèle aussi bien la ville de Nelson que les collines de Mitai Valley et les lointains rivages d'Abel Tasman !

Du sommet, on peut contempler aussi bien la baie de Tasman que la ville de Nelson.
Botanical Hill offre un panorama à 360° sur toute la région.

Contrairement à ce que l'on pourrait penser, la longue digue que l'on distingue dans la baie de Tasman n'est pas une réalisation humaine même si l'on y trouve l'un de plus ancien phare de Nouvelle-Zélande.

Boulders Bank est un amas de galets d'origine magmatique vieux de 145 millions d'années et qui se déplacent de 7,5 m par an sans que les géologues arrivent à expliquer totalement le phénomène.

Les galets sont en réalités composés de graniodorite d'il y a 145 millions d'années !
Le phare de Boulders Bank est l'un des plus anciens de Nouvelle-Zélande.

Et puisque la science ne peut résoudre le mystère, je préfère encore la légende maorie qui attribue la naissance de Boulders Bank à l’aventure d’un marin qui avait déserté l'équipage de Kupe.

Pourchassé par le légendaire explorateur, le fuyard aurait invoqué des divinités pour dresser un obstacle improvisé, échappant de justesse au courroux de son maître.

Les scientifiques peinent à expliquer les raisons du mouvement de Boulders Bank.
Boulders Bank se déplace de 7,5 mètres chaque année.

L'autre versant, tout aussi splendide, surplombe les collines recouvertes de forêts de Matai Reserve où les familles de Nelson viennent pique-niquer et se baigner.

Mais partant du principe que votre temps de visite est limité, je vous suggère de rebrousser chemin en direction de Nelson en passant par Kauri Track.

JardinBotanical Reserve
Adresse192 Milton St, Nelson
HorairesOuvert toute l'année
TarifGratuit
Location de voiture en Nouvelle-Zélande Location de voiture Nouvelle-Zélande Louez une voiture
À partir de 29 € par jour seulement. À partir de 29 € TTC
VOIR LES TARIFS RÉSERVER VOIR

Queens Gardens

Queens Garden remplace un ancien marais où les Maoris venaient pêcher des anguilles.
Le plus beau jardin de Nelson réalisé en l'honneur de la reine Victoria.

Queens Gardens et Suter Art Gallery (Te Aratoi o Whakatū) sont indissociables, car le plus beau jardin de Nelson et sa galerie d'art sont voisins et se complètent l'un l'autre. Une boutique d'art et un café avec terrasse assurent même la liaison entre ces deux univers paisibles.

Et parce qu'il se trouve en marge du centre-ville, ce jardin très prisé des locaux est relativement méconnu des touristes, ce qui lui confère une atmosphère d'autant plus authentique et agréable.

Visite du parc et du jardin chinois.

Parce qu'il a ouvert ses grilles en 1892 pour célébrer le jubilé de la Reine Victoria, Queens Garden est naturellement présenté dans le style victorien de l'époque.

Circuit dans Queens Garden
Promenade dans Queens Garden et le jardin chinois. Filmé par J9 & Harry

Le jardin est venu remplacer un ancien marais où les Maoris venaient pêcher des anguilles bien avant l'arrivée des premiers colons anglais.

Le parc possède plusieurs ponts et kiosques qui font le bonheur des visiteurs depuis plus d'un siècle.
Le parc est un havre de paix et de fraîcheur au coeur de l'été.

De nos jours, les anguilles sont toujours présentes, mais partagent les grands bassins avec les canards.

Si le cadre est idéal pour lire un livre ou somnoler à l'ombre, une rapide promenade suffit pour découvrir la roseraie et admirer la fontaine de cupidon (cupid fountain), le moulin à eau et les quelques sculptures contemporaines originales comme la sentinelle (the sentinel).

Huangshi Chinese Garden complète Queens Garden depuis 2007.
Un jardin chinois avec des statues de dragons complète Queens Garden.

Les jolis ponts comme le kiosque qui s'avance sur un plan d'eau s'inscrivent merveilleusement bien dans un cadre ou poussent fougères et palmiers nikaus.

Le jardin chinois venu étendre le parc en 2007 est une réussite indéniable et sa visite au crépuscule est justifiée par la présence d'éclairages qui mettent les statues de dragons en valeur.

JardinQueens Garden
Adresse342 Hardy St, Nelson
Autre entrée219 Bridge St, Nelson
InternetConsulter le site
HorairesToute l'année 24/24
TarifGratuit

The Suter Art Gallery

Une promenade dans Queens Garden conduit naturellement aux abords de la célèbre galerie d'art de Nelson qui renouvelle son programme tous les trimestres.

La Sutter Art Gallery n'est pas exclusivement consacrée à l'art contemporain, mais accueille des expositions très variées.
La Suter Art Gallery accueille de nombreuses expositions sur tous les sujets.

La Suter Art Gallery qui ne s'interdit aucun genre artistique alterne les expositions d'oeuvres anciennes ou contemporaines dans des salles consacrées à la peinture, la sculpture ou la photographie.

Un éclectisme qui ne sombre jamais dans la facilité avec des sujets de qualité ayant en commun la Nouvelle-Zélande et son histoire.

MuséeSuter Art Gallery
Adresse208 Bridge Street, Nelson
InternetConsulter le site
HorairesTous les jours de 09:30 à 16:30
FermetureNoël, jour de l'An et Vendredi
TarifGratuit

À une époque où chaque musée se doit d'avoir sa boutique et son café, la Sutter Gallery ne déroge pas à la règle.

Le service qui débute à 8h est idéal pour prendre le petit déjeuner en terrasse après une promenade matinale dans le Queens Garden pour se mettre en jambe avant une journée riche en découvertes.

Prenez votre petit-déjeuner en écoutant le chant des oiseaux dans le parc de Queens Garden.
Suter Art Gallery possède un café dont la terrasse s'ouvre sur Queens Garden.

La boutique quant à elle ne succombe pas à la vente de babioles fabriquées en Chine, mais propose de l'artisanat aussi superbe que fragile, largement incompatible avec les aléas du transport aérien !

Louer un Camping-car en Nouvelle-Zélande Location camping-car Nouvelle-Zélande Camping-car
À partir de 39 € par jour seulement. À partir de 39 € TTC
VOIR LES TARIFS RÉSERVER VOIR

Tahunanui Beach

La plage se trouve à 10 minutes en voiture du centre ville de Nelson.
Tahunanui Beach est la plus belle plage de Nelson.

Nelson n'est pas une station balnéaire, mais possède une plage immense à 4,5 km du centre-ville et que l'on rejoint en transport.

Au coeur de Tasman Bay, Tahunanui Beach (Tahuna pour les locaux) ne dispose pas d'un front de mer à proprement parler, mais d'un simple parking gratuit. Ce n'est pas l'une des plus belles plages de Nouvelle-Zélande, mais elle est tout de même très agréable.

La plage de Tahunanui Beach n'existait pas il y a un siècle et elle s'est formée naturellement.
La plage est surnommée Tahuna par les locaux.

Devant l'étendue de sable fin et les dunes où poussent du tussack, le visiteur peine à imaginer qu'il n'y avait à l'origine qu'un relief côtier hostile constitué de graviers.

Au rythme des marées et des séismes, la plage s'est métamorphosée durant le siècle dernier et rien ne dit qu'elle restera aussi belle pour l'éternité.

Tahuna beach possède quelques restaurants et des hébergement derrière les dunes, mais il n'y a pas de front de mer à proprement parler.
Les dunes remplacent le front de mer.

Tahunanui Beach est une plage d'autant plus familiale qu'elle jouit d'une faible inclinaison qui permet d'avancer loin dans la mer sans perdre pied, avec une eau qui chauffe plus rapidement sous les rayons du soleil.

Les vagues ne sont pas assez puissantes pour permettre de pratiquer le surf, mais le vent souffle bien assez fort pour autoriser le kitesurfing.
Vous pouvez prendre des leçons de kitesurf à Tahunanui Beach.

Un avantage qui n'est pas sans inconvénient, car la faible puissance des vagues ne permet guère de pratiquer le surf et mis à part le farniente et la baignade, seul le kitesurf est réellement envisageable si l'on souhaite s'initier à un sport aquatique durant son séjour en Nouvelle-Zélande.

Comme souvent, il faut garder un oeil sur les mouettes qui ne reculent devant rien pour voler de la nourriture.
Ne vous laissez pas intimider par les mouettes et surveillez vos sandwichs.

Malgré sa popularité, Tahunanui Beach n'est surveillé par des maîtres nageurs que durant les week-ends de la haute saison.

Des drapeaux plantés dans le sable délimitent la zone de baignade conseillée, car le faible reflux n'exclut pas la présence de courants puissants au large.

PlageTahunanui Beach
Adresse10 Hounsell Cir, Tahunanui, Nelson
InformationsConsulter le site
TarifGratuit

Cafés, restaurants et campings

Tahunanui Beach est aisément accessible depuis la Speed Higwhay 6 qui relie Nelson à Abel Tasman, ce qui en fait le cadre idéal pour pique-niquer sur la route si l'on ne souhaite pas visiter la ville pour autant.

Le Holiday Park de Tahuna est fortement recommandé si vous visitez le pays en camping-car ou minivan.
Quelques cafés et hébergements se trouvent à proximité de la plage.

Quelques cafés et restaurants sont installés à quelques centaines de mètres et si je n'irais pas forcément jusqu'à conseiller les nombreux lodges des environs (autant se loger dans le centre-ville), le camping Holiday Park qui officie également comme motel est tout simplement incontournable si l'on séjourne en camping-car.

CampingHoliday Park
Adresse70 Beach Road, Tahunanui
RéservationsConsulter le site
Téléphone0800 500 501
Emailtahuna@tahunabeach.co.nz

Rabbit island, l'autre plage de Nelson

Rabbit Island (où vous ne verrez pas de lapins) est une île souvent mentionnée dans les guides de voyages, bien qu'elle se situe au-delà de la ville de Richmond (pourtant déjà bien à l'écart de Nelson).

Rabbit Island est surtout une plage pour faire du jogging le dimanche ou se promener en vélo.
Rabbit Island est une belle plage déserte à 25 kilomètres de Nelson.

Ses hectares de forêt que l'on explore à vélo et sa plage très étendue s'adressent essentiellement aux promeneurs et sportifs du dimanche avec une fermeture aux environs de 17h.

Sans être inintéressante, elle n'offre pas suffisamment d'attraits touristiques pour justifier un détour de 25 km et vous pouvez la rayer de votre liste d'activité.

Assurance Voyage en Nouvelle-Zélande Assurance Nouvelle-Zélande Assurance Voyage
À partir de 22 € seulement. À partir de 22 €
PROMO -5% OFFRE -5% VOIR

Founders Heritage Park

Certaines maisons du parc sont d'époques, tandis que d'autres sont des constructions plus récentes.
Le Founders Heritage Park permet de retrouver la ville d'autrefois.

Le Founders Heritage Park propose un voyage dans le temps pour découvrir Nelson durant l'époque coloniale et le début de l'ère moderne (1800-1900).

Le visiteur se promène dans des rues d'époque coloniale aux édifices construits dans le plus pur style victorien.

Les principaux établissements d'autrefois sont représentés, allant de l'épicerie à la cordonnerie en passant par la banque, l'église ou la caserne de pompier ...

Certaines boutiques ne sont pas juste des musées, mais de véritables commerces.
Le parc présente des maisons d'époque coloniale que l'on peut visiter.

Si quelques édifices sont réellement d'époque, d'autres datent de l'ouverture du parc en 1986, mais ils exposent tous des collections d'objets authentiques légués par les habitants de Nelson.

Certaines maisons hébergent même de véritables commerces comme la boulangerie Ruck n' Co qui cuit ses délicieux cookies devant la clientèle et le Founders Brewery Cafe | Bar spécialisé dans les dégustations de bières.

Le moulin à vent abrite la boutique de souvenir du parc.
De grandes pelouses permettent de pique-niquer librement.

Monument emblématique, le moulin à vent très photogénique abrite la boutique de souvenir tandis que l'église Old St Peter's Church célèbre des mariages dans un cadre charmant entouré de pelouses ou l'on peut pique-niquer.

La partie du parc consacrée aux moyens de transport est très instructive.
Un musée présente les diligences utilisées durant l'ère coloniale.

Une autre partie du parc est consacrée au moyen de transports d'antan, avec en vedette le Bristol Freighter qui assurait les premiers vols commerciaux.

La présentation d’anciens autocars Newmans, d’une diligence ou d’un tramway à cheval (sic) est complétée par un musée sur la navigation et un petit circuit en train.

Le Founders Heritage Park n'est pas exclusivement consacré à l'ère coloniale, mais aussi au début de la modernité au XXe siècle.
Le parc présente aussi la transition entre l'époque coloniale et la modernité.

Le Founders Heritage Park n'a pas le monopole de reconstitution historique (le Canterbury Museum de Christchurch en propose aussi), mais l'on est ici à mi-chemin entre le musée et le parc de loisir.

Les constructions ne sont pas en carton-pâte et l'ensemble est tout à fait charmant et convaincant.

Avec une ouverture tardive en matinée, et une fermeture en milieu d'après-midi, le parc se prive d'une bonne partie de la clientèle qui randonne à Abel Tasman en journée.
Les horaires du parc ne sont pas très pratiques pour les voyageurs.

Le prix de l'entrée est raisonnable et le parc n'est qu'à cinq minutes en voiture de la cathédrale de Nelson.

Son seul véritable défaut réside dans ses horaires d'ouvertures trop serrés pour des randonneurs qui reviennent d'Abel Tasman en journée, puisque les grilles qui ouvrent à 10h ferment déjà à 16:30.

Si la visite vous a plus, je vous recommande aussi l'Historic Village à Tauranga, sur lîle du Nord.
ParcFounders Heritage Park
Adresse87 Atawhai Drive, The Wood, Nelson
InformationsConsulter le site
HorairesTous les jours de 10:00 à 16:30
Tarif adulte10 $
Tarif (5-16 ans)5 $
Tarif famille25 $
Location de voiture en Nouvelle-Zélande Location de voiture Nouvelle-Zélande Louez une voiture
À partir de 29 € par jour seulement. À partir de 29 € TTC
VOIR LES TARIFS RÉSERVER VOIR

World of WearableArt Museum

Si le festival a déménagé à Wellington, le musée en revanche est resté à Nelson.
Le WoW est installé dans un bâtiment récent à deux pas de l'aéroport.

J'ai gardé la visite la plus surprenante pour la fin ! Si le Founders Heritage Park est tourné vers le passé, le World of WearableArt est résolument moderne et constitue notre coup de coeur Kiwipal. 

Il faut remonter trente ans en arrière pour assister à la naissance du festival World of WearableArt à Nelson. Ce qui était à l'origine qu'un concours populaire a grandi peu à peu avant de déménager pour Wellington où il rencontre un éclatant succès.

Les costumes qui ont remporté les précédentes éditions du festival sont exposés.
Le musée présente des oeuvres qui mélangent art et prêt-à-porter.

Ce sont désormais 40 pays qui concourent durant trois semaines (fin sept. - début oct.) pour présenter des oeuvres d'art conçues comme du prêt-à-porter.

World of Wearable Art Edition 2019
Présentation de l'édition 2019 du festival WoW. Proposé par WorldofWearableArt

Il ne s'agit pas ici de faire de l'art pour de l'art, mais de concevoir des tenues aussi originales que confortables dont la présentation au public est associée à un mini spectacle de sons et lumières.

L'imagination des stylistes ne connaît plus de limite depuis l'arrivée de l'impression 3D et le public en prend plein les yeux.

Chaque création est présentée au public durant un spectacle avec sons et lumières.
Le festival World of WearableArt se tient désormais à Wellington.

Dans l'idéal, il est recommandé d'assister à la compétition dans la capitale de Nouvelle-Zélande. Une expérience magique que l'on pourrait décrire comme un défilé de mode sous acide avec une explosion de couleurs et d'influences diverses.

World of Wearable Art Edition 2018
Présentation du concept du festival. Une production WorldofWearableArt

Si le festival a quitté Nelson, le musée qui abrite les collections des vainqueurs des éditions passées est installé dans un bâtiment moderne à deux pas de l'aéroport.

Vous pourrez y découvrir la genèse du festival et les meilleures créations avant de regarder le film qui retrace l'édition précédente.

Les vêtements conçus par les meilleurs stylistes de 40 pays sont exceptionnels.
Chaque édition du festival est organisée autour d'un thème original.

Sans le moindre rapport avec le WoW, une aile du musée est consacrée aux voitures d'époque avec 140 modèles exposés. Une visite qui mérite le coup d'oeil si vous êtes passionné d'automobile sans être pour autant indispensable.

Il faut reconnaître que le WoW est un peu cher (24 $) et n'occupe qu'une petite heure de temps libre, mais l'originalité possède un prix qui est ici justifié.

MuséeWorld of WearableArt Museum
Adresse1 Cadillac Way, Annesbrook, Nelson
Site officielConsulter le site
Site du festivalConsulter le site
HorairesTous les jours de 10:00 à 17:00
FermetureÀ Noël
Tarif adulte24 $
Tarif (5-14 ans)10 $
Tarif étudiant18 $
Tarif -5 ansGratuit
Louer un Camping-car en Nouvelle-Zélande Location camping-car Nouvelle-Zélande Camping-car
À partir de 39 € par jour seulement. À partir de 39 € TTC
VOIR LES TARIFS RÉSERVER VOIR

Cod | Lobster, le meilleur restaurant de Nelson

Située à l'extrémité de Trafalgar Street, Cod | Lobster possède le meilleur emplacement de la ville.
La brasserie Cod | Lobster se trouve au pied de la cathédrale.

Je ne pouvais pas vous laisser partir sans partager ma meilleure adresse gastronomique de la ville, même s'il suffit de tourner dans le centre pour trouver des restaurants de qualité. 

J'ai longtemps hésité entre l'excellent restaurant italien Comida au numéro 7 sur Alma Street Buxton Square et la brasserie Cod | Lobster, mais j'ai finalement opté pour cette dernière située au pied de la Cathédrale sur Trafalgar Street.

La décoration du restaurant met en avant le monde de la mer, avec de beaux tableaux de navires de pêche.
Vous pouvez déjeuner ou dîner en extérieur ou intérieur à votre convenance.

On m'a souvent reproché de ne parler que de restaurants à viande sur Kiwipal, alors j'ai choisi un restaurant qui propose avant tout du poisson et des fruits de mer, le tout dans un cadre chic, mais décontracté.

La qualité du service est irréprochable et bien supérieure à ce que l'on pourrait attendre d'une brasserie.
Les plats servis font le bonheur des yeux comme des papilles.

Cod | Lobster (littéralement Morue | Homard) propose un festival de saveurs marines avec une onctueuse soupe de poisson, du crabe frit en sandwich, du thon grillé... mais c'est surtout le plateau royal de fruits de mer pour deux personnes à 160 $ qui est incontournable.

Le plateau royal de fruits de mer revient cher, mais il est exceptionnel de fraîcheur et de saveurs.
Les plateaux de fruits de mer ont fait la renommée de l'enseigne.

Vous dégusterez des langoustines, du saumon, des huîtres, du poisson frit, des bouchées à la morue, des moules, du homard accompagné de frites aux truffes...

Nelson est l'un des plus grands ports de pêche de Nouvelle-Zélande et la fraîcheur des fruits de mer est incomparable.

Même si la carte du restaurant fait la part belle au poisson ou aux fruits de mer, vous pouvez aussi commander des plats à base de viande.
Le Cod | Lobster propose aussi de la viande dans son menu.

Le serveur vous présentera une carte des vins qui fait la part belle au chardonnay, sauvignon et pinot gris de Nouvelle-Zélande.

Des crus qui accompagneront divinement les fruits de mer ou les poissons, mais le pinot noir saura relever une entrecôte à la perfection et la bière sera sans doute plus appropriée pour un bon fish | chips.

Avec plus de 40 cocktails originaux, le Cod | Lobster est bien plus qu'une simple brasserie, c'est aussi un bar branché ouvert tard en soirée.
Le Smoked Manhattan est l'un des cocktails à savourer.

Les cocktails de Cod | Lobster sont une véritable référence en Nouvelle-Zélande, avec une carte qui délaisse enfin les mojitos pour proposer une quarantaine de créations savamment préparées avec un nombre conséquent d'ingrédients.

Si le service est impeccable, les fromages et desserts le sont tout autant... aussi, n'espérez pas dîner au Cod | Lobster en haute saison à moins de réserver au moins une semaine en avance !

RestaurantCodLobster Brasserie
Adresse300 Trafalgar Street, Nelson
RéservationsConsulter le site
Téléphone03-546 4300
Emailinfo@codandlobster.com
HoraireDe 11:00 jusqu'à tard en soirée
Assurance Voyage en Nouvelle-Zélande Assurance Nouvelle-Zélande Assurance Voyage
À partir de 22 € seulement. À partir de 22 €
PROMO -5% OFFRE -5% VOIR

Notre avis sur Nelson

Pour apprécier la ville il faut adopter son rythme, en profitant de la météo ensoleillée pour alterner les visites historiques, la plage et les cafés.
Nelson est une ville où l'ancien et le nouveau cohabitent à la perfection.

Avec 2400 heures d'ensoleillement par an en moyenne, vous ne risquez guère de visiter « Sunny Nelson» sous la pluie. Une météo idéale, mais Whakatū (le nom de la ville en maori) constitue-t-elle pour autant une visite incontournable dans le cadre d'un bref séjour en Nouvelle-Zélande ?

Souvent snobée par des guides de voyages qui ne l'ont visité qu'au pas de course entre une randonnée dans le Parc d'Abel Tasman et une dégustation de vin à Blenheim, Nelson mérite qu'on lui consacre au moins une demi-journée.

Quelles sont les visites à privilégier ?

L'exploration du centre-ville en remontant Trafalgar St vers la cathédrale, suivie d'un saut de puce à South Street ou d'une promenade à Queens Garden et Botanicals suffisent à donner un bon aperçu de Nelson.

Mais pour s'imprégner de l'atmosphère bohème de cette cité d'artistes, il faut prendre le temps de flâner dans les cafés et sur la plage de Tahunanui.

Les rues autour de la cathédrale regorgent de cafés et de boutiques de créateurs.
Les rues du centre-ville réservent bien des surprises aux promeneurs.

Car Nelson est une ville qui jouit d'une qualité de vie exceptionnelle, où l'on profite de la vie ou de ce qu'il en reste, car c'est aussi, il faut bien le dire, un paradis pour les retraités en Nouvelle-Zélande.

Nelson est une ville où l'on aime prendre le temps de vivre sans faire la course contre la montre.
Impossible de visiter la ville sans flâner dans les cafés d'artistes branchés.

Avec une population qui recherche le calme, mais fuit l'ennui, Nelson n'est pas Queenstown (point de sports extrêmes ici) et ne cherche pas à imiter Wellington.

C'est une cité ensoleillée qui assume le passé et la modernité, sans pour autant chercher à impressionner les voyageurs , mais en y parvenant avec une sorte de nonchalance presque aristocratique.

Un camp de base pour Abel Tasman ?

Parce qu'il faut bien loger tout le monde, les agences de voyages en font un peu trop facilement un camp de base pour Abel Tasman.

Cependant, les villages de Motueka, Kaiteriteri ou Marahau sont mieux situés, et Nelson se trouve tout de même à une heure de route du Parc National le plus connu de Nouvelle-Zélande !

Même si la ville n'est pas la plus proche d'Abel Tasman, elle possède plus d'hébergements que les villages de Marahau, Motueka ou Kaiteriteri.
Nelson sert aussi de camp de base pour visiter le parc national d'Abel Tasman.

Je me dois de vous mettre en garde contre l'erreur qui consiste à associer Nelson au parc national du même nom ! Nelson Lakes National Park est pratiquement à 100 kilomètres de la ville !

De nombreux guides de voyages qui n'ont jamais mis les pieds dans le pays tombent facilement dans le piège à cause du nom, mais ce sont deux visites bien distinctes et nous parlerons de National Lakes dans un autre dossier.

Si la ville et le parc national partagent le même nom, ils sont distants de presque 100 kilomètres, soit une heure et demie de route !
Le parc national de Nelson Lakes se trouve à 100 kilomètres de Nelson.

Nelson est idéale pour compléter une journée de randonnée, quitte à passer la nuit sur place afin de lui consacrer une matinée avant de reprendre la route.

Plus qu'une simple escale pour faire le plein de carburant entre Abel Tasman, Blenheim ou Picton, c'est une véritable surprise que l'on apprécie d'autant plus que l'on n'en attendait peu.

L'aéroport de Nelson accueille des vols domestiques en provenance de toutes les grandes villes de Nouvelle-Zélande.
L'aéroport de Nelson expose quelques oeuvres du World of WearableArt.

Les kiwis connaissent la valeur de Nelson, et pour s'en convaincre il suffit de rappeler que l'aéroport de la ville dessert aussi bien le Sud que le Nord du pays en accueillant un million de voyageurs chaque année. 

Autrement dit, votre exploration de l'île du Sud peut très bien débuter ou finir par Nelson, sous un ciel ensoleillé !

Infos pratiques

Questions fréquentes

Guillaume, Guide Kiwipal

Demandez à Guillaume de vous aider ! Besoin d'aide ? Je suis un guide certifié par l'office de tourisme et je vous réponds avec plaisir tous les jours de la semaine. Guide certifié par l'office de tourisme, je réponds avec plaisir tous les jours de la semaine. Je réponds avec plaisir à vos questions.

Poser une question à Guillaume Poser une question

Activités

Combien de temps faut-il pour visiter Nelson ?

Il faut compter au moins une journée entière pour faire l'essentiel, mais deux jours seraient préférables pour ne pas faire la course. En revanche, si l'on se contente de quelques activités comme la visite de la cathédrale et de Trafalgar Street, quelques heures peuvent suffire à la rigueur.

Faut-il préférer Nelson ou Abel Tasman ?

La question ne se pose pas, car Nelson est une ville, tandis qu'Abel Tasman est un parc national avec quelques villages en périphérie. Nelson peut servir de camp de base pour Abel Tasman, car la ville se trouve sur le trajet, mais il est souvent préférable de se loger à Marahau ou Motueka pour être proximité du sentier de randonnée.

Quelles sont les randonnées à faire à Nelson ?

Botanical Hill propose quelques jolies promenades jusqu'au sommet d'une colline ou se trouve le centre de la Nouvelle-Zélande. Il faut pousser vers Matai Reserve pour trouver d'autres promenades intéressantes avec des plans d'eau où l'on peut même se baigner en été.

Christ Church Cathedral

Combien coûte la visite de la cathédrale ?

La visite de la cathédrale anglicane est gratuite, mais une donation est envisageable.

Pourquoi la cathédrale n'a-telle jamais été achevée ?

Christ Church est achevée, mais elle ne respecte pas le plan d'origine qui n'aurait sans doute pas survécu aux séismes.

Founders Heritage Park

Combien de temps faut-il pour visiter le parc ?

Il faut compter deux heures pour en profiter pleinement sans se bousculer, mais une heure peut suffire si l'on ne consulte pas les panneaux explicatifs et si l'on se contente de se promener d'une maison à l'autre.

Quels sont les horaires du Founders Heritage Park ?

Le parc ouvre ses grilles à 10 h du matin et les ferme à 16h30.

Hébergement

Faut-il se loger dans le centre-ville ?

Comme souvent en Nouvelle-Zélande, il n'est pas indispensable de réserver des hébergements en centre-ville parce que la circulation est quasi nulle en soirée. Pourquoi payer le double quand il suffit d'une dizaine de minutes pour rentrer à l'hôtel ?

Peut-on se loger dans South Street ?

La rue historique de Nelson possède quelques beds & breakfasts, mais vous allez payer le prix fort, alors autant vous loger ailleurs en ville.

Peut-on se loger à Tahunanui Beach ?

La solution la plus économique consiste à réserver dans le camping Holiday Park de la plage qui fait aussi office de motel si vous voyagez en voiture.

Tahunanui Beach

Peut-on aller à la plage à pied ?

C'est une plage que l'on rejoint essentiellement en transport, car elle est trop éloignée du centre-ville. Bien entendu, si vous réservez un bed & breakfast ou un motel à deux pas de la plage, cela ne posera aucun problème.

Peut-on se baigner à Tahunanui Beach ?

La baignade est recommandée uniquement durant les mois d'été, l'eau étant trop fraîche le reste de l'année à moins de pratiquer un sport aquatique en combinaison comme le kitesurf.

Le parking est-il payant près de la plage ?

Le stationnement est gratuit, mais uniquement en journée et vous aurez une amende si vous stationnez en camping-car pendant la nuit.