Whangarei Falls dans le Northland

Whangarei et les trésors du Northland.

Réservez votre voyage en Nouvelle-Zélande !

Contactez un conseiller Kiwipal pour parler de votre projet de vacances, c'est gratuit et sans engagement !

Je pose une question ▸
  • Lire l'article
  • Détails
  • Conseils
19 Votez SVP !
Vos questions (18)
Poser une question

Programme de la visite.

  • 1Au coeur du Nord sans hiver.
  • 2Visite de la ville et ascension du volcan
  • 3Les célèbres Whangarei Falls.
  • 4Les charmes de l’estuaire de Whangarei.
  • 5Baignade dans les Mermaid Pools.
  • 6Plongée sous-marine aux Poor Knight Islands.
  • 7Sous le ciel étoilé des Waipu Caves.
  • 8Observer des Kiwis en liberté.
  • 9Whangarei, un bijou de l'Île du Nord.

1Au coeur du Nord sans hiver.

Les Whangarei Falls sont des chutes particulièrement photogéniques qui donnent naissance à la rivière Hatea. Certaines personnes s'y baignent en dépit de l'interdiction.

Whangarei dans le Northland offre des paysages à couper le souffle.

Whangarei est la capitale d'une région que les Néo-Zélandais surnomment “le nord sans hiver” (Winterless North) en raison de son climat doux qui perdure toute l’année. C’est une ville agréable tournée vers l'océan et dont les environs regorgent de plages de sable fin et de merveilles.

À seulement deux heures de route d'Auckland, Whangarei, 55.000 habitants, est la plus peuplée du Northland. Si cette région de Nouvelle-Zélande est souvent délaissée par les touristes, Whangarei et ses alentours le sont encore plus ! Pourtant, ses environs abritent des trésors culturels et naturels qui méritent le détour.

Depuis des siècles, la région de Whangarei est un lieu de passage populaire pour les marins. De son nom complet Whangarei Terenga Paraoa “lieu de rassemblement des baleines” l’estuaire accueillait il y a des centaines d’années un grand nombre de tribus maories venues en pirogue s’installer dans cette région abondante en fruits de mer.


Whangarei a toujours été une escale de rêve pour les navigateurs durant la saison des cyclones, car les voiliers y sont à l'abri et le climat est très agréable.

La marina de Whangarei abrite de nombreux voiliers.

Aujourd’hui encore la tradition se perpétue, avec les centaines de voiliers qui viennent chercher refuge chaque année dans les eaux néo-zélandaises durant la saison des cyclones du Pacifique Sud (de novembre à avril).

Ces grands voyageurs profitent des chaudes températures et des conditions idéales de l'été austral pour naviguer le long du littoral en explorant les nombreuses îles au large des côtes.

Je vous propose de découvrir ensemble cette première étape dans les Terres du Nord en commençant par visiter la ville portuaire avant de nous aventurer dans l'estuaire pour admirer l’une des plus belles cascades du pays, faire de la plongée et explorer des grottes remplies de vers luisants.


Partez à la découverte d'une région méconnue de Nouvelle-Zélande.

Découverte du Northland

Découverte du Northland et des merveilles de Whangarei.

Une vidéo de Zonictv

Et si vous restez en notre compagnie jusqu'au bout de ce dossier, nous vous réservons une belle surprise avec une rencontre avec la mascotte de Nouvelle-Zélande... Mais j'en ai déjà trop dit ! Suivez-nous et vous verrez bien !


Une seule journée n’est pas suffisante pour faire le tour de la région. Il faudra nécessairement choisir parmi plusieurs activités, ou rester au minimum deux jours pour profiter pleinement de Whangarei.


2Visite de la ville et ascension du volcan

Whangarei est une ville très fleurie où il fait bon flâner près de Town Basin, surtout durant les mois d'été. C'est une ville très attachante dont il est difficile de repartir.

La marina de Town Basin est un lieu de rencontre très convivial.

Il fait bon flâner dans la marina de Town Basin. Pensée pour les piétons, le plus beau quartier de la ville propose des promenades pavées bordées d’installations pour les petits (aires de jeux) comme pour les grands (barbecues publics). C’est aussi avec The Hub, le centre d’informations pour les visiteurs d’où partent les bus en direction du Nord et du Sud.

Commerces de proximité et grandes surfaces sont à courte distance à pied et le marché se tient tous les samedis dans la rue de Water Street. De nombreux parkings sont à disposition, y compris pour les camping-cars, et vous trouverez d'ailleurs quelques emplacements pour véhicules autonomes (self-contained), à deux pas de Town Basin, pour passer plusieurs nuits non loin du centre-ville.


Le centre-ville de Whangarei possède de superbes demeures dans le style colonial, la plupart d'entre elles ont été reconverties en restaurant ou en hôtel.

Les bâtiments de style colonial sont absolument magnifiques.

Quand vous aurez fini d’admirer les voiliers, je vous invite à gagner les rives de l’Hatea River pour déjeuner à la terrasse d'un restaurant de Town Basin entouré des bâtiments de style colonial.

Le Mokaba Café fera l’affaire, mais le quartier regorge de petits restaurants qui servent des fruits de mer ou des spécialités néo-zélandaises et vous aurez l’embarras du choix.


Hatea loop est une promenade en boucle qui fait le tour de la marina de Whangarei. À l’ombre des arbres vous longerez les quais ou accostent les voiliers.

Hatea Loop est une promenade en boucle très agréable.

Une petite promenade digestive baptisée Hatea Loop effectue une boucle qui longe les bateaux de plaisance et les mangroves. Vous aurez l'occasion d'acheter quelques souvenirs dans les petits commerces locaux. Faire du shopping à Whangarei est aussi envisageable dans l’allée piétonne de Cameron Street ou du côté de Bank Street, la rue incontournable avec ses boutiques atypiques et artisanales qui rejoint le centre-ville.


L'ambiance est détendue dans le centre-ville de Whangarei, et rien ne vous empêche d'ajouter votre grain de sel en interprétant un beau petit morceau de piano en libre service.

L'atmosphère du quartier commerçant donne envie de flâner.

Je ne sais pas si c’est la douce torpeur provoquée par le spectacle des voiliers qui se balancent lentement sous la houle, ou bien la douce chaleur avec le vent marin qui caresse le visage et pousse à la sieste, mais si vous souhaitez explorer la région, il vaudrait mieux vous mettre en jambe sinon vous allez passer toute l’après-midi à siroter des verres en terrasse (activité fort louable au demeurant).


Pour admirer Whangarei et toute la région, vous pouvez monter au mont Parihaka à pied ou en voiture. Un monument commémoratif de la Seconde Guerre mondiale se trouve au sommet.

Le sommet du mont Parihaka offre une vue dégagée sur la région.

Prenons sans attendre la direction du Mount Parihaka. Ce volcan éteint (heureusement) coiffé d’un monument commémoratif de la Seconde Guerre mondiale veille sur la ville de Whangarei. Le sommet offre une vue dégagée sur le port et les environs. Vous pouvez vous y rendre en voiture (personne ne vous traitera de tricheur, car l’emploi du temps est assez chargé) mais également à pied depuis le centre-ville en empruntant des sentiers naturels au cœur de la flore locale qui longent la Hatea River si vous avez du courage.

D’autres belles marches en forêt permettent d’explorer les alentours de Whangarei.

En s'écartant du centre-ville vous pourrez contempler les sculptures et les ruines historiques des Quarry Gardens. Le parc rassemble 24 hectares de jardins subtropicaux entièrement créés et maintenus par des volontaires Il mérite une visite rapide et même une brève halte au petit café non loin de la petite cascade.


Les Quarry gardens sont des jardins tropicaux entièrement entretenus par des bénévoles. On y trouve également un petit café.

Le parc de Quarry Garden et ses jardins tropicaux couvre 24 hectares.

Quarry Gardens

Visite du parc enchanteur de Quarry Garden à Whangarei.

Une video de Dennis Murphy

À compter de cet instant, il vous reste plusieurs options en fonction de la durée de votre séjour. Vous pouvez visiter l’estuaire et ses plages, vous adonner à la randonnée ou à la plongée sous-marine. Toutes ces activités ne sauraient être bouclées durant un simple après-midi. C’est pourquoi nous allons toutes les passer en revue, et vous n’aurez plus qu’à faire votre choix !

Claphams Clock Museum

Visite du musée Claphams National Clock de Whangarei.

Une reportage de Whangareiloveithere

Si le lèche-vitrine en centre-ville vous laisse indifférent, ou si la météo ne s’y prête guère, un saut au musée original Claphams National Clock Museum permet d’admirer la plus large collection d'horloges de l'hémisphère sud. Ce n’est pas la visite du siècle, mais c’est original.


3Les célèbres Whangarei Falls.

Pour se rendre aux Whangarei Falls, il suffit de suivre une courte promenade et un pont qui enjambe la rivière Hatea.

La courte randonnée qui mène au Whangarei Falls est féérique.

Les célèbres Whangarei Falls sont à seulement dix minutes en voiture du centre-ville. Des randonnées d’une à quatre heures permettent également de s’y rendre depuis Whangerei (départ à Town Basin) ou depuis le Mount Parihaka (ce qui permet d’enchaîner les deux marches pour les plus courageux).

Vous aurez la possibilité d’admirer l’une des chutes emblématiques de Nouvelle-Zélande (26 m de haut) depuis trois points de vue, dont une plateforme.

L’idéal étant de s’y rendre le plus tôt possible en matinée quand les autres visiteurs sont absents et que la forêt sauvage résonne des cris d’oiseaux.

C’est sans nul doute l’une des merveilles du Northland, une des chutes les plus connues, mais paradoxalement moins visitées, car la majorité des touristes lui préfèrent (peut-être à tort) les Huka Falls de Taupo.

Car si les Whangarei Falls sont bien moins puissantes, le cadre en revanche est infiniment plus beau.


Impossible de visiter Whangarei et sa région sans rendre visite aux célèbres chutes du même nom. Au cœur de la forêt, les Whangarei Falls sont magnifiques, quelle que soit la météo.

Les Whangarei Falls comptent parmi les plus belles chutes du pays.

Autant vous le dire tout de suite, si la baignade est pratiquée par certaines personnes, elle est néanmoins interdite à cause de la présence d’une bactérie (Escherichia coli) susceptible d’engendrer des méningites (dans le pire des cas) ou tout simplement de vilaines gastro-entérites capables de ruiner vos vacances. Si cela peut vous consoler, l’eau est assez fraîche (nous sommes tout de même en forêt).

Les Kauris sont des arbres millénaires qui existaient bien avant l'arrivée de l'Homme en Nouvelle-Zélande.

S’il vous reste de la place dans la carte mémoire de votre appareil photo, vous pouvez envisager de poursuivre la randonnée jusqu’au Pukenui Falls, ou jusqu’au A.H Reed Kauri où poussent des Kauris, ces vénérables arbres millénaires dont l’espérance de vie dépasse allègrement les 2000 ans (certains existaient déjà avant la naissance du Christ).


La courte promenade de AH Reed Kauri Park mérite le détour, ne serait-ce qu'en raison de l'âge vénérable de ces arbres, certains étant âgés de plus de 500 ans !

Suivre la piste qui mène aux arbres Kauri millénaires ...

D’ailleurs, si après cette découverte, une envie d’adrénaline vous prend, l’Adventure Forest non loin de là permet de sauter de branche en branche dans une cadre féérique. Avec des obstacles pour tous niveaux, des Tyroliennes, ponts suspendus et plus encore, l’amusement et l’aventure sont assurés, en toute sécurité et pour toute la famille ! On pourrait facilement y passer l’après-midi avant d’aller explorer la côte.

Présentation de l'Adventure Forest

Accrobranche de l'Adventure Forest près de Whangarei.

Un reportage de Whangareiloveithere

4Les charmes de l’estuaire de Whangarei.

Les petites îles que l'on peut admirer en longeant la Whangarei Heads Road portent des noms amusants, comme Limestone Island, Rat Island ou Rabbit Island.

La Whangarei Heads Road est un pur enchantement.

Nous voilà de retour sur la route en suivant la Whangarei Heads Road, une sublime voie côtière qui longe l’estuaire du Whangarei Harbour et ses îles aux noms originaux ou amusants comme Limestone Island (île de calcaire), Rat Island (île du rat) ou Rabbit Island (île du lapin).

La route est bordée de criques aux eaux turquoise, et vous ne saurez pas où poser les yeux tant le littoral est à couper le souffle ! En vous rapprochant de Bream Head (la pointe de l'estuaire) vous découvrirez une grande réserve naturelle avec différentes randonnées offrant des points de vue spectaculaires.


La Tutukaka Coast Drive regorge de petites merveilles et vous aurez souvent l'occasion de vous arrêter pour prendre des photos originales.

Vous pouvez sortir votre appareil photo ...

Ainsi, la marche de Smugglers Bay Loop Track démarre à Urquharts Bay sur un sentier qui traverse une propriété vallonnée et parsemée de vaches noires, avant de s’enfoncer dans une végétation subtropicale en restant à proximité de l’océan.


Comme son nom l'indique, la randonnée de Smugglers Loop Track fait une boucle. La marche de 45 minutes n'est pas difficile et le cadre est absolument magnifique.

La randonnée de Smugglers Bay Loop Track dure environ 45 minutes.

Si après cette randonnée en pleine nature, vous souhaitez en apprendre davantage sur les oiseaux de Nouvelle-Zélande, et que vous séjournez dans les environs, je vous conseille de vous rendre le lendemain au Whangarei Native Bird Recovery Center qui soigne les oiseaux blessés et les relâches une fois rétablis.

Le Kiwi est la mascotte de la Nouvelle-Zélande.

Vous pourrez notamment rencontrer Sparky et Snoopy (les kiwis unijambistes), Woof Woof le tui qui parle comme un perroquet ou observer les techniques ingénieuses de remise en forme des chouettes, pingouins et albatros secourus par le centre. L’entrée est gratuite, mais une petite donation aidera le centre à continuer son oeuvre salutaire !


Haut de 403 mètres, le mont Manaia tire ses origines d'une ancienne éruption volcanique, mais dans légende Maorie, il s'agit à la fois d'un monstre à moitié poisson et oiseau.

Le Mount Manaia est associé à une légende Maorie.

Si vous êtes chanceux, vous pourrez même observer des kiwis dont le nombre croit à nouveau chaque année grâce au travail d'associations telles que Backyard Kiwi, qui aide ces oiseaux endémiques à grandir en sécurité avant de les relâcher dans la nature.

En revenant sur nos pas, si les jambes ne tirent pas trop, je vous emmènerai monter les nombreuses marches du Mount Manaia dont la vue panoramique récompensera tous vos efforts passés. Cet endroit est idéal pour contempler le coucher du soleil sur l’estuaire et Marsden Point.Pour les plus vaillants, les 7,5 km du Te Whara Track qui relient Urquharts Bay à Ocean Beach vous raviront de sublimes paysages.

Survol du Mount Aubrey en drone

Survol du Mount Aubrey près de Whangarei.

Une réalisation d'Incredible Motion NZ

5Baignade dans les Mermaid Pools.

Si vous souhaitez faire de la plongée aux Poor Knight Islands en Nouvelle-Zélande, vous emprunterez la Tutukaka Coast Drive qui recèle quelques surprises.

Des surprises vous attendent sur la Tutukaka Coast Drive.

La Tutukaka Coast Drive est une autre boucle qui relie Whangarei au petit village de Tutukaka. Elle serpente doucement à travers la campagne avant de longer l’estuaire de Ngunguru, bordé de mangroves, idéal pour une sortie en kayak ou une partie de pêche.

La route continue ensuite en direction de Tutukaka, porte ouverte sur les Poor Knight Islands (le paradis de la plongée en Nouvelle-Zélande), avant de traverser Matapouri et sa plage en forme de croissant. Enfin, le dernier arrêt sur la côte se trouve à Sandy Bay, une longue plage de sable blanc où les vagues sont au rendez-vous, pour le plus grand plaisir des surfeurs.

La plage en forme de croissant de Matapouri est l'une des plus belles de Nouvelle-Zélande.

Il est d’ailleurs possible, comme un peu partout en Nouvelle-Zélande, de prendre des leçons de Surf. Les différentes écoles du pays s’engagent à faire de vous un surfeur en moins de trois heures. Bien entendu, dans un intervalle aussi court vous apprendrez juste à tenir debout sur la planche durant quelques secondes ! Mais il faut bien débuter et vous vous amuserez comme jamais.


En forme de croissant, et avec son eau limpide, la plage de Matapouri Bay est l'une des plus belles de toute la Nouvelle-Zélande. Vous pourrez vous y baigner durant les mois d'été.

La plage de Matapouri Bay est l'une de plus belles de Nouvelle-Zélande.

Si vous recherchez en revanche le farniente au soleil, je vous conseille de profiter du calme de Matapouri Bay pour vous baigner dans des eaux transparentes, plus particulièrement au nord de la baie où le décor rocheux est véritablement paradisiaque.

En poussant la promenade jusqu'au bout de la plage, vous rejoindrez le point de départ d’une excursion qui démarre par l’ascension d'un petit sentier en forêt.

Le sommet vous gratifiera d’une vue spectaculaire sur Matapouri Bay et surtout sur la côte rocheuse exposée aux forces de l'océan en poussant jusqu’à l’autre versant de la colline.


Pour les Néo-Zélandais, le Northland est le « nord sans hiver ». Même si l'expression est un tantinet exagérée (on ne s'y baigne vraiment que durant les mois d'été), elle en dit long sur la douceur du climat.

Les plages paradisiaques sont nombreuses dans la région.

À partir de ce point, la descente est relativement risquée et il faut progresser avec prudence (bonnes chaussures indispensables). Une surprise vous attend, car c’est là que se trouvent les Mermaid Pools, des piscines naturelles turquoise qui semblent sorties de nulle part et dont seuls les locaux connaissent le secret.

Les Mermaid Pools sont des piscines naturelles turquoise remplies d'eau de mer.

Notez que certains guides affirment encore que l’on peut accéder aux Mermaid Pools via un tunnel, mais cette voie fut condamnée suite à un éboulement. Le sentier par la colline est désormais la seule manière de rejoindre la piscine naturelle, ce qui complique certes l’accès, mais limite heureusement le nombre de visiteurs.


La piscine des sirènes se remplit à marée haute et son eau chauffe au soleil pour accueillir les baigneurs. Prenez garde toutefois, car l'accès au Mermaid Pools n'est pas des plus aisé.

Venez vous baigner dans les splendides Mermaid pools !

Remplies d’eau de mer à marée haute, les mermaid pools (littéralement les “piscines pour sirènes”) se réchauffent au soleil et la température devient idéale pour la baignade. Trouvez un endroit à l’abri pour entreposer vos affaires dans votre sac à dos, passez un maillot de bain et jetez-vous à l’eau dans cette piscine naturelle féerique.


Attention, l’accès au Mermaid Pools n’est possible qu’à marée basse, et vous devriez vous renseigner au préalable sur les horaires.


6Plongée sous-marine aux Poor Knight Islands.

Si vous êtes dans la région de Whangarei, pourquoi ne pas en profiter pour faire un baptême de plongée sous-marine. La petite ville de Tutukaka et les Poor Knight Islands ne sont qu'à 28 km (une demi-heure de route).

Le meilleur spot de plongée de Nouvelle-Zélande !

L'archipel des Poor Knights est une véritable perle pour plongeurs de tous niveaux. Protégées par le gouvernement en collaboration avec des tribus maories locales, ces terres sacrées inhabitées depuis quelques décennies ne sont plus accessibles au public et seule la plongée est autorisée.

Un nombre conséquent d’espèces endémiques ont repris leurs droits à l’abri des prédateurs et la biodiversité marine est tellement abondante qu'on ne sait plus où donner de l‘œil : nudibranches, requins tapis, poissons-scorpions, raies, dauphins et même orques pour les plus chanceux, sont au programme d’une séance de plongée.

Les Poor Knight Islands font partie des dix sites de plongée préférés du commandant Cousteau.

En plus de cette faune particulière, on peut également rencontrer des poissons tropicaux en provenance des courants marins chauds du East Auckland Current, ainsi qu’une flore intrigante qui tapisse chaque millimètre de roche.


S'il n'y a pas de poissons tropicaux en Nouvelle-Zélande comme l'on peut en trouver en Australie, la vie aquatique n'en est pas moins d'une incroyable richesse et d'une grande beauté, comme l'attestent ces bancs de maomaos que vous pourrez admirer en faisant de la plongée sous-marine.

Réalisez votre baptême de plongée en Nouvelle-Zélande.

La chaleur des eaux tropicales n'est certes pas au rendez-vous, mais cela n'ajoute que plus de charme à ces îles qui possèdent un nombre incalculable d'arches et de cavités sous marines à explorer.

Plonger avec quasiment 12mm d'épaisseur de combinaison et le leste qui va avec ne vous découragera pas de rentrer dans l'eau pour une session inoubliable !

Les experts de l'entreprise locale Dive! Tutukaka vous emmènent dans cette réserve marine, pour plonger, nager ou simplement apprécier le paysage côtier.

Très compétent, l'équipage de bord met à profit la traversée pour conter l'histoire des Poor Knights Islands, les traditions maories et l’origine de la biodiversité qui règne sur ces îles fabuleuses.

Plongée au Poor knight Islands

Plongée sous-marine avec Dive! Tutukaka aux Poor Knight Islands.

Un reportage de Stoked for Saturday

Les débutants sont évidemment les bienvenus, et si le sujet vous intéresse vous pouvez retrouver un grand dossier Kiwipal consacré à la plongée sous-marine en Nouvelle-Zélande.


7Sous le ciel étoilé des Waipu Caves.

Les Waipu Caves sont situées entre Whangarei et la ville de Waipu et il suffit d'un court trajet de 20 km pour s'y rendre.

Les Waipu Caves sont à une vingtaine de kilomètres de Whangarei.

Quittons l'océan quelques instants pour découvrir un autre trésor naturel situé cette fois sous la terre dans les grottes de Waipu. L’attraction est située à l’écart de Whangarei mais elle mérite le détour si vous n’avez pas le temps de visiter Waitomo Caves durant votre voyage en Nouvelle-Zélande. Cerise sur le gâteau, cette activité est entièrement gratuite.

La ville de Waipu se situe à 40 km au sud de Whangarei mais les grottes sont en réalité à mi-chemin entre les deux villes, accessibles à tout véhicule par une route de gravier.

Quelques panneaux discrets vous gardent sur la bonne voie et vous déboucherez dans une grande plaine entourée de falaises et de forêt.

Avant de commencer la visite, il faut se préparer pour cette excursion sans accompagnateur.

Prévoyez une lampe torche par personne (l’éclairage frontal serait un plus, mais n’est pas indispensable), des chaussures étanches ou des sandales, une polaire en hiver, car il fait froid sous terre et éventuellement un manteau imperméable.


Selon la météo, il serait préférable de porter des bottes ou des sandales en plastique pour explorer les Waipu Caves car le sol peut être humide ou sous l'eau. La lampe torche est indispensable !

Selon la météo, la grotte sera plus ou moins inondée.

Les Waipu Caves sont une succession de larges cavités traversées par un ruisseau, il suffit de quelques coudes dans la grotte pour se retrouver dans une obscurité presque totale. Le sentier qui s'enfonce dans la grotte est fait de glaise et la météo de la veille influence considérablement la descente durant cette excursion improvisée.

Plongez dans les entrailles de la terre pour venir admirer les vers luisants.

Quelques glissades sont à craindre et il ne faudra pas avoir peur de se salir si vous empruntez des raccourcis dans l’eau froide ! Je vous rassure tout de suite, il ne s’agit pas de grottes ou vous pourriez vous perdre ou rester coincé. Mais la prudence de base s’impose, et elle consiste à signaler au préalable votre visite à une tierce personne (par exemple à votre concierge à l’hôtel ou sur le portail de Outdoor Intention).


Les vers luisants qui brillent au plafond sont la véritable raison de votre visite de la grotte.

Les vers luisants constellent la voûte de la grotte.

Après seulement une centaine de mètres à l’intérieur, il suffit d'éteindre les lumières des torches électriques pour contempler d’innombrables petits points brillants qui tapissent le plafond de la grotte : les glowworms.

Ces vers luisants endémiques de Nouvelle-Zélande produisent une lueur bioluminescente pour brûler leurs déchets et d’attirer des proies à dévorer.

En s’approchant au plus près des parois, on peut apercevoir des filaments gluants créés par les larves afin d’emprisonner leurs victimes.


Les vers luisants sont en réalité des larves qui brillent pour attirer des proies quand elles ne se dévorent pas entre elles. Le filament qui pend est en réalité un appât.

En réalité, le glowworm brille pour attirer des proies !

Évitez toutefois de braquer vos torches sur ces créatures très fragiles qui vivent dans l’obscurité parce qu’elles ne supportent pas la lumière vive. De même, pour préserver la grotte, ne touchez pas aux stalactites qui sont très fragiles.

La grotte s'enfonce ensuite sur plusieurs centaines de mètres, les plus aventureux pourront explorer d’autres cavités étincelantes (la première salle est l’une des plus impressionnantes en soi). L’exploration dans la pénombre à la lumière des torches avec vos voix qui résonnent est assez intimidante, et vous serez soulagé de retrouver la lumière du jour (avec un souvenir extraordinaire pour la vie).


Les grottes d'Abbey Caves sont situées à proximité de Whangarei et l'on y trouve aussi des vers luisants.

La grotte d'Abbey Caves est à proximité de Whangarei.

Contrairement aux grottes de Waitomo qui se trouvent aussi sur l’Île du Nord, les Waipu Caves sont certes moins spectaculaires, mais l’exploration sous terre est plus intense lorsque l’on n’est pas entouré par des dizaines d’autres visiteurs.


Les Abbey Caves qui se trouvent à proximité de Whangerei sont plus faciles d’accès et l’on y trouve aussi des vers luisants.
La fréquentation des lieux est plus importante, et si vous n’êtes pas pressé par le temps, nous recommandons plutôt les Waipu caves.


8Observer des Kiwis en liberté.

Le grand moment est arrivé, forcément riche en émotion pour les membres de l'association. Mais il est temps de couper le cordon.

Le Kiwi est la mascotte officielle de la Nouvelle-Zélande.

J’ai gardé le meilleur pour la fin, et si vous avez pris le temps de lire cet article en entier vous avez bien mérité de rencontrer le célèbre kiwi qui vit dans le Northland et tout particulièrement dans les environs de Whangarei.

Le Kiwi, cet adorable petit oiseau au long bec, mais dépourvu d'ailes est devenu la mascotte de la Nouvelle-Zélande, même si paradoxalement la plupart des habitants n'en ont jamais vu un spécimen en vrai. Car dans la mesure ou l'espèce est principalement nocturne, il est difficile de l'observer sans visiter un parc animalier comme celui de Rainbow Springs à Rotorua.


Pour assister à une relâche de Kiwis, il faut se tenir informé ou s'inscrire à une mailing-list sur le site d'une association. Vous serez alors tenu au courant des événements à venir.

Vous pouvez assister à la relâche d'un kiwi dans la nature.

Car la vedette se fait rare y compris dans le Northland ! L'espèce est aujourd’hui gravement menacée, et ne doit sa survie qu'au travail acharné d'associations de bénévoles comme Kiwis for Kiwi ou Backyard Kiwis.

Fort heureusement, les décennies d'efforts commencent à porter leurs fruits, mais il est encore trop tôt pour crier victoire, et si le déclin semble endigué, la survie de l'espèce n'est pas encore assurée sur le long terme.


À l’intérieur de cette caisse se trouve un Kiwi qui va bientôt retrouver la vie sauvage après avoir vécu à l'abri des prédateurs jusqu'à l'âge adulte. Souhaitons-lui bonne chance !

Après avoir grandi à l'abri des prédateurs, le kiwi va retrouver la liberté.

Si les accidents de la route constituent l'une des causes principales de la mortalité du kiwi, les morsures de chiens en sont une autre. Nos amis à quatre pattes écrasent involontairement la fragile cage thoracique de l'oiseau en voulant s'amuser avec.

Face à ces multiples dangers, le Kiwi doit grandir à l'abri des prédateurs pour espérer survivre. Initiés par les locaux de Whangarei, le programme de réintroduction rencontre un succès croissant qui repose notamment sur l'éducation et la sensibilisation.


Observer des kiwis en dehors d'une réserve est une expérience rare (y compris pour des Néo-Zélandais) car la mascotte de Nouvelle-Zélande est toujours une espèce menacée.

Vous pourrez découvrir le kiwi et comprendre comment le protéger.

Voilà pourquoi la relâche d'un kiwi en forêt est un événement. Dès lors qu'ils sont suffisamment robustes pour survivre dans la nature sauvage, les individus âgés d’une ou deux années sont remis en libertédans les parcs naturels ou les forêts de la région de Whangarei.

La relâche donne lieu à des rassemblements publics organisés par les associations.

Les bénévoles en profitent pour exposer des solutions préventives simples pour augmenter le taux de survie des kiwis.


Les Kiwis vivent en forêt et si l'on entend leurs cris durant la nuit, il est assez rare de les rencontrer, surtout si l'on visite la Nouvelle-Zélande durant seulement quelques semaines.

Quelque part dans la forêt, le kiwi travaille déjà à faire son nid.

Vous pouvez parfaitement assister à un tel événement ! Il suffit de se tenir informé et si les dates de votre séjour coïncident avec une relâche, ne laissez pas passer votre chance !

Le Kiwi qui fait le voyage dans une caisse en bois est présenté à ses admirateurs. Après cet instant de gloire, l'animal muni d'un transmetteur part à l'aventure clopin-clopant dans la forêt. Le petit appareil de mesure permet de contrôler le succès de la réintroduction et vous pouvez même visualiser la position du héros du jour sur une carte !


Pour être tenu informé de la prochaine relâche de kiwi dans le Northland, allez faire un tour sur le site de l'association Backyard Kiwi.


9Whangarei, un bijou de l'Île du Nord.

Whangarei est une étape incontournable de l'Île du Nord de la Nouvelle-Zélande. Une étape que vous pourriez inscrire dans votre itinéraire si vous allez à Bay of Islands ou au Cap Reinga.

Whangarei est largement sous-estimée et mérite le détour.

Quand on constate la beauté des lieux et les magnifiques randonnées, il semble inconcevable que cette région soit à ce point ignorée des touristes étrangers. Whangarei possède pourtant toutes les caractéristiques typiques de la Nouvelle-Zélande subtropicale et quelques joyaux qui méritent de figurer dans les incontournables de Kiwipal.

En réalité, les agences de voyages et les professionnels du tourisme ont une part de responsabilité. Mis à part la plongée, la région offre moins d’activités payantes que Bay of Islands qui se trouve à une heure de route. Il est plus facile pour un agent de voyages de “vendre” à ses clients de la nage avec les dauphins pour toucher des commissions au lieu de Whangarei et ses activités gratuites.


Une journée ou même une simple demi-journée peuvent suffire pour visiter la ville de Whangarei en elle-même. Mais pour profiter vraiment de ce que la région offre, il vaut mieux prévoir deux jours pleins.

Prévoyez idéalement deux jours pour explorer la région.

Et puis, Whangarei est comme une perle posée à côté d’un diamant (Bay of Islands) : on néglige sa valeur qui est pourtant immense. Contrairement aux visiteurs du monde entier, les Kiwis ne s’y trompent pas et la ville et ses environs attirent de nombreux vacanciers de tout le pays.


Si la ville de Whangarei propose en elle-même assez peu d'activités, en revanche la région qui l'entoure offre de nombreuses visites et randonnées. La baignade est également possible à Matapouri Bay.

Une étape incontournable située entre Auckland et Bay of Islands.

Il ne faut d’ailleurs pas oublier que cet article se contente de survoler les activités de la région. Vous pourriez parfaitement imiter les Kiwis et passer une bonne semaine de vacances dans les parages. Les visites incontournables peuvent toutefois se regrouper sur une ou deux journées, ce qui est parfait pour un road trip.

Survol de Whangarei

Découvrez Whangarei et les autres merveilles du Northland.

Une video de Mazonb

Whangarei est une étape à mi-chemin entre Bay of Island et la péninsule de Coromandel. Si vous souhaitez goûter aux beautés du Northland authentique, vous ne serez pas déçus. Et si vous avez besoin de conseils pour organiser votre séjour, je vous présente Ben le Kiwi qui répondra à toutes vos questions dans sa rubrique ci-dessous. Bon voyage !


Claire et Jérémie
Un article de Claire et Jérémie
Fondateurs de Soundwave on the Road et reporters pour Kiwipal.
Claire et jérémie

Questions & Réponses.

Que puis-je faire pour vous aider ? Je suis à votre disposition si vous avez des questions pour organiser votre visite de Whangarei et de sa région, alors ne soyez pas timide, je suis là pour vous aider.

Poser une question à Ben

  • Tous les sujets ... 18 réponses au total
  • Waipu Caves 7 réponses
  • Whangarei 4 réponses
  • Plongée sous-marine 4 réponses
  • Mermaid Pools 3 réponses

Waipu Caves

  • La visite des grottes est-elle salissante ?

    Tout dépend de la météo. Par temps sec, et si l'on ne glisse pas, il est possible de visiter sans se salir. Si le sol est humide et glissant, vous pourriez presque venir en maillot de bain en été, car les tâches sont à prévoir.

  • Faut-il apporter une lampe torche ?

    Oui, et il faut de préférence que chaque visiteur soit équipé de sa propre lampe torche électrique.

  • Peut-on visiter les grottes sans guide ?

    Oui, il suffit de se déplacer prudemment et d'être muni de lampes torches électriques.

  • La visite des Waipu Caves est-elle dangereuse ?

    Non, du moment que vous prenez votre temps disposez d'une lampe torche avec des piles neuves. Sans lumière, vous seriez plongé dans l'obscurité.

  • Est-ce que l'on peut photographier les vers luisants ?

    Non hélas, car le rendu est très médiocre, il faut du matériel haut de gamme et un savoir-faire de professionnel (comme celui de nos reporters). Qui plus est, la multiplication des photos est déconseillée (surtout au flash) car elle nuit aux vers luisants.

  • Faut-il visiter aussi les grottes d'Abbey Caves ?

    Ce serait quelque peu redondant, même si la visite en elle-même est intéressante.

  • Est-ce qu'il y a des araignées dans les grottes ?

    Non, ces dernières sont d'ailleurs assez peu nombreuses en Nouvelle-Zélande, et s'il existe une espèce venimeuse (la katipo) elle est presque éteinte et ne vit pas dans la région et encore moins dans les grottes.

Whangarei

  • Quel est le meilleur restaurant de la ville ?

    Le restaurant Top Sails, à l'écart du centre-ville, mais avec une vue magnifique, sert une cuisine moderne exceptionnelle. Mais vous trouverez aussi d'excellents établissements situés dans le centre-ville de Whangarei.

  • Combien de temps faut-il pour visiter la ville ?

    Pour une simple visite de la marina et de ses environs, une demi-journée serait amplement suffisante.

  • Peut-on se contenter d'une courte visite ?

    Pour apprécier Whangarei et ses environs, il faut compter au minimum une journée entière, sinon deux si vous souhaitez faire de la plongée ou explorer les Waipu Caves. Ceci dit, par beau temps, une simple escale à Town Basin pour déjeuner serait déjà appréciable.

  • Peut-on se baigner aux Whangarei falls ?

    Non, la baignade est interdite, et la plongée dangereuse à cause des rochers. Vous verrez des personnes se baigner, mais ne suivez pas leur mauvais exemple, car la bactérie Escherichia coli infecte l'eau de la rivière.

Plongée sous-marine

  • Est-ce que les débutants peuvent plonger ?

    Oui, le baptême de plongée est une spécialité de la compagnie Dive Tutukaka. Vous serez parfaitement encadré par des moniteurs expérimentés.

  • Est-ce que l'on peut plonger toute l'année ?

    Vous pouvez plonger toute l'année, mais dans la pratique il vaut mieux éviter les mois d'octobre à décembre, car le plancton réduit la visibilité à moins de 15 m alors que vous pouvez espérer une visibilité de 30 m le reste de l'année.

  • Est-ce que l'on peut plonger sans accompagnateur ?

    Si vous disposez des niveaux adéquats et louez votre matériel, vous pouvez plonger sans accompagnateur, mais il faudra néanmoins payer le trajet en bateau jusqu'aux Poor Knight Islands.

  • Quelle est la meilleure compagnie de plongée ?

    Dive! Tutukaka est la compagnie qui a le monopole sur le site de plongée des Poor Knight Islands. C'est de loin la meilleure compagnie de plongée de Nouvelle-Zélande comme l'attestent les nombreux prix d'excellence remportés ces dernières années.

Mermaid Pools

  • Est-ce que l'on peut se baigner toute l'année ?

    Le mois de février est le plus propice à la baignade, et s'il demeure possible de se baigner entre décembre et mars, le reste de l'année il fera trop froid pour en profiter vraiment. Ceci dit, vous pouvez parfaitement prendre des cours de surf en combinaison.

  • Est-ce que l'accès est difficile ?

    L'accès par la colline qui n'est pas des plus aisé requiert un minimum de prudence et de bonnes chaussures pour ne pas glisser.

  • Peut-on se changer sur place ?

    Vous ne trouverez pas d'emplacement à l'égard des regards pour vous changer. Il faudra venir avec votre maillot sur vous, ou vous changer discrètement sous une serviette de plage.

Photo de Claire et Jérémie de Soundwaves on the road

L'avis de Claire & Jeremy.

Experts Nouvelle-Zélande

Whangarei est une pure merveille, encore méconnue des voyageurs. Profitez-en !

En plus des articles publiés pour Soundwave on the road, nous réalisons des reportages pour Kiwipal.

C'est un véritable travail d'équipe partagé entre la prise de photo sur le terrain et l'écriture d'articles.

Poser une question

Sur la carte du pays

Ouvrir Google Maps

Liens pratiques

Plus d'informations à consulter si vous visitez Whangarei.

Photo de Claire et Jérémie de Soundwaves on the road

Votre voyage en Nouvelle-Zélande :

Kiwipal vous aide à préparer un séjour en Nouvelle-Zélande sans agence de voyages.

Vous économisez jusqu'à 30% sur votre budget vacances en éliminant les frais d'agence.

Je contacte Guillaume

Rejoignez-nous !

Abonnez-vous au groupe des voyageurs passionnés par la Nouvelle-Zélande.

Expert certifié de la destination

Une question ?

Demandez conseil aux experts de la Nouvelle-Zélande :

Je pose une question ▸
Adresse email erronée ou message trop court !
Message envoyé !
Un conseiller Kiwipal vous répondra dans les plus brefs délais. Merci !
Haut de la page
Vos articles favoris
Vous pouvez construire une liste de vos articles favoris.
Cliquez sur le bouton « ajouter aux favoris » dans la page de votre choix. Votre liste sera sauvegardée même si vous quittez le site.
J'ai compris !