Les Moerakis Boulders sont des rochers ronds sur la plage.

L'origine mystérieuse des Moeraki Boulders.

Réservez votre voyage en Nouvelle-Zélande !

Contactez un conseiller Kiwipal pour parler de votre projet de vacances, c'est gratuit et sans engagement !

Je pose une question ▸
  • Lire l'article
  • Détails
  • Conseils
21 Votez SVP !
Vos questions (12)
Poser une question

Programme de la visite.

  • 1Une journée aux Moerakis Boulders.
  • 2Est-ce qu'ils viennent de l'espace ?
  • 3Un terrain de jeu improvisé !
  • 4Et si on faisait un peu d'espionnage ?
  • 5Qui sait ce que vous allez découvrir ?

1Une journée aux Moerakis Boulders.

Il faut impérativement se renseigner sur les horaires des marées avant de venir visiter la plage. Les boulders ne sont visibles et accessibles qu'à marée basse.

Les boulders sont visibles sur la plage à marée basse.

Courte mais indispensable étape de tout voyage en Nouvelle-Zélande, les Moerakis boulders n'ont pas fini de fasciner les touristes au même titre que les Pancake Rocks ou l'arche de Cathedral Cove.

Il y a plus d'un millier d'années, les navigateurs maoris ont rejoint la Nouvelle-Zélande en provenance de “Hawaiki”, la terre des ancêtres.

Un canoë s'est retrouvé isolé lors d'une terrible tempête et s'est échoué sur la côte. Les restes du canoë et les survivants se sont changés en pierre.

L'emplacement exact du naufrage de la légende se trouve dans l'île du sud de la Nouvelle-Zélande. C'est au nord de l'Otago, sur la plage de Koekohe que se trouvent les Moeraki Boulders.

Panier à anguilles métamorphosés selon la légende, ce sont des pierres parfaitement lisses et arrondies.


L'origine est-elle extraterrestre ? Rien ne permet de le dire. Ce qui est certain en revanche, c'est que l'on trouve de semblables rochers sur la planète Mars.

La brume recouvre la plage, on se croirait sur une autre planète.

Cet audio-guide explique la formation des boulders selon une approche scientifique.

Un audioguide complet qui présente l'originalité des Moeraki Boulders.

Un documentaire de ManatuTaonga.

Semblables à des boulets de canon, les petits rochers font 50 cm. Mais les plus gros atteignent facilement deux mètres et pèsent 7 tonnes !

A la fin de journée lorsque le soleil se couche à l'horizon, une lumière dorée envahit la plage et les vagues recouvrent petit à petit les pierres. On croirait voir dépasser les crânes de quelques géants enfouis sous le sable.

Comment la nature a-t-elle pu former des figures géométriques aussi parfaites ?


2Est-ce qu'ils viennent de l'espace ?

On pourrait les confondre avec des carapaces de tortues géantes ou avec des oeufs de dinosaures...

Certains rochers ressemblent à des carapaces de tortues.

J'en suis venu à formuler toutes sortes d'hypothèses fantastiques durant mes voyages. Certaines roches sont comme recouvertes d'une sorte d'écaille. Quand la brume se lève, on frissonne devant ces oeufs prêts à éclore.

En questionnant le propriétaire du café situé un peu plus loin, j'en apprends de belles sur les différents surnoms donnés à ces pierre étranges.

Certains les appellent des “jawbreakers” en référence aux grosses boules de chewing-gum. D'autres surnoms sont beaucoup moins poétiques et plus évocateurs.

Si vous observez les collines avoisinantes, vous découvrirez d'autres boules géantes qui commencent à émerger (en attendant de venir rouler sur la plage).

Au fil du temps, j'ai collectionné tout un recueil de théories amusantes sur leur formation.


Certains boulders ressemblent à des ballons de football ou à un oeuf prêt à éclore...

D'autres ressemblent à un ballon de football.

On commence par la plus farfelue : une espèce extraterrestre aurait déposé ces oeufs qui n'auraient pas survécu au climat (au moins ça prête à rire). Pour d'autres il s'agirait d'une espèce inconnue d'oeufs de dinosaures.

A première vue saugrenue, cette hypothèse a trouvé des défenseurs. Surtout depuis que l'on a découvert des squelettes de dinosaures à proximité (un mosasaure et un plésiosaure, des reptiles du crétacé !).


La couleur ocre de l'intérieur des boulders a fait couler beaucoup d'encre. Certains y voient la preuve qu'il s'agit d'oeufs de dinosaures fossilisés.

L'intérieur des boulders ressemble à du jaune d'oeuf...

Je passe sous silence les théories bibliques et autres boules de feux tombées du ciel ; on n'en finirait pas.

Mais certaines roches sont fendues et leur contenu est tout à fait saisissant: un coeur de pierre, couleur miel, qui évoque bien un oeuf fossilisé.

Bien entendu, la science s'est penchée sur le sujet. et des théories ont été formulées pour y voir plus clair.


Plus la falaise s'effrite avec le temps et plus l'on voit surgir de nouveaux boulders.

L'érosion fait émerger de nouveaux boulders des falaises.

Il s'agirait en réalité de dépôts de calcites autour de noyaux de boue fossilisés (comme souvent l'explication rationnelle déçoit un peu).

Une érosion de 60 millions d'années dans le sable aurait donné cette forme sphérique étrange.

L'océan ou les dinosaures n'aurait donc aucun rapport avec ces merveilles de la nature. On pourrait oser la comparaison avec la formation des perles... des perles de sept tonnes.


Les blueberry rocks que l'on a pu photographier sur la planète Mars ressemblent étrangement aux Moeraki Boulders.

La ressemblance avec les blueberry rocks de Mars est troublante.

La récente découverte sur Mars de structures similaires (les blueberry rocks) a pourtant relancé le débat.

Le Dr. C. J. Ransom est parvenu à reproduire des formes similaires à moindre échelle. En soumettant des particules de poussière à de puissants champs électriques il arrive à un résultat similaire.

Mais l'explication scientifique comporte encore quelques zones d'ombre.

Comment expliquer que les roches soient complètement sphériques, alors que leur base devrait être tassée ? Une forme aussi régulière après 60 millions d'années est-elle envisageable ? Venez vous faire votre avis sur place.


3Un terrain de jeu improvisé !

La forme ronde des rochers et leur proximité suggèrent qu'un même phénomène a oeuvré dans leur création. Mais s'il s'agit d'un processus naturel, pourquoi de telles formations sont-elles aussi rares à la surface du globe ?

Une partie de pétanque pour géants ?

Il y a une cinquantaine de boulders (ou crânes, ou oeufs de dinosaures, c'est vous qui voyez). En tout cas si j'ai bien compté... Autant prendre des photos, le cadre très photogénique s'y prête admirablement.

Pendant ce temps les enfants vont en profiter pour escalader les Moeraki boulders. Certains sont creux et il est possible de jouer à cache cache.

On s'amuse à sauter à pieds joints d'une pierre à l'autre. Attention cependant à ne pas glisser quand les vagues remontent !

A ce sujet, j'ai été particulièrement chanceux lors de ma première visite car je suis arrivé à marée basse.

Quelques heures plus tard, les boulders étaient recouverts en grande partie par l'océan. Dans ces conditions, et si le temps est agité, on ne voit pas grand chose et l'on repart frustré.


Difficile d'expliquer pourquoi la surface de certains boulders est aussi lisse. En tout cas, il faut prendre garde à ne pas glisser en marchant dessus.

La perfection de certains boulders reste mystérieuse...

Les Moeraki boulders sont à une heure de route de Dunedin. Il suffit de se renseigner sur le service d'information des marées pour planifier une escale sur le trajet.

En été, la fréquentation augmente, arriver tôt ou en fin de journée est donc recommandé.

Si la matinée touche à sa fin, vous pouvez pique-niquer sur la plage, mais ce serait dommage. À proximité des boulders se trouvent deux restaurants. La taverne fera l'affaire, mais ce serait un crime de ne pas rendre visite à “La Fleur”.


Le restaurant La Fleur est souvent cité parmi les meilleurs restaurants de Nouvelle-Zélande.

Le restaurant gastronomique « La Fleur » est incontournable.

“Fleur's place” est un restaurant traditionnel gastronomique réputé dans toute la Nouvelle-Zélande.

On voyage de loin pour déguster le muttonbird, un oiseau marin au goût fumé. Les poissons passent directement du pêcheur au cuisinier sans intermédiaire.

Une expérience culinaire à vivre mais qui implique de réserver à l'avance (plus d'informations dans les conseils pratiques de Ben).


4Et si on faisait un peu d'espionnage ?

Le phare de Katiki se trouve a quelques kilomètres de Moeraki. Ce qui constitue une belle promenade, surtout si vous devez attendre que la marée descende pour observer les boulders.

Le phare de Katiki est à quelques kilomètres de Moeraki.

Une décision s'impose. La plage de Koekohe où se trouvent les Moeraki boulders est à 78 km de Dunedin et à seulement 35km d'Oamaru. La route est belle, tout est bien indiqué et il est impossible de louper l'emplacement.

Il y a même un camping juste à coté. Pourquoi ne pas en profiter pour passer quelques heures sur place ?

Pour commencer regardez bien au large, vous avez des chances d'apercevoir des dauphins d'Hector.

Ce ne sont pas les seuls amis que vous pouvez vous faire dans la région. Repérez les panneaux qui indiquent la direction du phare Katiki. C'est une belle randonnée de 5km qui vous réserve une surprise.

Près du phare il existe un abri spécialement conçu pour observer les manchots à oeil jaune.

Si vous avez pensé à emporter des jumelles vous pourrez les espionner en train de s'amuser sur la plage.


Il faut se montrer discret pour observer les pingouins à oeil jaune afin de ne pas les déranger. C'est une espèce protégée.

Les pingouins à oeil jaunes peuvent être observés discrètement.

Les pingouins se trouvent non loin du phare de Katiki. Un observatoire permet de les observer sur la plage sans les déranger.

Les pingouins peuvent être observés à parti d'un abri prévu à cet effet.

Filmé par Jerry Qiu.

En fin de journée, les manchots sortent de l'eau pour rejoindre leurs nids. Vous aurez l'occasion de les admirer de plus près.

Gardez à l'esprit que ce sont des animaux sauvages. N'essayez pas de les approcher, y compris pour leur donner le reste du sandwich au thon qui a fait la route.

Si vous avez déjà vu des manchots, alors préférez la balade en direction de Shag Point. Des otaries paressent sur les rochers et la plage.


La randonnée qui conduit à Shag Point permet d'observer des otaries à fourrure.

Une colonie d'otaries à fourrure a élu domicile à Shag Point.

Vous souvenez-vous de la légende que j'ai raconté au début ? Observez bien le rocher qui se détache à la pointe. Dans la légende maori, il représente le pilote du canoë qui s'est échoué et a été changé en pierre.

Dernière option, une balade pour aller au village de Moeraki. Comptez deux heures aller-retour en longeant la plage pour suivre cet itinéraire.

L'ancien port de pêche à la baleine fut le premier lieu d'installation des colons de l'Otago. C'est une bonne occasion de se dégourdir les jambes avant de reprendre la route pour la suite du voyage en Nouvelle-Zélande.


5Qui sait ce que vous allez découvrir ?

L'hypothèse scientifique la plus vraisemblable suppose que ce sont des dépôts de calcites solidifiés autour de noyaux de boue fossilisés.

L'explication scientifique demeure incomplète.

Bien plus qu'une curiosité géologique, les Moeraki Boulders sont emblématiques de la Nouvelle-Zélande. C'est à juste titre que ce lieu figure dans notre classement des incontournables du pays : il est unique au monde et mérite le déplacement.

Qui sait ce qui se cache sous la plage ? En creusant dans le sable vous trouverez peut-être un squelette de plésiosaure (on en a découvert à quelques km au sud en 1987).

A vous la gloire et la célébrité ! Vous n'aviez pas prévu ça ?

Un dernier mystère à résoudre concerne la disparition des boulders.

Les photos de voyage prises il y a près d'un siècle ne laissent pas l'ombre d'un doute ! Ils diminuent, ou plutôt disparaissent... et cela n'a rien à voir avec l'érosion.


Il y avait beaucoup plus de boulders sur la plage de Moeraki. Les petits rochers faciles à transporter ont été volés avec le temps, souvent pour décorer des jardins.

Les boulders de petite taille ont été dérobés au fil du temps.

La plupart des visiteurs se rendent à Moeraki sur la route qui mène à Dunedin.

Un roadtrip bien filmé qui passe par la plage de Moeraki.

Un film de thedailyenglishshow.

L'explication est simple : durant de longues années les pierres les plus petites étaient ramassées pour devenir des cadeaux très appréciés.

Bien que le lieu soit désormais protégé, il continue d'être pillé. Des voleurs détachent et emportent des morceaux au passage.

Raison de plus pour se dépêcher de visiter ce lieu qui conserve encore sa magie.

Je n'ai pas trop abordé les questions pratiques. Mais Ben le Kiwi en sait beaucoup plus que moi sur les Moeraki Boulders. Consultez sa rubrique, vous apprendrez qu'il existe d'autres boulders en Nouvelle-Zélande (notamment le split apple rock d'Abel Tasman).

Quant à nous, si vous continuez votre voyage au sud, nous nous retrouverons dans la ville de Dunedin.


Guillaume Le Nistour, Kiwipal
Un article de Guillaume Le Nistour.
Fondateur de Kiwipal, Guide de Voyages Nouvelle-Zélande.
guillaume

Questions & Réponses.

Que puis-je faire pour vous aider ? Si vous voulez mon avis, les Moeraki Boulders sont des oeufs de Kiwis géants. Mais toute explication farfelue est la bienvenue. N'hésitez pas à me poser vos questions, je connais la région.

Poser une question à Ben

  • Tous les sujets ... 12 réponses au total
  • Les boulders et leur origine 5 réponses
  • Accueil et renseignements 3 réponses
  • La plage de Moeraki 2 réponses
  • Météo et horaire des marées 2 réponses

Les boulders et leur origine

  • Existe-t-il d'autres boulders en Nouvelle-Zélande ?

    Il existe en effet d'autres Boulders en Nouvelle-Zélande. Les « Koutu Boulders » et les « Wairere Boulders ». On reparlera de tout ça dans un prochain article sur Kiwipal.

  • Y-a-t-il d'autres boulders dans le monde ?

    Oui, mais ils ne sont pas aussi célèbres. Des specimens existent au Costa Rica, en Russie et en Argentine.

  • Quels sites me recommandez-vous pour en savoir plus ?

    Il y a un superbe site pour admirer les boulders en 360°, et une remarquable vidéo explicative :Plus de détails sur les Moeraki Boulders

  • D'où viennent les graffitis sur certains boulders ?

    Sans doute de ces mêmes personnes qui écrivent leur nom sur les arbres avec un couteau, ou laissent leur numéro de téléphone dans les toilettes publiques...

  • Pourquoi certains rochers sont éclatés en petits morceaux ?

    Dans certains cas, c'est tout à fait naturel. Mais des gens ont aussi utilisé des explosifs pour fragmenter les boulders et revendre des morceaux.

Accueil et renseignements

  • Comment s'y rendre ?

    Lorsque vous quittez Oamaru vous vous engagez sur la SH1, direction Dunedin. Deux itinéraires s'offrent à vous. Totara Estate ou la côte de Taranui offrent des paysages splendides. Les deux routes rejoignent Maheno et son église anglicane. L'église a du charme et des vitraux qui viennent de Rome. Si vous quittez Dunedin, vous avez 78km, les Moerakis boulders sont indiqués régulièrement.

  • Est-ce que c'est payant ?

    Quand vous arrivez par la route il faut s'arrêter au premier parking indiqué. Il permet l'accès à la plage et les Moeraki boulders sont à 300m. C'est gratuit. Si vous poussez jusqu'au café, vous découvrirez que l'accès à la plage est payant. Le tarif est fixé à 2 dollars et il est facultatif (vous déposez l'argent dans une boite). J'imagine que cela paye l'entretien ?

  • Où se procurer des souvenirs ?

    Le Moeraki Boulder's café est ouvert de 9h à 17h. Impossible de le manquer, son toit ressemble à des boulders géants. Vous y trouverez des guide sur la formation des pierres. On y trouve des cadeaux souvenirs similaires aux autre boutiques du pays.

La plage de Moeraki

  • Est-ce que l'on peut se baigner ?

    L'eau est trop froide pour se baigner sans combinaison. Les dauphins sont parfois visibles au large, mais je déconseille de se baigner ici.

  • Y-a-t-il des précautions à prendre ?

    Si la marée monte, les boulders peuvent être glissants quand ils sont mouillés par les vagues. Vous risquez surtout de vous tremper. Mais les petits peuvent se faire mal et il faut les surveiller (comme toujours de toute façon quand ils sont à la plage).

Météo et horaire des marées

  • Quel temps fait-il à Moeraki ?

    En été vous pouvez espérer 12°C le matin et 17°C l'après midi. La moyenne descend lentement au fil de l'année pour atterrir à 6° le matin et 9° l'après-midi. Mais vous êtes au bord de la mer, et le ressenti peut varier selon l'humidité.Météo de Moeraki

  • Où trouver l'horaire des marées ?

    Consultez ce site internet :Horaire des marées à Moeraki

Photo de guillaume à la montagne

L'avis de Guillaume.

Expert Nouvelle-Zélande

Aussi incroyable que cela puisse paraitre, j'ai découvert les Moeraki Boulders par hasard.

J'ai d'abord cru qu'il s'agissait de sculptures d'art contemporain !

Ma rencontre avec la Nouvelle-Zélande date de 1997. Je partage depuis mon expérience sur Kiwipal avec d'autres passionnés.

Notre mission est de vous emmener hors des sentiers battus en proposant des voyages sur-mesure.

Je pose une question ▸

Sur la carte du pays

La plage de Moeraki se trouve dans la région de l'Otago, sur l'Île du Sud.

Ouvrir Google Maps

Liens pratiques

Plus d'informations à consulter si vous visitez Moeraki Boulders.

Photo de guillaume à la montagne

Votre voyage en Nouvelle-Zélande :

Kiwipal vous aide à préparer un séjour en Nouvelle-Zélande sans agence de voyages.

Vous économisez jusqu'à 30% sur votre budget vacances en éliminant les frais d'agence.

Je contacte Guillaume

Rejoignez-nous !

Abonnez-vous au groupe des voyageurs passionnés par la Nouvelle-Zélande.

Expert certifié de la destination

Une question ?

Demandez conseil aux experts de la Nouvelle-Zélande :

Je pose une question ▸
Adresse email erronée ou message trop court !
Message envoyé !
Un conseiller Kiwipal vous répondra dans les plus brefs délais. Merci !
Haut de la page
Vos articles favoris
Vous pouvez construire une liste de vos articles favoris.
Cliquez sur le bouton « ajouter aux favoris » dans la page de votre choix. Votre liste sera sauvegardée même si vous quittez le site.
J'ai compris !