Vous avez une question ?

Contactez un conseiller.

Les villes incontournables à visiter en Nouvelle-Zélande.

Guide détaillé

Guillaume Le Nistour, certifié expert par l'office de tourisme
Par Guillaume Poser une question Contact Expert Nouvelle-Zélande

Entre tradition et modernité

Le pays est véritablement entré dans la modernité au début du 21e siècle.
La Nouvelle-Zélande s'est métamorphosée en une vingtaine d'années.

Si l'on visite la Nouvelle-Zélande essentiellement pour retrouver les paysages épiques du Seigneur des Anneaux, il semble néanmoins impossible de faire l'impasse sur des villes comme Auckland, Wellington ou Christchurch, ne serait-ce que le temps d'une courte escale pour la nuit.

Rassurez-vous, je ne vais pas lister toutes les bourgades de Nouvelle-Zélande, mais présenter en priorité les villes qui sont dignes de figurer dans votre itinéraire.

Des villes suffisamment incontournables pour se suffire à elles-mêmes sans servir exclusivement de camps de base pour explorer les environs.

On est toujours proche de la mer dans ce pays qui s'étire sur 3500 km.
La qualité de vie des métropoles néo-zélandaises est exceptionnelle !

Des villes où je me verrais très bien habiter à l'année et qui ont en commun d'être situées dans des régions exceptionnelles avec du charme et une atmosphère originale.

Attention, il ne s'agit pas pour autant d'établir un classement ! Comment pourrait-on comparer Queenstown au coeur des montagnes de l'Otago Central avec Auckland et sa Sky Tower ultra moderne ?

La Nouvelle-Zélande est faiblement peuplée par rapport à sa superficie.
Les deux tiers de la population vivent dans des petites villes et villages.

J'ai opté pour une sorte de « best-of » en trois catégories selon la taille de l'agglomération. Nous allons passer des vastes métropoles aux villes de province incontournables pour rejoindre les villages coup de coeur qui méritent le détour.

Bien entendu, vous trouverez ces étapes (et bien d'autres) présentées en détail sur Kiwipal, mais cette première approche devrait suffire à donner un bon aperçu des meilleures villes de Nouvelle-Zélande.
Location de voiture en Nouvelle-Zélande Location de voiture Nouvelle-Zélande Louez une voiture
À partir de 29 € par jour seulement. À partir de 29 € TTC
VOIR LES TARIFS RÉSERVER VOIR

Les grandes métropoles

Auckland est la ville la plus peuplée de l'île du Nord et du pays tout entier.
Un tiers de la population du pays habite Auckland et sa région.

Si la Nouvelle-Zélande devait dépasser les cinq millions d'habitants d'ici quelques années, le pays restera malgré tout 25 fois moins peuplé que le Japon pour un territoire à la superficie équivalente !

Nous avons affaire à un pays particulier, car si Auckland compte à elle seule près d'un tiers de la population totale, les autres grandes métropoles de Nouvelle-Zélande sont bien plus modestes.

À l'échelle de la France, on pourrait d'ailleurs parler de villes secondaires, mais sur un territoire doté d'une aussi faible densité de population, rejoindre Wellington ou Christchurch après avoir traversé de simples villages durant des semaines donne le sentiment de retrouver la civilisation.

Toutes les métropoles possèdent un port et un aéroport.
Les grandes villes ont en commun d'être située en bord de mer.

Dans la pratique, vous visiterez probablement au moins deux grandes villes durant votre séjour, ne serait-ce que pour emprunter les aéroports ou transiter d'une île à l'autre en ferry. Voilà pourquoi nous allons commencer par le tour d'horizon de métropoles néo-zélandaises.

Auckland

Auckland est plus qu'une ville, c'est aussi la région éponyme qui concentre à elle seule 1/3 de la population de Nouvelle-Zélande sans se décerner pour autant le titre de capitale.

C'est pourtant ici que neuf voyageurs sur dix débutent leur séjour en débarquant de l'avion à l'aéroport d'Auckland avant de découvrir une ville qui s'est littéralement métamorphosée en une vingtaine d'années.
Le principal aéroport du pays se trouve à une vingtaine de kilomètres d'Auckland.
La plupart des séjours en Nouvelle-Zélande débutent à Auckland.

L'artère principale de Queen Street surnommée « Golden Mile » était déjà présente à la fin du 19e siècle tout comme la cathédrale Saint-Patrick, mais c'est la Sky Tower inaugurée en 1997 qui a placé le pays sur la carte du monde.

Du haut de cette tour de 328m qui dépasse la tour Eiffel, on découvre l'immense marina de Westhaven aux 135.000 voiliers, tout le paysage urbain qui s'étend autour du volcan éteint de Mt Eden ainsi que le vaste parc d'Auckland Domain avec son musée consacré à l'art Maori.

En plus du centre-ville et de la marina, les quartiers de Ponsonby et Devon Port sont les plus intéressants à visiter.
Auckland est organisée en quartiers tous très différents.

Toutefois, si Auckland truste le podium du classement des villes les plus agréables au monde depuis une dizaine d'années, ce n'est pas pour son centre-ville qui alterne les bâtiments d'époque avec les gratte-ciel impersonnels.

En réalité, le secret de la qualité de vie d'Auckland réside dans les courts trajets en voiture qui permettent de rejoindre des plages de surfeurs comme la légendaire Piha, ainsi que dans les ferries qui desservent l'île volcanique de Rangitoto et les vignobles de Waiheke Island.

Timelapse d'Auckland et sa région
Un sublime timelapse d'Auckland, la cité de voiles. Un film de Siyamalan Pictures

Passé 17 h la vie économique d'Auckland s'arrête et les kiwis commencent une seconde journée ou barbecues et sports de plage sont à l'honneur.

Pour apprécier Auckland à sa juste valeur, il faudra se mettre au diapason, mais vous y arriverez sans peine !

Retrouvez notre guide complet d'Auckland

Wellington

Avec presque un demi-million d'habitants, Wellington a détrôné Auckland pour devenir la capitale de la Nouvelle-Zélande en 1865.

On craignait alors la sécession d'une île du Sud enrichie par la ruée vers l'or. La position plus centrale de la nouvelle capitale devait permettre un meilleur contrôle de la situation, ce qui fut le cas.
Contrairement à ce que l'on pourrait penser, ce n'est pas Auckland mais Wellington qui est la capitale du pays.
Wellington est la capitale de Nouvelle-Zélande.

Certains lui trouvent une ressemblance avec San Francisco à cause des collines et des tramways, mais la comparaison ne va pas plus loin.

Surnommée « Windy Welly » à cause du vent puissant en provenance du détroit de Cook, Wellington a été élue « capitale la plus cool du monde ».

Les quais de Water Front relient la plage d'Oriental Bay et ils sont propices aux promenades en famille, mais l'on y trouve surtout le Te Papa couronné meilleur musée de Nouvelle-Zélande et consacré à la culture maorie comme à l'Histoire volcanique du pays.

Wellington est surnommé Windy Welly à cause du vent puissant en provenance du détroit de Cook.
Wellington est sans doute la plus belle ville de Nouvelle-Zélande.

Le visiteur qui arpente la ville à pied découvre le quartier festif de Courtenay et les boutiques chics de Lambton Quay en passant par la célèbre Cuba Street et ses cafés branchés.

Rejoindre les sommets des collines en tramway rouge permet de gagner la réserve naturelle de Zealandia et l'observatoire du Jardin botanique d'où l'on guette les ferries qui assurent la navette avec Picton et qu'empruntent les voyageurs qui se rendent aux plages paradisiaques d'Abel Tasman.

Vue aérienne de Wellington
Survol de Wellington, la capitale du pays avec un drone. Un film de Tourdeteemu

Wellington est une ville qui s'explore plus facilement qu'Auckland, mais que les voyageurs pressés de passer d'une île à l'autre ont tendance à survoler.

Ne commettez pas cette erreur et accordez-lui au moins une journée pleine, faute de quoi vous passerez sans doute à côté de la meilleure ville du pays.

Retrouvez notre guide complet de Wellington

Christchurch

Plus grande ville de l'île du Sud, Christchurch possède le second aéroport international du pays et sa visite marque souvent la fin d'un séjour touristique en Nouvelle-Zélande avec le retour au bercail après 24h de vol !

La cathédrale que vous pouvez voir sur cette photo a été détruite mais sera reconstruite à l'identique.
Christchurch est la plus grande ville de l'île du Sud.

Dévastée par un puissant séisme en 2011, Christchurch aura mis près de dix ans à se relever avec un centre-ville flambant neuf, mais hélas dénué de ses bâtiments historiques d'antan même si la cathédrale emblématique sera reconstruite à terme.

Le vaste Jardin botanique traversé par la rivière Avon sur laquelle on navigue en barque demeure le joyau de cette ville également célébrée pour ses Streets Arts originaux et son Canterbury Museum qui propose des galeries superbes pour admirer la culture maorie et retracer l'histoire coloniale de la Nouvelle-Zélande.

La rivière Avon traverse le jardin botanique de Christchurch.
Le jardin botanique est la principale attraction de Christchurch.

Le visiteur curieux qui prend le temps de s'éloigner du centre réalisera avec bonheur que Christchurch possède non seulement la plage de Sumner beach mais aussi des collines accessibles en gondoles d'où partent de belles randonnées qui longent un ancien cratère.

Visite de Christchurch
Découverte de Christchurch, la capitale du Canterbury. Filmé par theStyleJungle

Capitale du Canterbury (la plus grande région de Nouvelle-Zélande), Christchurch est à proximité d'une quantité invraisemblable de merveilles.

Le lac Tekapo et son eau turquoise, les piscines thermales d'Hanmer Springs, le mont Sunday où fut filmé le Seigneur des anneaux et même les stations de ski du Mt Hutt ne sont qu'à quelques heures de route.

Retrouvez notre guide complet de Christchurch

Dunedin, la ville étudiante

Seconde grande ville de l'île du Sud et capitale de l'Otago, Dunedin fut fondée par des colons écossais et bâtie en suivant les plans préconçus par des architectes londoniens qui n'avaient aucune idée du relief néo-zélandais.

La gare de Dunedin est l'un des monuments les plus célèbres du pays.
Fondée par des écossais, Dunedin est la capitale de l'Otago.

Le résultat est une ville surprenante essentiellement bâtie à flanc de colline avec des rues improbables comme la célèbre Baldwin Street dont l'inclinaison à 35° en fait la voie publique la plus en pente au monde.

Considéré comme une cité universitaire de premier plan et reconnue à l'international, Dunedin possède une vie étudiante trépidante en soirée qui dénote dans ce pays de couche-tôt.

Les architectes anglais avaient tracé leurs plans sans tenir compte du relief.
Baldwin Street est la rue la plus inclinée au monde.

La tour de l'horloge de l'Université, la gare Centrale et le château de Larnach Castle bâtis dans le style Edwardien avec le calcaire beige d'Oamaru et la pierre bleue de l'Otago n'auraient pas dépareillé dans un film d'Harry Potter.

Et comme toujours en Nouvelle-Zélande, il suffit d'une vingtaine de minutes en voiture pour rejoindre la nature sauvage.

Meilleurs visites à Dunedin
Visite de Dunedin, la capitale de l'Otago. Une vidéo d'Expediasea

La plage de Saint Clair attire les surfeurs du monde entier, mais la randonnée de Tunnel Beach qui traverse une falaise creusée à la dynamite ainsi que l'excursion en train aux Taieri Gorge m'emporte en popularité.

Retrouvez notre guide complet de Dunedin
Louer un Camping-car en Nouvelle-Zélande Location camping-car Nouvelle-Zélande Camping-car
À partir de 39 € par jour seulement. À partir de 39 € TTC
VOIR LES TARIFS RÉSERVER VOIR

Les villes originales

Aucun pays au monde ne peut rivaliser avec la Nouvelle-Zélande en terme de paysages épiques.
Certaines villes sont construites au sein de paysages à couper le souffle !

Paradoxalement, les villes secondaires de Nouvelle-Zélande sont souvent plus intéressantes à visiter que les métropoles du pays et celles que j'ai retenues devraient vous donner envie de réserver immédiatement vos billets d'avion.

Elles possèdent toutes des caractéristiques très originales, qu'il s'agisse de découvrir la géothermie ou de proposer des sports d'aventure et des activités de plages comme le surf. Chacune justifierait un voyage en Nouvelle-Zélande !

Nul besoin d'aller bien loin pour rejoindre la nature sauvage.
Les activités exceptionnelles sont souvent à deux pas des centre-villes.

Réparties sur les deux îles du pays, ces villes ont en commun d'être situées dans des lieux à la beauté exceptionnelle, souvent épiques, qui rappellent que la Nouvelle-Zélande figure au panthéon des plus belles destinations au monde.

Si vous n'êtes toujours pas convaincu par cette sélection réduite qui ne donne qu'un avant-goût du pays, alors rien ne pourra vous persuader de faire de la Nouvelle-Zélande votre priorité pour partir en vacances, et très sincèrement, je ne vois pas bien ce qui pourrait vous plaire !

Rotorua

Considéré comme le berceau de la culture maorie, Rotorua est l'une des principales destinations touristiques de l'île du Nord et une étape idéale pour admirer des kiwis dans le parc de Rainbow Springs situé en plein centre-ville.

La plus importe communauté maorie se trouve à Rotorua.
Rotorua est le berceau de la culture maorie en Nouvelle-Zélande.

La particularité unique de Rotorua est d'être construite au-dessus de la jonction de plaques tectoniques. L'activité géothermique fait remonter de la vapeur à la surface et certains quartiers fument littéralement et sentent le soufre !

Les superbes jardins de Government Garden et les Blue Baths précèdent le musée de Rotorua qui abrite les plus beaux trésors maoris du pays, mais les visiteurs se pressent surtout dans les parcs géothermiques de Te Puia et Whakarewarewa pour admirer des geysers.

Rotorua et la géothermie
Un superbe timelapse de Rotorua et sa région. Un film produit par Mark Smith

En dehors de la ville, l'immense forêt de Redwoods fait le bonheur des cyclistes et des familles qui pique-niquent sur la berge du Blue Lake avant de mettre le cap vers Taupo en passant par Wai-o-tapu qui est un parc de Yellowstone en miniature, mais néanmoins fascinant.

Retrouvez notre guide complet de Rotorua

Queenstown

Au coeur de l'Otago Central, Queenstown s'est autoproclamée « capitale mondiale de l'aventure » et le titre n'est pas usurpé, c'est le moins que l'on puisse dire !

Tous les sports extrêmes peuvent être pratiqués à Queenstown.
Queenstown est la capitale mondiale de l'aventure.

Si le saut à l'élastique au-dessus de la ville, les treks en montagne et les sorties en jetboat sur la rivière Shotover sont les activités les plus populaires.

Les vacanciers qui préfèrent la tranquillité opteront pour une excursion sur le lac Wakatipu à bord d'un authentique bateau à vapeur et de délecteront des promenades dans les jardins en admirant les montagnes.

Le TSS Earnslaw assure la traversée d'une rive du lac à l'autre.
Queenstown se trouve au bord du lac Wakatipu.

Des gondoles rejoignent le vaste complexe Skyline en altitude où l'on pratique la luge d'été avant de dévaler les sentiers pour vélo à flanc de colline.

L'hiver est marqué par l'ouverture des stations de sport d'hiver de Coronet Peak et des Remarkables où l'on ski dans un panorama à couper le souffle !

En fin de journée, les aventuriers fourbus, mais heureux se retrouvent au Fergburger pour déguster les meilleurs burgers du monde et festoyer dans les bars branchés au bord du lac.

Survol de Queenstown en drone
Queenstown au bord du magnifique lac Wakatipu. Une vidéo réalisée par hexxi24

Avec son côté Disneyland, Queenstown est une ville qui dégage une énergie folle et fait office de camp de base pour explorer Glenorchy et sa Paradise Valley avant de se lancer sur la Routeburn Track qui rejoint le fjord du Milford Sound.

Retrouvez notre guide complet de Queenstown

Wanaka

À seulement une heure de route de Queenstown, Wanaka et son lac offrent un panorama encore plus spectaculaire qui compte parmi les plus beaux de l'île du Sud de la Nouvelle-Zélande.

Le village se trouve au bord du lac Wanaka.
Wanaka est le camp de base parfait pour explorer l'Otago Central.

La randonnée au lac diamant de Rocky Mountain et l'ascension du Roy's Peak mènent à des points de vue renversants qui n'ont pas d'égal dans le pays.

Pourtant si les sports d'aventure se développent d'année en année pour concurrencer Queenstown, la vedette locale demeure un saule pleureur solitaire qui émerge du lac et fait le bonheur des photographes du monde entier.

Wanaka offre une parenthèse hors du temps.
Les restaurants et cafés longent la rive du lac Wanaka.

L'atmosphère paisible s'accorde à merveille avec les vignobles comme celui de Rippon Vineyard que l'on peut rejoindre en vélo pour déguster un excellent Pinot noir au milieu des vignes qui descendent en pente douce jusqu'au lac.

Conquis par cette incarnation de la Terre du milieu de Tolkien, les visiteurs découvrent les hologrammes et les labyrinthes du musée de Puzzling World avant d'achever leur soirée au cinéma Paradiso où l'on regarde des films dans des canapés en dégustant des cookies géants.

Wanaka survolé par un drone
Survol du lac Wanaka et de la ville. Une réalisation d'Amazing Planet

Wanaka appartient au cercle fermé de ces lieux qui semblent figés hors du temps et que l'on ne quitte qu'avec le plus grand regret comme si l'on avait été chassé du paradis pour avoir goûté au fruit défendu.

Retrouvez notre guide complet de Wanaka

Tauranga

Il suffit de gagner la plage de Mt Maunganui pour comprendre pourquoi Tauranga connaît la plus forte croissance de Nouvelle-Zélande, attirant les célébrités du monde entier.

Le volcan de mount Maunganui surplombe la ville.
Tauranga est une station balnéaire populaire de l'île du Nord.

La station balnéaire avec ses plages de sable blanc fin bordées de pohutukawas aux fleurs rouge est un spot de surf renommé qui accueille les championnats du monde de la discipline.

L'ascension facile du volcan Mauao qui remonta à la surface de l'océan il y a trois millions d'années permet d'admirer les plages qui s'étendent jusqu'à l'horizon. Puis l'on s'émerveille devant les candidats au parapente qui s'élancent dans le vide pour tournoyer au-dessus de l'océan.

Survol de Tauranga
Découverte de Tauranga et de Mt Maunganui. Un film de 81 Productions

La visite du village historique de l'époque coloniale et les soirées dans les excellents restaurants en bord de mer permettent de faire le plein d'énergie avant de partir à la découverte des innombrables cascades de la région comme les Omanawa, Wairere et Kaiate Falls.

Retrouvez notre guide complet de Tauranga

Whangarei

Whangarei est une escale incontournable du Northland, cette région que l'on surnomme « nord sans hiver » à cause de son climat doux toute l'année et dont la vie paisible est rythmée par les barbecues du week-end.

Cette région de l'île du Nord possède un climat doux toute l'année.
Whangarei est une étape incontournable du Northland.

Avec la marina de Town Basin qui marque le début de la promenade d'Hatea Loop, la ville a su conserver des bâtiments de l'époque coloniale et leurs palissades peintes en blanc.

On y trouve le repos dans les cafés et les restaurants en dégustant des fruits de mer tout profitants d'une atmosphère familiale avec des artistes qui improvisent des concerts de piano dans Cameron Street.

Il règne une atmosphère décontractée dans les rues de Whangarei.
Les maisons d'époque sont absolument charmantes.

Puis l'on flâne dans Bank Street avec ses boutiques d'art et l'on se rafraîchit dans les jardins tropicaux de Quarry Gardens.

Véritable paysage de carte postale, les célèbres Whangarei Falls situées a quelques minutes de marche seulement ne sont qu'une des attractions de cette région exceptionnelle.

Vue aérienne de Whangarei
Survol panoramique des Whangarei Heads. Un film de Rory O'Sullivan

L'ascension de Mt Manaia, l'exploration des grottes de vers luisants de Waipu Caves et la découverte d'une Whangarei Heads Road spectaculaire qui enchaîne les criques à l'eau turquoise justifient le détour avant de mettre le cap vers la baie des îles.

Retrouvez notre guide complet de Whangarei

Nelson

À la pointe de l'île du Sud, la ville la plus ensoleillée de Nouvelle-Zélande s'élève au rang d'escale incontournable sur la voie royale qui mène au parc National d'Abel Tasman et à Golden Bay.

Nelson fut l'une des premières villes du pays au temps de la colonisation.
Nelson est la ville la plus ensoleilée de Nouvelle-Zélande.

L'immense plage de Tahunanui Beach avec son sable blanc est un atout certain, mais Nelson est surtout connue pour son centre-ville organisé autour de la cathédrale de Christ Church avec des restaurants étoilés comme le Cod and Lobster qui servent les meilleurs fruits de mer de Nouvelle-Zélande.

Des rues comme South Street ont su conserver les bâtiments d'époque repeints avec des teintes pastel et qui figurent au patrimoine historique du pays.

Survol de Nelson
Découverte de Nelson et sa région. Filmé par Leroy Bull Photography

Dans le même esprit, le Founders Heritage Park permet de revenir deux siècles en arrière au temps des pionniers avec ses constructions dans le plus pur style victorien.

Après avoir visité le superbe parc de Queens Garden, les visiteurs qui ne sont pas au bout de leurs surprises réalisent l'ascension de la colline de Botanical Hill où se trouve le centre du pays qui surplombe le terrain légendaire où fut disputé le premier match de rugby de l'Histoire de la Nouvelle-Zélande.

Retrouvez notre guide complet de Nelson

Napier

Réduite en cendres par le violent tremblement de terre et l'incendie dévastateur de 1931, la ville de Napier fut entièrement rebâtie dans le style le plus populaire de son temps, mais avec une touche d'art maori.

La ville possède de nombreux édifices qui datent de 1933.
Détruite par un séisme, Napier fut reconstruite dans le style Art déco.

Devenue la capitale mondiale de l'Art déco, Napier offre un véritable voyage dans le temps avec des rues bordées de bâtiments historiques comme le Masonic Hotel. 

Chaque année, un festival fait office de carnaval et toute la population retrouve l'esprit des années folles en faisant défiler les vieilles voitures parfaitement entretenues.

La promenade de Marine Parade qui longe le Pacifique avec une plage de sable noir volcanique alterne jardins, musées et sculptures originales.

Vue aérienne de Napier
Survol de la ville de Napier avec un drone. Réalisé par iTraveller

En définitive, la ville se parcourt très bien à pied, mais les vélos facilitent la tournée des vignobles et des vergers qui ont fait la réputation de la région.

Napier est un véritable coup de coeur et le camp de base idéal pour explorer la baie de Hawkes avec son légendaire Te Mata Peak et le Cap Kidnappers qui accueille une colonie de fous austraux qui arrivent en Nouvelle-Zélande après avoir plané sur 2800 kilomètres en provenance d'Australie !

Retrouvez notre guide complet de Napier
Assurance Voyage en Nouvelle-Zélande Assurance Nouvelle-Zélande Assurance Voyage
À partir de 22 € seulement. À partir de 22 €
PROMO -5% OFFRE -5% VOIR

Les villages coup de coeur

Cette petite chapelle en dehors d'Akaroa reprend des motifs maoris.
Vous n'êtes pas au bout de vos surprises en Nouvelle-Zélande.

Avec les deux tiers de la population répartie dans son réseau de villes et villages, la Nouvelle-Zélande demeure un pays encore rural, mais qui parvient à concilier tradition et modernité.

Certains villages ont eu la chance de conserver leurs bâtiments de l'époque coloniale, ce qui leur confère un charme indéniable dans un pays marqué par une architecture moderne trop souvent impersonnelle.

Le village de Hobbiton n'a pas été retenu, car il s'agit d'un village reconstitué où l'on ne peut pas passer la nuit.
Cette maison était jadis le poste de police au temps de la ruée vers l'or.
Des villages comme Arrowtown ont conservé des maisons d'autrefois.

De par leur taille modeste, ces petites agglomérations sont en contact direct avec la nature. Elles offrent un compromis idéal aux voyageurs qui cherchent à éviter les grandes villes durant leur séjour en Nouvelle-Zélande et privilégient l'authenticité.

Akaroa

À moins d'une heure de Christchurch dans la péninsule de Banks, Akaroa est souvent présenté comme le seul village français de Nouvelle-Zélande.

Le village a conservé ses noms de rue en français.
Akaroa fut fondée par des colons français dans la péninsule de Banks.

L'île du Sud aurait pu devenir française si les navires qui transportaient les colons n'avaient pas commis l'erreur de signaler leur intention aux Anglais durant une escale sur l'île du Nord alors que venait d'être signé le traité de Waitangi controversé qui marquait le rattachement à la couronne britannique.

Akaroa fut une tentative avortée, mais le village a conservé les maisons bâties par les colons en 1836 et ses noms de rues en français.
Des excursions permettent d'aller nager avec les dauphins.
Akaroa est un camp de base pour observer la faune marine.

Découvrir le drapeau tricolore flotté au vent dans les rues du village laisse imaginer ce qu'aurait pu devenir une île du Sud francophone, mais imprégnée de culture maorie !

Dans ce cadre idyllique, les cafés et restaurants accueillent les visiteurs au pied des collines d'où partent les excursions en bateau pour nager avec les dauphins et admirer otaries et manchots.

Survol d'Akaroa
Découvrez le village d'Akaroa dans la péninsule de Banks. Filmé par Czech_Rover

Akaroa est aujourd'hui l'un des plus charmants village de Nouvelle-Zélande, et si la population locale naturalisée de longue date tire un peu la corde du folklore, la qualité d'accueil est remarquable et offre un point de chute alternatif à Christchurch pour finir son séjour en beauté.

Retrouvez notre guide complet d'Akaroa

Arrowtown

À mi-chemin entre Queenstow et Wanaka, Arrowtown est unanimement reconnu comme le plus beau village de Nouvelle-Zélande, tout particulièrement en automne lorsque les feuilles des arbres se teintent de jaune orangé.

Les filons exceptionnels attiraient les prospecteurs du monde entier.
Arrowtown est né durant la ruée vers l'or de l'Otago en 1862.

Arrowtown est née durant l'incroyable ruée vers l'or de 1862 lorsque les pionniers des quatre coins du monde passaient les rivières au tamis avant d'attaquer les montagnes à la dynamite.

Trouver des paillettes d'or est devenu rare de nos jours, mais Arrowtown a conservé sa rue principale avec près de soixante-dix maisons d'époque.

La vieille pharmacie et l'Église anglicane St Paul semblent sorties tout droit d'un farwest oublié !
Parfaitement entretenues, ces maisons ont été reconverties en commerces.
Les bâtiments d'Arrowtown datent de la ruée vers l'or de 1852.

D'autres demeures ont été reconverties en restaurants et commerce comme la géniale boutique de Remarkable Sweet Shop qui vend des bonbons de toutes les formes et fait le bonheur des enfants comme des parents.

Les curieux rendront visite au Lake District museum qui retrace une Histoire passionnante faite de fortune rapide, de tripots et de travailleurs chinois exploités dont les maisons en ruine se visitent au bout du village.

Arrowtown en automne
Arrowtown et les belles couleurs de l'automne. Une vidéo de iTraveller

Si le coeur vous en dit, vous pourrez même louer du matériel de prospecteur pour chercher de l'or dans la rivière du Ford of Bruinen qui servit de tournage pour une scène du Seigneur des anneaux, et peut-être rembourserez-vous votre séjour en découvrant une pépite oubliée ?

Retrouvez notre guide complet d'Arrowtown

Russell

Si Paihia est la ville la plus fréquentée de la baie des îles, c'est pourtant le village de Russell situé juste en face dans Pomare Bay qui remporte la palme du plus beau village de l'île du Nord de la Nouvelle-Zélande.

Russell était jadi un véritable repaire de brigands.
Russell est un village romantique du Northland.

Et pourtant, rien ne semblait destiner Kororareka (l'ancien nom maori) à devenir un lieu de villégiature aussi paisible dans le Northland !

À l'origine, Russell était un véritable repaire de brigands ou les aventuriers de tous les horizons côtoyaient les détenus évadés des bagnes australiens dans une trentaine de tripots ou l'argent, l'alcool et le sang coulaient à flots.

Tour de Russell
Visite du village de Russell à Bay of Islands. Filmé par iTraveller

Surnommé « Hell Hole of the Pacific », le comptoir sera repris en main par les Britanniques et prospérera avec de charmantes maisons de style colonial reconverties aujourd'hui en de chics cafés et restaurants au bord de l'eau.

Destination romantique au programme de la plupart des lunes de miel en Nouvelle-Zélande, Russell est une étape idéale pour explorer la centaine d'îlots de la Bay of Islands et entreprendre les excursions au Cap Reinga à la pointe nord du pays.

Retrouvez notre guide complet de Bay of Islands

Martinborough

Contrairement aux autres villages présentés dans ce guide, Martinborough n'offre que peu d'activités dans sa région alentour ce qui ne l'empêche nullement de rencontrer un succès croissant.

On vient ici pour profiter de la vie, loin de l'agitation de Wellington.
Martinborough est un village pour les épicuriens.

Martinborough est avant tout une escale pour les épicuriens qui refont le monde aux terrasses des cafés et dégustent des planches mixtes en savourant des verres de vin.

Car après la lavande, c'est désormais le fruit de la vigne qui a placé ce lieu jusqu'ici méconnu sur la carte de Nouvelle-Zélande. Car si les vignobles sont assez récents dans la région de Wairarapa, leur qualité n'est plus à démontrer.

Vue aérienne de Martinborough
Survol du village et des vignobles de Martinborough. Filmé par David Wilkinson

Martinborough Vineyard, Ata Rangi, Palliser Estate sont désormais reconnus à l'international et vous pourrez faire la tournée des propriétés situées tout autour du village aussi bien à pied qu'en vélo sans risquer de prendre une amende pour conduite en état d'ivresse.

Construit en 1882, le Martinborough Hotel qui compta parmi les premiers de Nouvelle-Zélande sera parfait pour planifier des excursions au Cap Palliser et ses Putangirua Pinnacles à la pointe sud de l'île.
Retrouvez notre guide complet de Martinborough
Location de voiture en Nouvelle-Zélande Location de voiture Nouvelle-Zélande Louez une voiture
À partir de 29 € par jour seulement. À partir de 29 € TTC
VOIR LES TARIFS RÉSERVER VOIR

Notre avis sur les villes néo-zélandaises

La qualité de vie est une caractéristique primordiale en Nouvelle-Zélande.
Les villes néo-zélandaises sont particulièrement accueillantes.

On peut affirmer sans grand risque que la plupart des voyageurs ignorent tout des villes de Nouvelle-Zélande si ce n'est peut-être une vague idée d'Auckland qui ouvre le bal des feux d'artifice du Nouvel An.

Sans trop savoir à quoi s'attendre, le voyageur imagine des cités à l'américaine avec leur côté artificiel et une architecture moderne impersonnelle qui ne saurait rivaliser avec celle plus raffinée des villes européennes.

Les spectacles maoris relèvent hélas plus souvent du folklore...
La culture maorie fait l'objet de nombreuses reconstitutions.

À contrario, d'autres personnes s'inventent une Nouvelle-Zélande figée dans le passé quand les Maoris vivraient encore dans des huttes cernées de palissades comme au XVIIe siècle !

Toutefois, s'il est indéniable que le patrimoine néo-zélandais ne brille pas particulièrement si on le compare au reste du monde, snober les villes néo-zélandaises serait une erreur impardonnable.

Auckland et Wellington figurent dans le Top 10 des villes les plus agréables au monde, bien loin devant Paris ou Londres.
Il n'est pas rare de croiser de vieux modèles de voiture sur la route.
Une ville comme Napier possède un charme rétro indéniable.

Des villes que l'on rapporte moins vivantes que leurs cousines d'Australie. Certes, Sydney l'emporte aisément sur Auckland quand il s'agit de faire la fête jusqu'au matin, mais les villes néo-zélandaises se situent dans des paysages plus variés et font preuve d'une plus grande originalité.

Ainsi, vous ne trouverez pas d'équivalent d'Arrowtown, Wanaka ou Rotorua en Australie, et ce n'est pas un hasard si Peter Jackson a tourné ses adaptations de Tolkien en Nouvelle-Zélande.

Les Wetas Studios de Peter Jackson conçoivent les effets spéciaux des super productions américaines.
Wellington est devenue la capitale des effets spéciaux pour le cinéma.

Songez que certaines scènes de la trilogie du Seigneur des anneaux ont même été filmées à Wellington dans le parc public du mount Victoria à deux pas du centre-ville et fréquentées par les joggeurs et cyclistes le dimanche !

Si vous hésitez entre les deux destinations phares de l'Océanie, lisez notre comparatif de la Nouvelle-Zélande et de l'Australie pour faire le bon choix.
Chaque ville du pays possède ses points forts.
Laissez-vous surprendre par les villes néo-zélandaises.

Établir cette compilation des meilleurs villes et villages néo-zélandais aura demandé bien des efforts tant l'embarras du choix était grand. Laisser de côté des étapes aussi extraordinaires que Picton, Blenheim ou Taupō était un véritable crève-coeur, mais il fallait se concentrer sur le meilleur.

Chaque voyageur se fera naturellement son classement personnel, tout en sachant que ces étapes ont toutes droit à leurs guides complets sur Kiwipal.

Infos pratiques

Questions fréquentes

Guillaume, Guide Kiwipal

Demandez à Guillaume de vous aider ! Besoin d'aide ? Je suis un guide certifié par l'office de tourisme et je vous réponds avec plaisir tous les jours de la semaine. Guide certifié par l'office de tourisme, je réponds avec plaisir tous les jours de la semaine. Je réponds avec plaisir à vos questions.

Poser une question à Guillaume Poser une question

Les villes

Quelle est la meilleure ville de l'île du Nord ?

Si l'on se base sur les études internationales, Auckland occupe la seconde place du podium mondial en matière de qualité de vie, mais à titre personnel je lui préfère Wellington.

Quelle est la meilleure ville de l'île du Sud ?

S'il fallait absolument donner un nom, mon choix personnel se porterait sur Queenstown, car le nombre d'activités y est tellement astronomique qu'il faudrait des semaines sinon des mois pour en faire le tour.

Faut-il absolument passer par les villes ?

Rien ne vous empêche de quitter Auckland ou Christchurch dès la descente de l'avion pour réaliser l'intégralité de votre séjour en pleine nature. Dans la pratique, l'organisation du séjour sera plus compliquée et vous rencontrerez sans doute moins de Néo-Zélandais. Mais avec Kiwipal, vous êtes maître à bord et libre de composer le séjour de vos rêves, avec ou sans ville et villages si bon vous semble !

Quelle est la plus belle ville du pays ?

La beauté est bien délicate à évaluer, car si certains voyageurs préfèrent le dynamisme d'une métropole, d'autres ne jurent que par la tranquillité d'un village perdu dans les montagnes ! La question selon moi n'a guère de sens et il vous appartient de vous forger votre propre opinion.

Quelles sont les villes à éviter ?

S'il semble difficile de condamner définitivement une ville en particulier (même les plus tristes ont bien quelques qualités à offrir au visiteur de passage), je ne recommande pas la visite d'Invercargill ou de Palmerston North si ce n'est pour y passer la nuit avant de reprendre la route.

Auckland ou Wellington ?

Un choix totalement subjectif, car si Auckland offre en réalité plus de possibilités lorsque l'on y habite à l'année, je pense que Wellington plaira davantage au visiteur de passage à cause de son CBD plus beau que celui d'Auckland.

Christchurch mérite-t-elle le déplacement ?

Nous avons longtemps déconseillé la visite de Christchurch durant les années qui ont suivi le séisme de 2011, car la ville était un chantier à ciel ouvert qui ne permettait pas de débuter ou finir un séjour touristique dans de bonnes conditions. Depuis l'achèvement de la reconstruction du centre-ville, Christchurch a retrouvé de sa superbe et nous vous encourageons à lui donner une seconde chance.

Quelle ville pour découvrir la culture maorie ?

Rotorua possède la plus forte communauté maorie de Nouvelle-Zélande, un beau musée et d'innombrables spectacles qui introduisent la culture maorie. Mais vous pouvez tout aussi bien découvrir l'art maori dans le musée Te Papa de Wellington, le War Memorial d'Auckland ou le Canterbury Museum de Christchurch. Personne ne vous interdit d'échanger avec des Maoris, ce qui reste à mon avis la meilleure manière d'appréhender leur culture.

Les villes sont-elles dangereuses ?

La Nouvelle-Zélande possède un des taux de criminalité les plus bas au monde, mais cela ne signifie pas pour autant qu'il n'existe aucun danger dans le pays. Toutefois, si vous adoptez le même comportement responsable que d'habitude, le risque d'être victime d'une agression ou d'un vol est plus faible que presque partout ailleurs sur Terre, ce qui n'est pas rien ! 

Nos conseils pratiques

Faut-il atterrir à Auckland ou Christchurch ?

Les locations de véhicule sont en général un peu moins onéreuses au départ de Christchurch, car les loueurs peinent à rapatrier leur flotte de véhicule de l'île du sud vers l'île du nord. Si on laisse de côté l'aspect financier, le choix de la ville de départ n'a guère d'importance.

Qu'est-ce qu'un CBD ?

Vous rencontrerez cet acronyme anglophone un peu partout en Nouvelle-Zélande. Il signifie "Central Business District", ce que l'on pourrait traduire par "Quartier d'affaires", mais désigne essentiellement le centre-ville. 

Peut-on se garer facilement en ville ?

Le stationnement est un jeu d'enfant dans les villes secondaires, mais sera plus délicat dans certains quartiers touristiques des grandes cités comme Auckland, Wellington, Christchurch et même Dunedin. Il est toutefois rare de devoir tourner longtemps à la recherche d'une place, sauf si vous circulez en camping-car.

Peut-on circuler en camping-car en ville ?

Oui, et vous pouvez tout à fait vous garer du moment que le véhicule ne dépasse pas sur la chaussée. Dans la pratique, il est souvent plus judicieux de garer son camping-car dans un parking réservé à ce type de véhicule (parfois même dans le centre) avant de poursuivre la visite à pied ou en transports en commun.

Hébergement

Faut-il se loger en centre-ville ?

Mis à part dans les métropoles que l'on envisage de visiter à pied, il n'est pas impératif de recourir à des hébergements dans le centre. La faible circulation en Nouvelle-Zélande permet de rejoindre rapidement les centres d'intérêt, et par conséquent, autant réduire la note en acceptant de se trouver à quelques kilomètres à l'écart.

Peut-on se loger dans les villages ?

Le nombre d'hébergements est forcément moindre que dans les grandes villes, mais tous les villages présentés dans ce guide disposent de capacité d'accueil, pourvu que l'on se donne la peine de réserver bien à l'avance.

Quels types de logements trouve-t-on ?

La Nouvelle-Zélande propose aussi bien des hôtels, motels, beds and breakfasts, lodges, auberges de jeunesse, campings... sans oublier les nuits chez l'habitant via Air BnB et le couchsurfing ! Vous avez l'embarras du choix pour organiser votre séjour seul ou avec la participation de Kiwipal.