Le voyage au Cape Reinga vous mène au phare de la pointe nord de Nouvelle-Zélande.

Cape Reinga, le phare du bout du monde.

Réservez votre voyage en Nouvelle-Zélande !

Contactez un conseiller Kiwipal pour parler de votre projet de vacances, c'est gratuit et sans engagement !

Je pose une question ▸
  • Lire l'article
  • Détails
  • Conseils
12 Votez SVP !
Vos questions (19)
Poser une question

Programme de la visite.

  • 1Une journée au Cape Reinga.
  • 2Foncez en voiture sur la plage !
  • 3Gagner le bout du monde !
  • 4Il y a comme une présence dans l'air ...
  • 5Une petite randonnée de 3000 km ?
  • 6Vous préférez surfer dans des dunes de sable ?
  • 7Vous n'allez toute de même pas manquer tout cela !

1Une journée au Cape Reinga.

L'excursion au Cape Reinga occupe généralement une journée entière. Cependant, le trajet est bordé de paysages magnifiques et l'on peut même rouler sur la plage durant 90 kilomètres.

Le phare du Cape Reinga se trouve à la pointe de l'Île du nord.

Bien que le Cape Reinga attire chaque année de plus en plus de visiteurs, le phare du bout du monde reste encore méconnu des touristes qui visitent la Nouvelle-Zélande.

Un couple qui termine son voyage après deux ou trois semaines a généralement parcouru plus de 3000 km en voiture. Ajouter une étape de 400 km pour gagner la pointe du nord est souvent au-dessus de leurs forces.

N'oublions pas non plus ceux qui viennent de débarquer de l'aéroport et qui se précipitent sur Bay of Island, Rotoruaou le Tongariro Crossing.

Tous ces voyageurs ont un point commun : ils vont manquer une des plus belle journée en Nouvelle-Zélande. Alors pour vous éviter de faire pareil, je vais vous démontrer que le Cape Reinga mérite cent fois le déplacement.


Parce qu'ils souhaitaient créer des pâturages, les colons occidentaux ont largement déforesté le Nord de la Nouvelle-Zélande. Non loin du cap Reinga, un petit désert s'est formé avec le temps, pour le bonheur des touristes.

Saviez-vous qu'il existe un désert de sable fin dans le pays ?

Pour se rendre au cap, on peut rouler sur la plage ou emprunter une route intérieure.

Visites du Cape Reinga (sans la 90 mile beach hélas...) suivit des dunes de Te paki

Présentation de FullersGreatSights.

2Foncez en voiture sur la plage !

La conduite est autorisée sur la Ninety Mile Beach. Le conducteur est responsable de son véhicule et doit prendre garde à ce qu'il ne reste pas bloqué avec une marée montante !

La Ninety Mile Beach est une plage où la conduite est autorisée.

Je recommande de quitter Auckland en voiture très tôt le matin en direction de Kaitaia. Le paysage vallonné est sublime, il faut résister à la tentation de s'arrêter tout le temps car il y a beaucoup à faire et à voir aujourd'hui.

Je ne vais pas vous parler de la forêt de Kauri à Puketi. C'est sur la route, c'est jouable, mais cela fera l'objet d'un autre article. Arrivée à Kaitaia 4h plus tard. Il faut l'avouer il n'y a guère d'intérêt si ce n'est retirer de l'argent et faire le plein (vous serez bientôt à 100 kilomètres de la première zone habitée).


La ville de Kaitaia ne présente pas un grand intérêt touristique, hormis quelques curiosités comme une statue de rugbyman façon Botero.

Statue de Rugbyman à la Botero dans la ville de Kaitaia.

On quitte la ville et 5 kilomètres plus loin, voici la première surprise de la journée : une plage immense et des traces de pneu sur le sable.

Vous avez deviné, nous allons tailler la route sur la plage. Surnommé la Ninety mile beach, elle couvre en réalité 56 miles, soit 90 km (allez savoir pourquoi...).

Première possibilité : vous êtes pressés. Dans ce cas vous pouvez éviter la plage et continuer par la route. C'est un voyage magnifique, mais ce n'est plus le même trip.

Cet itinéraire donnel'occasion d'admirer des kauris, ces arbres centenaires emblématiques de la Nouvelle-Zélande.

Pour rouler sur la plage il faut disposer d'un véhicule adéquat.

Deuxième solution, vous êtes équipés 4 roues motrices ou propriétaire de votre véhicule. Vous allez pouvoir foncer sur la plage en poussant la musique à fond. Si vous avez une voiture de location, l'accès est à priori interdit car votre assurance ne le permet pas (idem pour les vans) ...


Conduire un véhicule inadapté ou s'approcher trop prêt du rivage peut avoir des conséquences désastreuses pour la suite de vos vacances...

S'approcher trop près des vagues peut ruiner vos vacances.

On croise parfois des carcasses de voitures au trois quart enfoncées dans le sable ; alors respectez les limitations de vitesse (100km/h max) sinon vous risquez d'endommager votre véhicule ! Et rappelez vous qu'on ne s'engage sur la plage que 2 heures avant ou après la marée haute.


Avant d'engager son véhicule sur le sable, il faut s'assurer que l'assurance couvre tout problème éventuel. Ce ne sera pas le cas avec les voitures de location. Renseignez-vous avant de partir !

Pour ne pas ensabler son véhicule, il vaut mieux disposer d'un 4x4.

Le plus raisonnable reste de suivre les traces laissés par les véhicules précédents et admirer le paysage.

Résistez à l'envie de venir mettre les pieds dans l'eau (elle est froide avec des courants traîtres et des baînes). Si vous avez de la chance, vous croiserez des chevaux sauvages.

Pour avoir testé les deux, je recommande plutôt de laisser la voiture à Kaitaia pour prendre des places dans un bus spécial 90 mile beach.

Vous allez pouvoir profiter des commentaires d'un guide qui va vous raconter de belles légendes maories.


Le conducteur du bus vous racontera des anecdotes sur la région. C'est une bonne raison de choisir ce moyen de transport qui laisse le temps d'admirer le paysage. Après avoir conduit toute la journée, cela fait du bien de passer le volant.

Le bus qui assure la navette est recommandé.

Bon je vous préviens, si votre niveau d'anglais laisse à désirer, vous allez comprendre un tiers de ce que le guide raconte dans sa barbe. Peu importe, l'ambiance est géniale, détendue, et des escales sont prévues pour profiter de la plage. Quel que soit le trajet que vous aurez choisi, votre voyage vous rapproche du bout du monde.


3Gagner le bout du monde !

Pour rejoindre le phare du cap, il faut emprunter un chemin très bien entretenu.

Le chemin qui mène au phare est très bien entretenu.

On ne vous l'a peut-être pas encore dit mais la Nouvelle-Zélande est un pays avec un climat qui peut changer plusieurs fois dans une même journée. Ici le ciel est tour à tour sombre et menaçant avant de redevenir calme et ensoleillé.

Quel que soit le climat, le Cape Reinga va vous laisser sans voix. Visible à 48 km au large, le phare surplombe l'océan. Portez votre regard au loin pour observer un panorama unique.


La pointe de l'île du Nord n'est pas habitée, mais le nombre de touristes est en augmentation constante depuis des années. On estime que le cap reçoit 400 visiteurs par jour.

Vous êtes au bout du monde !

Le phare sert à signaler la côte aux navires marchands.

Un reportage en allemand sur le Cape (si vous ne parlez pas cette langue, regardez tout de même les images).

Réalisé par derwissensverlag.

Vous êtes à la ligne de démarcation entre la mer et l'océan.

Regardez attentivement, on distingue que la mer de Tasman est colorée bleu/vert, alors que l'océan Pacifique est teinté bleu/gris.

L'océan et la mer semblent lutter pour la suprématie. Les vagues peuvent atteindre 10 m de haut au point de contact au large.


L'océan Pacifique rencontre la mer de Tasman et les courants contraires forment des vagues au large. La mer de Tasman est colorée bleu/vert, tandis que l'océan Pacifique est teinté bleu/gris.

Les vagues au large marquent la rencontre entre la mer et l'océan.

Vous êtes bien au bout du monde, et à l'extrémité de l'île du nord (Les falaise de North Cape sont un poil plus au nord, mais c'est une réserve interdite et nous n'allons pas chipoter).

Il règne un calme absolu et le bruit de la mer vous parvient étouffé par le vent. Au pied du phare, un panneau récapitule les distances avec les principales villes. Londres est tout de même à 18029 km !


Un panneau directeur est installé près du phare. Il indique la distance de quelques villes importantes, dont Londres... à 18 029 km !

Le panneau des distances laisse rêveur ...

Regardez bien sur le bord de la route, dans les buissons ou les fossés. Vous avez des chances d'apercevoir un mokomoko.

Ce petit lézard très mignon est une espèce rare endémique. Je n'en dit pas plus, des panneaux vous l'expliqueront sur place, il y a beaucoup d'espèces rares dans les parages.

Si vous n'arrivez pas à décrocher votre regard du large ce n'est pas un hasard.


4Il y a comme une présence dans l'air ...

On repère facilement un pohutukawa isolé à la pointe du cap. C'est du haut de ses branches que les âmes des morts s'envolent vers l'au-delà.

Le pohutukawa sacré d'où les âmes s'envolent pour l'au-delà.

Les maoris considèrent le Cape Reinga comme le lieu le plus sacré de la Nouvelle-Zélande. Ils l'ont baptisé “Te Rerenga Wairua” , ce qui signifie “Le lieu du Grand saut de départ des Esprits”. C'est d'ici que les âmes des défunts partent rejoindre l'au-delà.

Observez le promontoire rocheux au loin et repérez l'arbre qui penche dans le vide. Ce pohutukawa sacré est âgé de 800 ans.

C'est en sautant de ses branches que les âmes plongent dans la mer pour rejoindre “Hawaiki”, la terre des ancêtres.

Certains maoris vous diront que lorsque la brume recouvre le Cape, on peut entendre les âmes murmurer entre elles.


Le cap a subi une déforestation presque totale au temps des colons. On replante des arbres depuis quelques années et vous pouvez apporter votre contribution.

La végétation du Cape se reconstitue progressivement.

Vous êtes sur un sol sacré qui implique quelques règles élémentaires : Comme on ne mange pas un Fast Food dans une église, on ne casse pas non plus la croûte au Cape Reinga. Gardez vos distances avec le pohutukawa sacré (difficilement accessible de toute façon). Et bien entendu, on ne goute pas à l'eau de la source sacrée utilisée pour les rîtes funéraires.


L'arbre kauri se forme durant 800 ans et peut vivre pendant près de 2000 ans. Il suffit d'observer sa circonférence de dix mètres et sa hauteur de cinquante mètres pour comprendre le caractère sacré que lui attribuent les Maoris.

Les Kauris Tree sont des arbres géants parfois millénaires.

Autrefois couvert d'arbre Kauris, le Cape est actuellement en cours de réhabilitation. Les Néo-Zélandais n'ont pas fait les choses à moitié et replanté 150.000 arbres et végétaux. Comme de nombreux visiteurs vous pouvez apporter votre contribution.

Plantez un arbre pour quelques dollars. Grâce aux coordonnées GPS que l'on vous communiquera, vous pourrez retrouver votre arbre dans quelques années.

Tant que j'y pense, avant de partir vous pouvez poster une petite carte dans la boite au lettre près du parking. Elle sera tamponnée “Cape Reinga”, et à notre époque numérique, c'est une petite attention à considérer.


Le cap marque le lieu de passage des âmes des défunts qui s'en vont rejoindre la terre des ancêtres, Hawaiki.

Le Cape est un lieu mystique sacré pour les Maoris.

Je ne sais pas si c'est la vue, le cadre religieux, le fait de planter un arbre pour contribuer à la beauté de la nature.. Je me suis senti relaxé et détendu comme jamais. J'ai d'ailleurs vu des gens avec les larmes aux yeux afficher un grand sourire. Toutes ces émotions (ou alors vous avez un coeur de pierre) vont vous donner une envie folle d'aller vous dégourdir les jambes avant de poursuivre votre voyage.


5Une petite randonnée de 3000 km ?

« Te Arararoa » est la plus grande randonnée de Nouvelle-Zélande. Elle traverse l'intégralité du pays en partant du Cape Reinga.

Le cap est le point de départ d'un Trek à travers tout le pays.

Il y a quelques années, les kiwis (le surnom des néo-zélandais) se sont retroussés les manches pour créer l'un des plus grand sentier de randonnée au monde.

Le point de départ est naturellement fixé au Cape Reinga.

Les 3000 km de “Te Arararoa” (la grande marche), parcourent les deux îles du nord au sud, en traversant les principaux centres d'intérêts (listés sur Kiwipal).

Des escales spéciales backpackers sont prévues, et les chemins sont soigneusement balisés et entretenus.

Si vous avez des mollets en acier et que 4 mois de marche à raison de 25 bornes par jour ne vous effraient pas, vous pouvez partir à l'aventure.


La plage de Sandy Bay est idéale et bien dégagée pour une partie de frisbee !

Sandy Bay est un paradis pour les amateurs de frisbee.

Bon, si vous n'êtes pas venu pour ça, vous avez tout de même des randonnées sur place. Elles ne sont pas très difficiles voir carrément faciles, mais elles grimpent à l'occasion (restez sur le chemin si vous longez des falaises, sinon c'est un aller simple pour le pohutukawa sacré).

En 45 minutes vous pouvez rejoindre la plage de Te Werahi (très facile). Une autre rando vers Tapotupotu vous fera passer par la plage de Sandy Bay où vous pourrez même vous baigner et pique-niquer (compter 1h30 pour atteindre la plage, et 2-3h au total).

Certains en profitent pour faire une petit rugby dans le sable, moi je dégaine tout de suite mon vieux freesbee.


La visite du Cap Maria Van Diemen ajoute deux heures de route, ce qui décourage la majorité des voyageurs. Et pourtant, le panorama justifie largement l'effort.

Le Cap Maria Van Diemen est aussi beau que sauvage.

Le Cape Maria Van Diemen est à 2 heures de route et se mérite, mais le meilleur de la journée reste à venir, alors réfléchissez bien avant de vous engager plus loin.


6Vous préférez surfer dans des dunes de sable ?

Si les vaches veulent bien vous laisser passer, vous devriez découvrir les dunes de Te Paki au bout de la route.

Une surprise vous attend au bout de la route...

En reprenant la route on rejoint Tepaki et une surprise de taille, complètement inattendue en Nouvelle-Zélande. Vous vous retrouvez dans un véritable désert avec des dunes de sable qui culminent à 140 mètres.

Le sable blanc coule entre les doigts de pied c'est une vraie merveille. Aucun risque de croiser un serpent ou un scorpion, il n'y a pas d'espèces dangereuses en Nouvelle-Zélande.

Le sport local consiste à louer une petite planche de bodyboard pour dévaler les dunes. On s'allonge la tête en avant sur la planche (ou dans l'autre sens si on a la trouille), et on se lance.

Sensations garanties et fous rires assurés puisque vous allez bien finir par vous vautrer devant tout le monde.


Une fois au sommet d'une dune, on peut glisser sur une planche de bodyboard pour redescendre à toute allure !

Les dunes géantes de sable fin sont parfaites pour surfer.

J'ai rencontré un type du coin qui m'a donné deux trucs. Le premier vous le trouverez tout seul, mais je préfère vous le dire : il faut fermer la bouche quand on glisse avec la tête en avant pour ne pas avaler du sable. Ça c'est du vécu, ne le dites pas aux autres, c'est encore plus drôle.


La Nouvelle-Zélande est tout sauf un pays désertique, mais on trouve cependant de grandes dunes à la pointe Nord. Encore un exemple de la variété des paysages du pays.

La Nouvelle-Zélande possède aussi un désert !

Pour descendre les dunes de Te Paki, il faut louer une planche sur place et se laisser glisser.

Descente d'une dune géante sur une planche de surf !

Un film de rafaelcruspeirecosta.

La deuxième astuce consiste à savoir qu'il existe des planches plus rapides que d'autres. Il ne faut pas hésiter à demander une planche “rapide”, et croyez moi, ça fait toute la différence. Avec une bonne planche, de l'élan et une dune bien pentue, vous allez vraiment en profiter. Regardez mes vidéos, vous allez voir que c'est à la portée de tout le monde.


Le Fish and chips de Mangonui a la réputation d'être le meilleur du monde.

Mangonui sert le meilleur Fish & Chips du monde.

Après toute ces émotions il est fort probable que la faim vous tenaille. Vous pouvez vous arrêter à Mangonui sur le retour.

On prétend que c'est le meilleur fish & chips au monde, mais à force de le répéter on en attend trop.

Je préfère dire que si vous avez franchi la 90 mile beach, rencontré l'âme de vos ancêtres au Cape, randonné et surfé dans les dunes... alors ce fish & chips sera à la hauteur du voyage.


Si vous préférez le surf plus traditionnel dans les vagues, je vous recommande notre dossier spécial surf en Nouvelle-Zélande.


7Vous n'allez toute de même pas manquer tout cela !

Le coucher de soleil du cap est légendaire, mais il faut passer la nuit sur place pour profiter de cet instant magique.

Le coucher de soleil sur le Cape Reinga est légendaire !

C'est le meilleur souvenir de mon premier voyage en Nouvelle-Zélande. Une journée, un peu fatigante il faut l'avouer, mais inoubliable. Des gens adorables, des paysages hors du commun, des activités inédites. Que demander de plus ?

Ne vous laissez pas effrayer par la durée du voyage.

En couple on se relaye bien, et à quatre c'est une partie de plaisir. Le paysage splendide est une machine à voyager dans le temps qui défile à toute vitesse.

Hier encore on m'a demandé quand il faut programmer cette journée. Au tout début du voyage, c'est un peu comme manger après avoir sauté un repas : Tout simplement parfait.


Il n'existe pas de logements au cap, la seule façon de passer la nuit sur place est de venir en camping-car. À la nuit tombée, vous ferez partie des rares privilégiés à admirer le coucher du soleil.

Seuls les visiteurs en camping-car pourront demeurer sur place.

En fin de séjour, cela peut faire un peu trop de route. Vous pouvez rejoindre Kaitaia en avion, s'il vous reste de quoi payer. Sinon il suffit de se motiver. Si vos vacances sont presque finies c'est l'occasion de finir le voyage sur une note grandiose.


Conséquence de la déforestation, on trouve de grandes dunes non loin du Cap Reinga. Te Paki attire les touristes et certains n'hésitent pas à descendre le flanc des dunes sur des planches de surf.

Les dunes constituent la grande surprise de la journée.

La visite idéale du cap passe par la 90 mile Beach, le Phare et les dunes de Te Paki.

Une journée complète au Cape Reinga (90 mile beach, Cape et surf dans les dunes).

Une vidéo de flightstoaucklandanz.

Notre cher Kiwipal qui est un guide plus avisé que moi s'est efforcé de répondre aux questions pratiques ci-dessous. Si vous envisagez d'aller au cap, ne manquez pas de consulter tout ce qu'il a mis de coté pour vous.

Et si vous voulez me faire plaisir, envoyez vos meilleures photos, on les publiera sur le site (surtout si vous êtes dessus, ça nous fait toujours plaisir de voir nos lecteurs en vrai).


Guillaume Le Nistour, Kiwipal
Un article de Guillaume Le Nistour.
Fondateur de Kiwipal, Guide de Voyages Nouvelle-Zélande.
guillaume

Questions & Réponses.

Que puis-je faire pour vous aider ? L'essentiel est de bien gérer son temps. Le combo classique, consiste à emprunter la 90 mile beach, admirer le phare et surfer les dunes de sable. Pour faire simple, inscrivez-vous à une sortie en bus à partir de Kaitaia.

Poser une question à Ben

  • Tous les sujets ... 19 réponses au total
  • Comment rejoindre le cap 7 réponses
  • Histoire du cap 3 réponses
  • Meilleure période pour venir 2 réponses
  • La ville de Kaitaia 2 réponses
  • La Ninety mile beach 2 réponses
  • Fréquentation 1 réponse
  • Les dunes de Te Paki 1 réponse
  • Excursion au Cape Maria Van Dienem 1 réponse

Comment rejoindre le cap

  • Ou se situe le Cape Reinga ?

    Il fait partit de la réserve de Te Paki qui couvre 23.000 hectares. Vous êtes à la pointe nord-ouest de la péninsule Aupouri, dans la région du Northland. Les maoris utilisent le terme « Te Hiku o Te Hika » (la tête de poisson) en référence au nom de l'île du nord qui est « Te Ika A Maui » (le poisson de Maui).

  • Qui a découvert le Cape Reinga ?

    Les maoris en premier bien sûr, puis le célèbre navigateur maori Kupe dont on dit qu'il pourchassait une baleine quand il est tombé dessus.

  • Y-a-t-il un parking ?

    Oui, un nouveau parking de 45 places a remplacé l'ancien dont l'emplacement ne respectait pas le sol sacré maori. En partant du parking il y a une petite marche pour atteindre le phare.

  • Quel est le dernier endroit pour faire le plein sur la route ?

    Il y a une pompe quelques kilomètres avant Houhora Heads qu'il est facile de manquer si l'on n'est pas vigilant. Attention il arrive que la station soit à sec, ne misez pas trop là-dessus.

  • Est-ce qu'il y a des arbres Kauris sur le trajet ?

    Oui, d'ailleurs l'itinéraire est-ouest traverse les anciennes exploitations de gomme de Kerikeri. Il y avait autrefois d'immenses forêts de Kauris sur toute la région. L'accumulation d'arbres morts a créé des sortes de poches de gomme et déclenché une ruée vers la gomme en 1880 (on tire du vernis de cette substance).

  • Combien de temps pour gagner le cap depuis Bay of Islands ?

    On peut aller à Cape Reinga à partir de Bay of Islands, en 2h de route. C'est une très bonne idée de circuit.

  • Peut-on faire escale à Whangarei ?

    C'est une très bonne idée ! Whangarei est la capitale du Northland. Les Whangarei Falls sont recommandées, et c'est à mi distance entre Auckland et le Cape Reinga.

Histoire du cap

  • Pourquoi avoir construit un phare ici ?

    Le phare date de 1941, on l'a construit pour remplacer le phare de l'île Motuopao, construit en 1879. On ajouté des panneaux solaires et on l'a automatisé en 1987. Sa lumière est visible à 48 km au large (certaines sources parlent de 35km).

  • Quelles sont les trois îles que l'on distingue au large ?

    Il s'agit des Three King Islands. Les âmes des défunts rejoignent ces îles où elles s'arrêtent un instant au sommet. Avant de partir rejoindre la terre des ancêtres Hawaiiki-A-Nui.

  • Pourquoi y-a-t-il des nom de villes originaux dans le coin ?

    Suite à l'arrivée de colons croates au 19ème siècle, certaines villes ont un nom qui se terminent en ich.

Meilleure période pour venir

  • À quelle météo faut-il s'attendre ?

    Question météo, vous pouvez vous attendre à tout, mais le cape conserve son charme qu'il pleuve ou qu'il vente. Je dirais même qu'il est préférable d'avoir un climat agité et un peu brumeux pour gagner en atmosphère. Pour ce qui est des températures elles varient peu selon les saisons. Avec seulement 6 ou 7 degrés d'écart entre l'été et l'hiver (22° en été, 14° en hiver).

  • Est-ce que l'on peut voir un coucher de soleil ?

    Si vous passez la nuit sur place parce que vous avez suivi un circuit en camping car, c'est un spectacle incontournable qui vous marquera pour toujours. Sinon, consolez vous un peu avec cette vidéo.Coucher de soleil à Cape Reinga

La ville de Kaitaia

  • Pouvez-vous m'en dire plus sur Kaitaia ?

    C'est la ville la plus septentrionale du pays et le plus grand centre commercial du Northland. La ville compte des hôtels, supermarchés, un hôpital... Le point de départ de la 90 mile beach est à 5 km en sortant de la ville. Un aéroport desservit par Air New Zealand est à 9km au nord près de Awanui. Petit détail, Kaitaia à la moyenne de température la plus élevé de tout le pays.

  • Peut-on rejoindre Kaitaia en bus ?

    Auckland - Kaitaia en bus, c'est de 8h30 à 15h. Pour gagner le Cape Reinga, ce sera le lendemain seulement si vous faites une escale.

La Ninety mile beach

  • Quand partent les bus qui empruntent la 90 mile beach ?

    Ils partent tous les jours aux alentours de 9h du matin. Certains proposent des services supplémentaires et des escales. A voir sur place.

  • Pourquoi la 90 mile beach ne couvre pas 90 miles ?

    James Cook l'appelait « desert coast ». Elle mesure en réalité 90 km, c'est une erreur de notation. Chaque année une course à pied y est organisée.

Fréquentation

  • Le Cape Reinga est-il très fréquenté ?

    Avec 5 % de visites en plus chaque année, le cape gagne en popularité malgré son isolement. Il y a 120.000 visiteurs par an, avec une moyenne de 400 visiteurs par jours. En été, la fréquentation augmente et un ballet de 1300 voitures défile chaque jour. Venez le plus tôt possible, ou le plus tard possible pour bénéficier du coucher de soleil.

Les dunes de Te Paki

  • Les dunes de Te Paki sont-elles dangereuses ?

    Dans ce désert il faut tenir compte des panneaux qui indiquent les emplacements de sables mouvants (il y en a quelques-uns). Le danger est le même qu'à la plage, vous risquez surtout de vous tordre la cheville si vous faites n'importe quoi. Il n'y a pas d'espèces dangereuses.

Excursion au Cape Maria Van Dienem

  • Peut-on rejoindre le Cape Maria Van Dienem à pied ?

    C'est une belle balade. En partant de Te Werahi Beach il faut compter tout de même 5h.

Photo de guillaume à la montagne

L'avis de Guillaume.

Expert Nouvelle-Zélande

On ne vient pas ici par hasard, le Cape Reinga possède une dimension mystique indéniable.

Il y a des arbres géants sur le trajet, une plage immense à franchir et des dunes à escalader.

La rencontre entre la mer et l'océan procure la sensation d'être au bout du monde.

Ma découverte de la Nouvelle-Zélande date de 1997. Je partage depuis mon expérience sur Kiwipal avec d'autres passionnés.

Notre mission est de vous emmener hors des sentiers battus en proposant des voyages sur-mesure.

Je pose une question ▸

Sur la carte du pays

Le Cape Reinga se trouve pratiquement à l'extrémité de l'Île du Nord, dans la région du Northland.

Ouvrir Google Maps

Liens pratiques

Plus d'informations à consulter si vous visitez Cape Reinga.

Photo de guillaume à la montagne

Votre voyage en Nouvelle-Zélande :

Kiwipal vous aide à préparer un séjour en Nouvelle-Zélande sans agence de voyages.

Vous économisez jusqu'à 30% sur votre budget vacances en éliminant les frais d'agence.

Je contacte Guillaume

Rejoignez-nous !

Abonnez-vous au groupe des voyageurs passionnés par la Nouvelle-Zélande.

Expert certifié de la destination

Une question ?

Demandez conseil aux experts de la Nouvelle-Zélande :

Je pose une question ▸
Adresse email erronée ou message trop court !
Message envoyé !
Un conseiller Kiwipal vous répondra dans les plus brefs délais. Merci !
Haut de la page
Vos articles favoris
Vous pouvez construire une liste de vos articles favoris.
Cliquez sur le bouton « ajouter aux favoris » dans la page de votre choix. Votre liste sera sauvegardée même si vous quittez le site.
J'ai compris !